Première du 20-04-2021
84 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Première du 20-04-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
84 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 20 avril 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 80 Mo

Exrait

THE FATHER FLORIAN ZELLEREN ROUTE POUR LES OSCARS
Avril—2021n°517
CHARLIE’S ANGELS 20 ANS APRÈS, LES ANGESSONT DE RETOUR ROMAIN DURIS EST DAFT PUNK MUSIQUE DE FIN HIPPOCRATE DEANiS LfESfCOeULIlSSES LE COUP DE BLOUSE DE LOUISE BOURGOIN D’UN FILM MONUMENTAL Interviews, making of : retour sur un chantier de 25 ans
NORA ARNEZEDERBRYAN FOGELSTEVE McQUEEN GUESTSGILBERT MELKIGASPAR NOÉJOE CARNAHAN
PHOTO DE COUVERTURE Antonin Menichetti - VVZ Production-Pathé FilmsPour joindre la rédaction composer le 01 70 39 53suivi du n° de poste de votre correspondant.
RÉDACTION GAËL GOLHEN:Rédacteur en chef 90  ggolhen@premiere.fr THIERRY CHEZE :Rédacteur en chef magazine  tcheze@premiere.fr FRÉDÉRIC FOUBERT : Rédacteur 89  ffoubert@premiere.fr SYLVESTRE PICARD : Rédacteur (94)  spicard@premiere.fr THOMAS BAUREZ : Rédacteur  tbaurez@premiere.fr ÉLODIE BARDINET : Rédactrice (87)  ebardinet@premiere.fr FRANÇOIS LÉGER : Rédacteur  fleger@premiere.fr CHARLES MARTIN : Rédacteur  cmartin@premiere.fr ÉDOUARD OROZCO : Social media editor 83  eorozco@premiere.fr
COLLABORATIONS DIRECTEUR ARTISTIQUE :ÉMILIEN GUILLON RÉDACTRICE GRAPHISTE :VIRGINIE GERVAIS PHOTO :VIRGINIE GERVAIS (86) – vgervais@premiere.fr ERE 1 SECRÉTAIRE DE RÉDACTION :ESTELLE RUET (88) – eruet@premiere.fr SECRÉTAIRE DE RÉDACTION :ISABELLE CALMETS TEXTES :JONATHAN BLANCHET, FRANÇOIS GRELET, DAMIEN LEBLANC, PIERRE LUNN, FRANÇOIS RIEUX, ROMAIN THORAL
SITE INTERNET DAVID CAPELLE : Digital managerPROP DIRECTION, ÉDITION REGINALD DE GUILLEBON : Directeur de la publication LAURENT COTILLON : Directeur exécutif FRÉDÉRIC TEXIER : Responsable financier CATHERINE LEBORGNE : Comptable FABRICATION CREATOPRINT - ISABELLE DUBUC  06 71 72 43 16 SUPPLÉANTE : Sandrine Bourgeois MARKETING PAULINE PARNIÈRE : Directrice marketing  01 70 36 09 98pauline.parniere@lefilmfrancais.com PUBLICITÉ MEDIAOBS 44 rue Notre-Dame des Victoires  75002 Paris- Tél : 01.44.88.97.70  Fax : 01.44.88.97.79  mail pnom@mediaobs.com. Pour joindre par téléphone votre correspondant, composez le 01 44 88 suivi des 4 chiffres entre parenthèses DIRECTRICE GÉNÉRALE :Corinne Rougé 93 70 DIRECTRICE COMMERCIALE :Sandrine Kirchthaler 89 22 DIRECTEUR DE PUBLICITÉ:Arnaud Depoisier 97 52 DIRECTEUR DE PUBLICITÉ:Romain Provost 89 27 CHEF DE PUBLICITÉ DIGITAL :Baptiste Mirande 97 79 STUDIO:Brune Provost 89 13 COMMANDE ANCIENS NUMÉROS Tél. : 03 88 66 28 63 ABONNEMENT Tarif standard 1 an France métropolitaine : 49,99 € pour 11 parutions Tarif avec Hors-séries 1 an France métropolitaine : 64,99 € pour 11 parutions du numéro régulier + 3 hors-séries. Tarifs autres destinations sur demande auprès du service abonnements. SERVICE ABONNEMENTS : Gérez vos abonnements, abonnez-vous, réabonnez-vous ou posez vos questions : Par internet : www.premiere.fr rubrique « Abonnez-vous » Par téléphone : 01 55 56 71 37 France  00 33 1 55 56 71 37 étranger Ouvert du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 13h à 18h, le vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h. Par email : premiere@groupe-gli.com Par courrier : PREMIERE Service Abonnements 45 Avenue du Général Leclerc - 60643 Chantilly Cedex Abonnements Suisse :1 an 11n° : 68 CHF. Asendia Press Edigroup SA - Chemin du Château-Bloch 10  1219 Le Lignon - Suisse - Tél. : 022 860 84 01 abonne@edigroup.ch Abonnements Belgique :1 an 11N° : 60 €. Asendia Press Edigroup SA - Chemin du Château-Bloch 10  1219 Le Lignon - Suisse - Tél. : 070/ 233 304  www.edigroup.be  abonne@edigroup.be Abonnements Canada :EXPRESS MAG, 8275 Avenue Marco Polo, Montréal,QC H1E 7K1, Canada Tél. : 514 355-3333 ou 1 800 363-1310 français ; 1 877 363-1310 anglais. Fax : 514 355-3332. Prix : 1 an 59,99 $, USA. Prix : 1 an 59,99 $, Canada TPS et TVQ non incluses. « Première » ISSN 0399-3698, is published monthly 11 times per year, except August by Première SAS, c/o Distribution Grid, 600 Meadowlands Parkway, Unit 14, Secaucus, NJ 07094 USA Periodicals Postage paid at Secaucus, NJ. Postmaster : Send address changes to “Première”, c/o Express Mag, PO Box 2769, Plattsburgh, NY, 12901-0239. VENTE DÉPOSITAIRE ISSN 0399-3698. Tous droits de reproduction textes et photos réservés pour tous pays sous quelque procédé que ce soit. Commission paritaire :n° 0923 K 82451. Imprimé en Belgique par Renny-Roto SA, rue de Rochefort 211, 5570 Beauraing. Dépôt légal : avril 2021. Distribution MLP. DIFFUSION Vente au numéro réservé aux marchands de journaux : DESTINATION MEDIA  tél : 01 56 82 12 06 et reseau@destinationmedia.fr ADRESSE 105, rue La Fayette, 75010 Paris. IMPRIMÉ PAR ARTIGRAFICHE BOCCIA SPA- SALERNO Ce magazine est édité par : Première Média SARL, au capital de 10 000 €, 105, rue La Fayette, 75010 Paris, RCS Paris 820 201 689. Avec Provenance papier : Italie Verzuolo. le soutien du Qualité : Unoweb White Bulk 65 g.Taux de fibre recyclé : 0%. Eutrophisation : 0,011 kg/TO de papier.
Édito
RÊVE DE FER
scalier de l’infini », « Guitare du ciel » ou « Girafe en dentelle ». Si des poètes se sont très vite enthou-Esiasmés pour la tour Eiffel, c’est parce qu’elle était un symbole de modernité. Mais pour certains, il s’agissait aussi d’une passerelle entre le monde réel et le monde des cieux. Un symbole ouvert à tous les temps, à toutes les images et à tous les sens. Ça devait un jour ou l’autre inspirer le cinéma, cet art né en même temps qu’elle. Il aura pourtant fallu plus de cent ans pour qu’Eiffel et sa colonne boulonnée aient droit à leur film. Cent ans, et vingt-cinq de plus pour que le projet, né dans la tête de Caroline Bongrand, arrive finalement sur les écrans. Romain Duris est l’inventeur génial qui construit un monument à son amour retrouvé. Et tout est là : l’épopée, le rythme, la splendeur monumentale des images. Tout ? Il ne manque que le principal, les salles ! Parce qu’Eiffela été conçu pour le grand écran. Si on a eu envie de vous raconter l’histoire de ce film hors-norme, c’est parce qu’elle est pleine de rebondissements, mais c’est aussi pour maintenir votre (notre) envie de cinéma(s). Le désir insatiable de voir sur un grand écran des films à grand spectacle. En 1965, pour définir la tour Eiffel, Roland Barthes disait :« Regard, objet, symbole, la tour est tout ce que l’homme met en elle, et ce tout est infini. »On peut dire exactement la même chose du cinéma en salle. Alors rouvrons vite ! Qu’on puisse parta-ger, rêver, fantasmer, s’évader. Et reprendre cet « escalier de l’infini ». GAËL GOLHEN RÉDACTEUR EN CHEF
PS : la crise n’aura pas épargné votre magazine. Quatre journalistes que vous aviez l’habitude de croiser dans ces colonnes ont quitté Première. Sophie, Pauline,Christophe et Nicolas : bonne chance pour vos nouvelles aventures.
Avril 2021
3
24
32
38
46
4
Avril 2021
42
Sommaire 5 1 7 – A V R I L 2 0 2 1
 06PREVIEWJudas and the Black Messiahde Shaka King  08PREMIÈREMENTNora Arnezeder  12LES QUESTIONS QUI FÂCHENT  14DÉCRYPTAGEComment faire un film sans faire un film?  16LES UNS... ET LES AUTRES 18CONFIDENTIELDeuxde Filippo Meneghetti20DÉBRIEFJoe Carnahan 22DÉCRYPTAGELe young adult bouge encore  24EN COUVERTUREEiffelde Martin Bourboulon  32INTERVIEWSteve McQueen  38FOCUSThe Fatherde Florian Zeller 42RENCONTRELouise Bourgoin  46FOCUSDaft Punk  50INTERVIEWBryan Fogel  54FOCUSCharlie’s Angelsde McG  61SOMMAIRE CRITIQUES  62STREAMING/VOD/DVD  72SÉRIES  76CLASSICS  82LE FILM QUI...Gilbert Melki
50
54
Lakeith Stanfield et Daniel Kaluuya
© GLEN WILSON - WARNER
6
Avril 2021
P R E V I E W
JUDAS AND THE BLACK MESSIAH de Shaka King Le « messie noir » du titre, c’est Fred Hampton, militant des Black Panthers tué par le FBI en décembre 1969. Et « Judas », c’est William O’Neal, petit voyou infiltré dans les rangs du parti révolutionnaire pour livrer des infos de première main aux hommes de J. Edgar Hoover. C’est leur face-à-face que raconte le film de Shaka King, nouveau flash-back, aprèsSebergouLes Sept de Chicago,vers l’Amérique en crise de la fin dessixties,comme un écho à celle de Black Lives Matter et de l’assaut du Capitole. L’idéaliste et le traître sont incarnés par deux des jeunes acteurs les plus intéressants du moment, Daniel Kaluuya et Lakeith Stanfield, qui s’étaient déjà croisés dansGet Out.Le tout produit par Ryan Coogler, réalisateur de…Black Panther,évidemment. uFRÉDÉRIC FOUBERT
Sortieprochainement
Avril 2021
7
© SMALLZ & RASKIND - CONTOUR FOR PIZZA HUT
8
Avril 2021
« PARTIR AUX ÉTATS-UNIS N’ÉTAIT PAS FORCÉMENT LIÉ À UN “RÊVE AMÉRICAIN”, C’ÉTAIT PLUS L’ENVIE D’UN AUTRE STYLE DE VIE. »
P R E M I È R E M E N T
NORA ARNEZEDER ANGÉLIQUE CHEZ LES ZOMBIES Révélée parFaubourg 36 PREMIÈRE : Il paraît que vous êtesen 2008, la comédienneIl paraît que c’est un réalisateur en train de tourner une série en très détendu. française fait désormais République dominicaine. CommentIl n’est pas du tout surmené par le stress d’un ça se passe là-bas ?tournage.Army of the Deadest un film à carrière outreAtantique. NORA ARNEZEDER : Écoutez ça va, çatrès gros budget, mais Zack gère de front bronze, ça bosse un peu, ça boit du vinDansArmy of the Deadses boulots de producteur et de réalisateur. blanc… On est bien quoi !(Rires.)Voire de chef opérateur, car il est souvent de Zack Snyder, elle derrière la caméra. C’est un metteur en incarne l’un des Le rêve !scène qui te porte, tu as envie de lui donner Oui ! Ça a l’air moins marrant en France… le meilleur. Il laisse énormément de liberté Mais rassurez-moi, ils vont quand mêmemembres d’un groupeaux acteurs, même s’il a une idée précise de finir par rouvrir les restaurants ?ce qu’il veut. Si je ne sentais pas certains de mercenaires qui mots du scénario, je pouvais les remplacer. braquent un casino de Malheureusement, je pense qu’on aCe qui est génial, c’est qu’il laisse la place encore un peu de temps devant nous…à l’acteur de se tromper. Et se tromper avec Las Vegas pendant une Mais revenons au cinéma : racontez-Zack, c’est essayer, grandir, explorer… nous comment vous avez obtenu épidémie de zombies. Le ce rôle dansArmy of the Dead.Votre rôle est très mystérieux. Sur une période d’à peu près cinq jours,rôle de la consécration?Vous jouez une Française ? j’avais envoyé six auditions pour différents On ne sait pas de quel pays elle vient. Elle uPARFRANÇOIS LÉGER projets. Et l’un des rôles était celui de Lilyvit dans un camp de réfugiés à l’extérieur dansArmy of the Dead.de Las Vegas, où des gens sont mis en qua-Avec mon compa- gnon, on a pris l’habitude de se filmer aurantaine en attendant de savoir s’ils ont été smartphone pour décrocher des castings, contaminés par le virus. C’est une pure c’est un exercice assez particulier. Il m’a va-Zack Snyder vous a choisie uniquementsurvivante, surnommée « Coyote ». Elle a guement dirigée et on a essayé d’être un peusur vidéo ? Vous ne l’avez pastoutes les compétences pour tenir le coup créatifs. Pas facile! Quatre mois plus tard,rencontré avant le début du tournage ?dans un environnement hostile, et c’est pour mon agent m’a appelée :« Tu as décrochéNon, c’est fou. Je l’ai juste eu brièvementça qu’un groupe de mercenaires fait appel Army of the Dead! » J’étais super contenteau téléphone. Alors forcément, j’étais trèsà elle pour braquer un casino, avant que la d’avoir été prise dans un film d’action amé- stressée :« Il m’a choisie sur une vidéo deville ne soit détruite par l’armée. Ce n’est ricain, mais mon agent ne mentionnait pasquelques secondes. Est-ce que je vais y ar-pas une « madame muscles » qui va sauver Zack Snyder. J’ai alors pensé qu’il s’agissaitriver ? »J’avais peur de le décevoir. Maisle monde : c’est un personnage nuancé, avec d’un autre projet. Il a fallu que je fasse un quand on voit comment il travaille et à quelune part de masculinité mais aussi beau-tour dans mes mails pour enfin comprendre.il fait confiance à ses acteurs, on ne sepoint coup de féminité. C’était intéressant d’ap-(Rires.)profondir ces deux aspects.pose plus de questions.
Avril 2021
9
P R E M I È R E M E N T
Quel était le processus de préparation physique ? J’imagine qu’on vous en a beaucoup demandé. Faire un film d’action, ce n’est pas que prendre du muscle. Mais il fallait que je sois très en forme. On a eu droit à un« gun trai-ning »,ce qui était intéressant car je suis ex-trêmement nulle pour ce genre de trucs. On était accompagnés par de vrais profession-nels qui nous ont guidés dans cet univers : comment tenir des armes, bien viser, avoir l’air crédible… Du moins pas trop ridicule ! En bonne Française, j’ai moins l’habitude de ça que mes collègues américains. Et puis j’ai imaginé tout un petit univers autour de Lily, sur son passé, même si ce n’est pas for-cément expliqué dans le film. Ça a nourri le rôle.
Vous aviez revuL’Armée des morts,le premier film de Zack Snyder qui parlait déjà d’une épidémie de morts-vivants avant le tournage ? Bien sûr ! D’ailleurs avecL’Armée des morts,il avait réinventé le film de zombies.
Les fameux zombies qui courent, ça avait fait parler ! Exactement ! Et avecArmy of the Dead,il renouvelle encore le genre. C’est un film grand public, mais qui traite de sujets pro-fonds. Je ne veux pas spoiler l’histoire, on m’a bien briefée là-dessus !(Rires.)Mais il y a de la comédie, de l’action, de l’horreur… plein de styles qui se mélangent et qui en font une œuvre unique.
En dehors de son director’s cut de Justice League,c’est le film qui signe le retour de Snyder après le terrible drame qui l’a touché (sa fille s’est suicidée en mars 2017). Vous avez ressenti que c’était un projet particulier pour lui ? C’est très personnel… Ce qu’il a vécu est terrible. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il était tous les jours de bonne humeur et que ce film, c’est son bébé. Je pense que la colla-boration avec Netflix était très importante à ses yeux car elle lui a permis d’avoir lefinal cut.Cette liberté compte beaucoup pour lui.
Vous avez fait pas mal d’allers-retours entre la France et les États-Unis mais ces dernières années, votre carrière est américaine. Est-ce que l’échec cinglant d’Angéliqued’Ariel Zeitoun (2013) a joué dans cette décision ? Je n’ai pas qu’une réponse, il s’est passé © CLAY ENOS - NETFLIX
10
Avril 2021
Nora Arnezeder et Garret Dillahunt
Army of the Dead de Zack Snyder
beaucoup de choses à l’époque. J’ai eu pas mal d’opportunités aux États-Unis, où j’ai notamment joué dansSécurité rapprochée avec Ryan Reynolds et Denzel Washington, ouThe Wordsavec Bradley Cooper. En-suite, évidemment, le fait qu’Angélique n’ait pas été le succès attendu m’a obligée à me remettre en question sur ce que je vou-lais et ce que je ne voulais plus. Il a fallu prendre des décisions. Partir aux États-Unis n’était pas forcément lié à un « rêve améri-cain », c’était plus l’envie d’un autre style de vie. Je préférais être là-bas plutôt qu’à Paris, à fumer deux paquets de clopes par jour et à boire une bouteille de rouge en ter-rasse. Même si j’adore ça! Mais il est vrai qu’à Hollywood, on m’a offert des rôles de femmes fortes, de guerrières. Je ne regrette rien, mais quand même… le cinéma fran-çais me manque beaucoup. Je l’aime pro-fondément. J’attends vraiment le bon film et le bon réalisateur.
On vous courtise moins en France qu’aux États-Unis ? Je reçois des propositions. Malheureuse-ment, j’ai plus de rôles d’envergure aux États-Unis aujourd’hui. Donc je suis obligée de faire un choix. Mais il y a des cinéastes fran-çais avec qui j’adorerais travailler, comme
Abdellatif Kechiche ou Jacques Audiard. J’adore Maïwenn, André Téchiné… J’aime avant tout le cinéma d’auteur, le« cinéma vérité ».
Vu son sujet, son réalisateur et la force de frappe mondiale de Netflix,Army of the Deaddevrait être un gros succès. Vous misez dessus pour ouvrir un nouveau chapitre de votre carrière ? Honnêtement je ne sais pas. J’essaie de ne pas trop penser de cette manière. Dernièrement, j’ai tourné dansTides de Tim Fehlbaum, un film qui a été sélec-tionné à Berlin hors compétition. C’est un long métrage allemand, produit parRoland Emmerich, où je joue le rôle d’uneastronaute. C’est l’un des plus beaux rôles qu’on m’ait offerts et un film qui compte beaucoup pour moi. Peut-être que ce sont des graines que je plante… Je n’en sais rien, l’avenir le dira.u
A R M Y O F T H E D E A D DeZack SnyderAvecDave Bautista, Ella Purnell, Matthias Schweighöfer…Disponible le21 maiSurNetflix
Spécial anniversaire 40 ans !
40 ANS DE CINÉMA
JEANPHILIPPE GUERAND
2 2 /0 8 /2 0 1 80 7 :4 2
UNE BIBLE DU CINÉMA POUR TOUS LES AMOUREUX DU SEPTIÈME ART.
Couverture cartonnée • 336 pages
PRIX TTC 32€
Retrouvez le meilleur dePremièreavec : • les interviews, • les films préférés de la rédaction, • les reportages de tournages, • les confessions des acteurs et des réalisateurs…
COMMANDEZ LE MAINTENANT !
BON DE COMMANDEPREMIÈRE, 40 ANS DE CINÉMA À retourner dûment complété et accompagné de votre règlement sous enveloppe affranchiePREMIÈRE Service Abonnements - 45, Avenue du Général Leclerc 60643 CHANTILLY CEDEX
OU sur notre boutique en ligne:boutique.premiere.fr
Tarif 1 livre : 32 € TTC
Je commande ………. livre(s) x 32 € TTC = …………...….€
Je joins mon règlement par chèque à l’ordre de Première Média.
Adresse de livraison(merci de bien remplir tous les champs):
me lle MMM. Nom :.............................................................................................................................................: Prénom ........................................................................................................... Adresse :.... ....................................................................................................................................................................................................................................................... ................................ Code postal :............................................: Ville ................................................................... ......: Pays . .............................................. ................ ................................ Téléphone : . Email : .............................................................................................................................................................................................................................................
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents