Marianne du 16-06-2020

Marianne du 16-06-2020

-

Français
88 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 16 juin 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 23 Mo
Signaler un problème
www.marianne.net
A, D = 6.30 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
 Numéro 1213 Du 12 au 18 juin 2020
lOui, il y a eu des bavures loOsl,icsaqoéuutlbiaceslFARALCNE enseur nouveauxESTELLE lMais les RACISTE? antiracistesse plantent
Ce que cachevotreaccent DÉCROCHEURS Mais pourquoi les profs sèchent les cours
Exploités, pressurés...et bientôt remplacés
ROUTIERS Ces invisibles qui ont fait tourner le pays
Notre opinion
MONTESQUIEU, MACRON ET LA DÉMOCRATIE PAR NATACHA POLONY a pourraît n’être qu’une bouette, maîs ee est dîa- de eur destîn coectî. Et, pour e bîen de cette masse, î aut bement révéatrîce. Emmanue Macron, seon une donc prendre des décîsîons paroîs împopuaîres, comme une înormatîon pubîée undî 8 juîn par ’AFP, a demandé réorme des retraîtes întroduîsant un « âge pîvot » ou une oî sépaÇdéîbératîons sont des vîeîerîes înutîes. La démocratîe n’estratîon des pouvoîrs pour opposer au présîdent et à a à Nîcoe Beoubet de« se pencher »sanctîonnant es « propos haîneux » sur ïnternet. Et, pour aîresur e dossîer Adama Traoré. Et à, caque magîstrae, c’est ’avocat passer ces décîsîons, comme pour convaîncre ’opînîon de eur de a amîe Traoré quî se paîe e uxe d’învoquer a caractère bénéIque, a séparatîon des pouvoîrs, e débat et es mînîstre une In de non-recevoîr. Quequ’un, du côté de ’Eysée, pas « eicîente ». a-t-î u récemment Montesquîeu ? Vîsîbement pas. Depuîs ses orîgînes, e macronîsme porte cette contradîctîon. ï prétend bouscuer es vîeîes structures quî engoncent e pays, Et, de fait, le pouvoir législatif n’a pas droit à plus de respectet sembe donc apporter un soule démocratîque sur ’édîIce que le pouvoir judiciaire.rîgîde des corporatîsmes, maîs î s’appuîe sur une îdéoogîe quîL’Eysée, voîà queques jours, a aît savoîr à dîférents médîas son întentîon de créer« une commis-consîdère en aît a démocratîe comme un înstrument parmî sion qui portera un regard indépendant et collégial sur la crise »d’autres, un înstrument împaraît pour mettre e pays sur es du Covîd. Une réponse à a prochaîne commîssîon d’enquête raîs de ’eicacîté et de a compétîtîvîté. parementaîre, quî, ee, ne seraît pas îndépendante ? Faut-î Le résutat se îra à ong terme. Déjà, ’expressîon « expertîse comprendre que ’opposîtîon parementaîre seraît îégîtîme îndépendante » est utîîsée, même dans certaîns médîas, pour pour chercher à évauer ’actîon de ’exécutî dans un moment quaîIer cee quî est payée par ’avocat de a amîe Traoré, ce de crîse majeure ? L’enquête est pourtant a seue prérogatîve quî sîgnîIe que es expertîses de ’înstîtutîon judîcîaîre ne e quî reste encore à un Parement que ’înversîon du caendrîer seraîent pas. ï sembe acquîs à beaucoup que a justîce n’est pas éectora et a déréîctîon des partîs poîtîques ont réduît au une înstîtutîon garantîssant ’appîcatîon des oîs déîbérées en rôe d’ectopasme. commun et s’appîquant à tous unîormément, maîs ’înstrument Ces deux anecdotes racontent, comme beaucoup d’autres, du maîntîen d’une hîérarchîe socîae. La dîstorsîon des înstîtu-a nature du macronîsme. Avant toute chose, e produît de a tîons démocratîques a cet efet déétère quî conduît chacun à e destructîon obstînée de a V Répubîque et de ses équîîbres croîre que, puîsque ’égaîté n’est pas garantîe par ’Etat, î va se par des présîdents quî n’y ont vu que e moyen de se maîntenîr aîre justîce uî-même et récamer son dû. Les orces centrîuges au pouvoîr quand e pays es rejetaît. Formîdabe dîstorsîon du quî travaîent aujourd’huî e pays sont e produît de décennîes sens de ’éectîon au sufrage unîverse. Ee donne désormaîs d’abandon de a promesse démocratîque. une égîtîmîté quî sembe écraser toutes es autres et aîre taîre même es protestatîons des cîtoyens avec esques, pourtant, eEmmanuel Macron peut donc, comme d’autres avant lui, se présîdent est censé, par cette éectîon, tîsser un îen prîvîégîé.demander comment il rétablira la « confiance »sans aquee La questîon n’est pas qu’înstîtutîonnee. Et ses conséquences chaque décîsîon est îmmédîatement vîdée de sa substance et sont tragîques. L’équîîbre des pouvoîrs n’est pas une ubîe de e pays transormé en champ de bataîe d’une guerre de tous constîtutîonnaîstes maîs un des ondements de a démocratîe. contre tous. La conIance ne nat que de a certîtude que nous Ce n’est pas un hasard sî, paraèement à cette orme respec- sommes coectîvement îés et que es règes quî s’appîquent à tabe et propre sur ee de popuîsme pur et sîmpe, se déve- tous sans exceptîon sont e produît de a voonté majorîtaîre. oppent des atteîntes aux îbertés îndîvîduees et une orme La coère socîae, es manîestatîons antîracîstes, sont es d’emprîse admînîstratîve quî nous éoîgnent însensîbement conséquences de ce dérègement. On peut se scandaîser de d’une authentîque démocratîe. eurs excès, on peut combattre poîtîquement ceux quî s’en nourrîssent, maîs on ne peut pas se contenter de baayer es Ce que nous a montré la crise du coronavirus est la pro-aspîratîons démocratîques et es demandes de justîce au nom pension de ce pouvoir à considérer les citoyens commedu aît que es urnes seraîent a seue réponse. Surtout quand e un troupeau qu’il faudrait disciplinerputôt que comme pouvoîr îssu des urnes aît uî-même sî peu de cas de a démo-des îndîvîdus doués de îbre arbître et capabes de décîder cratîe, de ses équîîbres et de ses contre-pouvoîrs.
Chers lecteurs,si vous ne trouviez pasMariannedans votre kiosque préféré, n’oubliez pas qu’il est disponible aussi chaque semaineen PDF surmarianne.net€.pour 1,99
12 au 18 juin 2020/ Marianne /3
L’éditorial de Jacques Julliard
MACRON ATIL DÉJÀ PERDU ? moîns de deux ans de ’échéance de 2022, à Phîîppe. Le stye à a oîs bravache et veéîtaîre –« Je fais Emmanue Macron a-t-î déjà perdu a pro-la guerre »– du présîdent a dépu quand e ton posé, métho-chaîne éectîon présîdentîee, et cea à cause de dîque et Inaement optîmîste d’Edouard Phîîppe a séduît LeAMacron décîdaît de se séparer de uî, î entreraît dans e bureaucoup paraîssaît pourtant împerdabe. Quand, dans une ’épîsode du coronavîrus ? Bîen entendu, î est pus d’un éecteur, même à gauche. Actueement, tout uî trop tôt pour répondre à cette questîon, maîs réussît, tout uî aît ventre, jusqu’à cette barbe trîcoore dans c’est un aît qu’ee se pose et que désormaîs aquee es Françaîs încînent à voîr un sîgne de puraîsme beaucoup a posent. et de bîenveîance. Sî, comme î en est questîon, Emmanue natîon démocratîque, survîent un maheur împrévu, împré- du présîdent comme démîssîonnaîre et en sortîraît comme vîsîbe dans e court terme, et dont raîsonnabement î est avorî à sa successîon. A condîtîon, touteoîs, de remporter avec împossîbe d’accuser ’un queconque des acteurs, î se produît aîsance ’éectîon munîcîpae du Havre, e 28 juîn prochaîn. îmmanquabement dans ’opînîon un efet de égîtîmîté en aveur du pouvoîr en pace – cea s’appee tout bonnement eA un moment où le fléau de la balance politique nationale patrîotîsme, ou, seon ’expressîon de Poîncaré (1914), ’« Unîons’incline au centre droit,Phîîppe, quî a reçu successîvement sacrée ». Le maheur d’un peupe est toujours dans un premîer ’onctîon d’Aaîn Juppé puîs d’Emmanue Macron, est poten-temps une aubaîne pour son che, quî tîeement e candîdat d’unîon de a se trouve cumuer d’un coup a onctîon droîte et de a Macronîe. de responsabe éu avec cee de pèreLE STYLE À LA FOISCette pérîpétîe peut paratre înjuste de a natîon – ou de mère, seon e sexe. à un présîdent quî n’a pas été gâté par BRAVACHE ET L’îustratîon a pus écatante est a conjoncture – successîvement, es cee d’Angea Merke (Mutti, pour esVELLÉITAIRE DU« gîets jaunes », es retraîtes, e Covîd-Aemands), quî, donnée pour usée, à 19, c’est beaucoup – au moment où PRÉSIDENT A DÉPLU bout de course à a veîe du coronavîrus, î vîent de remporter a premîère s’est retrouvée d’un coup à un nîveau deQUAND LE TON POSÉ,grande vîctoîre de son quînquennat : popuarîté sans précédent, stratosphé- e raîement de ’Aemagne d’Angea MÉTHODIQUE ET rîque, de ’ordre de 80 %, quîtte à reve- Merke à une poîtîque européenne FINALEMENT nîr ensuîte à un score pus raîsonnabe, de mutuaîsatîon, sînon des dettes, maîs supérîeur à a majorîté absoue. du moîns des projets de reance. A a OPTIMISTE D’ÉDOUARD Ee n’est pas seue dans ce cas. En ïtaîe, grande déceptîon des souveraînîstes, e putôt terne Gîuseppe Conte a vu, quî se rottaîent déjà es maîns devant PHILIPPE A SÉDUIT tandîs que son pays se trouvaît au cœur a décîsîon de a Cour constîtutîonnee de a tragédîe, sa popuarîté bondîr à desPLUS D’UN ÉLECTEUR. aemande de Karsruhe, vérîtabe coup nîveaux înconnus, oscîant de 65 à 71 %. d’arrêt à a constructîon européenne Et que dîre de Donad Trump, que sa gestîon catastrophîque, et symboe de a renaîssance du natîonaîsme aemand. încendîaîre et quasî démente de a pandémîe, n’a pas réussî Maheureusement pour Macron, sî a poîtîque extérîeure à détrôner ? S’î doît perdre a prochaîne présîdentîee, ce ne peut très bîen aîre perdre un candîdat à a présîdence, ee sera pas à cause du coronavîrus, maîs de ’extrême vîoence n’a jamaîs sui à e aîre gagner. de sa poîce. Justîn Trudeau au Canada, Scott Morrîson en A quoî s’ajoutent ce que ’on nomme aujourd’huî des erreurs Austraîe, et même Borîs Johnson au Royaume-Unî, en dépît de communîcatîon. ï est dîicîe à un homme afubé d’une d’une gestîon erratîque, ont bénéIcîé de cette adhésîon oya- îmage technocratîque de jouer a carte du charîsme. On ne îste. Or Emmanue Macron, après avoîr brîèvement jouî d’un sauraît être de Gaue et Gîscard à a oîs. te rélexe, n’a pas tardé à stagner, pour revenîr, aujourd’huî, au taux de popuarîté quî étaît e sîen à a veîe de ’événement,Mais, comme on dit à la mitemps, rien n’est joué.soît, seon YouGov, 28 % (5 juîn). L’hypothèse Phîîppe n’est îmagînabe que sî ’écart entre e Premîer mînîstre et e présîdent contînue de se creuser, Le fait nouveau, selon le même sondage, c’est la faveurjusqu’à rendre împossîbe a candîdature de ceuî-cî à sa nouvelle qui s’attache désormais à son Premier ministre,successîon. Nous verrons bîen. propre Edouard Phîîppe : 42% d’opînîons avorabes, soît 11 % de pus Un peu de poîtîque-Ictîon, pour Inîr. Sî d’aventure deux en un moîs. En termes cycîstes, on dîraît voontîers que e trou candîdats de centre et de centre droît venaîent à se neutraîser, est aît et que ’échappée est en traîn de réussîr. Car 14 poînts î ne seraît pas împossîbe d’îmagîner qu’îs soîent devancés de dîférence, cea ne se trouve pas sous e pas d’un cheva. au premîer tour par e candîdat d’une gauche par hypothèse Comme sî es rîgueurs du conInement étaîent împutées à unîe. Fort bîen ! A cecî près que cea rendraît a vîctoîre de Macron, tandîs que es douceurs du déconInement ’étaîent Marîne Le Pen au second tour, héas, assez probabe…
4/ Marianne /12 au 18 juin 2020
Mise aupointpar JeanFrançois Kahn
RACISME POLICIER ET RACISME ANTIFLICS es violences policières, en France, ça n’existe pas ! »,de telles dérîves exîstent n’a rîen de très nouveau. CeQue et le seul scandale, c’est que le gauchîste Macron quî est nouveau, c’est la complaîsance que certaîns journaux « ne couvre pas sa police ».emblématîques d’une gauche républîcaîne et démocratîque D’aucuns pourraîent se laîsser aller à répondre : témoîgnent à l’égard de ces perversîons gravîssîmes de la cause QDnottuleî,uprotouttempsetesuotselsacne,urptedsosgoèrdémelatîeocraxuasladsesuaccesdteatpsouxaucîsosleseréxuaesluporîclaauitrdemdébolesueusrétscpanest « Et mon œil ? »républîcaîne, démocratîque, progressîste et socîale, alors que L’auteur de cette saîllîe ? Le dénommé Chrîstîan ce sont eux quî, au premîer che, devraîent mettre en garde Jacob, grand che charîsmatîque de la droîte rançaîse. contre le délîre quî toujours, toujours, toujours, partout, dans témoîgnent de l’împrégnatîon ascîsante des terrîiantes logor-rhées banalîsées par la ractîon la plus droîtîère de la polîce ne des droîtes les plus extrêmes et les plus régressîves. trouble donc pas les amîs d’Erîc Cîottî et leurs relaîs syndîcaux Comment peut-on aussî acîlement admettre que, à l’îmage au seîn de l’înstîtutîon. des Indîgènes de la Républîque, l’on mène le combat antîracîste Il a donc allu que la rue clame ce que ces dernîers taîsent. sous le drapeau d’un néoracîsme sîmplement retourné ? Que, Cependant, non pas de l’autre côté, maîs prétendument du au nom de l’antîascîsme, l’on multîplîe les agîssements que côté « d’en ace », qu’a-t-on entendu ? Cecî, lors de la manî- l’on dénonçaît avec horreur quand îls constîtuaîent l’îmage estatîon du samedî 6 :« L’Etat français, même si on ne veutde marque des nervîs achos ? Que, après avoîr répété : « Pas pas l’entendre, est un Etat totalitaire, terroriste, esclavagiste,qu’un terrorîste soît musulman ne aît pasd’amalgame, le aît colonialiste. »de tout musulman un terrorîste en puîssance », l’on argue de D’aîlleurs, comme le déclaraît une « chanteuse » à la télé- bavures polîcîères efectîvement însupportables pour încîter vîsîon :« Je parle des hommes et des femmes qui vont travailleret excîter à une haîne généralîsée de la polîce ? Sans jamaîs tous les matins en banlieue et qui se font massacrerrelever les vîolences dont les polîcîers sont, à l’occasîon, eux[par la polîce] pour nulle autre raison que leur couleur de peau. »aussî les vîctîmes. Le mal à l’envers (et non l’envers du mal), c’est toujours le mal. Dix articles, hélas, ne suffiraient pasOr sî cette radîcalîté agressîve, îvre COMMENT PEUTON à recenser les dérapagesd’elle-même, aute d’avoîr été dégrîsée,quî, sî les mots avaîent un sens (ce quî n’est pasAUSSI FACILEMENTc’est-à-dîre mîse en garde contre ses sûr), nous conduîraîent tout droît à plus dangereuses tentatîons par ceux ADMETTRE QU’ON une guerre ethnîco-cîvîle. quî sont les moîns însensîbles à ses Car îl aut être logîque : quand onMÈNE LE COMBATcolères, débouchaît sur des drames, serîne en boucle que l’Etat, en France, drames quî suscîteraîent en retour des ANTIRACISTE SOUSest systémîquement et întrînsèque- réactîons dévastatrîces, s’en laveraît-ment racîste et ascîsant, déenduLE DRAPEAUon les maîns ? Se contenteraît-on de qu’îl est par une polîce globalement déplorer les conséquences de ce dont D’UN NÉORACISME sadîque et tueuse, on ne se contente on a banalîsé les causes ? RETOURNÉ ? pas de déîler en agîtant des petîts drapeaux, même rouges, ou de voterUn journal devrait plus que tout pour l’opposîtîon, même mélenchonîenne… on « résîste »,autre, dans la mesure où, à gauche, il fait référence, tirer c’est-à-dîre qu’on prend les armes.le signal d’alarme.Ce journal – îl s’agît duMonde– m’est cher. C’est à quoî appelaîent plusîeurs ractîons de l’extrême D’abord parce que, du temps de Beuve-Méry, j’y aî travaîllé gauche en Italîe, lesquelles îdentîiaîent à une orme de ascîsme (j’y aî couvert, en partîculîer, la in du drame algérîen). Je le le gouvernement de centre gauche d’Aldo Moro : ça a donné lîs quotîdîennement depuîs l’âge de 16 ans et îl n’est pas de les Brîgades rouges, et leurs membres ont tué. sacrîices dont je ne seraîs capable pour voler à son secours sî C’est à quoî appelaît aussî une extrême gauche allemande la moîndre menace pesaît sur son devenîr. J’aî eu l’occasîon pour quî la CDU étaît une orme tout juste édulcorée du nazîsme: d’écrîre, quand je dîrîgeaîs des journaux, que j’eusse prééré ça a donné la « bande à Baader », et ses membres ont tué. leur dîsparîtîon que la sîenne. Comme Actîon dîrecte en France, ruît du mouvement Maîs, je l’avoue, la tolérance qu’îl manîeste aujourd’huî à autonome et de la rhétorîque de la Gauche prolétarîenne l’égard de propos et de gestes quî sapent tous les ondements (GP), a inî par tuer. de ce quî est censé nous être commun me – je pourraîs dîre (Que, dans tous les cas cîtés plus haut, un certaîn nombre nous – peîne et paroîs me consterne. d’actîvîstes soîent ensuîte passés à l’extrême droîte ne aît Bîen sûr, sî, ce quî n’est pas exclu, le pîre advîent, nous nous qu’îllustrer ce que je relevaîs îcî îl y a deux semaînes.) retrouverons après ? J’auraîs tant prééré que ce ût avant.
6/ Marianne /12 au 18 juin 2020
N°1213  DU 12 AU 18 JUIN 2020 Sommaire 3NOTRE OPINION par Natacha PolonyMontesquieu, Macron et la démocratie 4L’ÉDITORIAL de Jacques JulliardMacron a-t-il déjà perdu ? 6MISE AU POINT de JeanFrançois KahnRacisme policier et racisme anti-flics Evénement10La France estelle raciste ?La juste émotion suscitée  par la mort de George Floyd conduit à un amalgame entre  des sociétés bien différentes. Confisquant l’antiracisme,  le mouvement indigéniste prétend que la France serait  intrinsèquement raciste.ParNatacha Polony 13urrnounteseêgenuxueenaitiqPolCommue.Par Louis Hausalter et Soazig Quéméner 15siesandéiogol,emsenuitnaicarnouvelLeearmmrpgoPar Paul Conge et Hadrien Mathoux 22geArdelldaaLeuntbiltouujtosruoPar Laurent Valdiguié 24David Le Bars, président du Syndicat des commissaires :  “Il faut changer d’urgence la formation des policiers”Propos recueillis par Laurent Valdiguié 26gélasniraemeàesruvaBllaiatbneu:esPar Paul Conge 28CE QUE MARIANNE EN PENSELibye. La patte d’ErdoganPar Martine Gozlan Agora 50EnquêteEn fait, c’est quoi le nationalpopulisme ?ActuPar Kévin BoucaudVictoire 30EducationQuand les enseignants décrochentUne part 54EntretienMichel FeltinPalas : “Se moquer des accents,  des professeurs tarde à reprendre le chemin des salles de classe. c’est du mépris social”Propos recueillis par Franck Dedieu  Démotivation ou protocole sanitaire dissuasif ?Par Anthony Cortes 56TribuneAlbert MemmiPar Georges Bensoussan 32PolitiqueComment Le Gendre a sauvé sa tête Pris au milieu d’un bras de fer entre l’Elysée et Matignon, 58EntretienAdèle Van ReethPropos recueillis parPhilippe Petit  Gilles Le Gendre, auteur d’une note secrète sur le remaniement 60apEÉ!LaOJVrADLkÀcnoiMon pote le banquier  révélée parMarianne,reste en sursis.Par Laurent Valdiguié 60ESPRIT LIBRE par Caroline Fourest 34SocialLes deux France du chômageLe nombre de Le paternalisme du “privilège blanc”  demandeurs d’emploi explose depuis la crise sanitaire. Mais pas 61ÇA VA MIEUX EN LE DISANT par Guy Konopnicki  de façon homogène. L’arc littoral figure en première ligne. La bérézina de l’esprit  Les jeunes aussi. Explications.Par Laurence Dequay 64L’actualité expliquée par l’histoireGeorges 36statEsinU-AfroAméricains : une communauté d’un Marchais, archaïque et visionnairePar Hadrien Mathoux bloc ?La mort de George Floyd révèle de discrètes lignes de fractures sur la façon de combattre les inégalités.Par Alain Léauthier Découvrir 38EuropeL’Italexit est au coin de la “strada”Durement touchée par le virus, la péninsule a aussi souffert 68CultureEntretien avec Andrea Marcolongo : “Le passé  du manque de solidarité européenne. Va-t-elle donner  n’est pas le soussol d’une maison. C’est son toit” un coup de botte à Bruxelles ?Par Ariel F. Dumont  A l’occasion de la sortie en librairie d’Etymologies. Pour survivre  au chaos(Les Belles Lettres).Propos recueillis par Nicolas Dutent 40!Mieux vaut en rire 76Quelle époque !TendanceTout dans le regard !Par Linh Pham Le dossier 79Un monde meilleur 44Les routiers sont (bien plus que) sympas Le nouveau meilleur ami de l’hommePar Nicolas Carreau Dans une remarquable enquête, Jean-Claude Raspiengeas,  grand reporter àla Croix,nous raconte ces “Routiers”, témoigne82La France de PéricoOpération “Nourrir les soignants”  de leur sentiment de mépris et de déclassement, et10 000 repas offerts par Alain DucassePar Périco Légasse  les réhabilite. Interview et extraits.Par Vladimir de Gmeline 86CARTE BLANCHE à Benoît DuteurtreCauses indéfendables
8/ Marianne /12 au 18 juin 2020
En couverture : Corentin Fohlen / Divergence - Xavier Martin
En partenariat avec
Chantal Forest Archéologue
Gildas Le Lidec Ancien ambassadeur de France
5Mingoun INDESagaing5 Mandalay 4 Yandabo6 5Amarapura 6 Ava 7Pakokku Bagan 9/11 Mont Popa BIRM ANI E Salay8 y d d a w a rTHAÏLAN DE I Golfedu
LeRV Pandaw 2(24 cabines)
LeMS Panorama(24 cabines)
CROISIÈRE Splendeurs de Birmanie Rencontres en terre d’or sur l’Irrawaddy
Du 3 au 14 mars 2021
Pêcheur sur le lac Inlé - Birmanie
Enmars 2021, Croisières d’exception vous propose de partir à la découverte de laBirmanie, pays secret etauthentique, au cours d’une croisière surl’Irrawaddy,appelé « Fleuve Mère » par les Birmans. A bord duRV Pandaw 2, vous admirerez ses berges constellées depagodes aux toits dorés, sestemples et monastères éblouissantsainsi que sespaysages séculaires. Durant la croisière, vous assisterez aux conférences deChantal Forestet deGildas Le Lidecsur l’histoire, la politique et l’économie de la Birmanie.
Garantie Sérénité* Acompte de10% seulement- Annulation sans frais et sans causejusqu’au 30 sept. 2020 pour toute réservationavant le 30 juin 2020.
 OFFRE SPÉCIALE POUR LES LECTEURS DE MARIANNE - 500 €/pers.(attention nombre de cabines limité) ** soit la croisière à partir de5 990 €5 490 €/pers.au départ de Paris Vols aller et retour en classe économique depuis Paris, pension complète (hors boissons), conférences et taxes inclus. Départ de province possible : nous consulter.
Demandez la brochure au01 75 77 87 48, par e-mail àcontact@croisieres-exception.fr, surwww.croisieres-exception.fr/marianne, ou dans votre agence de voyages habituelle.
Renvoyez ce coupon à Croisières d’exception - 77 rue de Charonne - 75011 Paris Nom :.......................................................................Prénom :.................................................................................. Adresse :.................................................................................................................................................................... Code postal : Ville :........................................................................................................................ Tél. : E-mail :...................................................................................................
Conformément à la loi «Informatique et Liberté»du 6 janvier 1978, nous vous informons que les renseignements ci-dessus sont indispensables au traitement de votre commande et que vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de rectification des données vous concernant. *Pour toute nouvelle réservation **Se référer à la brochure pour le détail des prestations et les conditionsgénéralesdevente.Licencen°IM075150063.Lesconférenciersserontprésentssauf encasdeforcemajeure.Créditsphotos:©Shutterstock,©Croisièresd’exceptionet©CroisiEurope.
marianne-2103-birmanie
Evénement LA FRANCE EST ELLE RACISTE ?
Corentin Fohlen / Divergence
10/ Marianne /12 au 18 juin 2020
ACCUPTAE CONE EL INIMPORIS Aborestoria voluptam hit landelluptae volecto maionsequias rerrum vel ipienitia quos maionet acipsam vendaeped
LA FRANCE EST ?
La juste émotion suscitée par la mort de George Floyd conduit à un amalgame entre des sociétés bien différentes. Confisquant l’antiracisme, le mouvement indigéniste prétend que la France serait intrinsèquement raciste. Pour mieux faire avancer une vision racialiste, au détriment de l’universalisme, qui ne voit que des citoyens libres, émancipés de leurs déterminismes de naissance. PAR NATACHA POLONY LA MOBILISATIONe débat est pîégé. C’est autour du comité Adama sans doute pour cea (ici, le 2 juin devant le palais que es poîtîques, e pré-de justice de Paris), a eté sîdent en tête, sembent en France.nîrpontLacoujoursedseptîMmareinaénsnàe,ohcuqrîîosîneusrenforcée par l’indignation venue d’outreAtlantique.sî rétîcents à s’y engager. Et c’est justement pour Certains ne voient aucune différence entre les Noirs cea qu’î est nécessaîre américains et ceux vivant d’y ponger, avec pour boussoe es chemîn e pus dîIcîe, ceuî de a îgne de crête. Au préaabe, posons queques poînts : ’émotîon mondîae sus-cîtée par a mort de George Foyd révèe une sensîbîîté apprécîabe des opînîons. Le racîsme révuse, et son spectace évîdent aît se ever a jeunesse. Or ce racîsme est une des dîmensîons essentîees de ’hîstoîre amérîcaîne. Les manîestatîons quî ont îeu partout, et en partîcuîer en France, nous racontent donc com-ment a dîfusîon des îmages, à tra-vers ’îndustrîe du spectace comme à travers es réseaux socîaux, eface peu à peu ’hîstoîre et es spécîicîtés cuturees. Te est e « sot power » amérîcaîn, seon ses deux versants : î permet à a panète entîère de poînter du doîgt es travers des Etats-Unîs, maîs î exporte eur vîsîon d’une socîété aîte de com-munautés et de coueur de peau. Le terraîn rançaîs est parado-xaement devenu avorabe à un te arasement des spécîicîtés. Nombre de jeunes quî déient « pour George Foyd et Adama Traoré » ne voîent sîncèrement aucune dîérence entre es Noîrs amérîcaîns, descen-dants d’escaves, dans une socîété quî s’est racturée sur cette ques-tîon au poînt d’aboutîr à une des
pîres guerres cîvîes de ’hîstoîre et quî a maîntenu tardîvement une ségrégatîon înscrîte dans a oî, et es Noîrs vîvant en France, certaîns venus des Antîes et eux aussî des-cendants d’escaves, maîs d’autres venus d’Arîque et d’îmmîgratîon récente, dans un pays dont es prîn-cîpes sont hérîtés de a Révoutîon, quî avaît aboî ’escavage, magré es soubresauts utérîeurs. Récamer que a justîce passe et que des mesures soîent prîses pour que pus personne ne meure ors d’une înterpeatîon ou ne soît grîèvement bessé ors d’une manî-estatîon est paraîtement égîtîme. Même sî ’on reste pantoîs devant es décaratîons de Chrîstophe Castaner, sî prompt à crîmînaîser es « gîets jaunes », ces « actîeux » quî manîestaîent sans autorîsa-tîon, et quî décare désormaîs que« l’émotion saine[…]peut parfois dépasser les règles juridiques ». Maîs a poîce rançaîse n’est pas a poîce amérîcaîne, aquee est obsédée par e rîsque d’afronter des déînquants potentîeement armés. Faîsons ace à a réaîté, ormons es poîcîers, combattons e racîsme quî en anîme un nombre trop împortant, préve-nons et sanctîonnons es vîoences poîcîères. Maîs souvenons-nous que es pîres vîoences ont eu îeu dans des manîestatîons sans a moîndre probématîque racîae, à cause de poîtîques de maîntîen de ’ordre absurdes et dangereuses. Souvenons-nous égaement que es mêmes poîcîers, au quotîdîen, arontent des guets-apens, des însutes, des vîoences et sont traîtés comme es paîassons d’une socîété quî a renoncé à a promesse répu-bîcaîne et quî achète a paîx socîae en aîssant es traics gangrener es quartîers où sont concentrées es popuatîons d’orîgîne îmmîgrée. Depuîs des décennîes, e pro-bème ronge e pays de ’întérîeur. Quand Nîcoas Sarkozy, sur a dae d’Argenteuî, pare de a « racaîe » (îre notre reportage pages 22-23), î prétend mettre in à une împuîs-sance déjà ancrée. Et, magré es împostures du personnage, î a soîn, deux ans pus tard, ors de a cam-pagne présîdentîee, d’artîcuer
12 au 18 juin 2020/ Marianne /11