Marianne du 23-06-2020

Marianne du 23-06-2020

-

Français
88 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 23 juin 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 29 Mo
Signaler un problème
www.marianne.net
A, D = 6.30 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
Numéro 1214Du 19au 25juin 2020
lIls se gavent d'argent public lIls collent la pressionaux salariés lIls raflent des entreprises pour une bouchée de pain LES PERÀ DIJOONFITEUNÉORPAYSASNS SCÈNES DE GUERR Quand l’État déserte Les galères du retour à la terre Travailler davantage ?!Pas à n’importe quel prix
Notre opinion
TRAVAILLER DAVANTAGE : PAS À N’IMPORTE QUEL PRIX PAR NATACHA POLONY ravaîer et produîre davantage. C’est à peu près pour ongtemps es saarîés d’augmentatîons de saaîres maîs tout ce qu’on retîendra des propos d’un Emmanue aîsaît du travaî une corvée nécessaîre pour obtenîr du temps Macron quî, une oîs de pus, a rejoué devant es îbre. Toute îdée d’émancîpatîon par e travaî, d’utîîté socîae, Françaîs es înterventîons du généra de Gaue. étaît efacée avec d’autant pus de acîîté que, depuîs es années Maîs tout e monde n’afronte pas e putsch d’Ager 1980, e travaî avaît été systématîquement dévaorîsé par durant son mandat. Et ’încapacîté du présîdent rapport au capîta, taxé dans ’entreprîse et împosé pour es sdquFdceerouenaanedecnsoEntaoTanueMacron.«eerrpdoîuerEmmesuentratdînnemeterreqrureuîodîavarTrptererdccoene,ncreuréreL.t,tatusesîstrconqeuetsmnîsseceanssoîcreddetcaxetsectE.ternanréoîptaîspaasssgîreetegnue,non,matînq,rîenbeînûsnîamed.ernOetuequpesîréntdeaccsèàepmoî.Labeeafaîmetouîtadeonîtîaareuquqeurîxpouperesruéîvrétuevantsdeçaîedsnoîîm42équvooncaspan à sîmpement répondre à des questîons de journaîstes dans partîcuîers, davantage que es rentes. e qu’î ne maïtrîse pas totaement a queque chose de Nicolas Sarkozy, lui, avait simplifié le problème. « Travailler omîe et du Budget ont joué es exégètes en assurantplus pour gagner plus ».Un projet pébîscîté par une partîe de a popuatîon (on se souvîent que es enseîgnants urent mps de travaî maîs seuement de souhaîter parmî es grands bénéicîaîres de ces heures suppémentaîres déiscaîsées). A cecî près que e mot d’ordre ne vaut qu’en utter contre e chômage… davantage » ? Beaucoup de Françaîs y sont prêts, à condîtîon I aut avouer que e terraîn est mîné. Et pour cause : toutes de ne pas être es dîndons de a arce. A condîtîon que cet efort es réormes quî évoquaîent ces dernîères années e mot travaî ne serve pas unîquement à restaurer es marges de certaîns consîstaîent en un recu des droîts des saarîés. C’est d’autant groupes proiteurs. Maîs pour travaîer davantage, î aut que pus dommageabe que a crîse du coronavîrus et e trembe- es carnets de commandes soîent peîns. Travaîer davantage ment de terre du coninement împosent une vérîtabe rélexîon peut s’entendre après une guerre, quand î aut reconstruîre. sur e travaî, quand es poîtîques se sont habîtués à ne pus Maîs, justement, e coronavîrus n’est pas une guerre. Rîen n’a penser qu’en termes d’empoî et de taux de chômage. été détruît. Tout s’est arrêté. Et es rîchesses quî n’ont pas été produîtes ne seront pas rattrapées. D’autant que a France Ce qui nous a sauté aux yeux durant ces deux mois est avanta conscîencîeusement organîsé sa dépendance au reste du tout l’inégalité criante face au travail.Inégaîté de condîtîon, monde et à a conjoncture économîque à travers son choîx du înégaîté de statut… On a gosé tant et tant sur ces « premîers tourîsme et des servîces. Produîre davantage ? Encore aut-î de corvée » quî ont aît tourner e pays aors que e capîtaîsme restaurer ’outî productî. consumérîste ne eur