Le Figaro Madame du 27-09-2019

-

Presse
228 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 27 septembre 2019
Signaler un problème

o
c
t
m
f
RenR es
cynthia fleury
nora hamzawi
vincent lacoste
edgar morin
joël pommerat
vivienne westwood
lili barbery
exclusif
K
te
l’instinct
du style
phoographiée par fred meylan
M a da me Fi g a ro -n°1 8 31
lefigaro.fr/madame
OS
MADAME FIGARO SUPPLÉMENT - FIGARO N 23364 ET 23365 DES 27 ET 28 SEPTEMbRE 2019 - COMMISSION PARITAIRE N° 0421 C 83022
moss
ka
ntPAP FW 19-20 FR DP9 MADAME FIGARO 210X272 (x2).indd 1 19/07/2019 14:31 PAP FW 19-20 FR DP9 MADAME FIGARO 210X272 (x2).indd 2 19/07/2019 14:32PAP FW 19-20 FR DP9 MADAME FIGARO 210X272 (x2).indd 1 19/07/2019 14:31 PAP FW 19-20 FR DP9 MADAME FIGARO 210X272 (x2).indd 2 19/07/2019 14:32MME FIG 420x272 F-WFW19 DP3 FR.indd 2 30/08/2019 16:35 MME FIG 420x272 F-WFW19 DP3 FR.indd 3 30/08/2019 16:36
Photographie retouchéeMME FIG 420x272 F-WFW19 DP3 FR.indd 2 30/08/2019 16:35 MME FIG 420x272 F-WFW19 DP3 FR.indd 3 30/08/2019 16:36
Photographie retouchéee50,avenueMONTAIGNE,Paris8
er253,rueSAINT-HONORÉ,ParisI
Chloe.com
CHLOE_FR_MADAMEFIGARO_AUG30_FW19_ABYBAGFOCUS1_210x272.indd 2 31/07/201911:26
©2019Chloé SAS, all rights reserved.o
l
Sommaire/madame
ommaire
m
f
c
17 Édito/ « Le partage, une utopie ? »,
par Alexandre Mars.
21/Métropolitain, par Marc Lambron.
22/l’agenda utile, par Élisabeth Quin .
24/Pause philo, par Emmanuel Jaffelin.
32/l es 7 infos : l’actu de la semaine.
94/Carré VIP, par Stéphane Bern.
41 NewS /madame
l’offre du week-end Toutes les tendances décryptées.
Kate Moss porte un costume 44/Preview : Souheila Yacoub.
et des baskets, Zadig & Voltaire.
48/Business : Audrey Tcherkoff. Collier Messika, boucles
52/Culte : Mauboussin. 56/Success : Gas Bijoux. d’oreilles personnelles.
64/Dans le smartphone de… Fabrice Midal.
68/Rencontre : Guillaume Houzé et Vivienne Westwood.
76/Business mode : Instagram, et après ?
80/Défilés : New York, un mix d’énergie.
84/Londres, l’hyperdynamique.
88/Ma leçon de mode : Diane Rouxel.
96 Mode/news
96/Sacs rétro logo. 98/les coups de cœur de
Carolina et Camilla Cucinelli. 100/Sacs vanity.
102/Bête de scène. 104/Bottes tout-terrain.Madame Figaro octobre 2019
106/La mode vue par Delphine. Kate Moss porte un manteau,
un sac et des bottines, 108/Le manteau oversized. 110/Babies boom.
Zadig & Voltaire. 112/Couleurs graphiques. 114/Margaret Windsor,
Bijoux Messika Paris.
lady glamour. 116/Street style. 118/Quotidien précieux.Photos Fred Meylan.
Réalisation Leïla Smara. 120/Destination Ouarzazate. 122/Attitude punk.
Maquillage Shiseido par
Lisa Butler @ Bryant Artists.
124 BeaÉ /newsCoiffure Laurent Philippon.
Manucure Naima Coleman 124/Senteurs vintage.
@ LMC Worldwide. 126/l es secrets de Vittoria Ceretti.
madameFIGARO13
leigaro.r/adae
PHO T OS NicO laS Va OiS, PHiliPPE QU aiSSE ET l Éa cRESPi
ut
uveren turem
f
128 DÉco/news
128/Lumières nomades.
130/Les coups de cœur de Patrick Goossens.
133 cture/madame Ciné, série, cirque…
142/Livres. 144/Le nouveau Modiano en avant-première.
147 Mag/société/célébrités
148/Décryptage : front row, ton univers impitoyable.
152/Portfolio : le style en héritage.
158/Enquête. Mode : 30 femmes qui font bouger
les lignes. 164/Rencontre : Cynthia Fleury
et Edgar Morin.168/Portrait : Vincent Lacoste.
170/Décodage. Lili Barbery-Coulon :
« Comment j’ai appris à m’aimer. »
175 MoD e/
176/Cover story : l’insolent destin de Kate Moss.
186/Style : le blazer règne en maître.
200É /
200/Soins. L’éclat, le meilleur anti-âge.
209 Offre spéciale. 210/City guide.
212/Santé. 214/Food. 217/Green. 221/Golf.
vos rubriques/
19/Le monde selon Tiffany Cooper.
30/Courrier. 208/Les Triplés. 222/Mots croisés.
223/Horoscope. 226/Confidentiel : Nora Hamzawi.
L’édition de ce numéro comporte : un échantillon « Clarins Crème Rose Lumière », collé sur la page 75, pour tout le territoire national ;
un cahier « Île-de-France » de 16 pages, placé entre les pages 227 et 228, pour Paris et la région parisienne (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94 et 95)
et un catalogue « Bon Marché TBM » de 52 pages, mis sous film, pour les kiosques de Paris et les abonnés postés et portés de Paris et des Hauts-de-Seine.
Environ 5 000 exemplaires de Madame Figaro #Madfor Octobre 2019 sont vendus, avec un plus-produit Birchbox mis sous film, au prix de 6 €.
madameFIGARO15
leigaro.r/adae
PHOTOS Fred Meylan e T MaTHIeU raI na Ud.
IllUSTra TIOn ÉrIC GIrIaT
notebook/
beaut
ulPHOTOGRAPHIERETOUCHÉE
EXE_MADAME FIGARO SP_210x272 -MOGU19-451 -27septembre 11octobre.indd 1 12/08/2019 12:14
DISPONIBLESURGUERLAIN.COMs
r
?
e
i
p
o
t
u
e
n
u
,
e
g
a
t
r
a
p
e
L
Édito/madame
Je suis né chanceux.
J’appartiens à un petit pourcentage de
la population, les privilégiés. À côté, il y a ceux qui L naissent au mauvais endroit, au mauvais moment. Face à
cette injustice, je me suis posé une question simple, mais
essentielle : comment avoir un impact réel sur la vie de ceux qui en ont
besoin ? Mon mot d’ordre : le partage. Est-ce utopique ? Je ne le pense pas.
Nous vivons une époque où tous les ingrédients d’un grand bouleversement
sont en place – crises démographique, écologique et bientôt politique…
Cela provoque des inquiétudes, un sentiment d’impuissance. Et pourtant,
nous sommes de plus en plus nombreux à nous lever, à taper du poing sur la table.
À réinventer un nouveau pouvoir, en somm e.
En effet, nous, citoyens, n’acceptons plus l’inacceptable. Nous, consommateurs,
n’acceptons plus d’acheter à des marques qui ne considèrent pas leur impact social
et écologique. Nous, salariés, n’acceptons plus de travailler pour des entreprises qui
privilégient la richesse économique au détriment de la richesse humaine.
Le message que ces actions renvoient est toujours le même : davantage de partage.
Partage des responsabilités, du pouvoir décisionnel et, surtout, partage des
richesses. Or, décréter le partage ne suffit pas. Il faut savoir qui doit partager,
avec qui et comment. Et il n’est pas ici question de gauche, de droite,
de public ou de privé. Nous sommes tous embarqués sur un même
bateau, il nous faut tous agir : il y va de notre survie.
La bonne nouvelle, c’est que nous avons les outils. Les
solutions existent. Mais elles n’auront un impact que si
nous sommes nombreux à les mettre en œuvre.
Le monde de demain sera celui du
partage ou ne sera pas. ö
PAR AlexAndre MA, entRePReneuR et A uteuR * / IllustRAtIOn MArc-Antoine coulon
* « La Révolution du partage », Éditions Flammarion. Il est également fondateur d’Epic (epic.foundation).
madameFIGARO17Le monde selon/Tiffany Cooper
madameFIGARO19
tion tiffillustra any coopermÉtro
par
Marc Lambron

Marcel Proust.
marCEl ESt-il HYpE ?
et automne, on parle beaucoup de Marcel un roman sur les migrants, telle Marie Darrieussecq en cett e
Proust. Hors-séries de grands maga - rentrée ? À sa décharge, il avait le talent de croquer le per son - Czines, diffusion sur France Culture nel de maison avec un intérêt d’autant plus manifeste qu’il an -
d’en tretiens avec son ancienne gouvernante Céleste ticipait sur les outings contemporains, car Marcel, on ne man -
Albaret, cours d’Antoine Compagnon au Collège de France, quera pas de le mettre à son crédit, était tout de même très
relectures diverses sur les plages à l’ombre des pans-bagnats LGBT. Albertine, dans la réalité, se prénommait plutôt Alfred.
en fleurs. Marcel serait-il hype ? La raison en est le centenaire Notez aussi que Swann s’entiche d’une cocotte, Odette
du prix Goncourt qu’il obtint le 10 décembre 1919. S’il est à de Crécy, une sorte de Kim Kardashian de la plaine Monceau,
craindre que le lauréat 2019 de cette prestigieuse distinction ce qui plaide pour sa modernité. D’ailleurs, dans le salon
Vern’atteigne pas au génie littéraire de Marcel, on peut se de - durin, Odette emploie une expression telle que « c’est une
mander quelle salve d’hommages saluera de nouveau l’écri- tuerie », que l’on croit à tort venue de nos cités alors qu’elle
vain asthmatique en 2022, car on commémorera alors le sort de Marcel Proust. Qu’aurait pensé l’auteur du Temps
centenaire de sa disparition. Notez d’ailleurs que celle-ci ne retrouvé du récent tournage du clip du rappeur Booba, qui s’est
fut que l’antichambre de sa résurrection presque immé diate, soldé par des coups de feu et trois blessés ? Il aurait sans doute
y compris sociale. Comme le notait avec malice Étien ne regretté que le match de boxe que ce dernier devait disputer
de Beaumont à propos d’un mondain parisien un peu trop face à son rival Kaaris ait été annulé, alors que Marcel,
virilevantard, « il a bien connu Proust après sa mort ». ment, affronta en duel au pistolet l’écrivain Jean Lorrain. Plus
Je ne sais si le prix Goncourt pourrait être décerné aujourd’hui fort que Booba ? Au moins, avec Proust, ce n’était pas du
chià Marcel. Un rentier à gardénia qui raconte comment la mar- qué. Conclusion, yo, Notorious Marcel est total hype. ö
quise sortit à cinq heures, un délicat frotté de grand monde et
de soirées au Ritz, cela ne siérait pas à l’air du temps.
Mediapart publierait ses factures de champagne. Des « gilets
jauMes envies
nes » viendraient taguer la porte du 102, boulevard
Haussmann. On dénoncerait les entrées de Swann à l’Élysée, fami - À VOIR : L’Âge du Luxembourg, À LIRE : Proust contre
à Paris, jusqu’au Cocteau, de Claude d’or de la peinture lier que ce dandy était du président Macron – pardon, du pré -
anglaise, au Musée 16 février.Arnaud, Éd. Arléa-Poche.si dent Jules Grévy. Pourquoi Marcel ne nous donne-t-il pas
IllustRA tIOn stéphane Manel
madameFIGARO21
politaina
a
e
a
t
a
da
l’agend
utile Clins d’œil par surréalistes
1926-1930 : Picasso, Élisabeth Quin
période rose comme ✦
un vagin denté, sombre
comme ses figures
torturées : période dure
et tranchante hantée par la n aïfs et à contre-courant
psychanalyse. Si magie il y a,
Qui savait Que le critiQue Wilhelm uhde
selon Christian Zervos des fut à l’art naïf (ci-dessus, Après le bAin, 1931,
Cahiers d’art, elle est noire…
de dominiQue Peyronnet) ce Que dubuffet fut
« Picasso. Tableaux magiques », à l’art brut ? le découvreur ! Pas nous…
erdu 1 octobre au 23 février,
merci au musée maillol de le réhabiliter.Mélodie
au Musée Picasso, à Paris.
« Du Douanier Rousseau à Séraphine », jusqu’au 19 janvier,
museepicassoparis.frovni
au Musée Maillol, à Paris. museemaillol.com
Mariage de la carpe
heavy métal et du lapin LUNDI 30
lewiscarrollien :
Corpse Flower, album Fan de faune
de chansons arrangées Soixante et onze missives
par Jean-Claude Vannier adressées par une poétesse
(photo), père du concept album ensauvagée aux bêtes,
Melody Nelson (1971), alouette, musaraigne ou
et Mike Patton, sans rapport zèbre. Jamais bêtifiant mais
avec le général du même le beau portrait en creux
nom. Un disque harmonieux, d’un mammifère misanthrope.
expressionsi ce n’est vénéneux. « Cher animal », d’Albane Gellé,
« Corpse Flower », label Ipecac. Éditions La Rumeur libre. libre
L’art brut est le nouvel eldorado
des collectionneurs. Remettre
les pendules à l’heure avec
l’exposition Les Rivières
ARbRes souterraines, 30 ans d’art
brut, au Musée Cécile Sabourdy de vie
de Vicq-sur-Breuilh (Haute-Vienne).
LE RêVEUR dE La Fo Rêt,
Jusqu’au 10 novembre. C’ÉtaI t oSSIP ZadkI nE,
museejardins-sabourdy.fr
EnFant dES Fo RêtS
RUSSES Et d U FLEUVE
d nIEPR, a Rt ISt E top Modène
Co SMo Po LIt E Ba SÉ à Pa RIS,
Une région,
l’Émiliea Ut EUR dE La Forêt humaine,
Romagne. Un
Et a MI dE GIa Co MEttI
ambassadeur mondial,
q UI ConF ondaI t à
le chef Massimo Bottura,
d ESSEIn hoMMES Et a RBRES.
de l’osteria Francescana
Son MUSÉE dE Po Ch E
de Modène. Et le secret
PRÉSEntE UnE EXPo SIt Ion
le mieux gardé : sa femme,
q UI o XyGènE L’âME
Lara Gilmore, qui vous invite
(CI-ContRE, Daphné, 1946).
dans sa maison d’hôtes,
Jusqu’au 23 février, au musée Zadkine,
eune villa du XVIII siècle.
100 bis, rue d’Assas, à Paris. zadkine.paris.fr
Balsamiquement vôtre…
Casa Maria Luigia, à Modène
(Italie). casamarialuigia.com
22madameFIGARO
VENDREDI 27
DIMANCHE 29
SAMEDI 28
ER
JEUDI 3 MERCREDI 2 MARDI 1
os pho ossip Zadkine/musée Zadkine p aris/ Gp (“daphné”), Fred t oulet/l eema G, dominique peyronnet/Fondtion dina Vierny p aris/
musée mol,aill succession passo 2019/ic y ohama ok museum oF art et s . p. po abl p,assoic “Femme endormie dans un F ”,uteuil 1927