Stylist du 11-02-2021
56 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Stylist du 11-02-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
56 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 11 février 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 25 Mo

Exrait

 2 0 2 1
N °1 12S9TF4ÉY LVIRS TI.EFRR
l e m a g a z i n e h e b D O m a d a i r e r i c h e E t g r a t u i t
COM M A E VN LT I D A R W n i c k e l . I N ?
l’obs1ltresCateuervihsIotno8bsiveriretrvdoe Mode é De guerre lace Vous êtes propre comme un dessous neuf Le talisman Dodo News
44 beauté L’impératif Fonds de teint, Clarins Portez woke Le parfum s’ouvre aujourd'hui à la diversité News
Veste en laine et collants, Mugler.Culotte en dentelle, Chantal Thomas.
1 1 F é v r i e r 2 0 2 1 - S t y l i s t . f r
04
Combi3en de doigts ?2 magazine Vous êtes déjà en train de devenir un.e mutant.e Hotlines dring Vous aimeriez bien retrouver quelqu’un à qui confier vos états d’âme? Un gros coup de mou? En boufe, cette tendance, croyez-nous, c’est du solide
54 Interview historique Seth Gueko et Stos
P H OTO : LU C I A N B O R
PHOTOGRAPHIE RETOUCHÉE
é d i t o
par Marie Kock Rédactrice en chef société
D O C E T D É FO U L E
lles s’étaîent connues à l’école. Pas celle des tournoîs de bîlles et des classes de neîge, maîs celle après le bac, celle où l’amîtîé se construît à base de clopes umées tard dans la nuît, de tournées dans les bars à draguer des îmbécîles et de clîns d’œîl atîgués lors des matînées de partîels. Globalement, elles avaîent rîgolé comme des baleînes. Et puîs, l’une étaît partîe à Bucarest. L’autre la retrouvaît régulîèrement là-bas, pour des semaînes magîques où, de nouveau, elles pouvaîent umer des clopes et draguer des îmbécîles. Maîs entre chaque séjour, le temps étaît long. On oublîaît un peu de prendre des nouvelles, on prenaît du retard dans la correspondance, on racontaît moîns les mîcro-événements de la vîe quotîdîenne quî auparavant permettaîent de rejouerLes Dossîers de l’écransur la terrasse de n’împorte quel rade. Sau qu’elles avaîent un code. Pour quand elles un simple textoétaîent trop perdues, qu’elles ne savaîent pas à quî en parler, quand elles devaîent prendre suffisait une décîsîon. Peu împorte le temps quî avaît passé depuîs leur dernîère conversatîon, un sîmple texto suisaît. « Docteur love ? » Et la machîne se mettaît en marche. « Dr love » c’étaît le sésame quî donnaît un accès îllîmîté à leur hotlîne personnelle (p.3). Une oîs les deux mots lâchés, chacune étaît à dîsposîtîon totale de l’autre pour écouter, consoler, outre des coups de pîed au cul. Il étaît presque toujours questîon d’une rencontre încroyable, cette oîs-cî c’étaît la bonne, et puîs en aît non. Ces êtres de lumîère finîssaîent învarîablement dans leur « poubelle à toquards », où elles avaîent jeté entre autres « La Molle », « Voldemort », « Le ténébreux » et « Souvîens-Toî De La Petîte Valîse », la règle étant de ne plus jamaîs prononcer leur nom une oîs qu’îls avaîent blessé leurs petîts cœurs avîdes. La lîgne étaît ouverte 24/24, 7 jours sur 7 pour fleurîr leur tombeau et se promettre des amours meîlleures. Et puîs un jour, l’une a rencontré « Le Super ». Elle a quîtté Bucarest, puîs Parîs pour le suîvre, aîre des enants, une cabane quî luî plaîsaît et des araîgnées cuîtes à la perectîon. Peu împortaîent les jours de grand vent, les panades financîères et les hormones, « Le Super » n’a jamaîs rôlé la poubelle à toquards, elle n’a jamaîs envoyé le nom de code en pleîn mîlîeu de la nuît pour conesser ses regrets et ses désîllusîons. « Le Super»est resté « Le Super ». Maîs pour l’autre, celle quî, en attendant un hypothétîque « Cœur Pur », a dû se cogner encore un brelan d’As – « Small Dîck Energy », « Le Horla » et « Brîce de Nîce » –, elle a toujours gardé la lîgne ouverte.
# 294
suiveznous sur :
stylîst@stylîst.r
@stylîstrance
@stylîstrance
acebook.com/stylîstrance
L I R EL A L I S T, L A N E W S L E T T E R D ES T Y L I S T.
Une parutîon deux oîs par semaîne, le lundî et le jeudî.
Abonnez-vous gratuîtement sur stylîst.r (et contînuez à nous suîvre sur les réseaux)
Ce numéro comporte une carte collée Armani, sur la diffusion partielle et une carte collée Lancôme/Nocibé DTS sur la diffusion partielle.
06
Rédactîon, publîcîté et dîfusîon : 73, rue Saînte-Anne, 752 Parîs Pour joîndre votre correspondant par e-maîl : l’înîtîale du prénom suîvî du nom de amîlle@stylIst.r
 D I R E CT i o n g é n é r al e Gwenaëlle Thebault,dIrectrIce générale déléguéeGuîllaume Beauquesne,édIteur de StylIst et dIrecteur du développement pôle émInIn premIum  d i r e ct i o n d e l a r é dact i o n Aude Walker,dIrectrIce de la rédactIonFatema Bhayat,oice manager c r é at i o n Ar t i s t i q u e Joachîm Roncîn -Agence Fantôme  Maq u ett e Stéphanîe-Jeanne Arnaud,premIère maquettIste Phîlîppîne Berly,rédactrIce graphIque Sylvaîn Lecourt,rédacteur graphIque  P H OTO et p r o d u ct i o n Stéphane Durand,dIrecteur photo Nîna Defunt,rédactrIce photo-productIon  Maga z i n e Marîe Kock,rédactrIce en che Pîerre d’Almeîda,che des actus et du rédactIonnel mode Raphaëlle Elkrîe,chefe de rubrIque tourIsme et socIétéDéborah Malet,chefe de rubrIque lIestyle  M o d e Belén Casadevall,rédactrIce en che Manon Del Colle,rédactrIce  b e au t é Julîe Levoyer,rédactrIce en che Chloé Laorest,rédactrIceJulîette Lécuyer,assIstante rédactrIce  s e c r étar iat d e r é dact i o n Maya Quîza,secrétaIre générale de rédactIon Lîse Parîs,secrétaIre de rédactIon  o n t c o l l ab o r é À c e n u m é r o Denyse Beaulîeu, Fatou Bîramah, Zoé Chîlavskî, Maurîne Clîgny, Sandîe Duboîs, Maxîme Durand-Duronsoy, Paul Perrîard, Pascalîne Potdevîn, Théo Rîbeton, Yal Sadat. R é dact i o n D i g i tal e NewsletterLa Lîstet réseaux socîaux Sandîe Duboîs,rédactrIce en che Cosîma Delamare,dIrectrIce artIstIque Nîna Boutlérof,rédactrIce Delphîne Baudoîn,motIon desIgner Maëva Saînt-Albîn,communIty manager et rédactrIce Contrîbuteur : Théo Rîbeton  P U B L I C I T É Anouk Kool,dIrectrIce exécutIve de la régIe publIcItaIre GMCClaîre Schmîtt,dIrectrIce commercIale brand Valérîe Vallejo,Brand developer Laura Salvî,FashIon Market EdItor Anne-Carolîne de Stoppanî,dIrectrIce commercIale tradIng Marîe-Chrîstîne Sourîmant,responsable servIce plannIng Frédérîque Johnson,dIrectrIce opératIons spécIalesPublîcîté culturelle : Chupa Renîé Communîcatîon Publîcîté lîttéraîre :laagedeveloppement@gmaIl.com  d i f f u s i o n Cyrîl Gamboa,dIrecteur  MAR K ET I N G Alîsson Munîcchî,responsable marketIng prInt et dIgItal  FAB R I CAT I O N Adrîen Repettatî,responsable
Imprîmeur : News Prînt, France. Photograveur : Compos Jullîot, Parîs Magazîne împrîmé sur du papîer ournî par UPM et produît en Fînlande, îssu de orêts gérées durablement (ecolabel), Taux de fibres recyclées : %, P tot = .5 kg/tonne de papîer. © STYLIST est un hebdomadaîre gratuît édîté par TIMAR SNC au capîtal de 1  €. RCS Parîs 79 138 994 Gérant : Holdîng Évelyne Prouvost Prîncîpaux actîonnaîres : Holdîng Évelyne Prouvost et Urban Medîa Europe Ltd Dîrecteur de la publîcatîon : Holdîng Évelyne Prouvost SA. Dépôt légal : à parutîon ISSN : 22-83. Important : nous ne aîsons aucune publîcîté rédactîonnelle. Sî nous cîtons une maîson de commerce, c’est unîquement par soucî de sîgnaler à nos lecteur.rîce.s un objet dont la qualîté a retenu l’attentîon de nos spécîalîstes. Les prîx ne sont donnés qu’à tître îndîcatî. © Tous droîts réservés. La reproductîon, même partîelle, de tout artîcle ou îmage publîé dans STYLIST est înterdîte.
Si vous souhaitez prendre le magazine Stylisten dépôt dans votre entreprise, merci de nous écrire à distribution@stylist.fr
P H OTO S : J E A N  BA P T I ST E G U Y. P H OTO D E C O U V E R T U R E ; I STO C K .
SOLFIN SO GOOD Va pour Honfleur. Pull Honfleur en coton et acrylique made in France, Lafrançaise par B. Solfin,89 €, vetements-lafrancaise.fr
Se ReFAIRe UNe TOILe Cette fois-ci à coup de pinceau. Coffret Classique Huile Extra-fine, Lefranc Bourgeois,180 €, lefrancbourgeois.com
MUSc HAVe Besoin de rien, envie de Narciso. EDP for her Musc Noir, Narciso Rodriguez,126 € - 100 ml, narcisorodriguez.com
S T Y L E L I S T E /
TÊTe AU cARRÉ Ou au rectangle. Oreiller ergonomique ou de confort,Wopilo,entre 55 et 99 € l’unité, selon modèle, wopilo.com
OÙ eST MON FAUX FUR ? Pas d’inquiétude, tout roule. Veste en fausse fourrure, Shrimps,500 €, brownsfashion.com
LA BULLe IMMOBILIÈRe Est à deux doigts d’exploser. Lampe Wonder Times, Seletti, 259 €, fleux.com
08
JOUR De RÉcUP C’est la nuit que ça s’active. Le Concentré Bi-Phase Récupérateur de Nuit Anti-Âge Global,Yves Rocher,59,90 €, yves-rocher.fr
JeUNe JONc MODeRNe Il s’agit sûrement de Cylia. Bracelet jonc Cylia en argent blanc, Histoire d’Or,179 €, histoiredor.com
PIeD -De-POULe De LUXe Ça vous met en jambes. Pantalon à motif pied-de-poule, OffWhite,620 €, farfetch.com
Se FAIRe UNe TOILe En attendant que les cinémas rouvrent… Bob en toile,Paco Rabanne,90 €, net-a-porter.com
IVAR OÙ ? Dans la cuisine se faire un buffet. Armoire à portes en métal perforé Ivar,Ikea,79 €, ikea.fr
POIDS PLUM C’est du lourd. Pocket Palette Plum, Sephora Collection,9,99 €, sephora.fr
BURe TO Be ALIVe Le scandale enfoui des déchets nucléaires. BDCent Mille Ans,de G. D’Allens, P. Bonneau et C. Guillar,éd. Seuil,152 p., 18,90 €,seuil.com
PORT DU MASQUe OBLIGATOIRe Geste barrière pour cheveux fins. Masque repulpant cheveux fins Hair Food Pastèque Fructis, Garnier,6,90 €,garnier.fr
NECTAR PLUS ULTRA Regardez sa belle robe. EDP La Petite Robe Noire Nectar, Guerlain,99 € - 50 ml, guerlain.com
/ S T Y L E L I S T E
TO DO LISSe N’oubliez pas votre sac. Petit sac en cuir lisse, IKKS, 195 €, ikks.com
FAIRe AMBRe À PART Au sommet de sa Carrière. Diffuseur de parfum La Rose aime l’Ambre, Carrière Frères,68 €, carrierefreres.com
Se TAPeR UN FAR C’est le pied. Sandales en cuir, By Far,591 €, matchesfashion.com
09
VOUS ÊTeS STReTcHÉ.e ? Ça se voit à vos yeux. Mascara So Stretch, Sisley,50,50 €, sisley-paris.com
MUCHO MUCHO AMORe Cœur avec les mains. Assortiment de 24 mendiants au chocolat, éd. Saint-Valentin, À la Mère de Famille,23,50 €,lameredefamille.com
cADRe SUPÉRIeUR Vous élevez votre niveau de vie. Tableau brodé, Macon&Lesquoy, 120 €, maconetlesquoy.com
DU BON H En cuir au tannage végétal. Fauteuil H, An°So,890 €, simon-simone.fr
PRÉLÈVeMeNT À LA SOURce Dans la catégorie « riche ». Crème Riche Nuit Réparatrice,La Source,13,50 €, la-source-bio.fr
