Infrarouge du 25-03-2019

Infrarouge du 25-03-2019

-

Presse
68 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 25 mars 2019
Langue Français
Signaler un problème
INFRAROUG# 2 0E5 EN VENTE NULLE PART w w w . i n f r a r o u g e . f r
Laurent La~tte
L’AMITIÉ SOUS PERF’
NUMÉRO SPÉCIAL HOMME
BEAUTÉ LES NOUVELLES HABITUDES MASCULINES
ÉVASION SAINT-BARTH REPREND SON SOUFFLE
MONTRES LES ICÔNES HORLOGÈRES
SOCIÉTÉ LES NOUVELLES PASSIONS DES HOMMES BRISENT LES STANDARDS DE LA VIRILITÉ
Édito H comme « homme » «de rédactionlpaochuransgointidmeeJrohnnontryeennuplmeiénreo« spécial » a ne change pas un homme, un homme ça vieilliiiiiiiiit / Ooooh, ça ne meurt pas un homme, un homme ça oubliiiiiieuhhhhh!»Vous m’imaginez en train de chanter CommeleproposnestniÇeoncdelermqnmdassieurs,eottemsuovsuon,urneonhlànscretapcsevalslevouuepolassiuqsdraien.ezbtsjemmsepuoredsboprennentlesfe les paroles de conférence consacré aux hommes, à tous les hommes, à l’Homme ? Et oui, pour une fois,Infrarougemagazine qui (le s’adresse aussi bien aux mecs géniaux qu’aux Illes brillantes) joue la carte de la VI-RI-LI-TÉ. Si ce mois-ci, ou pour des punching-balls, ou les deux, ni d’étudier en long et en large la « couille-mollisation » de la société depuis 1968, nous avons mis en avant dans nos colonnes non pas le gendre idéal, mais le mec génial. Celui qui ressemble à mon père ou à mon mari. Ça, c’est dit. Papa, chéri, réjouissez-vous : voici l’occasion de pouvoir vous dire combien je vous aime ! L’homme idéal, vous le constaterez dans nos pages, est un homme à tout faire dont les nouvelles passions s’aranchissent des standards classiques de la virilité : adieu les propos de notre meilleur ami et de ses petits copains, chantres de la mauvaise foi, qui nous parlent à longueur de journée de rugby et de leur Ichu service militaire, le nouvel homme génial qu’on veut toutes à la maison soigne son image, fait la cuisine, change la couche du petit dernier… un véritable« slasher », comme on désigne aujourd’hui cet homme multifacettes qui multiplie les métiers, les activités et les passions. Ce qui ne veut pas dire pour autant que le mec idéal n’aime plus ni la télé, ni la chasse, ni le foot ou ne lorgne plus les Illes qui marchent dans la rue. Fini la domination, place à l’armation :un grand sensible capable de m’épanouir« Oui, dit-il, je suis sans faire preuve d’un trop-plein de testostérone. Oui, j’assume mes émotions et je les partage. »L’homme n’est plus un loup pour l’homme. Désormais, la bonne expression, c’est : le chien… heu pardon… l’homme est le meilleur ami de l’homme. Messieurs, nous vous déclarons notre amme tout au long de ce numéro « spécial homme » en abordant aussi bien la beauté (désormais, les jules ont une peau), la mode (tous des dandys en puissance) que la culture (des têtes pleines et bien faites). Sans compter de nombreux interviews, dont celle du « mec » qui incarne à nos yeux l’homme idéal : Laurent LaItte. À bas les Cro-Magnon ! Place à l’homo modernus. Olivia de Buhren
16 18 DÉCOUVERTE COVER STORY 3 hommesLaurent LaItte et un destin 46 52 ÉVASION FOOD Saint-Barth reprend Des tables pour Sommaire son souesacrer le printemps
26 SOCIÉTÉ L’homme à tout faire
54 VINS 4 femmes qui font bouger Bordeaux
5
Ours
Directeur de la publication :Nicolas Imbert nimbert@infrarouge.fr - tél. : 01 53 83 44 32
Directeur associé :Hubert Chambon hchambon@infrarouge.fr - tél. : 01 53 83 44 30
RÉDACTION Rédactrice en chef :Olivia de Buhren olivia@infrarouge.fr - tél. : 01 53 83 44 34
PUBLICITÉ Directrice commerciale : Florence de Riedmatten orence@infrarouge.fr - tél. : 01 53 83 87 86
GRAPHISME / MAQUETTE Directrice artistique :Patricia Jadrosic d’Halluin patricia.ja@infrarouge.fr
ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO et Henri Bonchat, Fabrice Bourland, Margot Ducancel, Constant Espanel, Cécile Espinasse, Catherine Jazdzewski, Jean-Christophe Lefèvre, Pauline Lefèvre, Julia Livage, Angella Marchioni, Audrey Poux,
Chjara-Maria Simeoni, Judith Spinoza.
Secrétaire de rédaction Fabrice Bourland
Photographie de couverture Ralph Werig / H&K
nfrarouge, 7, rue Balzac, 75008 Paris Sarl de presse au capital de 235 800 € RCS Nanterre B 429 643 877 Gérant :Nicolas Imbert Principaux associés :Arnaud Béziers la Fosse et Hervé Prouteau Tirage national Infrarouge : 60 000 ex. - SSN : 283-8969 mprimé en Belgique en mars 2019
Ce magazine gratuit ne peut être vendu. La reproduction même partielle des textes, images et photographies publiés dans ce numéro d’Infrarougeest interdite sans autorisation expresse de l’éditeur.
Retrouvez Infrarouge en ligne
Au bon endroit, au bon moment
@infrarougemagazine
facebook.com/infrarougemag
infrarouge.fr
REPÉRAGES
NOUVEAUTÉ Voici une sélection de nouveautés qui nous ont tapé dans l’œil. On les partage avec vous. BIJOUX Parla Rédaction de cœulsnadsebruobaledsetê!trombrasettstcelesuÀongaeuraP.sironoà,éaiS-Hntueiquermelbmétaeusrlftsituétique-lo Des bijoux rock Ranés et sobres, ces bijoux mettent en avant la personnalité de ceux qui les portent. Mad Lords ore une sélection de créations haut de gamme très rock’n’roll Mad Lords, 320, rue Saint-Honoré, 75001 Paris. madlords.com Coups
Diptyque x Pierre Frey, l’accord parfait Diptyque, le célèbre parfumeur, fait appel à l’éditeur de tissus Pierre Frey pour mettre en scène sa nouvelle collection de 49 bougies parfumées. La maison, qui depuis ses débuts s’amuse à associer motifs et senteurs, perpétue la tradition avec cinq corets en édition limitée, décorés par le spécialiste du tissu d’ameublement de luxe. On retrouve les euves euris de rose, de jasmin, de violette, de cyprès, de Iguier et de santal. Les parfums se réinventent au gré des combinaisons. diptyqueparis.com
Arty
BOUGIES
Bye bye, Karl ! Adulé, adoré,Karl Lagerfelds’est éteint le 19 février dernier. Heureusement,Chloé Bolloréest là pour faire revivre l’icône de la mode, ainsi que de nombreuses autres « rock’n stars ». Pour chacun de ses portraits, elle utilise des mosaïques de microphotos aIn de composer une œuvre digitale unique. Artiste à suivre. chloepopart.com
6
SHOPPING
Égalité, le nouveau laboratoire de création C’est le nouveau concept étonnant de la rue Poissonnière : à la fois un café, un showroom, une boutique et surtout un lieu bouillonnant de créativité. Parmi les créateurs exposés, on retrouve Bon Parfumeur, Pichet Paris, Darris Paris, In Gold We Trust et bien d’autres. Qu’on soit acheteurs professionnels ou particuliers, on peut y faire son shopping. Toutes les collections sont exposées et disponibles à l’achat, actuelles et futures, pour notre plus grand bonheur. Égalité, 26, rue Poissonnière, 75002 Paris. egalit3.fr
Souvenirs, souvenirs
Des crayons qui sentent bon C’est un peu notre madeleine de Proust à nous. On se replonge dans les souvenirs de nos années de primaire où l’on humait les bâtons de colle et les crayons aromatisés. Fabriqués à partir d’essences de bois précieux, ces crayons ont été imaginés par Caran d’Ache. À sentir sans modération. On aime la collection n° 8 en bois précieux à l’essence Mizensir « Mémoire d’écolier ». mizensir.com
7
Sport
© Roméo Balancourt
Boot Camp du Royal Monceau Attention, on se prépare déjà à la saison du bikini avec un Boot Camp sur mesure et un coach privé au cœur du parc monceau. L’idée ? Se forger un corps de rêve pour faire rugir de plaisir les uns… et de jalousie les autres. Boot Camp du Royal Monceau, tous les mardis à 7h00 : une heure de boot camp, accès au spa, petit déjeuner buet au restaurant La Cuisine. Plus d’infos et réservations :01 42 99 88 99 - contact@spaleroyalmonceau.com © Roméo Balancourt
Ouverture
Galeries Lafayette Retenez bien la date : 28 mars 2019. Ce jour-là, le Groupe Galeries Lafayette inaugurera son magasin sur les Champs-Élysées, à la place de l’ancien Virgin Megastore qui a fermé ses portes en 2013. Le bâtiment a totalement été repensé par l’architecte danois Bjarke 2 ngels. Avec une surface de dingue (6 500 m), le nouveau magasin Galeries Lafayette proposera de nombreux services tels qu’un espace de restauration sur le toit et des« personal stylists »qui vous accompagneront et vous conseilleront pendant votre shopping. Galeries Lafayette, 50-52, avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris.
MODE
Du haut de gamme accessiblePremière Mancheadopte le « 0 % de plastique » et le « sans traitement chimique » tout en privilégiant lemade in France. Dans une obsession de la coupe parfaite, et toujours en quête de belles matières pour créer un vêtement facile à porter, ce label luxueux reste abordable. Vous aussi choisissez la chemise idéale !
Première Manche, 129, rue de Sèvres, 75006 Paris. premieremanche.com
EXPOS
Boîte en calcite peinte et couvercle voûté avec ornement oral, XVIII dynastie, règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C. e Calcite (albâtre), obsidienne (bouton). Longueur : 33 cm, largeur : 17 cm, hauteur : 24 cm. Louxor, Vallée des Rois, KV62, antichambre.
Les dessous de l’art d’après-guerre Harry Shunk (1924-2006) et János Kender (1937-2009) étaient photographes d’art. Ils travaillaient sur demande des artistes et des galeristes pour couvrir les vernissages, performances et autres événements. Partout où l’art vivait, le duo de photographes s’y trouvait, au plus proche des créateurs comme Andy Warhol. Leur travail à quatre mains est à découvrir au Centre Pompidou, au travers de dix mille tirages d’époque. Notre coup de cœur :leMirror SelIeen noir et blanc sur fond d’ambiance tropicale. Shunk-Kender, l’art sous l’objectif (1957-1983),5 août au Centre jusqu’au Pompidou. Place Georges-Pompidou, 75004 Paris. centrepompidou.fr
Et pour avoir l’air plus cultivé que ses amis
Trois expos rien que pour vos (beaux) yeux
ParChjara-Maria Simeoni
Les mystères de Toutânkhamon 1967. Petit Palais. Un million de visiteurs déIlent pour admirer les trésors du pharaon Toutânkhamon. Cinquante ans plus tard, les merveilles d’Égypte reviennent à Paris pour célébrer le centenaire de la découverte du tombeau royal. 150 pièces sont réunies dans la Grande Halle de la Villette, dont le tiers quitte pour la première fois leur pays d’origine. À l’intérieur, vidéos d’animation, sons et jeux de lumière redonnent vie au pharaon vieux de 3 300 ans. À ne pas manquer, puisque les artefacts s’installeront ensuite déInitivement au Grand Musée du Caire. Toutânkhamon, le trésor du pharaon, jusqu’au 15 septembre à La Villette. 211, avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris. lavillette.com
© J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés.
Yves Klein, vers 1961-1962
© J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés.
Vernissage de l’exposition Andy Warhol à la galerie Ileana Sonnabend
La poésie libérée Direction le palais de Tokyo qui organise, en coproduction avec la fondation italienne Bonotto, l’exposition « La voix libérée, poésie sonore ». Celle-ci nous invite à plonger dans l’univers des artistes faisant de la parole et du son un art à part entière. Au total sont réunis une trentaine d’artistes de nationalités diérentes aux côtés de créateurs d’époque, pour mêler voix du passé et du présent. L’exposition est sonore, mais aussi nomade, grâce à l’application qui permet de réécouter gratuitement la visite partout où l’on se rend. Dans le métro, au boulot, en marchant… La voix libérée, poésie sonore, jusqu’au 12 mai au Palais de Tokyo. 13, avenue du Président-Wilson, 75116 Paris. palaisdetokyo.com
Électro : de Kraftwerk à Daft Punk, du 9 avril au 11 août à la Philharmonie de Paris• La Lune, du voyage réel aux voyages imaginaires, du 3 avril au 22 juillet au Grand Palais• Océan, une plongée er insolite, du 3 avril 2019 au 5 janvier 2020 au muséum d’Histoire naturelle• Rouge, Art et Utopies au pays des Soviets, du 20 mars au 1 juillet au Grand Palais• Le modèle noir de Géricault à Matisse, du 26 mars au 21 juillet au musée d’Orsay.
8
Vernissage de l’exposition Andy Warhol
à la galerie Ileana Sonnabend
Renoncer ou dire adieu Boy Erasedretrace le parcours bouleversant de Jared, jeune garçon homosexuel que sa famille pousse à suivre une thérapie de reconversion sous peine de le rejeter. Ce destin, c’est celui de Garrard Conley, tel qu’il l’a raconté dans sa biographie éponyme (parue en France aux éditions Autrement). Il soulève des questions essentielles, comme le conservatisme religieux et l’identité. Un Ilm poignant, qu’on vous recommande chaudement. Boy Erasedde Joel Edgerton, avec Lucas Hedges, Nicole Kidman et Russell Crowe. En salle le 27 mars 2019.
Rentrée scolaire à Bagnolet DansLa Lutte des classes, la nouvelle comédie de Michel Leclerc, les classes dont il s’agit sont celles de l’école primaire de Corentin, enfant du couple formé à l’écran par Édouard Baer et Leïla Bekhti. Le garçon se retrouve isolé quand tous ses copains désertent les bancs de l’école pour une institution catholique privée. Corentin est désormais le seul… Mais le seul quoi ? La question de la mixité s’installe et secoue la famille. Le petit plus qu’on apprécie : l’intrigue se déroule à Bagnolet, dans l’école Jean-Jaurès, où les enfants du réalisateur ont été scolarisés. La Lutte des classes de Michel Leclerc, avec Leïla Bekhti, Édouard Baer, Ramzy Bedia. En salle le 3 avril 2019.
10
Salles combles
... sur les planches
Grandes oreilles et petit cœur Dumbo, l’éléphanteau volant aux grandes oreilles, on le connaît tous. On l’a vu enfant, on l’a revu une seconde fois avec notre progéniture et on est bien partis pour revivre son histoire une troisième fois. Dans cette nouvelle version, près de 80 ansaprès la sortie du chef-d’œuvre de Walt Disney, le petit pachyderme renaît dans l’univers déjanté de Tim Burton. Le réalisateur a pris quelques libertés par rapport au scénario original, et ça donne encore plus envie d’aller le voir. Dumbode Tim Burton, avec Michael Buer, Colin Farrell, Danny DeVito. En salle le 27 mars 2019.
Qui m’aime me suive !de José Alcala, avec Daniel Auteuil, Catherine Frot et Bernard Le Coq• Mon Bébéde Lisa Azuelos, avec Sandrine Kiberlain, Thaïs Alessandrin et Victor Belmondo• Chamboultoutd’Éric Lavaine, avec Alexandra Lamy, José Garcia et Michaël Youn• Tanguy, le retourd’Étienne Chatiliez, avec André Dussollier, Sabine Azéma et Éric Berger.
L’instant théâtre Encore un instantdresse le portrait remarquable de Suzanne (Michèle Laroque), une actrice renommée et admirée du public. Une star telle qu’une pièce a été écrite spécialement pour elle. Julien, son mari depuis trente ans, l’accompagne, la conseille et la soutient au quotidien. Mais Suzanne est la seule à l’entendre et le voir. Une pièce qui allie humour, amour, délires et tendresse. À voir absolument. Encore un instantde Fabrice Roger-Lacan et mis en scène par Bernard Murat, avec Michèle Laroque, François Berléand, Lionel Abelanski et Vinnie Dargaud. Jusqu’au 19 mai 2019 au théâtre Édouard V, 10, place Édouard V, 75009 Paris. theatreedouard7.com
Que le spectaclecommence !
l’écran... À
Des ~lms, des ~lms et une pièce !ParChjara-Maria Simeoni
SORTIR
11