Paris Match du 02-01-2019

Paris Match du 02-01-2019

-

Presse
104 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 02 janvier 2019
Signaler un abus
FreD MeyLan/H&K
PHOTO 0 $. 8
PHILIPPE BOUVARD UN ENTRETIEN VÉRITÉ PAR MIREILLE DUMAS
€ / POrT. COnT : 3,80 € / TOM a : 930 XPF / TOM S : 390 XPF / TUn : 5 TnD / USa : 6, ,20
€ / Mar : 35 MaD / nL : 4
EFIRA / D : 4,30 € / DOM : 4 € / eSP : 3,80 € / Gr : 3,80 € / iT : 3,80 € / LUX : 3 CHF / CH : 5 n $ Ca L’ACTRICE € / BeL : 3 € / Can : 6,20 3 DE TOUS LES SUCC S C O n F i D e n C e S D ’ U n e a M O U r e U S e “Je suis une femme épanouie et heureuse” . FranCe MeTrOPOLiTaine 2,90 € / a : 4,50 € / anD : 9 201 janvierw w w . p a r i s m a t c h . c o m 9 2M 02533- 3634 -F:2,90E aU Après «Le grand baIn», DU 6 3 4elle sera à l’aiche de troIs 3:HIKMPD=XUW^UY:?d@q@d@e@k"; films en 2019. N° 3
LE MUS EDU VATICAN nOTre rePOrTaGe
Le nOUveaU HOUELLEBECQ eST arrivÉ
SOMMAIRE N° 3634 du 2 au 9 janvier 2019
8 10 12 16 20 25
26
82 85
83
86 90 92
93
94
95
101
102
103
CULTURE MATCH SpectacleLes Tribute Bands, nouvelles idoles de 2019 ? LivresMichel Houellebecq, le dernier des romantiques CinémaErika Karata, nouvelle muse du cinéma japonais LES GENS DE MATCH MATCH DE LA SEMAINE SIGNÉ SEMPÉ
ACTUALITÉ
JEUX Anacroiséspar Michel Duguet Mots croiséspar Nicolas Marceau MATCH AVENIR EcologieEt si Paris devenait une ferme ? VIVRE MATCH SaveursThierry Marx, la conscience du cœur VoyageLe plus beau golf du monde AutoAston Martin Vantage : sublime, forcément sublime… VOTRE ARGENT ImmobilierLes règles du nouveau bail de courte durée VOTRE SANTÉ Fibrillation auriculaireDangers et traitements MATCH DOCUMENT Congeler ses ovocytesPour une grossesse tardive LA VIE PARISIENNE d’Agathe Godard UN JOUR UNE PHOTO 11 décembre 2004Roland Giraud, l’impossible deuil LE JOUR OÙ Chantal ThomassJe dessine pour Victoria’s Secret
RETROUVEZ CHAQUE JOUR NOTRE ÉDITION SUR snapchat DiscovEr
10
83
G É R E Z V O T R E A B O N N E M E N T Abonnez-vous P O S E Z V O S Q U E S T I O N S pàR iNTeRNeT :www.parismatchabo.com pàR e-màIl :parismatchabonnements@cba.fr pàR TéléPHONe :(00 33) 01 75 33 70 44 pàR COURRIeR :Paris Match abonnements CS 50002 - 59718 Lille Cedex 09
12
90
La photo “Match” sur EuropE 1 Découvrez l’histoire de la photo d’actualitéParis Match, tous les samedis à 7h20. dans le 6h-9h de bernard poirette sur
95
©capapictures/Europe 1
L’agence Business des marques avec
Business invente les Business boosters Depuis 2010, notre méthode du for mat vidéo publicitaire court se voit prolongée en digital avec l’écosystème Business Booster. Le principe : renforcer la notoriété et dynamiser les ventes de nos clients audelà des formats TV clas siques grâce aux formats vidéo online 6 secondes non skippable et mobileIrst. La puissance de la TV couplée au ciblage comportemental du digital permet d’ampliIer le message et multiplier les points de contacts avec les consomma teurs. Résultat : nous recrutons des acheteurs, gagnons en love brand, reconquérons des consommateurs. Ainsi, Optic 2ooo, Bigard, Maison de la Literie, Cristaline, Rozana, Daddy ou Malongo ont confor té leur place de leader. « Nous n’oublions pas que les gens sont publiphobes, d’autant plus dans le contexte actuel. Privilégier les formats courts, de qualité, oline et online aug mente l’impact des prises de parole des marques ».
One shop agency : création & média Nous pensons que la création publici taire ne va pas sans la stratégie média et inversement. Cette logique d’agence
booste la performance les Business Boosters
GeorgesHenri et Louise Bousquet
« Le format court vidéo au cœur d’une synergie TV Digital est un formidable levier d’efficacité publicitaire »
intégrée ofre à nos clients une vision globale de leur stratégie de communica tion, un territoire de marque bien gardé et un gain en réactivité.
De vraies histoires de marques, de vrais succès Forts d’une structure courte (35 per sonnes) et d’un portefeuille de 150 marques, nous construisons avec nos annonceurs des collaborations durables. La longévité de notre agence va de pair avec laIdélité de nos clients, preuve de leur satisfaction à retrouver l’investisse ment réalisé et de la conIance qu’ils nous accordent à chaque étape de maturité de leur marque. Fin 2018, l’eicacité de nos stratégies média et notre traduction créative des concepts de marque se sont vu récom pensées du Grand Prix des annonceurs de l’année pour Optic 2ooo (Objectif Zéro Dépense) et Maison de la Literie (Contrat Qualité Service).
PUBLICITÉ
ère 1 Agence de Publicité TV Digitale01 45 49 22 56agencebusiness.fr
CULTURE
MICHEL HOUELLEBECQ le dernier desromantiques avEc « séROTONINE », SON SEpTIèME ROMàN, L’écRIvàIN DépEINTUNE FRàNcE MàLàDE, MàNQUàNT cRUELLEMENT D’àMbITION. eT MONTRE àUSSI QU’àU MILIEU DU chàOS L’àMOUR ExISTE ENcORE. PhotoPhilippe Matsas /10
20 /
7 S U I V E Z- N O U S S U Rp a R I S m a t c h . c O m
CULTURE
Le groupe Bootleg Beatles, créé en 1980. SPECTACLES LES TRIBUTE BANDS RETOUR VERS LE FUTUR Les formations rendant hommage aux stars des sixties ou des seventies se multiplient et se produisent dans des salles de plus en plus grandes. ParSacha Reins pparus dans es années 1980, es «trIbute bands », jeunes, curIeuses de découvrIr scénIquement ces égendes du ces formatIons quI reproduIsent es concerts passé. Car ces artIstes possèdent une obsessIon du détaI.Te ce de groupes ou d’artIstes égendaIres séparés ou MusIca Box canadIen, quI faIt revIvre es spectaces de GenesIs A dIsparus, occupent une pace de pus en pus Impor- des années 1970. « La reconstItutIon est extraordInaIrement tante sur a scène rock. On dénombre aujourd’huI idèe, a noté Peter GabrIe, ’ancIen chanteur du groupe, maIs pus de 20 000 trIbute bands à travers e monde. Les meI- je ne peux m’empêcher d’être un peu gêné. Je ne suIs pas sûr eurs donnent entre 150 et 200 concerts par an dans des saes que ce que nous faIsIons étaIt sI Important qu’I faIe e repro-de grande contenance. The DIre StraIts ExperIence a rempI duIre aInsI reIgIeusement quarante ans pus tard.» En faIt, I ’OympIa et a sae Peye. Tout comme The AustraIan PInk avaIt surtout été vexé que ses enfants se moquent de uI en e Foyd Show. Les FrançaIs de Best of Foyd se ancent, eux, dans voyant déguIsé en leur dans «Supper’s Ready».n une vaste tournée en mars. Les Rock Legends, réunIssant The OÙ ET QUAND Doors AIve, Letz Zep et One NIght of Queen, entament une tournée de seIze vIes en France. QuI vIent à ces concerts ? UnRock Legends, à Paris (Olympia) les 10 et 11 janvier. The Dire Straits Experience, pubIc quInqua nostagIque maIs aussI des génératIons pusà Paris (La Scène musicale) le 19 novembre.
MÉDIAS
THOMAS MISRACHILE MONSIEUR LONGS FORMATS DE BFM Depuis sept ans, il anime l’ émission hebdomadaire « 7 jours BFM ». InterviewClémence Duranton@clemkduranton
ParIs Match. Est-ce dIicIle d’Imposer une émIssIon de reportages sur BFM TV? Thomas MIsrachI.Quand j’ai proposé le ormat, la chaîne a reusé parce que la moyenne d’écoute était de onze minutes seulement. Mais j’ai persévéré. Si le contenu est de qualité, les gens restent. La preuve en estque, sur les ormats d’une heure, on a plus d’un million de téléspectateurs à chaque ois. Comment travaIllez-vous? Nos équipes abriquent des sujets chaque
jour. Nos capacités de production sont énormes parce que BFM TV est la chaîne qui réalise le plus de minutes de reportage par semaine. Le vendredi on regarde tout et on voit ce qui est obsolète. Qu’est-ce qu’on peut vous souhaIter pour 2019? Que ça dure ! Le 5 janvier, nous difusons une grande interview de Michel Polnaref. Au premier trimestre, pour RMC Découverte, je lance un nouveau numéro d’“Embar-qué” avec la marine nationale. J’espère que nous aurons plus d’actualité joyeuse, une respiration ne erait pas de mal.n
VENTE Videmaison à Radio France Après les vInyles de sa dIscothèque, le matos de ses studIos! La maIson ronde renouvelle le matérIel des studIos publIcs, dont le fameux 105. EnceIntes Cabasse, pIanos SteInway et Yamaha, harpe, enregIstreurs Nagra, consoles de sonorIsatIon… Une part de l’âme de RadIo France et de ses émIssIons de légende va aInsI partIr aux enchères à compter du 7 janvIer. Les amateurs pourront acquérIr du matérIel haut de gamme, fonctIonnel maIs jugé obsolète. TroIs cents pIèces au total, proposées à la vente sur www.art-rIchelIeu.fr. et au studIo 105 le 19 janvIer.AL.L.G.
SÉRIE
John Le Carré de retour sur vos écrans CastIng doré pour l’adaptatIon de «La petIte ille au tambour», le roman d’espIonnage de 1983 de John Le Carré: dans la sérIe réalIsée par le Sud-Coréen Park Chan-wook («Stoker», «Old Boy»), MIchael Shannon et Alexander Skarsgård entoureront Florence Pugh (photos). Le tout étant coproduIt par la BBC, le résultat est Impeccable. La sérIe en sIx épIsodes est dIsponIble sur Canal+ à la demande.C.S.
ART Claude Lévêque illumine l’Opéra Les «Saturnales» est le tItre d’un étonnant dIsposItIf lumIneux quI coIffe l’Opéra BastIlle depuIs quelques jours, fruIt d’une carte blanche donnée à Claude Lévêque. Cette œuvre célèbre les 350 ans de l’Opéra et les 30 ans de son sIte place de la BastIlle. La suIte bIentôt dévoIlée à GarnIer…A.P.
CULTURE
LIVRES
PaS d’allégRESSE FoRcéE danS « SéRotoninE », ni dE gEntillESSE comPlaiSantE, juStE la mélancoliE cyniQuE d’un hommE Qui nE jouE PaS la comédiE du biEn Et du mal
EN 2015, IL ràCONTàIT L’ÉLeCTION D’UN prÉsIDeNT De Là RÉpUBLIqUe De CONfessION MUsULMàNe DàNs « SOUMIssION ». QUàTre àNs pLUs TàrD, Michel HouellebecqDresse àveC HUMOUr Le pOrTràIT D’UNe FràNCe eNGLUÉe DàNs Là MÉDIOCrITÉ. « SÉrOTONINe » esT ÉvIDeMMeNT Le LIvre De 2019.
ParGIlles MartIn-Chauier
Haie d’honneur pour l’écrivain et sa nouvelle épouse Qianyum Lysis Li, le 22 septembre 2018.
Dans la salle des mariages de la mairie e du XIII arrondissement de Paris. utrefois, il n’y a pas si longtemps, on vous priait de ne pas mêler la morale à toutes les sauces. Aujourd’hui, c’est le contraire : on se retranche derrière elle au de maAreluinofmretedélerselonleèrsselgsedorpssferseuin.nIitneeedtuliequdircheleMielleuoHiafqcebiebdutn. moindre prétexte. Tout est dangereux. Il faut écrire sur la pointe des mots, ne froisser personne. Les idées doivent enfil Avec lui, dans un monde de fauves, les écrivains ne se font pas herbivores.Pasquestionquilaitdesbraspourlesgarderlà,lelongdu corps. Si l’envie lui passe par la tête, il se mouchera dans un voile de communiante. Dans « Sérotonine », sans s’appesantir, il signale les qualités de visionnaire de Franco ou songe aux vertus des herbicides. Il écrit comme il parle. Son ton léthargique peut bien
  p a r i s m a t c h2 0 1 9a n v i e r U 9 j 2 a  D U
traîner sur chaque syllabe, ses mots percent comme des flèches. Il exprime son dédain pour Yves Simon, traite Christine Angot par-dessus la jambe, réduit « Libération » à un journal pour inter-mittents du spectacle, trouve Niort hideuse, résume la Hollande à une firme d’import-export, dégomme Bataille et les écrivains NRF qui fantasment sur les femmes en se tripotant les neurones, foule aux pieds la SNCF, ses cheminots et leur dégénérescence, se moque des bobos écoresponsables… Il nargue même Dieu, ce médiocre dont la création porte la marque du ratage – si ce n’est de la méchanceté pure et simple. Il est sans filtre. Pas d’allé-gresse forcée dans ses pages, ni de gentillesse complaisante, juste la mélancolie cynique d’un homme qui ne joue pas la comédie du bien et du mal. Un vrai rêve dans la littérature française actuelle.
