Mieux vivre votre argent du 01-05-2020

Mieux vivre votre argent du 01-05-2020

-

Presse
108 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 21 Mo
Signaler un problème
- RD Bourse0 € E .0 Comment réagIr : 6 4,90 F: DOM après la baIsse 0 € -55H -.9 - 4 : 5 BÉL 2033 VIe pratIque :HIK:MHKIDK=MXKUDY=^XU@f@f@p@e?kX:p@e@f@f@:Xk?YU^ M 0 Les solutIons pour les aIdants mieuxvivre.fr FamIlIaux MAï 2020 42e ANNéÉ  N° 455 H/4,90 € ASSURANCE VïE, SïCAV, SCPï:CHOISISSEZ LES MEILLEURES
Tous nos classements et les performances de plus de 400 produits
ïmRumborbIIqlIuer CoDuappdoerrporoojceuclIteur suFrugMItoannttpdelalier
FIRnuabnrcIqesued’une famIlle DIDvaerpsoIrireoroucnulpIaFturIgmItoaInte truèIstaenxIpqouseéDàal’pIomrrmoobIcluIelIr
VIns Peut-on se ier aux médaIlles ?
MAI 2020 455
EdIto Actualités Assurance vIe Bourse Placements inancIers VIe pratIque ïmmobIlIer La vIlle du moIs : MontpellIer Les prIx du moIs Bourse L’IntervIew de l’expert Le secteur du moIs : le luxe La Valeur du moIs : GTT Le suIvI de nos Valeurs Le PortefeuIlle dynamIque Votre argent Notre dossier Placements CK TO Les produits les plus performants ÉS  IS AG IMsur la durée TY Bourse Comment agIr après la baIsse es FInances d’une famILLe ISTICCO  GÉT RT , ADIversIier un patrImoIne déjàImportant
NITONÉVÉCTOR : U
OUVÉRTURÉ
S DÉ C TO PHO
MAI 2020MIÉUX VIVRÉ VOTRÉ ARGÉNT N° 455
4
6 7 8 10 11 12 14
16 18 20 22 25
27
53
64
Saisissez les opportunités en ces temps de marchés chahutés 53
Mieux Vivre VIe pratIque69 Congés, rémunératIonDes solutIons pour les aIdants famIlIaux Banque73 Les néobanques s’Imposent sur le marché des professIonnels VIns76 Peut-on se ier aux médaIlles ? CoLLectIon80 Les voyages ImagInaIres d’un avocat Vos droits JurIsprudences 85 Décryptages 87 Vos questIons 90 Repères ïmmobIlIer 94 FIscalIté96 VIe pratIque 98 Assurance vIe 100 SIcav 102 Bourse 104 a météo de votre argent 106
Les meilleures assurances vie, Sicav et SCPI récompensées par nos Grands Prix annuels. Des outils précieux pour bâtir son patrimoine 27
Onze millions de personnes aident un proche. L’Etat a mis en place des dispositifs pour faciliter leur quotidien 69
Le mois prochain dans Mieux Vivre Votre Argent : Notre dossier spécial nichesiscales A paraître le 22 mai 2020
3
Editorial Par Bruno Kus Rédacteur en chef Le coronavirus va-t-il rebattre les cartes de l’épargne?
as un jour ne se passe sans que j’entende proférer IcI et Là que La crIse sanItaIre va transformer Le fonctIonnement de nos économIes et de nos InstItutIons, IdmnajênesmctseaasnFIPdestramlroéoI,nIdtqIIuponsleaatuléarsar,sapppportéFIoteIIdàsédnaptelesmnorostlaaéeImnItsee,lesqumIontanntseéseIudqnabstejeu.En que La mondIaLIsatIon et Le LIbéralIsme sont vouésàdIsparatre, que l’Etat-provIdence revIendra en ForceL’avenIr le dIra, maIs je redoute que le monde inIsse par renouer avec ses travers, centrales sont aInsI entrées dans une nouvelle ère en devenant les prêteuses en dernIer ressort, aIdant les Etats àbasculer dans des polItIques keynésIennes spectaculaIres au prIx d’un dangereux dérapage de leurs déicIts. Et votreépargne dans tout cela ? Elle aura sans doute étéchahutée par le krach boursIer et les dégâts causés dans les PEA ou les unItés de compte des contrats d’assurance vIe. Parallèlement, vous vous demandezàjuste tItre quI va payer l’addItIon des plans de relance pharaonIques annoncéd’IllusIon ! Le temps vIendras. Ne vous FaItes pas oùl’Etat se rappelleraàvotre bon souvenIr en augmentant vos Impôts. MIeux vaut le prévoIr dès maIntenant. D’aIlleurs, vous n’avez pas tellement attendu, sI l’on en juge la collecte nette de 3,8 mIllIards d’euros observée en mars sur les lIvrets A et les LDDS, malgrél’abaIssement de leur tauxà0,50%. En ces temps IncertaIns, la garantIe oferte par ces placements représente un atout majeur. Pour autant, en les alImentant, vous contInuezàperdre du pouvoIr d’achat. PréFérez-leur un bon contrat d’assu-rance vIe en euros (Il en exIste encore !).
4
Proitez surtout de la pérIode de coninement pour passer votre patrImoIne au peIgne in et prendre les décIsIons quI s’Imposent. SI chacun doIt agIr selon son proil et ses besoIns, la dIversIicatIon reste prImordIale. Les actIons ? Le coronavIrus nous a rappeléque leur chute est souvent ImprévIsIble. MaIs Il est trop tard pour s’en méier et la meIlleure solutIon est, au contraIre, de proiter des « soldes » pour s’y atteler davantage. Un récent sondage menépar Odoxa montre que 9% des personnes Interro-gées envIsagent d’InvestIr Trop tard pour seen Bourse, ce que conirme méier des actIons.l’explosIon des ouvertures C’est, au contraIre,de comptes chez les courtIers le moment de s’yen lIgne au premIer trImestre. atteler davantageL’ImmobIlIer ? CertaIns nous prédIsent un efondrement des prIx. EvItons les conclusIons hâtIves ! Au-delàd’une pérIode delottement légItIme, les acquéreurs ne renonce-ront pasàacheter sur un marchéquI n’a rIen de spéculatIF. J’aI par aIlleurs constatéque vous vousétIez rués sur l’or ces dernIers temps. Au poInt que, pendant quelques jours, la pIèce de 20 Francs napoléon n’a pas pu être cotée par CPoR DevIses, l’opérateur quI assure la lIquIdItéde ce marchéenFrance. Sage décIsIon, car L’endettement des Etats LaIsse craIndre des LendemaIns dIîcILes. AttentIon, toutefoIs, à ne pas payer une prIme excessIve par rapport aux cours mondIaux du métaL jaune ! Pour vous aIder dans votre rélexIon, vous trouverez dans ce numéro notre paLmarès annueL des meILLeurs produIts en matIère d’assurance vIe, de SIcav et de SCPï, aInsI que Lesbases pour InvestIr en Bourse.
MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 455MAI 2020
MARION BARAT
Assurance vie
Votre assurance vie est-elle à l’abri? Les mIllIons deFrançaIs détenteurs d’une assurance vIe s’InquIètent. QuId de La santé de Leur assureur ? Faut-IL retIrer son argent, arbItrer au seIn de son contrat ouattendre ? Parlons d’abord sécurIté.« Les assureurs tuaFlriatéasIs ontabordécette crIse enétant solIdes : elle va les toucher, maIs Ils sont armés pour faIre faceàtous Ac leurs engagements contractuels», IndIquaIt le 2 avrIl FLorence ustman, présIdente de La FédératIon françaIse de L’assurance. Dont acte. Pour précIser, sI L’un venaIt à faIre faILLIte, un fonds de garantIe seraIt actIonné pour IndemnIser chaque assuré Lésé jusqu’à70 000 euros détenus chez cet assureur. Sachez aussI qu’en cas d’emballement du système, l’Etat peut bloquer temporaIrement les retraIts sur les contrats. On n’en est pas là. Pour l’heure, le poInt noIr concerne la baIsse de valeur de certaIns de ces produIts.
Generali épinglé par l’ACPR L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a InlIgé àGeneraLI VIe une amende de 10 mILLIons d’euros, assortIe d’un bLâme. a raIson? e non-respect de revalorisa-tions et d’informations de quelques contrats d’épargne retraite. Des erreurs de gestion sont évoquées par l’assureur, qui indique avoir réalisé les corrections nécessaires sur ces produits.
6
ExplIcatIons : les troIs quarts des 1 776 mIllIards d’euros de l’assurance vIe sont aujourd’huI placés sur les Fonds en euros. Là, pas d’InquIétude, le capItal net de FraIs est garantI. Le quart restant est, en revanche, InvestI dans des unItés de compte, traduIsez des Fonds actIons pour l’essentIel, quI ont dégrIngoléen mars. Autre problème, voIlàplusIeurs moIs que les établIssements inancIers poussent, avec une certaIne Imprudence,àdélaIsser le Fonds en euros pour ces supports rIsqués.« Sur les deux premIers moIs de l’année, les unItés de compte représentaIent 36 % de la collecte totale, contre une moyenne de 27 % en 2019, IndIque PhIlIppe Crevel, dIrecteur du Cercle de l’épargne. Cette récente montée en puIssance des unItés de compte, àun moment oùles marchésétaIent au plus haut, est susceptIble de provoquer des désIllusIons avec l’accumu-latIon des baIsses enregIstrées depuIs le début du moIs de mars.»MauvaIstImIng,àcoup sûr ! Que FaIre sI votre assurance vIe a perdu de sa valeur ? D’abord, ne pas panIquer. SauF besoIn exceptIonnel, l’argent placésur les unItés de compte doIt y rester. Le retIrer revIendraItàrendre déinItIves les moIns-values de votre contrat. Tout comme arbItrer cette somme sur un autre Fonds, par exemple celuI en euros. De nombreux proFessIonnels conseIllent de proiter des marchés bas pour y réInvestIr. Ce quI revIentàalImenter votre assurance vIe en achetant des parts d’unItés de compte. Prudence, touteFoIs. EnsuIte, garder raIson. Beaucoup de ces produIts sont dIversIiés sur des tItres oblIgataIres et monétaIres, ce quI aura permIs de lImIter la chute. C’est le cas des optIons de gestIon pIlotée proposées dans la plupart des contrats. Les supports ImmobIlIers ont égalementété épargnés. Enin, Il Faut se rappeler qu’en 2019, les gaIns boursIers avaIentété élevés, ce quI amortIt la décrue du prIntemps. Autant d’éléments quI atténuent la gravItéde la crIse.FRÉDÉRICGIQUEL
L’assurance vie, des produits de long terme L’ACPR rappelle que« les assurances vie sont des produits de long terme et doivent être souscrites en tenant compte des objectifs poursuivis et de la durée de détention envisagée ». Avis aux épargnants donc, et aussi aux professionnels, sommés de fournir« une information claire, y compris sur les risques inhérents aux contrats en unités de compte ».
Bonne nouvelle pour les fonds en euros Les marchés ont enregistré au début du printemps une petite remontée des taux des obligations d’Etat, de l’ordre de 0,20 à 0,30%. C’est positif pour les fonds en euros des assureurs, investis à 85% en moyenne dans ces produits. Si cette remontée se poursuivait de manière durable, les rendements de ces fonds pourraient retrouver des couleurs à l’avenir.
MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 455MAI 2020
REA / PY PO
CK, XAVïER TO ïS /
ïMAGES TY GET /
THODONA
Bourse Moins de dividendes pour cette année Après le krach survenu sur les actIons en mars, les actIonnaIres ne sont pas au bout de leur peIne. Dans certaIns cas, Il Faudra aussI se passer de dIvIdendes ! PlusIeurs socIétés ont déjàcommunIquésur le sujet. A commencer par l’avIonneur AIrbus, quI avaIt prévu de verser un coupon de 1,80 euro par actIon et ne dIstrIbuera inalement rIen pour préserver sa sItuatIoninancIère. Même décIsIon de la part du motorIste SaFran, du géant de la publIcItéurbaIne JCDecaux, du spécIalIste des revêtements Tarkett, ou du FabrIcant de câbles Nexans. Dans d’autres cas (ADP, BIc, UnIbaIl-Rodamco-Westield), la rémunératIon aétérevueàla baIsse. Et plus les semaInes passent, plus la lIste des coupons remIs en cause ou rognés va s’allonger. Les dernIères annonces sont venues des banques, InvItées par la Banque centrale européenne (BCE) et l’AutorItéde contrôle prudentIel et de résolutIon (ACPR)à s’abstenIr de toute dIstrIbutIon au moIns jusqu’en octobre, ain de préserver leurs Fonds propres et de contInuerà inancer l’économIe dans une pérIode charnIère. SocIété Générale avaIt aInsI prévu un coupon de 2,20 euros par
MAI 2020MïEUX VïVRE VOTRE ARGENT N° 455
actIon, procurant sur la base des cours actuels un copIeux rendement de 15%. ïl n’en sera rIen puIsque la banque a décIdéde suIvre les recommandatIons de la BCE. Autre secteur vulnérableàla crIse, l’automobIle se doIt de conserver des munItIons, d’autant que de lourds InvestIsse-ments sont nécessaIres pour rendre les voItures connec-tées et moIns polluantes. PlastIc OmnIum va, par exemple, ramener sa proposItIon de dIvIdende de 0,74à0,49 euro par actIon. Enin, les consIdératIons polItIques pourraIent s’InvIter dans le débat, puIsque Bercy a déjàprévenu qu’une socIétédIstrIbuant des dIvIdendes ne pourraIt se prévaloIr des aIdesinancIères garantIes par l’Etat. Avec la baIsse des dIvIdendes, les marchés pourraIent se retrouver prIvés d’un soutIen majeur, sachant que, sur le long terme, cette manne assure presque les deux tIers de la perFormance d’un placement en actIon. Ce sacrIice est-Il justI? Lorsque le modèleéconomIque d’une socIété n’est pas menacéet que la sItuatIoninancIère est suîsam-ment solIde (par exemple dans les télécoms), la mesure devIent dIscutable. Le prIncIpal juge de paIx restera l’évolutIon des résultats en 2020. Lors des dernIères crIses boursIères, les bénéices ont plongéen moyenne de 40% au bout de un ou deux ans, maIs avec des sItuatIons très varIables d’un secteuràl’autre.BRUNO KUS
7
Ac tualités
Placements Financiers
Des fonds actions résistants en période de baisse En pérIode de débâcle boursIère, Il exIste une tech-nIque pour lImIter la casse : sélectIonner des Fonds ayant un proil déFensIF, c’est-à-dIre quI parvIennentàatténuer les pertes dans un envIronnement de marchéchahuté. Pour détermIner la résIstance d’un produItinancIer, les perFormances passées doIvent être scrutées de près. CertaIns FournIsseurs de données se sont prêtésàcet exercIce. MornIngstar révèle, par exemple, que Comgest Growth Europe (Comgest) etUnI-Global Equities Europe (Unigestion) sont parmi les fonds d’actions européennes les mieux notés et ontétéles plus résistants pendant les crises en 2008, 2011 et même 2018. En utilisant des critères tualités plus poussés, notamment d’autres ratiosinanciers, Quantalys met en avant les bons résultats d’une soixan-Ac taine de fonds sur les actions européennes et mondiales. On retrouve des produits d’Axa IM (Axa IM Euro Sélection, Axa France Opportunités), de La Financière de l’Echiquier (Echiquier Agenor SRI, Echiquier Major SRI Growth Europe) ou de Sycomore (Sycomore Shared Growth). Sur ce principe, la rédaction a sélectionnédes fonds actions défensifs(voIrtableau)parmi ceux commercialisés auprès du grand public. Nous avons retenu comme critères un faible bêta (c’est-à-dire peu d’expositionàl’indice) en cas de baisse des marchés et des performances robustes sur longue période. Attention, ces fonds proitent souvent moins des rebonds boursiers.AUDREY SPY
Notre sélection de fonds actions défensifs
Nom du Fonds (1) Code ïsIn CatégorIe PerF. 2020 (gestIonnaIre) B EquItIes Europe U0093570330 A.EUG -13,73% (Bï) Haas ActIons CroIssance C R0007472501 A.RG -11,96% (Haas GestIon) IbertéEuro PEA R0007447263 A.ZEG -17,16% (CrédIt MutueL AM) PIctet Water P dy EUR U0104884860 A.ïNG -17,43% (PIctet AM ) VontobeL und SIcav -U0035765741 A.ANG -11,02% US EquIty B USD (VontobeL) (1) Actions.A.EUG: Europe - général. A.ZEG: zone euro - général. A.FRG: France - général. A.ING: International - général. A.ANG: Amérique du Nord - général. Source: SIX. Données arrêtées au 08-04-20.
8
10 idées d’investissement pour faire face à la crise l’achat d’oblIgatIons amérI-caInes Indexées sur l’InFla-tIon. Du côtédes marchés actIons, elle parIe sur les va-leurs technologIques lIéesà la santé(MedtronIc, Thermo FIsher ScIentIic) ou à l’InFor-matIque (Adobe, Oracle, CommenSplunk). CredIt SuIsse restet InvestIr en cette péaussI très optImIste sur lesrIode de crIse sanItaIre mondIale ? De nombreux socIétés cotées bénéfIcIant édes grandes tendances struc-pargnants se posent au- jourd’huI la questIon. Et cer- turelles(Facebook, LVMH, taIns proFessIonnels des mar- Pernod RIcard, VIncI) ou chés apportent quelques celles quI pourraIent encore éléments de réponses,àdéd I v I d e n d el I v r e r u n l’Instar de CredIt SuIsse quI (AllIanz, Axa, Danone). vIent de publIer ses dIx IdésuIsse ou en-es L’ImmobIlIer d’InvestIssement pour un core l’origurentégalement horIzon de troIsàsIx moIs. dans sa lIste de placements ParmI ses plus Fortes convIc- plus déFensIFsàprIvIlégIer en tIons, la banque préconIse pérIode de crIse.A. S.
Wishizz propose du conseil gratuit Crééen 2018par le courtier Sicavonline, l’agrégateur de comptes et d’investisse-mentsinanciers Wishizz n’ofrait qu’un coaching automatisé. Désormais, l’épargnant peut joIndre unspécialiste en gestion de patrimoine gratuitement par téléphone. Il obtient ainsi du conseil sur mesure et ne paiera qu’à la souscription des produits recommandés.
Télex
Epargne salariale: des versements décalés HabItueLLement efectués par les entreprises avant le er 1juIn, Les versements des primes d’intéressement et de participation pourront être décalés d’ici à lain de l’année, d’après une récente ordonnance du Gouvernement. Mais pour les bénéiciaires d’épargne salariale, les montants actés avant la crise ne pourront pasêtre diminués.
L’AMF et l’ACPR alertent face aurisque d’escroqueries dans le contexte actuel de crise, notamment à travers des investissements dans des biens tangibles(or, grands crus…), des produits bancaires ou d’assurance. Les appels à limiter leversement des dividendesse multiplient tant du côté de l’Etat que des sociétés de gestion, comme Mirova ou Phitrust. Le livret A et le LDDS ont connu unecollecte record,soit 3,8 milliards d’euros en mars, en hausse de 50% sur un an.
MïEUX VïVRE VOTRE ARGENT N° 455MAI 2020
CK TO ïS /
ïMAGES TY GET /
REATïVAïMAGES , C OCK ST JV , D
ERHUï1979
Vie pratique Coronavirus: quel impact sur votre quotidien? Remboursement de prélèvements, dates de déclaration de l’impôt sur le revenu, expulsions locativesVoici les principales mesures annoncées.
Abonnements, banques,énergie, voyages : ^ des compensations pour les clients.Les pratIques sont très varIables d’une enseIgneàl’autre. CôtéloIsIrs, UGC, par exemple, a annuléles prélèvements jusqu’à la réouverture des complexes cinématographiques. Les cinéphiles ayant régléau comptant verront les prestations prolongées du nombre de jours de fermeture. Le tout de façon automatique. Pour les salles de sport, Fitness Park propose, au choix, la suspension des prélèvements pendant la durée d’inactivité, trois mois ofertsàun procheàla reprise, ou encore une réduction de 5 euros par mois pendant douze mois. Côtébanques, Boursorama Banque permetàses clients de suspendre gratuitement leurséchéances de crédits immobiliers et prêts personnels. Pendant trois tualités mois, les frais de non-utilisation de la carte bancaire (5 ou 15 euros par mois) sont aussi suspendus, tout comme la Ac cotisation mensuelle pour les clients ayant souscrit l’ofre Pro. Jusqu’àlain de juillet, la banque dope, par ailleurs, la rémunération de son livret : 1% brut jusqu’à5 000 euros. En ce qui concerne les fournisseurs d’énergie, Engie va rembourser deux mois d’abonnement (avril et mai). La condition : être bénéiciaire du chèqueénergie ou d’une aide du Fonds de solidaritépour le logement. Les sommes seront verséesàpartir du mois de mai. S’agissant des transports,àla SNCF les détenteurs d’ofres TGV et TGV Max ne seront pas prélevés. Idem en mai selon les circonstances. A la RATP, les pass Navigo, Navigo senior et Imagine R du mois d’avril seront remboursés en mai via une plate-forme dédiée. Pour toute annulation de séjour efectuée par un er consommateur ou une agence de voyages entre le 1 mars et le 15 septembre prochain, il est possible d’obtenir soit le report pour une prestation identique, soit un avoir valable dix-huit mois. Si ce dernier n’est pas utilisédans le délai, le voyagiste doit le rembourser intégralement ou, le caséchéant, le solde de l’argent déjàversé.
^Allocations : une aide exceptionnelle pour les familles modestes.Elle sera versée automatique-ment par la Cnafàpartir du 15 mai aux ménages touchant le RSA ou l’ASS (allocation de solidaritéspéciique). Son montant est de 150 euros, plus 100 euros par enfant. A noter : les foyerséligibles aux APL pourront aussi en bénéicier s’ils ont des enfants (soit 100 euros par enfant).
10
^Impôts : nouvelle période déclarative. Les dates pour efectuer sa déclaration d’impôt 2020 vont s’échelonner du 20 avril jusqu’àla mi-juin, en fonction du département de résidence. Les adeptes du papier proiteront d’un report de la date butoir au 12 juin. A noter : la déclaration de l’impôt sur la fortune immobilière s’efectue en même temps que celle sur le revenu, en ligne ou papier au moyen de l’annexe o n 2042IFI. Le formulaire 2072 de la déclaration des revenus de sociétécivile immobilière (SCI) doit, lui, être envoyéavant le 5 mai 2020, avec un délai supplémentaire de quinze jours calendaires accordéaux utilisateurs des téléprocédures.
^Logement : pas de réforme des APL.La refonte du mode de calcul des aides au logement (APL), prévue er le 1 avril, est reportéesine die. Par ailleurs, les expulsions locatives sont interdites jusqu’àlain de mai.
^Santé: la télémédecine assouplie.Jusqu’au 31 mai, il sera possible de consulter un médecin, peu importe sa localisation, via Facetime ou WhatsApp, et par téléphone. Il pourra délivrer prescription et/ou arrêt de travail et l’Assurance maladie remboursera. Jusqu’àcette dateégalement, les pharmaciens pourront renouveler les ordonnances arrivéeeà échéance.
^Travail : des dérogations au droit.Pour une durée indéterminée, les entreprises peuvent imposer une semaine de congés dans le cadre d’un accord collectif de branche ou d’entreprise sans avoiràrespecter le délai de prévenance d’un mois, ainsi que dix jours de RTT.SILVIA SIMAO
MïEUX VïVRE VOTRE ARGENT N° 455MAI 2020
CK TO
ïMAGES  ïS TY GET _RA  SEB
Immobilier Où l’on reparle de criseL’absence de transactions et la hausse des taux d’intérêt laissent planer le doute sur la stabilité du marché de l’ancien. Comment vont évoluer lesprIx de l’ImmobIlIer ancIen dans l’après-coninement ? C’est la questIon que tous les acteurs du marchése posent, sans réponse unIvoqueàce stade. Au regard de la paralysIe des transac-tIons depuIs le début de l’état d’urgencey comprIs dans le neuF(voIr encadré)et des nombreuses autres IncertI-tudes, les rares spécIalIstesà émettre des pronostIcs penchent, au mIeux, pour une stabIlIté, au pIre, pour une baIsse prononcée.« Tout va dépendre de la durée de la crIse et des conséquences de cette épIdémIe sur l’économIe réelle et le moral des ménages »,estIme Frank RouLLIer, dIrecteur généraL d’EmpruntIs. Et de concLure :« Compte tenu de la pénurIe de logements, seule l’apparItIon d’un chômage de masse dans le pays est de nature à FaIreléchIr les prIx. Ce n’est pas le scénarIo central que nous retenons.» ParmI Les pessImIstes, Jean-FrançoIs Humbert, présIdent du ConseIl supérIeur du notarIat, jette un pavé dans la mare. Dans un entretIen au quotIdIenLe ParIsIen, IlétablIt un parallèle entre la crIse actuelle et celle de 20122013, en prévoyant « une correctIon des prIx de10à 15% ». Tout en redoutant une sanctIon plus sévère. « SI Le coninement venaItàdurer deux moIs, ce seraIt en revanche une vraIe catastrophe. N’oubLIons pas que La crIse de 19901997 a vu Les prIx chuter de 50%àParIs et Le nombre de ventes dans des proportIons IdentIques »,poursuIt-Il. De quoI mettreàmal l’Image de valeur reFuge de l’ImmobIlIer. Une prévIsIon alarmIste ? Peut-être, maIs Il convIent de garder en tête l’Importance du Facteur psychologIque,
Le contexte se durcit encore pour le neuf Arrêt des chantIers, allongement ou suspensIon des processus admInIstratIfs, raréfactIon de la demande…: déjà plombé par le ralentIssement des obtentIons de permIs de construIre, le marché de la constructIon prend la crIse sanItaIre de pleIn fouet. CertaIns opérateurs restent malgré tout actIfs. A commencer par les promoteurs. Grâce à leurs centres de contacts largement dIgItalIsés et à des commer-cIaux organIsés en télétravaIl, la plupart parvIennent à répondre aux demandes des clIents. MaIs l’écosystème de l’ImmobIlIer neuf se heurte à des freIns rédhIbItoIres, dont le ralentIssement des sIgnatures d’actes notarIés en vente en l’état futur d’achèvement (Vefa) et, surtout, les ordon-nances du Gouvernement. La professIon est en partIculIer vent debout contre la décIsIon de suspendre les InstructIons de permIs de construIre (jusqu’à la in de juIn) et les délaIs de recours, dont la purge n’IntervIendraIt que cet automne.
MïCHE GAïARD  REA
MAI 2020MïEUX VïVRE VOTRE ARGENT N° 455
Le comportementlequel rIsque de jouer un rôle des vendeurs aprèsprépondérant dans l’ajustement le coninementdes prIx. La peur, InduIte rIsque d’êtrepar la sInIstrose et les dIîcultés décIsIf sur les prIxéconomIques, pourraIt conduIre les proprIétaIres àprécIpIter leur décIsIon de vendre. Avec,àla clé, un Important rabaIs sur la valeur des bIens avant la crIse. Jean-Marc TorrollIon, le présIdent de laFnaIm, se veut toutefoIs rassurant. ïL rappeLLe que, Lors des précédentes crIses, cette sItuatIon ne s’est présentée que de façon très margInaLe. Et d’anaLyser :« SI Les retraIts des ofres correspondentàL’apathIe de La demande, je ne croIs pas àL’efondrement des prIx. Et certaInement pasàune baIsse dueàL’écLatement d’une buLLe. » Tous Les observateurs sont d’accord au moIns sur un poInt : la demande et, donc, les transactIons FaIblIront. Pour la sImple et bonne raIson que le prIncIpal carburant du marché,àsavoIr le crédIt FacIle etàdes condItIons attractIves, se FaIt rare. Dans leur barème d’avrIl, toutes les banques ont augmentéleur taux : + 0,20%, + 0,30%, voIre + 0,40%(voIr p.94),selon EmpruntIs. C’est le résultat de la remontée des rendements des empruntsàlong terme du Trésor et de la volontédesétablIssementsinancIers de mIeux se rémunérer Face au rIsque. Pour ChrIstophe Demerson, présIdent de l’UnIon natIonale des proprIétaIres ImmobIlIers (UnpI), le prIncIpal rIsque est celuI de voIr la vanne des emprunts se Fermer durablement.« A lain de l’état d’urgence, lesbanques pourraIent être accaparées par Les dossIers de prêts aux entreprIses »,aîrme-t-Il. ïl conseIlle malgrétout àses adhérents de ne pas céderàla déprIme et de se tenIr prêtsàsaIsIr les opportunItés.« De beaux produIts vont se retrouver sur Le marché»,augure-t-Il.AYMERIC VAL
11
Ac tualit
é s