Le Figaro Madame du 10-01-2020

-

Presse
96 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 10 janvier 2020
Signaler un problème

m
f
INTERVIEW
GISELE
BÜNDCHEN
LA FEMME, LA LÉGENDE
L’ACTIVISTE
BEAUTÉ
QUOI
DE
NEUF ?
D’UN STYLE À L’AUTREQ
TOUTES LES NOUVEAUTÉS
QU’ON ADORE
M a da me Fi g a ro -n °184 6
lefigaro.fr/madame
OS
MADAME FIGARO SUPPLÉMENT - FIGARO N 23452 ET 23453 DES 10 ET 11 JANVIER 2020 - COMMISSION PARITAIRE N° 0421 C 830221
FOREVER WEAR. FOREVER CARE.
2LA PROUESSE D’UN FOND DE TEINT TENUE 24H HAUTE PERFECTION
3AVEC 86% DE BASE SOIN ENRICHIE EN EXTRAIT FLORAL
4
97% DES FEMMES RECOMMANDENT DIOR FOREVER
NOUVEAU
SKIN CORRECT
CORRECTEUR CRÈME
2TENUE 24H , SOIN HYDRATANT
67 TEINTES
FINI NATUREL
MAT OU ÉCLAT
420x272_FOREVER 2020_INTER FR_e-Commerce_MadameFigaro_DO_10jan.indd 1 02/01/2020 16:02 420x272_FOREVER 2020_INTER FR_e-Commerce_MadameFigaro_DO_10jan.indd 2 02/01/2020 16:02
1
La tenue à l’infini. Le soin à l’infini.
2 3
Test instrumental, 20 femmes. Pourcentage minimum de la base du fond de teint préservant l’hydratation avant ajout de la couleur.
DISPONIBLESURDIOR.COM
4
Test sur 66 femmes, après une semaine d’utilisation, Dior Forever.1
FOREVER WEAR. FOREVER CARE.
2LA PROUESSE D’UN FOND DE TEINT TENUE 24H HAUTE PERFECTION
3AVEC 86% DE BASE SOIN ENRICHIE EN EXTRAIT FLORAL
4
97% DES FEMMES RECOMMANDENT DIOR FOREVER
NOUVEAU
SKIN CORRECT
CORRECTEUR CRÈME
2TENUE 24H , SOIN HYDRATANT
67 TEINTES
FINI NATUREL
MAT OU ÉCLAT
420x272_FOREVER 2020_INTER FR_e-Commerce_MadameFigaro_DO_10jan.indd 1 02/01/2020 16:02 420x272_FOREVER 2020_INTER FR_e-Commerce_MadameFigaro_DO_10jan.indd 2 02/01/2020 16:02
1
La tenue à l’infini. Le soin à l’infini.
2 3
Test instrumental, 20 femmes. Pourcentage minimum de la base du fond de teint préservant l’hydratation avant ajout de la couleur.
DISPONIBLESURDIOR.COM
4
Test sur 66 femmes, après une semaine d’utilisation, Dior Forever.SHI-887111-1912-562_SHISEIDO_FR_MMEFIGARO_UTM_SS2020_PACK_ADVERTO_210x272.indd 1 19/12/2019 11:31Sommaire/madame
ommaire
M
f
7 ÉDITO/« Ouvrons les yeux», par Alain Terzian.
11 NEWS/madame/Toutes les tendances décryptées.
15/La double vie d’Elsa Zylberstein.
16/Décryptage : changer le monde de l’intérieur.
19 CULTURE/madame
Théâtre, cinéma, musique… 27/Phénomène :
Blanche Gardin. 28/Livres : nos 10 romanciers préférés
EN COUVERTURE de la rentrée. 32/Rencontre : Frédéric Beigbeder.
Gisele Bündchen,
nouveau visage de la ligne 34 MAG/société/célébrités
de soin Capture Totale
34/Cover story : Gisele Bündchen : « Aujourd’hui, je suis de Dior, est photographiée
juste moi-même. » 40/Exclusif : Révélations 2020.par Nino Muñoz.
Mise en beauté Dior 44/Rencontre : Julie Deliquet et Arnaud Desplechin.
avec Capture Totale C.E.L.L. 48/Phénomène : les nouveaux pères sont-ils trop mères ?
Energy Sérum, Capture
52/Décryptage : 2020, une année nommée désirs. Totale C.E.L.L. Energy Crème
Fermeté et Correction Rides
pour Christian Dior Parfums. 58 MODE/Allures : lumière noire.
Vêtements Dior.
.
72 BEAUTÉ/quoi de neuf
83 NOTEBOOK/Offre spéciale
84/City guide. 86/Bien-être. 89/Déco.
VOS RUBRIQUES
9/Courrier. 82/Les Triplés. 90/Mots croisés.
91/Horoscope.
94/Confidentiel : José Garcia.
L’édition de ce numéro comporte une carte « Dior Capture Totale », collée sur la page 23, pour Paris et la région parisienne (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94 et 95),
et pour les départements suivants : 04, 05, 06,13, 83, 84, 01, 07, 26, 38, 42, 69, 73, 74, 16, 17, 19, 23, 24, 33, 40, 47, 64, 79, 86, 87, 2A et 2B, abonnés compris.
madameFIGARO5
leigaro.r/madame
PHOTOS NINO MUÑOZ POUR CHRISTIAN DIOR PARFUMS, TAKAY, SABINE VILLIARD,
LUKAS DHONT/BENDICO PRODUCTIONS POUR L’ACADÉMIE DES CÉSAR ET CHANEL 2020x
u
e
y
s
e
l
S
N
O
R
V
U
O
Édito/madame
Et si nou s étion s à
l’aube d’une nouvelle Nouvelle Vague
générant à la fois l’émergence de talents et la
transformation de notre regard sur la société ? Une libertéE
d’expression inédite d’une génération d’artistes passionnés, parfois
enragés, et la remise en cause d’une société au modèle cassé, dont ils
appellent et rappellent les carences et les oublis en hurlant leur désespoir par
la puissance de leurs émotions ! Les artisans du cinéma sont toujours en avance
sur les évolutions de l’Histoire. Comment ne pas voir, parmi les succès publics de 2019,
que le film Au nom de la terre, d’Édouard Bergeon, jette un nouveau regard sur le malaise
paysan ? Que La Vie scolaire, de Grand Corps Malade, souligne encore les carences d’un
système éducatif largement dépassé ? Que Les Misérables, de Ladj Ly, disent et redisent la rage des
oubliés des banlieues ? Que l’admirable Hors normes, d’Éric Toledano et Olivier Nakache, avec
Vincent Cassel et Reda Kateb, nous plonge avec passion et générosité dans l’univers des autistes ?
Le suicide des paysans, le malaise scolaire, la rage des banlieues, les autistes oubliés… Par leurs
regards enflammés, des poètes inspirés, issus de cette nouvelle Nouvelle Vague intarissable,
incontournable, salutaire, bénéfique, salvatrice, nous redisent nos lâchetés et notre
indifférence coupable. Enfin ! Acteurs de tous ces films, ils seront là pour la soirée des Révélations,
ces 36 jeunes inconnus, filles et garçons à parité, présentés par leurs marraines et parrains si
célèbres – merci Marion Cotillard, Jacques Audiard, Guillaume Canet, merci encore Sandrine
Kiberlain, Laurent Lafitte, Léa Seydoux et tous les autres. Ils ont été repérés par le comité
casting de l’Académie des César pour le projet Révélations 2020. Ils incarnent
évidemment le combat des femmes pour la libération de leur parole et la parité,
Papicha, de Mounia Meddour, Portrait de la jeune fille en feu , de Céline Sciamma…
Brillants, puissants, émouvants, ces talents sont les Révélations
2020 ! Ils sont tous en course pour le César du Meilleur Espoir
féminin et masculin. Demain, ce sont eux qui
redistribueront les cartes, et leur message est clair :
« Ouvrez les yeux. Vite ! » ö
.
PAR ALAIN TERZIAN, PRÉSIDENT DE L’ACADÉMIE DES CÉSAR / ILLUSTRATION MARC-ANTOINE COULON
L’Académie des César et la maison Chanel organisent la soirée des Révélations, le 13 janvier, au Petit Palais, à Paris. Lire notre sujet p. 40.
madameFIGARO7Parfoisunregardpeut
vousfairevoyagerplusloin
QuandvouspartezavecLesMaisonsduVoyage,
vousêtespréparépourvivrel’expérience
laplusimmersivequisoit.Grâceàuneapproche
culturelleunique,nosconseillersmettent
leurconnaissancedeladestinationàvotreservice
pourvouspermettredevivredesface-à-face
toujoursplusauthentiquesetsinguliers
maisonsduvoyage.com
0184259609
ICICOMMENCEL’AILLEURS
40-LMDV-MADAMEFIG-CHINE-17082018.indd 1 25/07/2018 12:32
Tuul etBrunoMorandiCourrier/madame
TOUT CE QUE VOUS AVEZ ADRESSÉ AU MADAME ET LIKÉ, TWEETÉ,
FOLLOWÉ, POSTÉ, FORWARDÉ, COMMENTÉ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX.
QUELQUES GRAMS DE MADAME
LE MEILLEUR DE @MADAMEFIGAROFR
LU SUR
FACEBOOK
Après avoir opté
pour un carré,
Monica Bellucci a décidé
de changer de coiffure
et a adopté
une coupe à la garçonne,
#MAD #Food #ChewingGum #Riomaggiore cheveux courts et frange
longue. Son charme a opéré
sur nos internautes :
« Le temps n’a pas
d’emprise sur elle. »
Virginie L.
« J’attendais le retour #TimothéeChalamet #MariahCarey #HappyHour #CyrilLignac
de cette tendance
avec impatience. »Retrouvez Madame Figaro sur notre compte Instagram pour bien commencer l’année !
Sandrine B.
« Cheveux longs
Confidentiel/madame ou courts, tout lui va. OUF , ON RESPIRE ! Quelle chance ! »
J’ai été très intéressé par Laurence M.
votre article sur le souffle
(votre édition du 27 décembre).
INNA MODJA
APRÈS WÙLU, LA
Le principal trait de votre caractère ? CHANTEUSE REVIENT Une musique dans votre vie ?
Déterminée. AU CINÉMA DANS La musique africaine, Notre société a engendré
Celui dont vous êtes le moins fière ? de l’afrobeat à Salif Keita LA SAINTE FAMILLE,
Têtue. ou Oumou Sangaré.
Celui que vous détestez chez les autres ? DE LOUIS-DO Une rencontre qui vous a marquée ?
Le manque de fiabilité. DE LENCQUESAING. Salif Keita, quand j’avais
Votre truc antistress ? 15 ans. Il habitait dans ma rue, un monde dans lequel les êtres Je ne suis pas quelqu’un j’ai frappé à sa porte pour lui dire
de stressé. Mais je fais du yoga depuis que je voulais être chanteuse,
l’enfance, et la méditation me détend. mystérieuse. Louis-Do est mon et il m’a épaulée, comme beaucoup
Votre geste écolo ? ami, mais c’est aussi un réalisateur de jeunes au Mali. Puis la rencontre
Le documentaire La Grande dont j’aime la sensibilité. avec mon mari : il m’a aidée
Muraille verte, produit par Fernando Le cinéma, c’est un rêve de gosse ? à mieux comprendre qui je suis.humains vivent en apnée, Meirelles, et prévu pour 2020. Pour Plus jeune, j’ai fait du théâtre, Une héroïne d’enfance ?
ce film, dont j’ai fait la bande-son, mais c’était la musique avant tout. Nina Simone et Miriam
ils m’ont suivie en voyage en Afrique, Aujourd’hui, je ne veux pas tourner Makeba, des musiciennes et
d’est en ouest, à la rencontre pour tourner. J’ai suffisamment à faire des citoyennes engagées. À 4 ans et
de communautés confrontées avec mes autres activités. demi, j’ai été excisée à l’insu de mes
au changement climatique. Ce sujet Le casting d’un dîner idéal chez vous ? parents. Dès que je suis devenue ne prennent plus le temps
me tient à cœur, je suis ambassadrice Alain Chamfort, avec qui indépendante, j’ai commencé
des Nations unies en Afrique j’ai collaboré, Michelle Obama, parce à militer contre cette pratique.
et en Inde sur ces questions-là. qu’elle est inspirante, Ghada Hatem, Une ville qui vous ressemble ?
Un mot sur votre rôle la fondatrice de La Maison J’ai grandi en nomade, car
dans La Sainte Famille ? des femmes, à Saint-Denis, dont mon père était diplomate. Mais je me
J’ai rencontré Louis-Do je suis la marraine, Drake, parce sens chez moi à Bamako et à Paris. öde respirer. En retrouvant notre
il y a deux ou trois ans, il cherchait qu’il est incroyable, et mon amoureux.
« La Sainte Famille », de et avec
quelqu’un pour incarner cette femme Le cadeau que vous offrez souvent ? Louis-Do de Lencquesaing, et Laura Smet,
Léa Drucker, Marthe Keller…
politique forte, sûre d’elle, Soufi, mon amour, un livre
d’Elif Shafak, fondé sur la rencontre
entre un maître soufi, créateur souffle, nous reprenons le contrôle
de la danse des derviches tourneurs,
et le poète Roumi. C’est aussi mon livre
de chevet dans sa version anglaise.
PAR MARILYNE LETERTRE / ILLUSTRATION MARC-ANTOINE COULONde notre vie. Ça commence
PLUS DE CONFIDENCES DE STARS 98madameFIGARO
SUR MADAME.LEFIGARO.FR
par cette prise de conscience.
François H. (Paris) INNA ENTRE
LES LIGNES
Mag/madame Mag/décryptage
J’ai découvert avec étonnement que l’un
La vitalité à portée de des livres de chevet d’Inna Modja (votre EOUS F édition du 27 décembre) était Soufi, mon F L
BATTERIES À PLAT, amour, de l’écrivaine turque Elif Shafak.
MORAL EN BERNE…
RENTE-CINQ résistance à vouloir s’arrêter dansCOMMENT
ANS APRÈS SA notre société, car l’on considère queTPREMIÈRE REPRENDRE HALEINE ? c’est du temps perdu », poursuit-il.
exposition, Christian Boltanski Or, il existe précisément un outil toutEN INSPIRANT !
revient au Centre Pompidou, à Paris simple pour ralentir le rythme : la Cette intellectuelle, qui vit aujourd’hui RESPIRER, C’EST
(jusqu’au 16 mars), avec une rétros- modulation de notre souffle.
pective au titre mystérieux et pro- S’ANCRER DANS LE
metteur : Faire son temps. Explorant le PRÉSENT, SE RENDRE S’ÉCOUTER
glissement entre présence et À CONDITION DE
L’ENTENabsence, fabrication de soi et dispari- DISPONIBLE POUR DRE ! « Bien souvent, constate
tion du monde, cette exposition invite Marion Buiatti Massin, enseignante FAIRE REJAILLIR à Londres, est encore peu connue
à un ample voyage, une délicate de yoga, on ne se rend pas compte LES FORCES
déambulation en forme de médita- qu’on est en apnée, qu’on manque de
tion, mêlant toutes les formes et tous QUI SE DÉROBAIENT. souffle ou qu’on respire à l’envers…
les supports qui font l’esthétique de ET S’OFFRIR car on ne prend plus le temps
d’écoucet artiste unique. On contemple les ter son corps. » Stress, épaules DEUX CADEAUX
œuvres dans la pénombre, au fil des nouées, plexus bloqué, sensation en France. Un des plaisirs de cette page INESTIMABLES :
ampoules qui clignotent et au son des d’oppression de la cage thoracique,
battements de cœur. Et voilà qu’on y ÉNERGIE ET SÉRÉNITÉ. gorge serrée : le corps porte les
stigdécouvre soudain une parenthèse mates d’un souffle coupé. « Pour
cercalme et paisible dans nos vies trépi- tains élèves que je reçois en cours, en
dantes, parfois épuisantes : l’occa- particulier les hyperactifs, se poser et
sion idéale pour faire une pause. reprendre son souffle est vital ! Alors, rester immobile l’espace d’un instant « Confidentiel Madame » est de saisir
« Je n’ai pas une minute », « Je suis comment faire ? « Un des grands pour prendre le temps de respirer
sous l’eau », « Je suis en apnée » : problèmes de notre temps est que les profondément est très difficile, voire
combien de fois par semaine (par gens ont l’impression que s’arrêter, impossible. Car cela signifie lâcher
jour ?) nous murmurons-nous cela ? c’est la mort, et que courir, c’est la prise », poursuit l’enseignante, qui
Couper le flot des urgences est de vie. Je n’ai rien contre l’hyperacti- insiste sur le fait que la respiration a ces petits détails qui nous éclairent sur
plus en plus difficile, certes. Mais… vité, mais à certains moments, courir des vertus d’apaisement encore ➢
nous épuise, et s’arrêter est une
manière profonde de se ressourcer,
d’être vivant », propose le
philosophe Fabrice Midal *, qui aime
interroger notre rapport au réel. « Il y a une la personnalité mise en vedette. Merci.
PAR SOPHIE ABRIAT
56madameFIGARO madameFIGARO57 Joanna S. (Le Havre)
POUR NOUS ÉCRIRE : courrier-lecteur-madame@lefigaro.fr OU MADAME FIGARO, COURRIER DES LECTEURS, 14, BOULEVARD HAUSSMANN, 75009 PARIS.
madameFIGARO9
PHOTOS FACEBOOK @MADAMEFIGARO ET INSTAGRAM @MADAMEFIGAROFR. PICTOS IVAN SOLDO
PHOTO BRUNO POINSARD/TRUNK ARCHIVE/PHOTO SENSO