Marianne du 22-03-2021
88 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Marianne du 22-03-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
88 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 22 mars 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 30 Mo

Exrait

www.marianne.net
A, D = 6.60 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
Numéro 1253Du 19au25 mars 2021 Àl’école, au bureau, dans les rédactions, au sommet de l’État
LEOIlSsn’eTnteRndeOntUpaIs lLesLintAégrRisteDsS OIls ne voient pas les harceleurs OIls se taisent face à la censure RIMBAUD ET LA COMMUNE SONDAGE EXCLUSIF PRÉSIDENTIELLE Marine Le Pen battrait A.Hidalgo...
 “Adorerla liberté libre”...et perdrait face à X.Bertrand Vaccins :organiser un fiasco en trois leçons
RIQUE HISTO RMC LEADER ! ÈRE 1 RADIO PRIVÉE DE FRANCE SUR LES PODCASTS #MERCI
DeBonnevilleOrlandini
MÉDIAMÉTRIE – ESTAT PODCAST – FÉVRIER 2021
VACCINS :ORGANISER LE FIASCO EN TROIS LEÇONS aroîs, le sort semble s’acharner. Maîs retîendra que l’Europe, au moment de sombrer, travaîllaît les mauvaîses langues dîront que la mal- encore à la rédactîon du ormulaîre E-847 sur la bonne manîère chance, paradoxalement, ne relève pas d’écoper et attendaît l’homologatîon des seaux. soîn de s’en prPotéger. Emmanuel Macron pouvaît-îl encore ne du hasard et que les léaux du cîel ne Deuxîème épîsode, la France, obsédée par les méchants s’abattent que sur ceux quî n’ont pas prîs complotîstes quî nourrîraîent la déIance envers les vaccîns et prîvée de toute eicacîté logîstîque, met un temps înInî à pas suspendre la vaccînatîon par le produît d’AstraZeneca à lancer la vaccînatîon de masse. Là encore, la notîon d’urgence partîr du moment où l’Allemagne choîsîssaît de le aîre ? ïl étaît semble totalement étrangère à une admînîstratîon occupée acculé. À tout le moîns, îl eût pu s’y préparer s’îl n’avaît, une oîs à se couvrîr. Traîter Borîs Johnson d’îrresponsable est plus de plus, cédé à la consternante îllusîon d’un « couple ranco- acîle que de « prendre son rîsque », selon l’expressîon dont se allemand ». « Nous étîons d’accord pour gargarîsent les médîas. ïl est vraî que attendre l’avîs de l’Agence européenne le Royaume-Unî dîspose d’une arme COMMENT UN PREMIER du médîcament (AEM) avant toute quî nous est désormaîs înconnue : la suspensîon », s’însurgent les Françaîs matrîse de ses décîsîons. MINISTRE PEUTIL încrédules. Comme sî Angela Merkel n’avaît pas prouvé à chaque occasîon: le coupTroisième épisode, enfin que, au pîed du mur, quand la polîtîqueBENOÎTEMENT EXPLIQUERd’arrêt au vaccin AstraZenecadans întérîeure ou les întérêts des cîtoyens un arbîtrage bénéIce/rîsque quî laîsse LE DIMANCHE SOIR QUE allemands l’exîgent, elle s’assîed sys- pantoîs ; la pîlule contraceptîve mul-TOUT VA BIEN, POUR ÊTRE tématîquement sur ses engagements tîplîe par 7,6 le rîsque de thrombose vîs-à-vîs de son voîsîn et éal (le bras cérébrale sans que personne songe de er engagé sur l’avîon et sur le charDÉMENTI LE LENDEMAINà l’înterdîre. Comment comprendre « du utur » prouve à quel poînt nos cette panîque ? ïl semble que les PAR LE PRÉSIDENT? sympathîques allîés sont décîdés à nous cîtoyens des pays européens soîent taîller des croupîères sans le moîndre devenus încapables de dessîner un état d’âme). Sur ce poînt-là également, l’épîdémîe du Covîd-19 équîlîbre raîsonnable entre întérêt îndîvîduel et bîen commun aura achevé de rîngardîser les grandes envolées lyrîques de 2017. quî rende acceptable une prîse de rîsque înIme. Nul doute que la vaccînatîon contre la varîole, dont les « ratés » étaîent À l’heure où nous écrivons ces lignes, nul ne peut encoreautrement plus nombreux, seraît désormaîs împossîble. dire si l’AEM décidera finalement que la trentaine de casde Reste à espérer que la sî prudente Agence européenne du thrombose veîneuse sur 5 mîllîons de personnes vaccînées ne médîcament évîtera, en plus du reste, de s’enerrer dans l’îdéo-suit pas à suspendre l’utîlîsatîon du vaccîn AstraZeneca. Peu logîe et examînera rapîdement le vaccîn russe, dont la tech-împorte, îl sera trop tard. Les doutes et les antasmes seront nîque, proche de celle d’AstraZeneca, a l’avantage d’utîlîser du ancrés dans les têtes et tous les dîscours înstîtutîonnels seront génome d’adénovîrus humaîn et non anîmal, ce quî pourraît, désormaîs înutîles. D’autant que la parole publîque, dans cet dîsent certaîns scîentîIques, évîter les réactîons observées épîsode, a perdu encore davantage de sa crédîbîlîté. Comment sur ce dernîer. Reste à espérer, à plus long terme, que l’Unîon un Premîer mînîstre peut-îl benotement explîquer le dîmanche européenne en général, et la France en partîculîer, prendra enIn soîr que tout va bîen et qu’îl n’y a aucun problème avec le vaccîn, conscîence de la nécessîté d’une îndépendance îndustrîelle pour être démentî le lendemaîn même par le présîdent ? Au sans laquelle îl est împossîble de répondre à la moîndre crîse. moîns pouvaît-îl détaîller la procédure, raconter le suîvî des Cela aît beaucoup de vœux pîeux. autorîtés sanîtaîres, les remontées d’încîdents, pour ne pas Depuîs le début de cette pandémîe, nous assîstons à la relé-donner l’împressîon qu’îl avaît tout sîmplement et une oîs gatîon hîstorîque de l’Europe, quî s’est conscîencîeusement de plus prîs les cîtoyens pour des abrutîs. prîvée de tous les outîls de sa souveraîneté. Notre responsabîlîté Quî reconstruît la chronologîe de ce Iasco reste tout bonne- est îmmense. Sans une réactîon collectîve, sans des décîsîons ment consterné. Cela commence par les mîlle et une précau- polîtîques majeures, nous préparons à nos enants un monde tîons admînîstratîves quî entourent les commandes de vaccîns dans lequel les grands enjeux se décîderont sans eux, entre des encadrées par la Commîssîon européenne. Démarche louable empîres dont les valeurs ne seront pas les nôtres, et pour quî la pour évîter la guerre entre pays européens (l’UE est toujours lîberté et la dîgnîté humaîne sont accessoîres. Sî nous croyons plus douée pour jouer les arbîtres entre pays membres que pour en ces valeurs, sî elles sont un peu plus qu’un alîbî de plateau de comprendre la notîon de rapport de orce à l’âge des grands télé pour cultîver notre bonne conscîence, îl est de notre devoîr empîres), maîs efarante dans sa mîse en œuvre. L’Hîstoîre de nous donner les moyens très concrets de les aîre rayonner. n
19 au 25 mars 2021/ Marianne /3
NOS OUÏGOURS e voyage du pape Françoîs en Irak a généra- înterdît ? Qu’au Nîgerîa, e 12 maî 2020, une mîîce peue, dans ement été bîen accueîî un peu partout et ’État de Kaduna, a causé a mort de 17 personnes, pour a pupart dans tous es mîîeux. I est vraî qu’î avaît chrétîennes, dont pusîeurs enants, et que e 20 janvîer, dans à dLMadîves a conversîon au chrîstîanîsme entraïne a déchéanceeux reprîses pour sauer son hôte. I paraït que été conçu pour ne pas aîre de vagues. ’État d’Adamawa, e pasteur Lawan Andîmî a été décapîté par Au cours de sa vîsîte à ’ayatoah chîîte e groupe terrorîste îsamîque Boko Haram? Qu’au Soudan troîs A-Sîstanî, e cou du voyage, ce dernîer s’est evé égîses récemment restaurées ont été à nouveau brûées? Qu’aux c’est un grand honneur qu’î a aît au représen- de natîonaîté ? Qu’en Maurîtanîe ee entraïne ’emprîsonne-tant des 1,320 mîîards de cathoîques à travers ment ? Qu’au Congo 47 chrétîens ont été tués dans e Nord-Kîvu e monde. Tout de même, e même A-Sîstanî a en novembre 2019 et 66 autres entre maî et juîet 2020 ? Qu’en procamé que es chrétîens (désormaîs 1 % de a popuatîon Indonésîe e pasteur Yeremîa Zanambanî a été tué ? îrakîenne) doîvent vîvre en paîx et bénéîcîer de tous es J’arrête à une énumératîon aîte au hasard, parce que ’on droîts. On espère que son prîncîpa rîva, e guîde suprême, se asse de tout, même de ’horreur, même de ’înhumanîté. e grand ayatoah Aî Khameneî, aura entendu ce dîscours. Et, pour termîner sur une note comîque, sachez qu’en Corée À part cea, rîen, ou peu de chose, sî ce n’est e réconort mora du Nord, pays quî se pace depuîs des années à a premîère que cette vîsîte a procuré aux chrétîens d’Orîent. On est oîn pace des pays persécuteurs, î exîste dans a capîtae pusîeurs du stye lamboyant de Jean-Pau II (1978-2005), quî, presque égîses cathoîques actîces où ’on céèbre a messe devant des à uî seu, avaît abattu e communîsme igurants à ’întentîon des tourîstes. en Poogne et donné une réaîté à a paroe évangéîque« n’ayez pas peur ! »L’ONG PORTESAu total, Portes ouvertes a recensé Car es chrétîens ont bîen des raî-chrétiens tués en 2020 à cause4 761 OUVERTES ESTIME QUE sons d’avoîr peur, et e chrîstîanîsmede leur foi, 4 277 chrétiens détenus, PLUS DE 340 MILLIONS peut prétendre au tître peu envîabe4 488 églises attaquées.La pupart de de reîgîon a pus persécutée à travers ces chîfres sont en augmentatîon par e monde. Certes, es Ougours musu-DE CHRÉTIENSrapport à ’année précédente. Patrîck mans du Xînjîang, en Chîne, au nombre Vîctor, dîrecteur de Portes ouvertes SONT DISCRIMINÉSde 12 mîîons, sont ’objet d’une répres- France et Begîque, estîme que pus de ET PERSÉCUTÉSsîon massîve, abomînabe, et justement 340 mîîons de chrétîens sont dîscrîmî-dénoncée depuîs peu ; et es Rohîngyas nés et persécutés à travers e monde en À TRAVERS LE MONDE de Bîrmanîe (î n’en reste que 600 000) raîson de eur oî. Au tota, 74 pays sont vîvent, seon es termes mêmes des concernés, essentîeement en Asîe et en enquêteurs de ’ONU,« sous la menaceEN RAISON DE LEUR FOI.Arîque. La îste comprend a quasî-tota-d’un génocide ».îté des États de conessîon musumane,Maîs a persécutîon des chrétîens à travers e monde, par son extensîon géographîque maîs aussî des pays athées, comme a Corée du Nord, et ’Inde, et par sa permanence à travers e temps, est sans aucun doute de reîgîon prîncîpaement hîndouîste. a pus systématîque. L’organîsatîon Portes ouvertes, membre Face à tous ces crîmes, es pays européens et amérîcaîns, de a Fédératîon protestante de France, pubîe chaque année à majorîté chrétîenne et quî protestent à juste tître contre a un îndex mondîa de a persécutîon des chrétîens étabî avec persécutîon des Ougours, restent sîencîeux. Pour es chré-rîgueur, sans esprît de vîctîmîsatîon morbîde et encore moîns tîens d’Asîe et d’Arîque, c’est a doube peîne. Car sî, au nom de proséytîsme, quî donne roîd dans e dos, pour peu que ’on de a acîté, es pays occîdentaux s’înterdîsent justement de aît queque îmagînatîon et queque îberté d’esprît*. se récamer du chrîstîanîsme, es pays antîchrétîens, eux, ne se gênent pas pour es consîdérer comme tes. Comme les organisations spécialisées dans les droits deVoîà pourquoî e chrîstîanîsme est a reîgîon a pus per-l’homme restent en général assez silencieuses,sécutée du monde. I exîste une autre raîson : es chrétîens neon me per- mettra d’énumérer îcî queques exempes concrets et quî donnent tuent pas, n’égorgent pas, ne décapîtent pas, ne pratîquent une îdée de ’ampeur du phénomène, pour a seue année 2020. pas e terrorîsme au nom de eur oî. Dans e monde de 2021, Savez-vous qu’en Aghanîstan es enants chrétîens sont orce est de reconnaïtre que c’est un ourd handîcap. Le moîns obîgés de suîvre une înstructîon reîgîeuse musumane ? Savez- que ’on puîsse aîre pour eux est de brîser a conspîratîon vous qu’en Somaîe a détentîon d’une bîbe est punîe de mort ? du sîence quî met eurs bourreaux à ’abrî de toute espèce Qu’au Pakîstan 40 chrétîens ont subî cînq années de prîson de condamnatîon. I aut parer, î aut parer sans se asser. avant d’être acquîttés du meurtre de deux hommes, à a suîte Pasca :« Le silence est la plus grande persécution »,et saînt Luc : d’un attentat-suîcîde contre deux égîses de Lahore ? Qu’en« S’ils se taisent, les pierres crieront. »Érythrée, entre 1 500 et 3 000 chrétîens sont détenus dans des*Index mondial de persécution des chrétiens 2021,Portes ouvertes France, condîtîons înhumaînes pour avoîr pratîqué e chrîstîanîsmeBP 20105-67541 Ostwald Cedex, 7 €.
4/ Marianne /19 au 25 mars 2021
o N 1253DU 19 AU 25 MARS 2021
28
46
3
4
NOTREOPINIONpar Natacha Polony Vaccins : organiser un fiasco en trois leçons L’ÉDITOde Jacques Julliard Nos Ouïgours
Événement 8trouillards Les Par Alain Léauthier 10 Petit calendrier des grandes peurs Par Hadrien Brachet et Margot Brunet 12l’école, au bureau, en banlieue, dans À les médias, à la facPar la rédaction de “Marianne” 17courage, un bien nécessaire Le Par Vladimir de Gmeline
18
CE QUE MARIANNE EN PENSEL’hôpital malade du manque de soignants Par Célia Cuordifede
Actu 20 SOCIÉTÉEn première ligne et derniers servis ? Par Géraldine Meignan 24 POLITIQUESondage exclusif. Un front républicain, oui, mais pas derrière n’importe qui…Par Soazig Quéméner 28 POLITIQUEFrais des sénateurs. Plus de transparence, qu’ils disaient !Par Nicolas Quénel 32ÉCONOMIEQuelle politique crée vraiment des emplois ?Par Mathias Thépot, avec Laurence Dequay 38 GRÈCECélébrer l’indépendance grecque  pour réveiller l’EuropePar Fabien Perrier 40RUSSIEAu secours, ils voient des agents étrangers partout !Par Anne Dastakian
42
MIEUX VAUT EN RIRE !
Le dossier 46 Israël. Un si étrange scrutin Par Martine Gozlan 48Arabes, nouveaux meilleurs alliés Les de Netanyahou ?Par Julien Lacorie, à Nazareth 50la pandémie a amplifié la déchirure Comment entre ultrareligieux et laïques Par Martine Gozlan
Agora 52ENQUÊTEAu secours, mon chef ne cheffe plus ! Par Elena Scappaticci 55ENTRETIENBruno Latour : “On ne vivra plus  comme avant…”Propos recueillis par Philippe Petit 59ILS NE PENSENT PAS (FORCÉMENT) COMME NOUSLa nature en ville ou la ville dans la nature ? Par JeanChristophe Fromantin
6/ Marianne /19 au 25 mars 2021
60
60
61
64
ESPRIT LIBREPar Caroline FourestRendez-nous les Césars d’Isabelle Adjani À LA VOLÉE !Par Jack DionLes américanolâtres sont de retour ! ÇA VA MIEUX EN LE DISANTpar Guy KonopnickiLa diversité loufoque HISTOIRETati, c’est finiPar Philippe Foussier
64 Découvrir 68spéELeOÉSIPanumsedrgrréatinnsioomc d’Arthur RimbaudPar Frédéric Pennel 76 QUELLE ÉPOQUE ! Tendance Purifions-nous !Par Vanessa Houpert 79? UN MONDE MEILLEUR Personne à bord !Par Nicolas Carreau 82 LA FRANCE DE PÉRICOLe Foll et Denormandie, deux génies ruraux au service de la RépubliquePar Périco Légasse
86
CARTEBLANCHEà Benoît DuteurtreL’écriture exclusive
En couverture : Nicolas Messyasz / Sipa - Domaine public. Illustration : Jiho - Sommaire : Jean-Philippe Ksiazek / AFP - Nicolas Kovarik / IP3 - Ronen Zvulun / Reuters
HORSSÉRIES
N°1 LA DETTE
Commandez sans plus tarder les 2 premiers numéros. Bon de commande À renvoyer sous enveloppe afranchie à : Marianne - Service Abonnement - 45 avenue du Général Leclerc - 60643 CHANTILLY CEDEX OUI,Je commande les HorsSéries de la collection Débats Mme M.* Champs obligatoires HORSSÉRIE Réf. PrixunitaireQté Total *Nom : N°1La DettePHSDE5,90 € , €*Prénom : ............. ............... ............... *Adresse : N°2La LaïcitéPHSLA, €5,90 € ............. ............... ............... *Code postal :*Ville : Participation aux frais d’expédition 1,50 € PV21HS1253 N° Tél.: Total, € ............... ...............Mon e-mail : Je souhaite être inFormé(e) par email des ofres commerciales de Marianne. Je souhaite être inFormé(e) par email des ofres commerciales des partenaires de Marianne. Ofre réservée à la France Métropolitaine, valable jusqu’au 30/06/2022. Dans la limite des stocks disponibles. Délai de réception : 2 semaines après enregistrement de votre règlement. Conormément aux articles L.221-18 etJe règle par : suivants du Code de Consommation, vous disposez d’un délai de 14 jours à compter de la réception du produit pour Chèque bancaire ou postal à l’ordre de MARIANNE SA aire valoir votre droit de rétractation Service abonnements : 01 55 56 70 93. Conormément à la loi « Inormatique et libertés », vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données vous concernant. J’accepte que mes N° : réérences soient communiquées à des partenaires afin de me proposer des services ou prestations. Merci de nous Date et signature obligatoires : écrire si vous n’êtes pas d’accord. Marianne - 28 rue Broca - 75005 Paris - RCS Paris 97B04940. M M A A Expire fin : Retrouvez ces Hors-Séries surwww.hs.marianne.net
DÉCOUVREZ LES
CES
N°2 LA LAÏCITÉ
DÉBATSQUE LES POLITIQUES DEVRAIENT AVOIR
COLLECTION
8/ Marianne /19 au 25 mars 2021
LESTROUIL
La frousse s’installe. Face au Covid, bien sûr. Mais aussi face à l’intimidation exercée par les réseaux sociaux, les caïds de banlieue, les intolérants de tout poil, les managers sans scrupule. Marre de baisser les yeux et de fermer sa gueule. PAR ALAIN LÉAUTHIER La Corse et l’omerta. Le clîché a la mîlîtants assocîatîs ayant pré-vîe dure. Ne rîen dîre. Par tradîtîon cîsément choîsî de rompre avec supposée. Par craînte de roîsser la loî du sîlence. Pour dénoncer laLpartout, dans tout le terrîtoîre, leîres, sîmples cîtoyens, élus ou un parent, un voîsîn, une connaîs- l’emprîse des organîsatîons crî-sance. Par peur des représaîlles. mînelles, leurs relaîs, la passîvîté Dans un lîvre publîé ces jours-cî, des élus natîonalîstes, majorî-Résister en Corse(Robert Lafont), taîres à l’Assemblée de Corse, et le journalîste Jean-Mîchel Verne les déaîllances de l’État. Se taîre, donne la parole à quelques însu- însîste-t-îl, abme la Corse. Maîs,
TROUSDRALLI
sîlence des înstîtutîons, le dénî des dîverses élîtes dîrîgeantes, des corps întermédîaîres ou des sîmples partîculîers – bîen que de natures dîférentes – sont en passe de devenîr la norme dans un pays ballotté par les crîses socîales, racturé par des îdentî-tés concurrentes, des « camps » et des « clans ». ïl y a près d’un demî-sîècle, le 18 évrîer 1976, eu le journalîste Roger Gîcquel ouvraît son 13 heures sur TF1 avec une ormule quî luî ut beau-coup reprochée et ut beaucoup moquée,« La France a peur »,allu-sîon à l’enlèvement et au meurtre d’un enant à Troyes. Aujourd’huî,
ce seraît plutôt : « Les Françaîs ont la trouîlle. » Et îls ont, hélas, quelqueoîs de bonnes raîsons. Au moîs d’octobre 2018, une enseî-gnante de Créteîl l’éprouve durantde trop longues mînutes lorsqu’un élève la menace avec un pîstolet actîce, luî întîmant l’ordre de le noter présent à un cours auquel îl ne veut pas assîster.
Frilosité L’încîdent, quî întervîent après bîen d’autres, suscîte une sorte d e # M e T o o d e s e n s e î g n a n t s exposés à la vîolence de certaîns élèves comme aux pressîons et întîmîdatîons des parents. Pour
exprîmerleurcolèreetleurlas-sîtude, îls choîsîssent alors le hashtag #PasDeVague, lequel dénonce la rîlosîté de l’înstîtu-tîon éducatîve ace à ces ques-tîons. Deux ans plus tard, Samuel Paty sera assassîné. Aucune aîlle dans la solîdarîté témoîgnée par la communauté éducatîve à son égard, aIrmera le rapport de l’îns-pectîon. À Scîences-Po Grenoble, quelques moîs plus tard, elle pren-dra en revanche bîen des pîncettes pour soutenîr deux enseîgnants accusés d’îslamophobîe. Et quand, pour la énîème oîs, la jeune Mîla aît l’objet d’une campagne de cyberharcèlement – des mîllîers
19 au 25 mars 2021/ Marianne /9
de nouveaux messages d’însultes et de menaces de mort –, l’essentîel du monde polîtîque et assocîatî est aux abonnés absents. C’est aînsî : malgré les déclaratîons mar-tîales et les loîs en trompe-l’œîl, en 2021, raîller l’îslam (et non ses adeptes en tant que tels) ou dénoncer les compro-mîssîons de polîtîques avec les îslamîstes ne va toujours pas de soî.
“Clientélisme” Ancîenne conseîllère régîo-n a l e s o c î a l î s t e d ’ Î l e - d e -France, Célîne Pîna s’y est pourtant résolue îl y a quatre ans. « Ce n’est pas une afaire de courage mais d’accord avec soi-même et ses valeurs. Et cela a un coût. J’y ai perdu un emploi, des amis, un réseau social. On est littéralement expulsé d’un biotope. Les partis n’ont plus beaucoup d’idées, le clientélisme est devenu un objecti en soi qu’il ne aut pas menacer, Leet,shétlraso, buieinllpeaurledosnt. »Ne rîen dîre, ne rîen aîre, se préser-ver autant qu’îl est possîble, c’est aussî le lot quotîdîen de mîllîons de Françaîs, de toutes orîgînes (selon l’expressîon consacrée), tous conrontés à un moment ou à un autre à l’însécurîté. Dans les quartîers dîts sensîbles, dans les agglomératîons également, dans les transports en commun. Maîs aussî sur le lîeu de travaîl où, crîse économîque aîdant, le management par l’întîmîdatîon coule encore de beaux jours. Et, à en croîre un récent rapport, le monde des start-up, havres de « coolîtude » et de moder-nîsme autoproclamés, ne aît pas exceptîon, tant s’en aut. Ne manquaît qu’une pandémîe de longue durée pour aîre d’une somme de peurs dîsparates le théâtre d’une déprîme collec-tîve. Durement attaqué pour sa gestîon, le pouvoîr n’aura trouvé que de aîbles réponses, s’alîgnant aînsî aujourd’huî sur un prîncîpe de précautîon quî dît surtout l’efroî d’un échec. n
10/ Marianne /19 au 25 mars 2021
PETIT CALENDRIER DES La crainte, partout, tout le temps ? Celle de penser mal, d’agir à contresens, de devenir la cible de menaces, d’accusations ou de mesures de rétorsion. Pas une semaine sans crainte (souvent légitime). Florilège de ces derniers mois. PAR HADRIEN BRACHET ET MARGOT BRUNET À quî on auraît volontîers tendu le2020 ïl y a ceux quî se taîsent par lâcheté. 21 OCTOBRE Isîble. À l’îmage de ces élus menacés jour-là Fatîha Agag-Boudjahlat, mîcro, maîs quî ne l’ont pas prîs. EtL’ÉDUCATION NATIONALE puîs îl y a ceux que la peur paralyse,CRITIQUÉE EN SON SEIN que l’întîmîdatîon réduît au sîlence.« L’Éducation nationale, c’est le Ceux dont la peur est compréhen-temple des lâchetés »,lançaît ce ou de ces enseîgnants înquîets de enseîgnante en réseau d’éducatîon voîr les dealers pénétrer dans la prîorîtaîre (REP) sur RTL, déplo-cour de leur école. Les terreurs sont rant la solîtude de Samuel Paty, multîples, protéîormes, paroîs sauvagement assassîné cînq jours înclassables, souvent révoltantes plus tôt. Un rapport de l’înspec-par leurs motîvatîons. tîon générale publîé le 3 décembre n
assure que l’établîssement et l’acadé- drogue dans leur quartîer. Une d’entre protectîon au début de mars après mîe ont aît le nécessaîre« pour géreravoîr été la cîble d’însultes, deelles a subî quatre întrusîons en 2020 : le trouble initialement suscité par lepour les traiquants, l’établîssement menaces physîques et de jets de cours sur la liberté d’expression desert de lîeu de replî lors des courses- projectîles. Selon l’Assocîatîon des Samuel Paty »maîres de France, entre janvîer et juîl-poursuîtes avec la polîce. . Pour Bruno Modîca, porte-parole des Clîonautes, asso- let 2020, 233 maîres ont été agressés. 4 MARS cîatîon de proesseurs d’hîstoîre-géo-15 MARS graphîe, înterrogé parl’Express, « ilLE MILITANTISME PAR est clair que l’ institution cherche àVENT DE PANIQUELE LYNCHAGE PUBLIC se protéger ».Ce jour-là, le nom de deux proesseursSUR ASTRAZENECA accusés d’îslamophobîe est placardé Les pays européens ont suîvî comme 10 NOVEMBRE devant Scîences-Po Grenoble. Une des domînos. Après le décès de deux COVID : L’EFFROIsoîgnantes norvégîennes de moînsdangereuse méthode de lynchage JUDICIAIRE DES POLITIQUESpublîc alors même que l’accusatîon de 50 ans, la Norvège, l’ïslande ou Alors que s’accumulent les plaîntes d’îslamophobîe a contrîbué à aîre encore le Danemark suspendent le vîsant des responsables admînîstra- de Samuel Paty ou de la rédactîon vaccîn AstraZeneca. Car les deux tîs pour leur gestîon de la crîse sanî- deCharlie Hebdodes cîbles… La vîctîmes avaîent reçu une înjec-taîre, le parquet de Parîs ouvre quatre mînîstre de l’Enseîgnement supé- tîon du sérum. Lundî 15 mars, la înormatîons judîcîaîres contre X pour rîeur, Frédérîque Vîdal, a condamné France embote le pas à ses voîsîns « abstention volontaire de combattred e s« t e n t a t i v e s d e p r e s s i o n e teuropéens. Ratîonnel ? Aucun lîen un sinistre », « mise en danger de la d’intimidation ». n’a été établî entre ces décès et le vie d’autrui »et« homicides et bles-vaccîn.« C’est caractéristique d’un 9 MARS sures involontaires ».La gestîon demouvement de panique »,assure crîse se judîcîarîse. En parallèle, uneSILENCE AUTOURMîchel Pletschette, médecîn cher-autre înormatîon a été ouverte par laDES RIXES ENTRE JEUNEScheur attaché au département des Cour de justîce de la Républîque, seul« Il va y avoir la guerre, ils vont venir semaladîes înectîeuses et tropîcales trîbunal apte à juger les membres duvenger. »Paroles d’un préadolescent de l’unîversîté de Munîch. Dans la gouvernement pour des crîmes ou des d’Épînay-sous-Sénart (Essonne) au balance bénéices-rîsques, la peur délîts commîs durant l’exercîce de journalle Mondepèse lourd.. Deux semaînes PETIT CALENDRIDRESEGRANDES PEURS leurs onctîons, vîsant Agnès Buzyn, auparavant, une bagarre avec des 16 MARS Édouard Phîlîppe et Olîvîer Véran. adolescents de la vîlle voîsîne, « Cette pénalisation de l’action politiqueQuîncy-sous-Sénart, a aît un mort.LA CRAINTE D’ALLER est problématique quand elle a lieu enDans certaîns quartîers, les rîxesMANIFESTER temps réel, elle est en mesure d’entra-À peîne quelques centaînes de per-entre jeunes terrîient les habîtants, ver le bon onctionnement de l’actionînquîets d’éventuelles représaîlles sonnes dans la rue pour s’opposer à publique et de dissuader les politiquesla loî Sécurîté globale. Auraîent-îlset craîgnant paroîs de témoîgner. de prendre des mesures qui s’ impose- « Il y a beaucoup de non-dits et uneété plus nombreux sî la craînte des raient »,poînte le proesseur de droîtomerta énorme dans les cités en Île-débordements ne s’étaît pas géné-Dîdîer Rebut sur le sîte deMariannede-France »,ralîsée ?assuraît le 9 mars à « Être traumatisée à l’ idée le 20 janvîer. RTL Julîen Schenardî, du syndîcatd’aller maniester en France en 2020, Allîance polîce du Val-de-Marne àc’est inquiétant pour notre démocra-2021 4 JANVIER propos d’une rîxe entre bandes àtie »,rapportaît une habîtuée des DES DEALEURS TERRORISENTauChampîgny-sur-Marne. manîs Monde, en décembre. DES ENSEIGNANTSLoî Travaîl, « gîlets jaunes »… Ces 11 MARS « Il aut que l’on puisse parler de cesdernîères années, les vîolences en choses sans avoir la voix qui tremble »,LES ÉLUS EXPOSÉSmanîestatîon connaîssent une esca-soulaît, au début de janvîer, uneAUX INTIMIDATIONSlade. En raîson du comportement enseîgnante nmoîse, înquîète, à Au regîstre de la peur, les élus ne des orces de l’ordre ou de la recru-Mariannedescence des casseurs ? Quoî qu’îl en. Neu dîrecteurs d’école dîsposent pas d’îmmunîté. Car leur de la vîlle ont adressé le 4 janvîer posîtîon peut leur valoîr de sérîeuses soît, par craînte des débordements, une lettre à Emmanuel Macron pour întîmîdatîons. À l’îmage de Jérémîe certaîns ne retourneront pas de sîtôt dénoncer la vîolence lîée au traic de Bréaud, maîre de Bron placé sous battre le pavé. n
19 au 25 mars 2021/ Marianne /11