Nouvel Obs du 14-10-2021
116 pages
Français

Nouvel Obs du 14-10-2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
116 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 14 octobre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 25 Mo

Exrait

CCaahhiieer nr nuumméérro uo un dn de le l’’ééddiittiioon nn n°° 2299773 d3 du 1u 14 a4 au 2u 20 o0 occttoobbrre 2e 2002211
CES ADOLESCENTS LA MÉMOIRE D’UN MARSEILLE QU’ON ASSASSINE 17 OCTOBRE 1961 CRIME FRANÇAIS
AFRIQUE CFA 3800 F CFA, ALGÉRIE 410 DA, ALLEMAGNE 6,20 €, ANDORRE 5,50 €, BELGIQUE 5,30 €, CANADA 8,95 $CAN, DOM 5,30 €, ESPAGNE 5,50 €, GRANDEBRETAGNE 4,90 £, GRÈCE 5,50 €, ITALIE 5,50 €, LUXEMBOURG 5,50 €, MAROC 45 DH, PAYSBAS 5,60 €, PORTUGAL CONT. 5,50 €, SUISSE 7,20 CHF, TOM 950 XPF, TUNISIE 7,50 DT
SON PROGRAMME,
LAGAUCHE, ZEMMOUR…
MÉLENCHON
S’EXPLIQUE
2973MET_001.indd 1 12/10/2021 11:49
JEANFRANÇOIS ROBERT
M 02228 - 2973 - F: 4,90 E
M 02228 - 2973 - F: 4,90 E
3’:HIKMMC=]UY^UX:?c@j@r@n@a";
3’:HIKMMC=]UY^UX:?c@j@r@n@a";L’OB S • DP Pl ei n Pa pier • 42 0 x 27 2 mm • 0 mm de part et d’ au tr e du pl i ce nt ra l • En ve rg ur e • Pa rut ion le Je u. 14 /o ct. /2 02 1 • Re mi se le : 16 /0 9 Je u. • Empl . 2e DO • [P ag e Ga uc he] CTR • BA G
Ser vices conseil décora tion et conception 3D en ma gasin En ve rg ur e. Ca na pé 5 plac es en cu ir ma ss if , des ig n Ph ili ppe Bo ui x.
Si ra . Fa ut eu il, des ig n O& M.French : fr ançai s
Sh ar k. Ta ble ba ss e et bo ut de ca na pé , des ig n St ud io Ju am .
Ne gr es co . La mp ad ai re s, des ig n Pi er re Du bo is & Ai mé Cé ci l.
Chott Mero uan e. Ta pis, re pr od uc tion d’un e pho to de Ya nn Ar th us-B er tra nd .
LOBS_Envergure_420x272_2SP .indd 1 16/09/202116/09/2021 08:5908:59L’OB S • DP Pl ei n Pa pier • 42 0 x 27 2 mm • 0 mm de part et d’ au tr e du pl i ce nt ra l • En ve rg ur e • Pa rut ion le Je u. 14 /o ct. /2 02 1 • Re mi se le : 16 /0 9 Je u. • Empl . 2e DO • [P ag e Dr oi te] CTR • BA G
French Art de Vi vre
LOBS_Envergure_420x272_2SP .indd 2 16/09/202116/09/2021 08:5908:59
Ph otos : Fl av ien Ca rl od , Ba pti st e Le Qu ini ou, no n co nt ra ct ue ll es .ÉDITORIAL
L’irréconciliable
Par
SYLVAIN COURAGE
Rédacteur en chef
l y croit et s’y voit déjà. S’il était élu en que ce disciple perdu de François Mitterrand
avril 2022, Jean-Luc Mélenchon, der- s’est détourné du réformisme « petit-bour -
enier président de la V  République, geois ». « Les socialistes ont été incapables
lancerait son référendum pour de renouveler le logiciel social-démocrate
convoquer une assemblée consti- dans l’impasse », relève-t-il. La recherche I tuante, dénoncerait les traités euro- d’un compromis entre le capital et le
trapéens, interdirait les pesticides sur tout le terri- vail n’est plus son horizon. Fini, la social-
toire, augmenterait le smic, rétablirait la retraite à démocratie ? Mélenchon fait mine d’ignorerque
60 ans, créerait 9 tranches d’impôt supplémentaires et l’Etat-providence, objet d’un large consensus, a
perréquisitionnerait les profts du CAC 40 pour répondre à mis de traverser la crise sanitaire dans un efort de
« l’urgence sociale et écologique »… Candidat pour la troi- solidarité sans précédent.
sième fois à l’élection présidentielle, le tribun livre cette Abjurant le productivisme, Mélenchon s’est converti
année son ultime combat. Comment vaincre en 2022 au nouvel impératif catégorique de la lutte contre le
après avoir perdu en 2012 (11 % des voix au premier réchaufement climatique : l’écologie, qu’il étudie
tour) et échoué aux portes du second tour en 2017 avec fèvre et qui lui fournit le prétexte d’une nou -
(19,5 %) ? « Le score pour se qualifer a encore baissé, velle table rase. Vive « l’écolo-socialisme » dans un
assure Jean-Luc Mélenchon. Tout est possible ! » En seul pays ! La planifcation écologique doit permettre
politicien chevronné, l’« insoumis » en chef compte sur de produire les légumes bio et l’énergie propre dont
eson expérience, son intarissable bagou et une mobili- la France a besoin. Comme si le xx  siècle n’avait pas
sation des abstentionnistes pour y parvenir. Et défer démontré l’impasse du dirigisme. De l’Histoire qu’il
enfn Emmanuel Macron au second tour… vénère, Mélenchon ne retient pourtant pas toutes les
Et si c’était lui ? Pour en avoir le cœur net,  « l’Obs » leçons. Lui qui fustige l’impérialisme américain conti -
l’a rencontré et lui a posé les questions qui fâchent, nue d’afcher un trouble penchant pour les régimes
notamment sur l’union de la gauche ou son combat autoritaires de Vladimir Poutine et de Xi Jinping.
contre Zemmour (voir l’entretien p. 28). Mélenchon y Marxiste, il dénonce inlassablement l’oligarchie
répond avec verve en invoquant l’histoire du mouve- libérale mondialisée. D’où une tendance au
conspiment progressiste : « Rassembler le plus grand nombre rationnisme. Et des sorties navrantes sur les vaccins
pour qu’il s’émancipe, c’est notre rôle dans l’histoire », ou les attentats… « Vous verrez que dans la dernière
proclame-t-il. Il est vrai que les leçons de socialisme de semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un
cet instituteur dans l’âme reposent sur de solides pos- grave incident ou un meurtre », a-t-il laissé entendre en
tulats. Mais l’application, hélas, laisse souvent à désirer. juin dernier. Depuis, désormais en campagne, le voilà
Tablant sur son avance relative dans les études d’opi- contraint de lisser encore une fois son image. Moins
nion – de 8 % à 10 % des intentions de agressif, il joue les vieux sages.
vote selon les diférents sondages –, Mais l’« insoumis » ne résiste pas à
Mélenchon balaie toute union de la tentation de la politique spectacle.
la gauche en revendiquant la pré- Il s’enorgueillit, ces jours-ci, d’avoir Mélenchon balaie
éminence sur ses rivaux, la socia- été vu par 9 millions de
téléspectaliste Anne Hidalgo et l’écologiste teurs à l’occasion de son débat avec toute union
Yannick Jadot. A quoi bon pactiser Eric Zemmour sur BFMTV. Une
de la gauche avec ceux qu’il considère comme de opération qu’il a pilotée en stratège
coupables réincarnations de Fran- du marketing électoral. Et tant pis si en revendiquant çois Hollande ? « On se perdrait à se le show a bien contribué au
rayonnemettre d’accord », dit-il à « l’Obs ». ment médiatique du polémiste d’ex-la prééminence
La gauche irréconciliable, c’est trême droite. A la guerre comme à la
donc aussi lui. Voilà bientôt vingt ans sur ses rivaux. guerre en campagne… S. C.
4 L’OBS/N°2973-14/10/2021 ✎ STÉPHANE MANEL
2973MET_004.indd 4 12/10/2021 13:4112/10/2021 13:41­
­
­
­
­
CHRONIQUE
Le “dieselgate”
de la fnance verte
Par
SOPHIE FAY
tonnante scène à la World Policy 30 000 milliards d’euros. Problème : il n’y a
Conference début octobre. pas forcément assez de projets pour placer
Comme tous les ans, ce raout cette manne. C’est une aubaine pour des
réunissait des responsables entreprises comme Lhyfe, une start up qui
politiques, diplomates, cher­ veut produire de l’hydrogène vert à partir E cheurs ou économistes plutôt d’éoliennes terrestres et fottantes (en mer).
« solutionnistes », convaincus que la techno Elle vient de lever 50 millions d’euros. Cela
logie et la fnance devraient nous sortir par se corse quand une société comme l’améri­
le haut de la crise climatique, sans trop de douleur caine Nikola, qui a truqué les vidéos de son proto­
ou de décroissance. L’édition 2021 de la conférence type de camion à hydrogène en flmant un véhicule en
se tenait à Abu Dhabi où, plus que partout ailleurs, roue libre dans une descente, parvient à être valorisée
on s’accroche à ce dogme. Or, dès la première table 30 milliards de dollars en Bourse (depuis la décou­
ronde, patatras ! Bertrand Badré, ancien directeur verte du pot aux roses, elle vaut désormais moins de
fnancier de la Société générale, du Crédit agricole 4 milliards de dollars). La BRI redoute donc l’explo­
puis de la Banque mondiale, connu pour être l’un des sion de cette bulle verte, comme a explosé celle des
premiers apôtres de la fnance verte, a douché tous chemins de fer en 1847 ou celle de la bulle internet au
les espoirs de l’assistance : « Au moment de l’accord début des années 2000.
de Paris, en 2015, on pensait qu’avec quelques milliers Le deuxième problème, qui découle du précédent,
de milliards d’euros par an dédiés à la transition clima- c’est que les premiers scandales arrivent. La Securi­
tique, la main invisible du marché permettrait de freiner ties and Exchange Commission (SEC), le gendarme
le réchaufement en douceur. Mais force est de constater de la Bourse américain, a ouvert fn août une enquête
que ça ne suft pas. L’objectif est en réalité beaucoup plus sur DWS, la fliale de gestion d’actifs de la Deutsche
difcile à atteindre que prévu, et la fnance s’est repeinte Bank, soupçonnée de repeindre en vert certains de
en vert mais ne change pas le monde. » ses fonds. C’est une lanceuse d’alerte, Desiree Fixler,
En cause, deux problèmes. Le premier, c’est une bulle qui a dénoncé les pratiques de son ancien employeur,
fnancière. Il y a énormément d’argent en circulation peu regardant sur les critères environnementaux et
dans le monde, du fait des sociaux. Cette afaire serat elle à la fnance verte ce
politiques très expansion­ que le « dieselgate » a été à l’automobile en montrant
nistes des banques centrales comment les constructeurs trichaient sur les niveaux
Les premiers pour soutenir la crois­ d’émission de CO de leurs moteurs ? Réponse à la fn 2
sance. L’épargne fnancière de l’enquête mais Bertrand Badré juge la question très scandales arrivent. atteint le montant record de légitime. Le fnancier en veut pour preuve une étude
200 000 milliards d’euros que viennent de publier Noël Amenc et Felix Goltz, Des fliales sont
dans le monde, selon l’as­ chercheurs en fnance à l’Edhec, la grande école de
soupçonnées sureur allemand Allianz. commerce lilloise. DWS n’est sans doute pas un cas
Et une grande partie de cet isolé. Selon leurs calculs, seulement 12 % des décisions de repeindre en vert argent veut absolument des fonds d’investissement qui se proclament « verts »
aller vers les sociétés ou les auraient vraiment un impact sur la baisse des émissions certains de leurs fonds.
startup qui vont décarbo ­ de carbone. Le greenwashing est partout, y compris chez
ner le monde. La Banque des BlackRock, le premier gestionnaire d’actifs américain.
Règlements internationaux (BRI), institution qui sur­ Il est donc grand temps de mettre un peu d’ordre
veille les banques et les fux fnanciers depuis Bâle, dans ce monde, en ayant des critères lisibles pour tous.
en Suisse, indique dans son dernier rapport trimes­ Et de ne pas prêter à la fnance plus de pouvoir qu’elle
triel que l’épargne qui se veut « responsable » atteint n’en a. S. F.
6 L’OBS/N°2973-14/10/2021 ✎ STÉPHANE MANEL
2973MET_006.indd 6 12/10/2021 13:1112/10/2021 13:11L’ OBS •SPP +5mm• 210x272 mm •Visu el : BORNE •Paru ti on :1 4/ oc t./2021•R emisele05/ oc t./2021• Or dre1 HRU• BA T
Devenons l’ éner gie qui change tout.
C’EST LE
DE PASSER
AU CARBURANT
DE .
Rouler av ec l’ électricit é d’EDF pr oduit e à 97 % sans émis sions
*de CO , c’ es t mieux pour le clima t.2
L’ éner gi e es t notr e av en ir , éco nom is ons -l a !
* Ém is si on s dir ec te s, hor s an alyse du cy cl e de vi e de s mo ye ns de pro duc ti on et de s co mb us ti bl es –
ch if fr e 20 20 , pé ri mèt re ED F SA , so urc e : edf.f r/cl imat.
EDF_210 9091_1_Mob_Elec_C orpo_21 0x272_L OBS.indd 1 05/10/2021 10:5310:53
RCS PARIS 552 081 317CHRONIQUERIEN QUE
SUR LE WEB
Vous êtes abonné(e)? LLe puzzlee puzzle Découvrez des articles inédits et
retrouvez nos archives sur notre site
internet en activant votre compte sur
www.nouvelobs.com/activation de la démoa démocrcratieatie
Par
PIERRE HASKI
l arrive parfois que les centaines de journalistes du monde
pièces d’un puzzle s’as- entier; ou quand le journalisme
semblent pour faire fait œuvre utile pour les fi nances
 sens. C’est le sentiment et la morale publiques… Avec
que m’ont donné, la pour premier impactla défaite
“Et si la grotte de I semaine dernière, des électorale du Premier ministre
Lascaux avait été peinte informations venues d’Oslo, de tchèque Andrej Babis, un
richispar des femmes?” Washington, de Manille et d’ail- sime populiste mis en cause dans les
Par LOUISE AUVITU leurs, qui, associées, éclairent le monde Pandora Papers pour ses confl its d’intérêts.
d’une autre manière. Ce n’est pas la seule raison de son échec, mais Enheduanna, Hubertine Auclert…
La première de ces nouvelles est cela y a assurément contribué vu l’écho reçu Ces noms ne vous disent rien ? Titiou
Lecoq nous conte cette invisibilisation l’ attribution du prix Nobel de la paix 2021 par ces révélations dans le pays.
forcée des femmes dans l’histoire. à deux journalistes, la Philippine Maria Quel rapport entre ces trois nouvelles?
https://bit.ly/TLecoq Ressa, cofondatrice du site d’informa- Les faits, la qualité de l’information et du
tions Rappler, et le Russe Dmitri Mura- débat public, la démocratie. Aux
Philiptov, rédacteur en chef de «Novaïa Gazeta», pines, la première source médiatique du
où travaillait Anna Politovskaïa, la journa- public, comme dans une bonne partie du
liste d’investigation assassinée quinze ans monde, c’est Facebook et son algorithme.
plus tôt. C’est, pour une fois, un prix Nobel C’est par ce réseau social, notamment, que
incontestable: j’ai rencontré Maria Ressa Maria Ressa, la colauréate du prix Nobel,
dont je suis le travail –le combat– depuis est quotidiennement harcelée, en tant que
des années face à un pouvoir hostile et journaliste et en tant que femme. Des
cher
virulent, et elle incarne mieux que qui- cheurs ont analysé 400000 tweets et 57000
Le libéral-libertaire conque les valeurs d’un journalisme exi- posts Facebook contenant le nom de Maria
geant et intrépide. Ressa en2019, et révélé le niveau de haine Gaspard Koenig s’invite
La même semaine, à Washington, dans auquel est soumise cette journaliste, par ail-dans le débat présidentiel
une des salles du Capitole, Frances Haugen leurs régulièrement arrêtée et poursuivie
Par PASCAL RICHÉ
témoignait sur son expérience en tant que par le gouvernement populiste de Rodrigo
Le fondateur de GénérationLibre membre, pendant deux ans, de l’équipe dite Duterte. Les réseaux sociaux ont été
translance Simple, un parti pour
d’«intégrité civique» de Facebook: c’est formés en «armes de désinformation mas-concurrencer Emmanuel Macron
une lanceuse d’alerte qui a fourni des mil- sive», aux Philippines et ailleurs, sans que dans l’espace centriste de l’opinion.
liers de pages de documents internes. Le les propriétaires de ces géants numériques https://bit.ly/GaKoenig
témoignage de la jeune femme a fait l’ef- ne réagissent: leur «modèle économique»
fet d’une bombe, comparant Facebook à est lié à la quantité d’interactions, pas à leur
l’industrie du tabac qui a long- qualité. Haïssez ou désinformez
temps agi en toute connais- autant que vous voulez,
l’imporsance de cause pour cacher tant est de «liker» et de cliquer.
son impact négatif sur la santé. Le prix Nobel est venu récom-Facebook Elle accuse, preuves à l’appui, penser deux journalistes qui,
Facebook d’avoir fait passer ses dans des environnements dif-est accusé
 profi ts avant l’intérêt public en férents, font face aux mêmes
refusant d’agir lorsque le réseau contraintes: celles de régres-d’avoir fait Pourquoi la solitude
est devenu le relais de la haine, sions démocratiques. Il réha-est un cercle vicieux passer ses du complotisme, de la polarisa- bilite le journalisme avec un
Par JEANPAUL FRITZ tion qui fragilisent nos sociétés. grand «J», comme l’ont fait, profi ts avant La solitude serait renforcée par Troisième pièce du «puzzle»: à leur manière, les journalistes
un manque de confi ance envers autrui. les révélations des Pandora d’investigation des Pandora l’intérêt Et les e ets de cette maladie sociale Papers sur les paradis fi scaux, Papers. C’est une bonne nou-sont perceptibles dans le cerveau.
grâce au travail collaboratif de public. velle pour la démocratie. P.H.
https://bit.ly/Solconf
8 L’OBSN°297314102021 CÉLINE NIESAWERLEEXTRAL’ICONOCLASTEROLF VENNENBERND DPA PICTUREALLIANCE VIA AFPFABIAN SOMMERDPA PICTUREALLIANCE VIA AFP ✎ STÉPHANE MANEL
2973MET_008.indd 8 12/10/2021 11:4412/10/2021 11:44L’ OBS •SPP +5mm•210 x272 mm •Visu el : TO MA TES •Paru ti on :1 4/ oc t./2021•R emisele05/ oc t./2021• Or dre2 HRU• BA T
Devenons l’ éner gie qui change tout.
SON ÉLECTRICITÉ ,
C’EST AUSSI
QUE FAIRE POUSSER
SES .
erLe gr oupe EDF , 1 ins tallateur
*de panneaux so laires en Fr anc e .
L’ éner gi e es t notr e av en ir , éco nom is ons -l a !
* Pér im èt re pa nn eaux pho tov olta ïqu es en to it ur e su r le ma rc hé de s cl ie nt s ré si den ti el s. So urc e : Doc um en t
d’en re gi st re men t uni ve rs el du gr ou pe EDF, p. 46 . En sa voir pl us su r ed f.fr /c li mat.
EDF_210 9091_2_Tomates_2 10x272_LOBS.in dd 1 05/10/2021 11:0311:03
RC S PA RI S 55 2 081 31 7CHRONIQUE
Fondateurs : Jean Daniel, Claude   Perdriel
67, avenue Pierre-Mendès-France, 75013 Paris 
Téléphone Standard : 01.44.88.34.34
Pour joindre par téléphone votre correspondant, il sufft de composer 01.44.88 
puis les quatre chiffres qui fgurent entre parenthèses à la suite de son nom.  Les jeux de la mort
Pour adresser un e-mail à votre corr il sufft de taper l’initiale 
de son prénom puis   son nom suivi de @nouvelobs.com
DIREC T ION
Conseil de surveillance : Catherine Sueur (présidente), 
Louis Dreyfus (vic  e-président), Frédéric Curtet, Ursula Gauthier  ,
Jacques-Antoine Granjon, F anny Letier, Xavier Niel, Claude   Perdriel,   et du calamarMatthieu PigasseE, douard Tetreau.
Directoire : Grégoire de Vaissière (président),  
Cécile Prieur (directrice dela    rédaction).
RÉDA C T ION Par
Directrice : Cécile Prieur.
Directeurs adjoints : Clément Lacombe (35.48), 
Grégoire Leménager (35.98). MARA GOYET
Rédacteurs en chef : Nathalie Bensahel (34.87),Sylv  ain Courage (40.16), 
Nolwenn Le Blevennec (35.86),Géraldine   Mailles (37.80),  EssayisteFrançois Sionneau (34.22).
Directeur de la création et directeur artistique : Serge Ricco (35.43).
Assistantes de rédaction : Catherine Rode (34.26), Ca therine Coimet (34.17), 
Stéphanie Terreau (Planning : 36.60). 
Courrier des lecteurs : courrier@nouvelobs.com 
Chroniqueurs : Daniel Cohen, Mara Goyet, Pierre Haski (34.26). ’est la série coréenne sont soumis les candidats aux
Dessinateur : Riad Sattouf (34.26). 
France : Maël Thierry (37.35), Julien Martin (chef  3adj5.20),    dont tout le monde abois comme une métaphore de Cécile Amar (37.66),Emmanuelle   Anizon (34.52),Charlott  e Cieslinski (40.35), 
Rémy Dodet (34.16),Marie   Guichoux (40.39),Paul   Laubacher (35.8 9), parle, « Squid nos sociétés. Nous avons aussi Alexandre Le Drollec (37.Ser77), ge   Raffy (40.20).
Dissensus : Arnaud Gonzague (34.60), 
Renaud Février (34.42), Thierry   Noisette (35.10).  Game ». Elle pas- un peu discuté de la vision
Etranger : Ursula Gauthier (35.35), Na thalie Funès (chef adj. 3 5.75),
Doan Bui (35.82), Sar  a Daniel (35.14), Sar ah Diffalah (36.31),   sionne désormais complotiste de l’opus (une
poiSarah Halifa-Legrand (36.02),Vinc ent Jauvert (35.81),  
Céline Lussato (37.94),Jean  -Baptiste Naudet (40.68).  C la planète entière. gnée de riches se distraient avec Correspondants : Philippe Boulet Ger  court (New York), 
Marcelle Padovani (Rome). 
Economie : Claude Soula (34.57), Boris Manenti (chef adj.   36.01), Elle met en scène des gens rui- la misère des pauvres) et souligné
Morgane Bertrand (36.05), Sophie   Fay (36.46), Vér   onique Groussard (35.9 5),
Baptiste Legrand (40.69),Dominique   Nora (34.86). nés, endettés, prêts à participer à des les paradoxes de la dénonciation du
Enquêtes : Vincent Monnier (35.97), Cécile Deffontaines (chef adj.36.56),
Matthieu Aron (34.0Lucas 1),  Burel (36.27),Ma thieu Delahousse (34.33),   jeux enfantins mais massivement mortels capitalisme sur une plateforme qui n’est Violette Lazard (35.22), Da vid Le Bailly (40.88),Caroline 
 MichelAguirre (35.30), Céline   Rastello (36.08),Elsa   Vigoureux (34.6 9). afn d’espérer toucher une somme d’argent pas vraiment la voix de Lutte ouvrière. Société / Rue 89 : Arnaud Sagnard (36.95), Louise Auvitu (chef 3adj.5.2 7), 
Sébastien Billard (40.81),Emilie   Brouze (34.49),Renée   Greusard (36.09), 
Barbara Krief (36.23), Elodie   Lepage (37.15),Gurv  an Le Guellec (35.6 1), considérable. Tout cela sous les yeux de Un détour, option « Société du
specAgathe Ranc (35.25), Bérénice Rocfort-Giovanni (37.0 7),
Henri Rouillier (35.23), Na tacha Tatu (35.73),Marie   Vaton (36.71). spectateurs nantis, dans une ambiance aci- tacle », sur Amazon a permis aux élèves
Idées : François Armanet (40.11), Marie Lemonnier (chef adj. 3 7.25),
Eric Aeschimann (34.67),Rémi   Noyon (34.74), Xavier de La Porte (34.2  4), dulée et néanmoins totalitaire, encadrés de mesurer le nombre de produits dérivés Véronique Radier (37.36),François   Reynaert (35.90), Pascal   Riché (34.3 5).
Culture : Jérôme Garcin (35.13), Sophie   Grassin (chef adj. 3 7.70), 
David Caviglioli (35.24),Anne   Crignon (37.89),Sophie   Delassein (36.17),  par des gardes habillés de rouge. ou « placés » dans la série dont les ventes
François Forestier (34.7Didier 1),  Jacob (35.13),Jac  ques Nerson (35.13), 
Elisabeth Philippe (34.95) F abrice Pliskin (35.29), Nic  olas Schaller (34.45),   C’est une série qui inquiète aussi. Elle explosent, comme les survêtements et les
Amandine Schmitt (36.22). As sistante  Vér:  onique Cassarin-Grand (34.71).
Grand reporter : Carole Barjon (34.64). serait à l’origine de jeux dangereux dans chaussures Vans blanches des candidats. Tendances : Anna Topaloff  (40.53), C orinne Bouchouchi (chef adj. .   34.99), 
Clémence Belin (40.57), Chris  tel Brion (35.46), Clair  e Fleury (34.58),  
Magali Moulinet (36.63),Dor   ane Vignando (40.71). les cours de récréation. Ce qui m’a ame- Pour fnir, il a été question de l’absurdité
Médias / TéléObs : Guillaume Loison (36.14), Nebia Bendjebbour (35.44),  
Marjolaine Jarry (36.58), Marie-Laur  e Michelon (35.60),   née, de manière impromptue, à en discuter à laquelle pouvait mener une telle série
Hélène Riffaudeau (37.92),Anne   Sogno (36.7 4).
Web : Timothée Vilars (35.32), Geoffr  ey Bonnefoy.  avec les classes dont je suis le professeur. phénomène – comme de se retrouver à Édition web : Bertrand Courrège (34.77) Moé   Angeleri (37.72),Emmanuelle   
Bonneau (37.73), Vér  onique Macon (40.03). e ePremier constat : de la 6 à la 3 , largement faire des parties d’Un, deux, trois soleil Pôle visuel : Mélody Locard (35.72), C yril Bonnet (36.18), 
Julien Bouisset (34.82), Emmanuelle Hirschauer (35.58),  
Louis Morice (34.23), Mahaut   Landaz (37.18). plus de la moitié de mes élèves regardent à 15 ans, quand on aurait préféré mou -
Maquette : Xavier Lucas (DA adj. 37.83),Yan   Guillemette (37.31), 
Carole Mullot (40.28),Elisabeth   Rascol (34.46), Jean-Michel   Robinet (37.7 4), cette série. Et quelques-uns, parmi eux, rir que d’y jouer trois mois plus tôt. Pour
Caroline Dupont Bonnef  oy (37.37), Mehdi Benyezzar (infographie  35.7: 8).
Réalisation : Véronique Belluz (37.50),  ont en efet évoqué des jeux entre cama- le coup, le mal était fait: to us les élèves Miloud Bentebria (36.84), Jean  -Luc Chyzy (36.83).
Secrétariat de rédaction-révision : Marie-Lou Morin (chef d’édition  3: 7.28), 
Pauline Chopin (40.55),Marie-Hélène   Clavel-Catteau (34.20),   rades qui en sont inspirés. s’accordaient pour trouver un intérêt
Pascale Fiori (40.34),Marina   Hammoutène (40.70),Chris  tine Mordret (40.23), 
Laurent Morvan (34.47),Sylvie   Raymond (40.51),Isabelle   Trévinal (36.57). Mon but n’était pas de leur faire la pr ofond à ce jeu.
rePhoto : Véronique Rautenberg (36.04), Sylvie Duyck  (1rédac. photo 40 : .93), 
Miloud Bentebria (36.84), Frantz   Hoez (35.18),Na thalie Lourdez (36.94),   morale quant à l’ultra-violence de la Je n’ai aucune idée de la portée à long Vincent Migeat (34.43), Camille   Simon (34.4  1).
Documentation : Florence Malleron (40.86),   série : jamais la préconisation d’un pro- terme de ces discussions improvisées. J’ai Gaëlle Noujaim (35.45), Lise   Tiano (35.04).
Immobilier : Yves Le Grix (ylegrix@nouvelobs.com, 36.29).
fesseur n’aura le moindre efet face à en revanche la conviction de leur
pertiA DMINIS T R AT ION
Directeur général : Grégoire de Vaissière. un  tel succès mondial. Un nence : il m’a semblé
fonService RH : Anne-Sophie Gourdon (responsable :36.64), Lucie 
Lardeux (36.11). soupçon de réalisme m’a donc damental de ne pas laisser
Relations extérieures : Marie Riber (35.64).
Ventes au numéro : Sabine Gude (01.57.28.32.79),  plutôt conduite à suivre le les élèves seuls avec de telles Emily Nautin-Dulieu (01.57.28.33.17).
Abonnements : Dominique Chasseré (directric : e3  7.63), 
Lauren Laïk (40.73),Sophie   Mariez (35.34). chemin de l’analyse. images, concepts et
évocaService Abonnements : 01.40.26.86.13 e
Fabrication : Nathalie Communeau (directrice), Nathalie Mounié (36.40). En vrac, mais avec précision, tions dont il leur manque le De la 6 Informatique éditoriale : Thierry Sellem (37.45).
Contrôle de gestion : Paul Jacob-Mathon (35.56).   nous avons évoqué les dysto- plus souv ent les références, Comptabilité : Blandine Leostic (directric40e  .77),:   Lydie Bruni (36.99),   e
Nicole Mahé (40.10),Sina  t Tin (34.94), Laetitia   Videgrain. à la 3 , pies, la lutte de tous contre les codes et les implicites.
RÉGIE PUBLICITAIRE
MPublicité, 67, avenue Pierre-Mendès-France – 75013 Paris.  tous déjà présente au cinéma Ainsi étais-je satisfaite du
Standard : 01.57.28.20.00 largement
Présidente : Laurence Bonicalzi Bridier  . (« Hunger Games »), ce que devoir accompli quand un petit
Directrice générale adjointe - Marketing & études :  
Élisabeth Cialdella (elisabeth.cialdella@mpublicite.fr, 39.68). cela dit des angoisses de notre sixième est venu me voir timi-Directeur délégué - Directeur de marque Obs : plus de
David Eskenazy (david.eskenazy@mpublicite.fr, 38.63). époque. Après une digres- dement à mon bureau à la fn Directeur délégué – Pôle Numérique :  
Sébastien Noël (sebastien.noel@mpublicite.fr, 37.00).
Directeur délégué - Pôle agences :  la moitié sion du côté des « Chasses du de l’heure. « C’était très
intéFrançois de Ren (francois.deren@mpublicite.fr, 30.21).
 Directeur délégué - Pôle opérations spéciales :  comte Zarof », nous sommes ressant, madame. Mais c’est
Steeve Dablin (steeve.dablin@mpublicite.fr, 38.84). de mes élèves
Numéro  d’enregistrement à la commission paritaire : 0115 C 85929  revenus au présent, avec ses quand même dommage que
(édition métropolitaineDiffusion )  : France Messagerie
Directeur de la publication : Grégoire de Vaissière.  inégalités, la place que tient vous n’ayez pas du tout parlé regardent la
RELATIONS ABONNÉS : 01.40.26.86.13, l’argent dans nos existences, de la Corée du Nord. Ça parle
ABONNEMENT@NOUVELOBS.COM avec son lot d’humiliations de ça aussi. – Vous avez raison, série “Squid 67, avenue Pierre-Mendès-France – 75013 Paris.
et de relégations. Nous avons monsieur », lui ai-je répondu en MODIFICATION DE SERVICE VENTE AU NUMÉRO Game”.ET RÉASSORTS : 08.05.05.01.47 décrypté les jeux auxquels le félicitant. M. G.
10 L’OBS/N°2973-14/10/2021 ✎ STÉPHANE MANEL
2973MET_010.indd 10 12/10/2021 11:4912/10/2021 11:49L’ OBS •SPP +5mm•210 x272 mm •Visu el : CL IMAT T •Paru ti on :1 4/ oc t./2021•R emisele05/ oc t./2021• Or dre3 HRU• BA T
Devenons l’ éner gie qui change tout.
POUR LE ,
TOUTES LES
NE SE
RESSEMBLENT PAS.
*L’ électricit é d’EDF es t à 97 % sans émis sions de CO .2
Et ça, c’ es t mieux pour le clima t.
L’ éner gi e es t notr e av en ir , éco nom is ons -l a !
* Ém is si on s dir ec te s, hor s an alyse du cy cl e de vi e de s mo ye ns de pro duc ti on et de s co mb us ti bl es –
ch if fr e 20 20 , pé ri mèt re ED F SA , so urc e : edf.f r/cl imat.
EDF_210 9091_3_Climat_21 0x272_L OBS.indd 1 05/10/2021 10:4910:49
RCS PARIS 552 081 317

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents