Telerama du 21-04-2021
132 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Telerama du 21-04-2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
132 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 21 avril 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 15 Mo

Exrait

M 02773 - 3719 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?d@h@b@t@k";
MERCREDI 21 AVRIL 2021
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3719
DU 24 AU 30 AVRIL 2021
DE THE CROWN
À THE FATHER
OLIVIA COLMAN
LE TRIOMPHE
DE LA MODESTIE
codes 8000L’invité
1957
Naissance
à Calcutta.
1995
Premier scénario :
Carla’s Song.
2002
Prix du scénario
à Cannes pour
Sweet sixteen.
2006
Le vent se lève.
2010
Même la pluie,
réalisé par
Icíar Bollaín
(sa compagne).
2016
Moi, Daniel Blake.
2019
Sorry
We Missed You.
Paul Même empathie, même refus d’un
système qui broie les hommes
et détruit la nature... Le scénariste
britannique décrit le duo créatif Laverty et engagé qu’il forme avec Ken Loach.
431.03.2021 12:21 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoatedv2_FOGRA39_U280_K95 GMGv5y
a
u
t
L’invité Le scénariste PL Laver
guisé comme jamais, mais il va avoir 85 ans en juin. Le
temps n’est pas illimité — regardez ce pauvre Bertrand
Tavernier —, il faut vraiment savoir de quoi nous avons envie.
Je l’écouterai. Notre amitié passe avant le travail.
Moi, Daniel Blake et Sorry We Missed You montrent
une pauvreté et une détresse extrêmes. Les derniers mois
ont-ils accentué la noirceur de vos observations ?
La pandémie a l’efet d’un verre grossissant. On ne peut
plus ignorer les inégalités qui se creusent de manière
dramatique en Grande-Bretagne. Le taux de mortalité dû au
Covid est plus élevé dans les quartiers défavorisés, et par -
ticulièrement dans les communautés noires et asiatiques.
Cette crise sanitaire nous oblige également à élargir notre
Propos recueillis par Laurent Rigoulet Derniers jours d’un long confnement champ de vision : avec les inégalités sociales, elle met en
Photos Laura Hynd pour Télérama au Royaume-Uni. Paul Laverty n’a pas relief les efets du changement climatique, le rapport
bougé d’Édimbourg, où il jongle difci- entre l’homme et la nature, et elle montre à quel point ces
lement entre l’école à domicile pour phénomènes sont entremêlés. La grippe de Hongkong en
ses trois enfants adolescents et les scénarios en cours. Ken 1997 et l’épidémie de Sras en 2003 nous ont alertés sur les
Loach, lui, est cloîtré à Bath. Dans l’embrasement perma- dangers que nous courons si nous ne réféchissons pas à
nent de l’actualité, ils se parlent beaucoup. Leur collabora- notre interaction avec le monde naturel. Mais nous nous
tion est maintenant longue de vingt-cinq ans. Depuis Carla’s entêtons à employer des hommes pour gagner du terrain
Song, l’Écossais de 64 ans écrit tous les flms du réalisateur sur la forêt, des ouvriers qui travaillent sans protection et
anglais, description de plus en plus noire d’une société dé- qui continuent à défricher, à créer un espace de
vulnéralabrée qui est entrée à cran dans la crise du Covid. Entretien bilité dans lequel les virus ne peuvent que s’engoufrer. La
matinal, via Zoom, avec un scénariste à sa table de travail. crise sanitaire nous prouve de manière spectaculaire que
nous sommes incapables de retenir les leçons du passé,
Avant le confinement, vous prépariez un nouveau film alors que tout nous pousse à être solidaires entre nous — et
avec des personnages de migrants. L’épidémie vous avec les futures générations plus encore. Tout le monde
conduira-t-elle ailleurs ? nous le répète sur tous les tons. Les écologistes, les ONG,
Nous avons travaillé pendant plus d’un an sur un flm que et même le pape François dans son encyclique de 2015,
nous espérions tourner l’automne dernier. Un récit com- une vibrante critique du capitalisme rampant et du
consuplexe, dans le nord-est de l’Angleterre, où nous avons si- mérisme, une supplique pour que nous changions nos
tué nos deux derniers longs métrages. Les migrants n’en modes de vie afn de réduire les inégalités et d’enrayer la
étaient qu’une facette. L’histoire était très contemporaine dégradation de la planète. Même un athée comme moi y a
et on ne peut sans doute plus la raconter de la même ma- trouvé du grain à moudre.
nière. Le monde est chamboulé. Ken et moi nous rendons
mutuellement dingues à force de nous envoyer des SMS en Les personnages dont vous décriviez la condition précaire
tous sens, sur le football, la politique, la famille… Nous dans Sorry We Missed You, les livreurs des plateformes de
partageons les articles qui nous font réagir, nous partici- vente en ligne, les infirmières à domicile, se sont retrouvés
pons à des visioconférences avec des associations, des étu- en première ligne de la crise.
diants, des organisations politiques, mais nous ne parlons Leurs conditions de travail sont de pire en pire. Un des
lipratiquement pas de travail. Dès que possible, nous pas- vreurs que j’ai suivis pendant la préparation du flm m’a
serons deux jours ensemble pour évoquer l’avenir et déci- raconté qu’il faisait, en ce moment, des journées de
quader si le flm auquel nous pensions est toujours la meil- torze heures. Il avait les yeux gonfés, la peau grise, et
leure piste à suivre. J’ai surtout besoin de voir comment quand je lui ai demandé s’il allait bien, il a quasiment
fonKen se porte et s’il désire vraiment mettre en scène à nou- du en larmes. En 1817, l’industriel réformateur Robert
veau. Il a une énergie de tous les diables, son esprit est ai- Owen défendait la journée de huit heures avec le slogan
« Huit heures de travail, huit heures de loisirs, huit heures
de repos ». Et voici où nous en sommes deux cents ans
plus tard ! Nous sortons sur le pas de nos portes pour ap-Ken et moi nous nous plaudir le personnel de santé et tous les travailleurs qui
s’exposent mais nous laissons prospérer un système qui rendons dingues pousse les gens au bord du goufre. Les aides à domicile
que j’ai rencontrées pour Sorry We Missed You sont payées à force de nous à la tâche et elles doivent se rendre disponibles à
n’importe quel moment de la journée. Elles sont employées envoyer des SMS par des sociétés privées qui, pendant le confnement, ne
les payaient pas si elles devaient efectuer une
quaransur la politique, taine. Elles se déplaçaient de foyer en foyer, et des études
montrent qu’elles ont participé à la propagation du virus. le foot, la famille… » La gestion politique de cette crise est catastrophique. ☞
6 Télérama 3719 21 / 04 / 21
« REJ ET
PREJ ET
PROJ ET
Po ur af fr on ter les défis éc ologiques , il ne suf fit plus de s’ adapter .
Changement clima tique, ef fo ndr ement de la biod iv ersi té,
poll utio ns mult iples, ra réfact ion des re ssour ces :
nos sociétés ont besoin de solutions qui changent ra dicalement la donne,
co mme tr ansf ormer les eaux usées en eau potable .
La tr ansf orma tion éc ologique, c’ est notr e ra ison d’ êtr e.
Pl us d’inf orma tions sur ve olia.c om/tr ansf o- ec o
Ressour cer le mondea
u
t
y
L’invité Le scénariste PL Laver
étaient évacués pour libérer des lits d’hôpital quand les cas
de Covid grimpaient. Mais on ne prenait pas le temps de les
tester, malgré le risque immense, avant de les transférer dans
des Ehpad privés. Ceux-ci ne pouvaient pas s’occuper d’eux
par manque de personnel, et les infrmières de l’hôpital ne
pouvaient pas les suivre car les employés du service public ne
peuvent pas intervenir dans un établissement privé.
vos scénarios sont basés sur les témoignages et l’empathie.
D’où vient votre curiosité pour les autres ?
Mon éducation très particulière m’a rendu un peu
claustrophobe et m’a poussé à m’ouvrir. J’ai grandi dans une petite
ville dans le sud-ouest de l’Écosse. Il n’y avait qu’un seul
instituteur catholique dans l’école majoritairement protestante.
Le sectarisme était roi, les enfants de diférentes confessions
se croisaient à peine, ne jouaient pas à la même heure, et il
devait assurer l’enseignement de toutes les classes en une
seule pour les élèves catholiques, du CP au CE2. N’importe
qui en perdrait la tête, et il a d’ailleurs fni par céder à la
démence. L’enseignement était médiocre, et pour m’éviter un
collège spécialisé, mes parents m’ont fait entrer au petit sé -
minaire, où j’ai passé toute ma jeunesse jusqu’à mes études
de philosophie à l’Université pontifcale grégorienne de
Rome. Un enseignement étrange, strict, très réglementé. Il
m’a rendu sensible à toutes les formes d’endoctrinement, po -
litiques ou religieuses, et j’ai fui pour courir le monde et
assouvir une curiosité inextinguible. J’ai commencé par
traverser les États-Unis en stop et je me suis mis à écouter avec
avidité ceux que je rencontrais en chemin, les sans-abri, les
bagnards du Sud, les vétérans de la guerre du Vietnam, les
types qui dégommaient les chevaux sauvages dans les
montagnes du Kentucky. Je les interrogeais sur leur vie et
je prenais tout en notes dans mon journal intime.
«  L’enseignement très strict que j’ai reçu m’a rendu
sensible à toute forme d’endoctrinement.
Et j’ai fui pour courir le monde... »
La dérégulation et la privatisation des services publics C’est lors d’un voyage au nicaragua que se sont croisés
sont depuis longtemps une menace quotidienne pour la vocation de scénariste et l’engagement politique…
les personnages de vos films… Comme beaucoup de jeunes de ma génération [le groupe
Les choses ont empiré après la crise fnancière de 2008. Se- The Clash, par exemple, ndlr], j’ai été fasciné par la
révolon le gouvernement de David Cameron, en poste de mai lution sandiniste de 1979. C’était un peu notre guerre
d’Es2010 à juillet 2016, il fallait des coupes massives dans les dé - pagne. La naissance d’un idéal socialiste dans un petit
penses publiques. « Nous sommes tous dans le même bateau », pays d’à peine trois millions d’habitants. Des campagnes
nous répétait-on ! Les plus faibles et les plus démunis se sont d’alphabétisation et de vaccination se sont mises en place
retrouvés confrontés à une bureaucratie infernale et à la et des étudiants venaient du monde entier pour aider. J’y
soufrance intolérable que nous décrivions dans Moi, Daniel suis allé pour cueillir le café et assister à l’avènement
Blake. Le National Health Service, le système de santé public, d’une nouvelle civilisation. J’ai rencontré, là-bas,
beaua été amputé d’une partie de ses crédits, certains secteurs cé- coup de ceux qui m’ont accompagné dans la vie, mes
meildés au plus ofrant, et il s’est retrouvé dans un état de déla- leures amitiés à Glasgow se sont nouées à Managua. Mais
brement et de désorganisation que le Covid a révélé au grand l’idéal s’est vite trouvé plombé, le leader de la révolution,
jour. La privatisation n’en continue pas moins d’avancer à vi- Daniel Ortega, est devenu un monstre reproduisant ce
tesse grand V et les entreprises américaines se lèchent les ba- qu’il avait combattu et les États-Unis ont mené leur guerre
bines à la perspective d’un marché de la santé encore plus en soutenant l’opposition à la révolution. J’ai pu observer
ouvert après le Brexit. La situation est ubuesque. Et tragique. avec quelle incroyable cruauté ils venaient mettre au pas
Une infrmière m’a raconté que les patients les plus âgés un pays minuscule et déchiré. J’ai recueilli le témoi-☞
8 Télérama 3719 21 / 04 / 21FAITES BRILLER VOS VALEURS
FA ITES UN LEGS
Depuis 1961, nous enquêtons, alertons, et agissons pour le respect des droits humains, partout
dans le monde. Nous faire un legs, c’est nous transmettre vos valeurs pour défendre le droit à la
justice, à la liberté et à la dignité humaine, pour que cette famme ne s’éteigne jamais.
AMNESTY INTERNA TIONAL FRANCE - Sophie ROUPPER T - 01 53 38 66 10 ou srouppert@amnesty .fr Prix Nobel de la Paix 1977
DEMANDE DE DOCUMENTATION LEGS, DONATIONS ET ASSURANCES-VIE
À RENVOYER À AMNESTY INTERNA TIONAL FRANCE
76 BOULEV ARD DE LA VILLETTE - 75940 PARIS CEDEX 19
Notre documentation vous sera envoyée gratuitement, sans aucun engagement de votre part.
Merci de compléter ci-dessous : n M. n Mme
n OUI, je souhaite recevoir votre documentation
Nom : ..................................................................................................................................................
sur les legs, donations et assurances-vie.
Prénom : ............................................................................................................................................
n OUI, je souhaite être contacté(e) par téléphone. Adresse :
Code postal : Ville : ...........................................................................
Pour plus d’informations :
Date de naissance : .........../ .........../ ........... Téléphone :Sophie ROUPPERT, chargée de relations testateurs
01 53 38 66 10 ou srouppert@amnesty.fr E-mail (facultatif) : .............................................................................@.............................................
Les informations que vous nous transmettez sont traitées par l’association Amnesty International France (AIF), responsable du traitement, pour répondre à vos demandes et suivre au mieux votre projet de transmission,
pour vous communiquer des informations en lien avec notre mission et vous envoyer nos propositions d’engagement, qu’elles soient militantes ou fnancières. Conformément au Règlement européen général sur
la protection des données du 27 avril 2016 et à la loi Informatique et Libertés modifée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectifcation, d’effacement, de limitation et d’opposition au traitement des données
vous concernant, ainsi qu’un droit à la portabilité. Vous pouvez exercer ces droits en contactant le service relations membres et donateurs d’AIF à l’adresse mentionnée ci-dessus, par email (smd@amnesty.fr) ou
par téléphone (01 53 38 65 80). Vous pouvez également introduire une réclamation auprès de la CNIL. Pour plus d’information sur le traitement de vos données personnelles, veuillez consulter notre politique de
confdentialité https://www.amnesty.fr/politique-de-confdentialite. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions : Sophie Rouppert au 01 53 38 66 10.
21G01P1CMP
Telerama_LEGS_21G01P1CMTelerama_LEGS_21G01P1CM P_209x272.inddP_209x272.indd 11 01/04/202101/04/2021 14:4014:40
Photo © Shutterstock
✂y
u
t
a
L’invité Le scénariste PL Laver
☞ gnage de gens qui avaient été torturés ou dont les enfants Avez-vous beaucoup parlé de cinéma pendant
avaient été kidnappés et assassinés, j’ai parlé à des agents de que ceux-ci étaient fermés ?
la CIA, à des pacifstes bouddhistes… J’ai beaucoup voyagé Je n’ai pas vu beaucoup de flms pendant tous ces mois. Ken
en Amérique centrale, où j’ai rencontré toutes sortes de mi- et moi sommes très attachés à l’expérience de la salle et
anlitants, des gens qui ne dormaient jamais deux soirs au goissés à l’idée qu’elles pourraient sortir afaiblies de cette
même endroit. Ils savaient qu’en réponse à leur combat po- période, surtout en Grande-Bretagne, où le cinéma d’auteur
litique ils trouveraient la torture ou la mort. Ils persistaient existe peu face aux productions américaines. Nous aimons
quand même. Ce courage m’a toujours sidéré et inspiré. voir les flms avec un public, en discuter ensuite, sur le
cheQu’est-ce qui fait que certains ne renoncent jamais et restent min du retour ou en buvant un verre. C’est un rituel
irremsolidaires ? J’écrivais des articles et des rapports pour des plaçable. Pour Ken Loach, les villes devraient administrer
ONG, mais je me suis épuisé à le faire et j’ai, naïvement, pen- leurs cinémas comme les théâtres municipaux, pour
proposé que la fction serait un moyen de témoigner. Sans avoir la ser des flms de tous les horizons. Pour l’heure, elles doivent
moindre idée de ce qu’était un scénario. se battre contre les grands circuits qui menacent les salles
art et essai, et contre les plateformes qui occupent le terrain
Comment Ken Loach s’est-il intéressé à cette histoire ? depuis un an. Les jeunes ont d’autres habitudes de
consomJe ne connaissais personne dans le milieu du cinéma. J’ai en- mation. Ils sont aussi les plus nombreux à avoir perdu leur
voyé mon texte partout. Je n’avais aucune expérience et je emploi pendant la crise. Combien d’entre eux auront les
proposais d’aller raconter une histoire en espagnol dans un moyens de s’ofrir une place de cinéma à la réouverture ?
pays instable où l’industrie du cinéma n’existait pas. Ken
Loach m’a appelé un jour pour me proposer d’aller boire Depuis Moi, Daniel Blake, le plus grand succès de Ken
un verre. Il m’a donné le conseil qui a tout lancé : « N’écris Loach dans son pays, vous participez beaucoup à des
pas un synopsis, mais plutôt quelques scènes. » Il m’a aussi séances organisées par des associations ou des groupes
prévenu que ça prendrait un moment. Entre notre ren- politiques. Quel type de mobilisation s’en dégage ?
contre et le tournage de Carla’s Song, en 1995, il s’est passé Des projections ont été organisées partout, dans des sièges
cinq ans, pendant lesquels il a tourné Ladybird, Raining de syndicats, des églises, des foyers d’étudiants… Dans la
Stones et Land and Freedom. discussion, les idées germent. La scène de Moi, Daniel Blake
où Kate vole des protections hygiéniques a mené des
assovous avez depuis écrit tous ses films, dont deux, Le vent ciations à en distribuer gratuitement et une loi est passée
se lève (2006) et Moi, Daniel Blake (2016), ont reçu en 2020 au Parlement écossais pour qu’elles soient données
la Palme d’or. Comment expliquez-vous le succès d’une dans les écoles. Ça n’est pas la révolution, mais ça change la
telle collaboration ? vie de celles qui n’osaient pas sortir quand elles avaient
Les choses se sont faites sans y penser. À la fn du tournage leurs règles. Des spectateurs rejoignent des syndicats,
au Nicaragua, Ken et son équipe étaient malades comme d’autres apportent leur aide à des banques alimentaires. Le
des chiens et il m’a dit : « Mon Dieu, ne pourrait-on pas trou- cinéma est un moyen merveilleux de sensibiliser les gens.
ver une histoire plus près de chez nous ? » Je suis rentré à Glas- La solidarité existe, la crise du Covid le prouve de manière
gow et j’ai pensé au chaufeur de bus de My Name Is Joe spectaculaire. Les voisins s’entraident, des enseignants
« L es jeunes sont nombreux à avoir perdu leur
emploi pendant la crise. Combien pourront
s’ofrir une place de cinéma à la réouverture ? »
(1998). Le personnage lui a plu et ma vie a basculé. Nous font du porte-à-porte pour les enfants qui ne peuvent pas
sommes devenus très amis et notre relation, organique. suivre les cours à distance. Mais notre gouvernement n’a
Malgré son expérience, il nous a mis d’emblée sur un pied foi que dans l’économie de marché, et j’ai peur que Boris
d’égalité. Après notre premier rendez-vous londonien, il a Johnson ne tire parti de la réussite de la campagne de
vactenu à venir lui-même à Glasgow. « J’ai toujours suivi les scé- cination pour imposer le statu quo, sans que notre système
naristes », m’a-t-il dit. Nous avons mis en place notre rou- refète les valeurs qui nous ont animés pendant des mois.
tine : nous discutons des choses qui nous touchent jusqu’au
moment où un sujet s’impose et où commencent nos re- Quelle image gardez-vous de cette crise ?
cherches sur le terrain. Comme pour Moi, Daniel Blake, où Il y a une pelouse pour les jeux de boules au milieu
d’Édimnous voulions comprendre le système complexe des aides bourg, en face de l’ambassade des États-Unis. D’ordinaire,
sociales pour ne pas nous faire piéger par nos détracteurs, elle est bien entretenue, aussi plate et verte qu’une table de
qui sont virulents et n’attendent que ça. Quand le travail billard. J’y suis passé l’autre jour et une trentaine de lapins
d’enquête est terminé, j’écris seul. Ken n’intervient qu’à la étaient occupés à cavaler et à jouer en toute liberté. Ils
lecture du scénario achevé. Il aurait pu tenter d’autres expé- étaient ravis et moi aussi. Ils avaient creusé six beaux trous
riences, travailler avec d’autres scénaristes, mais la fdélité dans cette pelouse impeccable. Combien de temps faut-il à
et la loyauté sont pour lui des valeurs cardinales. la nature pour reprendre ses droits ? •
10 Télérama 3719 21 / 04 / 21sélection
Télér ama vo us pr opose SPÉCIAL
cette selection de pr oduit s PETIT
spécial Pet it Vampir e de Joann Sf ar . VA MPIRE
1
3
2 44
1. Le jeu – La mais on han tée de Pet it Vampir e
So ye z le pr emier à collecter cinq car te s « Arme s » pour vaincr e le Gibbous en duel. Fou-rir e gar antis ! Dè s 7 ans. L’ école de s loisir s.
2. BD – Pet it Vampir e – To me 1 : Le sermen t de s pirates
Pe tit Vampir e rêve de découvrir le monde . Mais quand il décide de par tir explor er la ville , d’ obscur es fo rces se réveillent...
Et si le s va mpir es pouv aient finalement êtr e mor ts-mor ts ? Petit Vampir e aur ait-il mis toute sa fa mille en danger ?
Série en 3 tome s. Dè s 8 ans. Rue de Sè vres .
3. Roman – Pet it Va mpir e – To me 1 : Le film d’horr eur
To ut a commencé par un film d’horr eur . « Ce n’ es t pas de ton âge , Michel », m’ av ait pour tant pr év enu Petit Vampir e.
Mais on est quand même allé s voir Le Commando de s mor ts viv ants.... Dè s 8 ans. L’ école de s loisir s.
4. DVD – Pet it Vampir e
L’ adapt ation poétique et mor dante de la bd culte de Joann Sf ar ! Petit Vampir e vit dans un manoir hanté avec une joyeuse bande
de monstr es. Mais il s’ ennuie terriblement... Son rêve ? Aller à l’ école pour se fa ir e de s copains de son âge . Un soir , il s’ échappe
et re ncontr e Michel. Mais tr ès vite , leur amitié va attir er l’ attention du terrifiant Gibbous… Studioc anal.
Vous pouv ez également commander sur notr e boutique en ligne boutique.teler ama. fr
•Bo n de commande Té lérama Spécial Pe tit Va mpire VV 19
OUI, je pr ofite de votr e ofre et je commande le s bande s de ssinée s ci-de ssous :
Titr e Prix Quantité Total
Mer ci de compléter1. Le jeu – La maison hantée de Petit Va mpir e 19,90 €
et de re tourner ce2. La BD – Petit Vampire, Le serment de s pira te s 13,00 €
bulletin de commande
3. Le roman – Petit Vampire, Le film d’ horr eur 9,50 €
accompagné de votr e
4. Le DVD – Petit Vampir e 14,99 € paiement, sous
enveloppe afra nchie ,
Fr ais de por t 3 €
à Télér ama, service
Je choisis l’ envo i en Colissimo +6,90 €
VP C- Abonnement s,
T.S. A 91 306 ,Mo ntant total de ma commande
75 212 Pa ris Cede x 13.
Me s coor donnée s
Of re valable en Fr ance métr opolit aine dans la limite de s stock s
NOM CODE POST AL
disponibles jusqu’ au 31 mar s 20 22 . Délai de livr aison : 4 semaines
à compter de la date de ré ception de la commande ,
01 48 88 51 00 (numér o non sur taxé ). Nous vous faisons bénéficierPRÉNOM VILLE
du mode d’ envoi en « Colissimo » à un prix av ant ageux de 6, 90 €,
inf érieur au prix réel, en pr enant en char ge une partie de ce coût,
ADRES SE afin de vous assur er une livr aison dans le s meilleur s délais.
Nº D’ ABONNÉ (f acult atif )
En re tournant ce fo rmulaire, vo us acceptez que Té lérama, re sponsable de traitement, utilise vo s donnée s personnelle s pour le s be soins de vo tre commande , de la re lation Client et d’ actions marketing sur se s produits et ser vice s. Po ur connaître le s modalité s de tr aitement de vo s donnée s ainsi que le s droits dont
vo us disposez (accè s, re ctification, ef acement, opposition, por ta bilité, limit ation de s tr aitements, sor t de s donnée s après décè s), consultez notre politique de confidentialité à l’ adres se www .t elerama.fr/p olitiqueconfidentialite .php ou écrivez à notre Délégué à la protection de s s – Té lérama 67 /6 9 ave nue
Pierre-Mandè s-F ra nce – CS 114 69 – 75 70 7 Pa ris cedex 13 ou dpo@teler ama.fr – Po ur prés er ve r la planète, le s CG V ne vo us sont pas adres sée s sur suppor t papier mais sur simple demande au ser vice client ou sont consult able s et télécharge able s en suiv ant ce lien http:/ /m ark eting. teler ama.fr /i mg/ abo/c gv_teler ama.pdfg
a
t
r
m
a
a
Sommaire du 24 au 30 avril 2021
L’image reine
Elle fut une olympienne Élisabeth II
dans la série The Crown (2019) et une
monarque plus déjantée dans La
Favorite, de Yórgos Lánthimos (2018).
Pourtant la récente abonnée aux rôles de
reines n’a jamais autant ému que dans
la série Broadchurch (2013), en sergent
de police ordinaire ; et dans The Father
(premier flm de Florian Zeller), en flle
modeste et dévouée à son père malade
d’Alzheimer. Magnifque partition pour
laquelle l’actrice anglaise concourt aux 18 prochains Oscars. Olivia Colman peut
tout jouer. Avec beaucoup d’empathie,
un don de soi absolu à ses personnages.
On retrouve pareils engagement et
modestie dans le travail chez Paul Laverty,
scénariste du cinéaste anglais Ken
Loach depuis vingt-cinq ans et notre 32 passionnant invité. Mais ils n’étaient
sans doute pas les objectifs des
premiers candidats du Loft, manipulés par 43 la télé-réalité naissante, voilà vingt ans.
Que sont aujourd’hui devenus le genre
et ses protagonistes, héros d’un monde
d’apparences et de faux-semblants ?
Attention à ne pas sombrer dans la
dictature de l’image qu’a si
dangereusement, si étrangement renforcée
l’actuelle pandémie, alerte l’essayiste Annie
Le Brun. Comme elle a aussi bousculé
notre langage, ainsi que le prouvent
bien des artistes… Sortirons-nous du 4 Covid changés ? — Fabienne Pascaud
Couverture zine 27 Une méthode bien classée CritiqueS
Olivia Colman 4 L’invité pourquoi cette folie pour 43 Le rendez-vous
en 2018. paul laverty, le scénariste la pédagogie montessori ? Fortitude, le dernier album
Photo Jackie de Ken l oach 30 de l’or plein leurs tubes tout en metal du groupe gojira
Nickerson 13 Premier plan bob Dylan, neil young, 46 Musiques
Joe biden à l’aube blondie… Des légendes du rock 49 Cinéma
d’un new Deal climatique ? cèdent leurs droits à des géants 50 Livres
14 Mise à jour de la musique 54 Enfants
17 Repérée 32 L’édition comme sédition
Colette marin-Catherine, audacieux autodidacte, éléviSion
une résistante aux oscars gérard berréby dirige avec 55 Le meilleur de la semaine télé
passion les éditions allia Vive le travail !, un film de
LE dossiER 34 du français de souche virale marianne l ère à voir sur arte
18 Est-on sorti de Loft story ? l ’épidémie de Covid-19 touche 64 Programmes
la télé-réalité étend depuis aussi la langue. Dépistage et commentaires
vingt ans son emprise des mots apparus avec elle
Ce numéro comporte :
une couverture spécifique sur nos écrans. Sans parvenir adio
« paris-IDF » pour les
abonnés et les kiosques de à se renouveler utrement 120 Le meilleur de la semaine radio
paris-IDF et une couverture
nationale ; une enveloppe 21 dubaï, vie rêvée des anges ? 37 Penser François morel dans À voix
« Institut du Cerveau et de
la moëlle épinière » posée Vedettes de la télé-réalité t élétravail, visio… avec la crise, nue, sur France Culture
een 4 sur une sélection
d’abonnés de la province et s’exilent en masse dans la cité nos existences sont limitées 123 Les programmes
sur la totalité des abonnés
d’Île-de-France. édition émiratie… aux images. au risque de vivre
régionale, Télérama+Sortir,
pages spéciales, foliotée dans une dictature invisible ? 128 Talents
de 1 à 24, jetée pour
les kiosques des dép. 75, 77, 24 Une reine sacrée à Hollywood 40 découvrir 131 Mots croisés
78, 91, 92, 93, 94, 95, posée
esous la 4 de couverture olivia Colman bientôt Chêne de solidarité, céramique
pour les abonnés des dép.
75, 78, 92, 93, 94. couronnée d’un nouvel oscar ? et vieille vaisselle…
12 Télérama 3719 21 / 04 / 21
Roman Jehanno pouR téléRama | FReDeRICK FloRIn/aFp | gabRIelle DuplantIeR | lauRa hynD pouR téléRamad
h
w
s
a
n
o
i
t
i
a
e
Mise à jour
PREMiER PLAN
L’homme
Joe Biden à la L s Maison-Blanche,
le 10 mars 2021,
après l’adoption
de son plan
de relance géant
par le Congrès.
travaux d’infrastructure de l’autre, fnancés par la création Un vieux briscard de la politique, modérément
monétaire et l’imposition des entreprises. Rehaussant le rôle
progressiste, guère idéologue, élu contre un prédé- de l’État fédéral, il bouleverse l’idéologie du pays, fondée sur
l’individualisme. On connaît la suite : l’entrée des États-Unis cesseur riche et incompétent, afronte une crise
dans la guerre contre l’impérialisme japonais. Les temps ont
mondiale et mène en une poignée de semaines changé, Biden mène une guerre, certes, mais contre le Covid.
une politique blitzkrieg, mobilisant des milliards de dollars Même s’il lorgne aussi au-delà des frontières, déclarant
engapour tenter de remettre « the big country » sur pied… Joe Bi- ger la démocratie dans un combat contre les « autocrates ».
den ? Certes, mais pas seulement. Du « déjà-vu », comme Avec la dénonc iation du traitement de la minorité ouïgoure
disent les Américains ! En 1933, élu dans un pays dévasté par en Chine, ou de l’emprisonnement du di ssident Alexeï
Naela Grande Dépression, Franklin D. Roosevelt fait adopter par valny en Russie. Pour autant, ce président du xxi  siècle sait
le Congrès démocrate quinze lois majeures en deux mois. La que la plus grande menace pesant sur l’humanité est
désorcomparaison ne s’arrête pas là : comme Biden, Roosevelt mais celle du climat, et il entend marquer l’Histoire en
invis’appuie sur une équipe soudée de brillants conseillers, maî- tant, les 22 et 23 avril, quarante dirigeants mondiaux, dont le
Par Vincent trise parfaitement les médias, et mène une politique écono - président chinois Xi Jinping, à un sommet virtuel sur la
quesRemy mique sur deux fronts, réduction des inégalités d’un côté, tion. Biden, simple héros de notre temps  •
Télérama 3719 21 / 04 / 21 13
Lawrence Jckon/hite ouse
uat

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents