132 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Telerama du 06-01-2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
132 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 06 janvier 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 16 Mo

Exrait

M 02773 - 3704 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?d@r@a@e@k";
MERCREDI 6 JANVIER 2021
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3704
DU 9 AU 15 JANVIER 2021
ET SI ON VIVAIT
AUTREMENT?
CIN RÉCITS
NOTRE INVITÉ UI DONNENT DE L’ESPOIR
LE COMÉDIEN ALEX LUTZ POUR 2021
codes 8000Du 18 au 24 jan vier
sur teler ama.fr
dialogue
Retr ouv ez sur
te ler ama.fr
21 personnalit és
int er viewées par
la rédac tion au En partenaria t
av ec mgen
Mutuelle sant é,Théâtre du Rond-P oint pr évoy ancel
r
o
a
e
b
o
b
l
b
r
o
o
a
L’invité
1978
Naissance
à Strasbourg.
2007
Premier seul
en scène,
Triple Lutz.
2009
OSS 117 : Rio ne
répond plus.
2012
Premier sketch
de Catherine
et Liliane.
2018
écrit, réalise
et interprète Guy.
Alex Lutz
Il a brillé en one-man-show, incarné Catherine,
au côté de Liliane sur Canal+, ou le chanteur
ringard Guy. L’artiste polymorphe signe
un deuxième flm et un roman. Il nous parle
de son enfance, de sa famille, de ses obsessions…
Maquillage Marie ure Thanneur, Coiffure odolf ZubiZarreT , S TyliSM Ma Thieu ar Thela T Colin, SMoking SMal T, Pull alibariS , Soulier S oubouTin, Che Sena TL’invité L’acteur-réaLisateur aLex Lutz
vous êtes inquiet pour la jeunesse ?
Ces « stop and go » sont violents pour nos jeunes. Leur vie
se résume à « ont-ils choisi la bonne formation
professionnelle ? » et à « ont-ils participé ou pas à tuer mamie ou
papi ? » On les fait passer pour des desperados qui dansent à
la queue leu leu sur les plages et toussent, sciemment, sur
des grand-mères ! Plus généralement, cela fait des années
que, dans tous les dîners, on entend « la pauvre, elle galère
pour trouver son stage de troisième ». C’est pathétique :
même pendant cinq jours de stage, ils nous encombrent !
On ne leur ofre ni perspectives ni utopies, car nous
Propos recueillis par Guillemette Odicino sommes, nous les adultes, une génération de super fippés.
Photos Jérôme Bonnet pour Télérama C’est nous qui avons inventé les cinq fruits et légumes
par jour et les pubs pour des barres chocolatées qui
fnissent par une mise en garde contre les aliments sucrés.
Metteur en scène, acteur, humoriste, et aujourd’hui roman- Drôle de société schizophrénique…
cier, Alex Lutz est l’artiste polyvalent par excellence. Né à
Strasbourg il y a quarante-deux ans, il débute dans le Quelle a été votre enfance ?
théâtre subventionné dès l’âge de 17 ans. Crée, dans la fou- Bourgeoisie classe moyenne des années 1980, avec les amis
lée, sa propre compagnie, Le Coût de la pomme ( « une trou- des parents qui s’appellent Paulo et Minouche. On fait du
pinette où l’on se tient chaud »), puis passe de la mise en tennis, mais on a une Peugeot 106. Ma mère était très
obserscène des auteurs pointus aux « seuls en scène » pour les vatrice. Enfant unique de parents âgés et vieille France, elle
autres (Sylvie Joly, Pierre Palmade…) et lui-même. Tout en passait des dimanches d’un ennui abyssal chez des oncles
jouant trois spectacles triomphaux au Point-Virgule, au avec, au mieux, La Piste aux étoiles à la télé. Elle n’a jamais
Splendid, puis aux Folies-Bergère (en partie à cheval !), il perdu ce regard amusé sur les grandes personnes. Mon
s’est fait connaître du grand public, en 2009, en nazillon père, lui, est très lucide, et il adore exercer sa pensée à
défaussement hippie dans OSS 117 : Rio ne répond plus de Mi- montrer qu’un verre rond peut être carré. Dadaïste, fou de
chel Hazanavicius, puis a largement conquis son cœur, en Boris Vian, c’est un indiscipliné éclairé qui coupe les
che2018, dans la peau ridée d’un chanteur populaire, Guy, flm veux en quatre. Leurs infuences m’irriguent, forcément.
qu’il a réalisé lui-même. Sans parler de sa seconde peau de Dans la famille, avec mes deux sœurs, nous avons toujours
Catherine, la secrétaire blonde et sûre d’elle, incarnée pen- ri de tout, et d’abord de nous-mêmes.
dant des années sur Canal+, au côté de Liliane, jouée par son
èmegrand copain Bruno Sanchez. En attendant 5 Set de Quen- Une famille heureuse, donc ?
tin Reynaud, dont la sortie est décalée à cause de la ferme- Mes parents ont divorcé quand j’avais 6 ans et sont restés très
ture des salles, où Alex Lutz étonne encore en joueur de ten- amis mais, encore à mon âge, je garde le fantasme de parents
nis sur le retour à Roland-Garros, on peut lire son premier qui seraient restés ensemble ! Cette douleur est aussi une
roman, Le Radiateur d’appoint : une galerie de portraits en force : l’imperfection qui sonne à votre porte quand vous
zone commerciale d’une tendresse et d’une acuité remar- êtes gamin est une école de tolérance. On comprend que rien
À voir quables. L’homme-orchestre devrait aussi remonter sur n’est jamais certain. Je suis heureux d’avoir été mauvais élève
scène en mars, au Théâtre du Rond-Point, dans l’adaptation pour la même raison : il n’y a pas de chemin tout tracé.
du flm Snow Therapy, de Ruben Östlund. Le quadragénaire N
ème5 Set, aux traits enfantins est partout, et sera notre invité à Téléra- vous étiez un enfant dyslexique.
de Quentin ma Dialogue. En attendant, cet ami du temps qui passe, qui Rien de tragique. J’ai dû faire trois ans d’orthophonie avec,
r eynaud. aime tant à « raconter les gens » se confe sur son parcours, à chaque rendez-vous, ma mère qui crie « Merde,
prépareProchainement ses inquiétudes et ses émotions d’hier et d’aujourd’hui. toi, on a oublié l’orthophoniste ! ». Mais on reste dyslexique à
en salles. vie : quand je lis à haute voix, quel cauchemar ! Il y a des
t élérama Que vous évoque cette période si particulière  ? mots impossibles avec trop de lettres verticales : « illicite »,
Dialogue, Je ne suis ni médecin ni scientifque, donc je ne m’aventu- par exemple, au secours ! En revanche, quand j’apprends
sur t élérama.fr rerai pas à juger la gestion du gouvernement qui, à l’évi- les textes de mes spectacles, ce petit handicap est un atout
du 18 au 24 janvier. dence, s’arrache les cheveux. En revanche, je regrette car il accentue ma concentration. Et quand je lis un livre, je
entretien l’absence du questionnement sur le risque : vivre n’est l’imprime mieux que ma brillante épouse qui est une plus
avec alex Lutz, qu’un enchaînement de risques évités ! Si protéger de- grande lectrice que moi !
dimanche vient liberticide, il faut interroger cette contradiction.
24 janvier à 21h. Cette gestion de la pandémie dessine une manière d’être À quel moment décidez-vous que vous serez artiste  ?
au monde, de faire partie du tissu social, qui n’est pas ano- Très tôt. D’abord peintre ou dessinateur. Le théâtre est venu
À Lire dine. Se protéger doit-il se résumer à rester chez soi ? D’ail- plus tard, grâce à une fumeuse histoire d’orientation scolaire.
leurs, c’est quoi se protéger ? Si on met un voile sur cette J’avais loupé mon entrée en option dessin en seconde et, Y
Le r adiateur question philosophique, on ouvre une autoroute aux com- pour rester dans l’artistique, on m’a conseillé en attendant
d’appoint, plotistes, aux fascisants. Comment allons-nous nous ren- de choisir théâtre. J’ai commencé les ateliers du TJP (Théâtre
d’alex Lutz, contrer, nous étreindre à l’avenir ? Comme chez les ani- jeune public) d’André Pomarat et j’ai mordu à l’hameçon.
éd. Flammarion, maux, nos gestes sont essentiels. Et quid de nos enfants Dès l’année suivante, je travaillais dans une petite troupe
208 p., 18 €. auxquels on a enlevé deux ans de leur vie — à minima ? subventionnée et je touchais mes premiers petits cachets.☞
4 Télérama 3704 06 / 01 / 21




$
-&


4&#


..


1-&*/
5&-&3"."
/"
5*0/"

41
9

1*&3 /7 3&.*4& %&
À La Franç aise des Jeux, ce que nous aimons, c’ est voir gagner les gens
Faire gagner vos rê ves et vous faire gagner de l’ argent
C’ est tous les deux jours un nouv eau millionnaire *
Et soutenir chaque jour nos 30 000 commerç ants partenaires
C’ est faire gagner le sport, du champion à l’ amateur
Et restaurer les monuments qui vous tiennent à cœur
C’ est aussi faire gagner ceux qui doivent être aidés
C’ est rester solidaires plus que jamais.
Et vo ir
la France
gagner
®* Moyenne calculée au regard du nombre de lots d’un million d’euros ou plus payés entre juillet 2019 et mars 2020, tous jeux FDJ confondus.
JOUER COMPOR TE DES RISQUES : ENDETTEMENT, DÉPEN DANCE … APPELE Z LE 09 74 75 13 13 (APPE L NON SUR TA XÉ)
FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20 9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t9x272_generique_rouge_voir_france_gagner_t elerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.inddelerama_SR.indd 1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111 23/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/2020 11:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:0811:08
La Française des Jeux – RCS Nanterre B315065292 –
03%3& +" 5*0/ 36 1" 306(& 7*46&-(&/&3*26& 1"a
c
a
z
L’invité L’teur-réaLteuris aLex Lut
Comment glissez-vous vers le one-man-show   ?
Je suis d’abord engagé comme assistant metteur en scène
pendant plusieurs années dans une compagnie
subventionnée à Strasbourg, très théâtre de recherche. Soudain,
j’ai eu peur de m’encroûter : je ne faisais pas ce métier
pour, à 22 ans, être déjà « ariane-mnouchkinisé »… J’ai
rejoint un copain, Sébastien Bizzotto, pour le mettre en
scène au café-théâtre. Le champ des plateaux d’humour
s’est ouvert à moi. Mais j’avais eu besoin de passer par Le
Calmant de Samuel Beckett — ce bagage n’a pas de prix.
Puis je rencontre Bernard Verley qui me demande d’être
coach répétiteur pour les acteurs d’une série télé de TF1…
vous y faites la connaissance de Sylvie Joly…
On s’est dit bonjour et on a rigolé ! Comme si nous nous
reconnaissions. Sylvie Joly est une grande dame de
l’humour d’une immense gentillesse et d’une immense
sensibilité. Elle me propose de coécrire et mettre en scène
son dernier spectacle, La Cerise sur le gâteau, puis elle
m’encourage à écrire le mien.
Dans Triple Lutz, vous inventez déjà une galerie
de personnages.
Et sans même un « bonsoir à tous » au début ! J’étais
vraiment terrorisé et aimable comme une porte de prison.
Puis j’ai évolué et j’ai commencé à aimer m’adresser
directement au public, et aborder, par exemple, le thème de
l’animalité qui me passionne.
Jusqu’à monter à cheval sur scène dans votre dernier
spectacle aux Folies-Bergère.
Un spectacle doit être le lieu de tous les possibles, et mes
deux chevaux sont mes amis. Nilo, surtout, qui est plein
d’enthousiasme. Botero est plus froid. Avant de jouer, il faut
lui envoyer un recommandé !
C’est pour eux que vous avez choisi de vivre
dans la campagne orléanaise  ?
J’ai quitté Paris il y a quatre ans, notamment pour pouvoir
vivre avec eux car c’était plus simple pour le spectacle. J’avais
aussi envie de prendre un peu le large. Depuis l’enfance, j’ai
toujours été rat des villes et rat des champs. Mais j’adorais
Paris, son énergie, son charivari constant de capitale.
D’où vient cette propension à vous glisser dans la peau
Pourquoi ce coup de foudre  ? de personnages de tous âges et de tous sexes  ?
Pour le vent de liberté. L’impression d’appartenir à ce col- J’avais cette sensibilité chevillée au corps, mais Sylvie Joly
lectif physique que représente la scène. Et la découverte, si n’y est sûrement pas étrangère. Son premier spectacle
précieuse à l’adolescence, du toucher, de l’étreinte, de s’intitulait Ne riez jamais d’une femme qui tombe… Le
meill’étude du sentiment amoureux, lors d’une année entière leur titre du monde. La charge mentale de la femme qui
sur Marivaux dirigée par Anne Monteil-Bauer. La même e ssaye de tenir contre vents et marées m’émeut. J’ai une
émancipation que ma première mobylette ! féminitude très forte : depuis tout petit, je n’ai jamais vu
une étrangeté chez la femme. Je déteste cette pose
mascuvous avez créé votre compagnie à 18 ans… line qui consiste à dire : « Je ne comprends rien aux bonnes
Mais ce n’est pas compliqué ! Juste un bureau administratif femmes ! » Quel manque d’efort…
avec un copain. J’avais envie de faire mes propres objets,
mais aussi le désir, très prosaïque, d’être salarié. Il n’y a pas vous êtes donc féministe  ?
que la beauté du geste artistique : même si on vous paye Évidemment et sans le moindre « mais ». Ou seulement
celuiavec une pomme, il faut être rémunéré. Nous faisions des ci : chacun son féminisme. Le mien repose sur une absolue
lectures de Daniel Pennac ou de Brecht dans des bistrots. égalité, et un refus de discutailler sur le destin des femmes
Mes parents m’ont laissé faire, et je devais leur prouver que en string ou voilées. Mais je veux m’autoriser, aussi, à dire de
j’étais digne de la confance qu’ils m’avait accordée. la même manière « quelle conne » et « quel connard » ! ☞
6 Télérama 3704 06 / 01 / 21


4&#



$
-&




..


9

5&-&3"."
/"
5*0/"

41
1-&*/
1*&3 /7 3&.*4& %& 03%3&
Faire
gagner
la vie
locale
ET VO IR LA FR AN CE GAGNER
À La Française des Jeux, nous sommes aux côtés de 30 000 commer çants
partenair es dans les bons comme dans les mauvais moments.
Nous les aidons à développer leur activité qui contribue chaque jour
à l’ économie locale et à l’ animation de nos villes et de nos villages.
JOUER COMPOR TE DES RISQUES : DÉPENDANCE, ISOLEMENT… APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (APPEL NON SUR TA XÉ)
FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20 9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_commerce_voir_france_gagner_telerama_SR.indd 1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111 23/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/2020 11:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:0711:07
La Française des Jeux – RCS Nanterre B315065292. © Julien Soulier –
+" 5*0/ 36 1" 7*46&-$0..&3$& 1"a
c
a
z
L’invité L’teur-réaLteuris aLex Lut
À travers votre personnage de Guy, mais nué quand elles ont tourné dans une autre rue. Nous
saaussi du joueur de tennis sur le retour vions que nous tenions un truc, mais c’est deux ans plus
ème de 5 Set, vous semblez obsédé par l’âge. tard qu’elles sont nées, quand nous avons eu la chance de
Quentin Reynaud m’a ofert un de ces rares rôles qui vous participer au Petit Journal de Yann Barthès. Pour moi,
font apprendre d’autres gestes et convoquent diféremment c’était plus facile car je fais un 38, mais c’est fou comme
votre corps. Ce personnage de tennisman me touche, car il Bruno est séduisante ! Nous avons énormément aimé être
n’a pas fni ce qu’il avait à faire. C’est comme ces merveil- ces deux femmes-là.
leuses danseuses qui doivent stopper leur carrière à
42 ans par tradition et parce que le répertoire n’a pas évolué. Comment rire des gens sans pour autant
J’ai vu le magnifque documentaire d’Elie Semoun sur son s’en moquer ?
père, Mon vieux. Tout y est : cette avancée dans les années En étant touché par leurs travers. Cela me désarme
d’imaqui donne force, tempérance, et, en même temps, rend giner, par exemple, les dirigeants de ce monde en train de
sourd, aveugle, maladroit, de plus en plus à côté du monde. galérer, le matin, à chercher un slip ou des chaussettes. Ou
de me rendre compte que l’oncle machin qui sort des trucs
Pour vous, c’est le thème de Guy  ? racistes aux repas du dimanche est, en fait, un type rongé
Je voulais m’amuser autour de la notion de gens « dépas- par la peur. En revanche, je ne supporte pas l’énergie
sés ». Regardez ces vieux couples qui, jeunes, ont cassé de déployée autour des prosélytes de la haine qu’on accueille
la vaisselle dans des orages amoureux, et fait l’amour sur les plateaux télé. Ils se plaignent de ne pas être
entencomme des bêtes, et des années plus tard, chair de bébé fri- dus, mais on n’entend qu’eux ! C’est comme le sale gosse
pé et à moitié chauves, se disent encore qu’ils se trouvent qui hurle dans le bac à sable et mobilise l’attention. Pendant
beaux. C’est bouleversant. Et indigne la manière bêtifante ce temps, les autres gosses font gentiment la ronde depuis
dont on leur parle, en Ehpad ou ailleurs… deux heures et tout le monde s’en fout.
« Comment allons-nous nous rencontrer,
nous étreindre à l’avenir ?
Comme chez les animaux,
nos gestes sont essentiels. »
Êtes-vous nostalgique ou mélancolique ? Pourquoi être passé au roman ?
Pas nostalgique car rien n’était forcément mieux avant, ni Après Guy, Flammarion m’avait approché pour un livre,
en 1992 ni en 1513. Mais je m’eforce de me souvenir des mais je n’avais pas envie d’un recueil de sketchs. Et, un soir,
choses. Mon livre préféré est Les Années d’Annie Ernaux. Sa dans un Bricorama, j’ai acheté un radiateur d’appoint, car je
manière de donner une telle acuité sensorielle à ce qu’elle me gelais dans ma loge. Des tonnes de carton d’emballage,
a pu ressentir en 1965 ! Que cela puisse nous parler, une notice en trente-six langues, je m’énerve à monter les
aujourd’hui, dans notre corps… La mélancolie, oui. Les petites roues, et, en plus, je découvre que les deux
autocolAllemands ont un mot plus just e, à mon sens : Wehmut. Le lants géants sur chaque paroi chaufante sont impossibles à
spleen, les bleus à l’âme… décoller ! J’ai pesté pendant deux heures en délirant sur la
dangerosité de l’objet. Plus tard, dans la nuit, je me suis
Le César du meilleur acteur pour Guy vous a-t-il étonné ? réveillé avec l’idée de ce radiateur comme narrateur d’une
Oui, d’autant plus que je ne me trouve pas bon acteur. petite société humaine périurbaine, ces « sortes de villes ».
C’était donc doux et apaisant, comme pour un élève auquel
on valide son trimestre. Mais je me doutais que j’attraperais, votre livre n’est pas comique.
peut-être, le cœur des gens en prenant un chanteur de va- L’exercice du portrait n’est pas forcément comique et j’ai
riété, pas une star, plutôt le genre d’artiste qu’on accueille voulu me glisser dans l’avortement d’une Colette, cette
pechez Barclay en disant « Ah, Guy, entre ! ». Ce flm est ma tite dame que personne n’a jamais écoutée, comme dans les
vraie ferté de petit artisan. Mais être acteur de cinéma reste atermoiements professionnels d’un Thibault. Je fais ce mé -
un malentendu pour moi, même si je suis chanceux dans ce tier pour avoir la liberté de proposer du sucré ou du salé.
domaine. Certains me disent que ma carrière est
fulgurante. Pas du tout : tranquillement fulgurante, mollement vous continuez à peindre et dessiner ?
rapide, et c’est très bien comme ça. Je m’y suis beaucoup remis pendant le confnement. Le
dessin est ma langue maternelle. Je suis content d’exposer mes
Un de vos autres succès est télévisuel : Catherine et Liliane peintures — des paysages imaginaires, des souvenirs de
sur Canal+. D’où viennent ces personnages ? routes — dans une galerie parisienne.
Avec mon ami Bruno Sanchez, nous promenions mon fls
en poussette. Devant nous, marchaient deux dames qui Cet éclectisme tous azimuts est-il dificile à organiser ?
avaient l’allure de Catherine et Liliane, l’une plus autori- Il faudrait que je puisse consacrer trois mois à ci, puis trois
taire et l’autre toujours d’accord. Nous nous sommes mis mois à ça sans que tout se chevauche ! Mais, au moins, je
à les imiter en disant juste « oui » et « non », et avons conti- peux dire que ça y est : j’ai décroché mon bac artistique   •
8 Télérama 3704 06 / 01 / 21
4&#



$
-&



3*.0*/&

..



5&-&3"."
/"
5*0/"

41
1-&*/
9

1*&3 /7 3&.*4& %& 03%3&
Fa ire
gagner
le patrimoine
ET VO IR LA FR AN CE GAGNER
À La Française des Jeux, nous partageons votr e amour du patrimoine.
Nous av ons à cœur de transmettr e aux générations futur es ces richesses
qui font l’ Histoir e de notr e pa ys. En nous mobilisant pour sauv er notr e patrimoine ,
nous cr éons des emplois et déve loppons l’ économie locale. En tr ois ans,
*nos jeux du patrimoine ont déjà permis la restauration de 500 sites partout en France.
®* Nombre de monuments restaurés depuis 2018 par la Fo nda tion du pa trimoine via un pourcenta ge des mises des jeux dédiés FDJ .
JOUER COMPOR TE DES RISQUES : ISOLEMENT, ENDETTEMENT… APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (APPEL NON SUR TA XÉ)
FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20FJCO_2012074_20 9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd9x272_patrimoine_voir_france_gagner_telerama_SR.indd 11111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111 23/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/202023/12/2020 11:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:0611:06
La Française des Jeux – RCS Nanterre B315065292. © Julien Soulier –
+" 5*0/ 36 1" "5 7*46&-1 1"m
a
g
a
a
r
t
Sommaire Du 9 au 15 janvier 2021
Merci !
Vœu pieux — comme disent les
incrédules — que l’espérance revendiquée
dans ce numéro de « vivre autrement »
en 2021 ? À l’aube de cet an neuf, c’est
pourtant ce que nous vous souhaitons
ardemment, chers lecteurs. Vous, dont
la fdélité à nous lire chaque semaine,
malgré les restrictions de pagination
forcées — fermeture des salles de ciné -
ma, de spectacles, de musées oblige —,
nous a permis de tenir tout au long de
ces mois dangereux. Pour nos santés,
nos moyens et modes d’existence, nos
ressources culturelles. Et dangereux
pour la survie de la presse, aussi. Grâce
ViVrE à vous, à votre engagement à nos côtés,
AuTrEMEnT nous avons vaillamment passé l’année
et préparons la suivante avec la même
volonté de comprendre ce vieux monde 16 soudain si déboussolé et inquiet. Le
regard des artistes nous y aide, c’est pour
cela que nous les défendons
obstinément. Mais la société civile a aussi bien
des talents. À Lisbonne et à Marseille,
à Calais et à Charenton, les habitants,
comme les hommes et femmes de
cultur e, imaginent d’autres manières
de créer et d’être ensemble. De se
réinventer. Le metteur en scène, humoriste,
rEnTréE écrivain et peintre Alex Lutz, notre
inLiTTérAirE vité, n’a jamais cessé de le faire tout au
long de son cheminement de
comédien. Des modèles dont s’inspirer. Meil-39 leure année… — Fabienne Pascaud
Couverture zine 26 Les cuistots migrateurs CritiqueS
Alex Lutz 3 L’invité la gastronomie comme 39 Le rendez-vous
Photo l e comédien alex l utz outil d’insertion, dans le Par une espèce de miracle :
eJérôme Bonnet 11 Premier plan 11 arrondissement de paris l’exil de Yassin al-Haj Saleh,
pour Télérama ce que révèle la crise 29 Les comédiens aux champs de Justine augier
12 Mise à jour ils ont choisi de s’installer 42 Livres
13 Hommages à la campagne pour faire 46 Talents
r obert hossein, pierre c ardin, du théâtre diféremment 49 Cinéma
claude brasseur 50 Musiques
utrement 52 Arts
« ViVrE AuTrEMEnT  » 33 Penser 53 Enfants
16 u n village à Lisbonne l e goût et l’odorat, deux sens
Marchés, concerts… mal aimés éléviSion
Sur la place de Santos, 36 Découvrir 55 Le meilleur de la semaine télé
ce numéro comporte : une association fait revivre r ecycler les pions des jeux Ovni(s), sur c anal+
une couverture spécifique
« paris-Île-de-france » pour ce quartier du cœur historique de société ; la nouvelle vie 64 Programmes et commentaires
les abonnés et les kiosques
de paris-Île-de-france, et 20 Les ramasseurs de déchets du rutabaga…
une couverture nationale ;
un encart de 20 pages de Marseille à paris, ils ont adio
elinvosges posé en 4 de
couverture sur la totalité marché à 3 km/h en glanant 120 Le meilleur de la semaine radio
des abonnés et portés ;
un encart de 4 pages les masques usagés Salhia brakhlia,
a utopromo piqué entre
les pages 34-35 et 98-99 23 Le son de La Souterraine l’interview politique de 8h30
sur la totalité des kiosques.
Édition régionale, un label indépendant, pas sur f rance info
Télérama + Sortir, pages
spéciales, foliotée de 1 à 24, vraiment basé dans la creuse 125 Les programmes
jetée pour les kiosques des
dép. 75, 77, 78, 91, 92, 93, mais reconnu par les grands
94, 95, posée sous la
e4 de couverture pour 130 Talents
les abonnés des dép. 75,
78, 92, 93, 94. 131 Mots croisés
10 Télérama 3704 06 / 01 / 21
Joana alvarez | Melania avanza To /opale/leeMage | couver Ture : Maquillage Marie laure Thanneur, coiffure r odolfo zubizarreT a, S TyliSMe Ma Thieu bar Thela T colin, SMoking SMal To, pull balibariS , Soulier S l oubouTin, broche oSena Tu
l
p
s
n
i
e
n
e
k
n
Mise à jour
Pre Mier PLAN
E 2021, vo
s lo
salles, auront peu à peu asphyxié, infantilisé tout une profes-Au prix terrible de près de 65 000 morts en France
sion. Malgré la montée au front de la ministre de la Culture
depuis mars 2020, le coronavirus aura été un tra- et les 7 généreux milliards d’aides accordés par l’État
français, somme faramineuse dont aucun autre pays ne saurait gique révélateur. De nos dysfonctionnements,
s’enorgueillir. Mais pareille distribution sans mise à plat ni
de nos incohérences, de nos impuissances. Pas choix — comme on aurait pu le faire par exemple pour les
seulement en matière de santé publique, où les hôpitaux ont conventions collectives archaïques qui règnent toujours à
résisté envers et contre tout ; mais où inquiètent quand l’Opéra de Paris — n’a fait que mettre en lumière un secteur
même — après les errances autour du masque — les récents forcément peu uni dans sa disparité, juste sidéré par la
situaatermoiements sur de nécessaires vaccinations… Pas seule- tion et aux réactions parfois irresponsables. Le coronavirus
ment côté éducation où, faute de réfexion adaptée, jeunes a révélé nos faillites. Cette société du temps court, hystérique
élèves comme étudiants auront été, eux aussi, des victimes et angoissée, individualiste et sans projet collectif, que nous
de la pandémie. Ni côté libertés publiques, trop souvent me- avons laissé feurir et qui est devenue nôtre. Un monde du
nacées, dans un climat anxiogène propice aux restrictions pur présent, de l’éphémère et du clic, refusant obstinément
Par en tout genre. Ni côté culturel, où les tergiversations puis les de penser à des lendemains qui chanteront moins bien.
Fabienne fermetures et interdictions, imposées par le gouvernement Puissent les douleurs de 2020 nous faire marquer le pas et
Pascaud sans aucune étude des contaminations possibles dans les servir de leçon pour 2021. Anticipons l’avenir •
Télérama 3704 06 / 01 / 21 11
VICTOR MORIYAMA/The New Y OR TIMes-RDUX-RA
yoc
t
l
l
n
n
l
m
z
m
y
­
o
t
o
­
m
t
Mise à jour
50 journalistes tués, où V ont ni Cher surtout en zone de paix
un rédacteur du quotidien El Mundo les martinets ? décapité au mexique, un reporter brû­
lé vif en inde, un patron de chaîne
« Sri ! Srii ! Sriiiiii ! » en bandes bruyan­ 3 000 couples. alors Florent a uclair pendu en iran. t ous trois font partie
tes au dessus des toits, les martinets est arrivé ! dans le cadre du concours des 50 journalistes tués en 2020, le
tracent dans le ciel. Que se racontent­ Faire , un « accélérateur de projets ur­ plus souvent sciemment assassinés
ils ? Qu’ils sont les plus rapides avec bains et architecturaux innovants » parce qu’ils exerçaient leur mission
leurs pointes à 200 km/h ? Qu’il ne faut lancé par le pavillon de l’arsenal, ce d’information. Ce sévère bilan publié
pas les confondre avec ces feignasses jeune architecte de 29 ans, lecteur de par r eporter sans frontières frappe
d’hirondelles qui passent leur temps La Hulotte, a présenté son projet passe­ par sa stabilité (53 tués en 2019), alors
sur un fl ? Qu’eux sont les rois du ciel volant, du nom provençal de ces oi­ que la pandémie mondiale a freiné
où ils restent facilement six mois sans seaux qui enchantent la belle saison. les reportages. surtout, pour la qua­
mettre pied à terre, même pour se re­ l e principe : installer sur des pignons trième année consécutive, le nombre
produire, manger, dormir ? ou, plus aveugles un ensemble d’une centaine de journalistes tués dans des pays
prosaïquement, que ces villes qui se de nichoirs — soit la taille optimum des dits « en paix » augmente encore (70 %
gentrifient, se densifient, se cal­colonies. À 30 000 euros le pignon des assassinats) tandis que les zones
feutrent, deviennent de plus en plus équipé de petites boîtes en matériaux de guerre comme la syrie ou le Yé­
inhospitalières… ? Car pour pondre, recyclés fabriquées en France et ga­ men s’avèrent moins meurtrières. l e
couver, élever leurs petits, les marti­ ranties trente ans, l’afaire ne coûterait mexique, où le rédacteur en chef d’un
nets doivent se poser. mais où ? plus pas plus cher qu’une fresque de street site d’information a été retrouvé d­é
un trou ! pas une fssure ! en dix ans, art, et moins qu’un mur végétal gour­ coupé en morceaux, demeure le pays
à paris, le martinet a vu ses efectifs mand en eau et entretiens divers. l as, le plus dangereux pour la profession.
baisser de 40 %. il n’en resterait que le jury n’a pas suivi. — Luc Le Chatelier l ’inde et le pakistan complètent le
triste podium, où la cruauté s’afrme
comme mode opératoire (coups de
machette, aspersion au gel hydro
alcoolique et inflammation…). par­
tout, les premiers tués restent les jour­
nalistes d’investigation, morts pour
C’est, en avoir tenté d’enquêter sur la corrup­
pourcentage, tion ou l’environnement. 2020 et la
la chute de pandémie signent également une en­
fréquentation des volée des interpellations et arresta­
cinémas en France tions de reporters de terrain, facili­
en 2020, soit tées par les lois d’exception et mesures
65,1 millions de d’urgence. 387 journalistes sont em­
tickets vendus, prisonnés dans le monde, un niveau
contre 213 en 2019. « historiquement haut », parmi les­
Trois films étrangers quels davantage de femmes détenues.
en tête avec plus — François Rousseaux
de deux millions
d’entrées  : Tenet
de Christopher
Nolan, 1917 de Sam
Mendes et Sonic
de Jef Fowler.
ViVement demain
Les producteurs de The Crown planchent
sur une série consacrée aux Rolling Stones.
L’histoire mouvementée du roi Jagger
et ses comparses a de quoi rivaliser en faste
et en décadence avec celle des Windsor.
12 Télérama 3704 06 / 01 / 21
70
Phoo12/AlA/my AGAI Pho A Genc |  jo | S A évI © mIIS tère de A ture/ul édIA thèque du P AtrImoIne, dIS . rmn-GrAnd P AAISHoMMA ge
fantasme de millions de spectatrices énamourées, et se
transforme en mâle idéal. Dans l’un de ses flms, Pas très ca-LE REPos tholique (1994), Tonie Marshall fera s’éprendre son héroïne
d’un homme uniquement parce qu’il ressemble à Jofrey de D’Un g UERRIER Peyrac… Plus tard, elle ofrira à Hossein l’un de ses derniers
jolis rôles dans Vénus beauté (institut).
Acteur, comédien, cinéaste, metteur en scène, le charismatique Puis, bien sûr, il y eut le spectacle vivant. En 1972, à la
Robert Hossein triompha auprès de BB et de Michèle Mercier, et tête du Théâtre populaire de Reims, il repère la toute jeune
fit fantasmer les spectatrices des années 1960. Avant d’investir Isabelle Adjani qu’il engage pour La Maison de Bernarda, de
théâtres et Stade de France avec des épopées spectaculaires. Federico garcía Lorca, avant qu’elle n’entre à la
ComédieFrançaise. Bientôt, il vise plus grand, plus spectaculaire. À
Pas un immense talent au départ, si l’on en juge par ses ap- Paris, au Palais des sports, il monte des épopées en forme
paritions dans Quai des blondes (1954), de Paul Cadéac, Du de tableaux vivants (Le Cuirassé Potemkine, 1975), des
adapriff chez les hommes (1955), de Jules Dassin, ou Série noire tations littéraires (Notre-Dame de Paris). Cela ne lui suft
(1955), de Pierre Foucaud. Mais une vraie présence. Une pas : il en veut toujours plus, au risque de déplaire aux
crigueule, surtout. Et un petit côté voyou très attirant, le tiques, mais, dit-il, « je ne travaille pas pour l’élite »… Il se fait,
charme slave en sus… Abraham Hosseinof, dit Robert Hos- alors, hagiographe du Christ (Un homme nommé Jésus, 1983).
esein, qui vient de nous quitter au lendemain de son 93 an- Au terme des représentations de Je m’appelais
Marie-Antoiniversaire, était russe, ardent et sexy. Tout comme son co- nette (1993), le public est même amené à voter pour
l’acquitpain Roger Vadim, avec qui il partagea la passion du cinéma tement ou la condamnation de la reine. Procédé qu’il
réitéet des jolies flles. Et c’est Hossein qui dégaina le premier : rera plusieurs fois, notamment pour L’Afaire Seznec, en
un an avant Et Dieu créa la femme…, il révèle, dans Les sa- 2010. Mais son dernier coup d’éclat avait eu lieu quatre ans Robert Hossein,
lauds vont en enfer (1955), la sensualité de son épouse, Mari- plus tôt, avec Ben-Hur, et sa célèbre course de chars, qu’il amateur de jazz,
de séries noires, na Vlady. Il se séparera d’elle quelques années plus tard, présenta en toute simplicité au stade de France… Robert
et créateur de
mais jamais de Vadim, qui l’entraînera dans des projets par- Hossein servit le théâtre-spectacle sans se lasser. Toujours grands spectacles
fois ambitieux (Sait-on jamais…, 1957), quelquefois heureux enthousiaste et gueulard. — Pierre Murat populaires.
(Le Repos du guerrier en 1962, gros
succès commercial, avec Brigitte Bardot).
Comme tous les jeunes gens de sa
génération, Robert Hossein était
empli de jazz et de séries noires à
l’américaine. D’où sa passion pour Frédéric
Dard, qu’il adapte, en 1959, avec Toi le
venin, et le désir visible d’égaler En
quatrième vitesse, de Robert Aldrich :
cadrages audacieux, montage
elliptique, Côte d’Azur flmée comme Los
Angeles, et pour héros un paumé
ombrageux, devenant le jouet sexuel de
deux sœurs. Plus ou moins
consciemment attiré par le théâtre, déjà, il
privilégie dans ses flms les lieux clos : la
villa de Toi le venin, le chalet de
montagne de La Nuit des espions (1959), la
cabane au bord de la mer de Point de
chute (1970). Il est féru
d’expressionnisme, aussi : dans Le Vampire de
Düsseldorf (1965), il pare d’un noir et
blanc hypnotique le destin d’un serial
killer des années 1930 qui avait inspiré
Fritz Lang dans M le Maudit.
En 1964, soudain, sa carrière de
comédien s’emballe : dans Angélique,
marquise des Anges (de Bernard
Borderie) et ses suites, il est celui que
l’héroïne (Michèle Mercier) refuse
d’épouser — trop vieux, trop moche, trop
boiteux — avant de découvrir
l’étendue de ses talents cachés — grand
alchimiste, grand aventurier, grand
amant. Avec sa cicatrice qui lui barre
la joue, Jofrey de Peyrac devient le
Télérama 3704 06 / 01 / 21 13