Première du 22-01-2019

Première du 22-01-2019

-

Presse
132 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 22 janvier 2019
Signaler un problème
PHOTO DE COUVERTUREPHILIPPE QUAISSE - PASCO AND CO - POUR PREMIÈRE Pour joindre la rédaction composer le 01 70 39 53suivi du n° de poste de votre correspondant.
GAËL GOLHENRédacteur en chef 90  ggolhen@premiere.fr CHRISTELLE DEVESARédactrice en chef adjointe Internet 95  cdevesa@premiere.fr CHRISTOPHE NARBONNEChef de rubrique 84  cnarbonne@premiere.fr FRÉDÉRIC FOUBERTResponsable News 89  ffoubert@premiere.fr SYLVESTRE PICARDRédacteur Vidéo (94)  spicard@premiere.fr ÉLODIE BARDINETRédactrice (87)  ebardinet@premiere.fr NICOLAS BELLETChef de rubrique 92  nbellet@premiere.fr FRANCOIS LÉGERRédacteur  fleger@premiere.fr CHARLES MARTINRédacteur  cmartin@premiere.fr ÉDOUARD OROZCOSocial media editor 83  eorozco@premiere.fr COLLABORATIONS DIRECTRICE ARTISTIQUE :LUCIE BOUQUET RÉDACTRICES GRAPHISTES :VIRGINIE GERVAIS – DANIELLE GUIGUI PHOTO :VIRGINIE GERVAIS (86) – vgervais@premiere.fr ERE 1 SECRÉTAIRE DE RÉDACTION :ESTELLE RUET (88) – eruet@premiere.fr SECRÉTAIRES DE RÉDACTION :ISABELLE CALMETS, JULIE MICHARD TEXTES :THOMAS BAUREZ, SOPHIE BENAMON, GUILLAUME BONNET, THIERRY CHEZE, MAXIME GRANDGEORGE, GRÉGORY LEDERGUE, PERRINE QUENNESSON, FRANÇOIS RIEUX, BENJAMIN ROZOVAS. SITE INTERNET DAVID CAPELLE : Digital manager DIRECTION, ÉDITION REGINALD DE GUILLEBON : Directeur de la publication LAURENT COTILLON : Directeur exécutif FRÉDÉRIC TEXIER : Responsable financier MAMOU SISSOKO : Directeur du développement FABRICATION CREATOPRINT  ISABELLE DUBUC  06 71 72 43 16 SUPPLÉANTE : Sandrine Bourgeois MARKETING PAULINE PARNIÈRE : Directrice marketing  01 70 36 09 98pauline.parniere@lefilmfrancais.com ADELINE KUYTEN : Chef de projet junior  01 70 36 09 99 PUBLICITÉ MEDIAOBS 44 rue NotreDame des Victoires  75002 Paris Tél : 01.44.88.97.70  Fax : 01.44.88.97.79  mail pnom@mediaobs.com. Pour joindre par téléphone votre correspondant, composez le 01 44 88 suivi des 4 chiffres entre parenthèses DIRECTRICE GÉNÉRALE :Corinne Rougé 93.70 DIRECTRICE COMMERCIALE :Sandrine Kirchthaler 89.22 DIRECTEUR DE PUBLICITÉ:Romain Provost 89.27 CHEF DE PUBLICITÉ DIGITAL :Tony M’hamed 97.79 STUDIO:Brune Provost 89.13 COMMANDE ANCIENS NUMÉROS Tél. : 03 88 66 28 63 ABONNEMENT Tarif standard 1 an France métropolitaine : 49,99 € pour 11 parutions Tarif avec Horsséries 1 an France métropolitaine : 64,99 € pour 11 parutions du numéro régulier + 3 horsséries. Tarifs autres destinations sur demande auprès du service abonnements. SERVICE ABONNEMENTS : Gérez vos abonnements, abonnezvous, réabonnezvous ou posez vos questions : Par internet : www.premiere.fr rubrique « Abonnezvous » Par téléphone : 03 88 66 28 63 France  00 33 3 88 66 28 63 étranger Ouvert du lundi au jeudi de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h, le vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h. Par email : premiere@abopress.fr Par courrier : Première abonnements  19, rue de l’Industrie  BP 90053 67402 ILLKIRCH CEDEX Abonnements Suisse :1 an 11n° : 68 CHF. EDIGROUP  Rue Peillonnex 39  1225 ChêneBourg Tél. : 022 860 84 01 abonne@edigroup.ch Abonnements Belgique :1 an 11N° : 60 €. EDIGROUP  Bastion Tower Étage 20 Pl. du Champs de Mars 5  1050 Bruxelles. Tél. : 070/ 233 304  www.edigroup.be abonne@edigroup.be Abonnements Canada :EXPRESS MAG, 8275 Avenue Marco Polo, Montréal,QC H1E 7K1, Canada Tél. : 514 3553333 ou 1 800 3631310 français ; 1 877 3631310 anglais. Fax : 514 3553332. Prix : 1 an 59,99 $, USA. Prix : 1 an 59,99 $, Canada TPS et TVQ non incluses. « Première » ISSN 03993968, is published monthly 11 times per year, except August by Première SAS, c/o Distribution Grid, 600 Meadowlands Parkway, Unit 14, Secaucus, NJ 07094 USA Periodicals Postage paid at Secaucus, NJ. Postmaster : Send address changes to “Première”, c/o Express Mag, PO Box 2769, Plattsburgh, NY, 129010239. VENTE DÉPOSITAIRE ISSN 03993698. Tous droits de reproduction textes et photos réservés pour tous pays sous quelque procédé que ce soit. Commission paritaire :n° 0923 K 82451. Imprimé en Belgique par RennyRoto sa, Rue de Rochefort 211, 5570 Beauraing. Dépôt légal : janvier 2019  Distribution Presstalis. DIFFUSION PAGURE PRESSE : XAVIER FOUCARD, ÉRIC BOSCHER, VALENTIN MOREAU ADRESSE 105, rue La Fayette, 75010 Paris. IMPRIMÉ PAR ARTIGRAFICHE BOCCIA SPA- SALERNO Ce magazine est édité par : Première Média SARL, au capital de 10 000 €, 105, rue La Fayette, 75010 Paris, RCS Paris 820 201 689. Provenance papier : Italie /Villorba.Qualité : Uno bright bulky. Taux de fibre recyclé : 0% Eutrophisation : 0,009 kg/TO de papier.
Édito
DES BARGES CONTRE LE PACIFIQUE
ans les nombreux sous-genres du cinéma, le film de tilloDn de l’humanité qui va vivre des aventures hors normes sous-marin est sans doute l’un des plus excitants.Il permet de placer dans un espace clos un échan-et mettre sa vie en danger. Comme une version plus dure, plus claustro du film de conquête spatiale (d’ailleurs, ce n’est peut-être pas un hasard si cette couverture avecLe Chant du louparrive après celle deFirst Man). Les contraintesdeviennent un terrain de jeu idéal pour la mise en scène et les scénaristes peuvent s’éclater. On réfléchissait à tout ça devantLe Chant du loup,on se demandait pourquoi le et genre avait été si peu visité chez nous ? À partLes Maudits[René Clément, 1947] ouCasabianca[Georges Péclet, 1951], silence radio. C’était l’un des défis d’Antonin Baudry. Rame-ner le genre en France, sans verser dans le patriotisme bidon ou la pyrotechnie assourdissante. Il lui a fallu unesacrée dose de folie (ainsi qu’à ses acteurs), mais la mission est accomplie. L’interview qu’il nous a accordée est d’ailleurs passionnante, mais le plus amusant arrive à la fin : pour lui, la vie à bord d’un submersible ressemble à un tournage. À ce moment-là, on a eu envie d’ajouter « et à la fabrication d’un magazine ». L’élan collectif nécessaire pour trouver une voix particulière, le stress dans les dernières lignes droites, l’incroyable investissement qu’il faut pour tenir le cap… on ne sauve pas des vies en faisantPremière,mais la mystique est un peu la même. Bon, pour être honnête, les bouclages de ce magazine ne ressemblent pas non plus à ce que montreLe Chant du loup.Au fond, ce serait plutôtLa Vie aquatique :une gigantesque maison de poupées peuplée de doux dingues qui chaque mois retroussent leurs manches pour refaire surface après avoir accompli la mission…
GAËL GOLHEN RÉDACTEUR EN CHEF
Janvier 2019
3
76  95SÉLECTION FILMSBorder ; Bienvenue à Marwen ; Un beau voyou ; Qui a tué lady Winsley? ; In my Room ; Premières Vacances ; Asako I & II ; Undercover – Une histoire vraie ; Edmond ; Les Invisibles ; Creed II ; L’Ange ; Forgiven ; L’Heure de la sortie ; Colette ; Ayka ; Doubles Vies ; The Front Runner ; Une jeunesse dorée ; Green Book : Sur les routes du Sud ; Ben is back ; Yao ; Un berger et deux perchés à l’Élysée? ; Continuer ; La Mule ; The hate U give – La haine qu’on donne ; Another Day ; Les Fauves ; L’Ordre des médecins ; Eric Clapton : Life in 12 Bars ; Pearl ; Un grand voyage vers la nuit ; L’Intervention ; Sorry to bother you ; Skate Kitchen ; Ulysse et Mona ; The Place ; Si Beale Streetpouvait parler ; Les Estivants ; Minuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde 114DANS LES SALLES EN JANVIER 116SÉLECTION SÉRIESEscape at Dannemora ; Plan cœur ; Titans ; Homecoming 120SÉLECTION VIDÉOThey shall not grow old ;coffret NUri Bilge Ceylan ;Bodied ; notUles DVD 129AGENDA 130LE FILM QUINora Hamzawi
Janvier 2019
38
Sommaire N ° 4 9 2 - J A N V I E R 2 0 1 9
48
54
66 70  06SUR UN PLATEAUUn monde plus 34TIMELINE grandde Fabienne BerthaUd  36CINÉ CHIFFRES  12PREVIEWSUsde Jordan Peele, Donne-moi des ailesde Nicolas Vanier  38EN COUVERTURELe Chant du loupd’Antonin BaUdry  16HOMMAGESamUel Hadida  48RENCONTREPeter Farrelly  18INTERVIEW EXPRESSBoots Riley  54INTERVIEWAlexandra Lamy  20PREMIÈRE STORYEdmondd’Alexis Michalik 58FOCUSGlassde M. Night Shyamalan  22LES UNS...Steve Carell, MathieU 66INTERVIEWBarry Jenkins Lamboley, ManU Dibango  70RENCONTREJames Caan  24... ET LES AUTRESAUdrey Lamy  76FOCUSRed Dead Redemption 2  26MODE D’EMPLOIRobert Zemekis  82ORAL STORYLes Trois Frères  28BILAN DE COMPÉTENCES 90FILMO COMMENTÉEBernard Ménez Keira Knightley  30RÉVÉLATIONLorenzo Ferro  32PREMIÈRE CONFIDENTIELMinuscule 2 – Les Mandibules du bout du monde
4
© GAUMONT / = H&K = CONTOUR BY GETTY IMAGE / ROCKSTAR GAMES /DR
Cécile de France © HAUT ET COURT
6
Janvier 2019
S U R U N P L AT E A U
RENDEZ-VOUSEN TERRE INCONNUE
PoUrUn monde plus grand,Fabienne BerthaUd a posé sa caméra en Mongolie. Récit d’Une aventUre exceptionnelle avec Cécile de France dans le rôle d’Une joUrnaliste qUi se décoUvre Un don chamaniqUe.uPARTHIE RRY CHEZE
Janvier 20197
« CETTE PLONGÉE AU CŒUR DU CHAMANISME EST UNE SUITE LOGIQUE DE MON TRAVAIL. » FABIENNE BERTHAUD
Fabienne Berthaud et ses comédiennes © HAUT ET COURT
8
Janvier 2019
S u R u N P L A T E A u
Fabienne Berthaud
abienne Berthaud aime les projets hors norme. On le sait depuis son pre-mier long métrage,Frankie(2005), un film autoproduit dont le tournage s’est déroulé sur plusieurs années et qui offrait son premier rôle en tête d’af-fiche à Diane Kruger, devenue dans la foulée sa muse et son alter ego à l’écran avecPieds nus sur les limaces(2009), puisSky(2015). Mais avecUn monde iqpvdliluaeeursestnttcrelhaFnaatintovtrsnoaiscnr,hssoefa.nurmoÀiareneluisaqxp,ufoeieusnx.rddlieeqLsluàéaa,mnactiué.s.r.sséioqomunnoesdnuddietea,rSamloedbmiocob.uhrraAu,lmneo.lar»lnseplus grand,la cinéaste ouvre un cha-pitre inédit de ses aventures cinéma-tographiques. Son premier film sans Diane Kruger ; le premier aussi dont elle n’est pas directement à l’origine. En plein montage deSky,la productrice Carole Scotta (Haut et Court) évoque un projet qui pourrait lui plaire. « Carole est venue me proposer d’adapter l’histoire vraie [racontée dans plusieurs livres] de Corine Musicienne et musicologue, celle-ci crée de nombreuses lle peine à se remettre du décès de son mari, elle accepte la proposition de partir en Mongolie recueillir eux chamans ne peuvent cohabiter dans ces moments-là ! Corine découvre alors qu’elle doit suivre une éducation cha-maniquepourapprendreàmaîtrisercedonsouspeined’aller au-devant de graves ennuis. » Ainsi débuteUn monde plus grand,sujet a trouvé d’embléedont le un écho chez la réalisatrice. « DansSky,j’avais écrit le personnage de la vieille Indienne que rencontrait Diane. C’est comme si cette plongée au cœur du chamanisme n’était qu’une suite logique de mon travail à laquelle je n’avais pas encore eu le temps de penser. »
Janvier 2019
9
S u R u n P l a T E a u
« CÉCIlE POSSÈDE CE TEMPÉRaMEnT D’aVEnTuRIÈRE QuI ÉTaIT nÉCESSaIRE au PROJET. » FABIENNE BERTHAUD
Très vite, Fabienne Berthaud se met à l’écriture en se basant sur les écrits de Corine Sombrun et de nombreux documents sur le chamanisme. Une fois terminée sa première version, elle se rend en Mongolie finaliser son scénario. « Je suis partie à la rencontre de la tribu nomade des Tsaatans, là où Corine a vécu son expé-rience chamanique. Ce sont les derniers éleveurs de rennes de Mongolie. » Corine Sombrun est aussi du voyage. « Pour nourrir mon adaptation, j’avais besoin de comprendre tout le processus de travail qui l’a amenée à se lancer, suite à son expérience, dans des recherches sur les effets médicaux possibles de la transe sur le cerveau. Mais il m’était tout aussi indispensable de partager le quotidien des Tsaatans. » Deux jours à cheval leur sont nécessaires pour rejoindre la tribu sur les hauts pla-teaux. « Là, je découvre qu’ils ne dorment pas dans des yourtes comme je le croyais mais dans des tipis. Ce qui donnera à mon film une couleur western. Je vis au milieu d’eux. Puis, au fil des jours, je leur parle de mon projet et leur demande s’ils accepteraient d’accueillir le tournage et d’apparaître devant la caméra. »
Transe avec elle Deux voyages lui permettront de les convaincre mais aussi de peaufiner son scénario. C’est à l’issue du second que Fabienne Berthaud se lance à la recherche de son interprète principale. « J’ai sélectionné trois actrices à qui j’ai fait passer des essais un peu inhabituels. Des essais... de transe ! Avec des scientifiques, Corine a inventé une boucle de quarante minutes qui permet d’at-teindre cet état, au seul son du tambour. Je l’ai fait écou-ter aux comédiennes sélectionnées et je les ai regardées faire. » Cécile de France s’impose tout de suite. « Elle possède ce tempérament d’aventurière qui était néces-saire au projet. Je savais qu’elle allait être capable de © HAUT ET CvOiURvTre coupée du monde pendant un mois en Mongolie. »
10
JàNvier 2019
Cécile de France
Le tournage débute en juin 2018. Dans des lieux inac-cessibles en voiture et déterminés par les Tsaatans, qui choisissent les endroits où se reposer avec leur bétail. L’information ne tombera que quatre jours avantle premier clap. « Il est évident qu’avec un tel projet, il fallait rester en permanence ouvert à tout. Ne serait-ce qu’au regard de la météo, incroyablement changeante dans cette région.Un monde plus grandest une fiction tournée comme un documentaire. » Mais la chance est de la partie. « Les Tsaatans m’ont ouvert leurs portes et leurs cœurs. Ils ont pu rester avec nous plus longtemps que prévu. On devait avoir 40 rennes à l’écran, j’en ai eu 200... Et puis, ils ont le jeu dans le sang. Tu leur dis “dors”, ils dorment en vrai ! » L’équipe technique réu-nie autour de la réalisatrice est aussi un sacré mélange, entre la fidèle chef op Nathalie Durand (qui a aussi signé la lumière deJusqu’à la garde),des Belges mais aussi des Mongols pour ce qui est des décors et des costumes. « Comme quelques films se tournent sur place, il existe une petite industrie. Mais ils sont tout à la fois : pro-ducteur, acteur, technicien, réalisateur, assistant... » De véritables couteaux suisses qui vivent à un rythme diffé-rent des Occidentaux. « Quand tu leur demandes quand on arrive, ils te répondent : “Ne t’inquiète pas, on arrive toujours !” » Ce mélange des cultures a évidemment conquis la réalisatrice qui a, depuis, terminé son film en tournant toutes les scènes « occidentales » enBelgique. Mais ses yeux sont encore illuminés de l’expé-rience vécue. Une nouvelle pierre singulière à l’édifice cinématographique qu’elle construit pas à pas.u
U N M O N D E P L U S G R A N D DeFàbieNNe BerthàUdAvecCéciLe de FràNce, lUdiviNe SàgNier, arieh WorthàLter...SortieprochàiNemeNt