FLeUR BLeUe Le triangle des Bermudes. Soutien-gorge en dentelle, Intimissimi,39,50 €, intimissimi.com
L E G R AN D BA Z AR Par Pierre d'Almeida et Déborah Malet
PUZZLESULO, D’APRÈS UNE ŒUVRE DE BEYA REBAÏ 1 .T E N D A N C E J E UX S O L ITA I R E S Ce s d e r n i e r s te m ps , pe r son n e n e pe ut vou s r e proch e r d e j ou e r tr an q u i l l e m e nt, tout. e s e u l . e dan s votr e coi n .
Cette période d’isolement aurait-elle calmé le jeu ? On est tenté de dire oui au vu du succès retentissant du jeu vidéoAnimal Crossinglors du premier confinement – rappelons que l’intérêt de ce jeu de simulation réside dans le fait qu’on peut y cultiver ses carottes sans jamais devoir monter au front et faire la nique à un quelconque boss de fin.Une tendance aux jeux solitaires et dits « de patience » confirmée par le récent regain d’intérêt pour le puzzle à 1 000 pièces, dépoussiéré par de jeunes marques européennes comme Jour Férié, Mejo, Piece&Love et Kirakos Budapest. MêmeLe Foodingen a édité trois pour fêter
ses 20 ans, qui le sortent de ses clichés kitsch de poneys et de châteaux autrichiens en faisant appel à de jeunes illustrateur.rice.s. « C’est un jeu que j’ai redécouvert quelques mois avant le premier confinement, raconte Jean-Baptiste Viot qui a lancé ses puzzles Sulo, fabriqués en France. Et qui m’a plu pour différentes raisons : c’est relaxant, ça permet de travailler sa concentration et sa réflexion, et c’est assez agréable à faire d’un point de vue sensoriel (toucher, vue).» Un éloge de la lenteur qui tranche avec l’esprit mauvais joueur et de compèt’ auquel on échappe quand on joue seul.e. L’avantage donc de se (re)mettre aux bons vieux sudokus et mots
10
croisés. AvecCrossword,leNew York Timess’est attiré 600 000 abonné.e.s tandis que Le Mondea lancéJeux,en juin dernier. « Pour la presse, décliner en offres digitales payantes ces jeux rétro, qui sont des rendez-vous très suivis pour certains titres, est une façon d’intercaler davantage cette pratique dans le quotidien et de multiplier les revenus numériques », affirme David-Julien Rahmil, journaliste « médias mutants » chezL’ADN.Toujours plus, leNew York Timesa même lancé en décembreShattered Crosswords,un mot croisé en réalité augmentée sur Instagram (onglet « effets »). Y a plus qu’à réviser vos games.
P H OTO S : C O L I N L E N TO N ; D R
1.
3.
. TU VEUX UNE MÉDAILLE ? Diplômée de l’université de Pennsylvanie, où elle a étudié la joaillerie et la métallurgie, Melanie a grandi entre New York et le New Jersey. Aujourd’hui basée à Philadelphie, c’est depuis le studio installé à moitié dans sa chambre, à moitié dans le sous-sol de sa maison (Covid oblige) qu’elle travaille à la création de ses œuvres : des bijoux qui incorporent ses propres cheveux, minutieusement découpés, collés puis enfermés dans des médaillons.
2.
2 .FACEN E W J’SUIS FOU D’TOI, CHEVEU MON BIJOU L’artiste américaine Melanie Bilenker fabrique des médaillons ultra-minutieux à partir de ses propres cheveux.
. THIS IS ENGLAND Loin d’être une lubie sortie de nulle part, les œuvres capillaires de l’artiste trouvent leur origine dans la longue histoire du « hair art », artisanat particulièrement populaire dans l’Angleterre victorienne, où il devient une forme de passe-temps bourgeois (évidemment réservé aux femmes – reine Victoria incluse – qui nouaient, tressaient et enfermaient des cheveux de proches défunts dans des bijoux ensuite portés en signe de deuil).
. CHACUN.E CHEZ SOI Pour elle, rien à voir avec la mort : Melanie se sert au contraire de ses bijoux pour célébrer la banalité du quotidien, de notre intimité et de nos vies domestiques (se faire un œuf au plat, nettoyer sa salle de bains à la brosse à récurer, etc.). Une démarche qui lui vaut d’être exposée depuis le 8 janvier dernier à la galerie Sienna Patti de Lennox, dans le Massachusetts, dans le cadre d’une rétrospective solo intituléeHomeWork (évidemment).
3 .S OCI É T É FAUTILSUCRERLE SUCRE ? Dans le collimateur des médecins (qui parlent d’une hausse de l’obésité mondiale) et des écolos – depuis la réintroduction, dans la culture des betteraves sucrières, des insecticides néonicotinoïdes –, le sucre est aussi visé par deux livres à charge,Histoire du sucre, histoire du mondede James Walvin (La Découverte) etVoracisme - Trois siècles de suprématie blanche dans l’assiette,de Nicolas Kayser-Bril (Nouriturfu). Comme l’explique ce dernier, le sucre est non seulement une catastrophe environnementale et sanitaire, mais aussi humaine, puisqu’à l’origine même e de la division raciale du travail : « À partir du XVIII siècle, les marchands blancs justifient par le racisme le recours systémique aux esclaves noir.e.s dans les plantations de cannes à sucre – selon Montesquieu dansDe l’esprit des loisen 1740, “le sucre serait trop cher si on ne faisait pas travailler les esclaves”. Ils invoquent les “progrès” scientifiques d’alors en termes de classification des espèces (tant animales qu’humaines) et le darwinisme social qui théorise e la hiérarchie humaine sur la base de la loi du plus fort. Au XIX siècle, la traite des Noir.e.s est remplacée par l’engagisme – une main-d’œuvre pauvre et corvéable soi-disant volontaire, enrayée dans des systèmes d’intermédiation et d’exploitation mis en place par des groupes dominants… » Qu’on appelle aujourd’hui l’ubérisation du travail, non ?
11
l e p o i d s d e s m ot s
E m ot et Logiciel malveillant dit « le plus dangereux au monde », Emotet vient d’être neutralisé par une opération coordonnée des autorités de plusieurs pays (France, États-Unis, Allemagne, Pays-Bas, entre autres).
Star d u st 1 .0 Le nom de la première fusée commerciale au monde propulsée au biocarburant, conçue par la start-up américaine bluShift Aerospace, et qui décollait début février d’une ancienne base militaire située dans le Maine.
Bal ae n o p t e r a r i ç e i
Une nouvelle espèce de baleine a été identifiée dans le golfe du Mexique. Nommée en l’honneur du biologiste marin qui l’a découverte (Dale Rice), elle est en grand danger d’extinction.
T h e G r e at B i g Ar t E x h i b i t i o n Un projet d’exposition virtuelle lancé par le sculpteur Antony Gormley, qui souhaite que tou.te.s les Britanniques créent chez eux.elles des œuvres d’art et les exposent à leurs fenêtres ou dans leurs jardins, pour pallier la fermeture des galeries et musées au Royaume-Uni.
Fau x m e r i Can Un terme utilisé par la journaliste britannique Marie-Claire Chappet dans un article pourHarper’s Bazaar UKqui décrit l’obsession de non-Américain.e.s pour les multiples rebondissements de la politique US au cours des derniers mois.