Son narrateur luî ressemble. Comme Stendhal peîgnaît toujours des héros jeunes et beaux aux amours prometteuses, Houellebecq se glîsse dans la peau de personnages mous comme l’eau dont la routîne déclîne 50 nuances de pessîmîsme. A 48 ans, Florent-Claude Labrouste travaîlle pour le mînîstère de l’Agrî-culture. Sa vîe est plate comme une autoroute. Oicîellement îl uNE CURE DE sILENCEprépare une note de synthèse sur les producteurs d’abrîcots du Roussîllon déjà condamnés à mort par les négocîateurs rançaîs de Bruxelles, espèce vaîne et parasîte dont les échecs répétés n’atténueront jamaîs la morgue. Un peu décoloré, atîgué, déçu,MÉDIàTIqUE îl ume, îl pîcole, n’ouvre pas le bec, se prend pour une lopetteLe 7 janvier 2015, jour de la sortie en librairie de înconsîstante et a plus ou moîns le maîntîen d’une méduse. Il« Soumission », la rédaction de « Charlie Hebdo » est massacrée par les Frères Kouachi. Houellebecq est proFondément n’en peut plus. On l’observe et on comprend qu’à 18 ans le cîel choqué par les événements, incapable de s’exprimer sur l’indicible. est bleu partout maîs qu’à 50 îl est grîs pour tout le monde. Pour Identifié comme cible possible par les services de police, tenîr le coup, îl prend du Captorîx, un antîdépresseur quî avorîse l’écrivain est prié de quitter Paris et trouve reFuge chez son ami la sécrétîon de sérotonîne. Tu avales tes comprîmés et ton désar-Jean-Louis Aubert. Il y restera une semaine, se murant dans roî ond peu à peu comme une tache d’encre absor-le silence et l’efroi – il était très proche de l’économiste Bernard bée par un buvard. En théorîe, du moîns. Dans la Maris. Echaudé par cette expérience malheureuse, il a décidé de réalîté,Florent-Claudeplaquesonjobaumînîstèrene pas assurer la promotion de « Sérotonine ». Laissant critiques de l’Agrîculture, laîsse tout tomber et glîsse d’hôtel et détracteurs commenter son roman. Sans lui. en hôtel, choîsîs unîquement s’îls autorîsent encore à umer dans les chambres. En aît, îl est en traîn de mourîr de chagrîn. Parce qu’îl n’attend plus l’amour quî seul permet de supporter une socîété « globale-ment înhumaîne et merdîque ». suraces et l’încohérence des polîtîques laîtîères européennes Il y a deux Houellebecq. Le premîer saute aux successîves et contradîctoîres achèvent de ruîner sa vîe. Avec yeux. Il ressemble à la France des gîlets jaunes, lucîde ses voîsîns îl va monter une « actîon symbolîque », bloquer l’au-sur une socîété înjuste quî se croît démocratîque car toroute avec une dîvîsîon de panzer-tracteurs, attîrer l’attentîon elle garantît le droît de vote à des gens quî n’ont de toute la France. Luî aussî est un paraît héros à la Houelle-droît nî à des emploîs nî à des salaîres décents. Son becq : l’homme quî joue ses dernîères cartes dans un monde trop humour pînce-sans-rîre rappelle celuî des sketchs complexe pour luî. de Gaspard Proust, assassîn et provocateur, pleîn Maîs pas pour Houellebecq luî-même. Il ne se prélasse pas de machîsme ou de pîques destînées à aîre rémîr dans sa mîsanthropîe maîs l’alîmente scîentîfiquement. Lîre ses les « belles personnes » du vîvre-ensemble. Une romans, c’est comprendre qu’îl est abonné aux « