A Nous Paris du 17-12-2018

A Nous Paris du 17-12-2018

-

Presse
40 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 17 décembre 2018
Langue Français
Signaler un abus
D#U 17DE8CEM3BRE72018 AU 6 JANVIER 2019 anousparis.fr
© Laurent Fau
Compte à rebours ET SINON, ON FAIT QUOI POUR LES FÊTES ?
Ours en chocolat noir grand cru, par le chef pâtissier Maxime Frédéric, proposésdans la boutique Christmas Pop Up du Four Seasons Hôtel George V.
Si vous êtes un expert de Justice.
STREAMEZ ET TÉLÉCHARGEZ AVECqobuz Notre passion : toutes les musiques. Notre obsession : le son  qualité CD et Studio. Sélections, recommandations, articles exclusifs.
WE ARE THE MUSIC LOVERS.*
qobuz.com
*Nous avons la passion de la musique
Crédit photo : So Me
édito
A NOUS PARIS
Bon, eh ben on va y aller…
Alors on y est, là? On refait le tour une dernière fois, quand même… Les décos de Noël, bougies parfumées, guirlandes à loupiotes, faux sapins clignotants…? Dégotés depuis le début du mois. Les cadeaux? Absolument, on en a cherché pour tout le monde, et on en a quand même trouvé pas mal. Les idées pour s’évader un peu? Patinoires, bars d’hôtel, nouveaux lieux, on est bien. Les bonnes soirées pour le 31 parce qu’on n’a pas envie de se retrouver avec encore des boulets chez er soi à huit du mat’ le 1 ? Toutes recensées. Le programme des films à voir en famille (Disney compris) ou sans les kids, parce que joie, on les a abandonnés au pied du sapin de mamie, le 25? Définitif, on a tout
vu. Les spectacles à rattraper d’urgence avant la nouvelle programmation de janvier… Mmmmm, si si, ok. Les concerts, les expos? Yep, à part ce qui peut attendre l’année prochaine, on suit le fil. Les boutiques éphémères qui fleurissent de partout? Les concept-stores qui proposent en urgence des gadgets et des coffrets pour ceux qui n’ont toujours pas compris l’utilité de l’“assurance prévoyance”? Évidemment. La table du réveillon, avec idées luxueuses et petits détails qui font le chic? Fraîchement dressée. Les pâtisseries, parce qu’avec tout ça on aurait bien comme un gros besoin de sucre? Ouais, et on a même commencé à lister les amincissants et les régimes détox pour janvier. Édito? Ah non, ça, tiens, pas
03
fait… Bon, on boucle la dernière étape et puis on remballe, parce que les fêtes pour nous, ça y est, c’est terminé. A priori, ils ont tout pour s’occuper et passer une bonne fin d’année pendant qu’on va souffler un peu. Tu vas voir qu’ils ne vont même pas se rendre compte qu’on n’est pas là jusqu’au 7 janvier._
Carine Chenaux Rédactrice en chef @CarineChenaux
Les peluches Lumo Stars, tout droit sorties du livrede contes de Kati Heljakka. © SDP
VANITÉ
EGX PRO SAI TYI OSNO19N OCTOPBRE E 3 RVRIERR 20Y19 1 1 Q U A I D E C O N T I , 7 5 0 0 6 P A R I S  M O N N A I E D E P A R I S . F R
© Tim Walker
sommaire
Magazine gratuit édité par A Nous Paris, SAS au capital de 1 580 000 euros, Altice Campus 2, rue du Général Alain de Boissieu, 75015 Paris Tél. :01 87 25 85 00 Principal associé :SFR Presse Président :SFR Presse Directeur général :Clément Delpirou Directrice déléguée :Sandrine Geffroy (8940) Site internet :www.anousparis.fr Rédaction :01 87 25 89 16 Rédactrice en chef :Carine Chenaux Assistante de la rédaction : Emmanuelle Suzanne (8916) Direction artistique :Billy Bones Première rédactrice graphiste : Laurence Philippot (8922) Rédactrice graphiste :Claudia Charlemagne Secrétaire de rédaction :Sophie Ceugniet Rédactrice photo :Soizic Landais (8918) Ont collaboré à ce numéro :Paul Albertini, Anne Barrier, François Blanc, Smaël Bouaici, Olivier Boucreux, Benjamin Cerulli, Alexis Chenu, Alain Cochard, Jeanne Gaudin, Myriem Hajoui, Stéphane Koechlin, Fabien Menguy, Édouard Rostand, Cécile Wisniewski. Chargée de diffusion :Sarah Hacquebart (8925) Directrice communication et multimédia :Alizée Szwarc (8928) Publicité / commercial :01 87 25 89 24 Directrice de la publicité :Paule-Valérie Bacchieri Van Berleere (8931)Directrice des opérations spéciales :Stéphanie Le Meur (8938)Directrice adjointe de la publicité :Claire Bourin (8934) Chef de publicité :Hanène Jemili (8933)Chef de publicité Local/immobilier : Sébastien Tisseyre (8932)Chef de publicité Emploi :Faustine Launay (8935)Directrice partenariats & publicité culturels :Carolyn Occelli (8929)Responsable partenariats & publicité culturels :Marie DondonResponsable des projets musicaux :Mathieu Proux (8937)Cheffe de projet événementiel :Lou Chiusano (8936)Publicité Formation :L’ÉtudiantDirectrice de clientèle :Teresa Durand. tdurand@letudiant.fr Carnet d’adresses :Développement Media : 06 65 50 27 47.Ressources humaines : recrut@anous.frImpression :GAICS SAS, 8, square Chanton, 92200 Neuilly-sur-Seine Diffusion : Distripaq. ISSN : 1294-4572. Magazine gratuit, ne peut être vendu. Ne pas jeter sur la voie publique. La reproduction, même partielle, de tous les éléments parus dans A Nous Paris est interdite.
8  sortir Boutique Rue Begand © David Bergelin
dans l’air 8 - sortir Que faire à Paris pendant les fêtes ? 12 - shopping On se met un peu sur son 31
14  balises Tarte au chocolat © Pierre Monetta / Le Meurice
style de ville 14 - balises La pâtisserie en mode palace 17 - à boire et à manger Shopping bag festif 20 - clubbing Le best of du réveillon et des alentours
Imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement. Origine du papier : Allemagne. Taux de fibres recyclées : 100 %. Ce journal est imprimé sur un papier UPM porteur de l’Écolabel européen.
05
26 culte Emily Blunt © 2017 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved
affaires culturelles 22 - ciné-concerts Quand la musique fait son cinéma 24 - cinéma 25 - conversation Rupert Everett rend hommage à Oscar Wilde sur grand écran 26 - culte Mary Poppins : la magie opère toujours 27 - sons 28 - expo 29 - scènes 31 - livres
Çsa se paasse cvette seemaine.tDatehuniqueeou événedmentarégultier, ce’est noté dans notre agenda. Textes : Paul Albertini, Carine Chenaux, Myriem Hajoui
LUNDI 17/12 idée cadeauPhotographie de MiguelVallinas.© YellowKorner Objectif photo Noël approche et vous manquez d’inspiration cadeaux. YellowKorner a pensé à tous avec ses coffrets comprenant, en divers formats, des photos d’artistes en tirage limité numérotées, sobrement encadrées. Mode, voyages, architecture, etc. Les thèmes sont assez nombreux pour coller aux goûts de chacun._ Coffrets Arty Christmas, de 35 € à 149 €. www.yellowkorner.com
MARDI 18/12 scène Romances inciertos.© Nino Laisné Je est un autre Lové au cœur de l’ambigu, ce spectacle dansé-chanté s’empare de figures androgynes issues de la culture populaire espagnole (“La Tarara” de Garcia Lorca) et dérive jusqu’à l’Orlandode Virginia Woolf. Pour prendre la mesure du talent de François Chaignaud, danseur-chorégraphe maître dans l’art de la métamorphose. Un voyage dans le temps mis en scène par Nino Laisné._ Romances inciertos, un autre Orlando,à 19 h 45 les 18, 19, 21 décembre, à 20 h 30 le 20 décembre. Théâtre national de e Chaillot, 1, pl. du Trocadéro, 16 . Pl. : 11- 37 €.
LUNDI 17/12 festival Zombie Zombie.© Marco Dos Santos Aventures musicales e La 14 édition des Aventuriers met comme toujours en lumière les artistes émergents et les indés et entame sa deuxième semaine avec la projection du génial faux documentaire dédié à Chilly Gonzales,Shut Up and Play the Piano.À suivre à l’Espace Gérard Philipe, les concerts d’Inüit, Concrete Knives, General Elektriks… ou le duo Zombie Zombie, qui dévoilera le 11 janvier la BO du filmL’Heure de la sortiede Sébastien Marnier._ Jusqu’au 20 décembre à Fontenay-sous-Bois (94). Places : 12-8 € (ciné : 6-4,50 €). www.festival-les-aventuriers.com
JEUDI 20/12 mode Veste de tailleur Joséphine.© Nefis Dhab La tenue idéale La marque parisienne Admise, qui vient d’ouvrir sa seconde boutique dans la capitale, propose pour la fin d’année un costume aux airs de tenue parfaite pour les fêtes. D’inspiration masculine, avec une veste blazer oversize et un pantalon à pinces taille haute en velours bleu nuit, il s’accessoirise et s’adapte à l’envi._ e 73, rue Lemercier, 17 (et 43, rue de la Folie-e Méricourt, 11 ). www.admiseparis.com
MARDI 18/12 scène Élise Roche.© Stella K Total show Ils s’appellent Yanowski & Fred Parker (Cirque des mirages), Élise Roche (ex-Sea Girls) , Christian Tétard… Ces talents inclassables vous propulsent dans leCabaret extraordinairesous la houlette de Maria Dolores (Lula Hugot), irrésistible meneuse de revue de ce show frénétique mis en scène par Armelle Hédin. Au menu, humour, chanson, magie, parodies, voltige et autres numéros improbables._ Jusqu’au 30 décembre, à 21 h du mardi au samedi, à 17 h le dimanche. La Nouvelle e Ève, 25, rue Fontaine, 9 . Places : 18-45 €. Tél. : 08 92 68 36 22 (0,40 €/min).
VEN-DREDI 21/12 DIY Pistolet à colle Bosch.© Bosch Baguette magique La déco de Noël n’est pas au top et il faut occuper les enfants? On passe en mode DIY avec ce pistolet à colle hight tech sans fil. L’allié idéal pour assembler, fixer, réparer et même décorer si on y insère des sticks colorés ou pailletés._ Gluey, 5 couleurs, fourni avec 20 sticks de colle et des piles rechargeables. Bosch, 34,99 €. www.bosch-do-it.com
06
ce WEEKEND SAMEDI 22/12 ET DIMANCHE 23/12 C’est l’Amérique ! En quête d’un spectacle jeune public qui convient aussi aux adultes ? Ne cherchez plus, Les Aventures de Tom Sawyer,le musical librement inspiré du roman de Mark Twain, coche toutes les cases du divertissement familial réussi : mise en scène sensible (David Rozen), chansons entraînantes (Ludovic-Alexandre Vidal pour les paroles et le livret, Julien Salvia aux manettes musicales), casting parfait, chorégraphies enlevées (Johan Nus), costumes et décors soignés (Eric Klatt). Et une possibilité d’ouvrir le dialogue sur des thèmes tels que l’amitié, la différence, la liberté et le respect de l’autre._ Jusqu’au 11 mars. À 11 h les samedis et dimanches. Pour Noël, du 26 au 31 décembre et du 2 au 6 janvier. Théâtre Mogador, e 25, rue de Mogador, 9 . Places : 19-51 €.
sortir
C’EST QUOI LE PLAN ?
Texte : Paul Albertini, Smaël Bouaici, Carine Chenaux, Alexis Chenu, Alain Cochard
Les fêtes arrivent et avec elles, sûrement un peu de vacances bien méritées. Mais notre vraie nature ayant finalement horreur du vide, on trouve, vite vu, de quoi s’occuper..
On roule des patins Depuis ce dimanche, le Grand Palais des surOm de 3 000 glace, de façon conviviale glaces, soit la plus grande patinoire indoor du monde, a investi – comme son nom l’in-dique – le cadre prestigieux du Grand Palais. De 10 h à 13 h et de 14 h à 20 h, on y évolue 2 avec plein de copains (3 000 paires de patins disponibles) autour d’un ours géant signé de la star Richard Orlinski. Et si, en journée, un espace est réservé aux enfants, le soir, les plus jeunes sont invités à regagner leurs mai-sons pour que l’endroit se transforme jusqu’à 2 h en dancefloor, avec DJ, lightshow, boules à facettes et consorts. Pour glisser waouh encore, on pourra aussi filer sur le rooftop de la Grande Arche de la Défense, qui propose aussi une patinoire, bien plus modeste ques-2 tion taille (300 m ), mais imbattable pour ce qui est de la vue qu’elle offre sur tout Paris._ Le Grand Palais des glaces, jusqu’au 9 janvier, e nef du Grand Palais, avenue Winston-Churchill, 8 . Entrée : 12-25 € en journée, 29 € le soir. www.legrandpalaisdesglaces.comPatinoire de la Grande Arche, jusqu’au 6 janvier. Entrée : 12-7 €. Nocturnes les 27 décembre et 3 janvier. www.lagrandearche.fr
On rêve d’une autre réalité Après le simulateur de chute libre IFly et le laser game Yoomove, le quartier de la Cité des sciences continue de visiter le futur en
A NOUS PARIS
accueillant Illucity, un parc d’attractions dédié 2 à la réalité virtuelle. Sur quelque 1 000 m , le lieu met à disposition du public une vingtaine d’expériences en réalité virtuelle, à tester seul ou à plusieurs. Illucity propose aussi quatre escape games à faire avec un casque sur la tête, dont un dans l’univers du célèbre jeu d’Ubisoft,Assassin’s Creed. On y trouve éga-lement une dizaine de jeux d’arcade, dont une course automobile sur un siège vibrant, un voyage au volant d’une navette spatiale, ou encore une session de baston contre des robots à l’aide de gants haptiques._ Illucity, parvis de la Cité des sciences, 32, avenue e Corentin-Cariou, 19 , M° Porte de la Villette. De 14 h à 22 h. Entrée : 5-35 €. www.illucity.fr
On anticipe la neige Alors, avant de prendre le train direction les pistes, on fait un tour “Rue Begand”. Cette rue n’existe pas à Paris, mais la boutique épo-nyme, si. Elle fait référence à Troyes et à son histoire, berceau de la bonneterie, où se e concentraient au XX siècle des centaines d’ateliers dont ceux, spécialistes du tricot… de la rue Bégand. À l’origine de la marque, la famille Granata, déjà à la tête d’un atelier à Troyes (spécialiste des matières techniques et des petites séries destinées aux maisons de luxe) et le fils Samuel, s’entourent l’année dernière de Christophe Verot – le créateur
La vareuse imprimé sous-bois de Rue Begand, collection automne-hiver 2018.© Maxime Cordier
08 dans l’air
des maillots de bain Robinson des bains – pour imaginer une marque de voyage destinée aux hommes ou la panoplie parfaite du week-ender. Bien logée rue Charlot, dans une boutique-atelier aux références indus-trielles et logos “chaîne et trame”, et sous les charpentes de bois, Rue Begand dédie chaque saison sa collection à une nouvelle destination, Flaine cet hiver, station de ski des Alpes aux dimensions architecturales et arty inspirantes. Un vestiaire made in France à prix franchement abordables qui décline dou-dounes sans manche aux looks 80’s sexy, propose le teddy en velours, renoue avec la vareuse d’antan, s’amuse des sweats brodés d’écussons en clin d’œil aux années 70 et de pantalons faits pour le voyage aux inspira-tions jogging, casquet tes, échar pes et bonnets complétant la panoplie. Pour l’été, Rue Begand devrait s’inspirer d’Arcachon et du Cap Ferret et introduire le denim, la maro-quinerie et la petite bagagerie._ e 58, rue Charlot, 3 . Ouvert du mardi au samedi, de 11 h à 19 h. www.ruebegand.com
On pense aux autres Le Musée national de l’histoire de l’immigration propose une exposition liée à un sujet qui résonne de façon particulière à l’heure de l’accélération des flux migratoires : l’hospitalité. Une programmation envisagée à travers le
L’opéretteAzorde Gaston Gabaroche. © Matthias Plantard
SÒNG, le bar éphémère du ShangriLa Hôtel.© Michel Figuet
Le spectacleExtradu cirque Bouglione© Dominique Secher / Hans Lucas
09 dans l’air
L’ours polaire du sculpteur Richard Orlinskie à la patinoire géante Le Grand Palais des glaces.© Didier Lefevre
Persona Grata,2016, de Lahouri Mohammed Bakir, au Musée national de l’immigration.Photo Aurélien Mole / © Adagp, Paris 2018
sortir
prisme de l’art contemporain, qui interroge les notions d’altérité et d’accueil sous le beau titre dePersona Grata. Liant le geste à la réflexion, l’établissement propose à tout visiteur de par-rainer un ami en lui transmettant son billet – payant –, afin de lui permettre de visiter, dans les quinze jours, l’expo gratuitement._ e Jusqu’au 20 janvier, 293, avenue Daumesnil, 12 . Entrée : 6 €. www.immigration.fr
On se fait tout un cirque Ce n’est pas pour rien queSous le plus grand chapiteau du monde,de Cecil B. DeMille, est l’un des films les plus diffusés à l’heure des fêtes. Car la magie du cirque n’est jamais loin de celle de Noël. On l’appréciera cette année en mode western du côté des Québécois du ème cirque Eloize au 13 Art (voir p. 30), avec les kids au Cirque électrique, qui présente jusqu’au 23 décembre un drôle deCarnivale (place du Maquis-de-Vercors, 20 ), et puis, en mode authentique toujours, avec le cirque Bouglione. Installé au Cirque d’hiver, celui-là propose, jusqu’en mars prochain, son spec-tacleExtra, avec un Monsieur Loyal et un orchestre, et puis des acrobates, des animaux et une bonne part de comédie, pour l’esprit feelgood._ www.cirque-electrique.com www.cirquedhiver.com
On reste à l’hôtel Pas parce qu’on est touriste, ni parce qu’on quitte le domicile, mais parce que les bars éphémères de saison qui s’y installent
A NOUS PARIS
Illucity, le plus grand parc de réalité virtuelle d’Europe, à la Villette.© I llucity
Festival du Nouvel An à Dublin. © Allen Kiely / Fáilte Ireland
donnent envie d’y passer du temps. On choi-s i ra a i n s i l e S o ng, i n s t a l l é d e p u i s l e 14 décembre dans une suite du Shangri-La Hotel transformée en cabinet de curiosités, avec terrasse couverte et chauffée aux airs de jardin tropical, pour y boire un verre (whiskies Glenfiddich en maîtres) et y goûter un cigare – le tout avec modération s’entend (de 18 h à minuit. Réservations : 01 53 67 19 98). Aussi, pour dîner, on testera Le Jardin d’hiver du Westin-Paris Vendôme, un resto en mode pop-up à la déco bohème._
On révise ses classiques Pas de fin d’année sans qu’une opérette ne trouve sa place sur la scène du théâtre de l’Athénée. La maison de Louis Jouvet reste fidèle à ses bonnes habitudes, mais avec un ouvrage qui change du rituel Offenbach.Azorde Gaston Gabaroche (1884-1961) y tient en effet l’affiche pour 17 représentations jusqu’à la mi-janvier. Datée de 1932, cette opérette en trois actes conte les mésaventures d’un brave commissaire de police et offre un parfait exemple de l’esprit musical d’un entre-deux-guerres très marqué par le jazz. C’est d’ailleurs un jazzman, Emmanuel Bex, qui a entrepris de donner un bon coup de jeune à l’ouvrage en adaptant sa partie orchestrale... pour orgue Hammond, batterie et guitare électrique ! StéphanDruetmetenscènelespectacle;ilpromet de ne pas inciter à la morosité d’autant que Julien Alluguette, Gilles Bugeaud et Fanny Fourquez tiennent les rôles principaux. Envie d’un répertoire plus classique ? Ne
10 dans l’air
et ailleurs ? Selon le moteur de recherche de locations de vacances HomeToGo, Amsterdam serait la destination européenne la plus recherchée pour cette fin d’année, suivie par Londres, toujours séduisante entre authenticité et modernité, Paris arrivant troisième du classement. Reste que ceux qui auraient des envies de voyage pas trop lointain ne manqueront pas pour la toute fin d’année, d’aller vivre le “craic” irlandais – une sorte de définition locale du “fun” –, lors du New Year Festival de Dublin. À la clé, une ambiance réellement festive, avec des sons et lumières sur la rivière Liffey, et des concerts de partout, dans les lieux comme dans la ville. Un incontournable du genre !
www.nyfdublin.com
manquez pas dans ce cas le merveilleux récital de mélodies françaises de Véronique Gens au musée d’Orsay (le 20 décembre) . Au programme, des bijoux de poésie signés Gounod, Séverac, Massenet, Poulenc et Reynaldo Hahn que la soprano cisèlera avec la complicité de la pianiste Susan Manoff. Enfin, avant de goûter au rituel Concert du Nouvel An er de Vienne sur France 2 le 1 janvier, vous pourrez assister la veille au soir à celui de l’Orchestre national à Radio France, pour lequel Emmanuel Krivine a choisi des pages de Strauss, Tchaïkovski et Gershwin (des extraits dePorgy and Besspar la soprano canadienne Measha Brueggergosman)._ Azor: du 20 au 22, puis du 27 au 29 décembre; le 2, du 4 au 6 puis du 8 au 13 janvier (à 20 h, 19 h le 8/01, 16 h les 6 et 13/01). Athénée Théâtre e Louis-Jouvet, square de l’Opéra-Louis-Jouvet, 9 . M° Opéra. Places : 14-36 € (14-18 € pour les - de 30 ans). Tél. : 01 53 05 19 19. Véronique Gens : 20 décembre à 20 h à l’auditorium du Musée d’Orsay, e 1, rue de la Légion-d’Honneur, 7 . M° Solferino. Places : 8-35 €. Tél. : 01 40 49 48 14. Concert du Nouvel An : 31 décembre à 20 h à l’auditorium de Radio e France, 116, avenue du Président-Kennedy, 16 . M° La Muette. Places : 10-90 €. Tél. : 01 56 40 15 16.
Offre soumise à conditions Prix à partir de, par personne, pour un aller simple en Classe Standard (2nde classe) avec Thalys entre Bruxelles et Paris et inversement et dans la limite des places disponibles à ce tarif. Les billets ne sont ni échangeables ni remboursables. Paiement en ligne obligatoire et différents modes de retrait possibles en fonction du trajet et des jours séparant la date de réservation de la date de départ (billet à imprimer soimême, envoi gratuit ou retrait en gares françaises). Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours ou tarif réduit SNCF.