Marianne du 03-03-2020

Marianne du 03-03-2020

-

Presse
88 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 03 mars 2020
Langue Français
Signaler un problème



"

M 03398 - 1198 - F: 4,00 E
3:HIKNNJ=]UYUUV:?l@b@t@i@a;
A . A UX ONT .7 .
www.marianne.net . . . T
umr 19 vrie 020
YST�ME
s emps
d� vec
a auvage
LE FRE TRE PENDANCE
EXCLUSIF GGR�GORR�GORYY
Lypo th�se
LE U
L� 020
CE XP�RIMENTA CHENT
Guerr CH�MEUR tranch�es
le00 ANCE SESEXTOS, X STEAPEXTASP...ES...
S ORDEL !MIS SSIBLE ?
CHAQUE JEUDI À 20H55
François ALLAIN n’a qu’une mission : restaurer des véhicules de collection
et redonner à ces modèles mythiques leurs lettres de noblesse.
CANAL 24 DE LA TNT
DeBonneville-Orlandini ©Abacapress-Jérôme DominéNotre opinion
49.3 ET OBSTRUCTION : QUAND
L’ASSEMBLÉE TRAHIT LE PEUPLE
PAR NATACHA POLONY
bstruction contre passage en force. On peut jouer deuil parental, proposé non pas par l’opposition, mais par un
longtemps à savoir qui est coupable de poignar- de leurs alliés, l’UDI, pour lequel ils n’ont visiblement pas plus
der encore un peu plus violemment la démocratie de considération.
représentative. Du début à la fn, le projet de réforme
des retraites aura constitué un naufrage politique. Tout le monde a donc bien compris que débattre entre O D’une idée plébiscitée par une majorité de Français, représentants sur les dispositions précises qui pourraient
l’obstination technocratique à faire travailler plus longtemps améliorer les conditions de vie des mères de famille ou des
des citoyens soupçonnés de paresse congénitale aura fait une ouvriers soumis à des tâches usantes qui leur abîment le corps
occasion de plus de construire l’image d’un pouvoir autoritaire n’a rigoureusement aucun intérêt. L’enjeu est ailleurs, dans
et sourd. En face, la guerre de tranchées des députés insou - ce spectacle qui se joue, pour les uns dans la rue et pour les
mis à coups d’amendements prétextes aura davantage encore autres dans la tête de ces électeurs de la bourgeoisie libérale
détruit ce qui reste de débat à l’Assemblée nationale. Et ces mots qui doivent à tout prix être persuadés qu’Emmanuel Macron
consternants du corapporteur de la loi, le député MoDem Nicolas est bien ce « président réformateur » qui va en fnir avec l’esprit
Turquois, lançant à l’opposition sans même se rendre compte de de jouissance et les habitudes dépensières du peuple français.
l’énormité de ses propos : « Certains ont dit “la République, c’est Le retour de la lutte des classes dans sa forme la plus brutale
moi”, eh bien, la République, c’est nous, et vous, vous n’êtes rien. » ne s’encombre pas de processus législatif et de délibération. Et
Irresponsabilité, mépris des institutions et réduction de la poli- c’est bien la raison pour laquelle La République en marche n’a
tique à une guerre de religion. On peut jouer longtemps à tout pas jugé bon d’utiliser jusqu’à présent les outils qui lui auraient
cela. Jusqu’à ce que les citoyens ne croient défnitivement plus permis de contourner l’obstruction des députés insoumis,
en la République comme moyen de tendre vers le bien commun. temps législatif programmé ou vote bloqué.
Le risque est d’ores et déjà identifé. Quand les citoyens
Tout est aberrant dans cette histoire. Le 49.3, agité comme seront définitivement persuadés que le long travail
un chiffon rouge par Edouard Philippe et les députés d’élaboration des lois par des élus du peuple est parfaitement
La République en marche avec des airs compassés d’hommes inutile et qu’il suft que des technocrates les rédigent dans le
prêts à « prendre leurs responsabilités », est depuis déjà secret des cabinets ministériels pour le compte d’un
gouverquelques années détourné de son objet premier. Cet instru- nement dont la seule légitimité est d’avoir empêché l’arrivée
ment permettant à un gouvernement de mettre en jeu sa au pouvoir du Rassemblement national, ils ne verront plus
légitimité face aux députés quand sa majorité ne le suit pas aucune diférence entre la démocratie et un quelconque régime
a perdu tout son sens lorsque cette majorité est écrasante et autoritaire vaguement validé par des élections ponctuelles.
