Le Figaro Madame du 20-03-2020

-

Presse
116 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 20 mars 2020
Signaler un problème

m
f
RENCONTRES
NICOLAS BEDOS
BENJAMIN BIOLAY
GRÉGORY GADEBOIS
VINCENT LACOSTE
LAURENT LAFITTE
BENOÎT MAGIMEL
NICOLAS MAURY
JOANN SFAR
SPÉCIALHOMMES
MASCULIN SENSIBLE
GUEST ROSCHDY ZEM EN PLEINE LUMIÈRE
M a da me Fi g a ro -n °185 6
lefigaro.fr/madame
OS
MADAME FIGARO SUPPLÉMENT - FIGARO N 23512 ET 23513 DES 20 ET 21 MARS 2020 - COMMISSION PARITAIRE N° 0421 C 83022LE NOUVEAU PARFUM
*JESUISTONHOMME
420x272_DiorHomme20_Instit_e-Commerce_FR_Dior_MadameFigaro_DO_20mars.indd 1 04/02/2020 10:48 420x272_DiorHomme20_Instit_e-Commerce_FR_Dior_MadameFigaro_DO_20mars.indd 2 04/02/2020 10:49
BOUTIQUE EN LIGNE DIOR.COMLE NOUVEAU PARFUM
*JESUISTONHOMME
420x272_DiorHomme20_Instit_e-Commerce_FR_Dior_MadameFigaro_DO_20mars.indd 1 04/02/2020 10:48 420x272_DiorHomme20_Instit_e-Commerce_FR_Dior_MadameFigaro_DO_20mars.indd 2 04/02/2020 10:49
BOUTIQUE EN LIGNE DIOR.COMParis. 15, rue de la Paix - 66, av. des Champs Elysées
Information points de vente: 01 44 55 31 87 - Liste complète des points de vente sur www.mauboussin.fr/boutiques Fauve HautotParis. 15, rue de la Paix - 66, av. des Champs Elysées
Information points de vente: 01 44 55 31 87 - Liste complète des points de vente sur www.mauboussin.fr/boutiques Fauve Hautotgabrielle.l’essenced’unefemme.
lanouvelleeaudeparfum
MADAME_FIGARO_2001-14-6-210x272_GABRIELLE_2019_France.INDD 1 03/03/2020 14:36
disponiblesurchanel.com LaLignedeCHANEL-Tél.0800255005(appelgratuitdepuisunpostefixe).Sommaire/madame
ommaire
M
f
11 ÉDITO/« Au nom des pères»,
par Cécile Ladjali.
42/Carré VIP, par Stéphane Bern.
15 NEWS/madame
Toutes les tendances décryptées. 18/Business :
Laurent Milchior. 22/Décryptage : au travail,
comment gérer le stress face au virus ? 24/Cinéma :
et si Hollywood faisait confiance aux femmes ?
28/Culte : Patek Philippe. 30/Ma leçon de mode :
EN COUVERTURE Nicolas Maury. 34/Style. 40/Beauté.
Roschdy Zem porte
un blouson et un tee-shirt,
45 CULTURE/madame/Streaming, cinéma,Berluti. Photo Matias Indjic.
contemporain, musique… 50/Livres. Réalisation Sonia Bédère.
Mise en beauté Angloma.
52 MAG/société/célébrités
52/Cover story : Roschdy Zem, le sacre. 56/Portfolio :
le cœur des hommes. 62/Décryptage : la vie
au masculin pluriel. 64/Entretien : Virginie Linhart
et Camille Laurens. 68/Tendance : la crise du costard.
72 MODE/Hommes : beach boys. 86/Temps record.
96 BEAUTÉ/Hommes : businessman,
la stratégie gagnante.
103 NOTEBOOK/Offre spéciale/104/City guide.
107/Bien-être. 108/Shopping. 109/Auto.
VOS RUBRIQUES/
12/Courrier. 102/Les Triplés. 110/Mots croisés.
111/Horoscope. 114/Confidentiel : Grégory Gadebois.
L’édition de ce numéro comporte : un échantillon « Biotherm Life Plankton », collé sur la page 27, pour les abonnés portés de Paris et de la région parisienne
(75, 77, 78, 91, 92, 93, 94 et 95) ; et un catalogue « Alinea » de 130 pages, mis sous film, pour les abonnés postés et portés des départements 75, 92, 13, 31, 33, 59 et 69.
madameFIGARO9
leigaro.r/madame
PHOTOS CÉDRIC VIOLLET, NICOLAS VALOIS ET THIEMO SANDERBerluti_MadameFigaro_SP_210x272_11_03_2020.indd 1 11/03/2020 17:07s
e
r
è
p
s
e
d
M
O
N
U
A
Édito/madame
Le féminisme devra
enrôler les pères dans ses rangs s’il entend
gagner la partie. En Iran, une conséquence inattendueL
du port du voile est que les familles, sentant leurs filles
pénalisées, les ont massivement inscrites à l’université. Au pays de mon
père biologique, le patriarcat a programmé son arrêt de mort en donnant
aux filles les armes les plus dignes : le langage et la culture.
On nous enseigne à l’école que le masculin l’emporte, et en même temps notre psyché
têtue organise la dissidence. À l’heure où j’apprenais l’orthographe, j’affichais devant
mon père adoptif une féminité de plus en plus manifeste, laquelle augmentait en proportion
de sa gêne. Dans ces moments de joute intime, le masculin capitulait.
Pire : les livres incitent parfois les filles à tuer leur père. L’amour contre nature – entre Peau
d’âne et le Roi, Agnès et Arnolphe chez Molière, Lolita et Humbert Humbert dans le roman
de Nabokov – oblige les jeunes filles à humilier le tyran afin d’échapper à leur rôle de victime.
Électre, fomentant le meurtre d’Égisthe, est une figure incandescente de la vengeance.
Antigone, arc-boutée devant Créon, devient la sublime incarnation de l’entêtement.
Dans Aral, j’ai été parricide. Parmi les noms de condamnés à mort que découvre le héros
figure celui de mon père biologique. Depuis, quand j’entre le nom du fantôme paternel
sur Google, les moteurs de recherche me renvoient ironiquement à la page du roman.
Or « la fille de personne » a besoin d’un père pour exister. Luce Notte, mon héroïne, le
recherche à travers deux écrivains : Kafka et Hedayat. Puis elle comprend qu’il n’y a
pas un père, mais des pères, et qu’« il existe des filiations spirituelles plus puissantes
que les forces du sang, des héritages tacites, des adoubements secrets ».
Je me suis inventé des pères : éditeur (intransigeant), psy (mutique),
directeur de thèse (sadique), George Steiner (inoubliable),
Dieu (ironique). Pour ne plus être la fille de
personne, j’ai choisi mes pères, puis gagné
ma liberté. ö
PAR CÉCILE LADJALI, ÉCRIVAIN * / ILLUSTRATION MARC-ANTOINE COULON
* Vient de publier « La Fille de personne », aux Éditions Actes Sud.
madameFIGARO11