Telerama du 13-10-2021
164 pages
Français

Telerama du 13-10-2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
164 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 13 octobre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 22 Mo

Exrait

M 02773 - 3744 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?n@r@e@e@a";
MERCREDI 13 OCTOBRE 2021
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3744
DU 16 AU 22 OCTOBRE 2021
UNE AUTRE
FAÇON D’AIMER LE CINÉMA
NOTRE ENUÊTE SUR
LES JEUNES
eET LE 7 ART
LA COMÉDIENNE
CÉLESTE
BRUNNUELL
codes 000180t
é
a
u
a
e
i
a
o
L’invitée
2002
Naissance à Paris.
2019
Les Éblouis,
de Sarah Suco.
2021
En thérapie,
saison 1.
2022
L’Origine du mal,
de Sébastien
Marnier.
Révélée par la série
En thérapie, l’actrice
à la personnalité Céleste
attachante est une
cinéphile pointue.
À 19 ans, elle fait preuve
d’une maturité blufante. Brunnquell
3
Maquillage Jolant Cedr - Coiffure ConsanC Haond - Mer C CinéM du PantHonc
L’invitée la comédienne éleste Brunnquell
Depuis En thérapie, avez-vous reçu des propositions ?
Pas mal de scénarios. Je les lis moi-même, car j’aime
énormément cette gymnastique qui forme mon esprit critique.
Hélas, c’est souvent déprimant : en gros, des rôles de jeune
flle enceinte avec une mère alcoolique ! Des flms a priori
très sociaux mais qui ne racontent rien, ne prennent aucun
risque. Quand je ne comprends pas la motivation sincère
d’un projet, je préfère refuser.
Quel regard portez-vous sur les films que vous voyez en tant
que spectatrice ?
Propos recueillis par Guillemette Céleste Brunnquell, tout juste 19 ans, Il y a de plus en plus de beaux flms sur la jeunesse, comme
Odicino Photo Jean-François Robert est rieuse et commence par improviser Une histoire d’amour et de désir, de Leyla Bouzid, sur les
noupour Télérama ce qu’elle imagine être son portrait veaux rapports amoureux. Et À l’abordage, de Guillaume
dans un magazine féminin : « Elle a les Brac ! On sent que ce cinéaste blanc de 40 ans a fait la dé -
yeux bleus, arrive avec cinq minutes de marche de construire son flm avec ses jeunes interprètes
retard et commande un thé vert… » Révélation lumineuse, noirs. D’autres réalisateurs auraient « parlé » du racisme. Lui
en 2019, des Éblouis, de Sarah Suco, où elle incarnait la toute n’en fait pas un sujet, mais flme leur vie, sans un
pseudojeune Camille qui se débattait dans une famille sous l’em- naturalisme manipulateur un peu dégoûtant. Il n’y a rien de
prise d’une secte, elle a crevé, ensuite, le petit écran dans le pire que les cinéastes qui choisissent cyniquement des
rôle d’une autre Camille, la jeune nageuse aux bras plâtrés thèmes d’actualité. Ce n’est pas le tout de cocher les cases
« féet aux idées noires de la série En thérapie, difusée en février minisme », « écologie », ou « jeunes à problèmes » : ces sujets
dernier sur Arte. Depuis, la bachelière — qui a arrêté ses méritent de la nuance et un regard vraiment personnel.
études, « pour le moment » — a tourné dans un premier long
métrage intitulé Fif l’anguille, aux côtés de Quentin Dol- La jeunesse est-elle mieux représentée dans les séries ?
maire, et se réjouit de la proposition du comédien et metteur Dans les propositions que je reçois, là encore, ce n’est pas
en scène Jacques Weber : jouer prochainement Agnès dans toujours folichon : des jeunes flles énervées, écolos, mais
L ’École des femmes, de Molière, pour du théâtre flmé —  « Vous qui mangent des sushis. Tout et n’importe quoi dans un
vous rendez compte, je vais dire : “Le petit chat est mort” ! » Au même personnage. Les scénaristes n’ont pas l’air de savoir ce
printemps dernier, sur le tournage du thriller familial de Sé - qu’est la jeunesse d’aujourd’hui. Je ne regarde pas beaucoup
bastien Marnier, L’Origine du mal, toute l’équipe s’accordait de séries. Je n’ai pas Netfix — mes parents ont arrêté de payer
sur la curiosité d’actrice mais, aussi, de « cinéphile » de la l’abonnement ! — mais j’ai vu Sex Education chez des copains
douce et ardente Céleste. « Je ne sais pas si je peux dire que je et j’aime que cette fction reprenne la forme classique et très
le suis, il y a tant de classiques que je n’ai pas vus ! » corrige-t- colorée de la série lycéenne, avec l’élève populaire, le moche,
elle. Et pourtant, on ne voit pas d’autre qualifcatif pour le beau gosse… pour, en fait, tout déconstruire.
cette jeune flle d’aujourd’hui qui s’emballe en parlant de ses
habitudes, ses exigences et ses émois de spectatrice. Où voyez-vous les films ?
Je vais en salles. Surtout quand je me sens oisive, il faut que
Sur le tournage de L’Origine du mal, tout le monde vous je bouge, que je fasse un mouvement vers un flm. Le
raptrouvait particulièrement mature. port n’est pas le même dans une salle de cinéma et sur mon
J’étais la plus jeune de l’équipe, mais on me parlait norma- canapé : en salle, c’est une action. Et une inaction si je reste
lement : je n’avais pas l’impression d’être à la table des en- chez moi devant un écran. J’aime aller au cinéma seule. Car
fants ! Peut-être parce que je m’intéresse à tous ces corps de je sors du flm dans un état second, et je ne veux pas
m’exmétier réunis pour fabriquer, de manière si mystérieuse, traire trop rapidement de cette douce fatigue, être forcée
un objet unique. Je veux savoir comment ça marche, alors de revenir trop vite dans le réel parce qu’un pote demande
je posais des questions sur la machinerie, la décoration. immédiatement où l’on va dîner.
« Je ne sais pas si j’explique bien…
Vous ne trouvez pas qu’il est toujours plus
dificile de parler des films qu’on aime ? »
À la fin de vos jours de tournage, vous êtes restée Quels films vous donnent envie d’y aller en bande ?
sur le plateau… Les flms événements, qu’il faut avoir vus. Je peux me
régaLe boulet qui s’incruste ! Comme je m’étais bien entendue ler devant des flms de divertissement pur, mais souvent, les
avec le chef décorateur Damien Rondeau, j’ai demandé à blockbusters, et surtout dans le domaine de la SF, sont si
surfaire un stage à la décoration pour des séquences où je ne proportionnés, si dépourvus de sensibilité, que je m’ennuie.
jouais pas. L’équipe décoration travaille en parallèle et en Dune, de Denis Villeneuve, par exemple : tout le monde est
amont du tournage : c’est donc un autre regard, vraiment beau, les plans sont superbes, mais cela se prend au sérieux,
très enrichissant, sur le flm. et, esthétiquement, on dirait un peu une pub Cartier, non ?☞
4 Télérama 3744 13 / 10 / 21c
L’invitée la comédienne éleste Brunnquell
Comment regardez-vous des films chez vous ? Que font vos parents ?
Grâce au vidéoclub de la Butte Montmartre, qui propose plus Ma mère travaille à la mairie de Paris, et mon père est
arde trente mille DVD. J’y allais, petite, et j’y retourne réguliè- chitecte. Son truc, donc, c’était les flms de Jacques Tati !
rement depuis plusieurs mois. Et sur Mubi ! Cette plate- Ou les grandes tours de Bufet froid (1979), de Bertrand
forme géniale, à la diférence de beaucoup d’autres fermées Blier, qu’il m’a montré à l’âge de 10 ans. Je l’ai revu
dernièsur elles-mêmes, ne craint pas de conseiller des flms qu’elle rement : les plans dans le métro sont magnifques. Le
cinén’a pas à son catalogue, et ouvre, ainsi, d’autres horizons. ma permet cela : ne plus jamais regarder de la même
manière un décor que l’on traverse quotidiennement, et
Qu’avez-vous découvert sur Mubi ? prendre conscience de sa beauté. Réaliser où l’on vit, et
Des courts métrages bizarres comme Les Amours de la même avoir envie d’aller dans des endroits moches a
priopieuvre, une drôle d’expérience horrifque avec une voix of ri : grâce à Éric Rohmer, que j’ai découvert par ma mère, je
venue des années 1960 et de la musique électro. Ou les pre- me sens bien dans les petits bleds. Le cinéma, aussi, donne
miers flms de Milos Forman, comme Les Amours d’une un éclat neuf à des gestes simples, ou à des objets banals.
blonde (1965). Ce réalisateur a un regard tellement féminin Depuis que j’ai vu Volver, d’Almodóvar (2006), je ne peux
sur son héroïne : je n’avais jamais vu une telle scène d’amour, plus attraper un couteau sans penser à celui, plein de sang,
quand cette jeune femme pleure dans les bras de son par - que brandit Penélope Cruz.
tenaire en lui disant qu’elle lui fait confance. Je ne sais pas
si j’explique bien… Vous ne trouvez pas qu’il est toujours Y a-t-il un film culte dans votre famille ?
plus difcile de parler des flms qu’on aime ? La vie est belle, de Frank Capra (1946), met tout le monde
d’accord. Dès que nous en parlons, nous avons le même
votre famille est-elle cinéphile ? souvenir ému. Cela vient de ma grand-mère, qui, en
maMes parents nous ont montré des flms quand nous étions tière de cinéma, s’est arrêtée aux années 1930, avec un
peenfants avec ma sœur. Billy Elliot (2000) et puis les comé- tit jeunot nommé James Stewart !
dies musicales avec Gene Kelly et Fred Astaire, qui se
mélangent dans ma mémoire comme un seul et même rêve. Que vous apporte le cinéma ?
J’aurais aimé qu’ils nous en montrent plus, mais je crois La poésie avant tout. Des formes de liberté. Pour ce qui est
qu’ils ne voulaient pas nous imposer un héritage cinéphile. d’être informée sur le réel, je préfère les docus. Car certains
Ils estimaient nous en avoir donné sufsamment pour éveil- sujets sont trahis par la fction quand elle est complaisante.
ler notre curiosité et que c’était à nous, ensuite, de nous
élever. Ma sœur, aujourd’hui en master image à l’Institut natio- À quel moment naît votre désir d’être dans les films ?
nal supérieur des arts du spectacle, a pris le relais, en Enfant, je voulais devenir danseuse et dessinatrice. À
imposant ses choix, et ça ne rigolait pas : Pickpocket (1959), 10 ans, je commence des cours de théâtre à l’école, pour
de Bresson, quand j’avais 12 ans ! Avec mon cousin, nous le plaisir, surtout, d’être avec des copains. Arrivée en
troinous moquions d’elle en imitant la voix blanche des acteurs. sième, j’ai suivi d’autres potes au Théâtre de l’Atelier. La
À l’époque, je ne comprends rien au flm, mais cette diction directrice de casting Elsa Pharaon vient voir un spectacle
si particulière et la chorégraphie des corps, tout de même, de fn d’année, et mon père reçoit un message pour que je
me fascinent. Même chose avec Pierrot le Fou, de Godard me rende aux essais des Éblouis, de Sarah Suco… Je m’y
(1965) : la beauté formelle et la liberté folle des acteurs me rends, totalement inconsciente, croyant que c’était un
font penser que tout est donc possible au cinéma. moyen métrage sur la gymnastique car toutes les autres
flles du casting faisaient de la gym !
En fait, c’était un long métrage sur
une secte. Je ne suis pas
particulièrement docile, en général, mais là, je
me suis laissé porter. Je ne me
souviens pas avoir voulu être actrice
avant de l’être. Encore maintenant,
quand un cinéaste me plaît en tant
que spectatrice, je ne pense pas que
je veux tourner avec lui. Ce sont deux
choses distinctes. ☞
Caroline Cartier,
Danièle Croisy
et Francoise Guégan
dans Du côté
d’Orouët (1971), film
phare du réalisateur
préféré de Céleste
Brunnquell,
Jacques Rozier.
6 Télérama 3744 13 / 10 / 21
V M Productions/AntineANE OP U R MICR OBIOME EXPER T RÉÉ QUILIBRE Z VO TRE CUI R CHEVEL U NATUR EL LE ME NT
# TIM E for BALAN CE
PURIF IE ET APAISE LE S
CUI RS CHEVELUS À PEL LI CUL ES
85% D’INGRÉDIENT S D’ORIGIN E NA TURELLE , SA NS TENSIO AC TIF S SULFAT ÉS , SA NS SI LI CO NE.
NE OPUR MICR OBIOME EXPERT, les sham pooings ant pellicula ir es équilibr an ts nouv elle gé nér at on qui pr ennen t le pr oblème à la ra cine av ec re spect et douceur .
Ils agiss en t en pr of ondeur pour purifi e r sans agr ess er av ec des formul es sensoriell es qui ré équilibrent le micr obiome du cuir cheve lu dur able men t. L’e xtra it de
Ging em br e Sauv ag e asso cié à l’ ex tr ait de Céleri, actfs ant pelliculair es br ev et és 100% d’ origine na tur elle, éliminen t les pellicules visibles dès la pr emi èr e app licat on et
apaisen t les démang eaison s: un ré sult at imm édia t pour des cheve ux beaux et sains pour long te mp s. To ut es t une quest on d’ équilibr e pour en fi nir av ec les pellicules.
LE CU LT E DU CHEVEU
UNE MAR QUE CO NÇUE
et FA BRIQUÉE en FRANCEwww .r ene furterer.com
FURTERER_FURTERER_ AP_NEOPURAP_NEOPUR _TELERAMA_TELERAMA _209x2_209x2 72_V72_V 2.indd2.indd 11 15/09/2015/09/20 2121 15:2115:21c
L’invitée la comédienne éleste Brunnquell
Qu’est-ce qui vous donne envie de découvrir un film ? programmations. Il y a l’école, aussi. On peut avoir grandi à
Le souvenir d’un adulte qui m’en a parlé, ou d’une émis- Paris avec des profs qui se fchent du cinéma et n’éveillent
sion de cinéma à la radio. J’écoute ceux dont je sais qu’ils pas votre curiosité, ou dans un village avec un professeur
ont la même sensibilité que moi sur le cinéma, mais aussi merveilleux qui vous enseigne que la culture est disponible
sur les choses de la vie. Sur le tournage d’En thérapie, du moment qu’on le veut vraiment. Le désir n’est pas une
Pierre Salvadori m’a prêté des DVD des flms de Lubitsch, question de géographie, mais de rencontres.
son cinéaste fétiche. Chez Lubitsch, tout est libre, y
compris le rapport aux objets : des personnages à part entière vos acteurs et actrices préférés ?
qui font avancer le récit, et aident à contourner la censure J’adore Denis Lavant. Un homme poète, intègre et élégant.
de l’époque. Et ses personnages féminins sont incroyables Il joue avec son corps, le meilleur outil de l’acteur. Il est
merd’insolence et de modernité. veilleux chez Leos Carax, mais aussi quand il surgit,
soudain, dans de petits rôles par-ci par-là.
Quelle spectatrice étiez-vous pendant le confinement ?
Je regardais jusqu’à quatre flms par jour. Je me baladais et pas d’actrices ?
sur Mubi mais aussi sur le site d’Arte. Mon coup de cœur Quand j’étais petite, je me retrouvais davantage dans les
pendant cette période a été La Chambre du fls, de Nanni rôles masculins, peut-être parce qu’ils étaient mieux écrits.
Moretti (2001). J’ai pleuré une nuit entière. Ce moment où Cela change, heureusement, aujourd’hui. Si, tout de même,
le père vient voir sa flle au basket, et elle comprend que l’actrice de Zazie dans le métro (Catherine Demongeot),
son frère est mort : faire passer une telle émotion en un mais c’était une fllette androgyne, et moi-même, on ne
sasimple échange de regards, c’est magnifque. Le plus beau vait pas trop si j’étais une flle ou un garçon. Il faut dire que
cinéma est pudique… ou mélo à mort. L’émotion, c’est j’en jouais. Aujourd’hui encore, j’aime ce fou : être très
fétout ou rien : la retenue, qui laisse le spectateur décider, minine et coquette un jour, et totalement l’inverse le
lendeou l’excès, comme chez Almodóvar, ou dans Titanic, de main. Les actrices qui me touchent le plus sont celles qui ne
James Cameron (1997), qui vous entraîne. J’ai les mêmes sont pas cantonnées au cinéma, dont l’existence artistique
goûts en ce qui concerne le jeu d’acteur : ultra sobre ou semble complète, comme Dominique Blanc ou Vimala
très théâtral, les deux peuvent me toucher. Pons. Et Pascale Ogier : c’est pour elle, avant tout, que
« Si une personne est émue
par le film que je lui ai conseillé,
c’est que notre relation, qu’elle soit amoureuse
ou amicale, est belle. »
Conseillez-vous des films à vos proches ? j’aime Les Nuits de la pleine lune (1984), alors que, comme
Je commence, mais c’est souvent pour faire passer des mes- mes parents, je préfère Rohmer à la campagne que Rohmer
sages en douce. Pour communiquer un sentiment que j’au- à la ville. Conte d’été (1996), que j’ai vu et revu, raconte
abrais du mal à verbaliser devant la personne concernée. Ain- solument tout sur la solitude, le rapport aux autres, et
comsi, j’ai conseillé Dieu seul me voit, de Bruno Podalydès (1998), ment appartenir à sa propre jeunesse. Je n’oublie pas sa
mais la personne en question ne l’a même pas regardé ! Ce mère, Bulle Ogier : on dirait toujours qu’elle est dans le flm
flm a changé mon rapport à mes émotions et ma manière sans y être vraiment, avec une légère distance, comme si
d’afronter la solitude. Plus généralement, si une personne elle ne se donnait jamais totalement, si elle jouait à être
acest émue par le flm que je lui ai conseillé, c’est que notre re- trice. Elle m’a fait beaucoup rire dans Le Pont du Nord, de
lation, qu’elle soit amoureuse ou amicale, est belle. Aimer Jacques Rivette (1981), même si je n’ai pas tout compris.
le même flm va au-delà de la complicité sentimentale : c’est
politique. Voir le monde de la même manière… Pour moi, vous avouez souvent ne pas avoir entièrement compris
c’est un chaos plein de douceur, donc j’imagine mal qu’on un film, mais cela ne vous empêche pas de l’aimer…
ne puisse pas adhérer au cinéma de John Cassavetes. Ou à C’est même l’inverse : tout comprendre m’emmerde ! C’est
celui de Jacques Rozier, mon réalisateur préféré ! Mais, bon, génial de laisser le spectateur comprendre ce qu’il veut.
je ne vais pas obliger tout le monde à regarder Du côté Mais c’est très agaçant, en revanche, quand un réalisateur
d’Orouët (1973). Je suis devenue plus souple, aussi. Quand vous donne volontairement le sentiment qu’il est bien plus
j’étais jurée au dernier festival de Deauville, en septembre malin que vous, comme Christopher Nolan avec Inception
dernier, j’ai appris à me confronter à l’avis des autres. Dia- (2010). Rêver au cinéma, ce n’est pas être coincé par un
ciloguer autour des flms fait partie du plaisir du cinéma. néaste qui vous impose son intelligence. Le cinéma doit
passer dans les veines, nous épaissir, pas nous surplomber  •
en tant que Parisienne, pensez-vous être privilégiée par
rapport aux jeunes provinciaux dans l’accès au cinéma ?
Cela veut dire quoi, la province ? Il y a la diagonale du vide,
peut-être, mais beaucoup de municipalités et de petits
cinémas se battent, partout en France, pour proposer de belles
8 Télérama 3744 13 / 10 / 21Be
* ™Br il li ant
Change z
vo tr e
re gar d
sur l’ audition.
Signia Activ e Pr o
La nouv elle génér ation
d’ aides auditiv es.
Redécouvrez le plaisir d’ ent endr e.
■ Design av ant-gardist e, type écouteur high-tech grand public
(1)
■ Re chargeable, jusqu’ à 26h d’ autonomie
®
■ Connectivité Bluetooth , appels, musique, TV , vidéos
Co nn ec ti vi té Re cha rg ea ble In te ll ig enc e
®■ Capteurs de mouvements et Intelligence Artifi cielle Bl ue to ot h et nom ad e Ar tifi ci el le
Co ntact ez un conseiller au 09 78 46 58 18
(2)Service et appel gr atuits
signia.net
* Révélez-vous. (1) Sans str eaming : jusqu’ à 23 heur es d’ autonomie avec 2h de str eaming. (2) Lundi - vendr edi : 8h30-19h. Aides auditives Signia Active Pr o destinées aux personnes soufr ant de tr oubles de l’ audition. Avant toute utilisa tion,
consulter un audiopr othésiste ou tout autr e pr ofessionnel de santé et lir e at tentivement les notices d’utilisa tion. Ce dispositif médical est un pr oduit de santé ré glementé qui por te, au titr e de cet te ré glementa tion, le mar quage CE.
Caractéristiques techniques disponibles sur le site internet du fabricant. Les mar ques et symboles Bluetooth sont la pr opriété exclusive de Bluetooth SIG Inc. utilisés par WSA UD A/S sous permission. Les autr es mar ques et symboles
appar tiennent à leurs pr opriétair es respectifs. Andr oid et Google Play sont des mar ques déposées de Google Inc. Apple App Stor e est une mar que déposée d’ Apple Inc. iPhone est une mar que déposée de Apple Inc., enr egistr ée aux Éta
tsUnis et dans les autr es pays. © WSA UD A/S | 09/2021
InsertionInsertion ss ActiveActive ProPro TeleramaTelerama 209x27209x27 2.indd2.indd 11 02/09/2002/09/20 2121 10:4610:46a
a
m
r
t
a
e
g
a
ä
w
Sommaire du 16 au 22 octobre 2021
Le regard rjeuni
Alors que baisse la fréquentation des
salles — cinéma, théâtre, concert —, la
culture et les arts ont l’ardent besoin
que s’y frottent les jeunes. Leur public
de demain. Quels sont par exemple
leurs goûts en matière de flms,
sontils cinéphiles, et que signife encore,
pour eux, cet adjectif, à l’heure du
tout-regardable des plateformes ?
Nous avons mené une étude
statistique sur ce sujet, qui vous surprendra.
Et nous avons rencontré d’autres 34 jeunes, pour mieux les interroger
encore. Parmi eux, notre invitée : la
délicieuse comédienne Céleste
Brunnquell, 19 ans, remarquable dans la
série En thérapie. Elle a la passion du
cinéma, dont elle parle avec une rare
maturité. De quoi défaire d’idiots pré-49 jugés sur la prétendue culture jeune…
Les préjugés, il est bon de les
éradiquer dès l’école. D’ouvrir les élèves à la
compréhension de l’autre et à la
tolérance. Certains enseignants s’y collent
courageusement, voir notre enquête
sur l’enseignement du fait religieux,
un an après l’assassinat du professeur
Samuel Paty. Changer les manières de
vivre, c’est aussi à quoi se collent les
plus visionnaires des designers.
Hommage soit donc rendu au protéiforme
Italien Ettore Sottsass, exposé
aujourd’hui au Centre Pompidou. 32 83 — Fabienne Pascaud
ce numéro comporte pour zine utrement CritiqueS
la totalité des kiosques :
une couverture spécifique 3 L’invitée 41 Penser 49 Le rendez-vous
« Paris-idF » pour les
abonnés et les kiosques l ’actrice céleste brunnquell l ’intelligence artificielle, Julie (en 12 chapitres),
de Paris-idF, et une
couverture nationale ; 13 Premier plan un outil de contrôle utilisé de Joachim t rier
un 6 p. orchestre national
de l yon jeté à l’intérieur Mauvaise semaine à l’encontre des précaires 52 Cinéma
des kiosques des dép.
03-15-43-63-01-07-26-38- pour Facebook  44 Voyager 62 Livres
42-69-73 et 74 ; un 40 p.
Mon Premier Festival pour 14 Ici et ailleurs Quand saint-exupéry faisait 70 Musiques
les kiosques du dép. 75
et les gPub. Posés sur 18 Repérée ses classes de pilote à t oulouse 76 Arts
ela 4 de couverture pour
les abonnés de la France la peintre Miryam haddad 46 Vivre 79 Enfants
métropolitaine : un encart
2 p. Pénélope bagieu sur elle restaure les jeux 80 Scènes
la totalité ; une enveloppe
institut du cerveau et de LE do SSIER de société ; la 2cv du futur…
la moelle épinière sur une
partie des abonnés postés 20 Les jeunes et le cinéma éléviSion
des dép. 22-29-35-56
67-68-08-10-51-52-54-55- comment les vingtenaires Couverture 83 Le meilleur de la semaine télé
57-88
03-15-43-63-01-0726-38-42-69-73 et 74 ;  vincent, divine, liam et les Céleste Brunnquell au Cinéma la troisième saison
un encart 6 p. orchestre
national de l yon pour les autres vivent le septième art du Panthéon, à Paris. de Succession, sur ocs city
abonnés postés du dép.
69 ; un 40 p. Mon Premier 28 La youtubeuse Clararunaway Photo Jean-François Robert 94 Programmes
Festival pour les abonnés
postés et en portage zébulon de la vulgarisation pour Télérama et commentaires
du dép. 75 et les gPub ; 
un 12 p. biennale némo 30 des exploitantes à la pointe
posé sur les abonnés postés
du dép. 75, une partie elles réinventent l’art et essai tumrra adio
des dép. 77-78-91-92-93-94
et 95 et sur les gpub ; un notre invitée de la semaine 150 Le meilleur de la semaine radio
64 p. ot s uisse villes posé
sur les abonnés de Paris-idF 32 Le designer était un poète dernière, c arine Karachi, Atelier fiction,
en portage et les gPub.
édition régionale, la révolution d’ettore sottsass neurochirurgien, est également sur France culture
t élérama+sortir, pages
spéciales, foliotée de 1 à 64, 34 Samuel Paty, un an après professeur de neurochirurgie 155 Les programmes
jetée pour les kiosques
des dép. 75, 77, 78, 91, 92, l ’enseignement du fait religieux et non de neurologie comme
93, 94, 95, posée sous
ela 4 de couverture pour à dijon ; le dispositif des-infox indiqué dans l’article. t outes 160 T alents
les abonnés des dép. 75,
78, 92, 93, 94. à conflans- sainte-honorine nos excuses pour cette erreur. 163 Mots croisés
10 Télérama 3744 13 / 10 / 21
couverture : Merci au cinéMa du Panthéon |  o slo Pic./MK Prod./FilM i vst/ snoglobe/b-reel |  l . cresPi Pour téléraMa | Fauteuil t aPPeto volante, 1974, e. s ottsass/ adagP , 2021/centre PoMPidou, MnaM-cci/dist. rMn | d. M. r ussell/hbo /g. s anchez Prod.27.09.2021 12:33 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoated_v2_300_eci GMGv5c
e
t
s
a
e
s
s
a
t
e
b
o
t
a
e
t
u
a
q
s
l
IcI et aIlleur
Pre MIer PLAn
5 octobre,
Washington. Frances D clics Haugen alerte
le Sénat sur les
petits arrangements
de Facebook avec t D s les algorithmes.
moins d’argent », y a déclaré l’ex-responsable produit de Mark Zuckerberg a passé une sale semaine. Coup
37 ans, avant d’être entendue par le Sénat. Deux phrases
casur coup, le patron de Facebook, cinquième for- tégoriques pourraient résumer son audition : « Mark
Zuckerberg ne rend de comptes à personne » [il détient 58 % des votes tune mondiale, a dû afronter deux de ses
hanau conseil d’administration, ndlr] et « Facebook doit se
déclatises : une panne géante de ses services et l’irrup- rer en faillite morale ». La jeune femme pense qu’il est encore
tion très médiatisée d’une lanceuse d’alerte. Après avoir temps de réformer le premier réseau social de la planète…
transmis des milliers de documents internes au Wall Street Mais la politique des petits pas peut-elle sufre, alors que
l’enJournal, évoquant pêle-mêle les passe-droits de modération treprise a décidé de troquer les excuses bredouillées lors de
accordés aux célébrités, la toxicité d’Instagram pour les chaque scandale contre une stratégie beaucoup plus
ofenjeunes flles ou les insufsances de la plateforme dans la lutte sive, en utilisant par exemple l’opacité de son algorithme
contre les trafcs en tous genres, Frances Haugen est sortie pour publier des contenus qui lui sont favorables ? Sur le
de l’anonymat dans l’émission 60 minutes, sur CBS. « Face- front des micro-victoires, en France, l’Assemblée vient de
vobook s’est rendu compte qu’en changeant l’algorithme pour plus ter à l’unanimité un tarif réglementé de livraison des livres.
Par Olivier de sécurité, les utilisateurs passaient moins de temps sur la pla- Au grand dam d’Amazon. De quoi rappeler qu’économie
nuTesquet teforme, cliquaient sur moins de publicités, et eux gagnaient mérique ne rime pas toujours avec impuissance publique •
Télérama 3744 13 / 10 / 21 13
Jabin sford/ he Wshingon Po/P /siPl’événement
« maintenant,
il va falloir
parler »
Divulgué le 5 octobre, le rapport Sauvé, établissant l’ampleur
efarante des abus sexuels sur mineurs au sein de l’Église
catholique en France depuis 1950, a fait l’efet d’une bombe.
Après l’Allemagne, confrontée au même scandale dès 2018,
où ont été engagés de profonds changements, l’institution
religieuse doit se réformer totalement dans notre pays.
330 000 victimes en soixante-dix ans. Un rapport inédit de 89,8 % de ces signalements n’ont tout simplement jamais
requasi cinq cents pages complété par des annexes, dont deux çu de réponse. l a défaillance institutionnelle a été
systécents pages de témoignages de victimes. l eur lecture tord le mique. et si le problème est systémique, alors c’est bien
ventre. l e rapport de la Commission indépendante sur les toute l’église qui doit se repenser. Une perspective abyssale.
abus sexuels dans l’église, rendu public le 5 octobre, est une par quoi commencer ? outre la reconnaissance
— urdéfagration. il aurait dû être suivi d’un temps de dignité et gente — par les évêques de leur responsabilité collective,
cid’empathie avec les victimes. Ce fut le cas, à quelques excep- vile et pénale, et la mise en place d’un mécanisme
d’indemtions notables. a près avoir fait part de son « efroi » et de sa nisation financière individualisée confié à un organe
« honte », éric de moulins-Beaufort, président de la Confé- indépendant, le rapport de la Ciase met en lumière la
mulrence des évêques de france, déclarait le lendemain sur titude de chantiers qui attendent l’église catholique. Sur sa
franceinfo que le secret de la confession supplantait la loi théologie morale et sexuelle. Sur la fgure de prêtres héros
de la r épublique. r ejetant donc l’une des recommanda- tout-puissants qui utilisent leur fonction pour manipuler la
tions de la commission, qui rappelait l’obligation pénale foi des fdèles. Sur la concentration des pouvoirs aux mains
pour tout citoyen d’informer les autorités judiciaires de des évêques. Sur le manque de laïcs et notamment de
toute maltraitance sur mineur portée à sa connaissance. l e femmes dans les sphères décisionnelles de l’église. Sur les
prélat s’est donc retrouvé convoqué chez le ministre de l’in- procès canoniques inéquitables pour les victimes. Et
cætetérieur et des Cultes Gérald Darmanin ce début de semaine. ra. françois Devaux, victime de l’ancien prêtre lyonnais
Sur Bfm, quelques heures après la publication du rapport, Bernard preynat et cofondateur de l’association la parole
un autre évêque afrmait que non, « l’Église n’a pas couvert libérée, a même appelé les prélats à un « Vatican III ». Des
réces crimes ». l a Ciase, et notamment son travail sur les ar- formes doctrinales qui prendront des années.
chives ecclésiales, prouve le contraire. elle pointe une lo- Stéphane Joulain, lui, prône une réfexion sur le plan
gique de dissimulation et de silence qui a prévalu pendant pratique. Ce prêtre et psychothérapeute travaille depuis
des décennies. pour ne citer qu’un chifre : le rapport estime des années avec les victimes d’agressions sexuelles. À r ome,
que sur les quelques cas de violences signalés à l’église, dans sa congrégation, il assure la fonction unique de « coor -
14 Télérama 3744 13 / 10 / 21
a
t
a
b
o
y
s
i
l
y
b
IcI et aIlleur
missionnés par l’Église. « Il s’agit de faire des points réguliers,
individuels ou collectifs, pour veiller à ce que notre pratique
soit respectueuse des gens qu’on sert, et voir de quelle façon
l’améliorer. » Le procédé est développé depuis longtemps
par les communautés protestantes. Peu chez les
catholiques. Qu’en est-il en France ? Stéphane Joulain éclate de
rire. « Ça n’existe quasiment pas ! Alors que cette supervision
est l’une des conditions d’un ministère sûr et sain. »
L’idée pourrait émerger des discussions entre fdèles,
qui vont suivre le choc du rapport de la Ciase. « Ce temps est
primordial. L’Église doit se confronter au réel, sans fermer les
yeux ni tomber dans l’illusion selon laquelle nous pourrions
tout changer après-demain, souligne la religieuse et
théologienne Véronique Margron, présidente de la Conférence
des religieux et religieuses de France, et autrice entre
autres du livre Un moment de vérité (éd. Albin Michel, 2019).
Altar Boy, dinateur de l’intégrité du ministère ». Il a récemment dirigé Maintenant, il va falloir parler. Dans les paroisses, il faut
ouRalph Gibson, l’ouvrage collectif L’Église déchirée. Comprendre et traverser vrir des espaces de parole pour permettre aux fdèles de
discu1975.
la crise des agressions sexuelles sur mineurs. Auditionné par ter de ce désastre. » Coïncidence du calendrier : le 17 octobre,
la Ciase, il n’a pas mâché ses mots : « C’est le terrain qui fera et pour six mois, tous les diocèses de France vont consulter
changer les choses. Si le rapport humain ne change pas, les les baptisés et les baptisées en vue du Synode sur la
synodachoses ne changeront pas ; ce sont les pratiques qui doivent lité, qui s’achèvera à Rome dans deux ans. Traduction,
seévoluer, faute de quoi on pourra se livrer à de la “théologie de lon les mots du pape François : les catholiques sont invités
salon” sur le ministère ou la place de la femme, et tout cela f- à « imaginer un futur diférent pour l’Église ». Un processus
nira sur une étagère. » Au téléphone, il anticipe : « Les évêques purement consultatif, mais qui, espère Stéphane Joulain,
vont porter le débat sur le plan théologique et dogmatique, qui « pourrait se faire entendre de la hiérarchie sur des questions
est leur zone de confort. Mais pour traverser cette crise, nous ecclésiales importantes pour la lutte contre les abus ».
avons besoin d’une théologie qui parte du vécu quotidien des Les catholiques allemands, eux, n’ont pas attendu. Pour
fdèles. Quand une victime vous dit qu’elle a prié et que Dieu ne eux, la défagration a eu lieu en septembre 2018, avec la
pului a pas répondu, que lui dire ? Vous ne pouvez pas lui parler blication d’un rapport sur les violences sexuelles commises
du Dieu tout-puissant de la théologie dogmatique. C’est à par- dans l’Église catholique allemande. Laquelle s’est depuis
tir de cette réalité concrète que nous devons penser le renou- lancée dans un « chemin synodal » pour réféchir sur quatre
veau de l’Église. » Et d’embrayer avec plusieurs idées. « Il faut thèmes précis : « répartition des pouvoirs, prêtrise
ausortir les futurs prêtres des séminaires. Autrefois, ils étu- jourd’hui, morale sexuelle et place des femmes dans
diaient d’abord dans un milieu universitaire ou ouvrier. Tant l’Église ». Une dynamique de réforme qui, au Vatican, fait
qu’on les maintient dans un espace coupé du monde et de l’af - carrément craindre un schisme. Mais l’Église n’a plus le
fect humain, à la sortie, on aura des gens inadaptés. » Autre choix de l’immobilisme. Des fdèles n’en peuvent plus
d’atproposition, qu’il a lui-même mise en œuvre lorsqu’il tra- tendre que leur religion change. En témoignent ces milliers
vaillait dans des paroisses africaines : organiser une « super - de catholiques allemands qui ont acté leur sortie ofcielle
vision pastorale » de l’action des prêtres, religieux ou laïcs de l’Église depuis le choc de 2018. — Élise Racque
Télérama 3744 13 / 10 / 21 15
Ralph Gibson, R (1975). CouR tes GaleRie G aiGnon ICI ET AILLEURS
GOLDORAK REVIENT
SAUVER LA TERRE
«Il traverse tout l’Univers aussi vite que la s’en convaincre: posters,
déguiselumière. Qui est-il? D’où vient-il? Formi- ments, reproductions d’astérohache et
dable robot des temps nouveaux…» de fulguropoings sont partout. Pas
Plus qu’un gros paquet de made- étonnant dès lors qu’il fasse son grand
leines, le générique de Goldorak retour à l’initiative d’auteurs du cru.
est, pour ceux qui ont connu Aux commandes de cette
renaisl’émission pour enfants Récré A sance au long cours (traiter avec les
édiau tournant des années, un teurs japonais n’a jamais rien d’une
forvéritable signe de reconnaissance. malité), un quintette de scénariste,
Créées par le mangaka Go Nagaï dessinateurs et coloriste réputés
—Xaen et adaptées en série d’ani- vier Dorison, Denis Bajram, Brice
Cosmation, les aventures de ce robot su, Alexis Sentenac et Yoann Guillo—,
géant qui défend la Terre contre soutenu par Kana, un important
édil’invasion des Végaliens ont dé- teur de mangas (sortie le octobre).
Infrayé la chronique lors de leur titulé Goldorak, cet album BD, où les
diffusion dans l’Hexagone. fans retrouveront Actarus, Alcor,
VénuAccusé par ses détracteurs de sia, Phénicia et tous les autres
protagobanaliser la violence auprès nistes de la série dessinés à
l’occidend’un public enfantin, le me- tale, n’est pourtant pas qu’un simple
cha (terme qui, au Japon, dé- hommage. Avec l’accord de Go Nagaï
signe les titanesques robots en personne, les repreneurs ont pu,
de combat) est pourtant de- chose rare, imaginer une suite au cycle
venu un emblème généra- original. One shot ou prémices d’une
tionnel sous nos latitudes, nouvelle série? Tout dépendra, sans
où depuis plus de qua- doute, de l’accueil. — Stéphane Jarno
ranteans de nombreux fans À voir aussi: l’exposition
«Goldorakperpétuent sa mémoire. Une XperienZ», jusqu’au octobre à
evisite à la Japan Expo su t à la Maison de la culture du Japon, Paris .
ÉTIENNE MOUGEOTTE, ENTRE MÉDIAS ET POLITIQUE
Il avait été pendant vingt ans le grand alors la direction du JDD puis de Télé
timonier des programmes de TF, jours. Étienne Mougeotte porte la
canépoque âge d’or et reality shows didature du groupe lors de la
privatisacomme L’amour en danger ou Perdu tion deTF en… avant de se mettre
de vue, dans les années. Débarqué rapidement au service du vainqueur,
en en même temps que son com- Bouygues. Bourreau de travail, doté
plice de toujours Patrick Le Lay (décé- d’un air hors pair, il fera de la Une
dé en), Étienne Mougeotte, qui une redoutable machine à audience.
avait pris ensuite les rênes du Figaro, Il lancera aussi LCI, en. Nommé
vient de mourir à ans. Après des n au Figaro, il mettra
progressipremiers postes à Paris-Norman- vement le quotidien de Serge Dassault
die, France Inter et la première au service du président sortant,
Nicochaîne de l’ORTF, il est nommé las Sarkozy. Mais François Hollande
directeur de l’information d’Eu- est élu, et Étienne Mougeotte, de
nourope en novembre par veau sacri é —l’avionneur a encore
Jean-Luc Lagardère, quelques des Rafale à vendre à l’État, fût-il
sociamois après l’élection de Va- liste. Il rebondira une dernière fois à
léry Giscard d’Estaing. Perçu Radio Classique, propriété de Bernard
—à juste titre— comme un des Arnault, jusqu’en, mais
conservesymboles du giscardisme, il le ra jusqu’au bout un pied dans les
mépaiera comme d’autres au mo- dias. Actionnaire depuis du
ment de l’élection de Fran- groupe Valmonde, l’éditeur de l’ultra
çois Mitterrand, en. Sa droitier Valeurs actuelles, il en
présitête tombe en août. Jean- dait toujours le conseil de surveillance.
Luc Lagardère lui confie —Richard Sénéjoux

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents