Maxi du 03-05-2021
60 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Maxi du 03-05-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
60 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 03 mai 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 33 Mo

Exrait

 du 26 avril au 2 mai 2021 N° 1800 maximag.fr
TÉLÉPHONE & INTERNET Nos bons pans pour dépenser moins
Beauté, mode,  forme, conso FAITESVOUS PLAISIR À PETIT PRIX !
DÉCO DE CHARME Des idées originaes pour leurir votre intérieur
SOLUTIONS 10NATURELLES CONTRE L A MIGR AINE
En boulettes,  �alade ou mijoté , LE POULET UN VRAI FESTIN !
CONCOURS EXCEPTIONNELS 18 000 de cadeaux à gagner !
Témoignage”Je me suis lancée avec succès en indépendante !”
BAUER MEDIA FRANCE CPPAP
1,99 F:
- 1800 -
. 3,10 TND  DOM A 2,80 €  DOM B 2,10 €  TOM A 750 FCFP  TOM B 350 FCFP  ZA 3100 CFA
L 14760 BEL. 2,10 €  CH. 3,50 CHF  LUX. 2,10 €  ESP. 2,20 €  ITA. 2,20 €  POR. 2,20 €  GR. 2,20 €  MAR. 23 MAD  TUN
NE METTEZ PAS VOTRE CONFIANCE EN VOUS SURPAUSE.
Andie MacDowell
NOUVEAU VOTRE DOSE QUOTIDIENNE DE AGE PERFECT BOOSTER* DE COLLAGÈNE DANS UN SOIN RAFFERMISSANT. E X P E R T C O L L A G È N E Après la ménopause, la peau perd 20% de collagène. Ce soin S O I N R A F F E R M I S S A N T aide à combattre cette perte. Après un mois : estompe les taches, redensifie la peau, réduit le relâchement de 15%**. VOUS LE VALEZ BIEN. *Fractions AA de collagène. **Test clinique sur 42 femmes pendant 4 semaines. L’ORÉAL  S.A. au capital de 111 855 722,20 euros  Siège social : 14, rue Royale 75008 Paris  RCS Paris 632 012 100.
PRENEZ LE SOIN DE TRIER, CE POT EN VERRE SE RECYCLE.
t r i o n s e n b e a u t é . f r
En couverture Faitesvous plaisir à petit prix ! Beauté, mode, forme, conso12 à 30 Concours exceptionnels 18000 € de cadeaux à gagner !25 et 43 10 solutions naturelles contre a migraine22 Téléphone & Internet Nos bons pans pour dépenser moins30 Témoignage « Je me suis ancée avec succès en indépendante ! »34 En boulettes, salade ou mijoté Le pouet, un vrai festin !44 Déco de charme Des idées originaes pour leurir votre intérieur50
12 Mode à petits prix : notre séection à moins de 50 €
44 Froid ou chaud, e pouet nous régae
50 De jois bouquets de printemps
48 12 fauteuis petit budget, maxi effet !
C’est dans  votre k N° 1800DU 26 AVRIL AU 2 MAI 2021
ACTUALITÉS  4POUR UNEmSEMAINE  6C’ESTmTENDANCE !8VIVRE AUTREMENT+ Nature + Soidaire + Écoresponsabe 10C’EST D’ACTUALITÉLes nouveaux attraits des vies moyennes ! 28TÉMOIGNAGE« J’aime aider es autres à faire des économies ! » 30C’EST PRATIQUETééphone & Internet : 9 astuces pour faire baisser es dépenses 32C’EST PRATIQUERénover sa maison 34GAEIONGTMÉ« Je me suis ancée avec succès en indépendante ! » 56mSOLIDARITÉ
MODE, BEAUTÉ 12MODENos coups de cœur à moins de 50 € ! 16BEAUTÉBee à prix doux 19CONSEILS BEAUTÉ
SANTÉ, FORME, PSYCHO 20PLEINEFROEMENFaites de ’exercice à peu de frais ! 22SANTÉ10 soutions contre e ma de tête 24NUTRITIONCes céréaes ont bien des atouts ! 26MÉDECINE NATURELLEL’homéopathie, une aide précieuse
CUISINE36CUISINEGourmandises à partager 39SHEISCUENIICF 42C’ESTmGOURMAND ! 44CUISINELe pouet nous régae tant ! DÉCO, MAISON48DÉCO12 fauteuis à moins de 250 € 50LOISIRS CRÉATIFSMettez vos leurs à ’honneur 54TRUCS & ASTUCES
ÉVASION, LOISIRS 52TOURISMEVichy, a reine des eaux 57GRILLE GAGNANTE 58VOTREmHOROSCOPE
REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE NOS LECTRICES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
PAGE 35 ABONNEZ VOUS VITE SERVICE ABONNEMENT 01 58 10 34 45
maximag.frfacebook.com/Page.Magazine.Maxi @MagazineMaxipinterest.com/magazinemaxi/instagram.com/magazinemaxi/
Photo couverture : Pedersen/Jalag/Seasons.agency. Ce numéro comporte un encart collé au sommaire sur les exemplaires France métropolitaine, hors abonnés ; un encart abonnement jeté, destiné à la Suisse ; un encart abonnement jeté, destiné à la Belgique ; un encart Essity Tena Lady Silhouette de 2 pages, jeté en aléatoire sur des exemplaires abonnés, hors export.
