Figaro Scope du 02-10-2019

Figaro Scope du 02-10-2019

-

Presse
36 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 02 octobre 2019
Langue Français
Signaler un problème

La 3e édition de « Jardins
ouverts » se tient les 5 et
6 octobre en région parisienne.
Pour ne rien manquer, voici
une sélection d’événements
qui mêle judicieusement
la culture des plantes SSCOPECOPE avec celle des artistes.+
S COPE
PROGRAMME DE L’ÎLE-DE-FRANCE
Toutes les cultures
poussent au jardin
La ferme urbaine
de Saint-Denis.SCOPE
iledefrance.fr/jardinsouvertsSCOPE
● RESTOS ● EXPOS ● CINÉMA ● THÉÂTRE ● MUSIQU E
SCOPE +
E3 ÉDITION
DE JARDINS L’emblématique
french cancan OUVERTS
du Moulin Rouge.
CAHIER CENTRAL
S COPE
Ça c’est Paris !
eAlors que le Moulin Rouge célèbre gaillardement son 130 anniversaire,
la rédaction du « Figaroscope » passe les cabarets au banc d’essai.
RESTAURANTSL’ESCAPADEMON QUARTIER
LES 100 PLATS À GOÛTERBRUXELLES LES BONNES ADRESSES
E UNE FOIS DANS SA VIE CÉLÈBRE L’ART DE CATEL DANS LE XIX .
P. 4 P. 16P. 22
NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT – VENDU UNIQUEMENT DANS LES DÉPARTEMENTS 60, 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95 MERCREDI 2 OCTOBRE 2019 LE FIGARO N° 23368 CAHIER N°5 WWW.FIGAROSCOPE.FR
duofluo design graphique NE PEUT ÊTRE VENDU SÉPARÉMENT – VENDU UNIQUEMENT DANS LES DÉPARTEMENTS 60, 75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95 MERCREDI 2 OCTOBRE 2019 LE FIGARO N° 23 368 CAHIER N°4 WWW.FIGAROSCOPE.FR
FERME URBAINE SAINT-DENISÉDITO NOTRE SÉLECTION
Les ailes de
la renommée
PAR OLIVIER DELCROIX
RÉDACTEUR EN CHEF
Neso 2 Biennalelles tournent, elles tournent
les ailes du Moulin Rouge, Le nouveau bar à cocktails Némo
comme celle de la renommée. du chef Guillaume
La nouvelle édition E Déjà cent trente ans que ce Sanchez, qui fait entrer la mixologie
de la Biennale des arts numériques cabaret parisien et ses froufrous satinés dans l’ère de la gastronomie.
programmée dans une quarantaine de font tourner « tous les moulins de mon À deux pas de Neso, son adresse
lieux en Île-de-France pose la question : cœur », comme le chantait si bien étoilée, Neso 2, de l’autre côté
Le genre humain est-il appelé à être Michel Legrand. Ce cher Legrand avait de la rue Papillon, le chef créatif
d’ailleurs composé la bande originale remplacé ? Performances, concerts, au look gothique propose une carte
d’un beau film de Jacques Demy, Lola, expos abordent l’IA, la robotisation… saisonnière courte de cocktails à base
où Anouk Aimée incarnait une gracieuse de produits fermentés. À découvrir… Soirée de lancement au Trianon le 3 oct.
danseuse de cabaret, jouant avec un boa E3, RUE PAPILLON (XI ). DE 18 H À 21 H. DU 3 OCT. AU 9 FÉV. WWW.BIENNALENEMO.FR
en plumes, cintrée dans une guêpière
tout en dentelle et satin…
eCe 130 anniversaire du Moulin Rouge
coïncide avec celui de la naissance de
la tour Eiffel. En voilà une surprise ! Sans
compter qu’il s’agit de l’année même
de l’Exposition universelle de 1889…
qui fit définitivement basculer Paris dans
la modernité. L ’occasion était trop belle
pour la rédaction du Figaroscope
d’examiner de près les cabarets de la
capitale. Loin de l’imagerie séduisante -
mais un tantinet kitsch - véhiculée
par le film de Baz Luhrmann avec L’art au Voyage dans
Nicole Kidman, qu’en est-il aujourd’hui
du Crazy Horse, du Lido, de Madame Peninsula les Étoiles
Arthur, du Paradis Latin ou encore Le palace parisien met Les Maisons du voyage
Michou (qui fut d’ailleurs fait chevalier en avant trois artistes contemporains organisent une conférence,
de la Légion d’honneur par le cher dans ses murs jusqu’au 15 novembre « Chine : retour sur le mouvement
et regretté Jacques Chirac, en 2005) ? dans le cadre de son programme artistique Les Étoiles et son
Sont-ils encore à la hauteur international « Art in Resonance ». héritage », autour de l’exposition
de leur réputation et de celle du french On découvre les créations photos « Les Étoiles, 1979-2019.
cancan endiablé ? Lumière tamisée, de la Française Élise Morin, Pionniers de l’art contemporain
tenues légères, plumes, strass, paillettes de la Japonaise Saya Woolfalk (photo) eren Chine » (jusqu’au 1 février 2020),
et chorégraphies contemporaines : et du Chilien Ivan Navarro (artiste
évoquant le premier courant d’art passage en revue d’une délicieuse renommé de la galerie Templon).
contemporain chinois.tradition française, parisienne même… JUSQU’AU 15 NOV. À L’HÔTEL PENINSULA,
EE19, AVENUE KLÉBER (XVI ). LE 8 OCT. À 18 H 30. 76, RUE BONAPARTE (VI ). pas uniquement réservée aux touristes ! ❚ WWW.PENINSULA.COM WWW.MAISONSDUVOYAGE.COM
Directeur de la publication : Marc Feuillée - Directeur des rédactions : Alexis Brézet - Directeur adjoint : Bertrand de Saint Vincent - Rédacteur en chef : Olivier Delcroix
Directrice adjointe à l’édition : Anne Huet-Wuillème Éditeur : Robert Mergui. - Rédaction : Figaroscope, 14, boulevard Haussmann, 75438 Paris cedex 09. Tél: 01 57 08 50 00
Publicité direction commerciale : Frédéric Benaim. Tél.: 01 56 52 25 34. - Commission paritaire : 0421 C83022 Impression : L’imprimerie, 79, route de Roissy, 93290 Tremblay-en-France.
Origine du papier : Suisse. Taux de fibre recyclées : 100%. Ce cahier est imprimé sur un papier PERLEN porteur de l’Ecolabel européen sous le numéro DE/011/074.
Eutrophisation : Ptot 0.006 kg/tonne de papier
FIGAROSCOPE DU MERCREDI 2 AU 8 OCTOBRE 20192
MERCREDI
JEUDI2
OCTOBRE VENDREDI3
OCTOBRE 4
OCTOBRE
LUNDI
MARDI7
OCTOBRE 8
OCTOBRE
PHOTO DE COUVERTURE : S. BERTRAND/MOULIN ROUGE ET F.C.G./STOCK.ADOBE. CI-CONTRE : COM. YASUSHI KATO, GALERNA FOTO, NESO 2, ACHROMATIK, NATHANIEL WILLSON, MAISONS DU VOYAGE, SCOOPDYGANOTRE SÉLECTION 2 AU 8 OCTOBRE
Kidscope : Nuit blanche Qatar Prix
Depuis 2002, déambulation de l’Arc
Paris fait sa nocturne.
Dans le cadre du festival Cette année, ce sera une parade de Triomphe
« Vendanges et arts de la rue » de artistique et populaire, parcourue Rendez-vous incontournable de l’une Suresnes, la compagnie Les Grandes par une myriade d’artistes
des grandes courses de chevaux, née Personnes dévoile son bestiaire ayant fait de la circulation
en 1920. L ’hippodrome de Longchamps décalé. Circassiens, plasticiens leur pratique artistique. Le public
va vibrer au son des galops de cette et comédiens donnent vie à de drôles se verra offrir l’expérience inédite
e98 édition et suivre la jument Enable d’animaux anthropomorphes plus du périphérique transformé
et le jockey Lanfranco Dettori, surprenants les uns que les autres. en vélodrome lumineux.
qui tenteront un triplé historique. DU 4 AU 6 OCT. DIM. 14 H ET 17 H LE 5 OCT. DE 19 H À 7 H DU MATIN
DANS TOUT PARIS. WWW.PARIS.FR 5 ET 6 OCT. WWW.PARISLONGCHAMP.COMÀ SURESNES (92). WWW.SURESNES.FR
ET5 6OCTOBRE /HIPPODROME PARISLONGCHAMP
*LA MEILLEURECOURSE AU MONDE
RÉSERVEZ SURPRIXARCDETRIOMPHE.COM
*Classement2018Longines-FédérationInternationaledesAutoritésHippiques.FranceGalopAssociationLoi1901,Boulogne(92100)RCS401415500.
DU MERCREDI 2 AU 8 OCTOBRE 2019 FIGAROSCOPE 3
VENDREDI
SAMEDI4
DIMANCHEOCTOBRE 5
OCTOBRE 6
OCTOBREBruxelles
Paris
L’ESCAPADE
Bruxelles
OÙ DORMIR ?
À l’hôtel
The Dominican. Si proche, si différente
Une demeure arty
installée dans une L’actualité culturelle de la capitale belge, riche et décalée,
ancienne abbaye ne cesse de nous surprendre. De Bozar à la Patinoire royale,
dominicaine
immersion en toute décontraction. edu XV siècle, qui
Méconnu en France, Yves Zurstrassen fut aussi le domicile
est exposé au Palais des beaux-arts et l’atelier du fameux
de Bruxelles jusqu’au 12 janvier.
peintre
JacquesLouis David. Situé
dans le quartier
culturel de la ville, PAR SOPHIE DE SANTIS nos Xippas -, exposé en majesté à rugosité et une profondeur aux
huisdesantis@lefigaro.fr Bozar, Palais des beaux-arts (jus- cette adresse les en jaune vif, en noir et blanc ou
qu’au 12 janv., www.bozar.be). au design élégant rouge profond. Dans son superbe
L’artiste de 63 ans, vivant et cha- allie confort et atelier de béton et de verre à Uccle,
e dynamisme culturel de rismatique, évolue dans l’abstrac- accueil sympathique. Zurstrassen peint en écoutant du
tion depuis 40 ans, explorant les jazz, passionnément. Un rythmeBruxelles n’est plus à Le petit plus :
formes et les couleurs à travers dif- syncopé que l’on retrouve dans tou-vanter. Ville européenne le patio intérieur.
férentes techniques. tes ses toiles.L par excellence, au carre- Chambre double
four des cultures latines et nordi- Aujourd’hui, sous l’impulsion du Non loin de Bozar, on fait une halte à à partir
ques, la capitale belge est à notre commissaire français Olivier Kaep- la Patinoire royale (www.prvbgalle-de 284 €.
portée. Si proche (1 h 22 en Thalys) pelin, spécialiste de la figuration li- ry.com) où Valérie Bach met à l’hon-Rue Léopold 9,
et pourtant dépaysante (et pas seu- bre, le travail d’Yves Zurstrassen neur, dans son bel espace postindus-Bruxelles.
lement pour des raisons fiscales !). prend une dimension muséale. Met- triel, la peinture belge de l’après-Tél. : + 32 2 203 08 08.
Plus libre, moins sage, dans l’art, la tant l’accent sur les dix dernières guerre, « Abstractions en temps de the-dominican.
BD, le surréalisme, l’architecture années de sa carrière, dans un par- paix (1945-1975) », jusqu’au 7 dé-brussels-hotels.net
de Horta… Autant de raisons de cours à rebours intitulé « Free », on cembre. Parmi les 250 œuvres, on
faire un saut en Belgique. Et de découvre des toiles grand format note quelques perles de Berthe
Dupartir à la rencontre d’Yves Zurs- puissantes et optiques grâce à des bail, Gisèle Van Lange ou encore les
trassen, un peintre méconnu en effets de perforation au pochoir. œuvres sur papier de Jo Delahaut.
France – pourtant représenté par Plusieurs strates obtenues par des Après la visite, on peut déjeuner dans
une grande galerie parisienne Re- collages et décollages donnent une la cour jardin. En prenant son temps. ❚
FIGAROSCOPE DU MERCREDI 2 AU 8 OCTOBRE 20194
F.C.G./STOCK.ADOBE.COM ; COLL. PERSONNELLELesJustes
Tragédiemusicaled’aprèslapièced’AlbertCamus ADAPTATION AVEC
ETMISEENSCÈNE
MarcZinga,
AbdAlMalik
SabrinaOuazani,5au19octobre2019 MUSIQUE LyesSalem,Youssef
BilaletWallen Hajdi,KaridjaTouré,
FrédéricChau,Avecl’aimableparticipation
artistiquede ClotildeCourau,
Emmanuel CamilleJouannest,
Demarcy-Mota MatteoFalkone,
ThéâtredelaVille–Paris MontassarAlaya.
Avecunchœurcomposédejeunesamateurs
–ProductionduThéâtreduChâtelet,
enco-productionavecleThéâtredelaVille
–Audiodescriptionsles13octobreà15het17octobreà20h
chatelet.comJEPRENDSMAPLACE
Créditphoto:F.Coste,T.Amouroux,dbcreation.be,R.Armando,M.Moutier,RichardSchroeder/GettyImages–Design:GraphéineUN VERRE A VEC...
Macha Makeïeff
La rêveuse
provençale
Née à Marseille d’une mère italienne et d’un père russe,
la directrice du Théâtre national de la Criée revisite
le mythe Lewis Carroll au TGP de Saint-Denis
jusqu’au 7 octobre. PAR PHILIBERT HUMM phumm@lefigaro.fr
Le lieu parisien qui vous donne u’est-ce que je vous offre ?
des boutons ?Un café crème parce
que je retourne travailler. Les escaliers de l’Opéra Bastille. La Q Sinon, je vous aurais salle est magnifique, les spectacles
demandé un verre de saint-joseph. admirables, mais l’escalier n’est pas
Ou un mouton-rothschild. Rouge. à la hauteur. L’architecte s’est planté.
Un escalier qui mène à l’Opéra, ce
Quelle musique devrait être comme une promesse.
pour vous accompagner ?
Je peux écouter le même artiste La dernière appli ou site Internet
en boucle jusqu’à épuisement. que vous consultez le soir venu ?
En ce moment, c’est Prokofiev Sans doute un site de cinéma.
qui me charme absolument.
Et puis j’adore la pop. Brian Molko, En cas de fringale nocturne…
Radiohead et tout un tas de gens que Je dévore les navettes qu’on trouve
mon fils de 22 ans me fait découvrir, au Four des Navettes,
et dont je m’empresse rue Saint-Victor,
d’oublier les noms. à Marseille.
Bio Express
Qu’est-ce qui vous Une série ou un film
1953retient (encore) la nuit ? avant de dormir…
Naissance à Marseille.Ma nature profonde ! Une série. The Crown.
Je me repasse les Quant aux films,
1978spectacles dans la tête, ça va faire snob, mais
Rencontre ça me tient éveillée. je vénère Béla Tarr.
de Jérôme Deschamps
avec qui elle créera Le lieu parisien Le rêve que vous
l’année suivante qui vous donne aimeriez réaliser ?
« Les Deschiens ».des frissons. J’aimerais débarquer
La fontaine de à New York en bateau.
2011l’Observatoire, au bout Mais je tiens à ce que
Nomination à la tête du jardin des Grands- cela reste un rêve.
du Théâtre national Explorateurs. Parce
de Marseille, La Criée.que j’y ai de très bons La question
souvenirs et que c’est que vous auriez aimé
comme un petit bout 2019 que je vous pose ?
du monde en plein Création de « Lewis Quel est le dernier
Paris. Mais surtout versus Alice », tableau qui vous ait
parce que c’est un des d’après l’œuvre ému ? Et j’aurais
rares endroits où je sais de Lewis Carroll. répondu n’importe
aller sans me perdre. quel Barcelo. ❚
ERENDEZ-VOUS DONNÉ AU BAR DE L’HÔTEL INTERCONTINENTAL PARIS LE GRAND (2, RUE SCRIBE, IX . TÉL. : 01 40 07 32 32)
FIGAROSCOPE DU MERCREDI 2 AU 8 OCTOBRE 20196
SELFIES DE MACHA MAKEÏEFF L’ÉVÉNEMENT
Les
cabarets
à la fête
Qui a dit que les cabarets parisiens étaient
réservés aux touristes ? Pourquoi se priver
de la magie des costumes et des paillettes
que ces institutions proposent
avec des shows festifs et des offres
de plus en plus attractives ?
Focus sur des machines à rêves uniques.
Le Moulin Rouge
e Moulin Rouge a 130 ans, le 1889, l’année de l’Exposition univer- d’origine, ses colonnes Morris avec
bel âge. Celui de la tour Eiffel, selle. L’année qui fait basculer Paris les affiches des artistes qui se sontL aussi. Nés tous les deux en dans la modernité, un siècle après la produits sur cette scène, devenue
Révolution française. Deux symboles mythique.
de la Belle Époque qui feront de Aujourd’hui, le Moulin Rouge
pourParis, avec la transformation urbaine suit la légende avec la revue Féerie, ou
pilotée par le baron Haussmann, la une débauche éblouissante de
plucapitale la plus attractive du mes, strass et paillettes, décors
magimoment. ques, attractions originales et surtout
C’est dans ce contexte stimulant que une troupe de 60 artistes issus du
le Moulin Rouge ouvre ses portes le monde entier qui se produit deux fois
6 octobre 1889, sous la direction du par soir dans la grande tradition
frantandem emblématique Oller-Zidler, çaise du music-hall. Même si la revue
qui lance le pari audacieux de faire date de 1999 (pour un budget de
Le Moulin du Moulin Rouge « le palais de la dan- 8 millions d’euros), elle est
régulièrese et de la femme » et un cabaret ment réactualisée. Les ateliers deRouge reste
« plus luxueux, plus grand et plus élé- plumassiers, brodeurs, bottiers…“le seul cabaret gant » que ceux qui existaient alors. poursuivent la tradition du cousu
Pari réussi pour le cabaret de la butte à figurer main pour les quelque 1 000
costuMontmartre, devenu un haut lieu de mes et accessoires du show. Côté cui-dans un guide
la fête parisienne, immortalisé par sine, de grands efforts ont été faits
gastronomiqueToulouse-Lautrec (dont on verra une pour conjurer la mauvaise réputation”grande rétrospective, « Toulouse- des dîners-spectacles. Avec l’arrivée
Lautrec. Résolument moderne », à du chef David Le Quellec, entouré par
partir du 9 octobre au Grand Palais). une brigade de 25 personnes, le
MouQui dit Moulin Rouge, dit french lin Rouge peut s’enorgueillir d’avoir
cancan endiablé, toujours exécuté décroché deux toques au
par les Doriss Girls (1,75 m au mini- Gault&Millau et une note de 14/20. Il
mum) et les Doriss Dancers, à la sou- reste le seul cabaret à figurer dans un
plesse acrobatique impressionnante. guide gastronomique. Malgré la
grosLa fascination du lieu vient égale- se cavalerie - 500 repas sont servis en
ment de la salle au décor Belle moyenne par soir ! -, le niveau de
Époque, avec ses fresques murales qualité tient son rang.
FIGAROSCOPE DU MERCREDI 2 AU 8 OCTOBRE 20198
MOULIN ROUGE/SANDIE BERTRAND, PICS-PASCALINE LABARREREL’ÉVÉNEMENT
Le Moulin Rouge fête
cette année ses 130 ans Le Lido
(à gauche).
Au Lido (à droite),
Si les Parisiens ont généralement ichée en haut des Champs- Avec pour la troupe des 45 artistes sur la troupe des 45 artistes
tendance à bouder les cabarets et Élysées, la petite entrée est scène, deux shows, l’un à 21 h l’autre à sur scène assure
leur revue à grand spectacle aux ta- n partagée avec l’UGC Norman- 23 h. Dans ces conditions, tous sont des deux shows par jour.
rifs de luxe, la tendance commence à die. C’est un peu bizarre, surtout un soir athlètes de haut niveau. Les trente
mis’inverser grâce aux offres plus sou- où le Tout-Paris se presse pour l’avant- nutes entre les deux revues permettent
première de Joker, mais, passé les cinq juste de se repoudrer, de s’assouplir ples et plus avantageuses proposées.
premiers mètres, on se plonge avec cu- avec le TRX accroché en coulisses et de À l’occasion de ses 130 ans, le 6
ocriosité dans un autre monde. Celui s’hydrater. À 19 h 30, il est temps de tobre à 20 h, la troupe du Moulin
qu’on croyait réservé à nos grands-pa- prendre place dans l’ancienne grande Rouge sortira exceptionnellement de
rents suédois pour qui une visite à Paris salle de cinéma. Les tables, éclairées par ses murs pour offrir au public un son
incluait forcément une soirée au Lido. une lampe en strass, sont disposées et lumière sur la place Blanche, ainsi
Tapis bleu roi étoilé, murs dorés pixéli- dans des box en arc de cercle. Une ma-qu’un « mapping » sur sa façade. Le
sés, miroir au plafond et d’emblée l’un jorité de sexagénaires, un couple de ri-clou de cette minireprésentation sera
de ces énormes lustres à faire pâlir de ches sud-américains dans la trentaine, un french cancan haut en couleur
Les « gilets jalousie Louis II de Bavière. Sans s’en des bandes venus fêter un anniversaire exécuté par une cinquantaine
d’arrendre compte, le visiteur vient de (trois Happy Birthday au micro, ce soir-tistes. Attention, le spectacle (gra- jaunes » ont
franchir un sas de deux énormes portes là ) et des jeunes Japonais branchés. Sur tuit) ne durera que dix minutes. Il ne “beau cibler blindées, construites sur mesure après la scène, un orchestre mécanique (seuls faut pas rater ça !
l’attentat du Bataclan. Pour les « gilets deux exemplaires dans le monde) ac-Tarifs : dîner-spectacle dès 19 h, à régulièrement
jaunes », une grille suffit. « Ils ont beau compagne un chanteur qui enchaîne partir de 185 € ; revue avec cham- les
Champscibler régulièrement les Champs-Élysées, Mon amant de Saint-Jean par Édith Piaf pagne à 21 h et 23 h, à partir de
Élysées, les touristes viennent, le Lido a toujours été et Get Lucky de Pharrell Williams. Les 87 € ; revue seule à 21 h et 23 h, à
plein le week-end », assure un maître convives se lèvent pour danser sans partir de 77 €. S. DE S. les touristes
d’hôtel avec vingt-six ans de maison en chichi tandis que le ballet des commis
viennent, tenue sombre et cravate dorée. Comme apporte les plats. Pour nous, un tour-LE PLUS : la beauté époustouflante
son chef de rang et la dame blonde aux teau aneth pastèque tout en fraîcheur des costumes. L’excellence de la le Lido
produits dérivés, le personnel est d’une comme promis, un veau avec légumes troupe des danseurs. Et surtout le ta- a toujours
gentillesse confondante. Le Lido est une et un vacherin aux abricots. Moins bon lent des cancaneuses et cancaneurs.
été plein maison où d’emblée on se sent bien. On qu’en business sur Air France mais cor-LE MOINS : le texte des chansons
en oublie le côté industriel, la multina- rect. Pour les Parisiens, la formule en français, assez rudimentaires. le week-end
tionale Sodexo aux manettes, les deux show-boisson est le mieux. La pénom-Le Moulin Rouge, ”
Un maître d’hôtel e services de 1 132 couverts tous les soirs, bre se fait. 82, bd de Clichy (XVIII ).
du Lido sept jours sur sept, 365 jours par an. .../...Tél. : 01 53 09 82 82.
DU MERCREDI 2 AU 8 OCTOBRE 2019 FIGAROSCOPE 9Les tables près de la scène descendent
lentement dans le sol. C’est parti pour
90 minutes de revue menée tambour
battant. Il y a cinq ans, Franco Dragone
a modernisé le genre tout en conservant
les clichés sur Paris qui font plaisir aux
touristes. La musique signée Yvan
Cassar (directeur musical de Mylène
Farmer et de Johnny Hallyday) tire vers
Adele, Amy Winehouse et Zaz. Les
contorsionnistes Iuliia Palii et Igor
Gavva et les patineurs Maxime Combès et
Solenne Bachelet déclenchent des
applaudissements mérités. Les
BlueBellGirls, sourire charmeur, 1,75 au
minimum, sont aussi à l’aise en string à
strass qu’en punkettes. Amalya,
repérée dans « The Voice », chante très bien. Ci-dessus :
Certains tableaux comme le jeu d’om- Chez Madame Arthur, Madame Arthur
bres chinoises et celui des danseuses Patachtouille, alias
accrochées à un lustre géant sont for- Julien Fanthou, fait
preuve d’une présence midables. Rien à dire : au Lido, les lignes ès 20 heures, une foule pailletés dorés. Ses perruques sont
scénique extraordinaire. sont aussi impeccables que celles de compacte patiente devant dignes de celle de Cher. D’une
À droite : Sylvie Vartan A Chorus Line. D les portes rouges de Mada- présence scénique extraordinaire,
version Michou fait partie
Dîner à 19 h, spectacle à 21 h, de 130 à me Arthur (installé dans les murs il est à la fois espiègle et mélanco-des interprétations
240 € ; spectacle avec champagne ou du Divan du Monde). Le public, lique. Son répertoire va des chan-les plus réussies
plutôt chic et branché, entre 35 et sons réalistes interlopes de la fincocktail du mixologue Nico de Soto de du célèbre cabaret.
e50 ans, est déjà de bonne humeur. du XIXl’Experimental Hotel Club , 85 €. L. L. siècle à nos jours. Sa
verMadame Arthur est l’un des lieux sion déjantée de Champagne de
où l’on s’amuse le plus à Paris. CeLE PLUS : la gentillesse du personnel, Jacques Higelin mérite, à elle
seusoir, nos artistes préférés sont àle haut niveau des BlueBellGirls et des le, le déplacement. Oiseau Joli,
l’affiche. Patachtouille, alias JulienBlueBoys. alias Gérald Bazin, attrape son
acFanthou, ancien ouvreur bien cordéon. Le virtuose Charly Voo-LE MOINS : on est assis un peu serrés. Réservez vos places
connu des mélomanes de l’Opéra doo se met au piano. Une créatureLido, 116 bis, av. des Champs-Élysées Paris pour Le Lido sur
e www.ticketac.com de Paris, arbore barbe et sourcils aux jambes interminables s’avan-(VIII ). www.lido.fr
ce. C’est Miss Morian, à la langue
aussi acérée que ses stilettos.
« Bonsoir, les minous et les
minettes, quelle ambiance ! enchaîne Co-LE NOUVEAU SPE CT ACLE D’HE CTOR OBALK
rinne, en perruque crantée années
1920. En voiture, Simone, c’est
Michel qui klaxonne. »
Lors de la réouverture de MadameTOUTE L’ HISTOIRE
Arthur, fin 2015, la troupe chantait
devant quatre personnes.
Aujourd’hui, grâce au bouche-à-oreille, le
cabaret est plein à craquer. De Caro-DE LA PEINTURE
line Loeb à Lio, les invités sont
nombreux. De toutes nos adresses, c’est
celle qui a le mieux réinventé laEN MOINS DE grande tradition du cabaret parisien,
en rajeunissant le public.
Tarifs : 20 € l’entrée (debout) ou 60 €
(assis avec plat et dessert). Show mer.,DEUX HEURE S
jeu., ven. et sam. à 20 h et 23 h. L. L.
LE PLUS : la finesse des chansons,
les répliques qui fusent, la bonne
humeur générale.
LE MOINS : depuis que le succès est
« C ’est tr ès tr ès dr ôle et tr ès tr ès riche ! »
là, le videur à l’entrée se permet
d’être désagréable avec les habitués.« Unspect acle fa milial :p assionnant st and’up en images et en musique ! »
Madame Arthur,
e75 bis, rue des Martyrs (XVIII ).Théâtred e L’ A t elier INFOS ET RÉ SERVAT IONS SUR grand-art.online
www.divandumonde.com
FIGAROSCOPE DU MERCREDI 2 AU 8 OCTOBRE 201910
BRUNO GASPERINI/MADAME ARTHUR, CABARET MICHOU