Première du 23-07-2019

Première du 23-07-2019

-

Presse
132 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 23 juillet 2019
Signaler un problème
PHOTO DE COUVERTUREANDREW COOPER - 2019 CTMG, INC. ALL RIGHTS RESERVED. Pour joindre la rédaction composer le 01 70 39 53suivi du n° de poste de votre correspondant.
GAËL GOLHENRédacteur en chef 90  ggolhen@premiere.fr THIERRY CHEZERédacteur en chef magazine  tcheze@premiere.fr CHRISTELLE DEVESARédactrice en chef adjointe Internet 95  cdevesa@premiere.fr CHRISTOPHE NARBONNEChef de rubrique 84  cnarbonne@premiere.fr FRÉDÉRIC FOUBERTRédacteur News 89  ffoubert@premiere.fr SYLVESTRE PICARDRédacteur Vidéo (94)  spicard@premiere.fr THOMAS BAUREZRédacteur  tbaurez@premiere.fr SOPHIE BENAMONRédactrice  sbenamon@premiere.fr ÉLODIE BARDINETRédactrice (87)  ebardinet@premiere.fr NICOLAS BELLETChef de rubrique 92  nbellet@premiere.fr FRANCOIS LÉGERRédacteur  fleger@premiere.fr CHARLES MARTINRédacteur  cmartin@premiere.fr ÉDOUARD OROZCOSocial media editor 83  eorozco@premiere.fr
COLLABORATIONS DIRECTEUR ARTISTIQUE :ÉMILIEN GUILLON RÉDACTRICE GRAPHISTE :VIRGINIE GERVAIS PHOTO :VIRGINIE GERVAIS (86) – vgervais@premiere.fr ERE 1 SECRÉTAIRE DE RÉDACTION :ESTELLE RUET (88) – eruet@premiere.fr SECRÉTAIRES DE RÉDACTION :VIRGINIE BLANC, MARIE BAUDET TEXTES :GUILLAUME BONNET, JONATHAN BLANCHET, FRANÇOIS GRELET, PIERRE LUNN, PERRINE QUENNESSON, FRANÇOIS RIEUX, ROMAIN THORAL, JEAN-BAPTISTE TOURNIÉ SITE INTERNET DAVID CAPELLE : Digital manager
DIRECTION, ÉDITION REGINALD DE GUILLEBON : Directeur de la publication LAURENT COTILLON : Directeur exécutif FRÉDÉRIC TEXIER : Responsable financier
FABRICATION CREATOPRINT  ISABELLE DUBUC  06 71 72 43 16 SUPPLÉANTE : Sandrine Bourgeois MARKETING PAULINE PARNIÈRE : Directrice marketing  01 70 36 09 98pauline.parniere@lefilmfrancais.com ADELINE KUYTEN : Chef de projet junior  01 70 36 09 99 PUBLICITÉ MEDIAOBS 44 rue NotreDame des Victoires  75002 Paris Tél : 01.44.88.97.70  Fax : 01.44.88.97.79  mail pnom@mediaobs.com. Pour joindre par téléphone votre correspondant, composez le 01 44 88 suivi des 4 chiffres entre parenthèses DIRECTRICE GÉNÉRALE :Corinne Rougé 93 70 DIRECTRICE COMMERCIALE :Sandrine Kirchthaler 89 22 DIRECTEUR DE PUBLICITÉ:Arnaud Depoisier 97 52 DIRECTEUR DE PUBLICITÉ:Romain Provost 89 27 CHEF DE PUBLICITÉ DIGITAL :Tony M’hamed 97 79 STUDIO:Brune Provost 89 13 COMMANDE ANCIENS NUMÉROS Tél. : 03 88 66 28 63 ABONNEMENT Tarif standard 1 an France métropolitaine : 49,99 € pour 11 parutions Tarif avec Horsséries 1 an France métropolitaine : 64,99 € pour 11 parutions du numéro régulier + 3 horsséries. Tarifs autres destinations sur demande auprès du service abonnements. SERVICE ABONNEMENTS : Gérez vos abonnements, abonnezvous, réabonnezvous ou posez vos questions : Par internet : www.premiere.fr rubrique « Abonnezvous » Par téléphone : 03 88 66 28 63 France  00 33 3 88 66 28 63 étranger Ouvert du lundi au jeudi de 9 h à 12 h et de 13 h à 18 h, le vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h. Par email : premiere@abopress.fr Par courrier : Première abonnements  19, rue de l’Industrie  BP 90053 67402 ILLKIRCH CEDEX Abonnements Suisse :1 an 11n° : 68 CHF. EDIGROUP  Rue Peillonnex 39  1225 ChêneBourg Tél. : 022 860 84 01 abonne@edigroup.ch Abonnements Belgique :1 an 11N° : 60 €. EDIGROUP  Bastion Tower Étage 20 Pl. du Champs de Mars 5  1050 Bruxelles. Tél. : 070/ 233 304  www.edigroup.be abonne@edigroup.be Abonnements Canada :EXPRESS MAG, 8275 Avenue Marco Polo, Montréal,QC H1E 7K1, Canada Tél. : 514 3553333 ou 1 800 3631310 français ; 1 877 3631310 anglais. Fax : 514 3553332. Prix : 1 an 59,99 $, USA. Prix : 1 an 59,99 $, Canada TPS et TVQ non incluses. « Première » ISSN 03993698, is published monthly 11 times per year, except August by Première SAS, c/o Distribution Grid, 600 Meadowlands Parkway, Unit 14, Secaucus, NJ 07094 USA Periodicals Postage paid at Secaucus, NJ. Postmaster : Send address changes to “Première”, c/o Express Mag, PO Box 2769, Plattsburgh, NY, 129010239. VENTE DÉPOSITAIRE ISSN 03993698. Tous droits de reproduction textes et photos réservés pour tous pays sous quelque procédé que ce soit. Commission paritaire :n° 0923 K 82451. Imprimé en Belgique par RennyRoto sa, Rue de Rochefort 211, 5570 Beauraing. Dépôt légal : juillet 2019  Distribution Presstalis. DIFFUSION PAGURE PRESSE : XAVIER FOUCARD, ÉRIC BOSCHER, VALENTIN MOREAU ADRESSE 105, rue La Fayette, 75010 Paris. IMPRIMÉ PAR ARTIGRAFICHE BOCCIA SPA- SALERNO Ce magazine est édité par : Première Média SARL, au capital de 10 000 €, 105, rue La Fayette, 75010 Paris, RCS Paris 820 201 689. Provenance papier : Italie Verzuolo. Qualité : Unoweb White Bulk 65 g.Taux de fibre recyclé : 0%. Eutrophisation : 0,011 kg/TO de papier.
Édito
A L’EST, DU NOUVEAU
n rédige cet édito alors queParasite, la O Palme d’or signée Bong Joon-ho, est le car-ton public espéré. On est d’autant plus ravis de ce triomphe qu’on a écrit ici même tout le bien qu’il faut penser de cette bombe politico-satirique. Après l’audience incroyable du MademoisellePark Chan-wook diffusé de récemment sur Arte, on assiste enfin à la consécration publique du cinéma coréen. « Enfin », parce que la tecto-nique des plaques cinéphiles répond à des logiques mys-térieuses. Cela fait plus de vingt ans que le pays du matin calme s’est affirmé comme l’une des cinématographies les plus folles du monde. Divertissants, provocants et rutilants,portésparunegénérationdecinéastessurdoués(Lee Chang-dong, Park Chan-wook, Kim Jee-woon, Kim Ki-duk et Bong Joon-ho en tête), les filmsmade in Korea peinaient pourtant à percer en France. Et on parle de purs chefs-d’œuvre. Il aura donc fallu attendreParasiteet son incroyable succès pour qu’enfin la vérité éclate au grand jour. Une Palme d’or... et le travail assidu d’une poignée d’allumés qui y ont crû depuis le début. Qui, patiemment, ont épaulé des auteurs, identifié des courants, ou parlé de ces films pour les rendre un peu plus visibles.Parasiten’existerait pas sans eux. Sans les distributeurs (Manuel Chiche et The Jokers, la Metropolitan qui sort cet été le superbeLe Gangster, le flic & l’assassin,Pretty Pictures ouOcean),sans les festivals (Bruno Barde et son Deauville Asia), sans les têtes chercheuses (Jean-Pierre Dionnet, Jeremy Segay, et dans ces pages, lesabeom GérardDelorme). On en oublie, forcément. Mais sans tous ces passeurs, vous ne pourriez pas découvrir l’un des cinémas les plus dingues de la planète. Aujourd’hui. Enfin.
GAËL GOLHEN RÉDACTEUR EN CHEF
Juillet Août 2019
3
4
Juillet Août 2019
46
66
78
88
30
52
72
84
Sommaire N ° 4 9 8 – J U I L L E T A O Û T 2 0 1 9
 06PREVIEWLe Mans 66de James Mangold  10PREMIÈREMENTJake Gyllenhaal  14LES UNS... 15... ET LES AUTRES  16FILMO INCONNUEJonathan Cohen  18CONFIDENTIELLe Roi Lionde Jon Favreau  20RÉVÉLATIONErwan Le Duc
 22DÉCRYPTAGESo Long, My Sonde WangXiaoshuai  24DÉBRIEFLe distributeur Stéphane Célérier sur le dernier film de Woody Allen  26MODE D’EMPLOIDiego Maradonad’Asif Kapadia 28BOX-OFFICE  30EN COUVERTURELeonardo DiCaprio et Brad Pitt pourOnce Upon a Time... in Hollywood de Quentin Tarantino
 40TOP 20Les meilleurs personnagesde Quentin Tarantino  46INTERVIEWBenoît Magimel  52REPORTCannes 2019  66INTERVIEWRichard Curtis  72PORTRAITRoschdy Zem  78PORTFOLIOAnnecy 2019  84TOURNAGETerminator : Dark Fatede Tim Miller  88FILMO COMMENTÉEElisabeth Moss  93SOMMAIRE CRITIQUES  94SÉLECTION FILMS 114DANS LES SALLES EN JUILLET/AOÛT 116SÉLECTION SÉRIES 120SÉLECTION VIDÉO 126NOTULES DVD, BLU-RAY ET VOD129AGENDA 130LE FILM QUI...Zahia Dehar
6
Juillet Août 2019
P R E V I E W
LE MANS 66 de James Mangold Le cinéma s’est souvent inspiré des rivalités entre pilotes de F1, mais dans les années 60, le vrai duel oppose deux magnats : Henry Ford II et Enzo Ferrari. Après que l’Italien a refusé d’être racheté par l’Américain, ce dernier décide de provoquer son rival européen sur son propre terrain. Alors que Ferrari vient d’aligner cinq victoires consécutives au Mans, en 1966, Ford demande à l’ingénieur Carroll Shelby d’imaginer la voiture de e course la plus mythique duXXsiècle : la Ford GT 40.Le Mans 66 raconte cette rivalité sportive, industrielle et humaine. Si Tom Cruise et Brad Pitt avaient d’abord été approchés, c’est finalement Matt Damon qui joue Shelby face à Christian Bale qui incarne Ken Miles, le pilote Ford. Et aux commandes de ce bolide, on trouve le réalisateur deLogan; raison de plus pour s’installer dans les starting-blocks.uPIERRE LUNN
Sortie13 novembre
Christian Bale et Matt Damon
Juillet Août 2019
7
© MERRICK MORTON - TWENTIETH CENTURY FOX
MYSTERIO
« QUAND J’AI FAITOKJA,CERTAINS ONT DIT QUE C’ÉTAIT LA PIRE PERFORMANCE QU’ILS AIENT JAMAIS VUE. J’AI TROUVÉ ÇA GÉNIAL ! »
102019Juillet Août
&BOULE DHabiEtuédesGperfoOrmancMes jusqMu’au-E boutistes, Jake Gyllenhaal fait une pause détente dans la peau de l’énigmatique Mysterio dansSpider-Man : Far From Home.Et réfléchit à sa carrière en perpétuelle réinvention.
uPARFRÉDÉRIC FOUBERT
P R E M I È R E M E N T
PREMIÈRE : AprèsPrince of Persia,on pensait que vous en aviez fini avec les blockbusters… Et vous voilà dans le nouveauSpider-Man! JAKE GYLLENHAAL :Désolé !(Rires.)Vous avez l’air déçu...
Non, pas du tout, mais je crois que votre fan-club a été surpris. Tant mieux! Ma théorie, c’est qu’une car-rière d’acteur finit inévitablement par devenir « méta ». Un commentaire sur elle-même. Les choix que vous faites nedépendent pas uniquement de la qualité de ce que vous lisez, de l’émotion que vous pro-cure un script, de votre envie de jouer tel ou tel personnage... Non, il faut aussi savoir secouer le cocotier. Prendre des risques et opter pour des films dans lesquels, juste-ment, personne ne vous attend. Quand j’ai faitOkja,par exemple, certains ont dit que c’était la pire performance qu’ils aient jamais vue. J’ai trouvé ça génial !(Rires.)
Vraiment ? Oui, franchement. Ça ne m’a pas vexé. Je ne prends pas ce genre de remarque plus ausérieux que si quelqu’un disait d’une de mes interprétations que c’est l’une des plus belles qu’il ait jamais vue. Parce que ça n’a aucun sens ! Je suis censé y croire ?
Et donc,Spider-Man... Honnêtement, les films Marvel sont cool. Les personnages qu’ils mettent en scène sont passionnants. On m’a offertl’opportunité de faire partie de cet univers, et j’avoue que ça m’a fait un peu peur. Parce que je ne connais pas bien ces films. J’ai donc fait la même chose que d’habitude : j’ai pris un risque.
Quand on s’engage avec Marvel aujourd’hui, on en prend potentiellement pour quinze ans… C’est comme signer pour un rôle récurrent dans une série télé. Vous n’avez pas peur de vous retrouver enfermé ? Non, pas du tout. L’art de raconter des his-toires est en pleine mutation. Aujourd’hui,
Juillet Août 2019
© DOVE SHORE – ART PARTNER-AGENCE A.
11