Première du 11-01-2022
134 pages
Français

Première du 11-01-2022 , magazine presse

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
134 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 11 janvier 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 178 Mo

Exrait

LE LIVRE DE BOBAFETT CHASSEUR DE STREAM SON MASQUE EN CADEAU
Bradley Cooper A STAR IS (RE)BORN AvecNightmare Alley,Guillermo del Toro offre à la star américaineun nouveau chapitre de sa fulgurante carrière
MAGGIE GYLLENHAALDAVID LOWERYJANE BIRKIN GUESTS LOUIS GARRELADAM MCKAYDANIEL BRÜHL
Janvier—2022n°525
TOP10 LE MEILLEUR DE 2021LES ÉVÉNEMENTS DE 2022
L’HISTOIRE SECRÈTE DE LA SAGA SCREAM BAS LES MASQUES !
PHOTO DE COUVERTUREMatt Holyoak / BAFTA - CAMERA PRESS Pour joindre la rédaction composer le 01 70 39 53suivi du n° de poste de votre correspondant.
RÉDACTION GAËL GOLHEN:Rédacteur en chef 90  ggolhen@premiere.fr THIERRY CHEZE :Rédacteur en chef magazine  tcheze@premiere.fr FRÉDÉRIC FOUBERT : Rédacteur 89  ffoubert@premiere.fr SYLVESTRE PICARD : Rédacteur (94)  spicard@premiere.fr THOMAS BAUREZ : Rédacteur  tbaurez@premiere.fr ÉLODIE BARDINET : Rédactrice (87)  ebardinet@premiere.fr FRANÇOIS LÉGER : Rédacteur  fleger@premiere.fr CHARLES MARTIN : Rédacteur  cmartin@premiere.fr ÉDOUARD OROZCO : Social media editor 83  eorozco@premiere.fr
COLLABORATIONS DIRECTEUR ARTISTIQUE :ÉMILIEN GUILLON RÉDACTRICE GRAPHISTE :VIRGINIE GERVAIS PHOTO :VIRGINIE GERVAIS (86) – vgervais@premiere.fr ERE 1 SECRÉTAIRE DE RÉDACTION :ESTELLE RUET (88) – eruet@premiere.fr SECRÉTAIRES DE RÉDACTION :ISABELLE CALMETS TEXTES :JONATHAN BLANCHET, GUILLAUME BONNET, PAUL FIRMIN, FRANÇOIS GRELET, DAMIEN LEBLANC, PIERRE LUNN, CÉDRIC PAGE, FRANÇOIS RIEUX, ROMAIN THORAL, MATHILDE TROCELLIER
SITE INTERNET DAVID CAPELLE : Digital manager DIRECTION, ÉDITION REGINALD DE GUILLEBON : Directeur de la publication LAURENT COTILLON : Directeur exécutif FRÉDÉRIC TEXIER : Responsable financier CATHERINE LEBORGNE : Comptable FABRICATION CREATOPRINT - ISABELLE DUBUC  06 71 72 43 16 SUPPLÉANTE : Sandrine Bourgeois MARKETING PAULINE PARNIÈRE : Directrice marketing  01 70 36 09 98pauline.parniere@lefilmfrancais.com PUBLICITÉ MEDIAOBS 44 rue Notre-Dame des Victoires  75002 Paris- Tél : 01 44 88 97 70  Fax : 01 44 88 97 79  mail pnom@mediaobs.com. Pour joindre par téléphone votre correspondant, composez le 01 44 88 suivi des 4 chiffres entre parenthèses DIRECTRICE GÉNÉRALE :Corinne Rougé 93 70 DIRECTRICE COMMERCIALE :Sandrine Kirchthaler 89 22 DIRECTEUR DE PUBLICITÉ:Arnaud Depoisier 97 52 DIRECTEUR DE PUBLICITÉ:Romain Provost 89 27 CHEF DE PUBLICITÉ DIGITAL :Baptiste Mirande 97 79 STUDIO:Brune Provost 89 13 COMMANDE ANCIENS NUMÉROS Tél. : 01 55 56 71 37 ABONNEMENT Tarif standard 1 an France métropolitaine : 49,99 € pour 11 parutions Tarif avec Hors-séries 1 an France métropolitaine : 64,99 € pour 11 parutions du numéro régulier + 3 hors-séries. Tarifs autres destinations sur demande auprès du service abonnements. SERVICE ABONNEMENTS : Gérez vos abonnements, abonnez-vous, réabonnez-vous ou posez vos questions : Par internet : www.premiere.fr rubrique « Abonnez-vous » Par téléphone : 01 55 56 71 37 France  00 33 1 55 56 71 37 étranger Ouvert du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 13h à 18h, le vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h. Par email : premiere@groupe-gli.com Par courrier : PREMIERE Service Abonnements  45 avenue du Général Leclerc - 60643 Chantilly Cedex Abonnements Suisse :1 an 11n° : 68 CHF. Asendia Press Edigroup SA - Chemin du Château-Bloch 10  1219 Le Lignon - Suisse - Tél. : 022 860 84 01 abonne@edigroup.ch Abonnements Belgique :1 an 11N° : 60 €. Asendia Press Edigroup SA - Chemin du Château-Bloch 10  1219 Le Lignon - Suisse - Tél. : 070/ 233 304  www.edigroup.be  abonne@edigroup.be Abonnements Canada :EXPRESS MAG, 8275 Avenue Marco Polo, Montréal,QC H1E 7K1, Canada Tél. : 514 355-3333 ou 1 800 363-1310 français ; 1 877 363-1310 anglais. Fax : 514 355-3332. Prix : 1 an 59,99 $, USA. Prix : 1 an 59,99 $, Canada TPS et TVQ non incluses. « Première » ISSN 0399-3698, is published monthly 11 times per year, except August by Première SAS, c/o Distribution Grid, 600 Meadowlands Parkway, Unit 14, Secaucus, NJ 07094 USA Periodicals Postage paid at Secaucus, NJ. Postmaster : Send address changes to “Première”, c/o Express Mag, PO Box 2769, Plattsburgh, NY, 12901-0239. VENTE DÉPOSITAIRE ISSN 0399-3698. Tous droits de reproduction textes et photos réservés pour tous pays sous quelque procédé que ce soit. Commission paritaire :n° 0923 K 82451. Imprimé en Belgique par Renny-Roto SA, rue de Rochefort 211, 5570 Beauraing. Dépôt légal : janvier 2022. Distribution MLP. DIFFUSION Vente au numéro réservé aux marchands de journaux : DESTINATION MEDIA  tél : 01 56 82 12 06 et reseau@destinationmedia.fr ADRESSE 105, rue La Fayette, 75010 Paris. IMPRIMÉ PAR ARTIGRAFICHE BOCCIA SPA- SALERNO Ce magazine est édité par : Première Média SARL, au capital de 10 000 €, 105, rue La Fayette, 75010 Paris, RCS Paris 820 201 689. Avec Provenance papier : Italie Verzuolo. le soutien du Qualité : Unoweb White Bulk 65 g.Taux de fibre recyclé : 0%. Eutrophisation : 0,011 kg/TO de papier.
Édito
LA BONNE ANNÉE ?
n écrivant les dernières lignes de ce magazine, on s’est rendu compte que, cette année, l’édito dePremière E avait souvent été le lieu des lamentations, des mau-vaises nouvelles ou des espoirs déçus. À l’heure du bilan, entre salles fermées, réouverture timide et chiffres mo-roses, on a souvent eu le sentiment que, rayon cinéma, 2021 avait été un peu triste. Et puis en écrivant la rétro que vous pourrez lire, on s’est replongés dans ces douze der-niers mois et on a vu qu’il y avait eu quand même de sa-crées occasions de se réjouir. Malgré tout. En 2021, on a vu un nouveauBond,un nouveauWest Side Story,qui était aussi le nouveau Spielberg. On a vu des chefs-d’œuvre d’animation, des films fous(Annette, France), des films beaux et puissants(Drive my car),des films électriques (Les Intranquilles), dérangeants(The Nightingale).très Du bon cinéma yankee, des merveilles asiatiques ou ira-niennes, des films qui divisent aussi(Titanede Ducournau). Certains sont dans le top 10 de l’année, d’autres non… Une chose est sûre : 2021 aura tout bousculé. Les gens, la so-e ciété et naturellement le cinéma. Mais malgré tout, le 7 art est resté bien vivant. Et ce ne sont pas les premières images et les premiers bruissements de 2022 qui viendront nous démentir. Toute la rédaction dePremière se joint à moi pour vous souhaiter une très belle année. Pleine de films, de séries et de découvertes en tout genre !
GAËL GOLHEN RÉDACTEUR EN CHEF
Janvier 2022
3
4
Janvier 2022
06
50
52
56
56
62
70
 28En couverture Bradley Cooper dans Nightmare Alley de Guillermo del Toro
74
Sommaire N ° 5 2 5 – J A N V I E R 2 0 2 2
 06LES NEWS
 38RÉTROLes temps forts de 2021  50PORTRAITAlana Haim  52INTERVIEWDavid Lowery  56RENCONTRELouis Garrel  62FOCUSLe Livre de Boba Fett  70RENCONTREAdam McKay  74INTERVIEWJane Birkin  80ORAL STORYLa sagaScream 86FILMO COMMENTÉEDaniel Brühl
 91SOMMAIRE CRITIQUES  92EN SALLES 112STREAMING/VOD/DVD 118SÉRIES 122CLASSICS 129AGENDA 130LE FILM QUI...Michel Hazanavicius
80
38
86
Janvier 2022
5
6
Janvier 2022
Oscar Isaac rebat les cartes Il s’était fait discret cette année. Il débarque finalement au moment de la photo-finish et juste avant qu’on débouche le champagne pour mieux rafler la mise.PARTHOMAS BA uUREZ est avec Isaac que l’on quitte 2021, au bord de l’abîme, un 29 décembre, jour de la sortie – sacrificielle – de C’ The Card Counterdu vétéran Paul Schrader. Isaac en mode bien peigné sans un poil qui dépasse, l’air grave et le verbe rare. Son personnage au patronyme légendaire, William Tell, est du genre obsessionnel. Il écume les tournois de poker dans des salles climatisées où la lumière du jour ne filtre pas. Un monde clos replié sur lui-même, aseptisé. On se sou-vient qu’il en était déjà ainsi pour lui dans leDunede Denis Villeneuve. Dans ces conditions, la chaleur ne peut venir que du corps de celui qui revêt l’armure : Oscar Isaac, comme un phare dans la nuit des temps incertains, propre à éclairer les ténèbres. DansThe Card Counter,est d’abord éteint et Tell recouvre de draps blancs tous les meubles de ses chambres d’hôtel successives, pour mieux masquer l’inédit. Tout est huilé, identique, répétitif et l’idée même du hasard propre au jeu est déjouée par un comptage systématique des cartes. On quitte donc 2021 avec un monstre froid, bloc d’émotions rentrées sur qui tout glis-serait. Et puis non. Oscar Isaac n’est pas là par hasard. Un geste, un regard de l’acteur et William Tell promet autre chose. Qui pourrait croire queThe Card Counter offre la séquence la plus romantique de l’année? Tell ose enfin s’ouvrir à l’être aimé, dans un décor illuminé façon Pixar. Pour cela, il faut tout le génie d’un cinéaste conjugué à celui de son interprète. Un interprète qui a su masquer son jeu pour abattre in fine ses plus belles cartes. Le dernier plan emprunte sa composition à un tableau de la Renaissance. Oscar, plein de grâce. u
T H E C A R D C O U N T E R DePaul Schrader •AvecOscar Isaac, Tye Sheridan, Tiffany Haddish... •Sortie29 décembre •Critiquepage 97 News
© CONDOR DISTRIBUTION
LE MEILLEUR DU CINÉMA, DU DOCUMENTAIRE ET DE L'ANIMÉ EN DVD ET BLU-RAY EN MAGASIN, SUR INTERNET ET EN LIBRAIRIE
SÉLECTION JANVIER I AM GRETA L'ESPOIR DE LA JEUNESSE DE NATHAN GROSSMAN EN DVD "UN FILM SAISISSANT ET INSPIRANT."
SÉLECTION FÉVRIER EUGÉNIE GRANDET DE MARC DUGAIN EN DVD & BLU-RAY "...UNE ADMIRABLE ET CRÉPUSCULAIRE ADAPTATION DU ROMAN DE BALZAC"
LES INTRANQUILLES DE JOACHIM LAFOSSE EN DVD
"UN FILM DÉCHIRANT, ENTRE VIOLENCE ET TENDRESSE."
LE GENOU D'AHED DE NADAV LAPID EN DVD & BLU-RAY
"UN DÉCHIRANT FILM D'ADIEU."
LA TRAVERSÉE DE FLORENCE MIAILHE EN DVD & BLU-RAY "UNE PURE MERVEILLE."
TRALALA DE ARNAUD ET JEAN-MARIE LARRIEU EN DVD & BLU-RAY
TOUT S'EST BIEN PASSÉ"UNE COMÉDIE MUSICALE MIRACULEUSE DE FRANÇOIS OZON AU CASTING PARFAIT." EN DVD & BLU-RAY "LE RÉSULTAT FRAPPE PAR SON SANG FROID ET SON HUMOUR."
ARCADÈS14 Boulevard d'Anvaux 36000 Châteauroux /5 rue de Charonne 75011 Paris Tel :02 54 08 04 02/ e.mail :contact@arcadesdirect.fr/ https://www.facebook.com/arcadesdvd
8
D É B R I E F L’ACTU C’ÉTAIT MIEUX AVANT ?
À l’west,!du nouveau Comment faire le remake de l’un des films les plus connus (et chéris) de l’histoire du cinéma? En changeant tout? En ne touchant à rien? LeWest Side StorySpielberg, sommet auteuriste, geste politiquede et spectacle total, est le film que 2021 attendait. uPARROMAIN THORAL ême décor, même époque, terre, le symbolisme du film explose à la « Une prière pour la paix », c’est en ces même personnages etfigure. Tout ici sera ouvertement politiquetermes que Spielberg définissait à sa sortie même chansons. Bon sang, et passablement désabusé. C’est le Spielbergl’un de ses films les plus âpres et défaits, mais où pouvait bien seblafard et meurtri deLa Guerre des mondes,Munich(écrit par le même scénariste, Tony M trouver la légitimité de cedeMunichou d’A.I.qui est à l’œuvre. LaKushner). Un sommet, et un bide terrible en West Side Story2021? Unbataille entre communautés dans le Newson temps.West Side Story,ses incessantes grand délire théorique à labatailles de rues, son racisme systémiqueYork des années 50 vient parfaitement se Psychose? L’exutoirefaçon Gus Van Sant greffer à notre époque, qui en raffole. Undu talion y font systématiquementet sa loi coloré d’un vieux maître qui tenait à toutdoute, tout de même : ne suffisait-il pas de seécho et le film s’envisage clairement comme prix à faire sonmusical? Un petit exercicedevant le film original pour assisterremettre une variation grand public, colorée, spec-de style acrobatique juste avant la grandeau même et oscarisable de ce prédécesseur.constat et réaliser qu’en un demi- taculaire autobio terminale (The Fabelmans,quisiècle rien n’a vraiment changé de ce côté?Visiblement, Steven Spielberg tenait à sortira en novembre 2022) ? Si l’évidencepasser un message. Il a simple-vous faire est la marque même du génie de Spielberg,Requiemment pris les atours d’un des films les plus avouons que cette fois, sur le papier commeComme tout bonmusical,ce nouveaucélèbres de l’histoire du cinéma, pour que dans les bandes-annonces, on n’y compre-West Side Storycette fois vous vouliez bien l’entendre. Uneest avant tout un projet de nait pas grand-chose. L’ironie, c’est qu’il a mise en scène, et comme tout bon remake évidence. Une de plus. u fallu attendre de trèèès longs mois et voir il cherche avant tout à dialoguer avec l’ori-passer de trèèès nombreux reports, pour ginal. Le film de Wise et Robbins reven-W E S T S I D E S T O R Yy voir plus clair et savoir enfin ce qui sediquait fièrement ses origines théâtrales et DeSteven Spielberg• Aveclogeait sous la carcasse de ce film-là. envisageait ses décors comme une scène de Rachel Zeigler, Ansel Elgort, Ariana Dès les premières images capturantBroadway (le plan final où chaque person-DeBose• Ensalles un quartier en ruines et desnage quittait méthodiquement le cadre cha-héros sortant littérale-cun à son tour l’affirmait). Il faisait aussi la ment de souspart belle à de longs plans exhibant le génie technique des danseurs et privilégiait l’enre-gistrement de la perf à l’escamotage. Tout y sonnait faux (les bastons-ballets, les rustines du script, les fringues impecs…), mais tout y était absolument somptueux. Il s’agissait d’un mélodrame. La version de Spielberg ramène le récit et les personnages sur le plancher des vaches, surdécoupe l’espace et malaxe le temps. La caméra y virevolte plus que les gambettes, et les coups portés font très mal. La dimension opératique est presque effacée, la romance entre Tony et Maria n’est plus l’horizon du récit mais son prétexte. Il s’agit d’un requiem, d’une prière – comme en témoigne le plan final, tout aussi signifiant que dans l’original, mais cette fois éminemment liturgique.
Janvier 2022
© NIKO TARVERNISSE - TWENTIETH CENTURY FOX
« Impressionnant de maîtrise » TÉLÉRAMA « Audacieux et radical » LES INROCKUPTIBLES « Un film qui marque puissamment les esprits » SO FILM
MAYA VANDERBEQUEGÜNTER DURETKARIM LEKLOULAURA VERLINDEN
UN FILM DE LAURA WANDEL
LE 26 JANVIER AU CINÉMA
10
I N T E R V I E W E X P R E S S LES PLUS COURTES SONTELLES FORCÉMENT LES MEILLEURES ?
Mahershala Ali « Vingt ans que j’attends d’avoir le premier rôle ! » Champion du monde du second rôle grâce à ses Oscars pourMoonlight etGreen Book,l’irrésistible Mahershala Ali est enfin tête d’affiche dansSwan Song,fable SF sur le clonage.PARFRÉDÉRIC FOU uBERT
PREMIÈRE :Ça paraît à peine croyable mais, à l’exception de la saison 3 deTrue Detective,vous n’aviez jamais été casté dans un premier rôle… MAHERSHALA ALI :Eh non… Ce n’est pas faute d’avoir voulu. Jattendaismonheuredepuisvingtans!MêmequelquuncommePhilip Seymour Hoffman – Dieu le bénisse –, qui était considéré comme le champion des seconds rôles, a porté certains films entiè-rement sur ses épaules. Ça a juste pris un peu plus de temps pour moi.
On vous a forcément proposé des rôles principaux après vos Oscars… Oui, bien sûr, je reçois beaucoup de propositions depuis cinq ans. Mais j’attendais quelque chose qui fasse vraiment sens, et ça a été Swan Song.
À cause du challenge de jouer deux personnages à la fois ? Oui et non. C’est juste que l’argument est tellement bon [un homme qui n’a plus beaucoup de temps à vivre a la possibilité d’être cloné pour que son double le remplace une fois qu’il sera mort]. C’est un dilemme passionnant. Au centre du film, il y a aussi une histoire d’amour qui m’a bouleversé. Puis, j’ai fait connaissance avec Benjamin Cleary : c’est le genre de réalisateur qui ressemble au film qu’il va faire. Il est doux, chaleureux, il a cette personnalité merveilleuse.Cestcommerencontrerlefilmenpersonne!
Si vous deviez identifier les rôles qui ont été des tournants dans votre parcours, vous choisiriez lesquels ? Le premier, ça ne parlera peut-être pas à tout le monde, mais je dirais que c’est dans la sérieLes 4 400.Ça m’a permis de prendre confiance en moi et de montrer de quoi j’étais capable. Un peu comme
© APPLE TV +
Janvier 2022
une bande démo. C’est d’ailleurs grâce à ça que j’ai pu tourner mon premier film,Benjamin Button– je crois que David Fincher avait vu un épisode de la série grâce à sa fille. Ensuite, toujours avec Fincher, il y a euHouse of Cards.Puis,Luke Cagea été un grand moment, car c’est la première fois qu’on écrivait un rôle spéciale-ment pour moi. Enfin,Moonlight,forcément.
Que pensez-vous des polémiques autour deGreen Book? Viggo Mortensen a l’air assez navré qu’on puisse penser que c’est un film paternaliste, un film de « sauveur blanc »… C’est compliqué. La sortie du film est sans doute encore trop récente pour savoir précisément ce qu’il en restera. La conversa-tion culturelle sur ce qui est OK et ce qui ne l’est pas change à toute allure. Les gens réagissent de façons très différentes àGreen Book. Certains adorent, d’autres détestent… Je crois que des erreurs ont été commises pendant la promo. Mais je suis fier du film qu’on a fait, fier de mon travail dedans, et… voilà! C’est comme ça que j’envisage mon job : il faut s’investir à fond, faire de son mieux, et enchaîner avec le film d’après.
Le film d’après, en l’occurrence, c’est le nouveauBladeVous venez de faire un caméo vocal dansLes Éternelsen guise de teasing. Wesley Snipes vous a-t-il donné des tuyaux ? Où en êtes-vous concrètement de la réinvention du personnage ? On progresse, on avance, et… je ne peux bien sûr rien vous dire ! Mais j’ai eu une conversation avec Wesley il y a quelques années, j’ai sa bénédiction, alors tout va bien. u
S W A N S O N G DeBenjamin Cleary •AvecMahershala Ali, Glenn Close, Naomie Harris… •SurApple TV Critiquepage 113
BON DE COMMANDE * LE GRAND JEU PREMIÈRE CINÉMA
Nom :.......................................................................................: Prénom .. ........................................................................................ Adresse : .......................................................................................................................................................................................................... Code postal :...................................: Ville ...................... .: Pays ...................... ................................ ..................................... Téléphone :...................................: E-mail ................................ ....................................................................................................
CINÉMA
PRIX TTC 29,90€
PREJEU
Adresse de livraison :
Je joins mon règlement par chèque à l’ordre de Première Média.
….€
COMMANDEZ LE MAINTENANT !
AAMMÉÉLLIIAAMMUUVVII Réailsatrice
HHÉÉLLÈÈNNEERROOSSEE--RRUUSSHH Réalisatrice
À retourner dûment complété et accompagné de votre règlement sous enveloppe affranchie à :PREMIÈRE- 45, Avenue du Général Leclerc 60643 CHANTILLY CEDEX N Tarif 1 jeNu: 29,90 € TTC Je commande ………. jeu(x) x 29,90 € TTC = …………...
*Disponible dès le 11 octobre 2018. Vous recevrez votre commande à partir de cette date.
me lle lMlMlM.
LE GRAND JEu
LEGRAND JEU PREMIÈRE CINÉMA 600questions-réponses sur l’histoire et l’actualité du cinéma servies sur un plateau. Un jeu inédit, à la fois culturel, enrichissant et divertissant !
BBAARRBBAARRAABBOOBBIINNEE Réalisatrice
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents