Plantes et Santé du 02-09-2019

Plantes et Santé du 02-09-2019

-

Presse
76 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 02 septembre 2019
Langue Français
Signaler un problème
N° 204 – septembre 2019
Bon gesteLes tisanes qui remplacent l’aspirine
Florithérapie Trois élixirs pour s’endormir
Seformerauxthérapiesnaturelles Écoles, cursus, débouchés
Menu végétarien Ces aliments antioxydants bons pour les yeux
Aromathérapie Éviter la fatigue et le spleen de l’automne
www.plantesetsante.fr
BEL/LUX : 5,50- Suisse : 8,90 CH M 01175- 204H -F:4,90E- RD 3:HIKLLH=ZUY^UV:?a@c@k@e@p";
édito Longue vie à l’homéopathie
ur dur d’être une médecine douce ! Sentiment de déception profonde l’homdéopathie à partir de 2021. Quelques et de colère n’ont pas manqué de nous saisir, après la décision le 19 juillet de dérembourser semaines plus tard, je dois dire que mon inquiétude a changé de nature. En effet, la vie de l’homéopathie n’a jamais été un long fleuve tranquille et cet épisode s’insère dans cette succession de revers et d’embellies qui caractérisent son développement. Depuis ses débuts il y a maintenant deux siècles, elle a toujours fait l’objet de vives critiques. Cela n’a toutefois pas suffi à empêcher la création du premier laboratoire homéopathique en France dès 1925. Et de faire inscrire, en 1938, ces préparations sur la liste des médicaments remboursables par le précurseur de la sécurité sociale. Dans l’Hexagone, l’homéopathie est une réalité tangible puisque 43% des professionnels de santé la prescrivent (un chiffre qu’a même reconnu l’Académie nationale de médecine, qui y est hostile). Et il faut compter aussi avec les recherches dynamiques qui se poursuivent. Environ 2000 souches peuvent ainsi être commercialisées pour des produits à la demande. Il n’en demeure pas moins que l’atteinte portée à l’homéopathie fait mal. Car loin d’être seulement économique, la décision de la ministre est hautement symbolique. Et nous pouvons redouter que d’autres médecines alternatives, l’acupuncture ou le thermalisme par exemple, puissent être concernées à l’avenir. Et puis quel mépris pour ces 4 000 médecins homéopathes ! Et quel retour en arrière que de
Service Abonnements:Plantes & Santé - 4, rue de Mouchy, 60438 Noailles cedex. Tél. : 01 55 56 70 51 E-mail : plantes-et-sante@groupe-gli.com l Publicité:charly.lheureux@ginkgomedia.fr,tél. : 01 40 46 42 36 l Rédaction:101, rue de Patay, 75214 Paris cedex 13 Tél. : 01 40 46 00 46, fax : 01 40 46 05 93. E-mail : plantesetsante@ginkgomedia.frSite :www.plantes-et-sante.fr
l’avoir ainsi éreintée sur le plan scientifique ! Souvenezvous, en 1984, les médicaments homéopathiques obtenaient le remboursement à 65 % et on acceptait que leur spécificité les dispense d’être évalués comme les médicaments allopathiques. Ce coup porté à l’homéopathie est aussi plus profond car il revient à critiquer une conception de soin. En effet, cet art médical consiste en une approche holistique visant à guérir l’individu dans son ensemble et non la maladie. Pour reprendre les termes de la philosophe Cynthia Fleury*, nous avons ainsi affaire à un soin humaniste. Or cette démarche consistant à prendre le temps d’écouter le malade et le récit qu’il fait de sa maladie, n’a pas d’intérêt pour nos gouvernants. Pire, pour privilégier le geste médical orthodoxe qui passe par le médicament, on préfère se moquer du rapport personnalisé entre un médecin et son patient. Sans réaliser qu’en gommant cette dimension, on privilégie un système de soins dans lequel le patient est un assisté. La philosophe le rappelait récemment : « On ne soigne bien quelqu’un, qu’en essayant de faire valoir chez lui une capacité d’autosoin, pour qu’il se ressaisisse de sa puissance de soin, qu’il redevienne lui aussi une ressource.»Les partisans de la médecine officielle préfèrent prendre des décisions de principe pour s’assurer de leur position dominante. Mais nous savons qu’il existe une autre réalité. Celle mise en œuvre sur les territoires par de nombreux talents de soignants investis qui prouvent tous les jours que les voies de la guérison sont multiples. *Auteure de l’ouvrageLe soin est un humanisme, collection Tracts, éd. Gallimard, mai 2019.
ÉDITÉ PAR SANTÉ PORT-ROYAL SAS,également éditeur d’Alternative Santé. RCS Paris B 434728952. CPPAP n° 0318 K 80980. N° ISSN: 1157-7797. Dépôt légal: à parution. Directeur de la publication:Sébastien Pierre.Directrice des rédactions:Katherine Menguy. Rédactrice en chef print et web:Isabelle Saget.Rédaction:Jeanne Le Borgne, Anne Peron. Chef de rubrique:Joëlle Pierrard.Ont collaboré à ce numéro:Émilie Brigand, Christine Cieur, Françoise Couic-Marinier, Sandrine Coucke-Haddad, François Couplan, Adeline Gadenne, Myriam Goldminc, Nathalie Giraud, Emmanuelle Guilbaudeau, Lucie Hubert, Aude Maillard, Laure Martinat, Caroline Pelé, Hélène Renoux, Agnès Rogelet, Dr Hervé Staub, SOSCuisine.com. Première secrétaire de rédaction:Isabelle Chouffet.Conception et réalisation maquette:Thierry Laurent.Maquette:Véronique Marmont.Photos:iStock, sauf mention contraire.Impression:Léonce Deprez (Ruitz, 62).Distribution:France Routage (Croissy-Beaubourg, 77). Diffusion:Presstalis.Prix au numéro:4,90.Abonnement 1 an (11 numéros):45,90(TVA 2,10 % incluse).
Isabelle Saget Rédactrice en chef isabelle.saget@ ginkgomedia
Ce numéro comporte un encart Synergia sur 35000 exemplaires, un hors-série L’énergie des arbres,Le guide des huiles essentielles,Le guide Votre santé par les plantes médicinales,un hors-sérieRemèdes d’autrefoiset un hors-série 100 recettes végétalessur une partie des abonnés.
La Santé AUTREMENT
Des produits entièrement composés de Plantes
 Cognicil 
Des produits issus de la Tradition UNANI
Complexe phytothérapeutique composé de plantes ayant pour but de favoriser ou préserver la Mémoire ainsi que les Facultés cognitives.
Le Cerveau en bref : Le cerveau est le centre du système nerveux et par là même, la tour de contrôle de notre organisme. Jusqu’à 100 milliards de cellules nerveuses ou neurones, communiquent sans cesse entre elles grâce à des signaux électriques et chimiques (neurotransmetteurs) qui véhiculent l’influx nerveux dans la membrane des neurones. Ces derniers sont assemblés en réseaux, un peu comme des microordinateurs interconnectés, et leur point de contact, où passe l’information ou message nerveux, est appelé la synapse. C’est grâce à ce réseau neuronal que nous pouvons marcher, penser, parler, stocker de l’information sous forme de mémoire, que fonctionnent nos cinq sens, notre conscience, nos réflexes, nos émotions, notre horloge biologique ou nos fonctions végétatives (respiration, rythme cardiaque...), et que nous recevons des informations sensorielles. La dégradation des fonctions du cerveau, sera de ce fait à l’origine d’un déclin physique progressif. Prendre soin de notre cerveau, c’est prendre soin de notre corps.
Boîte de 210 gélules de 330 mg
Dégénérescence du cerveau, les principales causes :  L’exposition accrue aux substances chimiques via la nourriture ou l’environnement ainsi que l’accumulation de déchets qui en résultent  Le diabète et l’hypertension artérielle  Certains médicaments bêtabloquants, anxiolytiques, antalgiques...  Le manque de sommeil car il affecte le système nerveux  L’allongement de la durée de la vie... bien que de nos jours, déficits mnésiques et troubles cognitifs peuvent se manifester dès l’âge de 45 ans.
Les risques : Le vieillissement cérébral, prématuré ou « normal », peut entraîner des dysfonctionnements plus ou moins graves : pertes de mémoire, troubles cognitifs, accidents vasculaires cérébraux, maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, dépression, épilepsie, anxiété...
Tradition Unani, Troubles mnésiques et cognitifs Sous l’angle de la Tradition Unani :  Chaque organe a une température de fonctionnement idéale. Le Cerveau est celui dont la température de fonctionnement optimale requise est la  plus basse, soit entre 35,5° et 36°. Des modifications mineures de cette température entraînent des variations significatives du métabolisme cellulaire neuronal et donc du fonctionnement cérébral.  Il existe une composition idéale des liquides organiques dans lesquelles baignent les cellules qui permet un fonctionnement optimal des organes  et par conséquent du corps. Tout ce qui entraîne une modification qualitative de ces liquides représente une menace pour la santé.  L’alimentation industrielle, la consommation accrue de sucres chimiques, la pollution, le stress favorisent la formation d’un surplus de déchets qui ne peuvent pas toujours être évacués par le liquide céphalorachidien ou le flux sanguin. Cela crée au fil du temps, une modification des conditions de fonctionnement optimal du cerveau. La vascularisation et l’oxygénation du cerveau, la plasticité de la membrane des neurones, la synthèse des  neurotransmetteurs, la communication entre le milieu intérieur du neurone et son environnement extra cellulaire, s’en trouvent altérées.
Des raisons d’espérer :  La neurogenèse : S’il est vrai que le plus gros des bataillons de neurones se forment au moment du développement embryonnaire,  nous savons aujourd’hui que de nouveaux neurones et donc de nouveaux réseaux neuronaux peuvent se former à l’âge adulte.  La prévention : Elle est très efficace et passe par une bonne alimentation, des exercices physiques, mentaux  (mots croisés, Scrabble, apprentissage...), des relations sociales et affectives, des émotions positives...  Le pouvoir bénéfique des plantes : De tout temps, les plantes ont été utilisées pour leurs vertus anti oxydantes,  « antiâge » et préventives de certaines pathologies dues au vieillissement cérébral.
Action de Cognicil : Améliore la mémoire, la concentration et les fonctions cognitives ; Régule l’humeur. Entièrement composé de plantes, Cognicil : Aide à la vascularisation et oxygénation du cerveau Associé à une bonne hygiène de vie, il diminue les risques d’accidents vasculaires  cérébraux et d’Alzheimer Tempère les humeurs froides qui engorgent l’organisme et remontent au cerveau • Facilite l’évacuation des déchets.
Pour traiter les Causes. Que ton Alimentation soit ta première Médecine  Hippocrate
www.botavie.com BOTAVIE  CP 498 CH 1214 VERNIER  SUISSE Tél : 00 41 22 930 0042 Numéro Vert France 0 805 360 860 Courriel : info@botavie.com
sommaire D2OSSI0ER Phyto, aroma, naturo, ayurvéda… panorama des écoles où se former 6ESCAP6ADE À Roubaix, un parc urbain, plus vrai que nature ! SAVOIRS & CUL5TURE6 Arbres sacrés, décoctions de racines, les Massaï protègent leurs savoirs
6Actualités 12C’est nouveau 14Ma petite entreprise Une véto prophyto ! 16On en parle En Anjou, les plantes médicinales tracent leur chemin 18Rencontre Caroline Gagnon : « Au Québec, le législateur a fait confiance aux herboristes » 20Dossier Plantes et médecines naturelles Bien choisir sa formation 28Aromathérapie S’adapter en douceur à l’automne 33Aroma pratique Quel giroflier pour ma bouche ? 34Au jardin médicinal Le tout-puissant romarin 36Cueillette sauvage La morelle noire, la petite baie qui monte 38Les bienfaits de Mère Nature Charbon végétal, l’antidote universel 40Florithérapie Je n’arrive pas à m’endormir
18 RENCONTRE Caroline Gagnon, l’herboristerie en version québécoise
43Bon geste Je remplace l’aspirine Le brocoli, une bonne48 44Manger sain prise de chou !MENU VÉGÉTARIEN Cuisinez les bons 48Menu végétarien nutriments pour Garder un œil de lynx préserver vos yeux 56Savoirs & culture Le peuple massaï, gardien de la savane 63Découverte Les jardins d’Avallon en quête de bénévoles 66Escapade Le parc Barbieux, poumon vert de Roubaix 68Livres 70De vous à moi Emmanuelle Guilbaudeau, Aude Maillard et le DrHervé Staub répondent à vos questions 74Billet d’humeur Homéopathie, le patient pris en otage Offre d’abonnement p. 71
40 FLORITHÉRAPIE Pas toujours facile de s’endormir… Mais il y a certainement un élixir floral qui vous convient
n° 204 – septembre 2019Plantes&santé5
ACTUALITÉS
Menstruation Ménopause: on en sait plus sur les vertus du gattilier Réputé pour ses propriétés régulatrices hormonales, le gattilier(Vitex agnuscastus)a fait l’objet d’un grand nombre d’études depuis les années 1990. Récemment, les chercheurs Iraniens ont, cette fois, mesuré les effets phytoestrogéniques des extraits de la plante, en les comparant à la prise de placebo sur l’atténuation des symptômes de la ménopause. L’étude, réalisée durant huit semaines sur un groupe de 52 femmes, a révélé une diminution de l’anxiété et du dysfonctionnement vasomoteur chez celles qui ont consommé du gattilier. En revanche, il n’y a pas de différence significative concernant les complications somatiques, la dépression et le dysfonctionnement sexuel entre les deux groupes. DansKorean Journal of family medicine, mai 2019.
À vos agendas… Les Vosges fêtent les plantes
Le weekend du 28 et 29 septembre aura lieu la onzième édition de la Fête des simples à Cornimont (88) sur le thème «Au cœur des plantes, au cœur d’un métier ». En plus du marché des producteurs cueilleurs du syndicat Simples issus de toute la France, des sorties botaniques, des conférences et des expositions seront proposées. À une heure de là, à Ungersheim, l’association Terre vivante et santé, propose aussi un weekend de festivités : conférences sur les pratiques agroécologiques avec un invité, Pierre Rabhi. Germaine Cousin, une des dernières herboristes du Valais sera présente. De nombreux ateliers sont également au programme. Entre les deux sites, votre week end sera bien rempli ! www.fetesdessimples.org et www.terrevivantesante.fr
6 Plantes&santé– n° 204 – septembre 2019
Nutrition Comment les plantes respirent-elles ?
Les feuilles possèdent des pores (stomates) permettant les échanges gazeux avec l’air. Mais comment les poumons de la plante se forment-ils pour fournir un flux régulier de dioxyde de carbone (CO ) à chaque 2 cellule végétale ? Les scientifiques de l’université de Sheffield ont démontré que le développement des stomates initierait l’expansion des canaux aériens dans la feuille, ces derniers ayant besoin d’échanger des gaz pour entraîner la création de nouveaux espaces d’air. DansNature Communications, juin 2019.
Pesticide Le glyphosate désormais interdit en Autriche
Le 2 juillet dernier, l’Autriche est devenu le premier pays européen à interdire le glyphosate au nom du principe de précaution alors que celui-ci est classé comme « cancérigène probable » depuis 2015 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’agriculture bio représente déjà 24 % de sa surface agricole (taux le plus élevé de l’Union européenne).
Agriculture bio Les tomates en hiver, c’est fini !
Le Comité national de l’agriculture biologique (Cnab) a autorisé, le 11 juillet dernier, l’utilisation de serres chauffées. Cependant, la commercialisation de fruits et légumes bio d’été sera interdite entre le 21 décembre et le 30 avril. Et d’ici 2025, le chauffage de toutes les serres en bio devra se faire uniquement à partir d’énergies renouvelables.
Plantes médicinales Propolis et canneberge efficaces contre les cystites récidivantes
Une étude française récente a évalué l’efficacité d’une association de propolis et de canneberge (Vaccinium macrocarpon)dans la prévention des infections urinaires chez la femme souffrant de cystites aiguës récidivantes (au moins quatre épisodes de cystite au cours des douze mois précédents). Après comparaison entre une quarantaine de femmes ayant reçu le traitement et le même nombre ayant reçu un comprimé placebo, il en ressort qu’une supplémentation en canneberge et en propolis réduit l’incidence des infections urinaires au cours des trois premiers mois et retarde l’apparition d’un épisode de cystite. DansUrologia Internationalis, mai 2019
Nutrition Les caroténoïdes protègent le foie
Les caroténoïdes sont réputés pour leurs vertus antioxydantes. Selon une étude américaine, ils pourraient nous protéger du stress oxydant, facteur de développement de la maladie du foie gras non alcoolique. Ainsi, ils préviendraient le risque de voir apparaître l’affection. En effet, plus la quantité de caroténoïdes dans notre sang est élevée, moins la probabilité de développer une stéatose hépatique est importante. Pour rappel, choux frisés, épinards, carottes et patates douces et les tomates en sont riches. Pour optimiser leur apport, mangezles crus.Nutrients, mai 2019.
Naturopathie Décès de Robert Masson Fervent défenseur de la médecine naturelle, Robert Masson est décédé le 2 juillet à Perpignan. Il s’est attaché à mettre de l’ordre dans les théories thérapeutiques. Autodidacte passionné, il a enseigné à la faculté de médecine ParisXIII, transmis ses observations dans les livres Soignezvous par la nature. Traité de naturopathie pratiqueetFolies et sagesses des médecines naturelles. Il a fondé le Centre d’enseignement de naturopathie appliquée, à Cabestany (66). Ses prises de position sans ambiguïté ont fait de lui une référence incontournable de la naturopathie.
agenda Voyage au pays du thé Le long des allées du parc Aquarev en Bretagne, découvrez l’histoire du thé. L’utilisation de plusieurs plantes médicinales est aussi détaillée. Jusqu’à la fin septembre à Loudéac (22). www.ville-loudeac.fr/aquarev Plantes comestibles Partez à la rencontre des plantes comestibles avec Charlie Braesch, animateur nature et apportez de la vitalité dans votre assiette. Le 7 septembre à Lyon (69). www.lechemin delanature.com Préparer les plantes médicinales Le jardin de Camifolia invite Frédéric Michenet, cueilleur, pour vous faire découvrir les différentes méthodes d’extraction des actifs des plantes. Infusion, décoction, teinture mère et macération huileuse n’auront plus de secret pour vous. Le 28 septembre à Chemillé-en-Anjou (49). www.jardin-camifolia.com Foire aux plantes Villeneuve-sur-Vère accueille sa foire aux plantes et sa sélection des meilleurs pépiniéristes et artisans de la région. Vous repartirez avec de nombreux conseils. Le 29 septembre à Villeneuve-sur-Vère (81). 06 83 64 08 47 ou www.facebook.com/ associationASPV L’école de la vie Réfléchir à un autre modèle d’éducation pour favoriser le bien-être de nos enfants, c’est le thème de ce festival imaginé comme un lieu d’échanges, de découvertes et d’apprentissages. Du 20 au 22 septembre à Montpellier (34). www.festival-ecole-de-la-vie.fr Phytocosmétiques Pour une salle de bains plus verte, apprenez à confectionner des cosmétiques aux plantes. Le 15 septembre à Lavalette (31). www.lesateliersenherbe.com
n° 204 – septembre 2019 –Plantes&santé7
Réchauffement de la planète La nouvelle odeur des fleurs perturbe les abeilles
L’usage massif des insecticides et la perte de la biodiversité végétale ne sont plus les seules menaces qui pèsent sur les pollinisateurs. Le changement climatique qui crée dans de nombreuses régions un risque accru de sécheresse et une hausse des températures, provoque un stress chez les plantes. Une perturbation qui entraîne une modification des odeurs florales. En effet, lorsqu’une plante subit un bouleversement comme un manque d’eau ou une attaque par des herbivores, un de ses procédés de défense et d’alerte consiste à modifier son odeur. Or, cette évolution de parfum désoriente les abeilles, qui pour repérer leur nourriture, ont recours, entre autres, à des signaux olfactifs. Ces dernières, qui se laissaient guider par la mémoire du parfum des fleurs produisant un nectar riche ou pauvre en sucre, sont désormais déstabilisées. De son côté, le syndicat de l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf) alerte sur le manque de nourriture des abeilles, dû aux conditions climatiques désastreuses. DansThe conversation, juin 2019.
Agriculture Quelles cultures pour stocker le carbone ?
L’agriculture joue aussi un rôle clé pour lutter contre le réchauffement climatique. Selon les chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), la France pourrait ainsi parvenir à compenser près de 7 % du total de ses émissions de gaz à effet de serre si elle favorisait les pratiques culturales identifiées par l’institut comme étant les plus à même de stocker le carbone. Parmi ces techniques, trois sont spécialement désignées pour leur efficacité.
8 Plantes&santé– n° 204 – septembre 2019
Les cultures intermédiaires consistent à recouvrir de végétation le sol afin de ne jamais laisser le sol à nu. L’agroforesterie consiste à planter des allées d’arbres entre les parcelles de cultures. Enfin, la période des prairies temporaires dans les systèmes de rotation de culture devrait être allongée. Ces solutions pour améliorer les performances climatiques sont prometteuses. Mais, gardonsnous de négliger les forêts et les prairies permanentes comme le rappellent les chercheurs français.
Maladies Un curcuma contre le cancer du poumon
Selon une étude réalisée par des chercheurs chinois, l’injection d’Elemene, un médicament anticancéreux chinois permettrait d’améliorer l’efficacité de la chimiothérapie du cancer du poumon au stade avancé. Le traitement, dont les ingrédients actifs sont extraits du Curcuma aromatica Salisb.permettrait de renforcer la fonction immunitaire cellulaire et d’atténuer la toxicité de la chimiothérapie. DansScience Direct, déc. 2018.
Cannabis thérapeutique Feu vert pour l’expérimentation
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a donné son feu vert en juillet pour que le cannabis thérapeutique puisse être prescrit chez des patients en « impasse thérapeutique ». Le public visé : les patients souffrant de formes d’épilepsies résistantes aux traitements, de contractions musculaires incontrôlées dues à la sclérose en plaques, de douleurs neuropathiques ou encore d’effets secondaires de chimiothérapies. L’objectif ? Évaluer, en situation réelle, le circuit de prescription et de délivrance du cannabis thérapeutique ainsi que l’adhésion des professionnels de santé et des patients ; puis, recueillir les premières données françaises sur son efficacité et sur la sécurité du protocole.
Climat Un état d’urgence climatique
Il faut« alerter l’opinion publique sur la question climatique et inciter à l’action», a déclaré Célia Blauel, adjointe à la mairie de Paris chargée de l’Environnement après avoir décrété la capitale «en urgence climatique». Dans la foulée, le Sénat a voté en juillet l’état d’urgence écologique et climatique à l’échelle de la France. Quelles mesures vont être prises à Paris? Une Académie du climat va être créée pour former le public aux problématiques environnementales; un Giec Paris réunissant des experts (climatologues, urbanistes, sociologues) devrait également voir le jour pour étudier le dérèglement climatique à
échelle locale ; et la municipalité entend multiplier les initiatives pour lutter contre la pollution. Pour exemple, après la piétonnisation des voies sur berges, Paris s’est engagé dans la création de forêts urbaines et de cours d’école oasis. Ce dispositif déjà expérimenté dans trois écoles de la capitale, consiste à remplacer l’asphalte par du végétal.
agenda Nous les arbres La Fondation Cartier pour l’art contemporain réunit une communauté d’artistes, de botanistes et de philosophes (dont Stefano Mancuso et Francis Hallé) pour évoquer l’intelligence végétale. Jusqu’au 10 novembre à Paris e (XIV ). www.fondationcartier. com Énergie des arbres Les arbres du Jardin d’Hélène vous transmettent leur énergie et vous ressourcent ! Le 28 septembre à Poissy (02). www.stagescuisine plantessauvages.com Énergie et naturopathie Pour booster votre énergie au quotidien et attaquer la rentrée du bon pied, Cécile Petureau vous fait découvrir les grandes règles de la naturopathie (alimentation, gestion du stress, exercices physiques). e Le 18 septembre à Paris (V ). www.isupnat.com
T E R R E V I V A N T E e t S A N T E Conférences et Ateliers
2 8 e t 2 9 s e p t e m b r e 2 0 1 9 U N G E R S H E I M - E s p a c e L e Tr è f l e
Pierre RABHI Germaine COUSIN r P Marc HENRY r D Christian BUSSER r D Paul GOETZ
Santé au naturel Alimentation saine Agriculture biologique
w w w . T e r r e V i v a n t e S a n t e . f r
ACTUALITÉS
Un an pour réduire mes déchets
Génétique La forme des feuilles, une question d’hormones Au sein d’une même famille de plantes, la morphologie des feuilles évolue différemment sous l’influence d’une hormone de croissance végétale, l’auxine. Des scientifiques allemands ont cherché à décrypter le phénomène chez l’arabette des dames et la cardamine hirsute, deux espèces de brassicacées. En suivant sur plusieurs jours l’évolution de leurs cellules, les chercheurs ont observé la présence de deux gènes différents, responsables de l’activation de l’auxine, qui guide ensuite la découpe des feuilles des deux espèces végétales de manière différente. Ainsi, chez l’arabette, la forme des feuilles se décide rapidement de façon homogène, tandis que pour la cardamine hirsute, la distribution de l’auxine étant plus hétérogène, elle présente des folioles clairement séparées. DansCells, mai 2019.
Jetez l’éponge! La fameuse éponge jaune et verte que la plupart des Français ont adoptée n’est pas durable. De plus, le côté absorbant composé de cellulose a beau être issu du végétal, le côté qui gratte contient du plastique et de la colle. Mais il existe des ParAdeline Gadenne alternatives écologiques aussi bien dans le commerce que dans la nature ! éritable nid à bactéries, l’éponge Le geste du mois Nousv vous conseillons de la troquer pour jaune et verte qui trône sur le rebord de nos éviers n’est pas Fabriquer une éponge non plus propre pour la planète. à récurer en prêle une brosse à vaisselle en bois et en fibres végétales, à la fois plus hygiénique et plus La prêle rameuse, riche en silice au résistante. De plus, en choisissant le modèle pouvoir abrasif, peut être utilisée dont la tête peut être changée quand elle est pour récurer la vaisselle. Elle est usée, vous éviterez de jeter le manche en bois très commune et très vivace : on la qui, lui, est quasiment inusable !rencontre dans les plaines et les bassins Autre option : on se tourne vers Mèredu Midi, dans les vignes, les vergers et les friches. Nature ! La prêle rameuse permet ainsi de fabriquer un « Scotch Brite des campagnes »1.Identifier une belle station de prêle (lire cicontre)! Connaissezvous le luffa ?rameuse, sachant que sa présence indique la présence d’une nappe Cette courge se récolte en automne. Après phréatique plus ou moins profonde. avoir été séchée et débarrassée de sa peau, 2.Enrouler ensemble une trentaine sa pulpe et ses graines (à conserver pour les de tiges et confectionnez une torsade planter l’année suivante), on obtient une refermée sur elle-même.3.Après usage, éponge en forme de long cylindre, que l’on ce « coussaùdon » comme on l’appelait coupe en morceaux de la taille désirée. Usée, autrefois en Haute Provence peut êtrePour compléterLe bloc de savon elle part au compost. jeté au compost, lui conférant des de Marseille convient très bien pour Enfin, le tawashi venu du Japon est un propriétés préventives contre la rouille, la vaisselle. Acheté en vrac, il est petit carré tissé ou tricoté à partir de vieux100 % zéro déchet. Veillez à le choisirl’oïdium ou encore le mildiou. Cette vêtements ou de collants. Regardez unéponge s’abîme assez vite, on ne la sans huile de palme, un ingrédient pas tutoriel sur Internet pour le fabriquer vousgarde rarement plus de trois vaisselles. vraimentgreenpour la planète. même ! Il se lave facilement en machine.
10 Plantes&santé– n° 204 – septembre 2019