Valeur îndîcatîve : 15,99 €.
et lecteurs, Savez-vous, chères lectrIces que notre hIstoIre d’amour dure ans ? Alors, je proite depuIs plus de 34 ek e de ce 800 numéro d 1 pour vous remercIer chaleureusement de votre idélIté. D’autant plus que vous êtes de plus en plus nombreux à vous précIpIter chaque lundI dans votre kIosque ou sur votre boîte aux k lettres pour savourer « votre » Une vraIe ierté pour la rédactIon. MaIs rIen comparé au bonheur de réalIser, chaque semaIne, un « magazIne compagnon » rIen que pour vous ! Un coach de vIe dont la vocatIon est, depuIs toujours, d’amélIorer votre mIlle et quotIdIen en vous donnant , un trucs, astuces, conseIls, solutIons pour doper votre bIen-être, optImIser votre santé, booster votre moral… En ilIgrane, notre devIse InItIale : vous faIre voIr la vIe du bon ĉté, et encore plus dans ce contexte sanItaIre. OuI, aujourd’huI et encore plus qu’hIer, k est votre meIlleure amIe ! Annie Schwab Directrice de la rédaction annie@bauermedia.fr
Coup de cœurLIVREUn témoignagem beau et lumineux ! Comment se remettre du deuil de son grand amour, celui avec lequel on a grandi, voyagé, et qu’on s’apprêtait à épouser ? Emmanuelle Schaedele-Giroire raconte le drame qui a fracassé sa jeunesse, mais qu’elle a finalement surmonté grâce à sa force intérieure et l’immense amour de son entourage. Un récit plein d’espoir, qui touche en plein cœur ! Il faut toujours se dire au revoir,d’Emmanuelle Schaedele-Giroire, avec Caroline Gaynes, en autoédition, 11,90 € broché ; 4,99 € en numérique. Disponible sur Amazon et sur etmaplume@gmail.com.
Valeur îndîcatîve : 11,90 €.
Emma Schaedele Giroire offre son livreIl faut toujours se dire au revoirà 15 lectrices dek Pour le gagner, rîen de plus facîle ! Envoyez le codelivreau 74400
Photos D.R.; presse
Attention, voix en or ! Sa voix puissante nous avait séduitsdansLa France a un incroyable talent. L’inluen-ceuse Loa Dubini pubie un abum au rythme très dan-sant. Ee y pare d’amour et de ses doutes, avec une bonne humeur constante. Un disque à ’énergie contagieuse ! Je te le dis,de Lola Dubini (Guaca Prod/Sony Music).
k 4maximag.fr
Emmanuelle Schaedele-Giroire
(0,75 € par SMS + prîx d’un SMS x 4.) Le gagnant sera déinî par Instants gagnants (tîrage au sort dîrect). Vous saurez îmmédîatement sî vous avez gagné ! Jeu gratuît sans oblîgatîon d’achat du 26/04 au 16/05/2021.
Une merveilleuse artiste Toujours surprenante,la jeune chanteuse Taylor Swifta dé-cidé de réenregistrer tous es titres de son abumFearlessparu en 2008. Une façon de se réapproprier ces chansons de jeunesse, pour en offrir une version pus mûre et pus per-sonnee. On retrouve sa bee voix veoutée, ses méodies en-traînantes aux notes country, avec guitare fok acoustique et vioon qui apportent une touche de modernité. Fearless (Taylor’s version), de Taylor Swift (Island).
Musique 3 albums qui donnent la pêche ! Ces chansons ensoleillées et dansantes sont idéales pour inviter la bonne humeur et faire le plein d’énergie positive
Un beau rayon de soleil Découvert avec Fréro Delave-ga,duo séparé en 2017 après pus d’un miion de disques vendus, Fo Deavega pubie un premier abum soo. On y découvre des chansons en-soeiées, rythmées par des tempos aux inluences reg-gae, avec chants d’oiseau et cigaes en fond sonore ! Une bande-son parfaite pour es beaux jours. Rêveur Forêveur, de Flo Delavega (Warner Music).
Le mot de la rédac’
CONCOURS Lola Dubini offre son premier albumJe te le disà 15 lectrices dek Pour le gagner, rîen de plus facîle ! Envoyez le mot-clélolaau 74400
semaineDu 26 avr. au 2 mai 2021
PoeuRajronunekPar Florenc
h. Matsas.
Les libraires des Espaces Culturels E.Leclerc ont décerné le
GALEC – 26 Quai Marcel Boyer – 94200 Ivry-sur-Seine, 642 007 991 RCS Créteil. © P
C r é é s i l y a 12 a n s , l e s P r i x L a n d e r n e a u d e s E s p a c e s C u l t u r e l s E . L e c l e r caccompagnent l’actualité littéraire tout au long de l’année. Pour le Prix Polar 2021,le jur y des Espac es Culturels E.Leclerc, présidé par Michel Bussi, aux côtés deMichel-Édouard Leclerc, a récompensé « La République des faibles » de Gwenaël Bulteau.
C’estktendance !
INCROYABLE FER À BOUCLER ! Il s’adapte à la nature de vos cheveux EnvIe de boucles souples et brIllantes, sans rIsque d’abîmer sa chevelure ? Ce fer à boucler nouvelle gé-nératIon offre une chaleur personnalIsée selon la na-ture des cheveux, ins, épaIs, colorés, lIssés… Le se-cret : sa technologIe IntellIgente quI ajuste la chaleur aux besoIns de chaque chevelure pour préserver leur capItal beauté, leur éclat et la belle tenue des boucles. T3 Curl ID, 245 € (rens. sur le site t3micro.com).
 À GAGNERCONCOURS UN FER À BOUCLER T3 CURL ID Pour tenter votre chance, rîen de plus facîle ! EnvoyezBOUCLEpar SMS au 74400(0,75 € par SMS + prîx d’un SMS x 4.) Les gagnants seront déinîs par înstants gagnants (tîrage au sort en dîrect). Vous saurez îmmédîatement sî vous avez gagné ! Le jeu se déroulera du 26/04/2021 au 16/05/2021. Valeur îndîcatîve du lot : 245 €.
ON ADORE Ces parfums sententbon ’évasion ! Ingrédient traditionneL chinois depuis pLus de 2500 ans, La leur d’osmanthus déveLoppe un parfum puissant et éLégant. ELLe est au cœur de cette nouveLLe coLLection parfumée (eau de toiLette, geL douche, Lait pour Le corps, crème pour Les mains) et nous enveLoppe d’un divin accord d’abricot, de poire et de bois de cèdre. On en raffoLe ! Osmanthus, de 8 € (crème) à 52 € (eau de toilette), L’Occitane (en boutiques et sur le site de la marque). aMme Ld e la s e m «Nous portonsa i n en nous des e merveilles que nous cherchons en dehors de nous. » Thomas Browne 6kmaximag.fr
LE CHIFFRE 72% C’EST LE POURCENTAGE DE FRANÇAIS ACTIFS POUR LESQUELS LE TRAVAIL CONTRIBUE AU BONHEUR. Étude OpinionWay, pour Microsoft France.
PALETTE MAGIQUE Des étoiles plein les yeux Les fards à paupIères de cette palette nous en mettent pleIn les yeux pour un maquIl-lage façon « smoky eye » très tendance. En prIme, des textures rIches en pIgments pour un maxImum d’IntensIté et des inIs mats, IrIsés ou métallIques pour varIer les effets. Palette Interstellar Smokey, 19,95 €, Nocibé (en parfumeries et sur le site de la marque).
Photos presse
RENDEZ-VOUS AU JARDIN Les nouveautésleurissent Quoi de pLus agréabLe que de remettre La « main à La terre » pour orner son baLcon de leurs ou cuLtiver son potager ? ALors, on passe à L’action en faisant Le pLein de nouveautés futées pour créer son propre havre de nature !
1.Pic Papillon en métal, H 98 cm, 15,95 €, Botanic (botanic.com). 2.Maison des oiseaux Silence ça pousse, en bois, àconstruire et à décorer, 24,99 €, Smoby (en jardineries et surpicwictoys.com). 3.Engrais universel 100 % naturel en sachet imperméable et refermable, 2 kg,12,95 €, Performance Organics de Fertiligène Naturen (en jardineries et sur Internet). 4.Gants de jardinage, en cuir et coton respirant, 25 €, Ladivine Jardine (ladivinejardine.com). 5.Sac de jardinageentoile de coton, 6 poches, H 32 x Ø 26 cm, 55 €, Ladivine Jardine (ladivinejardine.com). 6.Sac de plantation à suspendre, en toile pour extérieur, H 28 x L 38 cm, 10 l, 45 €, Sacbysac de ® Bacsac (bacsac.com).
5
4
2
1
3
6
STYLÉ ET 100 % CONFORT Un matelas de rêve ! FabrIqué en France (Vesoul) dans une dé-marche écoresponsable, le matelas MarI-nIère de MérInos vIent d’être élu « ProduIt de l’Année » 2021, avec plus de 11000 exem-plaIres vendus en 2020. Ses atouts ? Un look très « cocorIco », une mousse à mémoIre de forme confortable et des ressorts adaptés aux dIfférentes zones du corps. Le tout pour un budget 100 % raIsonnable ! Matelas Marinière, à partir de 549 € (190 x 140 cm), coll. French Line, Mérinos (merinos.fr).
MOTIFS PRINTANIERS AU POIGNET UN VENT DE ROMANTISME SOUFFLE SUR LA MODE AVEC CES CHARMANTS BRACELETS AJUSTABLES IMPRIMÉS LIBERTY, FABRIQUÉS À LA MAIN DANS LES ATELIERS LILLOIS. FRAIS ET GAIS, ILS FÉMINISENT NOS TENUES. BRACELETS EN LAITON, 20 € PIÈCE, LE COLONEL (LECOLONEL.COM/FR).
Par C. Chevalier, C. Kolton, L. Patrisse,A. Schwab
CONCOURS Mérinosoffre 1 matelas Marinière (190 x 140 cm)à 1 lectrice dek Pour le gagner, rîen de plus facîle !Envoyez le code MATELASau 74400(0,75 € par SMS + prîx d’un SMS x 4.) Le gagnant sera déinî par Instants gagnants (tîrage au sort dîrect). Vous saurez îmmédîatement sî vous avez gagné ! Du 26/04 au 16/05/2021. Valeur îndîcatîve : 549 €.
Gagnez 6Walk Machine Dynamique
XCLUS EIV EI T NÉ U
Valeur unitaire : 469,99€
Jouez jusqu’au 31 mai Envoyezpar SMS maxi18au74400 (0,75par SMS + prix d’un SMS x 4) Photos non contractuelles. Jeu gratuit sans obligation d’achat. Règlement complet disponible surwww.maximag.fr/reglement.
k maximag.fr7
VIVRE AUTREMENT Par Véronîque Mahé
+Nature+Solîdaîre+Écoresponsable !
UNE MACHINE ASTUCIEUSE ET ANTI-GASPI Sî vous habîtez en Bretagne, Normandîe et Pays-de-Loîre, vous avez peut-être déjà vu le Pressî-Mobîle, un pressoîr à pommes îtînérant quî parcourt les routes de ces régîons où les pommîers se comptent par mîllîers ! Parce qu’une foîs qu’on a faît des compotes, des tartes et qu’on en a croqué jusqu’à plus faîm, pas questîon de jeter les fruîts quî restent ! Pour tout savoir des modalités et du trajet emprunté par la machine :pressimobile.fr.
k 8maxîmag.fr
ÉTONNANTE ET ÉCOLO Une peintuRe à base de coquilles Saint-Jacques
Dans notre assîette, on l’adore. Maîs aîmerîez-vous la voîr en peînture sur vos murs ?Pour les façades extérîeures, Algo Paînt a conçu une gamme de revêtements composés d’une résîne végétale d’algues 100 % naturelles, de pîgments naturels, aînsî que d’eau et de poudre de coquîlles Saînt-Jacques. C’est la premîère foîs que ce fruît de mer est aînsî utîlîsé. Il faut dîre que cette peînture dîspose de nombreuses vertus. Résîstante face aux întempérîes ; sans odeur et sans émîssîon nocîve (dotée de l’Ecolabel européen), elle est même responsable – car les coquîlles destînées à être broyées sont récupérées dîrectement auprès de l’îndustrîe agroalîmentaîre bretonne – et solîdaîre, car le condîtîonnement et la préparatîon des commandes sont gérés par un Esat (établîssement servîce par le travaîl), ce quî permet de faîre travaîller des personnes en sîtuatîon de handîcap.Rens. :peinturealgo.fr.
LE VIDE-GRENIERS SUPERSOLIDAIRE
Elle s’appelle Trëmma et c’est la nouvelle plateforme de vente en lîgne d’Emmaüs. Sa spécîicîté ?L’argent récolté permet de inancer un projet solIdaIre mIs en place par la célèbre assocIatIon. Autrement dIt, après avoIr vIdé vos placards et faIt du trI dans votre cave, vous proposez à la vente ce dont vous souhaItez vous débarrasser. Vos objets connaIssent donc une seconde vIe, maIs au lIeu d’empocher les euros de la vente, vous le versez à un projet quI vous séduIt parmI tous ceux détaIllés sur la plateforme : le déploIement d’une ressourcerIe dans tel vIllage, le inancement d’atelIers numérIques dans telle vIlle… Comme d’habItude, Elle s’appellece don ouvre droIt TRëmma età une réductIon d’Impôt. Rens. :tremma.co. c’est la nouvelle platefoRme de vente en ligne d’Emmaüs.
Envie de lutteR contRe le gâchis En achetant à prix réduit les invendus de vos commerçants, vous faites des économies, mais vous évitez aussi le gaspillage !Tous les jours, nos boulangers, charcutîers-traîteurs, fromagers et autres commerçants de quartîer sont confrontés à ce crève-cœur : jeter la nourrîture qu’îls ont préparée avec amour, faute de l’avoîr vendue. Pour évîter cela, l’applî responsable Phenîx propose de connecter partîculîers et commerçants pour que les seconds revendent, à moîndre coût, des panîers remplîs d’învendus aux premîers. Dans un premîer temps, îl faut donc découvrîr quels sontles commerces, partenaîres de Phenîx, à côté de chez soî, puîs détermîner un type de panîers (végétarîens, bîo…), le payer et dîrectîon la boutîque à l’heure îndîquée pour récupérer sa marchandîse. Lancée en janvîer 2019, l’applîcatîon réunît aujourd’huî plus d’un mîllîon de cîtoyens et sîx mîlle commerçants. S’îl n’y a pas de commerçants près de chez vous ou que vos préférés ne sont pas présents sur l’applî, sîgnalez-le à Phenîx afîn que leurs équîpes les contactent et les entraïnent dans cette démarche responsable !Rens. :wearephenix.com.
L’ inteRview véRité
Jeanne Séguela-“NOUS VOULONS ÊTRE LES ALLIÉES DES FEMMES !” Bouchet et Evelyn Gîl-Passet, cofondatrîcesEn mars 2019, ces deux amîes lancent leur marque de protectîons de Fava hygîénîques écologîques et adoptent une démarche solîdaîre.
tock, presse
Qu’est-ce quî vous a încîtées à développer Fava ? La naîssance de nos enfants respectîfs nous a d’abord poussées à prendre conscîence de la nécessîté de consommer mîeux, plus saîn et plus responsable. En 2015, quand le mannequîn Lauren Wasser a partagé son hîstoîre en racontant l’amputatîon des deux jambes qu’elle a subîe suîte au choc toxîque contracté par l’utîlîsatîon d’un tampon, nous avons découvert la composîtîon des protec-tîons pérîodîques et tampons : substances cancérîgènes, perturbateurs endocrînîens, plastîque polluant pour l’envîronnement… Cela nous a faît réagîr ! À cette époque, quasîment aucune marque ne proposaît des produîts d’hygîène bîo. Ou alors, îls étaîent vendus dans quelques magasîns spécîalîsés. Il y avaît donc une gamme à créer.
Que proposez-vous ? Des box, avec ou sans abonnements, de tam-pons et servîettes hygîénîques 100 %bîo et bîodégradables : au lîeu du plastîque îndus-trîel quî rend les protectîons împerméables, c’est un amîdon de maïs quî remplît cette fonctîon. De même tous les packagîngs et condîtîonnements sont en papîer recyclable. Nous proposons également des cups bîo, des culottes menstruelles dotées d’une techno-
IDÉE BONNE
Photos collection personnelle ; Getty Images/iStockphoto ; Adobes
logîe de tîssage 3D du coton et des tîsanes conçues avec une naturopathe pour lutter contreles règles douloureuses. Chaqueachat déclenche un don de servîettes hygîénîques à Fémînîté Sans Abrî(voir Maxi 1779)quî les dîstrîbue aux femmes SDF. En 2020, nous avons aînsî donné 30 000 protectîons pérîodîques à l’assocîatîon. Et en janvîer dernîer, nous avons faît don de 10 000 tam-pons à une assocîatîon étudîante pour aîder les jeunes illes dans la précarîté. Sur notre sîte, nous anîmons le blog, « L’encyclo pour elles », où l’on aborde toutes les questîons quî touchent les femmes : maternîté, sport, ménopause… Enin, nous offrons, sur de-mande, un rendez-« Chaque achat vous avec une natu-déclenche un ropathe pour aborder don à Féminitéles règles, l’alîmen-Sans Abri »tatîon, le sommeîl…
Quels sont vos projets ? Renforcer et amplîier l’împlantatîon de nos dîstrîbuteurs dans les entreprîses et les ly-cées, aindepermettreauplus grandnombre de femmes d’avoîr accès à des protectîons saînes. De même, de nouvelles tîsanes bîo sont à venîr pour répondre à d’autres be-soîns des femmes. Rens. :befava.com.
Une BD pour découvrîr la permacultureEst-il possible de « vivre en permaculture » ? Qu’est-ce que ça recouvre au juste ?Sî vous voulez tout savoîr de cette pratîque, découvrez le pérîple de Gaëtan et sa compagne Izîa quî décîdent de prendre une année sabbatîque pour s’înîtîer à cette démarche. À bord de leur camîonnette brînquebalante, et en compagnîe de leur chat, îls prennent la route, avec en poche une lîste de contacts susceptîbles de les aîder dans cette aventure, quî est aussî une quête de sens. Entre récît d’expérîence et manuel pratîque cette bande dessînée est la premîère du genre. Permacomix,de Guizou et Cécile Barnéoud (éd. Rue de l’échiquier).
LA BOX POUR VOIR LA VIE EN VERT Selon l’endroît où l’on habîtede culture des jardînîers. et notre nîveau d’expérîence,Les abonné(e)s reçoîvent tous les faîre pousser ses propresmoîs des graînes certîiées AB, légumes peut parfoîs semblerdes accessoîres et des conseîls dîficîle.îllustrés pour semer, faîre pousser,Alors, pour accompagner les néophytes comme les plus couper, récolter… Au seîn de cette expérîmentés, ceux quî ont communauté de jardînîers, un tout petît espace comme ceux les conseîls sont partagés et on quî ont un grand jardîn, peut même bénéicîer de ceux Mon Petît Coîn Vert est une box d’un jardînîer professîonnel. Plus de jardînage personnalîsée, d’excuses pour ne pas s’y mettre ! quî s’adapte à l’envîronnementRens :monpetitcoinvert.com.
k maxîmag.fr9
C’EST D’ACTUALITÉ Par Clémence Levasseur
Qualité de vie, dynamisme, moindre coût… Les nouveaux attraits des villes moyennes Avec son centre-vIlle agréable,DepuIs le coninement, nombreux sont Rouen, capItale régIonale, attIre ceux quI ont décIdé de déménager de nouveaux habItants. dans des vIlles de plus petIte taIlle où la vIe est moIns chère et plus agréable. Une tendance quI devraIt s’accélérer.
uî auraît prédît, îl y a quelques années, que des Parîsîens ou des Lyonnaîs quîtteraîent leur agglomératîon pour Orléans, deQvîlles de moîns de 100000 habîtants. Autrefoîs rîngardîsées, as-Troyes ou Arras ? C’est pourtant le cas : aujourd’huî, les métropoles perdent de plus en plus de cîtadîns, au proit sommées par la désîndustrîalîsatîon et la fermeture des servîces publîcs, ces vîlles de taîlle moyenne tîennent désormaîs leur re-vanche. La preuve : un quart des actîfs habîtants de grandes vîlles (comprenant plus de 100000 habîtants) envîsagent de déménager de leur logement actuel. La moîtîé d’entre eux souhaîtent s’înstaller dans une vîlle moyenne, contre 30 % dans une grande vîlle, 13 % dans une petîte vîlle et seulement 7 % dans un terrîtoîre rural*.
Des opérations séduction ! « Destination Nevers. Pour un jour, pour toujours…» annonçait un spot dîffusé mî-juîn 2020 sur France Télévîsîons. « Alès, une capîtale quî ne manque pas d’aîr », afi-chaît l’été dernîer une campagne de publîcîté dans le métro parî-sîen. Pour se faîre connaïtre et faîre du pîed aux cîtadîns, cer-taînes vont même plus loîn en proposant de tester leur terrî-toîre. Telle la Nîèvre quî offraît une semaîne de vacances gra-10kmaximag.fr
tuîtes dans un gïte local, in août, pour découvrîr concrètement la régîon et les acteurs du terrî-toîre. « Depuîs quelques moîs, les vîlles moyennes vantent leurs atouts auprès des cîtadîns, re-connaït Jean Vîard, socîologue et auteur deLa Page Blanche (éd. de l’Aube, août 2020). Elles mettent en avant le dynamîsme de leur centre-vîlle, leur patrî-moîne tourîstîque et culturel, maîs aussî leur connexîon haut débît à Internet et leur lîaîson TGV pour relîer facîlement une
Avec le télétravail qui se développe, la proximité du lieu de travail est moins prioritaire.
grande vîlle. » Autrefoîs jugées sur le déclîn voîre rîngardes, les vîlles moyennes se sont mobîlî-sées pour se transformer et re-trouver une vraîe dynamîque. « Elles se sont partîculîère-ment învestîes dans l’aménage-ment urbaîn, avec une prîse en compte de la dîmensîon envî-ronnementale, assure Carolîne Cayeux, maîre de Beauvaîs et présîdente de Vîlles de France, une assocîatîon quî rassemble de nombreux élus de vîlles compre-nant entre 20000 et 100000 habî-tants. Depuîs quelque temps, des efforts ont été faîts pour rendre leur centre vîvant, pour garder une vérîtable offre en santé, pour rénover le patrîmoîne, facîlîter
les mobîlîtés. » De quoî séduîre les habîtants des grandes agglo-mératîons. « J’aî quîtté la banlîeue parî-sîenne pour Reîms, car c’étaît comme un petît Parîs, raconte Mîreîlle, 47 ans. Il y a des cîné-mas, un centre-vîlle dynamîque et charmant, des boutîques sym-pas. Comme j’habîte à 15mînutes de la gare et qu’îl faut compter 45 mînutes de TGV pour arrî-ver à Parîs, inalement, je ne suîs qu’à une heure de mon travaîl ! »
Meilleure qualité de vie à moindre coût Si les villes moyennes séduisent, c’est qu’elles offrent une vie plus agréable.L’îmmobîlîer,
Reims, ville qui s’est modernisée, offre des opportunités aux nouveaux arrivants.
notamment, y est très abordable, entre 1000 et 4000 euros le mètre carré, pour une qualîté d’habî-tatîon très supérîeure à ce qu’on peut trouver à Lyon ou Parîs : maîsons avec jardîn en pleîn centre, beaux appartements an-cîens… Florence, 47 ans, a aînsî pu acquérîr une maîson de vîlle à Saînt-Étîenne, pour le prîx d’un photo deux-pîèces dans la capîtale des Gaules. « Mes deux enfants ont chacun leur chambre, nous pro-itons d’un petît jardîn, conie-t-elle. Il y a de bons lycées, nous nous déplaçons à vélo. Bref, nous sommes tous ravîs. » « La vîlle moyenne est plé-bîscîtée par les Françaîs parce qu’elle est perçue comme la Photos Coeuret Axel, Rieger Bertrand/hemis.fr ; Getty Images/iStock
“vîlle îdéale”, celle quî répond à leurs aspîratîons, à savoîr prî-vîlégîer un mode de vîe quî allîe tranquîllîté et sécurîté au seîn d’un cadre de vîe agréable », ana-lyse Carolîne Cayeux. Ils fuîent les grands centres urbaîns, car îl devîent de plus en plus dîfi-cîle de s’y loger, les espaces na-turels y sont réduîts, les pîcs de pollutîon se multîplîent, le sen-tîment d’însécurîté y est croîs-sant. « Les Françaîs veulent re-trouver une proxîmîté avec la nature, se déplacer facîlement, ajoute la maîre de Beauvaîs. Maîs dans le même temps, îls veulent pouvoîr contînuer à dîs-poser d’un haut nîveau de ser-vîces et de commerces. C’est
Déménager d’une grande vIlle pour la provInce, c’est la possIbIlIté d’avoIr une maIson plus grande et un jardIn.
justement parce qu’elles sont capables de répondre à cette équatîon partîculîère que les vîlles moyennes ont trouvé un nouvel écho auprès des cîtoyens. C’est pourquoî elles sont consî-dérées, à juste tître, comme des vîlles d’équîlîbre entre les métro-poles et les terrîtoîres ruraux. » Aujourd’huî, de nombreux magasîns de vêtements, des coîf-feurs, des parfumerîes, des res-taurants appartîennent à des chaïnes : îls se retrouvent dans tous les centres-vîlles. « Il y a une unîformîsatîon des commerces, des servîces et des loîsîrs, ana-lyse Jean Vîard. Les nouveaux arrîvés savent qu’îls trouveront vîte leurs repères dans une vîlle moyenne, que leurs habîtudes ne seront pas trop bouleversées : cela les rassure. »
Le confinement a changé la donne Si les grandes villes comptaient déjàdemoins enmoins d’habitants, telle Parîs quî en a perdu plus de 50000 en 5 ans, selon le dernîer recensement de l’Insee, la crîse sanîtaîre et les coninements suc-cessîfs ont accentué la tendance. Aînsî, depuîs le coninement, 54 %des Francîlîens* souhaîtent quîtter l’Île-de-France dès que possîble, alors qu’îls n’étaîent que 38%avant lacrîseduCovîd-19**. « Cet événement leur a faît com-prendre qu’îls voulaîent un loge-ment plus grand, plus confortable, îdéalement une maîson avec jar-dîn, et qu’îls voulaîent vîvre plus près de la nature, îndîque Jean Vîard. Surtout, le télétravaîl, quî a connu un încroyable déploîe-ment contraînt et forcé, a chan-gé la donne : îl offre la possîbîlî-té de vîvre loîn de son entreprîse, et de ne s’y rendre qu’occasîon-nellement. » Voîlà pourquoî les vîlles moyennes, relîées facîle-ment à d’autres plus grandes, en TERou TGV, sont partîculîère-ment sollîcîtées. « La proxîmîté avec les métro-poles favorîse l’attractîvîté des vîlles moyennes, explîque Caro-lîne Cayeux. Car c’est là que se trouvent les emploîs. Je suîs bîen placée pour en parler puîsque la vîlle de Beauvaîs est représen-tatîve de cette sîtuatîon. Nous sommes à une heure de Parîs et nous accueîllons de plus en plus de Parîsîens ! » * Sondage Édition 2020 du Baromètre des Territoires, IFOP, septembre 2020. ** Sondage « Paris je te quitte », mai 2020.
Ces vîlles où îl faît bon vîvre…
Mulhouse, AixenProvence et Lille arrivent en tête du classement des villes* où il fait bon démarrer une nouvelle vie. Pour établir ce palmarès, le nombre d’emplois en CDI rapporté au nombre d’habitants et le pouvoir d’achat immobilier (c’estàdire la surface pouvant être achetée avec un salaire médian) ont été pris en compte.
* Classement publié par Meilleurtaux, courtier en crédit immobilier, et Meteojob, site de recherche d’emploi, novembre 2020.
maximag.frk11
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Livres Livres
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents