160 pages
Français

Telerama du 07-10-2020

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 07 octobre 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 22 Mo

M 02773 - 3691 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?d@g@t@b@k";
MERCREDI 7 OCTOBRE 2020
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3691
DU 10 AU 16 OCTOBRE 2020
SUITE DE
NOTRE ENUÊTE
VIEUX, JEUNES
DEUX GÉNÉRATIONS
DANS LA TEMPÊTE
SECOND VOLET
ET COMMENT
VONT
LES VIEUX?
La comédienne
Macha Méril,
notre invitée
codes 800028.09.2020 15:03 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoatedv2_FOGRA39_U280_K95 GMGv528.09.2020 15:03 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoatedv2_FOGRA39_U280_K95 GMGv5x
Fille d’exilés russes et de Mai 68, elle cultive
force de caractère et goût de la liberté.
Pour l’actrice et romancière, 80 ans est le bel
âge, où l’on frôle un bonheur inconnu.
Macha
Méril
Propos recueillis par Yasmine Youssi Son nom s’est imposé d’emblée. Parce blic comme à ses interlocuteurs une énergie à nulle autre
paPhoto Patrick Swirc pour Télérama que Macha Méril, née princesse Marie- reille. Le secret de celle qui revendique de ne pas s’arrêter de
Madeleine Gagarine, flle d’aristocrates travailler ? Surtout pas de sport, « après les gens ne parlent
russes exilés en France après la révolu- plus que de ça », de la curiosité, de la jouissance. Et du plaisir.
tion d’Octobre, n’a jamais considéré la vieillesse comme une
fatalité. Bien au contraire. Inoubliable Femme mariée de De quoi le passage des années vous a-t-il libérée ?
Godard (1964), elle s’était lancée dans la production dès les Libérée a une connotation négative. Je préfère me demander
années 1970, avant d’écrire son propre flm la décennie sui- ce que j’ai appris, acquis avec les années. Aujourd’hui, j’ai
vante, puis de fonder une association — Les Cinquantièmes 80 ans, et c’est franchement le bel âge. Parce qu’il faut du
Jubilantes — destinée à mettre en valeur les quinquas de sa temps pour s’afrmer, pour fourbir ces armes qui vous
génération à l’orée du nouveau millénaire. Avec l’idée de ne rendent meilleure. Il faut du temps pour ne plus subir les pro -
pas subir la pénurie de rôles destinés aux femmes d’âge mûr, jets que font vos parents pour vous. La vieillesse n’est pas une
sachant qu’au cinéma, celui-ci arrive tôt. calamité, au contraire ! Je peux maintenant jouir de
l’instruÀ Voir Macha Méril a toujours engrangé les années pour mieux ment que je suis devenue, surtout que je ne perds plus de
Sorcière, profter de l’avenir, préférant regarder devant plutôt que re- temps à me tourmenter de l’opinion du public, ni de ce que
au théâtre gretter son passé. À commencer par cette carrière interna- je dois mettre, faire ou dire. Même mon bonheur est supé -
de Poche tionale qui l’a menée de l’Europe aux États-Unis, durant la- rieur à celui que j’ai pu éprouver par le passé, plus mystique,
Montparnasse, quelle elle a tourné pour les plus grands, de Rohmer à Buñuel, plus spirituel, parce qu’avec l’âge on frôle des zones
inconeParis 14 .  en passant par Fassbinder, Pialat ou Argento. Elle est ensuite nues. Il avait été un jour demandé au philosophe Marcel
Gautheatredepoche- venue au théâtre, s’est mise à l’écriture, n’hésitant pas non chet quel conseil il aimerait donner aux jeunes : « Chercher ce
montparnasse.com plus à partager ses amours et une certaine intimité avec le pu- pour quoi on est fait », avait-il répondu à juste titre. Qu’est-ce
blic. Comme pour lui rappeler que le meilleur reste à venir. d’autre que la vie si ce n’est se trouver ? J’ajouterais aussi
saÀ lire À 80 ans (elle en paraît quinze de moins), elle ose avec Vania, voir pour qui on est fait, et ce que l’on est prêt à donner. Nous,
Vania, Vassia Vassia et la flle de Vassia une captivante saga romanesque pa- artistes, sommes privilégiés dans cette quête parce que nous
et la fille de Vassia, rue aux éditions Liana Levi, et revient sur scène avec des avons le devoir de vivre avant les autres ce qu’il va advenir
éd. Liana Levi, textes de Marguerite Duras mariés à la musique de Michel pour comprendre notre époque. Je me considère comme un
352 p., 21 €. Legrand, son dernier mari. Là encore, elle transmet à son pu- laboratoire pour les générations futures. ☞
6 Télérama 3691 07 / 10 / 20
Vieu
L’invitée1940
Naissance
à Rabat,
au Maroc.
1959
Débuts au cinéma
dans La Main
chaude,
de Gérard Oury.
1964
Une femme
mariée,
de Godard.
1988
La Mouette,
mise en scène
d’Andreï
Kontchalovski.
2008
Un jour,
je suis morte
(éd. Albin Michel).À quoi ressemblaient les seniors de votre jeunesse ? comme une date de péremption. Au fl des ans, les
connaisMa mère était une femme merveilleuse, issue de l’aristocra- sances s’afnent, alors j’ai plutôt le sentiment de
commentie cosmopolite russe. Elle a dû quitter son pays après la ré- cer à ressembler à ce que je suis vraiment. J’ai longtemps
volution de 1917. Elle a connu l’exil, quand ses sœurs étaient tourné autour de la littérature depuis mes études de lettres
déportées en Sibérie. Ma mère a tellement lutté qu’elle re- à la Sorbonne. Le cinéma m’a attrapée, me permettant de
cevait la moindre chose positive comme un cadeau, qu’il gagner avec un flm plus que mes deux sœurs en une année.
s’agisse d’un paysage, d’un voyage ou du succès du livre Le premier frigo à être entré dans la famille, c’est moi qui
qu’elle a consacré à sa famille à la fn de sa vie. Mais je ne l’ai acheté. L’écriture est venue plus tard, par étapes,
suis pas sûre qu’elle était à l’image de sa génération. En mai d’abord avec des bouquins de cuisine, puis des romans, des
1968, les vieux n’ont pas soutenu les jeunes et ne sont pas récits. Vania, Vassia et la flle de Vassia, mon premier livre
descendus dans la rue pour changer la société. romanesque, est paru au printemps dernier. Pour cela, j’ai
respecté le genre à la lettre. J’ai écrit un roman palpitant,
soLes jeunes de Mai 68 ont-ils vieilli diféremment ? lide historiquement, avec des descriptions mais pas trop,
J’en ai assez d’entendre que Mai 68 était une révolte d’étu- des découvertes, des personnages intéressants.
diants. Ça a été un changement considérable. La société s’est
décrassée, débridée. Rien n’était plus pareil. Et ce sont les Vous n’auriez pas pu l’écrire avant ?
jeunes de l’époque qui ont mis au monde les écolos d’au- Ce livre est un pied de nez au destin. J’ai vécu six années
jourd’hui. Ils ont élevé des enfants qui refusent de manger de merveilleuses avec Michel Legrand, qui, chaque jour, me
la viande, veulent travailler dans l’humanitaire. Là est la demandait si j’avais trouvé un sujet sur lequel écrire. Je
sagrande diférence entre ceux qui avaient 20 ans en 1968 et vais qu’il attendait beaucoup de moi, mais je n’arrivais pas
leurs parents : ils ont éduqué leurs enfants pour qu’ils se ré- à m’y mettre tant j’étais débordée, m’occupant autant de
voltent. Ce que j’avais fait à cette époque-là. Mon père est sa carrière que de la mienne. Et puis je l’ai vu décliner. Un
mort du typhus lorsque j’avais 5 ans. Nous avions alors quit- jour, il est revenu d’un concert à la Philharmonie de Paris.
té Rabat, au Maroc, où il était ingénieur agronome et où je Il y avait joué pour la première fois de sa vie parce qu’on
suis née, pour Bagnolet. Ma mère a fait comme elle a pu, avec lui en avait longtemps barré l’accès, le considérant comme
rien. Contrairement à mes sœurs, qui espéraient intégrer en un auteur de chansons indigne d’y être invité. Il en souf -
France un milieu équivalent à notre milieu d’origine, j’ai vite frait. Michel savait qu’il était un grand compositeur. À son
compris que je n’étais pas une aristocrate russe mais une pro- retour de la Philharmonie, il était à ramasser à la petite
létaire. Je devais me battre. Ma chance ? J’étais jolie et j’avais cuillère. Mais si fer. Il l’avait fait pour moi. En amour, on
des amants de gauche. On m’invitait partout. Alors j’ai regar- veut se mériter l’un l’autre. La nuit même, j’ai eu l’idée de
dé, observé tout ce qu’il y avait autour de moi. Personne ne mes Cosaques. De ces hommes à qui l’histoire a fnalement
s’est méfé. À tort. Car les grands parcours de femmes com- donné raison au bout d’un siècle, puisqu’ils étaient
permençaient souvent comme ça. Colette, qui était belle à cro- suadés que le pays qu’ils avaient fui après la révolution,
quer, est arrivée à observer le monde par la voie du sexe. cette Russie non industrielle, orthodoxe, si fervente, ne
pouvait basculer dans le communisme. Leur histoire n’est
pas la mienne. Mais j’ai su y glisser des choses que j’avais
vécues, l’immigration, la manière dont on en sort. Comme
« J’ai vite compris que je n’étais un véritable écrivain, j’ai exploité ma mémoire en la
construisant. Michel a pu lire les cent premières pages et il pas une aristocrate mais une
en était heureux parce que ce livre était l’aboutissement
prolétaire. Ma chance ? Être jolie de notre histoire.
et avoir des amants de gauche. »
Quand votre âge a-t-il commencé à poser problème
au cinéma ?
J’avais créé l’association des Cinquantièmes Jubilantes
Hier comme aujourd’hui, vous n’avez jamais hésité parce que les femmes de 50 ans n’étaient presque plus
reà parler ouvertement de sexualité… présentées à l’écran. Le cinéma est un art jeune.
ProducIl faut cesser de réduire le sexe à la pénétration ou à la taille teurs et réalisateurs ont souvent le même âge et ne
s’intédu pénis. C’est autre chose. Il est partout, dans la volupté ressent qu’à leurs problèmes de trentenaires. Pour les
que procure le soleil, dans les amitiés amoureuses, dans autres, les rôles sont rares. J’ai eu la chance immense
l’ambition politique, dans le sport, dans la séduction, dans d’avoir 20 ans au moment de la Nouvelle Vague — dont
la cuisine… Il s’agit d’abord et avant tout d’être branché l’un Godard était le roi. Ce courant qui, naturellement,
émasur l’autre, et pas forcément pendant l’acte sexuel. Perce - nait d’une société en ébullition a rehaussé le cinéma au
nivoir ensemble quelque chose qu’on ne maîtrise pas, qu’on veau des autres arts. On n’a plus flmé de la même manière.
ne sait pas. Il m’est arrivé d’avoir un orgasme juste en dînant En France, ça a duré dix ans. Ensuite, on est revenu à un
avec quelqu’un. Là aussi, l’âge joue. Plus on a rencontré de cinéma narratif issu d’une littérature populaire, auquel je
gens, observé comment les autres vivent, plus on ose. Et n’adhère plus. La plupart du temps, je le trouve sec,
intelpuis le plaisir et la jouissance nous rajeunissent. lectuellement sans audace. Il est rare aujourd’hui que
j’envie un rôle. Sauf dans les flms iraniens ou russes de
SeQuand avez-vous eu le sentiment d’atteindre l’âge mûr ? rebrennikov et Zviaguintsev. Comme l’argent de la télé
Ça n’existe pas l’âge mûr, vous continuez à être vous-même. fnance désormais le septième art, on fait des flms de
soJ’ai eu une ménopause normale. Il faut cesser de l’envisager ciété, bien-pensants, sur des petits paysans, des petits mé-☞
8 Télérama 3691 07 / 10 / 20
Vieux
L’invitéeAV EC MON OPTICIEN
et
CONTRÔLE
de ma
**VUE
Le s op ticiens Op ti c 2ooo s’ enga ge nt à :
Vo us pr opos er une of fr e ad aptée à vos besoi ns•
en min imi sant autant que po ss ible vo tr e budg et
Vo us of fr ir des co nsei ls pr of ess io nnel s,•
***un serv ic e après-vent e et des garanties ad aptés
Contrôler vo tr e vue•
op tic2000.c om
*Les opticiens Optic 2ooo, professionnels de santé, s’enga gent à vous proposer une offre 100% Santé permettant de minimiser autant que
possible votre budget optique conformément à la réglementa tion ap plicable. L’ offre s’adresse à toute personne disposant d’une complémentaire
santé responsable et est soumise à conditions et à l’accepta tion d’un devis en ma gasin. Conformément à la réglementa tion en vigueur , votre
opticien vous informera individuellement sur le calcul de vos dépenses optiques et les conditions qui vous sont ap plicables sur le lieu de la
vente. **T est à but non médical. Septembre 2020. Prix délivré par INMA STRA TMARKETING suite à une enquête menée du 1er au 15 novembre
2019 auprès de consomma teurs français.*** Vo ir conditions en ma gasins. SIREN 326 980 018 - RCS Nanterre.
o2-SP-ZD-Rentree-2020- Homme-Telerama-209x272.indd 1 03/09/2020 18:20Vous reconnaissez-vous dans les revendications
des jeunes femmes d’aujourd’hui ?
Je préfère qu’elles se renforcent pour être capables de
rembarrer les hommes qui veulent abuser d’elles plutôt que de
taper sur les mecs en disant que tout est de leur faute. Car ce
☞ decins, des femmes violées ou des hommes seuls. Ils n’est pas de leur faute mais celle de la société tout
ensont dans le droit fl de ce qui se dit dans les débats à l’an- tière si, depuis la nuit des temps, les femmes sont le peuple
tenne ou dans les journaux. Or le cinéma, c’est d’abord le soumis, le peuple vaincu, même si ce siècle est celui de
mariage du son et de l’image. Et il doit toujours être en leur émancipation. En 1966, la pilule, et donc le fait de
maîavance sur son époque, regarder plus loin. triser la procréation, a tout changé : le couple, le rapport aux
enfants, aux hommes et à la société. Mais il est une chose
Comment joue-t-on le vieillissement ? qu’il ne faut pas détruire : le jeu de séduction entre les sexes.
Chaque métier a son moment héroïque : la première dent de
sagesse à arracher pour un dentiste, la première pierre po- Vous avez vécu avec des hommes plus jeunes.
sée pour un architecte, remonter le temps pour un comé- Je ne m’en apercevais pas, surtout que j’avais l’air plus
dien. Il y a quelque chose d’excitant à vieillir ou à rajeunir au jeune qu’eux ! Vivre avec un homme plus jeune active
plucinéma. Cela relève toujours d’un petit miracle. Que va-t-on sieurs fbres : amoureuse, maternelle et créatrice. Je savais
chercher dans ces moments-là ? Je ne sais pas. J’ai beaucoup qu’ils me quitteraient. Mais je prenais plaisir à les éveiller et
regardé ma mère pour essayer de comprendre ce qu’il se à les pousser vers leur chemin. J’étais comme un tremplin
passe lorsque le défcit physique est contrebalancé par une pour eux. Aujourd’hui, je crois que cette diférence d’âge
acuité des sens. L’humour, l’esprit se développent. Une cer- est entrée dans les mœurs.
taine distance aussi. On s’améliore, et c’est merveilleux.
Votre manière de jouer a-t-elle changé avec les années ?
Là aussi on s’améliore avec l’âge. Voilà pourquoi je préfère «  Avec l’âge, le déficit physique est
souvent les œuvres tardives des créateurs.  Mais ça m’énerve contrebalancé par l’acuité des sens.
toujours qu’on me parle de mon métier : je n’ai pas de
métier, je ne suis pas actrice, ni transformiste. Plutôt une L’humour, l’esprit se développent.
femme qui s’exprime à travers le théâtre, le cinéma, la litté- On s’améliore, c’est merveilleux. »
rature, la cuisine ou les conversations que je peux avoir.
Aussi j’essaie toujours de glisser dans chacun de mes rôles
un message qui m’est propre, sur la condition féminine par
exemple. J’arrive sur scène ou sur un plateau avec un capi- Le regard porté sur le couple que vous avez formé
tal que je mets à disposition pour enrichir mes personnages, avec Michel Legrand était-il diférent ?
en donnant ce que j’ai compris de la vie. Il faut que ma pré- Les gens nous touchaient dans la rue, comme si nous étions
sence serve à quelque chose, c’est une question de dignité. des icônes, parce que notre couple disait que le grand
Il m’a fallu du temps pour en arriver là. À mes débuts, chez amour peut arriver à tout âge. Nous nous étions connus en
Godard notamment, je reproduisais les souhaits du réalisa- 1964, mais nous n’étions pas libres à ce moment-là. Le fait
teur. Aujourd’hui, je considère que prendre la parole est un d’avoir pu nous retrouver, d’exprimer notre amour a
dondevoir. Et de l’orgueil aussi. Comme tous les immigrés, j’ai né beaucoup de courage, aux femmes notamment. Tout
dele sentiment que je dois faire mieux et remercier pour la venait possible. Notre couple était au-delà de l’amour.
tâche qui m’a été confée. « Être et ne pas paraître », en fran- Comme si Michel était moi et que j’étais lui, aujourd’hui
ençais dans le texte, était la devise inscrite sur le blason des core, par-delà la mort. Il y a quelque chose qui relie Dieu et
miens en Russie. « Être », comme être présent au monde, l’amour. On est dans le même secteur. Voilà pourquoi je suis
mais aussi jouir et avoir du plaisir à vivre. « Ne pas paraître » toujours étonnée de voir combien, en France, on se gave
renvoie aux nouveaux riches. À ces gens qui trichent et d’adultère. Le théâtre, la littérature, le cinéma s’en
reveulent se hisser à une place qui n’est pas la leur. Il faut sa- paissent. C’est un sport national. Or il n’y a rien de plus
voir rester humble. atroce à mes yeux. Si on n’aime plus quelqu’un, on le quitte.
Comment avez-vous supporté la protection imposée Pour vous, un visage est beau parce qu’on y voit ce que vous
aux seniors pendant le confinement ? avez vécu. Que voulez-vous qu’on retienne du vôtre ?
Ce n’était pas audible pour moi : je ne me rends pas compte Je suis farouchement contre la chirurgie esthétique parce
que j’ai plus de 65 ans. Les politiques sont pauvres en ce mo- que cela revient à tricher sur ce que le visage exprime. Tous
ment parce que les intellectuels manquent à l’appel. Le mar- les actes de la vie y laissent une trace. Ce qu’on a fait de bien
keting a pris le dessus, y compris sur la pensée. Où sont- et de mal. La question n’est pas d’être moral mais d’avoir
véils ? Qui montre le chemin ? Michel Onfray ou Raphaël cu à fond les choses. Je ne me suis pas économisée. Je n’ai pas
Enthoven vendent leur littérature comme s’ils exerçaient un fui. Lorsque la vie vous envoie un signal, il faut y aller, vivre
métier de commerce. La pandémie, le confnement ont son- ce qu’elle propose, même quand on sait que ça va faire mal.
né l’alerte. Beaucoup de gens se sont rendu compte qu’ils Il est important de savoir qui on est à travers ces
expériencesmenaient une vie de con et ils ont commencé à reconsidérer là, tout en essayant d’y laisser le moins de plumes possible.
leur existence, à comprendre qu’ils devaient travailler et ga- J’ai eu la chance de vivre sufsamment d’insuccès pour qu’on
gner un peu moins. Ce qui me permet de rester optimiste. ne me tape pas dessus. Le succès fragilise davantage •
10 Télérama 3691 07 / 10 / 20
Vieux
L’invitéeRE -R E- RE -R E
RE -C YC LA BL E.
L’ aluminium de nos ca psules es t 100 % recy clable.
Nou s faison s en sorte que tout es nos ca psules Or iginal
soien t issues à 80 % d’ aluminium recy clé d’ic i fin 2021 .
NE SP RE SS O AG IT PO UR LE RE CY CL AG E.
Nos actions sur Nes pr esso .c om/ agi t
*
* Quoi d’ au tr e ?
PR12656_NES_RSE_PR12656_NES_RSE_ RE-RECYCLAGE_SP_209x2RE-RECYCLAGE_SP_209x2 72_Telerama.indd72_Telerama.indd 11 22/09/202022/09/2020 08:5808:58
NESPRESS O Fr anc e SA S - SIREN 382 59 7 82 1 - RC S PARIS, 27 rue du Co lonel Pierr e Av ia, 75015 Pari s.OLIVIER PEUT
ÉPARGNER DDAANNS S
SON IN INNT TÉ ÉRRÊ ÊTT EETT
CELUI DI DE E T TOOU US S..
À la Banque Populaire, nous pensons que chacun doit êtr e libr e de
pouv oir donner du sens à son épargne en fonction de sa sensibilité .
Voilà pour quoi nous pr oposons à nos clients des solutions
d’investissements socialement responsables.
Un investissement socialement responsable peut présenter un risque de perte en capital et n’est pas garanti.
Document à caractèr e publicitair e
BPCE - Société anon yme à dir ectoir e et conseil de surveillance au ca pital de 170 384 630 eur os - Siège social : 50, av en ue Pierre Mendès France - 75201 Paris Cedex 13 - RCS Paris N° 493 455 042 –
Cr édit photo : Getty Images -
BP_PRET_RESPONSABLE_Telerama_20 9x272_39L.indd 1 15/09/2020 17:03s
t
r
t
m
a
a
a
g
Du 10 au 16 octobre 2020 Sommaire
Vieillir, c’e grandir
Second volet de notre diptyque jeunes-22 42 vieux. Deux générations qu’aura
durement marquées la pandémie. Avec
l’interruption des études, l’isolement, la
distance qu’elle a imposés. Comme la
difcile reprise du travail et de l’emploi.
Après avoir exploré dans nos pages et
sur notre site la planète Jeunes via ses
espérances et ses questionnements,
passons à leurs aînés. Avec une
ambassadrice de choix : la comédienne et
romancière Macha Méril. L’artiste
convainc qu’à 80 ans un monde s’ouvre
encore, débarrassé — si l’on va bien — de
certaines conventions, plus libre, plus
audacieux, davantage ouvert sur soi, le
monde et les autres à la fois. À donner
envie de vieillir. Comme elle. Mais ça ne
s’appelle plus vieillir, plutôt grandir
encore. Créer encore. Aimer encore.
Quand bien même serait-on la proie
d’un nouveau et efcace marché… À
l’occasion des prochains Rendez-vous
de l’Histoire, à Blois, l’historien Pierre
Singaravélou raconte brillamment 53
ecomment, dès le xviii  siècle, celui des
objets esquissa bien avant les hommes
politiques une première
mondialisation. Un concept désormais remis en
question avec le Covid ? Puissions-nous
ne pas nous replier sur nous-mêmes.
Des initiatives culturelles, telles les
Micro-Folies, heureusement, en
préservent… — Fabienne Pascaud
Couverture zine 34 Ma grand-mère fait des haïkus CritiqueS
Macha Méril 6 L’invitée ils se réinventent sur scène, 53 Le rendez-vous
Photo la comédienne macha méril dans l’écrit, le chant… À la bnf , l’expo « Ruines », du
Patrick Swirc 15 Premier plan la créativité et l’estime de soi, photographe Josef Koudelka
pour Télérama autofiction ou autofriction ? ça n’a pas d’âge 56 Cinéma
16 Qui ? Comment ? Pourquoi ? 64 Musiques
20 Élections américaines (6/8) 38 idles, groupe punk anglais 68 Livres
il amène des membres du l e porte-voix d’une jeunesse 75 arts
Ku Klux Klan à abjurer leur haine en pleine tourmente post-brexit 76 Scènes
40 L’art prend l’air 78 enfants
SPÉCiaL vieux l es micro-f olies, des musées
22 Édito numériques de proximité éléviSion
24 u n filon en or 42 Les objets 79 Le meilleur de la semaine télé
l es start-up misent sur t riviaux ou rafinés, ils racontent Jonathan Cohen pour la série
Ce numéro comporte : la technologie appliquée une histoire du monde : La Flamme, sur Canal+
une couverture spécifique
« Paris-Îdf » pour les au grand âge une saga originale et instructive 90 Programmes et commentaires
abonnés et les kiosques de
Paris-Îdf , et une couverture 28 La sexualité des anciens
enationale. Posés en 4 de
couverture : un encart 6 p. hôpitaux ou ehpad font utrement adio
La Croix en aléatoire pour
les abonnés des dép. 18, en sorte que les aînés vivent 45 Penser 146 Le meilleur de la semaine radio
28, 36, 37, 41, 45, 02, 59,
60, 62, 80, 44, 49, 53, 72, leurs amours dans la dignité il est urgent de prendre Pop N’ Co, l’émission,
85, un encart 2 p. Cofret
mythologique pour 31 v is ma vie de mamie à bras-le-corps la question par Rebecca manzoni,
les abonnés f rance
métropolitaine. Édition une formation simule du vieillissement sur f rance inter
régionale, Télérama+Sortir,
pages spéciales, foliotée les ravages de l’âge 48 voyager 151 Les programmes
de 1 à 64, jetée pour les
kiosques des dép. 75, 77, 78, 32 u n village pour alzheimer À dunkerque avec le baron noir
91, 92, 93, 94, 95, posée
esous la 4 de couverture ici, au cœur des landes, tout 50 Découvrir 156 T alents
pour les abonnés des
dép. 75, 78, 92, 93, 94. est fait pour se sentir chez soi une résidence très spéciale… 159 Mots croisés
Télérama 3691 07 / 10 / 20 13
Yann RabanieR / modds | ClaiRe delfino | Josef KoudelKa/magnum PhotosHOR S- SÉ RI E
LE
MO YE N-OR IE NT
EN
CA RT ES
Le Moyen-Orient est au cœur de notr e Histoir e
À la crois ée de s contin ents , le Mo yen- Orient es t depu is touj ou rs le théâtre de la
rencontre des cu ltur es et de l’ af ront emen t des grandes pu issa nc es . Alexandre fac e
à Da ri us , la co nq uête arabe, le ca na l de Suez, les ac cord s Sykes- Pi co t, la dé co uv er te
de l’ or noir , l’ esso r des islam istes, le co nfli t is raél o- pa lestini en , la guerre en Syrie…
Tous les momen ts cl és qu i on t ma rqu é la régi on sont ic i ra cont és en ca rt es .
Ce t at la s de réfé re nc e, ré al is é av ec le s meill eu rs sp éciali stes , sy nt hétis e de s
sièc le s d’ Hi st oi re et écla ir e d’ un jour nouve au , au-d el à de s émoti ons, le s en jeux
gé op ol it iq ue s du mo nd e cont empora in.
LE MO YE N- OR IENT EN CA RT ES
Un hor s- sé ri e
12 4 pa ge s - 12 €
Ch ez vo tr e ma rch an d de jo urn au x
et sur le mo nd e. fr /bo utiq ue
MOEC-prTRA.indd 1 07/09/2020 10:00
20 20l
s
Premier Pan
Emmanuel Carrère
en 2014, en Grèce.
Aujourd’hui,
son ex-épouse
fait paraître un
« droit de réponse »
à Yoga, best-seller
de la rentrée.
Autofriction
Par Nathalie Crom
Yoga (éd. P.O.L). Un texte englué dans les paradoxes, qui Comment parler de soi sans convoquer d’autres
tente de ternir le crédit d’un écrivain considéré comme un
vies que la sienne ? La question se pose de façon de nos contemporains capitaux, et à la lecture duquel on ne
comprend pas bien si elle se plaint d’être, dans le livre, trop récurrente depuis que l’autofction est devenue
ou pas assez présente. Le fait est qu’objectivement elle en est
un genre littéraire majeur, rivalisant avec le ro- absente — son seul prénom, cité une fois —, mais, en la
maman, longtemps omnipotent. La réponse est simple : ce n’est tière, la rationalité importe peu. Carrère aurait pu prendre
pas possible. L’avènement du récit de soi s’est donc accom- mille précautions supplémentaires à celles qu’il a déjà
popagné, depuis des décennies, d’une multiplication des polé- sées, cela n’aurait pas suf. Pour celle qui l’accuse, il eût
falmiques (assorties ou non de suites judiciaires), dans les- lu que Yoga n’existe pas, tout simplement. C’est ce qui est
quelles s’afrontent chaque fois l’auteur et ceux qui, dans son grave. Mais c’est ainsi, et il faut faire avec : l’autofction est et
récit, se reconnaissent ou le croient — ce qui revient au même. restera un champ de mines, une zone de hautes tensions.
Après notamment Christine Angot, Lionel Duroy ou Édouard Parce que passions et émotions s’y afchent sans masque.
Louis, c’est au tour d’Emmanuel Carrère d’afronter la colère Parce que, sans qu’il y ait mensonge, la vérité de l’un n’est
jade son ex-épouse. La journaliste Hélène Devynck a publié la mais celle de l’autre. Parce que, dans l’autofction, la matière
semaine dernière, dans Vanity Fair, un « droit de réponse » à humaine se dévoile à nu et à cru — c’est ce qui nous captive  •
Télérama 3691 07 / 10 / 20 15
Jérôme Bonnet/modd pour téléramao
t
s
e
t
t
a
Qui ? Comment ? Pour Quoi ?
REPéR éE Âge La petite cinquantaine. sure de l’exil. Face à ces images, on
Profession Plasticienne, réalisatrice, pense aux facéties du vidéaste Pierrick
actrice, productrice, monteuse punk Sorin, aux saynètes de Christian
Bolsur les bords. tanski. Ce qui n’empêche pas Rima
Actualité Les photos de famille de cette Samman d’avoir un univers propre,
artiste issue de la diaspora libanaise immédiatement identifable.
font l’objet d’une réjouissante exposi- Ascendants Elle a grandi au Liban dans
tion au festival Portrait(s), à Vichy, et une famille modeste et a été bercée par
d’un livre tout aussi savoureux aux les flms bollywoodiens et égyptiens.
éditions Filigranes 1. Car Rima Sam- Signes particuliers Un CV étonnant !
Diman a pris un malin plaisir à retravail- plômée en orthoptie, elle s’est ensuite
ler chacune d’elles, en les recolorisant, lancée dans une thèse en
sociolinguisles détourant ou en y ajoutant de nou- tique puis a bifurqué vers le cinéma.
veaux éléments. Elle affuble son Comme pour ses photos, elle travaille
grand-père d’un tarbouche rose fuo, de manière artisanale, tour à tour
acsa grand-mère d’une barbe, osant des trice, preneuse de son, monteuse et
aplats aux couleurs éclatantes. Ce fai- productrice de flms déjà primés dans
sant, elle réécrit le roman familial, sus- plusieurs festivals. — Yasmine Youssi
pend le temps, eface la guerre civile 1 L’amour se porte autour du cou, Rima qui a ravagé son pays, réunit les siens éd. Filigranes, 80 p., 27 €.
désormais éparpillés aux quatre coins Festival Portrait(s), jusqu’au 25 oct., Vichy.Samman de la planète, atténuant ainsi la mor- www.ville-vichy.fr/portraits/2020
La D iVERSité D é PRog Rammé E ?
Pourquoi ne retrouve-t-on pas sur nos « asiatiques » et « autres ») recule encore
écrans ces mille et un visages, profls et de deux points en 2019, passant de 17 %
identités croisés dans une rue animée à 15 %. Les femmes, qui constituent 52 %
ou un hall de gare ? Une décennie après de la population française, n’occupent
le lancement, par le CSa (Conseil supé - l’antenne qu’à hauteur de 39 %. Encore
rieur de l’audiovisuel), d’un baromètre plus zappées, les personnes âgées.
de la diversité qui délivre chaque année Les plus de 65 ans représentent 20 % de
des statistiques précises, le bilan est la population, on n’en trouve que 6 % à
décourageant. t el un miroir déformant, l’antenne. La palme de l’invisibilité
rela télévision demeure, malgré les décla- vient à celles en situation de handicap
Selon le CSA, la rations d’intention des patrons de chaî- (moteur/visuel et auditif/mental et psy -
part des « personnes nes, une vitrine non représentative de chique/nanisme/trisomie/autres). alors
perçues comme
la société française. aux antipodes, que 12 millions sont concernées, seuls non blanches »
à la télévision recule même, de ce q u’elle est réellement. Les 0,7 % des individus à l’écran sont perçus
en 2019 de 17 à 15 %. résultats sont accablants. La part déjà comme tels. Et si on faisait de 2021 une
Ci-dessous : Kareen
fai ble de s « personnes perçues comme année de combat contre l’immobilis me ? Guiock, qui présente
le 19.45 sur M6. non blanches » (« noires », « arabes », En vrai. — Emmanuelle Skyvington
C’est le nombre
de fois, en deux
semaines, qu’ont été
vus les épisodes
de la série No Man’s
Land sur Arte.tv.
Preuve que nombre
de téléspectateurs
font feu de tous
les écrans, et
n’attendent plus sa
difusion à l’antenne
(elle est prévue le
26 novembre sur
Arte) pour regarder
une bonne série.
16 Télérama 3691 07 / 10 / 20
1 500 000
Ptrick Le Bescont | Damien Grenon/Phoo12 |  rick aiLL/Phoet ononsP