Nouvel Obs du 07-10-2021
156 pages
Français

Nouvel Obs du 07-10-2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
156 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 07 octobre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 31 Mo

Exrait

Cahier numéro un de l’édition n° 2972 du 7 au 13 octobre 2021
LE ROMAN SON RÉQUISITOIRE BERNARD TAPIE D’UNFLAMBEUR MARCEL GAUCHET CONTREMACRON
AFRIQUE CFA 3800 F CFA, ALGÉRIE 410 DA, ALLEMAGNE 6,20 €, ANDORRE 5,50 €, BELGIQUE 5,30 €, CANADA 8,95 $CAN, DOM 5,30 €, ESPAGNE 5,50 €, GRANDEBRETAGNE 4,90 £, GRÈCE 5,50 €, ITALIE 5,50 €, LUXEMBOURG 5,50 €, MAROC 45 DH, PAYSBAS 5,60 €, PORTUGAL CONT. 5,50 €, SUISSE 7,20 CHF, TOM 950 XPF, TUNISIE 7,50 DT
LA GUERRE
DESÉOLIENNES
ENQUÊTE SUR
UNE ÉNERGIE
QUI DIVISE
LA FRANCE
Unlink_2972MET_001YX.indd 1 05/10/2021 12:08
FABRICE PICARD / AGENCE VU
M 02228 - 2972 - F: 4,90 E
M 02228 - 2972 - F: 4,90 E
3’:HIKMMC=]UY^UX:?c@j@h@m@k";
3’:HIKMMC=]UY^UX:?c@j@h@m@k";Bubble 2. Ca na pé 3- 4 plac es ar ron di , des ig n Sa cha La ki c.
3Ha bi ll é de ti ss u Or sett o Fl ex (3 3 % vi scos e, 29 % acr yl ique , 15 % lai ne , 8 % co to n, 7 % po ly est er , 6 % li n, 1 % po ly am id e, 1 % éla sth an ne ). Enti ère ment cap it on né . As si se et doss ier mo us se HR bi -d ens it é 35-22 kg /m .
St ru ct ur e sa pi n ma ss if , mul ti pl is de pi n et pa nn ea ux de part ic ul es . Su spe nsi on sa ng les éla st iques HR . L. 24 8 x H. 80 x P. 13 2 cm . * Prix TT C ma xi mum co ns ei ll é valabl e ju squ’au 31/12/ 20 21 en Fr ance mét ro po li ta ine ,
hor s li vra is on (ta rifs af fi ché s en mag as in ). Ex is te da ns d’ au tr es di me nsi on s. Co us si ns dé co en op ti on . Fau te uil Ast ré a , ti ss u Do uce ur , des ig n Sa cha La ki c. Ta bles bas ses Ro cket , des ig n Na th ana ël Dé so rm ea ux & Da mi en
Ca rr et te . Fabricat ion eur opéenne. Ta pi s Sun Tr op ic, des ig n Na ny Ca br ol .
Fre nc h : fr ançai sSer vices conseil décoration et conception 3D en magasin*4 190 € au lieu de 4 99 0 €
(d ont 13,5 0 € d’ éco -p ar ti ci pati on )
French Art de Vi vre
Ph otos : Fl av ien Ca rl od , Ba pti st e Le Qu ini ou, no n co nt ra ct ue ll es . TA SC HE N.ÉDITORIAL
Illettrisme énergétique
Par
CLÉMENT LACOMBE
Directeur adjoint de la rédaction
l est dur à suivre, le sens du vent. Long- faire sans construire davantage d’ éoliennes.
Clément
Lacombetemps, les éoliennes ont incarné En matière d’écologie – comme souvent
une écologie rassurante et même en politiques publiques –, il n’y a pas de
– osons le mot – « bonnarde ». Elles réponse simple, toute faite et unique.
sont désormais accusées de tous les En l’espèce, la lutte contre le réchaufement I maux. De faire le bruit d’un avion au climatique impose de décarboner autant que
décollage (sans qu’il fnisse jamais par décoller possible notre consommation énergétique
et donc s’éloigner). D’être des tueuses en série pour arriver à la neutralité carbone – ne pas
d’oiseaux. De balafrer les paysages. De rester à l’arrêt émettre plus de CO que ce que la Terre peut natu-2
– faute de vent – trop souvent. Les voilà même dev-e rellement absorber. Cela passe par bien davantage de
nues, dans une surenchère dangereuse, un sujet de cam- sobriété mais aussi par la fn des énergies fossiles (ch-ar
pagne électorale : on a vu Xavier Bertrand stigmatiser bon, gaz, pétrole), et donc par l’électrifcation de tout
leur « développement anarchique » et dire son inten- ce qui peut l’être ; car l’électricité peut être produite en
tion de fnancer des associations anti-éoliennes, ou les n’émettant que très peu de CO , avec le nucléaire et les 2
candidats du Rassemblement national dénoncer des énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique…).
« moulins à vent » inutiles. Même au sommet de l’Etat, Espérer, comme certains, que le nucléaire sufra à
l’Elysée cache de moins en moins ses réticences, alors répondre seul à tous nos besoins futurs en électricité
que la feuille de route validée par le gouvernement pr-é semble illusoire. Même en construisant de nouveaux
voit 7 000 éoliennes supplémentaires d’ici à dix ans. réacteurs EPR, la consommation en électricité sera
Il y a quelque chose d’attristant à voir les éoliennes telle qu’il ne faut négliger aucune source d’énergie :
attaquées ainsi tant ces critiques charrient avec elles de le nucléaire, mais aussi l’éolien, le solaire, l’hydraulique…
contre-vérités, ainsi que le montre la longue enquête Et puis, tout miser sur l’atome, c’est oublier ses défauts,
que « l’Obs » leur consacre cette semaine. Certes, les les déchets radioactifs, ses coûts qui augmentent sans
griefs ne sont pas tous illégitimes, loin de là. Oui, l’éner - discontinuer, le vieillissement du parc actuel. Oublier,
gie éolienne n’a rien de la panacée. Oui, leur implan- aussi, que la France a perdu son savoir-faire industriel
tation s’est parfois faite sans consulter sufsamment d’antan, comme le montre le chantier du premier EPR
les populations locales, et ces chercheurs d’or vert que sur notre territoire, à Flamanville, qui a débuté en 2007
sont les « développeurs » d’éoliennes ont pu se com- et n’entrera pas en fonctionnement avant 2023.
porter comme des cow-boys. Oui, il est Tomber à bras raccourcis sur
l’éopossible de mieux faire – la ministre lien montre combien il existe, dans la
de la Transition écologique Barbara classe politique française, une forme Il y a quelque Pompili a présenté, ce 5 octobre, une d’« illettrisme énergétique », selon les
batterie de mesures pour en amélio- mots d’un dirigeant de l’un des grands chose d’attristant
rer « l’acceptabilité », comme on dit groupes français de ce domaine.
dans les ministères. Mais tout cela ne Embrasser – enfn – ce secteur dans à voir les éoliennes
doit surtout pas faire oublier que le toute sa complexité permettrait de
attaquées ainsi, vent permet de produire une électri- ne pas se laisser embringuer dans des
cité propre, renouvelable et désor- raisonnements binaires. L’enjeu cli-tant ces critiques mais moins chère que de nombreuses matique ne mérite ni simplisme ni
autres sources d’énergie. démagogie. C’est quand on est trop charrient de
Il est irresponsable, aussi, de laisser léger que l’on se laisse porter facil-e
imaginer que notre avenir puisse se contre-vérités. ment par le sens du vent. C. L.
4 L’OBS/N°2000-07/09/2015 ✎ STÉPHANE MANEL
2972MET_004.indd 4 05/10/2021 13:26SOMMAIRE
N° 29 72 DU 7 AU 13 OC T OBRE 202 1
Cahier numéro un de l’édition n° 2972 du 7 au 13 octobre 2021 LA GUERRE DES ÉOLIENNESLE ROMAN SON RÉQUISITOIRE BERNARD TAPIE D’UNFLAMBEUR MARCEL GAUCHET CONTREMACRON
AFRIQUE CFA 3800 F CFA, ALGÉRIE 410 DA, ALLEMAGNE 6,20 €, ANDORRE 5,50 €, BELGIQUE 5,30 €, CANADA 8,95 $CAN, DOM 5,30 €, ESPAGNE 5,50 €, GRANDEBRETAGNE 4,90 £, GRÈCE 5,50 €, ITALIE 5,50 €, LUXEMBOURG 5,50 €, MAROC 45 DH, PAYSBAS 5,60 €, PORTUGAL CONT. 5,50 €, SUISSE 7,20 CHF, TOM 950 XPF, TUNISIE 7,50 DTEn couverture
Elles incarnaient un rêve écologique:
faire de l’électricité propre. Mais
aujourd’hui, les éoliennes divisent 30 la France. Si elles restent pour leurs LA GUERRE
défenseurs une énergie d’avenir, DESÉOLIENNES
elles défi gurent les paysages et coûtent
des fortunes selon leurs détracteurs. ENQUÊTE SUR
UNE ÉNERGIE Histoire d’un basculement QUI DIVISE
LA FRANCE
Unlink_2972MET_001YX.indd 1 05/10/2021 12:08
42 Disparition Bernard Tapie, le roman d’un fl ambeur
52 Majorité Le trouble jeu d’Edouard PhilippeGrands formats
58 Politique étrangère La saga africaine de Macron
64 Biotech Le gène qui sauve la vue
66 Bonnes feuilles Sophie Fontanel mise à nu
73 Spécial placements Faut-il oser la Bourse? 42
96 Histoire Marcel Gauchet: «Macron a une vision
superfi cielle du pays.» Entretien avec l’auteur Idées
de «l’Avènement de la démocratie» qui publie deux
essais, l’un sur le clivage droite-gauche, l’autre sur
le quinquennat en cours
100 Philosophie Qu’est-ce que le bon sexe? 96 Entretien avec Manon Garcia pour son ouvrage
sur la notion de consentement
102 Phénomène Du best-seller au blockbuster
106 Anniversaire Brassens au féminin Culture
110 Cinéma La tour infernale d’Eiff el
112 Pop Sting au Panthéon
115 L’humeur de Jérôme Garcin
116 Le cahier critique Livres, cinéma, musique, expos… 102 Notre sélection
128 Spécial mode homme La mode en héritage
Quel regard portent les jeunes hommes d’aujourd’hui Tendances
sur la façon dont s’habillaient leurs pères à leur âge?
C’est la question qu’explore ce dossier spécial

150 Le courrier des lecteurs/Les mots croisés 128 152 Les cahiers d’Esther par Riad Sattouf
154 Dans le doute par David Caviglioli
Origine du papier: Allemagne. Taux de fibres recyclées: 0%. La publication comporte 156 pages. Pour les abonnés, un cahier « Télé Obs » de 24 pages est joint. Un encart l’Obs VPC Montre est posé sur la quatrième de couverture pour tous les abonnés France métropolitaine. Chiffre de tirage: 197.400 exemplaires. Imprimerie
Ce magazine est imprimé chez Newsprint, certifié PEFC. NEWSPRINT et HELIOPRINT. Société éditrice : Le Nouvel Observateur du Monde. Directrice de la rédaction: Cécile Prieur. Président du directoire, directeur de la publication: Grégoire de Vaissière. Numéro CPPAP: 0120 C 85929. Numéro I.S.S.N: 2416-8793. Dépôt
Eutrophisation: PTot = 0.005 kg/tonne de papier. légal: à parution. Abonnements : France (un an) : 160 €. Etudiants : 109 €. Etranger et entreprises : nous consulter. Relations abonnés , 67 avenue Pierre-Mendès-France 75013 Paris – Tél : 01-40-26-86-13 / abonnement@nouvelobs.com. Vous pouvez consulter nos
Ouvrage imprimé à 100% avec des encres respectueuses conditions générales d’abonnement à l’adresse suivante : https://www.nouvelobs.com/cgv. L’Obs (ISSN 2416-8793) is published weekly by Le Nouvel Observateur and distributed in the USA by UKP Worldwide, 3390 Rand Road, South Plainfield, NJ 07080. Periodicals
de l’environnement et conformes à la norme «Blue Angel». postage paid at Rahway, NJ. and additional mailingd offices.POSTMASTER : Send address changes to L’Obs, (Publisher) C/O 3390 Rand Road, South Plainfield NJ 07080.
6 UNIVERSAL/CORBIS/VCG VIA GETTY IMAGES - BRUNO COUTIER POUR «L’OBS» - E. DESSONS/JDD/SIPA – A. HUIX / CONTOUR BY GETTY IMAGES - NICOLAS HAENI POUR «L’OBS»
2972MET_006.indd 6 05/10/2021 13:09
FABRICE PICARD / AGENCE VU
M 02228 - 2972 - F: 4,90 E - 2972 - F: 4,90 E
3’:HIKMMC=]UY^UX:?c@j@h@m@k";CHRONIQUE
Le retour de la stagfation
Par
DANIEL COHEN
Directeur du département d’économie de l’Ecole normale supérieure
n spectre hante l’Occident : a été portée par une hausse régulière de la
le retour de la stagfation, ce productivité du travail, permettant aux
mélange d’infation, de sta- ouvriers d’augmenter continûment leur
gnation de l’activité et du rémunération. L’explosion du chômage et
pouvoir d’achat, qui avait de l’infation avait été le résultat d’une rup-U trouvé son nom au milieu des ture de tendance mal comprise à l’époque,
années 1970. Hausse du prix de l’énergie, des changeant la donne du partage
salaire-proproduits alimentaires, des coûts du transport, ft. La seconde rupture majeure avait été la
l’infation fait son grand retour : plus de 5 % aux Etats- hausse du prix des matières premières, qui avait fait
Unis, de 4 % en Allemagne… La France est, pour l’ins- brusquement comprendre aux pays riches la
dépentant, relativement épargnée avec une infation proche dance de leur modèle de croissance aux énergies fos -
de 2 %, mais la baisse du pouvoir d’achat est d’ores et siles. Le livre publié par une équipe du Massachusetts
déjà devenue une préoccupation centrale des Français. Institute of Technology pour le Club de Rome, intitulé
Cette boufée d’infation est surtout la conséquence « les Limites à la croissance (dans un monde fni) »,
du dysfonctionnement général de l’économie mon - il y a presque cinquante ans, en 1972, avait connu un
diale, qui peine à se remettre en marche après plu- succès foudroyant. Ce rapport lançait un pavé dans
sieurs mois de mise en sommeil. Le consensus général la mare en montrant que la croissance s’appuyait sur
des économistes est qu’il s’agit d’une poussée qui va des ressources non renouvelables, en quantité fnie,
vite retomber. C’est au nom de cet argument que les incompatibles avec la promesse d’une expansion
indébanques centrales sont attentistes, ayant bon espoir fnie. Un texte qui n’a rien perdu de sa force critique
que le choc soit transitoire. Mais pourront-elles long- aujourd’hui, même si son diagnostic doit être repensé.
temps résister à la pression Le problème n’est pas en fait le manque de pétrole,
de resserrer leurs politiques comme il l’avait annoncé, mais le contraire : il y en a
si l’infation persiste ? Dans trop. Les ressources rares sont du côté de la capacité Le consensus général les années 1970, le malheu- d’absorption du CO par l’atmosphère. Il y a un pla-2
reux Arthur Burns, pré- fond d’émissions cumulées au-delà duquel la situa -des économistes
sident de la banque centrale tion devient intolérable. A suivre le Giec, dès 2030,
fédérale américaine (Fed), on aura dépassé le seuil compatible avec une hausse est qu’il s’agit
avait été violemment accusé de la température de 1,5 °C seulement.d’une poussée qui par l’école monétariste de Comme il y a cinquante ans, mais avec des habits
Chicago d’être responsable neufs, les mêmes questions se posent. La poussée va vite retomber.
de la crise. Pour restaurer la d’infation est surtout analysée comme
l’épiphénocrédibilité perdue de la Fed, mène d’une reprise trop rapide de la croissance
monson successeur Paul V olcker diale, ce qui serait en soi plutôt une bonne nouvelle.
(après un bref intermède Si la crise était en efet transitoire, la bonne manière
de William Miller) avait donné un tour de vis brutal, de la gérer serait d’essayer de retarder les hausses,
provoquant une récession majeure dont les répercus- de dédommager directement les ménages les plus
sions planétaires avaient été considérables… C’est ce pauvres en attendant que ça passe : tout ce que le
débat vieux de presque cinquante ans qui se réveille gouvernement s’emploie déjà à faire. Mais si l’on veut
aujourd’hui, quasiment dans les mêmes termes. bien voir plus loin, on doit conclure qu’il s’agit
d’enAvec le recul, la stagfation des années 1970 appa- trer dans un monde où le travail et l’énergie ne seront
raît pourtant moins comme le résultat d’une erreur de plus jamais ce qu’ils étaient auparavant. S’entendre
politique monétaire que comme le symptôme d’une sur le diagnostic, proposer des réponses adaptées : on
rupture beaucoup plus radicale. Elle a marqué la fn espère que la campagne présidentielle passera vite à
des Trente Glorieuses : ce cycle long où la croissance ces questions décisives.  D. C.
8 L’OBS/N°2972-07/10/2021 ✎ STÉPHANE MANEL
2972MET_008.indd 8 05/10/2021 12:04CHRONIQUE RIEN QUE
SUR LE WEB
Vous êtes abonné(e) ? Macron et le tabou Découvrez des articles inédits et
retrouvez nos archives sur notre site
internet en activant votre compte sur
www.nouvelobs.com/activation de la nation algérienne
Par
SARA DANIEL
e torchon brûle entre la « décennie noire » : 150 000 morts
France et l’ Algérie sur entre 1991 et 2002. Comme si le

les questions mémo- travail de mémoire était l’apanage
L’étrange communauté rielles. Le week-end des démocraties qui regardent
où on se marie entre dernier, Alger a rap- leur passé en face et ne pouvait
e L pelé son ambassa- se faire que d’un seul côté de la cousins depuis le xix siècle
deur à Paris et interdit son espace Méditerranée.Le journaliste Etienne Jacob a enquêté
sur la Famille, communauté religieuse aérien aux avions militaires français Selon les médias locaux, c’est un
endogame qui, depuis deux cents ans, qui l’empruntent pour rejoindre ou quitter autre propos d’Emmanuel Macron qui
vit à Paris dans le plus grand secret. le Sahel. A l’origine de cette nouvelle ten- aurait provoqué la colère du régime. « Est-ce
Par CÉCILE DEFFONTAINES sion : un déjeuner bon enfant entre le pr-é qu’il y avait une nation algérienne avant la
sident français et une vingtaine de jeunes colonisation française ? Ça, c’est la question », https://bit.ly/LaFamil
dont les grands-parents avaient été des pro- s’est-il interrogé. Sujet tabou ! Mais très bien
tagonistes de la guerre d’Algérie. Au cours expliqué par l’historien Mohammed Harbi,
d’échanges apparemment ouverts, Emma- ancien membre du FLN, dans « l’ Algérie et
nuel Macron leur a rappelé qu’après son son destin » : « En faisant remonter
l’exisindépendance l’Algérie s’est dotée d’une tence d’une nation algérienne à la période pré-
histoire ofcielle « totalement réécrite », coloniale, le nationalisme s’interdit d’étudier
qui « ne s’appuie pas sur des vérités », mais la formation du peuple algérien comme
prodéveloppe « un discours qui repose sur une cessus historique et rend incompréhensibles
 haine de la France ». Et de poursuivre : « La les problèmes posés par les brassages de
popunation algérienne post-1962 s’est construite lation. » Force est en efet de constater que “Quatre ans d’enfer” :
sur une rente mémorielle. » Alger, ofusqué, c’est la présence française qui a suscité l’in -Fabien Azoulay raconte
a aussitôt condamné une intervention qui surrection de 1871, puis celle de 1954, tandis sa détention en Turquie
« heurte les principes devant présider à une que la présence ottomane entre 1520 et 1830
Condamné en 2017 en Turquie,
éventuelle coopération algéro-française en n’a jamais fait face à un héros aussi « natio-ce  Français a vécu un calvaire
carcéral en raison de son orientation matière de mémoire » et promeut « une ver- nal » qu’ Abelkader… L’occupant musulman a
sexuelle et de sa religion juive. sion apologétique du colonialisme ». été mieux supporté que le chrétien. Comme
Par VINCENT MONNIER En fait de coopération, il semble que le si le levain de l’afrmation algérienne avait
régime algérien ne se satisfasse que d’une d’abord été l’islam. Qu’a donc dit le président https://bit.ly/AzoulayT
France qui se couvrirait la tête de cendres. Macron d’inacceptable ? Il s’est étonné de
Car Emmanuel Macron est allé plus loin que voir « la capacité de la Turquie à faire
totaleses prédécesseurs. En reconnaissant, lors de ment oublier le rôle qu’elle a joué en Algérie et
la campagne présidentielle de 2017, que la la domination qu’elle a exercée ; et d’expliquer
colonisation a entraîné des « crimes ». Et en qu’on est les seuls colonisateurs ».
s’apprêtant à commémorer aujourd’hui les A vrai dire, les relations entre Paris et Alger
répressions meurtrières du 17 octobre 1961. s’étaient déjà tendues après la décision
franMais l’examen de conscience de çaise de réduire de moitié les
 l’ Algérie, où est-il ? Pendant que visas accordés aux Algériens. Le
la France demandait récemment motif était le « refus » des auto-Contre les autocrates,
pardon aux harkis de les avoir rités de délivrer les laissez-pas-Mais où est la résistance des maires
abandonnés, entendait-on l’Al- ser nécessaires au retour des s’organise l’examen gérie demander pardon de les clandestins refoulés de France. Budapest, Varsovie, Paris, Vienne…
avoir massacrés ? Les crimes de Emmanuel Macron a longtemps Des maires s’allient pour construire de conscience
un  réseau de défense de la démocratie. la colonisation l’absolvent-ils de été conciliant avec l’ Algérie ; il a
ses propres péchés ? Surprenant durci le ton pour rappeler que Par SARAH HALIFA-LEGRAND du régime
de la part d’un régime qui a si vite les intérêts de la France aussi
https://bit.ly/autocra
efacé la faute des islamistes de la algérien ? doivent être respectés. S. D.
10 L’OBS/N°2972-07/10/2021 WIKIPEDIA-AZOULAY FAMILY/AFP-SARAH HALIFA-LEGRAND ✎ STÉPHANE MANEL
2972MET_010.indd 10 05/10/2021 12:00USEZ -L ES
JU SQ U’ À
Té lé cha rge z
l’ ap plic at io nLA CORDE
®Le vi’s
Découvr ez nos Jeans 551Z et 70s High.
Inspir és de nos ar chiv es et conçus pour dur er .
→ Rendez -v ous sur le vi.com/ sustainability
©2021 LEVI ST RA USS & CO.CHRONIQUE
Fondateurs : Jean Daniel, Claude   Perdriel
67, avenue Pierre-Mendès-France, 75013 Paris 
Téléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il sufft de composer 01.44.88 
puis les quatre chiffres qui fgurent entre parenthèses à la suite de son nom.  Concurrence
Pour adresser un e-mail à votre corr il sufft de taper l’initiale 
de son prénom puis   son nom suivi de @nouvelobs.com
DIREC T ION
Conseil de surveillance : Catherine Sueur (présidente), 
Louis Dreyfus (vic  e-président), Frédéric Curtet, Ursula Gauthier  , des mémoiresJacques-Antoine Granjon, F anny Letier, Xavier Niel, Claude   Perdriel,  
Matthieu PigasseE, douard Tetreau.
Directoire : Grégoire de Vaissière (président),  
Cécile Prieur (directrice dela    rédaction).
RÉDA C T ION
Directrice : Cécile Prieur. Par ALAIN MABANCKOUDirecteurs adjoints : Clément Lacombe (35.48), 
Grégoire Leménager (35.98).
Rédacteurs en chef : Nathalie Bensahel (34.87),Sylv  ain Courage (40.16),  Ecrivain
Nolwenn Le Blevennec (35.86),Géraldine   Mailles (37.80), 
François Sionneau (34.22).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Ca therine Coimet (34.17), 
Stéphanie Terreau (Planning  36.60).: 
Courrier des lecteurs : courrier@nouvelobs.com  Alain
Chroniqueurs : Daniel Cohen, Mara Goyet, Pierre Haski (34.26). u cours d’une ren- sont présents dans tout le Maghreb. Mabanckou
Dessinateur : Riad Sattouf (34.26). 
France : Maël Thierry (37.35), Julien Martin (chef  3adj5.20),    contre littéraire, Ces Noirs s’estiment maghrébins. Cécile Amar (37.66),Emmanuelle   Anizon (34.52),Charlott  e Cieslinski (40.35), 
Rémy Dodet (34.16),Marie   Guichoux (40.39),Paul   Laubacher (35.8 9), un écrivain algé- Ils sont maghrébins. Mais la Alexandre Le Drollec (37.Ser77), ge   Raffy (40.20).
Dissensus : Arnaud Gonzague (34.60), 
Renaud Février (34.42), Thierry   Noisette (35.10).  rien n’arrêtait pas société maghrébine a honte de
Etranger : Ursula Gauthier (35.35), Na thalie Funès (chef adj. 3 5.75),
Doan Bui (35.82), Sar  a Daniel (35.14), Sar ah Diffalah (36.31),   de proclamer que leur couleur. Elle les dissimule.
Sarah Halifa-Legrand (36.02),Vinc ent Jauvert (35.81),  
Céline Lussato (37.94),Jean  -Baptiste Naudet (40.68).  A son pays avait subi Certains d’entre eux vivent dans Correspondants : Philippe Boulet Ger  court (New York), 
Marcelle Padovani (Rome). 
Economie : Claude Soula (34.57), Boris Manenti (chef adj.   36.01), cent trente-deux ans de colonisa- des conditions d’esclaves. Ils sont
Morgane Bertrand (36.05), Sophie   Fay (36.46), Vér   onique Groussard (35.9 5),
Baptiste Legrand (40.69),Dominique   Nora (34.86). tion et que nous autres devrions le gar- les véritables parias du Maghreb qu’on
Enquêtes : Vincent Monnier (35.97), Cécile Deffontaines (chef adj.36.56),
Matthieu Aron (34.0Lucas 1),  Burel (36.27),Ma thieu Delahousse (34.33),   der en mémoire. Ces propos revenaient en ne croise que lors des fêtes traditionnelles Violette Lazard (35.22), Da vid Le Bailly (40.88),Caroline 
 MichelAguirre (35.30), Céline   Rastello (36.08),Elsa   Vigoureux (34.6 9). boucle. Agacé, j’ai rétorqué que chacun de pour exhiber la richesse du folklore local…Société / Rue 89 : Arnaud Sagnard (36.95), Louise Auvitu (chef 3adj.5.2 7), 
Sébastien Billard (40.81),Emilie   Brouze (34.49),Renée   Greusard (36.09), 
Barbara Krief (36.23), Elodie   Lepage (37.15),Gurv  an Le Guellec (35.6 1), nous aura toujours des comptes à régler avec Je m’étais rendu en Tunisie pour une
Agathe Ranc (35.25), Bérénice Rocfort-Giovanni (37.0 7),
Henri Rouillier (35.23), Na tacha Tatu (35.73),Marie   Vaton (36.71). l’Histoire et que je n’avais pas assez de temps conférence il y a quelques années. Mon
Idées : François Armanet (40.11), Marie Lemonnier (chef adj. 3 7.25),
Eric Aeschimann (34.67),Rémi   Noyon (34.74), Xavier de La Porte (34.2  4), pour m’appesantir sur les quatre siècles université m’avait logé dans un bel hôtel Véronique Radier (37.36),François   Reynaert (35.90), Pascal   Riché (34.3 5).
Culture : Jérôme Garcin (35.13), Sophie   Grassin (chef adj. 3 7.70), 
David Caviglioli (35.24),Anne   Crignon (37.89),Sophie   Delassein (36.17),  d’esclavage subis par mes sœurs et frères du centre de la ville de Sousse. Le jeune
François Forestier (34.7Didier 1),  Jacob (35.13),Jac  ques Nerson (35.13), 
Elisabeth Philippe (34.95) F abrice Pliskin (35.29), Nic  olas Schaller (34.45),   noirs. J’ai ajouté que mon pays d’origine homme qui nettoyait ma chambre était
Amandine Schmitt (36.22). As sistante  Vér:  onique Cassarin-Grand (34.71).
Grand reporter : Carole Barjon (34.64). avait également été colonisé par la France. un Tunisien noir. Je lui ai ofert deux che-Tendances : Anna Topaloff  (40.53), C orinne Bouchouchi (chef adj. .   34.99), 
Clémence Belin (40.57), Chris  tel Brion (35.46), Clair  e Fleury (34.58),  
Magali Moulinet (36.63),Dor   ane Vignando (40.71). Mon collègue algérien a mal pris mes pro- mises parce qu’il les aimait et me le signifait
Médias / TéléObs : Guillaume Loison (36.14), Nebia Bendjebbour (35.44),  
Marjolaine Jarry (36.58), Marie-Laur  e Michelon (35.60),   pos : « Il ne faut pas confondre les choses ! Toi, chaque fois qu’il pénétrait dans ma pièce.
Hélène Riffaudeau (37.92),Anne   Sogno (36.7 4).
Web : Timothée Vilars (35.32), Geoffr  ey Bonnefoy.  tu es congolais, tu n’es pas algérien ! L ’Algérie, Son patron, un « Arabe normal », a confsqué Édition web : Bertrand Courrège (34.77) Moé   Angeleri (37.72),Emmanuelle   
Bonneau (37.73), Vér  onique Macon (40.03). c’est pas le Congo ! Ton pays n’a pas connu ces vêtements. Je ne l’ai su que le lendemain, Pôle visuel : Mélody Locard (35.72), C yril Bonnet (36.18), 
Julien Bouisset (34.82), Emmanuelle Hirschauer (35.58),  
Louis Morice (34.23), Mahaut   Landaz (37.18). la même colonisation que l’Algérie ! La nôtre lorsque j’ai croisé ce frère dans un marché.
Maquette : Xavier Lucas (DA adj. 37.83),Yan   Guillemette (37.31), 
Carole Mullot (40.28),Elisabeth   Rascol (34.46), Jean-Michel   Robinet (37.7 4), était plus longue, plus violente, alors que la Il m’a parlé de lui, de la poésie qu’il écrivait,
Caroline Dupont Bonnef  oy (37.37), Mehdi Benyezzar (infographie  35.7: 8).
Réalisation : Véronique Belluz (37.50),  tienne était une colonisation plus soft ! » A ce de l’impossibilité qu’il avait d’épouser une Miloud Bentebria (36.84), Jean  -Luc Chyzy (36.83).
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition  3: 7.28), 
Pauline Chopin (40.55),Marie-Hélène   Clavel-Catteau (34.20),   train-là, ai-je pensé, on ira jusqu’à décla- « Arabe normale », de l’absence de mélange
Pascale Fiori (40.34),Marina   Hammoutène (40.70),Chris  tine Mordret (40.23), 
Laurent Morvan (34.47),Sylvie   Raymond (40.51),Isabelle   Trévinal (36.57). rer que les chaînes des esclaves du Congo dans sa société et de l’invisibilité des Noirs
rePhoto : Véronique Rautenberg (36.04), Sylvie Duyck  (1rédac. photo 40 : .93), 
Miloud Bentebria (36.84), Frantz   Hoez (35.18),Na thalie Lourdez (36.94),   étaient plus soft que celles des esclaves de maghrébins à la télévision ou dans la sphère Vincent Migeat (34.43), Camille   Simon (34.4  1).
Documentation : Florence Malleron (40.86),   l’Angola. Que les Congolais exterminés et politique, etc. J’ai gardé une correspondance Gaëlle Noujaim (35.45), Lise   Tiano (35.04).
Immobilier : Yves Le Grix (ylegrix@nouvelobs.com, 36.29).
humiliés par les Belges ou ceux qui ont assidue avec ce jeune homme, qui a
fnaleA DMINIS T R AT ION
Directeur général : Grégoire de Vaissière. succombé pendant la construction du che- ment épousé une émigrée congolaise…
Service RH : Anne-Sophie Gourdon (responsable  36.64),:   Lucie 
Lardeux (36.11). min de fer Congo-Océan étaient en fait des Quant à l’écrivain algérien, il avait terminé
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Ventes au numéro : Sabine Gude (01.57.28.32.79),  acteurs dans un flm de Quentin Tarantino… ses propos en rappelant avec ferté que son Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17).
Abonnements : Dominique Chasseré (directrice : 3 7.63),
Lauren Laïk (40.73),Sophie   Mariez (35.34). Mon collègue a toutes les raisons de s’in- dernier roman était « franco-français ».
Service Abonnements : 01.40.26.86.13
Fabrication : Nathalie Communeau (directrice), Nathalie Mounié (36.40). surger à haute voix contre les cent trente- Qu’il n’y avait aucun Arabe dedans… Kateb
Informatique éditoriale : Thierry Sellem (37.45).
Contrôle de gestion : Paul Jacob-Mathon (35.56).   deux ans de colonisation en Algérie. Je Yacine, Rachid Mimouni, Assia Djebar ou Comptabilité : Blandine Leostic (directric40e  .77),:   Lydie Bruni (36.99),  
Nicole Mahé (40.10),Sina  t Tin (34.94), Laetitia   Videgrain. ne lui en voudrais jamais. Seulement, encore mes amis Boualem Sansal, Y asmina
RÉGIE PUBLICITAIRE
MPublicité, 67, avenue Pierre-Mendès-France – 75013 Paris.  aur ait -il  l ’ objectivité intellec - Khadra et Tahar Ben Jelloun
Standard : 01.57.28.20.00
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier  . tuelle de dire deux ou trois mots seraient-ils des aliénés ? Non.
Directrice générale adjointe - Marketing & études :  
Elisabeth Cialdella (elisabeth.cialdella@mpublicite.fr, 39.68). sur l’esclavage que le monde A la diférence de mon collègue Directeur délégué - Directeur de marque Obs : Certains Noirs David Eskenazy (david.eskenazy@mpublicite.fr, 38.63). arabe a perpétré en Afrique algérien, ces derniers ignorent Directeur délégué – Pôle Numérique :  
Sébastien Noël (sebastien.noel@mpublicite.fr, 37.00).
Directeur délégué - Pôle agences :  noire ? Question délicate devant si leurs personnages seront des maghrébins François de Ren (francois.deren@mpublicite.fr, 30.21).
 Directeur délégué - Pôle opérations spéciales :  laquelle on ne peut plus ater- Arabes ou des extraterrestres. Ils
Steeve Dablin (steeve.dablin@mpublicite.fr, 38.84). vivent Numéro d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929  moyer perpétuellement : quelle écrivent parce qu’ils sont
ron(édition métropolitaineDiffusion )  : France Messagerie
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière.  est aujourd’hui la condition des gés par le « ver solitaire », selon dans des RELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13, Noirs dans le Maghreb ? la formule de Mario Vargas
ABONNEMENT@NOUVELOBS.COM Il existe bien des Noirs en Algé- Llosa. C’est pour ça qu’ils sont 67, avenue Pierre-Mendès-France – 75013 Paris. conditions
rie. Il existe bien des Noirs en de grands écrivains, et accessoi-MODIFICATION DE SERVICE VENTE AU NUMÉRO
ET RÉASSORTS : 08.05.05.01.47 Tunisie. Ils sont là au Maroc. Ils d’esclaves. rement des Arabes… A. M..
12 L’OBS/N°2972-07/10/2021 ✎ STÉPHANE MANEL
2972MET_012.indd 12 05/10/2021 12:00STRATÉGIE toutefois , de faire l’unanimité. Certains estimant
que la bulle Zemmour fnira un jour ou l’autre par
éclater, d’autres qu’il n’est sans doute pas utile de lui
faire une telle promotion. S’il considère qu’il « faut L’Elysée
être intraitable sur les idées » portées par l’auteur du
« Suicide français », Stanislas Guerini, délégué géné-préfère charger ral de LREM, fait ainsi partie de ceux qui appellent à
ne pas « personnaliser la riposte », mais à « combattre
tout le bloc décliniste conservateur ». Idem pour sa Zemmour numéro deux, Marie Guévenoux. Mais à l’Elysée, on
a choisi une stratégie inverse de celle des huiles du
parti. Ordre a été donné aux troupes de cogner
désoraro sur Zemmour ? Après avoir délibéré- mais autant que possible dans les médias sur
Zemment ignoré le cas du polémiste durant mour, au moins autant que sur Xavier Bertrand. Quitte
des semaines, le camp présidentiel est à préserver, pour le moment, une Marine Le Pen en H contraint d’opérer un virage à 180 °. perdition. « Le risque, pour nous, c’est de se retrouver
D’ Olivier Véran à Christophe Castaner (photo), plu- au second tour face à Xavier Bertrand », admet une
sieurs voix de la macronie ont choisi d’attaquer fron- macroniste. Un parlementaire abonde : « Quoi qu’on
talement l’ex-éditorialiste du « Figaro » et de CNews, en dise, Zemmour est maintenant dans l’atmosphère.
lors de la rentrée politique de LREM qui s’est tenue Face à lui, il ne faut plus avoir des pudeurs de gazelle. »
début octobre à Avignon. Cette stratégie est loin, ALEXANDRE LE DROLLEC ET JULIEN MARTIN
EN BREF
à la présidentielle, la bataille celle des Alpes-Maritimes, Attal fâche Lecornu
des fédérations LR bat son dirigée par Eric Ciotti. Dans « Entre Lecornu et Attal, c’est 
plein. C’est le cas par exemple le camp Bertrand, le patron la guerre ! » Selon un responsable
dans celle de Paris, fef a des députés LR, Damien Abad, de la majorité, c’est peu dire
priori « pécressiste »… mais a tenté de prendre l’humeur que le ministre des
Outrequi ne demeure pas tout à fait du moment. On lui a fait mer n’a pas apprécié que le
insensible à Michel Barnier. remonter le mécontentement porte-parole du gouvernement
Dans cette fédération, on des militants après le passage vienne soutenir la députée
est nostalgique des années mitigé de son candidat au LREM Claire O’Petit sur ses
Sarkozy où l’on comptait plus 20-Heures de France 2. « S’il y  terres, le 26 septembre dernier.
de 22 000 Parisiens encartés a reculade de Xavier Bertrand  La raison ? Sébastien Lecornu,
à droite. Depuis le « toboggan  concernant le congrès du  qui est également président
infernal » suscité par la défaite 4 décembre, c’est parce  du conseil départemental de
Pécresse et Bertrand de François Fillon en 2017, ils qu’en faisant le tour des  l’Eure, s’oppose régulièrement
se disputent les fédés ne sont plus que 6 000 mais ne fédérations son équipe s’est  à la parlementaire élue du
Dans la perspective du désespèrent pas de « redevenir  aperçue qu’il risquait de ne pas  même département. Entre
congrès du 4 décembre, censé prochainement la première  l’emporter », assure une cadre les deux, Gabriel Attal a
désigner un(e) candidat(e) fédération de France », devant dirigeante des Républicains. visiblement choisi son camp.
14 L’OBS/N°2972-07/10/2021 THOMAS SAMSON/AFP – BLONDET ELIOT/ABACA VIA REUTERS
2972MET_014.indd 14 05/10/2021 13:34
TÉLÉPHONE ROUGE
PRÉ SIDENTIELLEEN BREF
Des socialistes
doutent d’Hidalgo
Trois semaines après sa
déclaration de candidature
offcielle, Anne Hidalgo
commence sérieusement
à inquiéter ses camarades
socialistes. « Sa  proposition 
de doubler le salaire des 
profs n’était pas mal 
jouée mais après il fallait 
la défendre. Là, il n’y  avait 
plus personne. Anne doit 
s’énerver un peu, j’ai peur 
qu’elle ne se contente d’une 
campagne soft », redoute
un allié. D’ordinaire, un léger
frémissement à la hausse
est observé en début de
campagne offcielle. Là, c’est
l’inverse. A la traîne dans les
sondages où elle recueille
entre 4 et 7 % des intentions
de vote, la maire de Paris
est désormais devancée
par l’écologiste Yannick
Jadot, vainqueur sur le fl
de la primaire verte. « Le risque  
est que la prophétie 
devienne autoréalisatrice. 
Quand vous êtes à 5 %, 
personne ne vient vous 
interroger », s’alarme un
député socialiste. Le même
mise sur la convention
d’investiture organisée
à Lille, le 23 octobre,
pour booster la candidate.
LREM espère
5 millions d’euros
de dons
Pendant la campagne
présidentielle de 2017,
les nombreux dîners de
levée de fonds d’Emmanuel
Macron avaient beaucoup
fait parler. Ce que l’on
sait moins, c’est que les
appels aux dons ont LA PHOTO
continué durant tout le
quinquennat à La République En attendant “Manu” en Marche. « A hauteur 
d’environ 1,5 million  d’euros 
A Avignon, Cité des Papes, ils ont communié. C’était le 3 octobre 2021, par an », selon Stanislas
Guerini, délégué général mais on se serait cru en 2017. Les JAM (Jeunes avec Macron) ont chanté
du parti. Lequel espère et agité des ballons multicolores. Les ministres et les caciques de
une accélération en cette
la majorité ont déflé à la tribune de ce « campus ». Et Jean Castex nouvelle année présidentielle,
se fxant comme objectif a appelé à la mobilisation générale des fdèles : « Nous gérons le présent,
de récolter « 5 millions  nous préparons l’avenir. » Il ne manquait qu’un homme : Emmanuel Macron, d’euros auprès de petits 
unique objet de la passion. La scène était pleine et vide, en même temps. et de  grands donateurs ».
NICOLAS GUYONNET/HANSLUCAS L’OBS/N°2972-07/10/2021 15
2972MET_014.indd 15 05/10/2021 13:34

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents