Stylist du 25-04-2019

Stylist du 25-04-2019

-

Presse
56 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 25 avril 2019
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Mode Culture Beauté Société Idées.Et gratuit
publicité
En avril, * mettezvous auvert !
Visuels non contractuels. © Sephora 2019
*Avec des produits performants à base d’ingrédients d’origine naturelle
Visuels non contractuels. © Sephora 2019
enfin enFrance!
(1)
(1) Produits performants à base d’ingrédients d’origine naturelle
(2) Hors magasins de la marque. Disponibilité des produits selon les magasins Sephora. sephora.fr
CHEZ
(2)
Mode Culture Beauté Société Idées.Et gratuit
N ° 2 5 3 2 5 A V R I L 2 0 1 9 S T Y L I S T . F R
Ne dites pas à ma mère où je pars en vacances
PRÉSENTE NE RATEZ PAS#YSL LES TOUTES DERNIÈRES DATES DE LA TOURNÉE BEAUTY TOUR
Jeudi 25 avril, 10h - 14h Paris : 5 rue de la Bourse
Vendredi 26 avril, 10h - 14h Paris : Montparnasse  Place du 18 juin 1940
Retrouvez toutes les dates du #YSLBEAUTYTOUR sur stylist.fr Et plus d’informations sur la page Event Facebook YSLBEAUTYTOUR
T o u s l e s j e u d i s2 5 2 0 1 9a v r i l  ◆ S t y l i s t . f r
06Édito 08La Style ListObjets du désir à portée de main
BRÈVES
10Le Grand BazarToutes les news indispensables qu’on ne savait pas où mettre
SUCCESS STORY
16Denise Murrell Commissaire de l’expoLe Modèle noir
MODE18Bourge de là !Jamais sans mes claquettes chaussettes 26Mrs FreezeElle aime qu'on lui menthe 28Le crime parfait de LorodCe n’est pas parce qu’on connaît la coupable qu’il ne faut pas enquêter 30NewsCe qu’il faut retenir cette semaine avant qu’il ne soit trop tard
COVER STORY
32Sea, shame & sun Ce qui se passe sur ce transat, reste sur ce transat
MAGAZINE
36Allez, bougetoi le boule, boloss Ce n’est pas parce qu’il ne peut pas vous casser la gueule que vous pouvez bullyer votre assistant virtuel 38Dans un monde idéal, ce mot vous ferait gagner au Scrabble Les langues les plus révolutionnaires ne sont pas celles que vous savez parler
BEAUTÉ
42L’ImpératifExfoliant au charbon activé Scrub & Detox, Filorga 44L’odeur de la sueur froide Pour la première fois de votre vie, sentez et ressentez le doux parfum de la peur 48Culture club Centres d’intérêt pour jouer en extérieur ou à domicile 50News N’allez pas vous plaindre qu’on ne vous dit jamais rien
CULTURE
52Culturist Des idées pour se coucher moins bête
INTERVIEW HISTORIQUE
Peignoir en éponge et foulard en soie, Hermès.Gants en caoutchouc et dentelle,Simone Rocha x Moncler. Chaussettes en coton,Lacoste. Sandales en cuir, Minelli.
54Audrey DiwanBOURGE DE LÀ! P.18 Plongée sans filtre dans son historique de navigation internet P H OTO S D E C O U V E RT U R E : I STO C K . P H OTO C I  C O N T R E : PAT R I C K J AC K S O N
 0 5
Rédaction, publicité et diffusion : 73, rue SainteAnne, 75002 Paris Pour joindre votre correspondant par email : l’initiale du prénom suivi du nom de famille@stylist.fr P r o b l è m e d e t o nDIRECTION GÉNÉRALE Gwenaëlle Thebault, directrice générale déléguée Guillaume Beauquesne, éditeur deStylist et directeur du développement pôle féminin premium ne journée comme toutes les autres. Allezy, faites comme si je DIRECTION DE LA RÉDACTION n’existais pas. Asseyezvous sur le sommet de mon crâne, comme Aude Walker, directrice de la rédaction Usi c’était un siège sale du métro. Envoyezmoi vos ordres rageux à CRÉATION ARTISTIQUE Joachim Roncin  Agence Fantôme la face sans vous donner la peine de croiser mes yeux. Bousculez MAQUETTE moi sans rien sentir à la manière des passemurailles qui traversent le béton. StéphanieJeanne Arnaud, première maquettiste Philippine Berly, rédactrice graphique Je continuerai à ne rien dire, à subir, à sourire, à obéir. À rentrer chez moi, dans Sylvain Lecourt, rédacteur graphique un monde de silence et de haine. Chaque soir, de retour dans son appartement PHOTO ET PRODUCTION trop meublé aux murs couverts de photos, de toiles et d’objets, la mêmeStéphane Durand, directeur photo Nina Deffunt, rédactrice photoproduction ritournelle obsessionnelle courait dans ses veines et irriguait son cerveau essoré SOCIÉTÉ par la soumission volontaire. Et au lieu de crier dans un coussin, il s’en prenait Marie Kock, rédactrice en chef Pierre d’Almeida, chef des actus et du rédactionnel mode violemment à Alexa (p.36). Son assistante vocale intelligente. «BalanceForever. Raphaëlle Elkrief, cheffe de rubrique tourisme et société Drake, Lil Wayne. Espèce de débile.» «C’est quoi cette lumière? Déborah Malet, cheffe de rubrique lifestyle “ D A N S U N E Tu sais toujours pas gérer le modulateur, sac à merde.»MODE O D E U R P O R C -Belén Casadevall, rédactrice en chef «Comment ça 23 degrés? C’est toi qui paies le chauffage, Manon Del Colle, rédactrice C I B O U L E T T E ” crevure?» Toute la soirée, Alexa prenait sans s’émouvoir la rage BEAUTÉ Julie Levoyer, rédactrice en chef libérée du harcelé devenu harceleur. «Allez, on éteint, je veux plus entendre ta SECRÉTARIAT DE RÉDACTION petite voix de connasse.» La première partie de la nuit se passa aussi bien que Maya Quiza, secrétaire générale de rédaction possible. Entre sueurs froides, faux vertiges et vieux fantômes, il dormait Lise Paris, secrétaire de rédaction planqué sous son masque de sommeil en soie bleue et son nuage de mélatonine ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO Fatema Bhayat, Louis Blanchot, Pauline Brulez, Nolyne Cerda, et de valériane. Vers 1h, la basse électrique énervée deGet Backde Ludacris Marie Cuvillier, Léa David, Suzanne Grossmann, Alice Lebon, explosa dans la Bose du salon. Il se réveilla en hurlant, engueula Alexa façonJuliette Lecuyer, Aurore Merchin, Théo Ribeton, Yal Sadat. mère de famille au bout du rouleau de la petite enfance. Resombra dansRÉDACTION DIGITALE a u d e w a l k e r NEWSLETTERLA LISTET RÉSEAUX SOCIAUX son sommeil de mauvaise facture. 1h30: l’interphone envoya sa sonnerie direc trice Sandie Dubois, rédactrice en chef Cosima Delamare, directrice artistique de caserne. Masque sur le front, il répondit un sourire préfabriqué dans la voix. de l a rédac tion Nina Boutléroff, rédactrice Delphine Baudoin et Inès Pollon, motion designers Livreur Deliveroo. Comme il s’agissait d’un humain, il s’adressa à lui avec Contributeur : Théo Ribeton politesse et le laissa monter. Il accepta en souriant la trentaine de boîtes de PUBLICITÉ dim sum qu’il était sûr de n’avoir jamais commandées, puisqu’il était seul, qu’il Élodie Bretaudeau Fonteilles, directrice exécutive GMC Média Günes Akdora, Brand Developer dormait et qu’il détestait cette nourriture. De sa main mal assurée, il s’empara Betty Tartar, Luc Deconche et Sofia Polgar, directrices et directeur de clientèle de l’enceinte, chuchota un truc de l’ordre du scepticisme et retourna se coucher. AnneCaroline de Stoppani, directrice commerciale trading Après avoir cherché le sommeil couteau entre les dents, il replongea vers 2h30 MarieChristine Sourimant, responsable service planning O N S E R E T R O U V E Héloïse Bretillard, Insider Opérations spéciales dans une odeur porcciboulette. 3h15, lumière de la chambre à bloc. Puis lampePublicité culturelle: Chupa Renié Communication L E J E U D I Publicité littéraire: lafagedeveloppement@gmail.com  M A I ! halogène qui clignote comme un stroboscope de boîte de nuit de station de DIFFUSION sports d’hiver. 4h, broyeur de la cuisine enclenché, son de sanglier qui charge le Cyril Gamboa, directeur réveillèrent en sursaut. 5h, la douche multijets repeignit une heure durant le sol MARKETING en Zellige de Fès, avant que les buses du jacuzzi se mettent à cracher leur souffle Alisson Municchi, responsable marketing print et digital strident dans le vide. Réveillé, en eaux, le cœur dans les oreilles, il s’adressa à FABRICATION Adrien Repettati, responsable Alexa en chuchotant, avec tout l’amour qui lui restait et lui proposa de choisir la musique qu’elle aimait. EtHere Comes the Night Timed’Arcade Fire vint prendre Imprimeur : Eurogravure, Italie. Photograveur : Compos Julliot, Paris toute la place dans l’appartement trop meublé. Il ne se rendormit plus jamais. Magazine imprimé sur du papier fourni par UPM et produit en Finlande, issu de forêts gérées durablement (ecolabel), Taux de fibres recyclées : 0%, P tot = 0.005 kg/tonne de papier. © STYLIST est un hebdomadaire gratuit édité par TIMAR SNC au capital de 1 000 €. RCS Nanterre 790 138 994 N E MA N QU E Z P LU S U N S E U L N U MÉ R O Gérant : Holding Évelyne Prouvost S T Y L I S TP R É S E N T E L E Y S L B E AU T Y T O U RPrincipaux actionnaires : Holding Évelyne Prouvost et R E N D E Z  V O U S S U R Urban Media Europe Ltd W W W . S T Y L I S T. F R P O U R T R O U V E R RETROUVEZ Directeur de la publication : Holding Évelyne Prouvost SA TOUTES LES L E S P O I N T S D E D I S T R I B U T I O N . DATES DU Dépôt légal : à parution Le truckYves Saint Laurentva sillonner la France en avril. Derrière leYSLBEAUTYTOURse cache une tournéeYSLBEAUTYTOURISSN : 22668306 STYLIST.FR SUR de  dates avec une dizaine d’expert.e.s make-up. Important : nous ne faisons aucune publicité rédactionnelle. Si nous citons une maison de commerce, c’est uniquement Le but ? Une virée rythmée pour vous apprendre à choisir par souci de signaler à nos lectrices un objet dont la qualité et à appliquer correctement le fond de teint a retenu l’attention de nos spécialistes. qui vous collera le mieux à la peau. Les prix ne sont donnés qu’à titre indicatif. © Tous droits réservés. La reproduction, même partielle, JEUDI 25 AVRIL VENDREDI 26 AVRIL de tout article ou image publié 10H À 14H10H À 14H dans STYLIST est interdite. Paris : 5, rue de la Bourse Paris : Montparnasse  Place du 18 juin 1940
Plus d’infos sur la page Event Facebook YSLBEAUTYTOUR.
Ce numéro est distribué avec 13 500 cartes ensemencées de fleurs sauvages et 13 500 échantillons de parfums Courrèges distribués sur Paris.
 
Si vous souhaitez prendre le magazineStylist en dépôt dans votre entreprise, merci de nous écrire à distribution@stylist.fr
P H OTO : J E A N  BA P T I ST E G U Y
PHOTO FORT C’est une imprimante photo portable. Zoemini, Canon, 119,99 €, store.canon.fr
L’ARCHI DU SÈCHE Ne sachant sécher sans son Dyson. Sèchecheveux Dyson Supersonic™ Black Nickel, Dyson, 399 €, dyson.fr
P H OTO S : D R
HAUTES COUTURES Avec fil apparent. Veste en denim, Monki, 40 €, monki.com
 
L a S t y l e L i s t
O b j e t s d u d é s i r à p o r t é e d e m a i n
S h o p p i n g
MAKI A FAIT ÇA ? Edition Tetris™ comprenant 42 pièces. Box Tetris™, Sushi Shop, 45 €, sushishop.fr
