Telerama du 04-03-2020

-

Presse
156 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 04 mars 2020
Langue Français
Signaler un problème

M 02773 - 3660 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?n@g@q@a@a";
MERCREDI 4 MARS 2020
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3660
DU 7 AU 13 MARS 2020
45 ANS APRÈS LA LOI VEIL
L’IVG MENACÉE
EN EUROPE
code 80 / 0018.02.2020 15:32 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoated_v2_300_eci18.02.2020 15:32 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoated_v2_300_eciL’invitée
Elle fut longtemps la seule femme à diriger un orchestre
en France, la première à le faire à la Scala. Pugnace
par nature et par besoin, cette disciple de Claudio Abbado
lance un concours, La Maestra, réservé aux chefes.
Claire
Gibault
Propos recueillis par Sophie Bourdais « La seule Française chef d’orchestre » : elle n’a cessé de militer contre toutes les formes de
discriPhoto Jean-François Robert en juillet 1969, Claire Gibault parta- minations. En mars, cette longue dame brune, à la voix
pour Télérama geait la une de France-Soir avec Neil ferme et douce, organise un concours unique au monde,
Armstrong. Pendant que l’homme La Maestra. Retenues sur deux cent vingt candidatures, de
marchait pour la première fois sur la cinquante et une nationalités diférentes, douze chefes,
Lune, une jeune femme de 23 ans sortait du Conservatoire âgées de 20 à 43 ans, se produiront avec le Paris Mozart
Oravec un premier prix de direction. Née en 1945 au Mans, éle- chestra devant un jury international et paritaire, qui
récomvée dans l’amour de la musique par un père professeur de pensera trois lauréates.
solfège et trompettiste, Claire Gibault a longtemps fait
fgure de pionnière, mais aussi d’exception dans un monde Pourquoi lancer En septembre 2018, je me suis retrouvée
musical où la direction demeure un bastion masculin. De- un concours à Mexico la seule femme dans le jury
puis 2018, à l’échelle mondiale, la proportion de femmes à réservé d’un concours international de chefs
la tête d’orchestres professionnels symphoniques perma- aux chefes ? d’orchestre. Dès le premier jour, un
À voir nents est fèrement passée de 4,3 % à 6,2 %. Même l’Au- confrère me déclare : « Madame, mon
Concours triche, réputée conservatrice, fait mieux que la France, qui médecin assure que, biologiquement, les femmes ne peuvent
La Maestra, ne compte qu’une seule chefe à la tête d’une formation pas diriger des orchestres. » J’éclate de rire, lui réponds que
du 16 au 19 mars permanente : Debora Waldman, nommée en 2019 direc- je suis chefe depuis longtemps, et que je ne me suis jamais
à la Philharmonie trice musicale de l’Orchestre régional Avignon-Provence… sentie biologiquement bizarre. « Madame, c’est scientifque.
de Paris, suivi du En poste pendant trente ans à l’Opéra de Lyon, invitée Les femmes ont naturellement les bras tournés vers l’avant
week-end « Elles », dans le monde entier, passée par l’Italie où elle travailla pour tenir leurs bébés… » Pendant le concours, ce monsieur
consacré aux avec le chef Claudio Abbado, créant avec lui l’Orchestra Mo - fermait les yeux, se bouchait les oreilles et ne votait pas
compositrices zart di Bologna, et première femme à diriger à la Scala de quand les femmes dirigeaient. J’ai trouvé cela violent. Il y
et aux chefes. Milan, Claire Gibault a été députée au Parlement européen avait une candidate extraordinaire, chinoise, magnifque
CHeF.Fe, (groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Eu- musicienne, avec un charisme, une technique, une
autoriwebsérie de rope). Elle fonde en 2011 le Paris Mozart Orchestra, une for- té… En fnale, elle avait autant de voix que son concurrent
Camille Ducellier mation à géométrie variable, qui joue un répertoire allant vénézuélien. Non seulement les membres du jury n’ont
jasur YouTube et du classique au contemporain, et l’interprète autant dans mais voulu lui décerner un premier prix ex aequo, mais
cerlive.philharmonie les salles de concert que là où la musique n’arrive pas — dans tains disaient même qu’ils ne l’inviteraient pas à diriger leur
deparis.fr les écoles, les prisons ou les hôpitaux. Musicienne engagée, orchestre, parce que femme. ☞
4 Télérama 3660 04 / 03 / 2031 octobre 1945
Naissance
au Mans (72).
1969
Premier prix
de direction
d’orchestre
du Conservatoire
de Paris. Fait
ses débuts deux
ans plus tard à
l’Opéra de Lyon.
1986
Première
collaboration
avec Claudio
Abbado, à la
Scala de Milan.
1990-1998
Directrice
artistique de
l’Atelier lyrique et
de la Maîtrise de
l’Opéra de Lyon.
2004-2009
Députée
au Parlement
européen.
2011
Fonde le Paris
Mozart Orchestra.L’invitée La cheffe d’orchestre cLaire GibauL t
☞ On en est On ne s’en rend plus compte parce que vous êtes Même si la matière est réputée ingrate,
encore là ? nous vivons dans des milieux privilé- entrée dans je l’adorais, parce que mon papa
l’enseigiés. Mais c’est un métier où il y a du la musique gnait, et que j’adorais mon papa ! Il me
pouvoir, de la gloire et de l’autorité ; l’accès y reste donc dif - par le solfège… faisait en plus comprendre que j’étais
fcile. En rentrant de Mexico, j’ai pensé à un concours ré- douée, donc ça allait tout seul !
servé aux femmes, pour les mettre en valeur. Dominique
Senequier, l’une des mécènes du Paris Mozart Orchestra, vous avez Physiquement, j’étais une enfant assez
et une autre chefe d’entreprise, Nathalie Rastoin, ont sou- appris le piano tendue, nerveuse, angoissée, et ça
n’alhaité le fnancer. Parce que le concours était réservé aux à 5 ans, puis lait pas très bien avec le violon. Par
femmes, elles voulaient qu’il soit au top niveau et très do- le violon à 7 ans. contre, quand je dirigeais, j’étais bien !
té. La Philharmonie de Paris, qui avait déjà organisé un vous auriez pu Et j’ai aimé dès le début tout ce
qu’imtremplin pour jeunes chefes, a décidé de nous suivre, devenir soliste ? plique la direction d’orchestre : la
pédanous a aidés à constituer le jury, et nous accompagnera gogie, l’échange, la transmission. C’est
aussi, avec ses formations, pour les deux ans d’académie aussi une question de tempérament. Petite, j’adorais
orgaproposés aux gagnantes, sous forme de mentorat, de mas- niser et décider. Lorsque nous partions en vacances, je
faiter class, de concerts… sais l’itinéraire, décidais des villes dans lesquelles on
s’arrêtait, et choisissais presque l’endroit où dormir ! J’ai
Le jury de La Parce que ce n’est pas un concours retrouvé ce trait chez mon fls José, que j’ai adopté au Togo,
Maestra compte contre les hommes ! On a programmé comme sa sœur Élise : les gens de l’orphelinat m’ont dit qu’à
autant de chefs deux éditions, la seconde en 2022. D’ici l’âge de 2 ans José dirigeait déjà tous les enfants, les incitant
que de chefes. là, si les statistiques montrent une crois- à bloquer les portes du dortoir avec les lits ! Il y a une
disposance du nombre de directrices musi- sition à coordonner, à vouloir s’exprimer. À en croire une
cales, ce concours n’aura plus lieu d’être. Il s’agit de réparer psychanalyste, devenir cheffe était aussi une thérapie
des injustices, de rappeler qu’une dizaine de chefes seule- contre mes angoisses existentielles, et une revanche contre
ment tournent dans le monde entier, et font un peu fgure le poids des résistances de la société.
de cache-misère. Nous avons des candidates extraordi-
naires, dont la jeune Chinoise qui concourait à Mexico ! vous a-t-on À 13 ans, violon solo de l’orchestre
Bien sûr, il y a eu des critiques. Quelqu’un a menacé de nous encouragée ? d’élèves au conservatoire du Mans, j’ai
faire un procès pour discrimination à la Cour européenne demandé à apprendre à diriger, et le
dide justice. « Les hommes meurent sur les champs de bataille, recteur a créé pour moi une classe de direction. J’y étais la
laissez-leur la direction d’orchestre » a écrit un autre sur Fa- seule flle, et je n’y voyais rien d’étrange. On disait bien, à la
cebook… De jeunes chefes ne sont pas intéressées par un maison, que ça faisait garçon manqué — et d’ailleurs j’ai
pasconcours qui ne considère que les femmes, et je ne les juge sé ma vie à devoir prouver ma féminité ! Mais j’étais une des
pas, j’aurais peut-être pensé comme elles à leur âge. Mais meilleures élèves, et mon père, qui était ma référence
munous avons surtout reçu des lettres très émouvantes, sicale, avait confance dans mes capacités. J’ai eu des
prepleines de joie et de félicitations. Les lire nous a poussés à miers prix de solfège, de violon, de musique de chambre,
supprimer la limite d’âge, d’abord fxée à 40 ans, parce que d’harmonie. Je suis entrée en classe de direction au
Conserdes postulantes plus âgées expliquaient que des perspec- vatoire de Paris alors qu’il n’y avait que deux places,
vingttives s’ouvraient pour les moins de 30 ans, mais qu’elles- cinq candidats et un jury masculin. Et j’en suis sortie avec
mêmes faisaient partie d’une génération oubliée. J’espère un premier prix, première nommée. À écOuter
aussi qu’il y aura, pour la deuxième édition, plus de candi- Au cœur
dates issues de la diversité. Parce qu’il faut se battre sur tous vous n’aviez Aucun. J’aimais ce que je faisais, et cela de l’orchestre,
les fronts, sans isoler la lutte pour la parité femmes-hommes aucun doute m’apaisait. Mon métier m’équilibrait. Il sur f rance
des luttes contre les autres discriminations — le racisme, sur votre y a eu des moments difciles, parce que Musique, le 8 mars
l’antisémitisme, l’homophobie. vocation ? c’est fatigant, physiquement, les répéti- à 9 heures :
tions et les concerts, surtout quand les les femmes
Jeune chefe, J’avais alors beaucoup de presse, ce qui musiciens vous tendent des pièges. Je me souviens d’avoir à la baguette.
vous n’auriez était peut-être injuste par rapport à mes traversé, les larmes aux yeux, la fosse de l’Opéra de Lyon, à
pas forcément vu copains chefs du même âge et du même cause de quolibets et de remarques désagréables sur ma fa- À Lire
cette compétition niveau, dont on ne parlait pas. Ça peut çon de diriger. Je me sentais aussi investie d’une lourde res- La Musique
d’un bon œil ? être confortable de se sentir unique. ponsabilité envers les féministes, qui ne voulaient pas que à mains nues,
Quand on débute, il faut foncer, ne pas j’arrête. Mais tout bonheur a son prix. Et même s’il y a eu de claire Gibault,
être susceptible, avoir du (sale) caractère… Et se croire des inquiétudes, des douleurs, des vexations, je retiens sur- éd. L’iconoclaste,
meilleure que les autres, sinon on n’y va pas. tout des moments heureux. ☞ 180 p., 20 €.
«  La direction d’orchestre, c’est aussi
une question de tempérament.
Petite, j’adorais organiser et décider. »
6 Télérama 3660 04 / 03 / 20U
U
U
A
A
A
E
E
E
V
V
V
U
U
U
O
O
O
N
N
N
pr ésent e
ISPIRA ZIONE
L’ artdela
to rr éf ac ti on
àl ’i ta li en ne IT AL IANA
Pa rceq ue ce rt ains de nos ca fésl es plusc lassi ques sont dir ect ement inspir és du sa vo ir-faired es plusb elles ré gi ons
ita liennes,N espr esso se de va it de les ré unir dans une co llecti on. C’estc hose fa ite avec Ispira zi one It aliana .
RO MA
Un goûtd 'ét ernel
Lesa rt isanst orr éfact eursdeRome
ontp our habi tu de de gr iller avec
sub tilité les gr ainsdec afé.
En appli quantces avoir-faireàR oma, Nes presso,
àl ’image de la ri chesse hi stor iq ue de Ro me,
ac rééunc aféaus ub tilé quilibree nt re l’ in te ns it é
de ses notes boi sées,etlaf inesse de son ac id ité.
NAPOL I
L’ int ense génér osi té
LesN apo li ta insfontp lusq u’aimer le ca fé,i ls le vive nt !
Àtou te heure, très co urteti nten se, le ca fé ry thme leur jo urnée.
