Stylist du 28-03-2019

Stylist du 28-03-2019

-

Presse
56 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 28 mars 2019
Langue Français
Signaler un problème

Mode Culture Beauté Société Idées. Et gratuit
VOULOIR LA PERFECTION,
TROUVER L’ESSENTIEL.
publicitéLE NATUREL & LA PERFORMANCE
JE VEUX LES DEUX
L’ESSENTIEL
LE NOUVEAU FOND DE TEINT
*97% D’INGRÉDIENTS D’ORIGINE NATURELLE
**& ÉCLAT NATUREL TENUE 16H NOUVEAU
Couvrance modulable (légère à moyenne).
Hydratation. Protection des UV et de la pollution.
Testé cliniquement, la peau nue est plus belle jour après jour.
Disponible en 30 teintes.
*Conformément à la norme ISO 16128 Parties 1 et 2. Les 3% restant contribuent à optimiser l’intégrité de la formule
**dans le temps et sa sensorialité. Test instrumental réalisé par un laboratoire indépendant sur 20 femmes.
SURCOUV R°V°_FR_ESSENTIEL - STYLIST_216x285 - 28mars.indd 2 29/01/2019 14:38Mode Culture Beauté Société Idées. Et gratuit
internet
c’était pas
le projet
N °
MAR S
ST Y L I ST . FRT o u s l e s j e u d i s ◆ 2 8 m a r s 2 0 1 9 ◆ S t y l i st .f r
06 ✵ Édito
08 ✵ La Style List
Objets du désir à portée de main
BRÈVES
10 ✵ Le Grand Bazar
Toutes les news indispensables
qu’on ne savait pas où mettre
SUCCESS STORY
14 ✵ Lisa White
eCommissaire de la 11 Biennale
Internationale du Design de Saint-Étienne.
MODE
16 ✵ Sortir du rang
Des tenues qui vous éclairent
même dans des salles obscures
24 ✵ Le crime parfait de
Charlotte Knowles
Ce n’est pas parce qu’on connaît la
coupable qu’il ne faut pas enquêter
26 ✵ News
Ce qu’il faut retenir cette semaine
avant qu’il ne soit trop tard
MAGAZINE
30 ✵ Le paradis perdu du Web
Trente ans après, qu’est devenue
la T oile ?
34 ✵ Se taper des bars
On vous a trouvé des bouts de zinc
où tailler la conversation
36 ✵ Plutôt viande ou plutôt poison?
Histoire de la Poison Squad, une bande
de super-héros de la malbouffe
BEAUTÉ
40 ✵ L’Impératif
EDP, Paco Rabanne
42 ✵ Avec ces jambes,
vous pourriez tenir un siège
Comme Naomi Smalls, prenez soin
des vôtres et vous serez inébranlable
46 ✵ Culture club
Centres d’intérêt pour jouer en
extérieur ou à domicile
48 ✵ News
N’allez pas vous plaindre
qu’on ne vous dit jamais rien
LIFESTYLE
50 ✵ Notice d’utilisation
Après ça, vous ne pourrez pas dire que
Vestes en denim,
vous ne savez pas faire Reiko. Pantalon
en toile enduite,
CULTURE
Vivienne Westwood.
52 ✵ Culturist Sandales en cuir
Des idées pour se coucher moins bête verni ornées de
strass, Miu Miu.
INTERVIEW HISTORIQUE
54 ✵ Jessica Bruder
SORTIR DU RANG
Plongée sans filtre dans son historique P. 16
de navigation internet
0 5
PHOTO CI-CONTRE : BORIS CAMACA. PHOTO DE COUVERTURE ; DRRédaction, publicité et diffusion :
73, rue Sainte-Anne, 75002 Paris
Pour joindre votre correspondant par e-mail : l’initiale du
prénom suivi du nom de famille@stylist.fr
DIRECTION GÉNÉRALE
Gwenaëlle Thebault, directrice générale déléguée
Guillaume Beauquesne, éditeur de Stylist
et directeur du développement pôle féminin premium
DIRECTION DE LA RÉDACTION
Aude Walker, directrice de la rédaction
CRÉATION ARTISTIQUE
Joachim Roncin - Agence Fantôme UNE ADDITION SALÉE
MAQUETTE
Stéphanie-Jeanne Arnaud, première maquettiste
Philippine Berly, rédactrice graphique
Sylvain Lecourt, rédacteur graphiqueur le dernier phonographe de la cité passe une chanson d’amour
e PHOTO ET PRODUCTION italienne du XX siècle. Seule dans les cuisines du restaurant,
Stéphane Durand, directeur photoS elle touille son ragoût dans l’immense marmite en fonte à l’aide Nina Deffunt, rédactrice photo-production
d’une longue pelle double usage potager-cuisine. Les tonalités SOCIÉTÉ
Marie Kock, rédactrice en chef pleines d’espérance légère déroulées par la chanteuse la font presque rire
Pierre d’Almeida, chef des actus et du rédactionnel mode
Raphaëlle Elkrief, cheffe de rubrique tourisme et sociététant elles sont aujourd’hui déplacées. Mais ce soir, elles les aideront peut-être
Déborah Malet, cheffe de rubrique lifestyle
tous à mimer le bonheur comme dans l’autre vie, une dernière fois, avant d’en
MODE
finir. Dans la rue, de l’autre côté de la vitrine sur laquelle elle a peint en blanc Belén Casadevall, rédactrice en chef
Manon Del Colle, rédactrice
le menu du soir (Dîner d’Adieu-Cuisiné sans gants et sans précaution), les
BEAUTÉ
premières silhouettes surgissent de l’obscurité. Sans combi, sans scaphandre,
Julie Levoyer, rédactrice en chef
la mine raide décorée d’un sourire, pour la plupart. Elle n’osait pas y croire, SECRÉTARIAT DE RÉDACTION
mais ils.elles sont nombreux.euses à avoir répondu à l’invitation. Saturé.e.s Maya Quiza, secrétaire générale de rédaction
Lise Paris, secrétaire de rédaction
d’interdictions, d’injonctions, de précautions depuis le début de l’épidémie,
ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO
ils.elles sont nombreux.euses à ne plus vouloir épouser cette existence
Fatema Bhayat, Pauline Brulez, Nolyne Cerda, Simon Clair,
Renan Cros, Marie Cuvillier, Léa David, Alice Lebon, pasteurisée. À ne plus supporter de bouffer des aliments
Juliette Lecuyer, Aurore Merchin, Céline Mollet, Théo Ribeton.
“DÎNER D’ADIEU- stérilisés et sans saveurs servis en capsules, dans les
RÉDACTION DIGITALE
micro-restaurants bulles qui poussent dans la ville comme NEWSLETTER LA LIST ET RÉSEAUX SOCIAUX CUISINÉ SANS
Sandie Dubois, rédactrice en chef de mauvaises pustules. À refuser de revêtir la combinaison GANTS ET Cosima Delamare, directrice artistique
Nina Boutléroff, rédactricejaune maïs stérile en polyéthylène portée par tout le pays PRÉCAUTION” Marine Normand, rédactrice community manager
depuis trois années. Eux.Elles, ses convives ce soir, Delphine Baudoin et Inès Pollon, motion designers
Contributeur : Théo Ribeton
ont accepté l’invitation pour rire, manger, faire comme si cette sombre fable
PUBLICITÉ
n’avait jamais existé. Elle les regarde s’asseoir autour de la grande table Élodie Bretaudeau Fonteilles, directrice exécutive GMC Média
Günes Akdora, Brand Developerqu’elle a dressée au centre de la salle principale. La simplicité lui a semblé
Luc Deconche et Sofia Polgar,
aude walker directeur et directrice de clientèle adaptée. Pas de nappe, ses petits ballons de bistrot, juste quelques branches
Betty Tartar, cheffe de publicité
directrice de bois sec dans des vases par ici, par là, pour se souvenir des fleurs. Anne-Caroline de Stoppani, directrice commerciale trading
Marie-Christine Sourimant, responsable service planning de la rédaction
Ces femmes, ces hommes, ces quelques enfants, savent qu’ils vont mourir Héloïse Bretillard, Insider Opérations spéciales
Publicité culturelle : Chupa Renié Communication
dans d’atroces souffrances dans la nuit à cause de ce ragoût ultra-parfumé Publicité littéraire : lafagedeveloppement@gmail.com
et non stérilisé (p. 36) mais la joie de boire du vin ensemble en attendant DIFFUSION
Cyril Gamboa, directeur les rillettes, les asperges, le chou rémoulade, les vrais aliments d’avant,
MARKETING qu’elle s’apprête à servir en entrée, l’emporte sur le reste. Avant d’engouffrer
Alisson Municchi, responsable marketing print et digital
leur première bouchée de ragoût, un silence d’église s’est abattu
FABRICATION
sur la tablée, mais dans l’ensemble, le dîner fut joyeux.
Adrien Repettati, responsable
Imprimeur : Eurogravure, Italie.
Photograveur : Compos Julliot, Paris
Magazine imprimé sur du papier fourni par UPM et produit en
Finlande, issu de forêts gérées durablement (ecolabel), Taux
de fibres recyclées : 0%, P tot = 0.005 kg/tonne de papier.
© STYLIST est un hebdomadaire gratuit édité par TIMAR SNC
au capital de 1 000 €. RCS Nanterre 790 138 994
Gérant : Holding Évelyne ProuvostVotre meilleure décision de ? Principaux actionnaires : Holding Évelyne Prouvost et Urban
NE MANQUEZ PLUS UN SEUL NUMÉRO Media Europe LtdLIRE LA LIST,
RENDEZ-VOUS SUR Directeur de la publication : Holding Évelyne Prouvost SALA NEWSLETTER DE STYLIST.WWW. S T YLIS T. FR POUR TROUVER
Dépôt légal : à parution
LES POINTS DE DISTRIBUTION.❈ ISSN : 2266-8306
❈ Important : nous ne faisons aucune publicité rédactionnelle. UNE PARUTION DEUX FOIS PAR SEMAINE ,
Si nous citons une maison de commerce, c’est uniquement LE LUNDI ET LE JEUDI.
par souci de signaler à nos lectrices un objet dont la qualité ❈
a retenu l’attention de nos spécialistes. ❈
Les prix ne sont donnés qu’à titre indicatif.
© Tous droits réservés. Et toujours plus de nouvelles tendances
La reproduction, même partielle, et de bons spots pour supporter vos semaines
de tout article ou image publié
et rallonger vos week-ends. dans STYLIST est interdite.
stylist.fr
twitter et instagram : @stylistfrancestylist@stylist.fr @stylistfrance @stylistfrance facebook.com/stylistfrance
facebook.com/stylistfrance Si vous souhaitez prendre
le magazine Stylist
en dépôt dans
votre entreprise, merci
de nous écrire à
distribution@stylist.fr

ABONNEZ-VOUS
GRATUITEMENT
SUR STYLIST.FR.
(ET CONTINUEZ
À NOUS SUIVRE
SUR LES
RÉSEAUX)
PHOTO : JEAN-BAPTISTE GUYSShhooppppii nn gg
La Style List
O b j e t s d u d é s i r à p o r t ée d e m a i n
CHAOS TOTAL UN SHOT DE SACAI V COMME VICTOR
Vous n’en croyez pas vos yeux. Pour pimper votre look. Et la lumière fut.
Mascara ControlledChaos MascaraInk, Short portefeuille, Lampadaire Victor,
Shiseido, 30 €, Sacai, 625 €, Inventive, 374 €,
shiseido.fr farfetch.com inventive-lighting.com
BRANCO BANCO ! NOUS PLANKTON TOUT ROND DE NUIT
Une bien belle affaire. Pour avoir une peau régénérée. Kasimir ne vous lâche pas la main.
Vase Bronco medium, Sérum régénérant Life Plankton Elixir, Sac Kasimir en denim,
Bolia, 47 €, Biotherm, 68,50 €, Louvreuse, 350 €,
bolia.com biotherm.fr louvreuse.com
VAS-Y, FRONCE ! ABSOLUTELY FAVALOUS COMBLER UNE LAGUNE
Plus rien ne t'arrête. Si c’est pas fabuleux. Vous ne resterez plus dans l'ignorance.
T-shirt en coton, Box Light mix de 18 protections hygiéniques bio, EDT Un Jardin sur la Lagune,
Boohoo, 21 €, Fava, 8,90 €, Hermès, 113 € - 100 ml,
boohoo.fr befava.com hermes.com

PHOTOS : DRLE BON COUP DE MAIN LA MODE AUX TROUSSES PATRICK FIORI ?
Ça vous va comme un gant. Pas de panique, y en aura pour tout le monde. Non Si Fiori d’Armani.
Gants en laine, Trousse Quitterie Paris, Eau de parfum Si Fiori,
Prada, 200 €, Delfonics, 16 €, Giorgio Armani, 87 ,15 € - 50 ml,
farfetch.com delfonics.fr armanibeauty.fr
T’AURAIS PAS UNE SÈCHE ? COOL CHÊNE WEEKEND EN BOURGOGNE
Ce serait bien de l’hydrater. En déco, misez sur du classique. Vous vous tenez à carreaux.
Baume Hydratant, Chaise Pavilion, Foulard à capuche et carreaux bourgogne,
CeraVe, 8,90 €, &Tradition, 368 €, Balenciaga, 495 €,
cerave.fr fleux.com ssense.com
PLACE À LA BOUFFE TEINT DE PORCELAINE INTERVENTION DU RED
Des endroits jolis où grailler. Une BB qui fait une peau de poupée. Vous n’aurez pas la fashion police aux basques.
Beau livre Delicious Places, BB Crème correctrice et illuminatrice Porcelaine, Bottines en cuir,
éd. Gestalten, 256 p., 38 €, Qiriness, 32,90 €, Dr. Martens, 170 €,
gestalten.com qiriness.com drmartens.com

PHOTOS : DRLe
grand bazarGB
to u te s l e s ne ws ind is pen s ab l e s q u ’o n ne s avait pa s o ù me t tr e
VIKTOR & ROLF
TENDANCE1 ÇA SE DÉGRADE
Des posters pour Coachella aux annonces de recherche d’appart publiées par vos
ami.e.s Facebook, le « gradient » a (re)pris possession de notre champ de vision.
Dites adieu aux textes WordArt de votre jeunesse, avant tout des intérêts commerciaux : « Ces que Puma succombe au mouvement dans le cadre
le retour en force du dégradé de couleurs se veut dégradés délicats sont particulièrement attirants de sa collection capsule en partenariat avec MTV,
aujourd’hui plus chic (voire plus deep) que dans parce qu’ils permettent, en ligne, de se démarquer ou même que Kanye West fasse en décembre
les nineties. Entre les affiches promotionnelles du bruit des réseaux sociaux. » Si Facebook et dernier un don de 10 millions de dollars à James
pour le dernier single d’Ally (Lady Gaga) dans A Star Instagram ont choisi de proposer des fonds Turrell, land artist spécialiste du motif et des jeux
Is Born, la récente collab’ de la marque de valises gradients aux utilisateur.rice.s souhaitant (encore) de lumière ? Parce que le dégradé ne serait rien
Rimowa avec l’artiste Alex Israel (inspirée par le ciel poster des messages personnels en ligne, ce serait d’autre que la métaphore idéale de notre époque.
californien et présentée lors de la dernière foire d’art donc pour nourrir l’illusion que ces plateformes « Avec les dégradés, les designers ont trouvé une
contemporain Frieze à L.A.), et la dernière collection ne sont pas des endroits violents et invivables métaphore parfaite de la subjectivité, à une époque
haute couture de Viktor & Rolf, le « gradient » veut (visuellement et politiquement) mais apaisés et où même le mot “factuel” est sujet à débat »,
aujourd’hui dire un peu plus que « j’avais du temps accueillants. Et offline ? Comment expliquer que explique Daisy Alioto. Du spectre politique à celui du
à perdre sur Microsoft Office ». D’après Daisy Alioto, Loewe décide au même moment de sortir son sac genre et de la sexualité, le « gradient » serait en fait
journaliste chez Vox, ce regain d’intérêt servirait éléphant en un dégradé de coloris « Orange sunset », une représentation visuelle du refus de la binarité.

PHOTOS : MARLENE HUET STUDIO ; IMAXTREE ; DR