LA LOVE PRADADE Peace & Love. Chemise en coton, Prada, 850 €, prada.com
TOUT CE QUI BRILLE Quel trésor ce Diamant. EDP La Nuit Trésor Musc Diamant, Lancôme, 81 €  50 ml, lancome.fr
À VOS MARC Et sortez le marquepage. Beau livreMarc Jacobs Illustrated, éd. Phaidon, 49,95 €, dispo le 10 mai, fr.phaidon.com
CARE WASH Pour les cheveux colorés, très sensibilisés. Shampooing Réveil Color Rose Précieuse, Dessange, 4,50 €, dessange.com
CLENQUET VOUS ! Mais n’optez pas pour un style de planquée. Lunettes de soleilboucles d’oreilles en acétate et métal,Justine Clenquet, 229€, farfetch.com
DIRECTION DUBAÏ Du bout des doigts. Bague Dubaï en or rose et diamants, Lucky One, 185 €, luckyonebijoux.com
LA POSITION DU LOTUS Le bon rituel du matin. Gommage visage Purify The Ritual of Namasté, Rituals, 12,50 €, rituals.com
ET J’AI OURLET, OURLET Levi’s, pour qu’il revienne. Jean Ribcage en denim, Levi’s, 119 €, levi.com
SE PRENDRE UNE AMANDE Bio, évidemment. Huile multicorrection marques et vergetures Cica Natura,Sanoflore, 28,50€ sanoflore.fr
À FLEUX DE POT Pour y mettre vos fruits. Coupe à fruits rayée, Fleux, 17 €, fleux.com
UNE ŒUVRE DE ROTIN Ça s’expose. Fauteuil Buskbo, Ikea, 129 €, ikea.fr
C’EST LA LATCH ! Complètement assumé. Table basse Latch, Bolia, 884 €, bolia.com
MONTRER PATTES BLANCHES Vous êtes blanche comme neige. Baskets en cuir, Rombaut chez Browns, 350€, brownsfashion.com
PERMA CULTURE Vos cheveux réclament la nature. Shampooing douche Sun Collections Nature, Eugène Perma Professionnel, 13,90€, eugenepermaprofessionnel.com
 
L e o u t e s l e s n e w s i n d i s p e n s aGqb l e s Bn e u ’ o n p a s s a v a i t m e t t r eo ù g r a n d b a z a r t
A R T 1 C A M P O U PA S C A M P ? Cette année plus que n’importe quelle autre, se pointer au Met Gala en petite robe noire serait le pire des affronts.
Quel est le point commun entre un discours
du général de Gaulle, l’architecture d’Antoni
Gaudì etLe Lac des cygnes? Pas seulement
le fait que chacun puisse se trouver au dos d’une carte Trivial Pursuit, mais aussi et surtout leur côté « camp ». Aujourd’hui plus ou moins ringardisé, le concept est formalisé par Susan Sontag, en 1964 dansNotes on «Camp»,essai fondateur qui sert d’inspiration à la prochaine expo mode du Met, sponsorisée par Gucci (et à son gala inaugural du 6 mai prochain).Intimement lié
à la culture gay (aux origines, il est synonyme
d’efféminé), le camp – du français « camper
un personnage » – désigne une « sensibilité » :
un amour du too much et de la théâtralité,
1 0
la défense d’un « bon goût du mauvais goût »,
un sérieux rejet du sérieux, la préséance
de la forme sur le fond et un amour du
« personnage ». En bref, le mélange ironique
« de l’exagération, du fantastique, de la passion
et de la naïveté ». Prendre au sérieux ce qui
ne devrait pas forcément l’être, se moquer
librement de ce qui est solennel, et tout mettre
entre guillemets (coucou Virgil Abloh). Les films
de John Waters sont camp, les performances
de Cher dans les variety shows des années 70
sont camp etRuPaul’s Drag Race– avant que
l’émission ne devienne trop commerciale –
était camp. Mais pour Richard Mèmeteau,
philosophe et auteur dePop Culture
(La Découverte, 2014), le fait même qu’un
GUCCI PE 2019
établissement culturel aussi important que
le Met y consacre une expo (Camp : Notes on
Fashion) trahit l’intention du camp : « Dans
les années 60, avant les débuts de la culture
de masse, la communauté gay avait ce rôle
d’avantgarde esthétique, de culture qui
se greffe sous une culture majoritaire sérieuse
et qui s’en moque. Mais si la marge vient vers
le centre, alors elle meurt.» N’y atil donc
plus rien de camp aujourd’hui ? « Les gays ont
aujourd’hui moins cette fonction d’ironie face à
la culture dominante. Et plein d’attitudes
nouvelles sont nées depuis : le queer, défini par
Judith Butler comme la possibilité de l’échec de
sa propre performance (de genre, de féminité,
de masculinité) a peutêtre chassé le camp.»
P H OTO S : D R