En to rr éf iantl onguementl es gr ain s, Nes pr esso
ad onné nai ssance àI sp ir az io ne Napo li,
le cafélep lusi nt en se de la gamme.
On ob ti enta in si une sen sa ti on crémeu se en bouche
et une déli ci eu se amer tu me.
RIS TRE TT O ARPE GG IO KA ZAAR RO MA LI VA NT O VENE ZIA NAPOL I
IT AL IANO FIRENZE PA LE RM O GENO VA
Déc ou vr ez to utelag amme sur : www .nes pr esso.c om
ISPIRA ZIONE ITAL IANA :insp irédel’Italie. Lesc af és pr ésentésdansced ocumentnes ontpas d’ or igine it alienne et n’ ontpas étéproduits dansl es vi lles it aliennes citées,ils ontété insp ir és par la tr adi ti on it alienne.
PUB-ISPIRAZIONE-ITALIANA-TELERAMA-209x272.inddPUB-ISPIRAZIONE-ITALIANA-TELERAMA-209x272.indd 11 20/02/202020/02/2020 18:2918:29
NESPRESSOF ranceSAS -SIREN 382 597821 -RCS PARIS -27r ue du Co lonel Pi erreA via, 75015 Parist
a
L’invitéE la cheffe d’orchestre claire gibul
«  J’attends des femmes chefes qu’elles
ne mettent pas leur féminité en avant.
Seule la personnalité importe. »
☞ Comment diriger C’était difcile. Au fond, je cherchais à vous faisiez partie Mon premier discours de députée
porsans modèle ressembler aux hommes. Bien plus des commissions tait sur le droit à l’avortement en
Euauquel se référer ? tard, j’ai choisi ma propre voie, mais il Culture et rope. C’était en septembre 2004, le
Pora fallu tout un chemin personnel pour y éducation d’une tugal ne voulait pas laisser entrer dans
arriver. Je dirige aujourd’hui avec plus d’humilité, parce part, Droits des ses eaux internationales le bateau d’une
que je me sens moins en représentation. Et je me suis mise femmes et égalité association qui s’occupait de planning
à diriger en plaçant mes bras plus bas, avec une respiration des genres familial. Je n’ai parlé qu’une minute, en
moins haute, en m’enracinant dans le sol. J’ai appris avec d’autre part… défendant la liberté des femmes à
dispoClaudio Abbado que le geste du chef doit incarner sa pen- ser de leur vie et de leur corps, en
rapsée, son afect. Il lui faut trouver la connexion entre le char - pelant qu’elles pouvaient mourir des suites d’un
avortenel et l’intellect, en passant par le cœur. Claudio Abbado a ment clandestin, et qu’il fallait donc sécuriser ce droit.
été inspirant pour moi. Il y avait une douceur chez lui, il ne Étant la seule artiste du groupe et du Parlement, la
commismettait jamais en avant sa virilité. J’attends aussi des sion Culture s’imposait. J’y ai rendu deux rapports, l’un sur
femmes chefes qu’elles ne mettent pas leur féminité en le statut social des artistes, l’autre sur les discriminations à
avant. Seule la personnalité importe. l’égard des femmes dans le spectacle vivant. J’ai eu accès, à
cette occasion, à d’excellentes statistiques sur la situation
Avez-vous vu En 1998, j’ai quitté l’Opéra de Lyon et européenne. Et j’ai compris que je ne devais pas attendre
la situation des suis partie à Rome comme directrice qu’on me propose quelque chose, mais que je devais créer
chefes évoluer ? musicale. À mon retour en France, mon propre ensemble.
en 2002, j’ai cherché du travail, mais
personne ne répondait à mes candidatures ni ne m’invitait. On vous avez donc Les musiciens qui jouent dans le Paris
ne sollicitait pas non plus les autres chefes ! Laurence Equil- fondé le Paris Mozart Orchestra travaillent tous par
bey et Emmanuelle Haïm avaient déjà commencé une belle Mozart Orchestra, ailleurs pour de grandes institutions,
carrière, parce qu’elles avaient créé leur propre ensemble. au sein duquel comme l’Opéra de Paris ou Radio
Et ces grandes musiciennes, très intelligemment, sont allées la parité s’impose France. Ils sont fers d’en faire partie,
vers des niches qui n’étaient pas convoitées par les hommes, à la tête des ont passé des concours difciles pour
la musique baroque pour Emmanuelle Haïm, le chœur pour pupitres… accéder à leurs postes, mais une fois
Laurence Equilbey, avant qu’elle fonde Insula Orchestra qu’ils y sont, ils ne sont consultés sur
en 2012. Ajoutez-y la musique contemporaine avec Susanna rien. Je trouve important de les faire participer à la
proMälkki, qui dirigeait l’Ensemble Intercontemporain. grammation, au recrutement, aux modes de rétribution.
Nous sommes tous payés pareil, parce que je n’aime pas le
vous-même, vous Je dirigeais tous les genres qui n’intéres- star-system, et je ne me sens pas supérieure à eux. Nous
avez dirigé très tôt saient pas les hommes, en m’eforçant de avons tous signé une charte citoyenne, contre toutes les
disbeaucoup leur donner leurs lettres de noblesse : les criminations. Nous pratiquons l’autorité partagée, un
de créations… opérettes, les œuvres pour enfants… et concept que je dois aussi à Abbado : quand un chef a de
les créations. Beaucoup de chefs n’ont bons instrumentistes, il est là pour choisir le tempo, le style
pas de temps à perdre avec ces œuvres qui demandent un im- et pour inspirer ses musiciens, pas pour les contraindre à
portant travail, et ne seront pas beaucoup rejouées. Lorsqu’on jouer ensemble, ce qu’ils feraient très bien tout seuls ! Il faut
se met une bonne symphonie dans les bras, il y a plus de ren- du respect et de la confance. Et quel confort de diriger un
dement, on sait qu’on pourra l’exploiter toute sa vie ! orchestre qui vous fait confance ! De même qu’ils ne céde -
raient leur place à personne quand je les emmène dans des
vous êtes rentrée Si, bien sûr. Et c’est ainsi que je suis de- écoles ou des prisons, je sais que mes musiciens vont
aboren France, on ne venue députée européenne, alors que je der La Maestra avec amour et sérieux, qu’ils seront
adovous proposait n’avais jamais appartenu à un parti. rables avec les candidates qu’ils accompagneront. Et ce
rien. n ’était-ce pas Parce que j’avais une certaine notoriété, concours sera passionnant  •
décourageant ? on m’a demandé d’être deuxième sur la
liste UDF de la circonscription du
SudEst. J’élevais seule mes deux enfants, et n’avais pas
d’engagements. J’y ai vu le moment de me décentrer de mon ego,
et de me dévouer à la cause des autres artistes. J’ai beaucoup
aimé ce passage au Parlement européen, de 2004 à 2009,
mais je n’ai pas eu envie d’y rester. Je ne suis pas du tout faite
pour la politique, qui est l’art du compromis. Je ne peux être
que sincère et donner mes tripes.
8 Télérama 3660 04 / 03 / 20g
r
m
a
a
r
a
e
t
Sommaire du 7 au 13 mars 2020
D haute lutte
Promulgués par la loi du 17 janvier 1975, 47 ardemment défendus par la ministre
de la Santé Simone Veil (notre
couverture), la dépénalisation de
l’avortement, le droit à l’interruption
volontaire de grossesse ont 45 ans. Hommage
soit encore rendu à celle qui sut obtenir
un droit essentiel aux femmes — la
disposition de leur corps, la
reconnaissance de leur volonté, ou non, d’être
mère  —, aujourd’hui menacé. Aux Sur
États-Unis, comme dans bien des pays TéLérAMA .fr
d’Europe — en Pologne, en Hongrie, en
Italie et même en France. Or, si l’IVG
reste douloureuse pour toutes celles 4 qui ont à l’afronter, en réduire l’accès
est une offense de plus faite aux
femmes, une mise sous tutelle
intolérables. Nous avons rencontré de
courageux résistants et résistantes, mené
l’enquête, fait des reportages, dont cer -
tains sur notre site. Lorsqu’elle fut dé -
putée européenne, la brillante chefe
d’orchestre Claire Gibault défendit
aussi à Bruxelles ce droit fondamental. Son
combat d’aujourd’hui ? Que les femmes
puissent représenter plus de 6,2 % de
ceux qui dirigent des orchestres dans le
monde. Longtemps unique chefe en
France, elle organise un concours
inédit — La Maestra — qui récompensera
trois chefes d’exception. Les femmes
prennent de mieux en mieux leur des-34 tin en main. — Fabienne Pascaud
Couverture Sur télérama .F 37 La ruée vers le stand-up CritiqueS
Simone Veil À lire dans la zone abonnés l es seuls en scène séduisent 47 Le rendez-vous
en 1974 petra de s utter, eurodéputée, et sont lucratifs. mais gare à Jean Giono dans la pléiade
Photo au front pour défendre l’iv G l’overdose et à la récupération 50 Cinéma
Jean-Pierre 58 Les films de février
Bonnotte zine utrement 60 Livres
Gamma-Rapho 4 L’invitée 39 Penser 63 Enfants
Claire Gibault, chefe d’orchestre Entre israël et la diaspora juive, 64 Musiques
11 Premier plan un schisme annoncé ? 68 Arts
la photo française 42 Voyager 70 Scènes
14 Qui ? Comment ? Pourquoi ? À la Haye, virée iodée sur les
18 Coup de … pas du peintre willem mesdag éléviSion
l e philosophe achille mbembe 44 découvrir 73 Le meilleur de la semaine télé
20 Temps forts sur Télérama.fr des arbres-monde à t remblay, Culottées, sur f rance 5
et courrier du poisson en circuit court… 84 Programmes
Ce numéro comporte :
une couverture spécifique et commentaires
« paris-idf » pour les
abonnés et les kiosques LE do SSiEr
de paris-idf et une
couverture nationale. 22 droit à l’ iVG, en arrière toute ? adio
eposés sur la 4 de
couverture pour les du l oiret à la pologne en 140 Le meilleur de la semaine radio
abonnés de la f rance
métropolitaine : un encart passant par l’italie, un droit « ivG, le choix des femmes ? »,
8 p. f estival spring sur
les dép. 76, 27, 61, 14, 50 et menacé partout en Europe dans LSD, la série documentaire,
une partie des dép. 75 et 92.
édition régionale, sur f rance Culture
Télérama+Sortir, pages
spéciales, foliotée de 1 à 64, dES ViLLES PAS CoMMunES (6/7) 145 Les programmes
jetée pour les kiosques
des dép. 75, 77, 78, 91, 92, 34 opération zéro chômeur
93, 94, 95, posée sur la
e4 de couverture pour villeurbanne (rhône) se frotte 151 T alents
les abonnés des dép. 75,
78, 92, 93, 94. à un dispositif expérimental 154 Mots croisés
10 Télérama 3660 04 / 03 / 20
Erwin BlumEnfEld/CondE nast via GEtty imaGEs |  id/EriC dE mildt | GuillaumE HErB aut pour télérama | JEan-franCois r oBErt pour téléramat
l
i
l
c
é
l
Premier Pan
Barstow, 2000,
série « Éden »,
de Christophe
Bourguedieu.
Un photographe
sorti de l’ombre
par l’ouvrage 50 Ans
de photographie
française.
À QUAND e D c ?
Par Luc Desbenoit
lisés, la Maison européenne et le Jeu de Paume, à Paris, sans Connaissez-vous Christophe Bourguedieu (né
compt er le musée d’Art moderne de la Ville de Paris ou le
en 1961), l’auteur de ce magnifque portrait fondu Centre Georges-Pompidou ! Or, à quelques exceptions près
en Régions, cette force de frappe qui fait rêver nos voisins dans des tons bleutés ? Sans doute pas, et vous
européens ne sert qu’à conforter des valeurs sûres,  
avez des excuses. Car depuis au moins deux d’Henri Cartier-Bresson (1908-2004) aux « humanistes »
décennies, son travail exceptionnel échappe à nos insti- avec son plus efcace représentant, Robert
Doisneau (1912tutions pourtant chargées de détecter et de promouvoir les 1994). Comme si la créati vité hexagonale s’était
brusquetalents français. Le cas de ce créateur n’est hélas pas isolé ment t arie à l’orée des années 1970. Sachant désormais,
comme on le découvre dans le stupéfant ouvrage  50 Ans grâce à Michel Poivert, qu’il n’en est rien, le ministère de la
de photographie française (éd. Textuel), de l’historien d’art Culture a décidé d’exposer sous ses fenêtres, dans les jar -
Michel Poivert. Celui-ci révèle que l’œuvre de dizaines et dins du Palais-Royal, une sélection de quarante et une
phode dizaine s d’artistes photographes d’une richesse inouïe tographies de ces artistes laissés dans l’ombre. En somme
dans le portrait, le paysage, le reportage est ignorée alors de faire ce que ses propres institutions ne font pas •
qu’elle pourrait faire rayonner la créativité française à
l’étranger, au même titre que celle de nos écrivains,
cinéastes ou chorégraphes. On peut légitimement s’en
étonner, d’autant que notre pays consacre plus de moyens que
les autres à la photographie. L’État, les Régions et les
départements fnancent ainsi ving t-trois centres d’art
décentraTélérama 3660 04 / 03 / 20 11
Chrisophe BourguedieuTelerama-04mars- Dble_4 18x272 -LEA_NATU RE.indd 3 14/02/20 20 15:34a
a
t
a
a
r
a
i
e
i
a
a
Qui ? Comment ? Pour Quoi ?
r EpÉr ÉE Âge née « vers les années 1980 ». Elle y étudie les gender studies et
l’inProfession danseuse, activiste, chroni- tersectionnalité, concept inspiré de
queuse. ces femmes noires qui, parce que
Actualité Elle participe à la nouvelle femmes Et noires, ont subi une
émission culturelle de paris première, double discrimination aux États-unis.
Rayon cult’, présentée par daphné t ête bien faite et corps agile : elle de -
r oulier (mercredi, 22h50). Avec son vient danseuse de waacking, création
regard enjoué, son anneau dans le nez, des homosexuels noirs de Los Angeles
un collier dessinant le mot QuEEr et à la fn des sixties. bon moyen, selon
des cheveux très courts, cette ambas- elle, de porter un message politique.
sadrice de tout ce qui échappe à la Signes particuliers Elle arbore
tounorme se révèle à l’écran aussi précise jours un large sourire et confe : « J’ai
que cultivée et solaire. dû beaucoup travailler sur ma colère
Ascendants Au début des années 1990, pour rendre ma parole accessible. »
une fatwa est prononcée contre son Avec succès. si elle s’amuse à brouiller
père, professeur en Algérie. Habibitch les pistes sur son âge, Habibitch jongle
émigre en France, dans un coin de aussi avec plusieurs noms : Lissia
becampagne où elle doit se construire noufella dans le civil, ou Ari de b. Eh
« dans le racisme systémique et systé­ oui, « l’identité, c’est tentaculaire ». HAbibitc H matique ». sciences po est plus amène. — Michel Bezbakh
L’ÉtAt d’ur GEnc E,
dEuxièm E st AdE du coron AVirus ?
des drones patrouillant dans le ciel en des dispositifs disciplinaires : « Chacun l’isolement onze villes de Lombardie
intimant aux habitants de rester chez est arrimé à sa place. Et s’il bouge, il y va et de Vénétie et égrenant les
restriceux ; des policiers en tenue de labo- de sa vie, contagion ou punition […] Le tions de mouvements qu’il entraîne,
rantin examinant les données de géo- rapport de chacun à sa maladie et à sa le philosophe Giorgio Agamben s’est
localisation des téléphones de leurs mort passe par les instances du pouvoir, insurgé contre cette « militarisation »
concitoyens pour s’assurer qu’ils n’ont l’enregistrement qu’elles en font, les déci­ dans un éditorial pour le quotidien de Drone avec QR code
à Shenzhen (Chine), pas visité de zones interdites ; des sions qu’elles prennent. » gauche Il Manifesto. « On constate une
le 11 février.
habitants afectés d’un code couleur Au nom du principe de précaution, fois de plus une tendance croissante à Un dispositif déployé
sur leur application de paiement afn allons-nous encore consentir à l’iné- utiliser l’état d’exception comme para­ pour contrôler
les entrées et sorties de mesurer le risque infectieux ; des vitable rabot des libertés ? citant le digme normal de gouvernement »,
écritde véhicules dans
réseaux sociaux passés au peigne fn déc ret-loi très strict imposé par les il. En attendant la réclusion technolo- le cadre de la lutte
pour contrôler la difusion de l’infor - a utorités italiennes pour mettre à gique ? — Olivier Tesquet contre l’épidémie.
mation sur l’épidémie. depuis
l’irruption du coronavirus, la chine multiplie
les initiatives de quarantaine
numérique et de confinement high-tech.
mais l’empire du milieu, mètre étalon
de la surveillance mondiale, n’a pas
le monopole de ce nouveau cordon
sanitaire. À moscou, les autorités
mobilisent la reconnaissance faciale
pour contrôler les allées et venues des
malades potentiels. À singapour, les
smartphones des travailleurs chinois
permettent de les suivre à la trace.
Et en France, combien de voix
s’élèveront pour prôner le verrouillage de
nos frontières ? une épidémie est
toujours un phénomène politique qui
raconte beaucoup de l’état réel de notre
démocratie. déjà, dans Surveiller et
punir, en 1975, michel Foucault
expliquait comment la propagation de la
peste avait permis aux États d’imposer
14 Télérama 3660 04 / 03 / 20
ev merlier | CHN NOUvelle/SP | OUSSea U StefN/P PHO OS/B CQui ? Comment ? Pour Quoi ?
Boris Jo Hnson veu T-il
l A pe Au De l A BBC ?
panique à la BBC ! l e groupe audiovi- dans le Financial Times. « Il faut un noncer sa démission (qui prendra efet
suel britannique est attaqué de toutes élagage massif. » problème : la rede- l’été prochain) et que seul le conseil
parts par le gouvernement de Boris vance est intouchable jusqu’en 2027, d’administration est habilité à
nomJohnson, bien décidé à modifer son date du renouvellement de la charte mer son successeur, le gouvernement
mode de fnancement : la redevance té- royale qui régit le fonctionnement de a soufé l’idée qu’ elisabeth murdoch,
lévisuelle — environ 183 euros par an et la BBC. Boris Johnson n’en renonce flle de r upert, le magnat des médias,
par foyer —, qui rapporte 4,4 milliards pas moins à maintenir la télévision pu- propriétaire de Fox news, ferait une
d’euros chaque année. Depuis la cam- blique sous pression. Alors que son di- candidate plausible… une suggestion
pagne électorale de décembre, dont la recteur général, Tony Hall, vient d’an- presque trumpienne. — Pauline Bock
couverture par la BBC l’a fortement
irrité, Boris Johnson clame haut et fort
qu’une telle taxe n’est « pas justifée »
et qu’il faut « l’abolir ».
Dans un premier temps, il a songé
à en décriminaliser le non-paiement
—  les fraudeurs doivent s’acquitter
d’une amende salée d’environ
1 200 euros et peuvent même fnir en prison en
cas de refus de la payer. il songe
désormais à la remplacer par un système
d’abonnement à la carte. une
catastrophe qui ferait fondre les recettes et
forcerait la BBC à vendre nombre de ses Le Premier ministre
britannique Boris radios ainsi que certaines chaînes. « On
Johnson peu avant
va frapper un grand coup », murmure un passage à la BBC,
une petite main de Downing street en septembre 2019.
C’est le nombre
de visiteurs venus
voir la magnifique
exposition Léonard
de Vinci au Louvre.
Un record absolu
pour le prestigieux
musée, le dernier
remontant à
la rétrospective
Eugène Delacroix
en 2018, qui avait
attiré 540 000 1 071 840 personnes.
Aux
lArmes, gAB rielle DAvi D Hervé
eTC. g r An Dière r o BACk Bourges
99 ans 61 ans 86 ans
on connaît son œuvre par cœur. Cette Artisan sonore du meilleur groupe néo- Dernier pdg de TF1 avant sa
privatisaancienne institutrice est l’autrice mé- psychédélique californien, m azzy star, tion, premier président de France
Téléconnue du célébrissime Pirouette guitariste perfectionniste et produc- visions, président du CsA… Hervé
cacahuète (1953). « Pourquoi j’ai mis teur sélectif, David roback fut le héros Bourges aura été un personnage clé du
pirouette et cacahuète à côté ? Je n’en d’un rock au parfum de velvet under- paysage audiovisuel français. Cet
érusais absolument rien ! » confiait-elle, ground West Coast. envoûtant et bril- dit était aussi un amoureux de l’Afrique
modeste, en 2012 au Maine libre. lamment intemporel. et un défenseur de la francophonie.
Télérama 3660 04 / 03 / 20 15