Telerama du 17-03-2021
144 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Telerama du 17-03-2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
144 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 17 mars 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 18 Mo

Exrait

M 02773 - 3714 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?n@h@l@e@a";
MERCREDI 17 MARS 2021
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3714
DU 20 AU 26 MARS 2021
MENACE
SUR
LA LAÏCITÉ?
codes 0080L’invité
Avec Queer as Folk, il fut le premier à faire des gays
les héros d’une série. Vingt ans après, le scénariste
gallois s’est senti prêt à afronter ses propres fantômes,
en racontant les débuts du sida à Londres.
Russell
T. Davies
Propos recueillis par Pierre Langlais C’est peut-être la série qui a su le mieux Avec It’s a Sin, quel regard portez-vous sur les années sida ?
Photo Phil Fisk capter les dangers de notre époque. Cette période est généralement vue par le truchement de
Dans la sidérante Years and Years (2019), l’activisme, de la lutte, des coups d’éclat d’une minorité
enRussell T. Davies mettait en scène gagée. It’s a Sin met en scène la majorité silencieuse — ses
l’avenir bouleversé d’une famille anglaise, entre montée personnages ne descendent dans la rue que vers la fn de la
du populisme, crise migratoire et chaos économique… série. Ils sont plutôt flmés au quotidien, dans leur cuisine,
Mais la formidable acuité du scénariste et producteur gal- dans leur chambre, au pub… C’est un récit apaisé, loin de la
lois de 57 ans ne date pas d’hier. En 2005, il donnait un sé- rage des révolutions, qui ne veut garder de cette jeunesse
rieux coup de fouet au mythique Doctor Who, extravagant que sa joie de vivre et la tristesse de sa mort. J’ai un respect
voyageur spatio-temporel et légende increvable du petit immense pour les œuvres militantes comme Angels in
Ameécran britannique. Et en 1999, il révolutionnait tout bonne- rica, 120 Battements par minute ou The Normal Heart, mais
ment la série télé, en mettant en scène sans tabou la vie de l’immense majorité de celles et ceux qui ont vécu les années
la communauté gay de Manchester dans Queer as Folk. De- sida n’était pas en première ligne. J’en fais partie.
puis, il n’a eu de cesse de mettre en lumière les minorités
LGBTQ+. Après les séries Cucumber, Banana, Tofu (2015), Est-ce une œuvre autobiographique ?
À voir trilogie aux accents documentaires consacrée à diférentes Chacune de ses scènes, chacune de ses répliques vient de
générations d’homosexuels, il revient aujourd’hui avec It’s mes souvenirs ou de ceux de mes amis. Mais ce qui remonte Y
it’s a Sin, a Sin, difusée sur Canal+, l’histoire de jeunes provinciaux à la surface est en décalage avec l’histoire telle qu’on la
de Russell T. Davies, débarqués à Londres au début des années 1980 et confron- connaît, logiquement écrite par les militants, puisque ce
série de 5 � 46 mn, tés à l’épidémie du sida. Un récit semi-autobiographique, sont eux qui l’ont faite. Pour eux, 1983, c’était le début de la
les 22 et 29 mars tragique, mais, comme toujours chez Davies, débordant lutte. Pour nous, tout allait bien. À peine étions-nous au
cousur Canal+. d’une formidable soif de vivre. rant qu’une nouvelle maladie frappait notre communauté…☞
4 Télérama 3714 17 / 03 / 211963
Naissance
à Swansea,
au pays de Galles.
1999
Difusion de la
première saison
de Queer as Folk
sur Channel 4.
2005
Ressuscite
Doctor Who,
série culte
de la BBC.
2008
Anobli par
Élisabeth II pour
« services rendus
à la fiction ».
