Almaviva du 23-04-2019

Almaviva du 23-04-2019

-

Presse
76 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 23 avril 2019
Langue Français
Signaler un problème
L’ART DE VIVRE SELON LE FIGARO
Innovation / Les designers composent avec le vivant. Mode masculine / Au-delà des normes. Entretien / Donatien Grau, l’art comme art de vivre. Auto / La folie du sur-mesure. Voyage / À l’hôtel comme à la maison.
Design EXTÉRIEUR JOUR
NUMÉRO 9 / MARDI 23 AVRIL 2019 / SUPPLÉMENT DU FIGARO N° 23 231 / COMMISSION PARITAIRE N° 0421C83022 / NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT N ° 9 / A V R I L 2 0 1 9
L’Ho Am ri e dzuoV n oy age .
louisvuitton.com
éditorial « Craquer le moule » Le 20 juin 2018, en avantpremière dans les colonnes duiFagor, Virgil Abloh expliquait qu’il aspirait à «la mode à l’instar d’un Steve Jobscraquer le moule de dans l’informatiquehomme pour Louis Vuit», à l’occasion de son premier défilé ton. D’aucuns ont tout de suite imaginé des vêtements dotés de technologies révolutionnaires. Mais le directeur artistique, premier designer afroaméricain à la tête d’une griffe internationale de cette envergure, ne parlait pas seulement de style. Et de dévoiler, le lendemain, une formidable collection printempsété 2019, intitulée « We are the world » avec des modèles de tous horizons comme manne quins. «Ce fut, de l’avis général, le climax du mouvement inclusif dans la mode. Une démarche qui s’affranchit des stéréotypes (d’âge, de genre, de langue, de reli gion,dorigine)enlesincluanttous,toutensadressantauconsommateuravecpour leitmotiv que chacun est différentla journaliste Valérie Guédon dans», décrypte les pages de ce supplément. Bien sûr, il y a du marketing dans cette tendance posi tive. Et, la plupart du temps, elle concerne des créations haut de gamme, loin C d’être à la portée de toutes les bourses. Mais, même à l’adresse des plus fortunés, reconnaissons que le luxe, longtemps, ne s’est soucié que de la partie occidentale 7 de cette population aisée ! Pour seul exemple : les grilles normalisées de tailles du prêtàporter européen sont établies, depuis son avènement à la fin des années 1960, à partir des mensurations moyennes d’Européens, alors que la plupart de nos prestigieuses griffes sont distribuées aux quatre coins du monde où sub sistent quelques flagrantes différences de morphologie. Et ne parlons pas de leurs images publicitaires qui mettent régulièrement en avant les mêmes stéréotypes. Certes, les castings des défilés sont déjà plus métissés. Mais la mode qui touche tout le monde – au propre comme au figuré – se doit d’aller encore plus loin. Mieux, elle doit montrer l’exemple à tous les niveaux de l’inclusion. En France, il y a d’ailleurs une organisation où la diversité est de mise depuis le premier jour : le e Festival international de la mode et de la photographie à Hyères dont la 34 édi tion se tient, du 25 au 29 avril, à la Villa Noailles. L’an passé, Kate Fichard, Flora Fixy et Julia Dessirier remportaient le Grand Prix dans la catégorie accessoires avec des bijoux créatifs intégrant des prothèses auditives. La surdité étant de fait un handicap – touchant plus de 10 % de la population française – dont on ne se soucie vraiment que lorsqu’elle vous touche personnellement. Tout comme les valeurs de l’inclusion que l’on peine parfois à défendre tant qu’on n’a pas été soi même exclu. Aussi la Villa Noailles estelle le cadre rêvé de notre série de mode, immaculée comme une page vierge ou un nouveau départ car, oui, ce souci d’une plus grande diversité qui pointe dans l’habillement masculin, c’est l’espoir d’une remise en question profonde qui dépasse le champ de la mode. FRÉDÉRIC MARTINBERNARD F / L ’ A R T D E V I V R E L E S E L O N I G A R OF
Costume imprimé en laine et coton et chemise rayée en coton, Alexander McQueen.
64
Chaise longue Patricia Urquiola pour Kettal. Remerciements à Truffaut Paris pour ses plantes.
sommaire
48
60
36
15 FLAIR interview // Anna Mouglalis instantanés // Sophie Delafontaine éclaireurs // Florence Lipszyc, Joséphine Fossey et Giulio Iacchetti généalogie // Concours de finesse métier // Défricheur d’excursions quartier // Juarez à Mexico City fétiches // Le printemps annonce la couleur chiffres // Le mois de mai en 7 nombres francparler // Trois chroniques de l’air du temps & Trois personnalités qui montent au front
36 tendance LE DESIGN CULTIVE SON JARDIN La frontière est de plus en plus floue entre l’intérieur et l’extérieur
44 innovation LAISSEZ POUSSER LES MATÉRIAUX MUTANTS
48 style L’INCLUSION, NOUVEAU MOTTO DE LA MODE MASCULINE Les jeunes et leur goût pour les cultures street poussent le luxe à élargir son discours
58 entretien DONATIEN GRAU « Les artistes sont nos nouveaux démiurges »
60 phénomène LE SURMESURE, PROCHAIN STANDARD DE L’AUTOMOBILE
64 voyage UN HÔTEL COMME UNE MAISON DE FAMILLE Entre resort et demeure d’amis, des weekends « toutcompris »
69 FICHES 4 hôtels dans un jardin de thé / 5 robes de mariée prêtes à porter / 4 solaires indémodables / 3 sites pour trouver un diamant de laboratoire...
74 focus LE MEILLEUR COUTEAU AU MONDE
(En couverture) Fauteuil Prince cord, en fonte d’aluminium, dossier et accoudoirs en métal, coussins déhoussables polyuréthane et plume d’oie, design Rodolfo Dordoni, Minotti. ALISTAIR TAYLORYOUNG ; BENTLEY ; PHILIPPE GARCIA ; MICHEL FLIaGmUEpTe Mooon, structure aluminium, diffuseur polyéthylène à 4 intensités, design Tristan Lohner, Fermob. Sellette Zag, en acier, design Toni Grilo, Roche Bobois.
F / L ’ A R T D E V I V R E S E L O N L E F I G A R O
9
COLLECTION PERSONNELLE
forces vives
COULISSES DE LA SÉRIE MODE HOMME rédéric MartinBernard, spécialiste de la mode masculine auFigaro, s’est intéressé à l’éclatement des normes et à l’inclusion qui caractérisent le luxe aujourd’hui. Le styliste David Duval, avec lequel il travaille main dans la F main depuis des années, a alors imaginé un vestiaire immaculé, comme une page blanche. La grâce du manne quin grec Nikos, albinos, souligne le propos, tout comme le cadre enchanteur de la villa Noailles lavée par le soleil méditerranéen. Mais là ne sont que les ingrédients. Il fallait un chef habile de talent pour que le résultat soit savou reux. Le photographe Alistair TaylorYoung, qui parcourt le monde depuis vingt ans pour Condé Nast Traveler et produit également des campagnes pour les plus grands noms du luxe, a relevé le défi en dosant avec brio les éléments du décor, la singularité du modèle et le stylisme monochromatique.
Ont collaboré à ce numéro :
Catherine Deydier, Valérie Duponchelle, Valérie Faust, Anne Fulda, MarieGabrielle Graffin, Valérie Guédon, Margot Guicheteau, Charles Jaigu, Vincent Jolly, Marie Létang, Ivan Letessier, Frédéric MartinBernard, MarieAngélique Ozanne, Sylvain Reisser, Catherine SaintJean, Didier Sanz, JeanBaptiste Semerdjian, JeanRené Van der Plaetsen et Émilie Veyretout(TEXTES), Michel Figuet, Philippe Garcia, Jacques Giaume et Alistair TaylorYoung(PHOTOS), Olivier Cailleau et André de Chastenet(ILLUSTRATIONS), Isabelle Blondel(SERVICE PHOTO), Valentine d’Abbans, Mathilde Camps et David Duval , Éric Belloc et Amira Sehic , Élisabeth Marais , les réviseurs et le service imagerie. (STYLISME) (MISE EN PAGE) (ASSISTANTE)
L’ART DE VIVRE SELON LE FIGARO
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Marc Feuillée DIRECTEUR DES RÉDACTIONS Alexis Brézet DIRECTRICE DE LA RÉDACTION AnneSophie von Claer DIRECTEUR ÉDITORIAL Pierre Doncieux DIRECTEUR ARTISTIQUE Philippe Gruson
DIRECTRICE DE L’ÉDITION Anne HuetWuillème COORDINATRICE ÉDITORIALE Élodie Baërd RÉDACTEUR EN CHEF PHOTO Stéphane Correa ÉDITEUR Robert Mergui
FL ’ A R T D E  / L E F I G A R OV I V R E S E L O N
MEDIA.figaro PRÉSIDENTE Aurore Domont DIRECTRICE DÉLÉGUÉE Chantal Follainde Saint Salvy www.lefigaro.fr/lifestyle 14, boulevard Haussmann 75438 Paris Cedex 09 Imprimé par Groupe Maury Imprimeur, 45 330 Malesherbes. CPPAP N° 0421 C 83022. Dépôt légal à parution. ISSN 08125852 Origine du papier :Finlande.Taux de fibres recyclées :0 %.Eutrophisation :Ptot 0,010 kg/tonne de papier.
11