Rock et Folk du 19-10-2018

Rock et Folk du 19-10-2018

-

Presse
116 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 19 octobre 2018
Langue Français
Signaler un abus
D A V I D B O W I E
 RD
N O V6E,M50B2 0 1 8R E F: NOVEMBRE 2018 N°615 / 6,50/ MENSUEL  615  BEL 7,15/ LUX 7,15SUISSE 11,30 CHF PORTUGAL CONT 7,40CAN 11,30 $ CAN/ITA 7,40L 19766 DOM 7,40/ N CAL (S) 975 XPF ILE MAURICE 7,40POL (S) 1090 XPF ESPAGNE 7,40R O C K & F O L K N ° 6 1 5
Edito
Au creux de la minivague Le Bowie dont on parle là, est un peu, vu d’ici, comme celui des compromis. Celui qui, pour la première fois, semble faire passer son art après son image. Celui qui, pour la première fois, n’anticipe pas l’époque mais s’y fond, semblant la subir. Indulgent, un peu, avec son talent. Mais, et malgré lui, son importance est majeure car, précisément, il incarne cette époque, ce moment où les premiers médias planétaires, à grands coups de clips et de dollars aussi, faisaient baisser le niveau d’exigence musical au profit de l’image. Le succès passera désormais par la télévision, plus par la radio.
C’est de ce Bowielà dont il est question, celui de “Let’s Dance”, pour faire vite. Atil trahi ? Futil, pour la première fois, artistiquement paresseux ? Futil avide, Bowie ? Assurément non. Mais happé, comme d’autres, par cette nouvelle manière de faire. Et cet éternel bel homme se retrouve cheveux peroxydés et minivague, falzars portés haut avec bretelles, façon zazou américain — l’époque lorgne alors vers le rétro — ou en costume banane, pêche ou abricot, c’est selon, la veste courte et l’épaulette démesurée.
Sort ces joursci un coffret qui raconte cette époque. Cette décennie un peu maudite dans la carrière du chanteur aux yeux pas pareils. “Let’s Dance”, “Tonight” et “Never Let Me Down” sont au programme. Les deux derniers sont plutôt malaimés. Et “Never Let Me Down”, réenregistré de la mort (comme on ditdu vivant) du chanteur. Et c’est ça qui pose problème... Cette manière bien flippante de revisiter l’art. Dans le dos refroidi de l’artiste. Partant de cette manière de faire, pourquoi ne pas ajouter un GPS au Radeau de la Méduse, des écouteurs à l’homme du Cri de Munch, un slip au David de MichelAnge ou peindre un KFC dans le petit village derrière la Joconde. Hein ? Ajouter un quatorzième convive dans la Cène tant qu’on y est etvlan, terminée la malédiction d’être treize à table. Cela mérite d’être envisagé, et estce que ça arrivera à d’autres ? Sûrement, oui.
Il va falloir laisser des instructions, des interdictions postmortem, prendre rendezvous chez le notaire, les gars, car c’est l’intégrité même de notre musique, de ses œuvres, de sa pertinence, de son histoire et des choix artistiques, forcément et heureusement liés aux époques où ils furent pris, qui disparaîtront. Réécrire l’histoire a un nom dans d’autres domaines. C’est nouveau. Et grave, au moment où le rock’n’roll, son importance, artistique et sociétale, sont déjà en train de s’estomper. Comme le déclarait la romancière Laura Kasischke au journal Libération :“Aux EtatsUnis, la nostalgie et les souvenirs sportifs prévalent sur la culture”. Oui, sans doute que de 2018 on se souviendra davantage de la Coupe de Monde de football que de ce “Never Let Me Down” réenregistré. C’est ainsi. La mémoire de masse a choisi de faire le tri. VINCENT TANNIERES
PS : Il est possible en ce moment de tomber sur la publicité d’une marque de grande distribution qui vante les mérites des poireaux, des brocolis et plus généralement des effets bénéfiques de la soupe sur l’air des Chaussettes Noires, “Je T’Aime Trop”. On boit le bouillon, là.
NOVEMBRE 2018R&F003
Sommaire615 Parution le 20 de chaque mois
Mes Disques A Moi MICHAEL IMPERIOLI12 Basile Farkas
Tête d’affiche KURT VILE16 Basile Farkas SLAVES18 Sacha Rosenberg 52Echo And The Bunnymen En vedette CAT POWER20 Isabelle Chelley PARCELS24 Olivier Cachin MATT HOLLYWOOD28 Thomas Andrei JEANLOUIS MURAT32 Jérôme Reijasse PRIMAL SCREAM36 Nicolas Ungemuth ELVIS COSTELLO40 Thomas E. Florin HUBERTFELIX THIEFAINE44 H.M. JOHN LENNON48 Eric Dahan ECHO AND THE BUNNYMEN52 Benoît Sabatier
En couverture DAVID BOWIE58 Jérôme Soligny
www.rocknfolk.com La vie en rock GOLD DROUOT, GIBUS Patrick Eudeline & ROCK AND ROLL CIRCUS66 COUVERTURE PHOTO : DENIS O’REGAN©THE DAVID BOWIE ARCHIVE GRAPHISME : FRANK LORIOU
58
David Bowie
RUBRIQUESEDITO003COURRIER006TELEGRAMMES010DISQUE DU MOIS071DISQUES072REEDITIONS080VINYLES084REHAB’086DISCOGRAPHISME088 HIGHWAY 666 REVISITED090QUALITE FRANCE092BEANO BLUES094ERUDIT ROCK096FILM DU MOIS098CINEMA099SERIE DU MOIS101 DVD MUSIQUE102BANDE DESSINEE104LIVRES105AGENDA106LIVE/ FESTIVALS110ROCK’N’ROLL FLASHBACK113PEU DE GENS LE SAVENT114
Rock&Folk92587 Clichy Cedex Espace Clichy - Immeuble Agena 12 rue Mozart – Tél : 01 41 40 32 99 – Fax : 01 41 40 34 71 – e-mail : rock&folk@editions-lariviere.com Président du Conseil de SurveillancePatrick CasasnovasPrésidente du DirectoireStéphanie Casasnovas Directeur GénéralFrédéric de WatrigantEditeurPhilippe Budillon Rédacteur en ChefVincent Tannières(32 99)Rédacteur en Chef adjointBasile Farkas(32 93) Chef des InfosYasmine Aoudi(32 94)Chef de la rubrique LiveMatthieu Vatin(32 99)Conseiller de la RédactionJérôme Soligny PUBLICITE : Directeur de PublicitéCaptif : Thierry Solal (33 01)Directeur de PublicitéHors Captif : Olivier Thomas (34 82) Assistante de PublicitéSandra Pinget (32 16) PHOTOGRAVURE Responsable :Béatrice Ladurelle (31 57)Ont collaboré à ce numéro :Christophe Favière VENTES (Réservé aux diffuseurs et dépositaires) :Emmanuelle Gay (56 95)A b o n n e m e n t s d e s :V P C ABONNEM ENTS i r e c t r i c e : D Catherine Veillard Promotion Abonnements :Carole Ridereau (33 48)Abonnement :France 1 an-12 numéros : 66,30Suisse et autres pays et envoi par avion : nous contacter au (33) 03 44 62 43 79 ou sur : abo.lariviere@ ediis.frCORRESPONDANCE : Accueil clientsVENTE PAR 54 0001 47 56 Commande par Carte Bancaire ou sur www.rocknfolk.frCOM PTABILITE(32 37) Fax : 01 41 40 32 58Directeur de la Publication et Responsable de la Rédaction :Patrick Casasnovas IMPRESSION :Imprimerie de Compiègne Zac de Mercières 60205 Compiègne Cedex. Papier issu de forêts gérées durablement, origine du papier : Suède, taux de fibres recyclées : O%, certification : PEFC/ EU ECO LABEL, Eutrophisation : 0,01 kg/ tonne. DIFFUSION :MLP – Rock&Folk est une publication des Editions Larivière, SAS au capital de 3 200 000 euros.Dépôt légal :4ème trimestre 2018. Printed in France/ Im prim é en France. C om m ission paritairen° 0520 K 86723ISSNn° 07507852Numéro de TVA Intracommunautaire :FR 96572 071 884 C C P 11 5915A Paris RCS Nanterre B 572 071 884 Administration :Fax : 01 41 40 32 50.12, rue Mozart 92587 Clichy Cedex – Tél : 01 41 40 32 32 LES MANUSCRITS ET DOCUMENTS NON INSERES NE SONT PAS RENDUS.
Courrier des lecteurs
Le rock par-ci, le rock par-là
Illustrations : Jampur Fraize
Lenny gravite Il est trop marrant, Lenny Kravitz. Oui, celuilà même qui avait construit un jardinpour nous. J’aime autant vous dire qu’à la nuit tombée et quand on s’est tous mis à bien cailler, on trouvait tous complètement crétin d’avoir construit le jardin avant la maison. Faut dire que c’est beaucoup moins de boulot. Alors, on ne le savait pas vraiment philosophe de haut vol mais on n’est guère surpris d’apprendre qu’il n’est pas exactement non plus un scientifique de première bourre. Car le gars se dit prêt à penser que la Terre, donc, serait plate. Ça prête à sourire, certes, mais dans le même temps, sa spéculation peut se révéler hyper réjouissante pour tous les amoureux de la musique. Car en effet, à supposer qu’elle continue de tourner et qu’elle reste ronde, nous voilà face à un disque. Ainsi donc, nous vivrions sur un vinyle géant, où chacun, bien sûr, creuserait son sillon... Enorme. La grande platine de l’univers plutôt que notre tout bête système solaire. Reste à savoir quel album fait tourner le monde. Et sur quelle face se trouveton. Bonne nouvelle : “Metal Machine Music” ne peutêtre de la partie, c’est un double. Pour le reste, chacun se fera, donc, sa propre idée. BEN KENNEDY
006R&FNOVEMBRE 2018
Plaidoyer contre l’ordinateur, écrit sur un ordinateur “Un master issu d’une bande deux pistes d’un quart de pouce, ellemême issue d’un magnétophone vingtquatre pistes”(Michael D’Addario). Ainsi, le nouvel album des Lemon Twigs est un de ces disques sans l’existence desquels nous passerions, il faut bien le dire, pour des mythos. A nous escrimer obstinément comme ça, autour de cette chimère : le rock. “Le rock parci, le rock parlà...”. Malentendu suturé avec “Go To School” ! Car, de toute évidence, “Go To School” soutient notre argumentaire, lui donne du poids, comme il donne de la consistance à notre propos. Et nous rend éloquents, oui merci. Voilà un de ces disques qui, conscient de l’espace vide à remplir, existe audelà de toute idée de succès, à l’heure où les acheteurs de vinyles, et a fortiori de CD, sont une ligue de vertu en passe d’être la risée du monde. Et le disquaire ? Un tiers obsolète et fossilisé... Un de ces albums issus d’un monde où les opérateurs en téléphonie, qui voudraient nous exonérer de toute réflexion, nous invitent à fuir, à ne pas nous doter de mémoire. “Go To School” est à ce titre un de ces éléments polarisants absolument nécessaires, et même indispensables dans la perspective de cettefuite. Ces disqueslà sont ceux grâce auxquels dans cent ans, lorsque l’on questionnera cette faille spatio culturotemporelle résultant de cette culture du numérique (contre laquelle, téléphone/ ordinateur, les White Stripes érigent, avec “Elephant”, un système immunitaire dès 2003 : “Aucun ordinateur d’aucune sorte n’a été utilisé durant l’écriture, l’enregistrement, le mixage ou le mastering de ce disque”, estil stipulé au dos de la pochette...), on ne sera pas perplexes en disant qu’“à cette époque la civilisation était, euh... trop occupée à devenir l’esclave de ces joujoux(dixit Keith Richards), qu’elle avait ellemême inventé, pour songer à se survivre”... En en faisant même, paraîtil, un argumentaire de vente ostentatoire... RUDDY RIODDES
Mathématiques modernes C’est la rentrée scolaire. Peutêtre qu’une révision de nos tables de calcul s’impose ? Hein ? Aparté : au vu de ce que nous avons là, pourraiton dire que nos rockers sont pour le moins médiocres en calcul ? A l’instar de Bob Dylan :“Je ne connais rien à la science des nombres, je ne sais pas pourquoi trois est plus fort, métaphysiquement, que le deux, mais c’est comme ça (...). Je ne suis pas bon en maths, mais je sais que l’univers répond à des principes mathématiques — que je les comprenne ou pas.”C’est parti. Calcul : “1 + 1” (Olive) ; “One Plus One Is One” (Badly Drawn Boy) ; “Strawberries 1 + 2” ; “Rainbow (1 + 2)” (Oh Sees) ; “2 + 2 = ?” (Bob Seger) ; “2 + 2 = 5” (Radiohead) ; “Three And Nine” (Roxy Music) ; “4 & 4 Still Makes 8” (Michael Head) ; “4 + 20” (Stephen Stills) ; “7 And 7 Is” (Love). “32  20” (Robert Johnson) ; “20  75” (Willie Mitchell) ; “7  11” (Ramones) ; “5  4 = Unity” (Pavement) ; “Talk  Action = Shit” (Brian Jonestown Massacre), “Speed X Distance = Time” (Blonde Redhead) ; “1 X 1 (Um A Um)” (Jackson Do Pandeiro) ; “Two By Two” (Quasi) ; “0 X 4” (Nestor Is Bianca) ; “10 X 2” (Sophie Moleta) ; “12 X U” (Wire) ; “1000 X’s & 0’s” (Prince). “1 Of The 2” (Damned) ; “Four Out
Of Five” (Arctic Monkeys) ; “Three Of Four Feet From Home (Quicksilver Messenger Service) ; “3/5 Of A Mile In Ten Seconds” (Jefferson Airplane) ; “20/20” (Gaz Coombes) ; “30/30” (Motorpsycho) ; “50/50” (Strokes) ; “Ninety Nine And A Half” (Eddie Floyd) ; “100%” (Sonic Youth) ; “100% Or Nothing” (Primal Scream). A la limite, nos rockers, sontils meilleurs en physique ? : “E =MC2” (Big Audio Dynamite) ; “02” (SleaterKinney) ; “H20” (Appliance) ; “Science” (Paul Weller). Bof ! En géométrie ? “Rectangle” (Jacno) ; “Pink Triangle” (Weezer) ; “Turquoise Hexagon Sun” (Boards Of Canada) ; “Purple Parallelogram” (Evan Dando) ; “Pyramid Song” (Radiohead) ; “Circles” (The Who) ; “Compass Pass” (77:78) ; “36 Degrees” (Placebo) ; “Diagonals” (Stereolab) ; “Square One” (Beck) ; “One Dimension” (Simian) ; “Problems” (Sex Pistols) ; “Make A Resolution (Three The Hardway)” (The Impressions) ; “A Is To B as B Is To C” (Boards Of Canada) ; “A = A” (Cha Cha Cohen) ; “A + E” (Graham Coxon) ; “C + E” (Lou Barlow) ; “B+ A” (Beta Band) ; “A To B” (Futureheads) ; “C/F” (Beechwood) ; “A/B” (Pond) ; “E To G” (Brian Jonestown Massacre), “E Too D” (Small Faces) ; “E  5” (Guided By Voices). Huh ?! DESIRE DUROY
Joe Je me souviens très bien de ce 22 décembre 2002. Je viens d’emmener mon fils de trois ans chez le médecin et me gare devant la pharmacie quand la brève de France Info me pétrifie devant mon volant. Mon fiston me tirera de ma torpeur en me demandant :“Pourquoi tu pleures, papa ?”Merci Nicolas Ungemuth pour votre très bel article qui résume parfaitement ce que beaucoup de notre génération ont ressenti ce jourlà. Et merci de rendre également hommage à Christophe Servel, fan absolu, qui nous engueulait si on ne disait pasleClash. FABRICE PRESSE
L’habit vert Bonjour à tous. Tandis que ses contemporains font valoir leurs droits illégitimes à sucrer les fraises, Paul McCartney publie, à 76 ans, un nouvel album inspiré et digne de ses meilleurs moments discographiques. La voix familière d’un vieil ami auquel, à défaut du prix Nobel de littérature et s’il n’avait été briton, on aurait pu proposer l’Académie Française, pour accéder ainsi au titre d’Immortel. Bravo et merci à lui. VINCE
008R&FNOVEMBRE 2018
Stupéfiante découverte Vous vous souvenez de mon email ? Sur Jimi Hendrix à Woodstock et ma vision du film au cinéma dans les seventies... Eh bien, j’ai recherché des images d’Hendrix fumant cette fameuse cigarette de marijuana qu’il tend à la caméra en disant :“This is marijuana !” N’en trouvant aucune trace, j’ai douté... Et j’ai alors recherché des photos de Jimi la clope au bec à Woodstock ! Nada ! Aucune... Et puis en cherchant bien... Une ! Et le premier Woodstock avec cette photo maudite ! STEVE LIPIARSKI
Gene ou Brian ? Rock&Folk numéro 613. En couverture ce moisci au côté de Michael D’Addario, Gene Clark, dans sa phase cowboy, post“Do Hollywood”, ah ! ah ! SHAKITW
Re-re, ra-ra A l’occasion de la sortie des rééditions Doors* : acheter en vinyle... rééditer, racheter en laser, remasteriser..., raracheter, 40th Anniversary Edition... re raracheter, coffret 4CD, acheter 50th Anniversary..., rarararacheter etc. Rararareremamastétéririzézer ! On est tous les zozos du système ! ALAIN DOUNONT *valable bien sûr pour pleins d’autres !
En dehors des clous Pendant la guerre Beatles vsRolling Stones je ne prenais jamais les passages piétons. Il fallait choisir son camp. PATRICK MOALIC
Pas chic Qu’estce que vous lui avez fait prendre, à Nile Rodgers, pour qu’il n’évoque pas une seule fois Duran Duran dans son interview pour la rubrique Mes Disques A Moi ? Ce doit être un truc fort. A moins que vous l’ayez coupé au montage (à bien réfléchir j’opterais plutôt pour cette explication)... Un groupe avec lequel il collabore depuis plus de trente ans (et encore sur le dernier album en 2015), et dont il se plaît à répéter qu’il est son“deuxième groupe”(après Chic, vous l’avez deviné). Le légendaire “Notorious” a été produit par lui. Et ce n’est qu’un exemple. Au lieu de cela, il parle de INXS, groupe mineur (si, si) pour lequel il n’a produit qu’un malheureux single en 1983 (excellent au demeurant). Duran Duran et la France. Un divorce consommé de longue date, une malédiction qui fait que même les plus grands supporters du groupe britannique au cent millions d’albums vendus (Mark Ronson, Beth Ditto, Courtney Love, Josh Homme et j’en passe) n’en parlent pas dès qu’ils passent nos frontières. VINCENT PRIQUE
Ecrivez à Rock&Folk, 12 rue Mozart 92587 Clichy cedex ou par courriel à rock&folk@editionslariviere.com Chaque publié reçoit un CD
Télégrammes PAR YASMINE AOUDI
OK, je ne suis pas le premier à faire une pochette blanche, mais celle des Beatles est sortie il y a un certain temps
AMOR Ce nouveau groupe, composé de Paul Thomas (batteur de Franz Ferdinand), Luke Fowler, Richard Young et Michael Francis Duch, annonce un premier disque, “Sinking Into A Miracle”, pour le 7 décembre.
ART BRUT Après 7 ans de silence, les Britanniques reviennent avec “Wham! Bang! Pow! Let’s Rock Out!” le 23 novembre.
THE BEATLES Pour les 50 ans de “The Beatles”, communément appeléWhite Album, une édition anniversaire (Deluxe, Super Deluxe et 2 LP) entièrement supervisée par Giles Martin, verra le jour le 22 novembre.
DAVID BOWIE A l’occasion du passage de l’exposition “David Bowie Is”, la ville de New York rend hommage à l’icône disparue en décorant la station métro Broadway-Lafayette de fresques géantes à son effigie. 250 000 cartes de transport ornées du visage de l’artiste ont également été mises en vente.
COURTNEY BARNETT L’Australienne a dévoilé “Small Talk”, chanson inédite qui précède sa tournée anglaise en novembre.
JAMES BROWN La succession du Godfather Of Soul en suspens, 12 ans après sa disparition. La justice se perd dans divers imbroglios (bigamie, pléthores d’héritiers, reconnaissance de paternité).
KATE BUSH La chanteuse anglaise publie des versions remasterisées de tout son catalogue, sur vinyle et CD, celles-ci seront disponible en deux temps, les 16 et 30 novembre. Enfin, le 6 décembre, paraîtra “How To Be Invisible”, livre de paroles sélectionnées par la compositrice de “Wuthering Heights”.
010R&FNOVEMBRE 2018
CALEXICO Pour les 20 ans du célèbre “The Black Light”, le combo de Tucson a concocté une réédition Deluxe agrémentée de 11 titres bonus et d’un livret. Sortie le 23 novembre.
THE DAMNED Dave Vanian et Captain Sensible récidivent. Après 2 concerts complets au Petit Bain, ils prolongeront à l’Elysée Montmartre le 17 novembre.
BOB DYLAN La maison de disque du barde dévoilera le 2 novembre des enregistrements inédits datant de 1975 lors de la préparation de “Blood On The Tracks”. Ils paraîtront sous forme d’un coffret Deluxe 6 CD, intitulé “More Blood, More Tracks : The Bootleg Series Vol 14”.
GEOFF EMERICK L’ingénieur du son des studios d’Abbey Road est décédé le 2 octobre à l’âge de 72 ans. Il avait, au côté de George Martin, tenu une part considérable dans la production des albums des Beatles, de “Revolver” à “Abbey Road”. Emerick a également capté Judy Garland, Hollies, Elvis Costello, Badfinger, Wings, Tomorrow
ANTON NEWCOMBE
Geoff Emerick et Ringo Starr
Photo Archives Rock&FolkDR
et “Odessey And Oracles” des Zombies. L’homme avait publié un livre fascinant sur les Fab Four : “En Studio Avec Les Beatles”.
FOREVER PAVOT Emile Sornin et ses comparses poursuivent leurs expérimentations psychédéliques, ils seront à la Gaîté Lyrique (Paris) le 19 décembre.
TONY FRANK “Bleu Melody” est le nouveau recueil du photographe. Le livre réunit l’intégralité des photographies prises en 1971 pour illustrer l’album “Histoire De Melody Nelson” de Serge Gainsbourg. 96 pages, 45 photos couleur aux éditions RVB.
CHRISSIE HYNDE L’insatiable patronne des Pretenders éditera son premier livre de peintures “Adding The Blue” chez Genesis Publications. L’ouvrage présente près de 200 œuvres originales accompagnées de légendes de l’artiste. Il sera tiré à 1000 exemplaires et en librairie le 22 novembre.
IDLES Les punk rockers anglais se déploient dans l’Hexagone. Ils seront à l’Aeronef (Lille) le 30 octobre, à l’Epicerie Moderne (Feyzin) le 23 novembre, à la Rock School Barbey (Bordeaux) le 24, à la Connexion Live (Toulouse) le 1er décembre, pour finir au Bataclan (Paris) le 3.
COURTNEY LOVE La veuve Cobain lance sa ligne de vêtements (chemises, pulls, pantalons et sacs). Elle s’est associé avec le créateur Midnight Studios. L’Américaine a, par ailleurs, confirmé travailler sur un nouveau livre et un nouvel album.
MIOSSEC Le Brestois sera le 21 novembre à la Gaîté Lyrique et le 21 mars 2019 à la salle Pleyel (Paris) pour soutenir son onzième album “Les Rescapés” sorti en septembre dernier.
MUSE “Simulation Theory”, huitième album du trio de Matthew Bellamy sera commercialisé le 9 novembre prochain. Le groupe privilégiera les stades pour sa prochaine tournée en France, en 2019. Les villes de Bordeaux, Marseille et Paris sont pressenties.
ALAIN PACADIS Alexis Bernier et François Buot rééditent leur “Alain Pacadis : Itinéraire D’Un Dandy Punk” (Le Mot Et Le Reste), qui relate la vie et l’œuvre du journaliste.
JOHN PARISH “Bird Dog Dante” est le titre du nouvel album solo du musicien et producteur. l’Anglais fera escale à la Maroquinerie (Paris) le 17 novembre.
REM Le groupe d’Athens et la BBC célèbrent leur collaboration avec un lourd coffret (8 CD et 1 DVD) incluant plus de 100 titres et le documentaire inédit “Accelerating Backwards”. “REM At The BBC” sera en vente le 19 octobre.
RISHA Le duo américano-germanique, réunion de David Eugene Edwards (Wovenhand, 16 Horsepower) et d’Alexander Hacke (Einstürzende Neubauten) soutiendra son très chamanique “Risha” le 30 octobre à la Maroquinerie (Paris).
PHILIPPE THIEYRE Notre Erudit sera en dédicace le 15 novembre dès 17 h 30 à la librairie Parallèles (47 rue Saint Honoré 75001 Paris). L’ouvrage “Blues En 150 Figures” (Editions du Layeur) recense les grands noms du genre, de 1920 à nos jours.
THE VACCINES Les Londoniens passeront à l’Alhambra (Paris) le 24 octobre.
WOLF ALICE Auréolé du Mercury Prize du meilleur album britannique de l’année pour “Visions Of A Life”, le groupe d’Ellie Roswell se produira à Nîmes le 7 décembre et à Strasbourg le 8.
Condoléances Maartin Allcock(multi-instrumentiste et producteur britannique, Fairport Convention, Jethro Tull, Robert Plant),Charles Aznavour(chanteur),Marty Balin,Dale Barclay(frontman d’Amazing Snakeheads),Max Bennett(bassiste et contrebassiste américain de jazz),Norm Breyfogle(dessinateur américain de comics),Geoff Emerick (ingénieur du son),Inge Feltrinelli (photographe italienne),Big Jay McNeely(saxophoniste américain de rhythm’n’blues),Marianne Mako(journaliste sportive),René Pétillon(dessinateur),Otis Rush (guitariste et chanteur américain de blues),Venantino Venantini (acteur, dernier survivant des “Tontons Flingueurs”).
NOVEMBRE 2018R&F011