2019
Lancement de
Years and Years.t
a
r
t
d
L’invité Le scénariste e producteur usseLL . vies
« Nous aurions bien aimé, à l’époque,
que le Premier ministre passe tous les soirs
à la télé pour faire de la prévention. »
☞ Lors de l’écriture, j’ai fait des recherches sur le cadre socio- n ombreux sont ceux qui, comme à l’époque,
culturel de l’époque et les procédures médicales pour trai- contestent la réalité du virus…
ter le VIH, mais It’s a Sin cherche surtout à ramener à la vie Les sceptiques des premiers temps du sida avaient de
meilmes amis disparus trop tôt. C’est une série sur la mort, mais leures excuses. Un cancer qui ne tue que les homosexuels,
qui parle avant tout de vie ; une œuvre tragique, qui se doit ça semblait ridicule ! Le Covid, il faut être idiot pour le
d’être drôle. Les histoires vraies sont faites de paradoxes… contester. Je n’arrive pas à croire que le monde soit devenu
plus bête en quarante ans. Years and Years parle de notre
Quel message la série porte-t-elle ? inc apacité à faire face à cette ère de l’hyper information, à
Elle est tout entière tendue vers le cri d’alarme poussé dans notre aveuglement face à un monde qui va trop vite pour
l’ultime épisode, un appel à tous les parents de jeunes nous. Les mots, hier couchés dans des livres sur lesquels se
homosexuels qui refusent de voir qui sont vraiment leurs sont bâties des civilisations entières, ont été corrompus,
enfants. Qui regardent ailleurs, qui les enferment dans la capturés pour nourrir un fot vomitif de textos et de tweets
honte, la peur et le silence, un terreau fertile pour un virus sacralisant la moindre insulte, transformant en
informacomme le VIH. It’s a Sin corrige aussi une erreur que com- tion le plus improbable mensonge. L’écriture n’est plus
mettent la plupart des fctions sur le sida, où l’on ne trouve synon yme de partage mais de réinvention nombriliste du
généralement que les homophobes pour nier la réalité de moi. Allons-nous continuer de cracher ainsi notre colère en
la maladie. Or, avant 1985, nous aussi refusions d’y croire. quelques caractères, aveuglés par nos petites obsessions,
Nous avons joué un rôle dans sa propagation. jusqu’à ce qu’un tweet du président américain ne manque
de déclencher une guerre nucléaire ? Nous valons mieux…
Pourquoi avoir attendu si longtemps pour raconter
cette histoire ? Êtes-vous de nature pessimiste ?
Cela fait plus de vingt ans que je la raconte ! Queer as Folk Je suis joyeux, j’aime la vie, mais j’en reviens toujours à
était déjà une réaction aux années sida. On ne parlait alors notre situation de pauvres mortels. J’ai été élevé par des
d’homosexualité qu’à travers le prisme de la maladie. Est- parents professeurs de lettres classiques. Chez moi, on
apce qu’on demande aux auteurs hétéros de donner le cancer prenait le latin et le grec, les langues de civilisations éteintes !
à tous leurs personnages ? Je n’en pouvais plus. Je voulais de Ma vision de l’existence découle de cette image d’un monde
la joie. Alors j’ai décidé de ne pas en parler — ce qui revient qui, irrémédiablement, va s’efondrer. Toutes mes séries,
à l’évoquer, en creux. Quelques années plus tard, Cucumber même un divertissement comme Doctor Who, sont hantées
mettait en scène un homme écrasé par le sentiment de par cette certitude que le moindre morceau de béton qui
culpabilité d’avoir survécu aux années 1980, et la terreur de nous entoure sera un jour poussière. Même les dieux
tomber malade, au point de n’avoir jamais été pénétré… peuvent mourir, je le sais depuis qu’enfant j’ai entendu mes
L’ombre de la mort plane sur toutes mes séries, jusqu’à parents me lire la mort de Pan — une grave erreur de leur
Years and Years. Aujourd’hui, j’ai enfn le courage de me part, ces fervents chrétiens ont fait de moi un athée convain-
retourner et de la fxer droit dans les yeux. J’avais besoin cu ! Je le répète en boucle, on va tous mourir et, jusqu’à
de temps, d’être plus expérimenté, mature, reconnu. preuve du contraire, j’ai toujours raison !
voyez-vous des points communs entre l’épidémie de sida Pourtant, vos séries débordent d’énergie.
et la crise sanitaire actuelle ? Le pathos, c’est facile. Mettez quelqu’un qui pleure sous la
Le coronavirus, comme le VIH, frappe avant tout les mino- pluie, et hop ! c’est dans la poche. Rendre la tristesse
puisrités, notamment les plus pauvres et les plus âgés. C’est une sante, voilà le véritable déf. La fction m’ofre la possibilité
maladie discriminante, qui révèle l’incapacité de nos gou- de faire mourir quelqu’un du sida et d’enchaîner sur un
vernants à protéger les plus fragiles — ce qui est pourtant happy end, ou de raconter les tourments d’une famille,
leur première mission. Ceci étant dit, ceux qui ont vécu les comme dans Years and Years, pour terminer sur une note
années sida sont jaloux du traitement réservé au Covid ! d’espoir. La réalité ne nous ofre pas cette chance. J’ai
perNous aurions bien aimé, à l’époque, que le Premier ministre du mon époux il y a deux ans, je sais que l’amour se termine
passe tous les soirs à la télé pour faire de la préven- souvent par la mort d’un des amants. Roméo et Juliette, en
tion — quitte à se planter comme Boris Johnson ! Le silence comparaison, sont des petit veinards. Ils meurent en même
des années 1980 était terrifant… temps — ou presque. ☞
6 Télérama 3714 17 / 03 / 21TELERAMA (n ational ) • SP Plein Papier • 209 x 272 mm • Visue l:T YPO • Parut ion=1 0/mar s/202 1 • Remise le=03/m ar s/ 2021 • Rep ass es 17/ 03/ 202 1 Phil - BA T
Giga
merci.
Cher s clie nt s Bouy gue s Te le com, si l’ op ération
es t une te lle ré us site, c’ es t gr âc e à votre gé né ro sit é.
Votre mob ilis ation nous a pe rmis de co llec te r 242 29 9 giga s
sy mb olique s qui ont contribué au don de 20 0 0 0 forf ait s
et 10 000 smar tphone s, et qui se ront dis tribué s
à de s pers onne s en sit ua tion d’ ex clus ion numé rique .
Alor s, nous tenion s à vo us adre ss er un giga me rci .
La lutt e contre l’ ex clusion numé rique es t une de no s priorité s.
Pour pl us d’ information s, rendez- vo us sur bouy gue stelecom.fr/ gi gamerci
erDu ré e de la co ll ec te : du 1 dédécemce mbrbr e 2020 au 4 ja nv ie r 202 1.
BOBOUY_UY_2 2110 0222 2442 2__DDo on n__d dee_ _GiGigaga _2_2 0909 x2x2 7272_Te_Tel leer raamma a. .inindddd 11 03/03/0303/ /20202 21 1 1111: :0909t
a
d
r
t
L’invité Le scénariste e producteur usseLL . vies
La situation de la communauté LGBt Q+ a beaucoup évolué La diversité n’est donc pas qu’une question
depuis vos débuts… de représentation, mais aussi de voix ?
Quand j’ai écrit Queer as Folk, il était quasi impossible pour C’est une afaire de point de vue. Si je m’intéresse à une
roun adolescent de faire son coming out. Les rares garçons de mance, un mariage, un meurtre, même si tous les
person15 ou 16 ans que je croisais dans le quartier gay de Manches- nages sont hétéros, je fais une œuvre gay. Ce n’est pas un
ter brûlaient la vie par les deux bouts, s’alcoolisaient jusqu’à calcul, c’est simplement l’expression de mon identité. Ces
la fn de la nuit. Ils allaient trop vite, trop loin. Les choses derniers temps, on parle beaucoup du female gaze, d’un
reont changé. Récemment, j’ai visité un collège près de chez gard féminin sur le monde et les corps, par opposition au
moi, et les élèves préparaient un char pour la Marche des male gaze, le regard masculin. Il existe aussi un gay gaze.
fertés ! C’est un nouveau monde, tellement loin du mien, et
tellement joyeux… qui n’empêche pas les violences, toutes Years and Years s’est imposée comme une série
les violences, comme celle de notre secrétaire d’État à l’In- emblématique de notre époque, au point d’entendre des
térieur, Priti Patel, qui a voté contre le mariage des couples téléspectateurs dire : « Nous vivons dans Years and Years. »
homosexuels. L’élection de personnages comme Trump Qu’avez-vous capté pour provoquer cette identification ?
nous rappelle sans cesse que nous pouvons être privés de On m’a toujours dit que mes histoires étaient improbables,
nos droits à tout moment. Nous ne sommes pas près de et voilà que l’une d’entre elles, justement écrite pour dire
vivre totalement en paix. à quel point je trouve notre époque folle, est jugée
visionnaire. Quelle douce ironie ! Peut-être que les
téléspectaDes militants demandent qu’au cinéma et à la télé, teurs commencent à partager mon sentiment sur ce monde
les personnages LGBt Q+ soient interprétés par des acteurs qui déraille, de plus en plus étrange et efrayant. Comme à
LGBt Q+. Le comprenez-vous ? la fn de Years and Years, ils réalisent sans doute que nous
J’ai tenu à ce que It’s a Sin soit incarnée par des acteurs non en sommes coupables. Que nous avons demandé plus de
seulement gays, mais qui revendiquent leur homosexuali- technologie, exigé d’avoir accès à tout, tout de suite. Que
té. À l’époque de Queer as Folk, il a fallu des acteurs hétéro - le pire, ce ne sont pas nos gouvernants, les taxes ou même
sexuels pour accepter de jouer des homos — au risque de les virus, mais nous — voyez comme mon pessimisme
revoir leurs carrières menacées. Aujourd’hui, de nombreux vient au galop ! Le système dont nous dépendons n’est pas
comédiens gays frappent à ma porte : ils se sentent ignorés une matière abstraite, ce sont les gens, vous, moi. C’est cet
par l’industrie et veulent incarner leur communauté. C’est achat de vêtements pas chers, fabriqués à l’autre bout du
mon devoir, en tant qu’auteur et producteur homo, de leur monde, ou ce moment où vous ne regardez pas votre
enofrir un peu de visibilité. Ils capturent une énergie, une to- fant qui essaye de vous parler de lui. C’est nous, encore et
nalité spécifque, parfaite pour les histoires que j’ai à racon- encore. Toujours nous.
ter. La représentation des minorités ne cesse de s’améliorer,
mais la situation est fragile. Si le showrunner Ryan Murphy t rump a quitté la Maison-Blanche. Le futur
[Glee, Pose, ndlr] prend sa retraite, les représentations cauchemardesque imaginé dans Years and Years
risquent de chuter de moitié ! n’aura donc pas tout à fait lieu…
Son départ ne suft pas. Tous les quatre ans, l’Amérique
Sentez-vous avoir la responsabilité de mettre en scène peut basculer de nouveau dans la violence. Cela me
terriplus de personnages LGBt Q+ ? fe et me fascine de voir cette grande civilisation au bord du
Ce n’est pas un devoir, c’est une joie. Après Doctor Who, j’ai goufre. Mais je ne crois pas qu’elle ait besoin de Trump
décidé de me concentrer sur des histoires gays. J’ai fait une pour déraper. Et ici, le Brexit a bien eu lieu. C’est
embaradaptation incroyablement gay du Songe d’une nuit d’été pour rassant de nombrilisme, comme si nous étions si
imporla BBC, avec une Titania lesbienne, puis ai enchaîné sur Cu- tants ! Et encore une fois, nous sommes les seuls
responcumber, Banana, Tofu, A Very English Scandal — minisérie sur sables. Nous avons fétichisé notre passé et glorifé notre
un scandale sexuel des années 1970 impliquant un parlemen- indépendance. C’est grotesque. Mais je suis convaincu que
taire conservateur gay —, Years & Years… J’en suis venu à me nos liens avec l’Europe seront plus forts qu’une poignée de
demander si tout ce que j’écris n’est pas naturellement gay. lois idiotes, pour lesquelles seule une partie de la
populaJe pourrais faire des adaptations de Roméo et Juliette ou des tion britannique a voté. Que ces abrutis-là restent enfer -
Hauts de Hurlevent sans personnage homo, elles seraient més chez eux si ça leur chante. Moi je continuerai de
traquand même très gays, puisque c’est moi qui les écris… verser la Manche !  •
« La représentation des minorités
ne cesse de s’améliorer,
mais la situation est fragile. »
8 Télérama 3714 17 / 03 / 21Le lux e, cr éa teur de va leurs
Le lux e fr anç ais
pr emièr e école
de chev aliers
Depuis 15 ans, 66 artisans engag és
dans la tr ansmission ont été faits
Che va lier s des Arts & Le ttr es.
comit ecolbertAbonnés
De nombreux avant age s
co mpris dans vo tre abonnement !
Le magazine chez vo us chaque mercredi
L’ accè s au multicompt e+
ave c 4 comptes libres et indépendants*
Un accè s à plus de 30 0 films VO D par an *+
De s grille s de mots croisé s of er te s*+
Et to ujours
Le magazine numérique dè s le mardi so ir
L’ intégralité de s cont enus ré ser vé s aux abonné s+
Le s newslet te rs Té lérama So irée+
et Té lérama we ek -end
Des in vitations et des réductions sur Té lér ama So rties+
Un accè s privilégié aux événements de Té lérama+
* si vo us avez choisi l’ abonnement intégral à Té lérama
Re ndez- vo us vit e sur Té lérama.fr
Po ur prof it er de to us ce s avant age s, il vo us suf it de créer un co mp te.
Cliquez en haut à droite Cliquez sur le bouton Saisisse z vo tre numéro d’ abonné
sur le bouton « Se connecter » « Je crée mon compte abonné » 3 et accédez à tous le s ser vice s.1 2
Vo tr e numér o d’ abonné es t imprimé sur le film pr ot ecteur de vo tr e magazine .m
g
r
t
a
a
a
s
du 20 au 26 mars 2021 Sommaire
DéfenD re nos liberté
Notre loi de 1905 défendait la liberté de 41 conscience et de cultes, entérinait la
séparation des Églises et de l’État. Elle
prônait une juste neutralité des
autorités publiques face aux religions. Mais
depuis quelques décennies, au nom
des principes de la République, et pour
mieux intégrer en France l’islam,
souvent accusé de séparatisme, voilà
menacée cette loi pourtant garante de
fondamentales libertés. Pour y voir plus
clair nous y consacrons un dossier et 32 un « Penser autrement ». Défendre nos
libertés. Un acte essentiel en ces temps
de sidération confnée où pourraient 26 émerger bien des dérives. Le brillant
créateur de séries gallois Russell T.
Davies, qui a tant lutté via ses productions
pour la cause homosexuelle, nous y
incite. Comme le chanteur Eddy de
Pretto, en balade dans le Créteil Soleil
de son adolescence et qui n’a cessé de 4 clamer sa diférence. Courage de se
dire et de lutter pour afrmer sa vérité,
contre pratiques cachées — admises ? —
de harcèlement sexuel dans les
milieux de la télé et comment on leur fait
face aujourd’hui, comment on
empêche à l’avenir qu’elles fassent encore
des victimes, soudain livrées à la
négation de soi… « Être ou ne pas être »,
aurait dit Hamlet voilà quelque quatre
cent vingt ans. La question reste
d’actualité. — Fabienne Pascaud
Couverture zine 26 Eddy de Pretto CritiqueS
Première page du 4 L’invité alors que sort son deuxième 41 Le rendez-vous
texte de la loi du l e scénariste et producteur album, le chanteur revient dans la photographe Ilse Bing
9 décembre 1905 Russell t. davies la banlieue de son enfance, exposée à la galerie karsten
concernant 13 Premier plan mélancolique et joyeux greve, à paris
la séparation des une année de covid 29 La parole est aux machines 44 Livres
Églises et de l’État 15 Étudiants en 2021 5/8 sous l’impulsion de structures 51 Musiques
Archives Maëlle ponsonnaille comme l’Ircam, l’intelligence 56 Cinéma
nationales n’est plus étudiante, pas artificielle peut mener une 59 Arts
encore salariée, et ne touche conversation. Inquiétant ? 61 Enfants
aucune aide de l’état 32 Un #MeToo à la télé ?
16 Mise à jour des personnalités du petit éléviSion
19 Repérée écran sont à leur tour 63 Le meilleur de la semaine télé
Magali l e huche, illustratrice visées par des plaintes pour Les Damnés de la Commune,
jeunesse et autrice de Bd agressions sexuelles sur arte
74 Programmes et commentaires
ce numéro comporte :
une couverture spécifique LE dossiER utrement
« paris-IdF » pour les
abonnés et les kiosques de 20 Menace sur la laïcité ? 35 Penser adio
paris-IdF, et une couverture
enationale. posés sur la 4 de l ’observatoire de la laïcité comment la laïcité est-elle 130 Le meilleur de la semaine radio
couverture : un encart 4 p.
opéra comique pour les est violemment critiqué, passée d’une notion juridique Les grands entretiens :
abonnés du dépt 75 ;
un encart 2 p. autopromo certains prônant une « laïcité à une valeur politique ? le compositeur Philippe Hersant,
pour la totalité des kiosques
France métropolitaine. de combat » face aux menaces 38 découvrir sur France Musique
édition régionale,
Télérama+Sortir, pages séparatistes. l ’armée, elle, l es sièges albertine, 135 Les programmes
spéciales, foliotée de 1 à 24,
jetée pour les kiosques des est arrivée à concilier liberté charlus, s wann ou odette,
dép. 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94,
e95, posée sous la 4 de de croyance et impératif inspirés à anthony guerrée 140 Talents
couverture pour les abonnés
des dép. 75, 78, 92, 93, 94. de cohésion par l’œuvre de Marcel proust… 143 Mots croisés
Télérama 3714 17 / 03 / 21 11
Ilse BIng - RepR oductIon : Musée c aRnavalet/p aRIsIenne de photogRaphIe |  denIs RouvRe/Modds |  phIl FIsk | JéR ôMe Bonnet pouR téléRaMa­
e
s
o
s
i
­
u
­
e
Mise à jour
PrEMIE r P laN
Une anné Au Danemark,
en mai 2020,
un grand-père
enlace ses U v petits-enfants.
comme jamais. Depuis un an nous avons applaudi des blouses Bien sûr, c’est un anniversaire sans joie — ne par­
blanches déterminées, admiré des professeurs vaillants, r­e
lons pas de bougie, quelle personne sensée mercié (pas assez) des caissières héroïques. Nous avons eu
mal au cœur devant le JT. Mal à l’âme devant les Ehpad cla­aurait l’idée d’en soufer encore en public ? Un
quemurés. Mal au dos en télétravail, pour les plus chanceux.
an de Covid… Il faut l’écrire pour le croire. Pour À l’ère des moocs, nous avons touché les limites de l’enseigne
mesurer tout ce que nous avons appris depuis ce printemps ment à distance. À l’heure des polémiques sur l’islamo gau­
2020 où une pandémie nous est tombée sur le coin du nez. chisme, des étudiants nous ont dit qu’ils avaient faim. Nous
Nous savons désormais que, face à des directives ubuesques, savons que la télé bouge encore, qui nous a tenus captifs
nous sommes d’une souplesse à faire pâlir la Nadia Comane ­ quatre heures quarante et une minutes par jour en moyenne.
ci de 1976. Nous savons que, dans un flm de zombies, la puis­ Que seuls les livres ont gagné leur statut d’« essentiels » mais
sance France tiendrait vingt quatre heures. Nous savons que que toute la culture le reste à nos yeux. Et qu’elle demeure­
les complotistes vivent parmi nous. Que les scientifques, ra un privilège dans ce monde d’après dont on n’ose plus rê­
nos phares dans la nuit, peuvent perdre le nord. Que lorsque ver. Nous savons que nous sommes fragiles, que les baisers
Par Marie l’on confne les citadins dans leurs clapiers, les oiseaux re­ exigent le « présentiel » et que les autres, vivants et morts,
Sauvion prennent du poil de la bête. Et qu’il y a des gens solidaires nous manquent. Totalement, tendrement, tragiquement  •
Télérama 3714 17 / 03 / 21 13
Sune Peder Sen/H AWI
depour
l'achat de
3 hors-séries
ele 4 offer t
La cultur e a sa collection
Pr ofite z de notr e offr e ex ceptionnelle sur le s hors-série s !
Télér ama hors-série : moins cher qu'un roman, qu'une expo , qu’ un ciné ,
offr ez-vous toute l’ œuvr e d’ un écriv ain, d’ un peintr e, d’ un musicien, d’ un ciné aste …
B ON DE COMMANDE T ÉLÉRAMA HOR S - SÉRIE
Nom
Oui, je choisis de recevoir le s hors-série s coché s ci-de ssous,
Pr énomet pour l’ achat de 3 hors-série s ou plus, je choisis mon hors-série off er t.
Adre sseOffr eTitr e Prix réel Quantitéspéciale
Code post alFr ancis Bacon 8, 50 € 6, 50 €
Tout ânkhamon 8, 50 € 6, 50 € Vi lle
Ja cque s Br el 8, 50 € 6, 50 €
Je choisis de régler par chèque joint à l' or dr e de Télér ama
Po mpéi 8, 50 € 6, 50 €
Toulous e-Lautr ec 8, 50 € 6, 50 €
Renv oye z ce bulletin de commande accompagnéJuliette Gr éco 8, 50 € 6, 50 €
Léonar d de Vi nci 8, 50 € 6, 50 € de vo tr e règlement à :
Photogr aphier la guerrr e 8, 50 € 6, 50 € Télér ama, service VP C – abonnement s,
Bo ris Vi an 8, 50 € 6, 50 € T.S. A 91306, 75 212 Paris cede x 13 .
Histoir e de la peintur e fr ançaise contempor aine 6, 50 €8, 50 €
Total : € Of re valable en Fr ance métr opolit aine dans la limite de s stock s disponible s jusqu’ au 30 décembr e 20 21 . Délai de livr aison : 4 semaine s à compter
de la date de ré ception de la commande , 01 48 88 51 00 (numér o non surtaxé ). Nous vo us faisons bénéficier du mode d’ envoi en « Colissimo » à un prix
Fr ais de por t : + 2 € av antageux de 6, 90 €, inf érieur au prix réel, en pr enant en char ge une partie de ce coût, afin de vous assur er une livr aison dans les meilleur s délais.
En retournant ce formulair e, vous accepte z que Télér ama, responsable de tr aitement, utilise vos données per sonnelles pour les besoins de votr e commande , de
Total à ré gler : la relation Client et d’ actions mark eting sur ses pr oduits et services. Pour connaîtr e les modalités de tr aitement de vos données ainsi que les dr oits dont vo us€
dispose z (accès, rectification, ef acement, opposition, porta bilité , limitation des tr aitements, sort des données apr ès décès), consulte z notr e politique de
confidentialité à l’ adr es se www .t eler ama. fr/politiqueconfidentialite .php ou écriv ez à notr e Délégué à la pr otection des données – Télér ama 67 /6 9 ave nueJ'indique le hors-s érie off er t :
Pierr e-Mandès-F ra nce – CS 11469 – 75 70 7 Pa ris cede x 13 ou dpo@teler ama. fr
VZ14