Nouvel Obs du 07-05-2020

-

Presse
108 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 07 mai 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 22 Mo
Signaler un problème

Cahier numéro un de l’édition n° 2896 du 7 au 13 mai 2020
COMMENT POUTINE RÉÉCRIT 3945 P. 55 LA GALÈRE DE BLANQUER P. 46
AFR. CFA 3800 F CFA, ALG. 410 DA, ALL. 5,90 €, AND. 5,50 €, AUT. 5,90 €, BELG. 5,30 €, CAN. 8,35 $CAN, DOM 5,30 €, ESP. 5,50 €, GB 4,90 £, GRÈCE 5,50 €, ITA. 5,50 €, LUX. 5,50 €, LIB. 9500 LBP, MAR. 45 DH, PAYSBAS 5,60 €, PORT. CONT. 5,50 €, SUI. 7,20 CHF, TOM 950 XPF, TUNISIE 6,00 DT
COVID STORIESAvec
10 histoires extraordinaires
2896MET_001.indd 1 05/05/2020 10:54
M 02228 - 2896 - F: 4,90 E
3’:HIKMMC=]UY^UX:?c@i@t@g@k"; ✎SERGE RICCO
M 02228 - 2896 - F: 4,90 E
3’:HIKMMC=]UY^UX:?c@i@t@g@k"; 



















































f

































Fondateurs : Jean Daniel, Claude Perdriel
10-12, place de la Bourse, 75081 Paris Cedex 02 L’OPINIONTéléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il sufft  de composer 01.44.88
puis les quatre chiffres qui fgurent  entre parenthèses à la suite de son nom.
Pour adresser un e-mail à votre corr il sufft  de taper l’initiale de son 
prénom puis son nom suivi de @nouvelobs.com ou @regieobs.com
DI RE C T IO N
Conseil de surveillance : Jean  Daniel, Louis Dreyfus (vice-président),  Les Français,
Louis Gautier, Ursula Gauthier, Jacques-Antoine Granjon, Xavier Niel, 
Claude Perdriel, Matthieu Pigasse, Catherine Sueur, Edouard Tetreau.
Directoire : Grégoire de Vaissière (président), 
Dominique Nora (directrice de l’Obs, directrice des rédactions)
RÉ D A C T IO N déconts-nés ?
Fondateur, Editorialiste : Jean Daniel.
Directrice : Dominique Nora.
Directeur adjoint : Pascal Riché (34.35).
Directeur du numérique : Alexandre Phalippou (34.61).
Rédacteurs en chef : Sylvain Courage (40.16), Géraldine Mailles (37.80), Par SYLVAIN COURAGE
François Sionneau (Numérique : 34.22), Natacha Tatu (35.73).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Catherine Coimet (34.17), 
Stéphanie Terreau (Planning : 36.60).
Courrier des lecteurs : lecteurs@nouvelobs.com
es psys nous avaient mis Face au virus, il nous est demandé d’agir
Chroniqueurs : Delfeil de Ton (35.26), Daniel Cohen,
Nicolas Colin, Pierre Haski (34.26). en garde contre les en citoyens… tout en demeurant les sujets Dessinateurs : Riad Sattouf
France : Maël Thierry  (37.35), Julien Martin (chef adj 35.20), Cécile Amar (37.66), risques du confnement. d’une monarchie républicaine. Injonction Emmanuelle Anizon (34.52), Cécile Deffontaines (36.56), Rémy Dodet (34.16), 
Marie Guichoux (40.39), Paul Laubacher (35.89), Alexandre Le Drollec (37.77), 
Serge Raffy (40.20). Ce repli sur soi contraint paradoxale ! Comment expliquer
autreDissensus : Carole Barjon  (34.64), 
Rémi Noyon (34.74), Timothée Vilars (35.32). ne pouvait que faire ment les contradictions et les revirements
Etranger : Vincent Jauvert (35.81), Nathalie Funès (chef adj. 35.75),
Doan Bui (35.82), Sara Daniel (35.14), Sarah Diffalah (36.31), Lrejaillir les névroses d’un pouvoir qui alterne la carotte et le Sarah Halifa-Legrand (36.02), Ursula Gauthier (35.35),  
Céline Lussato (37.94), Jean-Baptiste Naudet (40.68). enfouies, les complexes latents, les trau- bâton, l’éloge du civisme et l’infantilisa-Correspondants : Philippe Boulet Gercourt (New York),
Marcelle Padovani (Rome). 
Economie : Claude Soula (34.57), Boris Manenti (chef adj. 36.01), mas refoulés. Si elle a bien sûr permis tion, le « parler vrai » et les pieux
menMorgane Bertrand (36.05), Charlotte Cieslinski (40.35), SophieFa  y (36.46),
Clément Lacombe (35.48), Baptiste Legrand (40.69), Thierry Noisette (35.10). d’éviter des dizaines de milliers de morts, songes ? S’adresser en adulte aux Français
Affaires : Caroline Michel-Aguirre  (35.30),
Violette Lazard (chef adj. 35.22), Matthieu Aron (34.01), Lucas Burel (36.27), la parenthèse casanière et régressive n’a aurait consisté à leur expliquer que l’ap-Mathieu Delahousse (34.33 ), David Le Bailly (40.88), 
Vincent Monnier (35.97), Céline Rastello (36.08), Elsa Vigoureux (34.69). 
Société / Rue 89 : Arnaud Gonzague  (34.60), en rien atténué notre hystérie nationale. provisionnement en masques et en tests
Nolwenn Le Blevennec (chef adj. 35.86), Louise Auvitu (35.27), 
Sébastien Billard (40.81), Emilie Brouze (34.49), Renée Greusard (36.09), A l’heure du déconfnement, la France prendrait de longues semaines dans un
Barbara Krief (36.23), Elodie Lepage (37.15), Gurvan Le Guellec (35.61), 
Bérénice Rocfort-Giovanni (37.07), Henri Rouillier (35.23), Marie Vaton (36.71). décompense. Tétanisée, elle s’angoisse du contexte inédit de pénurie et de
concurIdées : François Armanet  (40.11), Eric Aeschimann (chef adj. 34.67),
Marie Lemonnier (chef adj. 37.25), Xavier de La Porte ( 34.24), retour au réel. Aspirant à recouvrer sa rence mondiale. Et se comporter en Véronique Radier (37.36), François Reynaert (35.90). 
Culture : Jérôme Garcin  (35.13), 
Grégoire Leménager (chef adj. 35.98), David Caviglioli (35.24),  liberté, elle stresse pour sa sécurité. Récla- citoyens responsables aurait commandé
Anne Crignon (37.89), Sophie Delassein (36.17), François Forestier (34.71), 
Bernard Géniès (35.87), Didier Jacob (35.13), Jacques Nerson (35.13), mant la protection de l’Etat central, elle de ne pas rechercher aussitôt des
responElisabeth Philippe (34.95) Fabrice Pliskin (35.29), Nicolas Schaller (34.45),
Amandine Schmitt (36.22). dézingue, comme par réfexe, son gouver- sables à un cataclysme qui nous dépasse. Assistante : Véronique Cassarin-Grand (34.71).
Suppléments et régionaux : Nathalie Bensahel (34.87).
Tendances : Arnaud Sagnard  (36.95),  nement et son administration. S’alarmant A cette double condition aurait pu naître
Clémence Belin (40.57), Corinne Bouchouchi (34.99),
Christel Brion (35.46), Claire Fleury (34.58),  Dorane Vignando (40.71).  à juste titre de la récession annoncée, elle la confance, préalable à l’action collective.
Assistante : Magali Moulinet (36.63).
Médias / TéléObs : Sophie Grassin  (37.70), espère repousser la reprise des classes « Le déconfnement le 11 mai ? Si vous Véronique Groussard (chef adj. 35.95), Nebia Bendjebbour (35.44), , 
Marjolaine Jarry (36.58), Guillaume Loison (36.14), Hélène Riffaudeau (37.92),  jusqu’au mois de septembre… êtes sages ! » paternalise un gouverne-Anne Sogno (36.74).
Assistante : Marie-Laure Michelon (35.60).
Web : Laura Thouny (chef adj. 34.08), Renaud Février (34.42), Champions du monde de la défance, ment qui prolonge l’état d’urgence
saniGuillaume Stoll (36.62)
Pôle visuel : Mélody Locard  (35.72), Cyril Bonnet (36.18), près de six Français sur dix disent ne pas taire restreignant les libertés
fondamenJulien Bouisset(34.82), Emmanuelle Hirschauer (35.58), Louis Morice (34.23)
Édition web : Bertrand Courrèges (34.77) Moé Angeleri (37.72), Emmanuelle faire confance à Emmanuel Macron pour tales. « Le déconfnement le 11 mai ? Si Bonneau (37.73), Véronique Macon (40.03)
Nouvelles Écritures : Audrey Cerdan (34.74), Agathe Ranc (35.25).  afronter la crise. Mais ces sceptiques ne vous en êtes capables… » répond l’opinion Maquette : Xavier Lucas (DA adj. : 37.83), Yan Guillemette (37.31), 
Carole Mullot (40.28), Elisabeth Rascol (34.46), Jean-Michel Robinet (37.74), 
Caroline Tatard (37.37), Mehdi Benyezzar (infographie : 35.78). fondent guère d’espoirs sur ses opposants. qui rechigne à prendre ses
responsabiliRéalisation : Véronique Belluz (37.50),  
Miloud Bentebria (36.84), Jean-Luc Chyzy (36.83). Seulement 20% de nos concitoyens sont tés. Pas étonnant, dans ce climat, que des
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition : 37.28),  
Pauline Chopin (40.55), Marie-Hélène Clavel-Catteau (34.20),  d’avis que Marine Le Pen ferait mieux que maires, des proviseurs ou des profs Pascale Fiori (40.34), Marina Hammoutène (40.70), Christine Mordret (40.23), 
Laurent Morvan (34.47), Sylvie Raymond (40.51), Isabelle Trévinal (36.57).
re l’actuel président, 15% le pensent de Jean- ouvrent leur parapluie et se détournent Photo : Véronique Rautenberg  (36.04), Sylvie Duyck (1  rédac. photo : 40.93),
Miloud Bentebria (36.84), Frantz Hoez (35.18), Nathalie Lourdez (36.94),  
Vincent Migeat (34.43), Camille Simon (34.41).  Luc Mélenchon et 13% de Xavier Bertrand. d’une mission jugée « impossible ».
Documentation : Florence Malleron  (40.86), Gaëlle Noujaim (35.45), 
Lise Tiano (35.04). Serions-nous des déconfts-nés ? Les Cette crise sanitaire a fait resurgir les
A DMI N IS T R AT IO N
Directeur général : Grégoire de Vaissière. vivats aux héros en blouse blanche, les fantômes de l’Occupation. Rhétorique
Secrétaire générale : Cécile Boucher.
Service RH : Morgane Bak (responsable : 36.64), Lucie Lardeux (36.11). sourires aux caissières et les rêves d’un guerrière du président de la République,
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Ventes : Sabine Gude (01.57.28.32.79), Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17). « après » qui chante n’ont pas efacé la références appuyées à de Gaulle, exalta-Modifcation Réassorts : 08 05 05 01 47
Abonnements : Dominique Chasseré (directrice 37.63), 
Lauren Laïk (40.73), Sophie Mariez (35.34). peur du déclassement, la hantise du tion du modèle de la Résistance que
sousService Abonnements : 01.40.26.86.13
Fabrication : Nathalie Communeau (directrice 36.40). déclin, la terreur de l’efondrement, voire tend un troublant complexe d’infériorité
Contrôle de gestion : Delphine Pintaud (35.56) 
Comptabilité : Blandine Leostic (directrice : 40.77),   le spectre du grand remplacement. à l’égard de l’Allemagne championne de Lydie Bruni (36.99), Nicole Mahé (40.10), Sinat Tin (34.94).
Services généraux : Nathalie Boulade (34.02). Qu’avons-nous appris sur nous-mêmes la lutte contre la pandémie… Après les Service informatique : Thierry Sellem (responsable réseaux 
et système d’info : 37.45).
que nous ne savions déjà ? heures sombres ainsi fantasmées, RÉ GI E
Régie Obs, 80, boulevard Auguste-Blanqui, 75013 Paris. La société française reste prisonnière Emmanuel Macron émet le vœu que se Standard : 01-57-28-20-00
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier.
Directeur délégué : David Eskenazy (38.63). d’une injonction paradoxale. Défnie par rassemblent des hommes de bonne
Assistante : Carole Fraschini (38.68).
Directeur des activités programmatiques Ad Tech et Monétisation : l’école de psychologie de Palo Alto dans volonté et que s’ouvrent de nouveaux
Sébastien Noel (37.00).
Directeur Commercial International et Boissons vins et Champagne : les années 1950, cette «  double « jours heureux ». Qu’il soit l’instigateur
Richard Caron (39.58). 
Publicité littéraire : Régine Remmache (30.94). contrainte » consiste à intimer deux de cette hypothétique union chifonne Immobilier : Yves Le Grix (01.44.88.36.29).
Numéros d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929  ordres contradictoires et inconciliables à par avance nombre de nos concitoyens.
(édition métropolitaine)Diffusion : Presstalis
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière. un individu ou à un groupe, le contrai- Mais cela n’importe guère. Car il s’agit, si
gnant à un évitement pathologique qui nous voulons y parvenir un jour, de
surRELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13.
8, rue Jean Antoine de Baïf, CS51402, 75647 Paris cedex 13. peut aller jusqu’à la schizophrénie. monter nos peurs. S. C.
✎ STÉPHANE MANEL L’OBS/N°2896-07/05/2020 3
2896MET_003.indd 3 05/05/2020 13:19n
é
a
n
d
s
o
l
a
s
c
o
e
a
e
r
a
i
n
e
t
é
c
o
n
v
i
e
h
t
a
LES
L s ou re ré
Par
Nic li N
Essayiste, associé fondateur de la société The Family
a question de la souveraineté enva- caliser des emplois que de gagner en compétitivité
hit les discours politiques. La rup- dans une économie de plus en plus entrepreneuriale.
ture des chaînes de production La raison pour laquelle les chefs d’entreprise et ceux
pendant plusieurs semaines, faute qui les fnancent hésitent de moins en moins avant de
de circulation des biens et des per- passer à l’acte, c’est la désagrégation de l’ordre mon-l sonnes, nous a fait prendre conscience dial. Tout indique, dans l’évolution des relations
interde notre dépendance à l’extérieur, peut-être excessive, nationales, que nous entrons dans une phase de
démondans l’économie mondialisée. dialisation. Des pays autrefois alliés se tournent désormais le
La leçon à en tirer semble évidente. Il serait devenu urgent de relo- dos. Les négociations commerciales multilatérales sont au point
caliser sur notre territoire une partie de la production. C’est vrai, en mort. Les Etats-Unis, à travers l’administration Trump, signifent au
particulier, des ressources essentielles à la lutte contre le Covid-19, reste de la planète qu’ils ne se soucient plus guère de remplir leur
comme les masques, les tests – et demain, peut-être, les vaccins. A cela mission de gendarmes du monde. La raison de tout cela n’est que
s’ajoute la prise de conscience, par les pouvoirs publics européens, de trop évidente : depuis l’efondrement de l’Union soviétique, il y a
notre dépendance numérique. Si nous voulons déployer en France la trente ans, les Etats-Unis n’ont plus vraiment de raisons de déployer
future application StopCovid, alors nous devons nous résoudre à tra- autant de ressources pour maintenir l’ordre à l’échelle globale.
vailler avec des géants américains comme Apple, Google ou Microsoft M algré ses rodomontades, Trump n’est pas l’initiateur d’une
– non sans certaines interrogations sur la collecte et le traitement des tendance qui le dé passe : il en est un symptôme.
données personnelles de dizaines de millions de nos concitoyens. Dans le contexte plus particulier de la lutte contre le Covid-19, le
Toutes ces considérations, cependant, ne datent pas d’hier. Cela nouveau désordre mondial est une menace. Les Etats-Unis ont
abdifait un moment que plusieurs gouvernements européens et la Com- qué leur leadership global. En l’absence d’une superpuissance
mission européenne s’inquiètent de la toute-puissance des géants capable d’imposer l’ordre, les autres pays ont le plus grand mal à
numériques américains. La Chine, de son côté, a lancé il y a plusieurs coordonner leur action. La Chine semble vouloir prendre le relais,
années un plan dit « Chine 2025 » pour recouvrer la maîtrise d’actifs mais se préoccupe avant tout de consolider sa zone d’infuence, de
technologiques essentiels, comme les composants embarqués dans l’Asie centrale à l’Afrique, sans guère se soucier du reste du monde
les ordinateurs, les téléphones et les réseaux numériques en général. – qu’elle connaît par ailleurs mal.
Sur ce front, les sanctions américaines contre le feuron industriel Dans ce nouveau monde plus fragmenté, où les cartes vont être
chinois Huawei n’ont fait qu’accélérer les choses. redistribuées à toute vitesse et les économies nationales vont se refer -
N’est-il pas temps de rapatrier activités et emplois sur le territoire mer sur elles-mêmes, certains pays s’en sortiront mieux que d’autres.
national ? Après tout, la question de la relocalisation des emplois La Chine, malgré ses faiblesses structurelles, mise tout sur la
consoliindustriels est au programme depuis longtemps, au point d’avoir ins- dation de sa puissance à l’échelle régionale. Les Etats-Unis, de leur
piré à l’époque à Arnaud Montebourg l’idée d’un « ministère du côté, vont se retirer du monde, protégés par leur géographie
excepredressement productif ». tionnelle et leur richesse en ressources naturelles. Les pays
exportaPar coïncidence, la tendance se concrétise depuis plusieurs années teurs, comme l’Allemagne, vont devoir réféchir à un repositionnement
déjà : la production se rapproche de plus en plus des consommateurs. radical. Des pays dont la puissance a longtemps été bridée, comme le
Malheureusement, du fait des progrès de la robotique industrielle, les Japon ou la Turquie, vont adopter un comportement plus ofensif.
usines qui rouvrent dans les pays les plus développés n’emploient La France, quant à elle, est forte de sa position économique et géo -
presque plus d’ouvriers. L’enjeu, pour les industriels, est surtout de graphique si singulière au cœur de l’Europe. Les prochains mois nous
raccourcir les chaînes de production pour pouvoir réagir plus vite aux diront si elle parvient à jouer la carte de la souveraineté économique
mouvements d’humeur des consommateurs. Il s’agit moins de relo- recouvrée et à tirer son épingle du jeu… N. C.
4 L’OBS/N°2896-07/05/2020 ✎ sép m el
2896MET_004.indd 4 05/05/2020 12:54POUR
ÊTRE RÉACTIFS
QUOIQU'IL
ARRIVE
pour mettre
en place
des solutions
in no va nt es
Po ur nous, clien ts, socié tair es, co llabor at eurs, se serr er le s co udes,
c’est all er de l’avan t. No us nous y engageons.
To ut es nos équipes son t mobilisées sur tout le territ oir e pour vous accompagner au quo tidien
et pr épar er l' av enir . Pour sout enir les en tr eprises et associa tions, nous pr oposons
des solutions de tr ésor erie ave c le Pr êt Gar an ti par l'É ta t (PGE), des re ports d' échéanc es
pouvan t aller jusqu 'à 6 mois, des solutions d' af actur age expr ess...
Et nous me tt ons en plac e un ac compagnemen t per sonnalisé pour tous nos clien ts particulier s.
rejoignez-nous sur
Credit-cooperatif.coop
SOLIDAiRES
POUR
co-construire pourde nouveaux
préparerservices
l'avenir
Crédit Coopératif – Société coopérative anonyme de Banque Populaire à capital variable – RCS Nanterre 349 974 93 1 01213 – APE 64 19 Z – N° ORIAS 07 005 463 – 12, boulevard Pe saro – CS 10 00 2 – 920 24 Nanterre cedex – Illustration : Artus –LES CHRONIQUES
LES MOTS CROISÉS
Par ROBERT SCIPION UN E S AV E UR A M BI G UË
Par
MARA GOYET
Essayiste
on cœur, au mépris de la distanciation
Problème du 15/11/1990
mon cœur, physique et des gestes barrières.
Horizontalement ne t’em- Le Figolu, non. Il n’a rien
I. Passe son temps à déménager. – II. Elle balle pas, fais d’œcuménique ni de fédérateur. Il
a des ardoises un peu partout. Se fait comme si tu ne est même un peu clivant: il y a ceux qui
dans la chaleur ou se poursuit dans le M savais pas que le Figolu aiment et ceux qui détestent. Il y a même, chez froid. – III. A une liaison scandaleuse à
est revenu, mon cœur arrête de répéter qu’il ceux qui l’aiment, des doutes, des périodes de quatre. Prix de gros. – IV. Quand on
commence à s’adonner à la boisson. Une est plus bon qu’avant l’été, le Figolu qui est rejet, d’écœurement. De suspicion quant à la
fi lle d’inspiration Green. – V. Hors revenu, mon cœur, arrête de bringuebaler, texture rainurée et râpeuse du biscuit, à la
d’attente. A une suivante bien
souviens-toi qu’il t’a déchiré, leFigolu qui est saveur granuleuse et pâteuse de la garniture. inconsistante. – VI. Passait son temps au
revenu.» Le Figolu fait partie, à l’instar du Coco Boer, lit ou au bureau. – VII. Gousses ?... Ils
faisaient le boulot à la tête du client. Indéniablement, l’annonce o cielle de la du Zan, des bonbons Arlequin, des Chamonix,
– VIII. Amorcèrent un mouvement de remise sur le marché de ce gâteau à la fi gue, de toutes ces friandises dont il est di cile de
détente vers l’arrière. Robe de chambre
disparu sous sa forme originelle depuis dire si elles sont incroyablement bonnes ou ou tenue de cour. – IX. A été reine, n’est
cinqans pour être remplacé par un innom- parfaitement dégueulasses ou délicieuses plus que princesse. Mis à la retraite
d’offi ce. Tranche de vie. – X. Ont suivi mable «Figolu la barre» (quelle vulgarité!), parce qu’incertaines voire risquées.
l’exemple du prochain. a fait partie des rares bonnes nouvelles de C’est exactement ce qu’il nous fallait, cette
Verticalement l’ère confi née. Une nouvelle sans incertitude ambiguïté. On pense au troupeau de
porcs1. N’a pas gardé son nom de guerre et a
thérapeutique ni obstacles structurels. Elle a épics de Schopenhauer qui, «par une froide moins de notoriété avec le nouveau. – 2.
d’ailleurs suscité un enthousiasme certain, journée d’hiver […] s’était mis en groupe serré Même s’il a bonne mine, il n’est guère
avenant. Une des mesures de l’ancien plein de réminiscences pour Sapiens pour se garantir mutuellement contre la gelée
régime qui a été abolie. – 3. Fanatiques du grignoteurs-glandeurs , sédentarisés malgré par leur propre chaleur. Mais tout aussitôt ils
chef-d’œuvre de Benjamin Constant ? – 4.
eux, écœurés de banana bread sans gluten et ressentirent les atteintes de leurs piquants, ce Une tranche de citron. Un des matériaux
de midlife crisis soluble. qui les fi t s’écarter les uns des autres. Quand le de l’œuvre d’Anatole France. – 5. Une
partie de campagne complètement Une fois ce retour accueilli dans un ton- besoin de se réchau er les eut rapprochés de
foutue. Pousse à bâtir des châteaux en nerre de joie, nous sommes ensuite rapide- nouveau, le même inconvénient se renouvela,
Espagne. – 6. Avaient donc couché avec ment passés, dans les revendications, aux de sorte qu’ils étaient ballottés de çà et de là
Chateaubriand ?… Zéro pour la question.
tablettes de chocolat Merveilles du monde, entre les deux maux jusqu’à ce qu’ils eussent fi ni – 7. La fi n des haricots. Mis en demeure.
aux tartelettes Diego et ainsi de suite, dres- par trouver une distance moyenne qui leur ren-– 8. Fit le nécessaire après avoir reçu un
mandat. A la mode… de quand ? – 9. Ne sant alors l’inventaire industriel des dou- dît la situation supportable».
font rien ou ne peuvent plus rien faire. ceurs tombées au champ d’honneur. Nous Le Figolu, lui aussi, sait jouer de l’attirance
– 10. La conduite de son chef aurait pu
nous sommes promenés d’un pas régressif épineuse et de la répulsion suave. Il nous per-l’inciter à retourner sa veste… Des roses
dans les saveurs d’antan, faute d’avoir le droit met d’éprouver des joies de juste distance, des en pagaille. – 11. Dans la zone d’infl uence
de Marshall. A toujours été contre tous de mettre le nez dehors. élans fédérateurs de sécurité. Ainsi les fi lms du
les régimes. – 12. Visages pâles. Le retour du Figolu, en cette période de soir proposés par France Télévisions ont-ils à
crise sanitaire, est, il faut le dire, un coup de la fois rassemblé et divisé: «la Septième Com-Solution du n° 2895
génie. D’autres gâteaux (ou, par exemple, le pagnie», c’est incontestablement du
patriretour de Groquik) auraient non seulement moine, mais du patrimoine contestable. C’est
suscité de l’allégresse mais aussi provoqué des un roman collectif qui nous ressemble à moitié.
scènes de liesse dans la rue, comme un soir de Avec le retour du Figolu «le besoin de se
Coupe du Monde aux Champs-Elysées, réchau er n’est, à la vérité, satisfait qu’à moitié,
comme l’élection de Mitterrand à la Bastille, mais, en revanche, on ne ressent pas la blessure
comme une fête sur la place du village. Ils des piquants». Ou du virus.
nous auraient donné envie de nous embrasser M. G.
6 L’OBSN°289607052020 ✎ STÉPHANE MANEL
2896MET_006.indd 6 05/05/2020 10:25AUX PR OFESSIONNELS
DE L’ÉDUCAT ION
BRA VO
& MERCI
pour vo tr e engagement au ser vic e du
public . Nous sommes fi ers d’ être à vo s
cô tés et de vous pr otéger en Santé co mme
en Pr évoy anc e.
MUTUELLE
SANTÉ
Plus d’inf ormations sur mgen.fr PRÉVOY ANCE
MGEN, Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale, immatriculée sous le numér o SIREN 775 685 399, MGEN Vie, immatriculée sous le numér o SIREN 441 922 002, MGEN Filia, immatriculée sous le numér o
SIREN 440 363 588, mu tuelles soumises aux dispositions du livr e II du Code de la mutualit é. MGEN Ac tion sanit air e et sociale, immatriculée sous le numér o SIREN 441 921 913, MGEN Centr es de santé,
immatriculée sous le numér o SIREN 477 901 714, mutuelles soumises aux dispositions du livr e III du Code de la mutualité. Siège social : 3 squar e Max-Hymans -75748 Paris CEDEX 15.
Document publicit air e n’ayant pas de valeur contractuelle.
MGEN_AP-merci&bravo-PRO_EDUC-210 x272-L_Obs.indd 1 29/04/2020 16:0116:01
www .antigel.agency - 02054 - Av ril 2020 - © GettyImages.LES CHRONIQUESRIEN QUE SUR LE WEB
Les articles de « l’Obs » ne sont pas que dans le journal.
Reportages, analyses, enquêtes, interviews, débats...
découvrez tous les jours d’autres inédits réservés aux C HI N E / É T A T S- U N I S :
abonnés sur www.nouvelobs.com
LE C H O C D ES CY N I Q U ES
Par
PIERRE HASKI
DIDIER RAOULT : “TOUTE CETTE HISTOIRE
VA FINIR COMME LE SANG CONTAMINÉ”
Interview décoifante du
n 1949, après la notre camp. La question est pour-professeur controversé qui revient
victoire des tant au cœur de cette décennie, sur l’hydroxychloroquine, sur
communistes de sinon de ce siècle : quelle sera la le conseil scientifque…
Mao à Pékin, un place de la puissance chinoise ?
PAR CAROLINE MICHEL vaste débat acri- Quels rapports devons-nous avoir
https://bit.ly/Raoultw E monieux a divisé avec elle ? Pendant trente ans, les
Washington autour de cette qu estion : Occidentaux ont fondé leur politique
Who lost China ?, « qui a “perdu” la Chine ? »… chinoise sur l’hypothèse que l’accroissement
Soixante-dix ans après, l’empire du Milieu est du niveau de vie dans ce pays entraînerait
de nouveau au cœur du débat américain, avec automatiquement sa démocratisation, sa
une variante : non pas, qui a (de nouveau) «  normalisation  » au sens occidental du
perdu la Chine ?  Mais : qui sera le plus dur vis- terme… Xi Jinping a mis fn à l’ambiguïté ori -
à-vis de ce pays toujours communiste et ginelle qu’avait entretenue Deng Xiaoping et
LE COVID-19 PEUT-IL AVOIR LA PEAU devenu la deuxième puissance mondiale der- qui avait survécu au massacre de Tiananmen
DU TOURISME DE MASSE ? rière les Etats-Unis ? Donald Trump estime et à tant d’abus. Il a transformé la Chine émer -
Compagnies aériennes afaiblies, que la diabolisation de la Chine peut lui per- gente en une Chine conquérante. La redéfni -
normes sanitaires… La pandémie mettre de gagner l’élection de novembre : il tion des rapports entre l’Europe et la Chine
va-t-elle enterrer city breaks et désigne Pékin comme l’ennemi, et fait passer était en cours avant la pandémie ; elle n’en est
vacances pas chères à l’autre bout son rival démocrate Joe Biden pour trop soft. que plus urgente, aux conditions de l’Europe,
du monde ? Les démocrates ripostent en faisant de la pas nécessairement celles de l’Amérique.
PAR S. BILLARD ET B. MANENTI (AVEC D. VIGNANDO) surenchère : « Qui est réellement le plus Le paradoxe du bras de fer américano -
https://bit.ly/tourismeCov soft  ? » demandent-ils, en dénonçant les ambi- chinois est que nous sommes face à deux
guïtés bien réelles du président. « puissances révisionnistes », au sens où elles
Ces jeux politiques seraient sans impor- veulent transformer l’ordre international, là
tance si le monde n’était, au même moment, où, dans les confrontations précédentes, l’un
confronté à la pandémie du coronavirus et à des deux « camps » était celui de sa
préservases conséquences économiques catastro- tion. Donald Trump a lui aussi un programme
phiques. En quête de bouc émissaire pour faire de remise en cause de l’ordre multilatéral
oublier ses propres impasses, Donald Trump hérité de la Seconde Guerre mondiale, et il n’en
À LA SUITE DE NOS RÉVÉLATIONS, KORIAN a trouvé un coupable idéal ; peu importent les est pas moins menaçant pour l’Europe, son
RENONCE À VERSER DES DIVIDENDES conséquences sur le combat contre la pandé- alliée théorique qu’il méprise. La Chine ne
Touché par le Covid-19, critiqué mie, dans lequel la coopération sanitaire avec peut pour autant pas être une alliée, sinon
de toutes parts après un plan de la Chine est un élément crucial. ponctuellement, comme sur le climat ou le
versement de dividendes, le géant Au cynisme du président-candidat répond nucléaire iranien.
des Ehpad a renoncé à rémunérer celui du maître de Pékin, Xi Jinping, qui s’assoit Donald Trump et Xi Jinping trouvent leur
ses actionnaires. sur les mensonges initiaux de son pays concer- compte dans une nouvelle guerre froide qui
PAR CLÉMENT LACOMBE nant les débuts de l’épidémie à Wuhan (voir semble inévitable, avec l’afaiblissement des
https://bit.ly/Koriandiv aussi p. 52), et s’est lancé dans une communi- liens de dépendance économique tissés au
cation agressive à travers le monde pour trans- cours de la phase de mondialisation
précéformer cette crise en opportunité diploma - dente. L’élection américaine de novembre en
tique pour la Chine. changera peut-être la tonalité, mais pas la
traVOUS ÊTES ABONNÉ(E) ? C’est donc un étrange combat, qu’il serait jectoire, car personne à Washington ne veut
Activez dès maintenant votre compte sur bien difcile de décrire comme celui du bien être celui qui aura « perdu la Chine » – celui qui
www.nouvelobs.com/activation pour pouvoir accéder contre le mal, auquel nous sommes invités, n’aura pas réussi à la contenir. Il risque de ne
aux articles du site en illimité et profiter de tous les avantages non seulement comme spectateurs, mais pas rester beaucoup de place à l’Europe dans
qui vous sont réservés. comme « seconds rôles », appelés à choisir cette nouvelle polarisation. P. H.
8 L’OBS/N°2896-07/05/2020 ✎ STÉPHANE MANEL XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP - MIKE MCBEY/FLICKR - SEBASTIEN BOZON / AFP
2896MET_008.indd 8 05/05/2020 12:57
Covi d- 19 : Saan jh ne devra it pas avoi r à
cho isi r ent re du pai n et du savon .
En France et dans le monde, SOS Villages d’Enfants soutient les enfants et les familles
pour qu’ils puissent se battre contre le Covid-19 sans renoncer à se nourrir , à apprendre
à lire et à écrire, à dormir dans un endroit protecteur .
Fa ites un don sur sosve.org ou en envoyant DON5 par SMS au 92345 pou r
un don de 5€*
*Dis poni ble uniq uem ent en Fr anc e mét rop olit aine pour les cli ent s Bou ygu es Tél éco m, Or ange et SF R.
Dons col lec tés sur fac tur e opér ate ur mob ile. Inf orm ati ons com plém ent air es sur www .s osv e.o rg
ou au 01 55 07 25 35 ou en env oya nt con tac t au 9234 5.COURRIER DES LECTEURS
MAINTENONS LELIEN!
Ecrivez-nous par mail à courrier@nouvelobs.com ou par lettre à : L’Obs / Maintenons le lien - 67, avenue Pierre-Mendès-France - 75013 Paris
paraît ardue quand le spectacle vivant LE SPECTACLE AU VERT HÉRITAGEperd tous les jours du terrain face aux
divertissements à domicile et à huis clos. Je suis abonné depuis longtemps. Le public est tel un enfant adorable mais
C’est pourquoi le spectacle doit dès gâté: on aime à choyer cette foule Pasplus intellectuel qu’écrivain,
sympathique et solaire, à satisfaire ses maintenant œuvrer à se refaire une justehumain. Permettez-moi d’écrire
insatiables envies, et ce même si ses place au soleil aux côtés des autres sur vous, maintenant. Sensible à
vœux sont toujours plus exigeants. acteurs du divertissement. L’ennemi
Jean Daniel, et ce depuis toujours, Constamment alimentée par ce que les invisible contre lequel nous nous battons
ilme fautexprimer ma considération. réseaux sociaux aiment à relayer, la soif nous donne l’opportunité que nous
d’expérience exprimée par le public est n’attendions plus: celle de redistribuer Au-delà de cet héritage, «l’Obs»
toujours plus forte. Pour répondre à cet les rôles et dresser un nouveau décor. d’aujourd’hui anticipe, lelecteur devient
appétit vorace, les artistes et le monde Plus encore qu’une mesure de acteur. Ses articles nourrissent la fraternité
du spectacle n’ont eu de cesse d’accroître restriction budgétaire, réduire la
et le maintiend’une tradition, pour les moyens utilisés, de démultiplier la consommation d’énergie remettra
mon grand bonheur.palette des possibles. Préoccupée par sa la créativité et l’ingéniosité au cœur
DAVID LERICHEmission de pourvoyeuse de satisfaction du fonctionnement de cette industrie. ✒
immédiate, la scène a joué la surenchère. Diminuer l’empreinte énergétique
Elle s’est mise à entonner le refrain du aura aussi pour vertu de favoriser la
«more is more», parfois même au rentabilité par la réduction des coûts, À NOUS DE DÉCIDER
détriment des conditions de travail: plus ce qui signifi e plus d’indépendance
J’ai 72ans et ma génération de puissance, plus de projecteurs, plus de des acteurs vis-à-vis de leurs mécènes.
Enfi n, baisser la facture énergétique logistique donc plus de transport, plus de était la plus gâtée de
engage et responsabilise une industrie consommation énergétique pour irriguer l’histoire de l’humanité:
jusqu’ici trop peu concernée, faisant de l’ensemble… Et les magiciens du aucune guerre, une vie
spectacle vivant sont encore trop peu cette dernière un organe incontournable
active sans soucis majeurs. nombreux à s’engager dans la grande de pédagogie et d’infl uence.
Je dis «était» car j’ai évolution du temps présent, celle du AURÉLIEN LINZ, CEO et fondateur ✒
tandem qualité-frugalité. La reconquête deMinuit Une conscience qu’il faut
maintenant payer l’addition.
On vient de découvrir
UTOPIE avec brutalité que «l’ordre
du monde» n’était pas Cette crise sanitaire nous donne aussi la possibilité d’inventer
l’exclusivité des bipèdes
de nouvelles manières de coexistence. Il nous faudra faire un que nous sommes, et que
la chauve-souris et le virus grand effort d’imagination, et un pas de côté, afin de sortir
ont leur mot à dire. La chute de la prison de nos certitudes. Les collectifs citoyens germent
est rude. Que penser et que
sous toutes les latitudes et les jeunes générations appliquent faire? Ecoutons Romain
Rolland: «Il faut marier le déjà de nouvelles grilles d’analyse et d’action, laissant de
pessimisme de l’intelligence
côté quelques vieux schémas, sans pour autant oublier les
à l’optimisme de la
principes de base. Pourrons-nous à l’avenir, telle Winnie dans volonté.» A nous de jouer.
PIERRE SALLES«Oh les beaux jours» de Samuel Beckett, à chaque réveil, nous ✒
dire «Oh, quelle belle journée»? Non comme lieu commun,
Retrouvez l’ensemble
desinterventions mais pour avoir été capables d’inventer un monde meilleur.
sur bit.ly/CourrierObs
DANIELROSTAGNO (Granville)✒
10 L’OBSN°289607052020 ✎ ALINE DE PAZZIS
2896MET_010.indd 10 05/05/2020 12:27