soumise. Résultat : il ne sert plus qu’à accélérer le vote d’une
loi face à des députés d’opposition occupés à déposer de faux On peut considérer que la grandeur, de la part de
l’opposiamendements pour ralentir le cours des choses. Qui, dans tion, eût été de multiplier les amendements utiles (quitte à
cette pantomime, se moque le plus des citoyens et de leur pousser jusqu’au millier), les propositions sincères, donnant
représentation légitime par des élus chargés de voter la loi ainsi une leçon de démocratie et de responsabilité à un pouvoir
en leur nom ? Un partout, la balle au centre. enfermé dans son obstination autocratique. C’était visiblement
trop demander à des bateleurs habitués à jouer la politique
Depuis deux ans et demi, les députés de La République en du pire. L’Assemblée nationale est née des Etats généraux le
marche n’ont pas une fois daigné examiner les amendements 17 juin 1789. La représentation du peuple face à tous ceux qui
proposés par les différentes oppositions, La France insou - veulent le priver de sa voix : telle devrait être sa vocation. Et si
mise ou Les Républicains. Pas une fois ils n’ont considéré que certains aujourd’hui réclament la démocratie directe à travers
l’opposition pouvait jouer un quelconque rôle démocratique. le référendum d’initiative citoyenne, ce n’est pas parce que la
« La République, c’est nous, et vous, vous n’êtes rien. » Le cri du bête immonde du fascisme serait de retour mais bien parce
cœur. Et c’est comme cela, très exactement, que des députés que cette vocation a été trahie. Voulons-nous vraiment savoir
LREM se sont retrouvés à refuser l’allongement du congé de jusqu’où cela peut mener ?
Chers lecteurs, si vous ne trouviez pas Marianne dans votre kiosque préféré, n’oubliez pas
qu’il est disponible aussi chaque semaine en PDF sur marianne.net pour 3,49 €.
28 février au 5 mars 2020 / Marianne / 3 L’éditorial de Jacques Julliardq
HOMMAGE À JEAN DANIEL
’ai écrit pendant quarante ans au Nouvel Obs (1970- communistes, qu’il n’aimait pas et qui le lui rendaient au centuple.
2010). Au cours des vingt-cinq dernières années, c’est- Cela explique à mon avis le malentendu qui avait surgi lors d’une
à-dire à partir de 1985, j’ai eu le privilège de partager célèbre émission chez Bernard Pivot avec Soljenitsyne, où, de peur
avec Jean Daniel la double page éditoriale placée de paraître trop complice d’un anticommuniste aussi notoire, il
en tête du journal. C’est lui qui l’avait voulu ainsi. avait multiplié les objections à l’égard de l’illustre écrivain.J Pendant des années enfn, nous avons pris l’habitude Jean Daniel était un journaliste qui se voulait intellectuel ;
de dîner en tête à tête les soirs de bouclage, c’est-à-dire le mardi. j’étais à l’époque un intellectuel qui se voulait journaliste. Cela
Cela m’autorise à souligner quelques traits, généralement peu explique la connivence qui s’était établie entre nous, puis plus
connus, du grand journaliste qui vient de disparaître. tard les difcultés des relations dans le travail quotidien.
Du journaliste, il avait au plus haut degré la qualité principale,
Le premier, c’est qu’il était gaulliste. Un gaulliste de gauche, c’est-à-dire la curiosité et l’ouverture à la nouveauté. Autrement
bien entendu. L’admiration de la gauche pour le fondateur de la dit à l’événement. « L’événement sera notre maître intérieur »,
eV  République est aujourd’hui un fait connu et admis, en raison du avait écrit un jour Emmanuel Mounier, le fondateur du per -
sufrage tardif d’intellectuels comme Régis Debray, Jean Lacouture sonnalisme et de la revue Esprit. Je ne connais pas de meilleure
ou Max Gallo. Tel n’était pas le cas du vivant du Général et dans défnition du journalisme. Jean était capable de bouleverser au
les années qui ont immédiatement suivi sa mort : la moindre des dernier moment le « chemin de fer » du journal, en réaction
amabilités de la gauche était de le traiter de dictateur, voire de fas - à un événement de dernière heure. Comme l’historien, selon
ciste… L’admiration pour de Gaulle, pour Marc Bloch, le journaliste est un ogre
son passé, sa culture, sa politique étran- qui aime la chair fraîche. Pourquoi Jean DU JOURNALISTE, gère, son élévation d’âme, nous avait rap- Daniel et son équipe (comment oublier
prochés. La seconde, c’est qu’il avait des le rôle à ses côtés d’Hector de Galard, de IL AVAIT AU PLUS HAUT
préoccupations religieuses profondes, et Serge Lafaurie, de Josette Alia, de Pierre
DEGRÉ LA QUALITÉ qu’il ne cessait de m’encourager à mani- Bénichou, plus tard de Franz-Olivier
fester les miennes dans le journal. Un Giesbert ?) avaient-ils fait du Nouvel Obs, PRINCIPALE,
jour, je reçus un appel téléphonique de dans ses grandes années, non seulement
C’EST-À-DIRE la secrétaire de Jean qui me demandait le bulletin paroissial de la gauche
sociald’aller le rejoindre de toute urgence à démocrate, mais surtout l’instrument LA CURIOSITÉ
l’archevêché de Paris, où je le trouvai de communication privilégié de
l’intelET L’OUVERTURE en compagnie du cardinal Lustiger. Ils ligentsia française ? Un journal où l’on
se faisaient face aux deux extrémités pouvait, dans les couloirs, dans les confé -À LA NOUVEAUTÉ.
d’une table de bois blanc dans une salle rences de rédaction, et surtout dans ses
dépouillée et sombre, où ils m’invitèrent AUTREMENT DIT colonnes hebdomadaires croiser Michel
à participer à la conversation. Le thème Foucault, Roland Barthes, Claude Roy, À L’ÉVÉNEMENT.était double : l’élection du peuple juif, la Edgar Morin, François Furet, Jacques
résurrection dans le christianisme. Nous et Mona Ozouf, Maurice Clavel et tant
étions très loin, très haut. Un peu plus tard, Jean me demanda si d’autres, qui formaient alors le Gotha de la pensée et de l’écriture ?
l’on pouvait être chrétien sans croire à la résurrection du Christ.
Je lui répondis que, à mon grand regret, c’était non… Simone Weil, Parce que Jean Daniel avait su faire de la culture au sens large,
juive convertie au christianisme, a pourtant écrit (dans Lettre à de toutes les formes de la vie de l’esprit, de leur expression,
un religieux) de façon provocatrice : « Si l’Evangile omettait toute non comme à l’habitude un ghetto distingué et relégué dans la
mention de la résurrection du Christ, la foi me serait plus facile. » dernière partie du journal, mais un courant, une inspiration,
une trame pour toutes les autres rubriques. Notre programme
Je surprendrai peut-être nombre de ses lecteurs en affrmant commun n’était pas l’avorton sans avenir sorti des ofcines de la
que Jean Daniel ne s’intéressait pas beaucoup à la politique. gauche partisane, mais l’alliance de la culture avec la politique,
J’entends la politique politicienne, pour laquelle il afchait souvent l’économie, la diplomatie, en un mot avec la société tout entière.
beaucoup d’ignorance et beaucoup d’indiférence. Dans la poli- Ce modèle s’est depuis banalisé. Mais, comme toutes les idées
tique, il s’attachait moins aux idées qu’à la psychologie des acteurs. novatrices, celle-ci n’a développé tous ses charmes et toute son
Sa fascination pour François Mitterrand était de même nature efcace que dans ses commencements. Dès qu’une idée se répand
que son admiration pour le général de Gaulle ; en ce sens, il était dans le corps social tout entier, il faut se demander en quoi elle
moins éloigné qu’il n’y pourrait paraître d’un François Mauriac. a trahi et qui donc l’a trahie. Jean Daniel a été au
commenceC’était une vision au fond assez littéraire de la politique, dans la ment. Cela ne lui sera pas enlevé. Cela valait bien que, au-delà
grande tradition française, aux antipodes de ce qui se pratique des vicissitudes du quotidien, de sa haute estime de lui-même
actuellement. De la gauche, il avait retenu l’idéal de justice sociale ; qui rendait la vie des autres si difcile, on saluât cette icône d’un
mais son tempérament individualiste le mettait à mille lieues des certain journalisme en voie de disparition.  n
4 / Marianne / 28 février au 5 mars 2020VersLisbonne
Croisière
L’ORDUDOURO
DeSalamanqueàPortoLESPOINTSFORTS
Portoetsonvignoble,
BragalaRomedu
Portugal,Salamanque
inscritaupatrimoine
mondialdel’UNESCO
Incluses:lesexcursions
et lesboissonslors
desrepasàbord
100%francophone:
Directeurdecroisière,
conférencesd’expert…
LeQUEENISABEL5*,
luxueuxbateau
22datesauchoix
d’avrilànovembre
Départsderégion
possibles(nousconsulter)
Braga
Guimaraes
SolardeMateus
PORTO
Regua
Océan BarcaPinhao
Atlantique d’Alva
Lamego
Vega DEMANDEDEDOCUMENTATIONGRATUITETerron
CasteloRodrigo
Salamanque
Coimbra PORTUGAL
ESPAGNE Jesouhaiteplusd’informationsurlacroisièreL’ORDUDOUROdeRivagesduMonde
-Parcourrierà Rivages duMonde - 19rue du4 septembre - 75002 Paris
-Pare-mail à info@rivagesdumonde.frAborddumagnifque
-Partéléphoneau 0158 3608 36
M/SQUEENISABEL5*
MES COORDONNÉES M. MME. VOUS VOYAGEZ EN COUPLE SEUL(E) ENTREAMIS
Leplusbeaubateaunaviguantsurle
NOM PRÉNOMDouro :petitparsataillemaisgrand
ADRESSEpar son élégance, son confort, son
servicerafné,sacuisinesavoureuse
CODEPOSTAL VILLE PAYSetsaconvivialité.
COURRIEL TÉLÉPHONE
J’accepte de recevoir des informations et offres commerciales de Rivages du Monde par voie electronique
MentionsCNIL:CesinformationssontenregistréesdanslefichierRivagesduMondepourtraitervotredemandedebrochureset/ouvotrecommande.Conformément
à la loi « Informatique et Libertés » du 6 /01/78 modifiée et au RGPD du 27/04/16, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification à l’adresse
suivante : Rivages du Monde 19 rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris. Notre Politique de Confidentialité est disponible sur le site : www.rivagesdumonde.fr. Vos
donnéespostalessontsusceptiblesd’êtretransmisesànospartenairescommerciaux,sivousnelesouhaitezpas,cochezcettecase .
SASURivagesduMonde- RCS ParisB 438 679664-ImmatriculationAtoutFrance:IM075100099- RCPHiscoxN°police:HARCP0087439-Garantiefinancière:
GROUPAMA-ASSURANCES CRÉDIT N° police: 4000713765/2. Immatriculéà l’ORIAS dans la catégorie Mandataire d’intermédiaired’assurance(MIA) sous leN°
19003053 - www.orias.fr. Crédit photo Getty.
200x270_SP-Marianne_DOURO.indd 1 12/02/2020 14:34:2414:34:24
SANSENGAGEMENTDEVOTRE PART
Douro
MARI08Mise au point par Jean-François Kahn p p
CREDO IN EXCELSIS
GRETA !
u vert cru au vert-de-gris, du vert gilets rouges consommatrice, appelle au repentir, à l’abstinence, au
au vert chemises noires, le vert, ces temps- carême, à faire maigre, à changer notre façon de vivre,
ci, est de toutes les couleurs : PS de substi- au risque de l’Apocalypse, il a son clergé, son catéchisme,
tution, anarcho-gauchistes avec Extinction ses inquisiteurs, ses millénaristes, ses intégristes, ses
Rébellion, militants de droite compatibles avec cathares, ses orthodoxes, ses exaltés à la Tertullien ou D les Autrichiens et les Allemands, macronisto- à la Yves Cochet : Credo quia absurdum. Il ne recule ni
opportunistes, et même l’extrême droite comme le relevait devant l’excommunication, ni devant l’anathème visant
excellemment Eugénie Bastié dans le Figaro – l’immigra- les mécréants et les hérétiques. Il divise l’Univers en
tion désignée comme une pollution. La ruralité opposée bons et en méchants, en anges et en démons. Comme les
à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA chrétiens multipliaient les saints sacrements, les saints
assimilé à un refus des OGM. L’atteinte à l’intégrité de la sépulcres, les saints chrêmes dans la sainte ampoule,
nature assimilée à cette atteinte à l’intégrité de la culture les saint-frusquins, l’écologisme sacralise les mots en
qu’est le multiculturalisme. les faisant précéder du préfxe « bio » ou « éco  :
»bioLe socialisme aussi, quand il fut diversité, écodéveloppement. Et déjà,
au zénith, emprunta quatre direc- c’était fatal, il a ses tartufes et ses L’ÉCOLOGISME
tions : socialisme réel (communisme), cardinaux athées.
TRIOMPHANT A socialisme démocratique,
social-anarchisme, national-socialisme. Et même Le socialisme et le libéralisme, le SON CLERGÉ,
une cinquième : le socialisme libéral. républicanisme et le laïcisme aussi
SON CATÉCHISME, sont devenus des religions : ce qui
La diversifcation des occurrences, a débouché sur le goulag, l’horreur SES INQUISITEURS…
c’est le signe du triomphe. Que fut néolibérale, la terreur robespierriste
le christianisme ? Une « extinction et les persécutions anticléricales. IL SACRALISE LES
rébellion » à l’origine. Un égalita- Puis sur les réactions que ces dérives MOTS EN LES FAISANT risme radical. Plutôt le martyre que ont suscitées.
l’acceptation du pouvoir impérial. Là est le danger. On milite, et on a PRÉCÉDER DU PRÉFIXE
Puis l’empereur devint chrétien. Il raison, en faveur d’une atmosphère
“BIO” OU “ÉCO”. christianisa l’Empire romain. Le chris- décarbonée. D’une mer dépolluée. A
tianisme, devenu idéologie ofcielle, partir de quoi on élargit le front des ET DÉJÀ, C’ÉTAIT FATAL,
généra ces deux excroissances sur sa « sans » : sans voiture, sans nucléaire,
IL A SES TARTUFFES. gauche et sur sa droite : « anabap- sans pétrole, sans béton. On n’a pas
tistes » du révolutionnaire Tomas tort. Puis on élargit encore : steak
Müntzer ; inquisiteurs fanatisés de saint Dominique. sans viande, bière sans alcool, café sans caféine (et, pour
Mais toujours au nom de la rédemption de la planète. d’autres raisons, pâté sans porc), espace sans cigarette
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi. Il est temps de racheter et cigarettes sans tabac.
les péchés du monde. D’en consumer les horreurs sur les
bûchers de ses vanités. C’est le propre des avant-gardes que d’épurer. Régis
« Je veux que vous paniquiez. Que chaque jour vous ayez Debray le rappelle dans un stimulant petit « tract » :
peur comme moi. Je veux que vous agissiez comme si votre musique sans mélodie, poésie sans rimes, roman sans
maison était en feu. Parce qu’elle l’est. » Qui lançait ce cri récit, peinture sans figuration, la reproduction sans le
d’alarme ? Ce n’était pas le prophète Jérémie. C’est Greta sexe, le mot sans la chose. Mais aussi l’européisme sans
Tunberg, Jeanne d’Arc. frontières, le mondialisme sans identité, le numérique
sans altérité, le libéralisme sans concurrence, le socialisme
L’écologisme triomphant comme nouveau christianisme sans le peuple.
triomphant ? Il a son credo. Ses dogmes. Ses Pères de Et qu’a-t-on récolté ? Le retour en force des nationa -
l’Eglise. Ses prophètes. Ses grands prêtres. Ses curies lismes, des populismes, des identitarismes, des
raciad’experts, le Giec. Ses synodes œcuméniques, les COP. lismes, du roman-feuilleton à l’ancienne, de la musique
Son organe paroissial, le Monde. Ses croisades des enfants. de papa, de la chanson remplaçant la poésie, de
l’hyperSes processions. Ses étendards. Ses grands-messes. Il en réalisme en peinture, du libéralisme à la Trump et du
appelle à la contrition. Inspire des mea culpa. Fustige socialisme à la chinoise. 
les pécheurs, stigmatise l’esprit de lucre et la goinfrerie La mécréance a du bon.  n
6 / Marianne / 28 février au 5 mars 2020Ensemble,
portons
l’espoir.
DU10 AU22MARS2020N°1198 - DU 28 FÉVRIER AU 5 MARS 2020
Sommaire
3 NOTRE OPINION par Natacha Polony
49.3 et obstruction : quand l’Assemblée trahit le peuple
4 L’ÉDITORIAL de Jacques Julliard
Hommage à Jean Daniel
6 MISE AU POINT de Jean-François Kahn
Credo in excelsis Greta !
Evénement
10 Affaire Grégory, la troisième hypothèse
Depuis trente-cinq ans, la justice patine. Aux mains d’un nouveau
magistrat, Dominique Brault, l’enquête redémarre.
A l’étude, l’hypothèse d’un “meurtre collectif”. Par Laurent Valdiguié
16 La folie des enquêteurs amateurs
“Grégory”, le documentaire de Netfix a relancé l’engouement
pour ce fait divers. Sur les réseaux sociaux, ils sont des milliers
à s’improviser enquêteurs. Une sorte de Cluedo géant, mais pas
sans risque. Par Anthony Cortes
20 CE QUE MARIANNE EN PENSE
Budget européen, haro sur les “radins”
Par Benjamin Masse-Stamberger
Actu
22 Economie Ce virus qui grippe le système
L’aggravation de la pandémie pourrait avoir des conséquences Agora
importantes sur une économie mondiale dont la Chine est
52Entretien Eva Illouz : “On cherche quelqu’un sans la clé de voûte. Tout le système de la globalisation est à revoir.
jamais le trouver” Avec son dernier essai, la sociologue revient Par Franck Dedieu, Benjamin Masse-Stamberger et Mathias Thépot
sur les relations amoureuses dans la modernité. Entre progrès
28 Etats-Unis La revanche de Bernie le “rouge” moral et désenchantement. Propos recueillis par Marion Rousset
Le “Super Tuesday” du 3 mars peut décider si Sanders,
59 ÇA VA MIEUX EN LE DISANT par Guy Konopnicki le “Mélenchon américain”, va représenter les démocrates
La terrasse, priorité énergétique à la présidentielle. Sanders, Warren, Biden… Petit jeu des
ressemblances entre candidats américains et politiques 60 À LA VOLÉE ! par Jack Dion
français. Par Alain Léauthier et Alexandra Saviana Le référendum, ce n’est pas un gros mot
32 Social Cinq bonnes idées ignorées par Macron 62 ESPRIT LIBRE par Caroline Fourest Humour qatari
Contrairement aux dires du gouvernement, il n’y a pas que ses 64 L’actualité expliquée par l’histoire
pistes pour sauver les retraites. Nous en proposons d’autres, plus Sexe et politique. Quand nos ancêtres ne craignaient
justes, pour combler les trous budgétaires. Par Laurence Dequay pas d’être gaulois Par Guy Konopnicki
34 Politique Montpellier, la plus foutraque des campagnes
Avec ses 14 listes, la préfecture de l’Hérault s’affrme comme
Découvrir le laboratoire de la décomposition politique. Par Hadrien Mathoux
68 Culture L’image comme une maison hantée 37 So c i é té Monde agricole : Josette, une misère ordinaire
Entretien avec Jean-Christophe Bailly, zoom sur l’exposition Derrière les jolies images du Salon de l’agriculture, il y a l’histoire
du Jeu de paume, à Paris, et focus sur une jeune photographe. de Josette, morte seule dans le plus grand dénuement, à 65 ans,
Dossier réalisé par Nicolas Dutentdans sa ferme de l’Aveyron. Récit. Par Anthony Cortes
76 Que lle époque ! Tendance 42 Mieux vaut en rire !
Eloge du contre-cool Par Sylvain Monier
81 U n monde meilleur Le dossier 3D, le retour Par Nicolas Carreau
46 Réparer les galériens de l’emploi La ministre 82 La France de Périco
du Travail doit décider d’étendre ou non l’expérimentation Le Salon de l’agriculture, un forum de l’industrie
“Territoire zéro chômeur”. Le succès du dispositif dans la Nièvre agroalimentaire ? Par Périco Légasse
ouvre des perspectives à tous. Reportage à Prémery, dans le nord
86 CAR TE BLANCHE à Jean-Paul Brighelli du département. Par Laurence Dequay
Comment écrire un roman érotique
8 / Marianne / 28 février au 5 mars 2020
En couverture : Alexandr Sherstobitov / Getty images - Charles Caratini / Getty images - stock.adobe.comLES RENCONTRES
DE

En partenariat avec la
BIEN MANGER
POUR BIEN GRANDIR
Avec Natacha Polony, JEUDI 19 MARS
directrice de la rédaction de “Marianne” à Lyon
Eric Chenut, vice-président De 19 h à 20 h 30
de la MGEN Au Pathé Bellecour
Périco Légasse, rédacteur en chef à 79, rue de la République
“Marianne” et critique gastronomique
Arnaud Cocaul, nutritionniste
rD Laurent Chevallier, médecin attaché au CHU de Montpellier
et en cliniques
Sylvie Hérault, responsable qualité et nutrition France de Médirest
Entrée gratuite - Inscription sur : bonnesante@eventbrite.fr
hemisEvénement
LA VOLOGNE,
rivière maudite
où le corps
de Grégory
Villemin
a été retrouvé,
le 16 octobre 1984.
10 / Marianne / 28 février au 5 mars 2020