Le Figaro Madame du 05-04-2019

Le Figaro Madame du 05-04-2019

-

Presse
124 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 05 avril 2019
Signaler un problème
Madame Figaro - n° 1806
SPÉCIAL
EAUTÉ
pouLrEsLSAaNiLmOIeBUrEeVRtETsAÉaUfDfXirÊRmTIeRTrEUESLOSI
PARPHDOATVIODGRROAPHEOPMGEIÉUERHESÉTLSTIAERm f GUILLERMANDlefigaro.fr/madame
Sommaire/madame
ommaire M lefigaro.fr/madame f
9ÉDITO/« Le Paris de l’avenir », parGuillaume Houzé.30/Prix Beauté Stars “Madame Figaro”.
13NEWS/madameToutes les tendances décryptées. 22/Cinéma :Isabelle Giordano et Dawn Hudson, regards croisés sur le septième art. 26/Décryptage :la collection Trésor de rubis de Van Cleef & Arpels.
EN COUVERTURE Ophélie Guillermand (@ Elite Model) porte un body en jersey Prada. Photo David Roemer. Réalisation Julie Gillet. Coiffure Romina Manenti. Maquillage Georgi Sandev. PHOTOS THOMAS NUTZL, S. P. CHAUMET ET DAVID ROEMER
34MODE/news/L’appel du PVC.
36BEAUTÉ/news/Les coups de cœur deFany Péchiodat.38/Tourbillon de notes.40/Les secrets d’Irina Shayk. 42/Avoir bonne mine... tout de suite !
45CULTURE/madame/Cinéma, musique, spectacle, expos, série…50/Livres.
53MAG/société/célébrités 54/Portfolio :une nuit à Hollywood.60/Décryptage :enfin libre d’être soi!64/Interview :Delphine de Vigan. 68/Enquête :luxe, mode et algorithmes.
73MODE/74/Looks :famille de styles.
85SPÉCIAL BEAUTÉ/86/Le new féminin.
111NOTEBOOK/Offre spéciale. 112/City guide.114/Évasion. 115/High-tech.
VOS RUBRIQUES/ 11/Courrier.110/Les Triplés.118/Mots croisés. 119/Horoscope.122/Confidentiel :Camille Lacourt.
L’édition de ce numéro comporte un échantillon « Nuxe Resultime » collé sur la page 27 pour tout le territoire national et un catalogue « Printemps lingerie » mis sous film pour les abonnés postés et portés de Paris intramuros (75).
7 madame FIGARO
. rved se re
ll rights , a hloé 9 C 01 © 2
e 50, avenue MONTAIGNE, Paris 8 er 253, rue SAINT-HONORÉ, Paris I chloe.com
Édito/madame L E Un matin de mars,P dlctUiasisanepdnahevalaNtltsgenolusecitesnrvsccseaeogodclunnaorasumsnpsetminrdteudsaaotilscanureetiyramcsbietishledusooatexn,nnel,edgs,leeantecesvdopnjoéreuautiarcisntscfietoiearqeoi,usqn,tupvcuolevoeudilntselvmonselarlbuuaeoittptdaecrscmuhdoohbjaemnonrnnleuogreeueledou,xnaravhgeaueieéutdtpieonociosuqenudlerteodsudvdgepreaeeslplunalnosntseoues.eetsitcEatre.slnoanf-rtsdivrEtetct,siamajnellirbqrueedsniaevebnlteu.reusn.mOmncosLesugase.uevuaxetetcsquehitearcandsgrn comme à mon habitude, je couraisA Champs-Élysées. Le soleil a rasé l’avenue et m’aR entre deux rives jusqu’au rond-point des I S tapé dans l’œil. Je me suis arrêté, j’ai levé le nez : on instal-lait au cœur du vieux Paris de nouvelles fontaines, dessinées par les frères Bouroullec. C’est une idée curieuse, mais j’ai eu la toute première fois.matin-là, à cet endroit précis, auPourquoi ce d l’impression véritable et profonde, à cet instant, dema ville pourvoir hasard d’une course que j’ai courue cent fois ?e cœur d’un mortel ». Et j’ai compris ma surprise. Alors qu’à l’étranger on voyagel J’ai pensé à Baudelaire, pour qui la forme d’une ville change plus vite « que le à la carte, alors qu’il est si simple et confortable de se sentir partout chez soi,on nepense pas toujours à voir sa propre ville comme un explorateur.Or Paris, quia v e certains l’outragent – lâchement –, les Parisiens de tout âge, eux, savent porteri r mation se fait au bénéfice du plus grand nombre sur nos boulevards et nos avenues, dans nos institutions, nos entreprises et nos commerces. Pas un coin de Paris n’échappe à la modernité, pas un coin de Paris ne renonce à sa réinvention. Les plus grands architectes y parti-cipent, comme Bjarke Ingels sur les Champs-Élysées. Notre ville a de l’avenir parce qu’elle honore avec ses forces vives, publiques et privées, les preuves de son passé.ö
PARGUILLAUME HOUZÉ,DIRECTEUR DE L’IMAGE ET DE LA COMMUNICATION DES GALERIES LAFAYETTE/ILLUSTRATIONMARCANTOINE COULON Il est également président de Lafayette Anticipations, fondation d’entreprise Galeries Lafayette.
9 madameFIGARO
Courrier/madame
TOUT CE QUE VOUS AVEZ ADRESSÉ AU MADAME ET LIKÉ, TWEETÉ, FOLLOWÉ, POSTÉ, FORWARDÉ, COMMENTÉ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX.
QUELQUES GRAMS DE MADAME LE MEILLEUR DE @MADAMEFIGAROFR
#Ombre
#BeautéStars
#CapFerret
#Marseille
#CyrilLignac #Arcachon #TourEiffel #DelphineArnault Avec les beaux jours, une envie d’air marin nous submerge. De la côte ouest aux rivages de la Méditerranée, notre Instagram place le bleu au firmament.
AMO, AMAP, AMARE Grâce à votre enquête « Bio, la révolution par le menu »(votre édition du 22 mars), j’ai découvert ce qu’était une AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) et adhéré très vite à l’idée : manger mieux en luttant contre l’agro-industrie et en respectant la biodiversité et le rythme de la nature… à un prix équitable. Que demander de plus ? Jérôme T. (Annonay)
MAIRE COURAGE Fidèle lectrice deMadame Figaroet féministe par conviction, je tenais à vous complimenter pour avoir mis en lumière cinq femmes maires (si rares) dans votre article « Les femmes maires élèvent le débat »(votre édition du 22 mars). Je suis bien placée pour apprécier ce sujet car je vis à Morsang-sur-Orge, dans l’Essonne, où les maires sont des femmes depuis 1953 ! Valérie C. (Morsang surOrge)
PHOTOS S. P., FACEBOOK @MADAMEFIGARO ET INSTAGRAM @MADAMEFIGARO. PICTO IVAN SOLDO
LU SUR FACEBOOK Pourquoi faisonsnous les cent pas en téléphonant ? S’il n’existe aucune étude sur le phénomène, il semble que cela permettrait notamment d’évacuer la charge émotionnelle. Comme nous tous, les internautes marchent avec leur smartphone vissé à l’oreille. Leurs réactions :
« Je n’aime pas être au téléphone sans rien faire, c’est mon côté sportif. » Sofian J.
« Moi, je continue à faire ce que j’avais entrepris, mais, si la conversation est intéressante, je reste assise. » Thais L.
« C’est vrai, c’est ce que je fais systématiquement ! » Thibaut F.
POUR NOUS ÉCRIRE : courrierlecteurmadame@lefigaro.fr OUMADAME FIGARO, COURRIER DES LECTEURS, 14, BOULEVARD HAUSSMANN, 75009 PARIS.
11 madameFIGARO