accorde pas a moîndre consîdératîon. Une oîs de pus, e cîvage absurde autour de cette notîon Beaucoup eur a été promîs durant cette pérîode, en termes de travaî empêche d’agréger toutes es énergîes. D’un côté e de revaorîsatîon saarîae, maîs îs attendent toujours. Maîs a Mede, quî se rotte es maîns à ’îdée d’augmenter a durée dîférence s’est aîte aussî entre ceux quî contînuaîent à toucher du travaî, de ’autre a CGT, quî ne voît pas que, ace à a eur saaîre, en téétravaî ou en chômage partîe, et ceux quî vague des aîîtes à venîr, petîts patrons et saarîés sont dans n’avaîent pus rîen, et quî ont suppîé es pouvoîrs pubîcs de e même bateau. ne pas boquer pus ongtemps ’économîe. Entre ceux quî ont aît vaoîr eur droît de retraît et ceux quî sont aés travaîerRendre au travail sa noblesse ne se décrète pas.I y aut des parce qu’îs ont consîdéré que c’étaît eur devoîr. mesures concrètes de revaorîsatîon saarîae, de baîsse des En 2007, Ségoène Roya, candîdate à ’éectîon présîdentîee, împôts de productîon, de taxatîon du proit putôt que de a avaît axé sa campagne sur a « vaeur travaî », s’attîrant es maîn-d’œuvre. I y aut, surtout, un rééquîîbrage entre e capîta oudres d’une partîe de a gauche quî consîdéraît que, décîdé- et e travaî. Un rééquîîbrage, aussî, entre a consommatîon ment, aprèsla Marseillaiseet a productîon. Reaîre de a France un pays où ’on produît,et e drapeau rançaîs, a candîdate iaît un mauvaîs coton. L’întuîtîon, comme souvent, étaît a e travaî en usîne n’est pas consîdéré comme îndîgne ou bonne. La candîdate avaît comprîs que es 35 heures à marche archaque, où ’înteîgence du geste est reconnue. Tout cea orcée împosées par Martîne Aubry, non seuement prîvaîent nécessîte un éan, et non pas un sîmpe sogan.
Chers lecteurs,si vous ne trouviez pasMariannedans votre kiosque préféré, n’oubliez pas qu’il est disponible aussi chaque semaineen PDF surmarianne.netpour 1,99 €.
19 au 25 juin 2020/ Marianne /3
L’éditorial de Jacques Julliard
PAS LES FESSES ! ’étaît donc ça, e changement annoncé ? Hîer, avant de tous es probèmes ? Or durant toute a pérîode du corona-e conînement, ce quî trîomphaît chez es bîen- vîrus, ’Etat a montré une grande ragîîté. En partîcuîer es pensants, c’étaît ’îsamo-gauchîsme. Aujourd’huî, servîces pubîcs. Le aît est que ’on a justement appaudî tous nous en sommes au racîao-gauchîsme. Hîer, es soîrs, à 20 heures, es soîgnants, qu’îs appartîennent au dAuuj1o8Caneèmtîngvîe-trederîasrevînJuînappenéréegset,ceuuîqdaGaeétîsedtseartte.cavagîsrudhuî,pourequaIl est vrai que, en revanche, on n’a guère applaudi les fac on dénonçaît ’homme occîdenta. Aujourd’huî, prîvé ou au pubîc. Leur héroïsme tranquîe a sauvé a France ’homme banc. Hîer, on stîgmatîsaît, non sans raîson, de a catastrophe. es exactîons, dans ’Agérîe des années 1840, du généra Bugeaud. teurs, et que La Poste,quî s’étaît déjà aît ravîr a dîstrîbutîon Hîer, c’étaît e coonîaîsme quî étaît sur a seette et Emmanue des coîs, a déinîtîvement perdu e prestîge que son exceence Macron, vraîe gîrouette au cîe des îdées, y voyaît un« crime contrepassée uî avaît vau. l’humanité »Maîs c’est surtout ’écoe, pîîer centra de a Répubîque. Aujourd’huî, a crîmînaîsatîon du passé est étendue e à toute ’hîstoîre de ’Occîdent. Certes, î y a toujours eu, dans ce depuîs a in du XIX sîèce, quî vacîe sur ses bases. Depuîs ier pays, une bee coectîon d’îmbécîes et de coabos, toujours ongtemps déjà ee ne cessaît de donner des sîgnes de atîgue. prêts à appaudîr quand on attaque a France. Pendant a guerre En dépît des dénégatîons des pédagogîstes, quî avaîent tant de Cent Ans, es Bourguîgnons ; sous a Fronde, Condé et e partî aît pour ’afaîbîr, ee n’a cessé de perdre du terraîn, quand espagno ; sous a Révoutîon, es émîgrés ; sous a Commune, es on compare ses résutats avec ceux d’autres natîons, ancîennes « versaîaîs » ; en 1940, es pétaînîstes. Maîs c’est a premîère ou nouvees. L’îettrîsme progresse, a angue rançaîse est de oîs depuîs ors que es cus-bénîts du partî de a capîtuatîon moîns en moîns e patrîmoîne commun à toutes es casses de se recrutent en grande majorîté à ’extrême gauche. Is mettent a socîété. Les décrocheurs se mutîpîent parmî es éèves et e genou à terre et tendent es esses. Le Chrîst a commandé de même, sembe-t-î et c’est nouveau, parmî es pros. tendre ’autre joue. Pas es esses, mes Qu’a révéé e coninement, que ’on agneaux, pas es esses ! savaît déjà, maîs que ’on ne peut désor-ILS METTENTmaîs nîer ? Que a prîncîpae onctîon Il y a une grande constante dans lede ’écoe a cessé d’être ’enseîgne-LE GENOU À TERRE ET comportement du parti collabo: c’est ment ; que c’est désormaîs a garde-TENDENT LES FESSES. de choîsîr, pour accaber a France, ses rîe des enants pendant e travaî des moments de pus grande aîbesse. parents. Dans es aîts, ’écoe a cessé LE CHRIST A Or nous y sommes. Le Covîd-19, ou d’être obîgatoîre ; ee est seuement COMMANDÉ DE putôt e coninement auque î a donné îndîspensabe… pour a majorîté des îeu, a été un terrîbe révéateur. Tandîs parents. TENDRE L’AUTRE JOUE. que a pandémîe tend à s’éoîgner de Maîs, surtout, ee ne joue pus e nous, au moîns provîsoîrement, a rôe capîta quî a été tradîtîonnee-PAS LES FESSES,socîété rançaîse mîse à nu découvre ment e sîen comme înstrument de a soudaîn à que poînt ee est maade.MES AGNEAUX.cohésîon socîae. Face à ’îndîvîdua-Ceux quî depuîs des années s’éver- îsme montant de toutes es casses tuaîent à sonner e tocsîn étaîent systématîquement quaîiés de a socîété, y comprîs es pus modestes, ee se montre de « décînîstes ». Comme sî dénoncer e décîn, c’étaît s’en désormaîs încapabe d’încuquer ces vaeurs moraes sans décarer partîsan. Comme sî, pour être patrîote, î aaît ponger esquees a socîété des îndîvîdus cesse d’être une socîété, a tête dans e sabe. Décînîsme : accusatîon absurde, comme sî et se transorme en junge. ’anayse des causes du ma se conondaît avec e raîement à sa cause. Or ce ma est teement mutîorme que ’on s’épuîseraît àVoilà où nous en sommes. Audelà du sauvetage sanitaire et en dénoncer es ormes. Maîs quand es Françaîs, quî croyaîentéconomique qui va continuer d’occuper la société politique, dîsposer des meîeurs servîces de santé du monde, ont découvert a France a besoîn, comme dîsaît Renan au endemaîn de a que e coronavîrus es tuaît quatre oîs pus que es Aemands, déaîte de 1870, d’une grande réorme înteectuee et morae. îs ont commencé à réléchîr. En vaîn jusqu’aors, es médecîns Je revîens pour inîr à a déerante antîracîste dont j’aî paré et es chercheurs avaîent dénoncé ’appauvrîssement systéma- au début. C’est une devînette. tîque des hôpîtaux, au nom de a ratîonaîsatîon capîtaîste, et Que est e pays e pus racîste du monde ? La Chîne, quî e système des lux tendus pour es médîcaments, comme pour a enermé dans des camps de concentratîon un mîîon de es jeans et es choux-leurs. Et pourtant, es dépenses de santé Ouïgours, ces musumans sunnîtes du Xînjîang, accusés d’être par habîtant sont aussî éevées en France qu’en Aemagne. C’est rebees à Pékîn. donc tout e système quî est à revoîr. Maîntenant, que est e pays quî ne sera jamaîs dénoncé dans L’Etat ! L’Etat ! Quî aujourd’huî, y comprîs parmî es pus îbé- es manîestatîons antîracîstes quî déerent à travers e monde ? raux d’hîer, ne chante ses ouanges et ne voît en uî a soutîon Réponse a semaîne prochaîne.
4/ Marianne /19 au 25 juin 2020
En partenariat avec
Marianne Duruel Guide naturaliste NICARAGUA
12
Diane Hacherel Directrice de croisière Paris Paris
Mer des Caraïbes Puerto Caldera San José 10 COSTA 10 11Colón RICA 9 Quepos Panama 3 8 Curu/ City 4 7Golfito2 3 Tortuga 7PANAMA Granito Playa5 Casa Orquideas 6 de Oro Muerto Puerto Jiménez Coiba Océan Pacifique
LeMS Panorama(24 cabines)
*Pour toutenouvelleréservation**Seréférer àlabrochurepour ledétail des prestations et les conditions générales de vente. Les conférenciers seront présents sauf cas de force majeure. Licence n° IM075150063. Photos:©Shutterstock,©VarietyCruiseset©Croisièresd’exception.
CROISIÈRE Panama, Costa Rica Au cœur d’une nature luxuriante
Du 11 au 22 février 2021
Île Tortuga - Costa Rica
Enfévrier 2021, embarquez à bord du magnifiqueMS Panorama(24 cabines seulement) aux côtés de Marianne Duruel(guide naturaliste) et deDiane Hacherel(directrice de croisière) pour une croisière inoubliable au cœur d’un véritable paradis végétal et animal. LePanamaet leCosta Ricacondensent en leurs territoires unebiodiversité exceptionnelleet despaysages spectaculaires, entre eaux cristallines et chaînes de montagnes piquées de volcans massifs. De plus, nous vous réservons, pendant cette belle croisière, le passage du si mythiquecanal de Panama !
Garantie Sérénité* Acompte de10% seulement- Annulation sans frais et sans causejusqu’au 30 sept. 2020 pour toute réservationavant le 31 juillet 2020.
 OFFRE SPÉCIALE POUR LES LECTEURS DE MARIANNE - 500 €/pers. (attention nombre de cabines limité) ** soit la croisière à partir de5 990 €5 490 €/pers.au départ de Paris Vols aller et retour en classe économique depuis Paris, pension complète (hors boissons), conférences et taxes inclus. Départ de province possible : nous consulter.
Demandez la brochure au01 75 77 87 48, par e-mail àcontact@croisieres-exception.fr, surwww.croisieres-exception.fr/marianne, ou dans votre agence de voyages habituelle.
Mise aupointpar JeanFrançois Kahn
LE VÉRITABLE ANTIRACISME ATIL ENCORE UN ESPACE D’EXPRESSION ? ne mîîce tcétcène armée quî entend împoser sa pus, avaîent înventé a pandémîe vîrae ? hèse que ressort, oî, à Dîjon ou aîeurs, en condamnant aînsî à ’au- dans es mêmes coonnes, a socîoogue Soène Brun, pour quî todéense une popuatîon orîgînaîre du Magreb a pandémîe ut d’abord un prétexte à« renforcer la pression verneUment Sîbet Ndîaye parce que, d’orîgîne sénégaaîse, ee quî« il fallait mettre un coup d’arrêt, quel qu’en soit le prix ! ». et de ’Arîque subsaarîenne qu’ee accuse deles populations racialisées comme non blanchespolitique sur traIc : a Répubîque tee que a rêvent ceux qu’onde banlieue ». C’est, au contraîre, ’absence de contrôes poî-a beaucoup entendus ces jours-cî. cîers et poîtîques des popuatîons « racîaîsées » des cîtés Longtemps, ce ut sîmpe. ïnjurîer a porte-paroe du gou- que dénonce, dansle Figarocette oîs, e LR Erîc Cîottî pour est noîre de peau, cea caractérîsaît e racîste d’extrême droîte. C’est-à-dîre, en caîr, tîrer dans e tas. Fractures socîaes ?Or d’où sont venues, ces dernîers jours, es însutes dîrîgées« De la blague »,seon Cîottî, maîs« pur laxisme »de ’Etat. contre cette « Noîre de servîce », accusée d’être aux ordres On întervîewe un membre du groupe La Rumeur :« Des d’un pouvoîr banc ? Des racîaîstes îdentîtaîres d’extrêmecentaines de mes frères sont abattus sans que les assassins soient gauce ! Au poînt que, sur es réseaux socîaux, es deux îgno-inquiétés ! »Et ça passe. Assa Traoré :« C’est exactement la même mînîes, venant des deux bords, se méangent sans qu’on puîssechose en France qu’aux Etats-Unis »(aux Etats-Unîs, 1 000 tués, dîstînguer a spécîIcîté poîtîque de eur orîgîne. dont 25 % de Noîrs, par a poîce caque année). Et ça passe. ï ut un temps où certaîns înteectues consîdéraîent Dans les deux cas : rejet réactionnaire et glauque de l’univereur devoîr de cautîonner es pîres însanîtéscomme étant de salisme républicain.Unîversaîsme ?« C’est fumeux »,pourrépîque staînîennes « ne pas désespérer Billancourt »… Naomî e méenconîste Erîc Coquere. Concept abstraît ! Donc, ne Keîn, comme d’autres, recyce cette attîtude : notre seue uî dîtes pas que quaîIer un poîcîer noîr de« traître »parce açon de ne pas être superlus, pour nous, înteectues, c’est qu’î est noîr, comme on ’a entendu ces dernîers jours au cours d’être du côté des opprîmés.« S’ils nous demandent de ne pas d’une manîestatîon prétendument antîracîste, aît éco auxde viande, nous ne mangerons pas de viande ! »manger (sic). propos de ceux quî airmaîent que e capîtaîne Dreyus étaît Eectîvement, ça régera eurs probèmes de în de moîs. orcément un tratre, parce qu’î étaît juî. Et sî eur porte-paroe procamé nous demande de dîre des Le racîsme înavoué de droîte rejoînt à, en ’occurrence, e connerîes, nous dîrons des connerîes… racîsme înavoué d’extrême gauce : aînsî e député LR Juîen A ’înverse, e pîosope de droîte (et député européen) Aubert a-t-î décaré, dans une întervîew accordée auFigaro: Françoîs-Xavîer Beamy appee, dansle Figaro,à reuser « Le Noir français se trouve plus de points communs avec lequ’on« prétende régler des comptes avec notre histoire ». C’est-Noir qu’il ne connaît pas, situé à 8 000 km, qu’avec son voisinà-dîre qu’on évoque a traîte, ’escavage ou e racîsme du blanc, qu’il voit comme un ennemi. »régîme de Vîcy ?Donc, ouî, e Noîr est un tratre en puîssance ! Rempacez, dans a prase, Noîr par « juî rançaîs » se trouvant pus de poînts communs avec un « juîLe populiste d’extrême gauche François Ruffin, invité à se pro îsraéîen » qu’î ne connat pas qu’avec un voîsîn banc qu’înoncer sur l’affaire Traoré(quî met en cause troîs gendarmes, voît comme un ennemî… ! dont deux Antîaîs) a demandé de pouvoîr mener ’enquête avant de prendre posîtîon. Résutat : î est înterdît de manîesta-Ce à quoi on assiste depuis deux semaines, c’est à untîon antîracîste. Le maîre communîste de Saînt-Denîs, Laurent concours d’hystérie que relaient – hélas, complaisamment –,Russîer, reuse de prendre un îndîgénîste suureux sur sa îste. de part et d’autre,des médîas dont on attendraît, au contraîre, Aussîtôt, î est traîté de racîste et une pétîtîon e coue au pîorî. qu’îs stîgmatîsassent ces deux dérîves. Vent de oîe… Oîvîer Faure, ’împrobabe eader du PS, L’essayîste canadîenne Naomî Keîn, proesseur dans e New demande une commîssîon d’enquête sur es vîoences poî-Jersey, expîque auMonde,sur une peîne page, que e pouvoîr cîères. L’afaîre Traoré s’étaît dérouée sous e septennat de amérîcaîn a décîdé e conInement parce que a pandémîe mena- Hoande et î n’avaît rîen demandé ! Marîne Le Pen nîe ’exîs-çaît a bourgeoîsîe, maîs que, orsqu’î s’est avîsé que e vîrus s’en tence de vîoences poîcîères. Or, du temps des « gîets jaunes », prenaît surtout aux pauvres et aux Noîrs, î a décîdé de déconIner… ee ne cessaît de es dénoncer. Un pîosope de a même écoe, îtaîen ceuî-à, ne soute- Deux ormes de racîsme sont en traîn de s’entremêer sous naît-î pas, dans e même journa, toujours sur une page, que prétexte de s’opposer. Vous reusez résoument es deux ? Les es domînants quî avaîent înventé e terrorîsme îsamîste pour deux à a oîs ? Bîentôt, sî on ne réagît pas, î n’exîstera pus mîeux opprîmer es masses, constatant que cea ne onctîonnaît d’espace où ’on puîsse exprîmer ce doube rejet. n
6/ Marianne /19 au 25 juin 2020
MERCREDI 24 JUIN 20H45
DÉBAT DÉCISIF POUR LA MAIRIE DE PARIS P R É S E N T É P A R R U T H E L K R I E F E T A P O L L I N E D E M A L H E R B E
A G N È SB U Z Y N
DebonnevilleOrlandini
R A C H I D AD A T I
PREMIÈRE SUR L’INFO
A N N EH I D A L G O
et sur
N°1214 - DU 19 AU 25 JUIN 2020 Sommaire 3NOTRE OPINION par Natacha PolonyTravailler davantage : pas à n’importe quel prix 4L’ÉDITORIAL de Jacques JulliardPas les fesses ! 6MISE AU POINT de JeanFrançois KahnLe véritable antiracisme a-t-il encore un espace d’expression ? Evénement10A l’heure des profiteursChasseurs de primes d’Etat, patrons  adeptes des plans sociaux, spéculateurs, ils s’en donnent déjà à  cœur joie. Avec la bienveillance du gouvernement.ParFranck Dedieu 12La foire aux “bons plans”Ou comment tirer profit de la crise  et gratter le plus d’argent.Par Franck Dedieu, Laurence Dequay,  Vladimir de Gmeline et Mathias Thépot 17seRtrensderteheacsacalàsesirpeDans les juridictions consulaires, les entreprises en redressement judiciaire sont les proies de repreneurs en quête d’actifs bradés.Par Anthony Cortes 20eurmalhbonesttubtuoss,isenAProblèmes de stocks, matériels défectueux, intermédiaires louches… le marché de la santé a explosé.Par Bruno Rieth 22CE QUE MARIANNE EN PENSELe chiffon rougePar Jack Dion Actu Agora 24SociétéFar West à DijonDes scènes de western  se sont terminées par un “traité de paix” dans le jardin 52ScienceCes revues qui ramènent leur savoirLa  d’une mosquée.Par Laurent Valdiguié et Thomas Rabino polémique autour de la chloroquine a jeté un doute sur la fiabilité 26PolitiqueMacron à la recherche du temps perdudes informations scientifiques. Entre les revues spécialisées  Pour le locataire de l’Elysée, le “temps utile” restant se réduit et les réseaux sociaux, qui croire ?Par Emmanuel Lemieux  à peau de chagrin.Par Louis Hausalter et Soazig Quéméner 56TribuneLa France souffrira davantage de l’aprèsCovid 30PolitiqueRevoilou la gauche plurielle ?Emiettés, Par JeanMichel Quatrepoint  sans leader ni projet politique, les partis de gauche réfléchissent59Ils ne pensent pas (forcément) comme nous à une candidature commune pour 2022.Par Hadrien Mathoux Pour une souveraineté… partagéePar JeanThomas Lesueur 33AffaireComment la HATVP a couvert une ministre 60ESPRIT LIBRE par Caroline FourestTenaille identitaire En décembre 2019, la Haute Autorité pour la transparence 60!EÉLOVALÀnioDckJarpa!N’a pas voté  de la vie publique a rendu un avis très favorable à Elisabeth Borne.  Avant de rétropédaler.Par Etienne Girard et Emmanuel Lévy61ENLEUXAMIÇAVKnopoinkciEDISANTparGuyLes socles vides 36Russie“La sacralité de Poutine s’effiloche”64L’actualité expliquée par l’histoireMikhaïl Khodorkovski, ex-patron du groupe pétrolier Ioukos,Juin 1940. France outragée, France pilléePar Georges Valance  porte un jugement acerbe sur la situation du pays. Propos recueillis par Anne Dastakian Découvrir 40rPcoenri-OhetL’annexion de la Cisjordanie aura 68CulturePasolini, la clameur du neuf, le chant telle lieu ?La décision d’annexer un tiers de la Cisjordanie,  de l’ancienEntretien avec René de Ceccatty. er le 1 juillet, risque de déclencher une tempête. La Palestine gronde, Propos recueillis par Nicolas Dutent Netanyahou plastronne et Trump hésite.Par Martine Gozlan 76Quelle époque !TendanceL’insondable imbécillité 42Mieux vaut en rire ! de la photographie contemporainePar Valérie Hénau 79Un monde meilleur Le dossier Bientôt la fin des mots ?Par Nicolas Carreau 46Les galères des néopaysansLa crise du Covid-1982La France de PéricoLa Maison Tourangelle, exemple du parfait restaurant françaisPar Périco Légasse  l’a montré : aller vers l’autonomie n’est pas une lubie.  Encore faut-il que les jeunes agriculteurs non issus de familles 86CARTE BLANCHE à JeanPaul Brighelli  de paysans trouvent des terres.Par Marion Messina La seconde mort de Hattie McDaniel
8/ Marianne /19 au 25 juin 2020
En couverture : Vincent Lindeneher / MaxPPP - Raphaël Helle / Signatures
Adresse : ........................................................................................................................ Code postal : Ville : .....................................................................................................
E-mail : J’accepte que mes coordonnées soient transmises à des tiers Oui Non
4 SIGNATURE OBLIGATOIRE
DATE 3 Fait à : ...................................................................
TITULAIRE DU COMPTE À DÉBITER 1 Nom : ........................................................................................................................................................... Prénom : ..........................................................................................................................
IBAN:Numéro international du compte bancaire
COMPTE À DÉBITER 2
BIC:Code d’identiIcation de votre banque
P19PV3
9,50 toutes les 4 semaines
JE M’ABONNE !
SANS ENGAGEMENT
Oui,je m’abonne àMarianneparprélèvement automatique. Je recevrai MARIANNE chaque semaine. Je Mme Mr Nom : serai prélevé sur mon compte de la somme de 9,50toutes les 4 semaines. Prénom : Les prélèvements apparaîtront sur mon relevé de compte habituel. Je ne m’engage pas pour Adresse : une durée déInie et je peux résilier ce service à tout moment par simple lettre. Les prélèvements seront aussitôt arrêtés.Je remplis l’autorisation de prélèvement ci-dessous et je joins un RIB ou un RIP.Code postal :
RÉFÉRENCE UNIQUE DU MANDATne pas remplir
N° Tél.:
+
+
Inclus : la version digitaleofferteavec l’abonnement
Ville :
J’accepte de recevoir les informations de MARIANNE Oui Non
Le : ........................................................................
MERCI D’ÉCRIRE EN MAJUSCULES sans oublier de dater et signer et de nous renvoyer ce formulaire en y joignant un RIB. Ne pas envoyer de chèque Ore réservée à la France métropolitaine. Prix garanti pour la 1ère année. MARIANNE, en sa qualité de responsable du traitement, collecte vos données à caractère personnel à des ns de gestion de votre compte utilisateur. Ces données sont nécessaires pour pouvoir vous orir un espace personnalisé. Conformément à la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous bénéciez d’un droit d’accès, de rectication et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Vous seul pouvez exercer ces droits sur vos propres données à l’adresse suivante : abonnements@journal-marianne.com ou en contactant : Marianne, service abonnements, 28 rue Broca - 75 005 Paris. Tél: 01 55 56 70 93. RCS Paris 97B04940
FR89MAR430349 MANDAT DE PRÉLÈVEMENT SEPA28 rue Broca  75005 Paris Autorisation de prélèvement automatique - Formule “Liberté” À renvoyer sous enveloppe affranchie à : Marianne  Service Abonnements 28 rue Broca  75005Paris
Evénement
10/ Marianne /19 au 25 juin 2020
PROFITEURS
DES À L’HEURE PFRinies, les ilOlusions dFu mondIe d’apTrès. ChaEsseurs deUprimes d’REtat,S patrons adeptes des plans sociaux, spéculateurs boursiers, repreneurs de sociétés, ils s’en donnent déjà à cœur joie pour leur plus grand profit. Avec la bienveillance du gouvernement. PAR FRANCK DEDIEU îenvenue dans e monde après e déconfînement, cette Faut-î pour autant se résî-d’après avec… es travers funeste mécanîque se dépoîe. Icî, gner à voîr prospérer à nouveau B du précédent. Dès es e Covîd vîde des caîsses ; à, î rem- a grande cupîdîté et es petîts premîères semaînes du pît déjà des poches. Cees des mégotages de queques-uns aux coninement,Mariannedépens du pus grand nombre ?à a tête de grands  profîteurs mettaît en garde contre es envo- groupes, pressés d’înstaurer des Non, bîen sûr, maîs, en dépît des ées yrîques des songe-creux, es pans socîaux ou de passer des apparences, e gouvernement îusîons perdabes des apprentîs « accords de performance » pour d ’ E d o u a r d P h î  î p p e s e m b  e vîsîonnaîres, es promesses d’Eden réduîre e coût du travaî. Cees fort bîen s’en accommoder. Sa des bobos contempatîfs (« A a des spécuateurs, prompts à voîr semeuse à mîîards dîsperse sur-in, est-ce qu’on va se faîre avoîr ? », dans a chute des Bourses et dans tout des prêts garantîs et fînae-n° 1203). Du passé înjuste et po- es faîîtes de nombreuses socîétés ment assez peu d’învestîssements ueur, ’après-vîrus feraît tabe une occasîon de gaîns suppémen- pubîcs sonnants et trébuchants rase. Chacun vouaît voîr mîdî à taîres. Cees évîdemment des pour contrarîer es effets égoïstes sa porte îdéoogîque et vaîder ses opportunîstes, toujours à pour de cette « dynamîque » capîta-propres întuîtîons sans tenîr expoîter ’émotîon née des cîr- îste. Une étude de ’agence de compte d’un învarîant vîeux constances sanîtaîres (îre p. 20) notatîon Fîtch Ratîngs – pas du comme e monde : ’appât du gaîn. ou pour tendre aux pouvoîrs genre à vouoîr socîaîser tous es Toujours à. Une caamîté s’abat pubîcs a sébîe et recueîîr moyens de productîon – souîgne sur un terrîtoîre, une pandémîe queques subsîdes pas toujours ’înterventîonnîsme budgétaîre alîge une popuatîon et, îmman- égîtîmes (îre p. 14). Cees enin un peu faîbard de Bercy (4 % quabement, queques accapareurs de ces patrons, profîteurs d’en envîron du PIB), presque troîs émergent de a terre fumante pour haut du chômage partîe… maîs foîs înférîeur à ceuî des Etats-en faîre e terreau de eur fortune. aussî de ces saarîés – proiteurs Unîs ou de ’Aemagne (autour de Rîen ne se perd, rîen ne se crée… d’en bas – bîen contents de ne pas 11 % de eurs PIB respectîfs). La tout se monnaye. A peîne un moîs retourner au travaî. France, paradîs des profîteurs ?
19 au 25 juin 2020/ Marianne /11