Ideat du 18-12-2021
334 pages
Français

Ideat du 18-12-2021 , magazine presse

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
334 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 18 décembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 52 Mo

Exrait

Design Big-Game : good job ! Les 15 designers qui font le design suisse Le graphisme, spécialité Helvetica ?
Lifestyle 4 maisons au sommet De Caran d’Ache à Vitra, les stars helvétiques
Trips Les plus beaux hôtels de Suisse Week-end arty à Lausanne Zurich : sehr chic !
L 12525F:5,90 151  RD
S P É C I A L S U I S S E
TENDANCES DÉCO 30 pages de luminaires. Literie et linge de maison : toutes les nouveautés
S P É C I A L C A D E A U X 1 5 PA G E S
L E P L U S S U I S S E D E S M A G A Z I N E S D E D É C O_ _ _ _ _ o N 1 5 1 - D é c e m b r e 2 0 2 1 -J a n v i e r 2 0 2 2 - 5 ,9 0 € - w w w. i d e a t .f r
*ÉVEILLEZVOUS À L’AMOUR
B O U T I Q U E E N L I G N E D I O R . C O M
Stevens Frémont Stevens a débuté sa carrière chez Sygma mais s’est intéressé très tôt à la presse lifestyle et dé-coration. Il s’est lancé parallèlement dans le tour-nage de films pour différentes agences de com-munication. Pour IDEAT etThe Good Life,il part régulièrement en reportage dans des villes aussi variées que Rio de Janeiro, Minneapolis ou Pa-lerme. Cette fois-ci, c’est de Lausanne qu’il nous a rapporté les premières images du centre cultu-rel Plateforme 10(p. 244).De belles perspectives !
Marie Godfrain Sa passion pour les objets beaux et bien conçus l’a amenée à prêcher la bonne parole du design dansM, le magazine du Mondeet IDEAT. Elle y décrypte les codes de la création contemporaine, enquête sur les modes de fabrication du design et déchiffre la façon dont il est désormais au cœur de tout processus d’in-novation pour mieux répondre aux nouveaux usages. Dans ce numéro, elle nous explique pourquoi les Suisses sont si doués en graphisme(p. 148)et passe en revue leurs meilleures écoles(p. 144).
Maïa Morgensztern Historienne de l’art de formation, Maïa a travaillé avec Bob Wilson et la Smithsonian Institution outre-Atlan-tique, avant de se poser à Londres comme journaliste pour des revues internationales et conseillère culture pour les entreprises. Art, cinéma, design, mode, voyage… elle s’intéresse aux points de rencontre entre les disciplines. Pour ce numéro, elle nous in-troduit dans le club très fermé des Soho Houses, qui ouvrent une adresse à Paris(p. 82),ainsi qu’au Silencio des prés, qui prend le jour pour la nuit(p. 86).
Olivier Reneau Auteur régulier d’IDEAT, Olivier Reneau écrit depuis vingt ans sur les thématiques liées à l’art de vivre, l’art, l’architecture et le design. Et s’intéresse à des domaines aussi variés que l’automobile, la cuisine, la mixologie… Pour nous, il a découvert en avant-pre-mière Plateforme 10, nouveau hub culturel et archi-tectural qui transforme Lausanne(p. 244)en étape in-contournable des amoureux de l’art. Il a enfin recueilli les meilleurs spots de la ville de Chantal Prod’Hom, directrice du musée d’Art et de Design(p. 330).
© POLSKEY
IDNOS CONTRIBUTEURS
AnneFrance Berthelon Globe-trotteuse écumant lesdesign weekset dé-codant les tendances marketing et lifestyle pour la presse ou les bureaux de style, Anne-France Ber-thelon se passionne pour le design en tant qu’éco-système global. Pour notre spécial Suisse, elle s’est penchée sur la spécificité des designers du pays (p. 136),mais elle a aussi pris le temps de découvrir la superbe exposition sur Sottsass à Beaubourg (p. 34)de nous rapporter quelques pépites et scandinaves de la foire de Copenhague(p. 42).
Bruno Comtesse Bruno est né et vit à Paris. Photographe, il colla-bore avec la presse lifestyle en France comme à l’étranger, ainsi qu’à1 Epok formidable,webzine et revue. Il a réalisé de nombreuses campagnes publicitaires primées, conçu plusieurs expositions de photos d’architecture, dont une qui a fait l’ob-jet du livre75016/75116.Pour ce numéro il est allé attraper la lumière de Zurich(p. 226),entre lac et montagne, mais aussi les visages de ceux qui font le buzz dans les quartiers branchés de la ville.
Serge Gleizes Journaliste et auteur, Serge collabore depuis plus de vingt ans avec la presse décoration et s’intéresse au-tant aux maisons d’autrefois qu’à celles d’aujourd’hui. Ses deux derniers ouvrages :Habitat – 50 ans,publié aux éditions du Chêne, et un premier livre consacré à la maison Pierre Frey, paru aux Éditions de La Mar-tinière. Pour ce numéro, il partage la superbe expo-sition du MAD sur Cartier et les arts de l’Islam(p. 74)et passe en revue les plus belles marques de linge © XAdVIeERmBaiEsJoOnTet de literie(dossier p. 305).
Nathalie Nort Nathalie a passé son adolescence à répertorier an-tiquaires, créateurs, disquaires et cafés installés au-tour du « trou des Halles ». Depuis vingt ans, elle chine pour la presse les spots et les gens qui feront le buzz. Pour nous, elle a repéré les tables parisiennes qui font la fête(p. 88),trois chefs qui dévoilent leurs recettes(p. 90) et trois hôtels en région bien dans l’époque(p. 92).À Zurich, elle nous a concocté un iti-néraire lifestyle qui mêle bon design, architecture avant-gardiste et tables de choix(p. 226).
3
Bubble 2.Canapé 34 places arrondi, design Sacha Lakic. 3 Habillé de tissu Orsetto Flex (33 % viscose, 29 % acrylique, 15 % laine, 8 % coton, 7 % polyester, 6 % lin, 1% polyamide, 1% élasthanne). Entièrement capitonné. Assise et dossier mousse HR bidensité 3522 kg/m . Structure sapin massif, multiplis de pin et panneaux de particules. Suspension sangles élastiques HR. L. 248 x H. 80 x P. 132 cm.* Prix TTCmaximum conseillévalable jusqu’au 31/12/2021en France métropolitaine, hors livraison (tarifs affichés en magasin). Existe dans d’autres dimensions. Coussins déco en option.Fauteuil Astréa, tissu Douceur, design Sacha Lakic.Tables basses Rocket, design Nathanaël Désormeaux & Damien Carrette. Fabrication européenne.Tapis Sun Tropic, design Nany Cabrol.
Services conseil décoration et conception 3D en magasin
French: français
* 4 190 €au lieu de 4 990 € (dont 13,50 € d’écoparticipation)
French Art de Vivre
TASCHEN.
Photos: Flavien Carlod, Baptiste Le Quiniou, non contractuelles.
164 rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris savoirbeds.com
E L I Z A B E T H H A R R O D & S T E V E N M C R A E , S O L I S T E & D A N S E U R P R I N C I P A L , T H E R O Y A L B A L L E T
ID-ÉDITO
8
SWISS MADE
2 41 000 km , 8,5 millions d’habitants, trois langues officielles, pas de vraie capitale, pas de vrai pre-mier ministre, n’appartient pas à l’Union européenne, n’utilise pas l’euro… La Suisse est un drôle de pays, très loin cependant des clichés qu’on lui attache régulièrement : ses coucous, ses vaches, ses fromages, son chocolat, ses palaces, ses montres, ses montagnes et ses banques ! Mais comment font-ils donc pour s’en sortir mieux que tout le monde ? Pour comprendre un peu mieux l’esprit suisse, il faut revenir cinq cents ans en arrière, à Zurich, lorsque Ulrich Zwingli, curé de l’église Grossmünster qui allait devenir pasteur, propagea une autre lecture de la Bible, au-delà des règles religieuses (suppression du jeûne, du célibat sacerdo-tal, de l’eucharistie…). Il imposa une nouvelle éthique du travail, faite de zèle, de discipline et de modération, en affirmant que le travail avait quelque chose de divin. Ce contemporain de Luther, artisan de la conversion de la Suisse alémanique au protestantisme, jeta les bases de la Suisse prospère, laborieuse et solide que nous connaissons. Aujourd’hui, Zurich est « la » ville la plus riche de la planète et le rêve d’Ulrich Zwingli s’est réalisé : le travail y est sacralisé. Mais la Suisse ne serait-elle que travailleuse ? Sans créativité, sans intuition, sans âme ? Que nenni, la Suisse est aussi le pays du graphisme, du design et de l’architecture !Tous les logos des grandes marques mondiales (BMW, Knoll, Évian, Lufthansa, Microsoft…) s’écrivent en Helvetica, une police de caractères sans empattement dessinée en 1957 par Max Miedinger et Edouard Hoffmann. Une référence pour la crème des graphistes et des D.A. dans le monde. L’horloge Mon-daine,créée en 1944 par Hans Hilfiker, dont l’ingénieux mécanisme permet aux chefs de gare de tout le pays de se synchroniser en temps réel, est suisse. L’ÉCAL, une des plus belles écoles de design… encore suisse. Vitra, USM Haller, de Sede, Caran d’Ache, Nespresso, Swatch, Victorinox, V-Zug, Rolex, Omega, Audemars Piguet, Vacheron Constantin, Breitling, Bally, Weleda : toutes sont suisses ! Max Bill, Alfredo Häberli, Herzog & de Meuron, Peter Zumthor et même Le Corbusier (né Charles-Édouard Jeanneret) ? Encore suisses ! Faut-il donc parler d’un génie suisse ? Non, mais la très haute qualification des salariés et la très haute valeur ajoutée des écoles suisses font de ce pays une machine à travailler et surtout une machine à travailler remarquablement bien !L’École polytechnique fédérale de Zurich a été classée meilleure université d’Europe. Cela attire les nouvelles technologies (fintech, high-tech, technologies vertes) et cela attire aussi les talents. Le premier centre de recherche de Google, hors États-Unis, spécialisé dans l’intelligence artificielle se trouve à Zurich. Multilinguisme, qualité de vie, salaires élevés, éducation, sécurité, civisme, propreté… et si la Suisse était le modèle de l’Europe pour les prochaines années ? IDEAT est heureux de vous faire passer un peu de temps dans ce petit pays pas comme les autres ! Vive le design, vive Noël et vive la Suisse libre !
Laurent Blanc Éditeur&fondateur d’IDEAT laurentblanc@ideat.fr Instagram: laurent.thegoodlife
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents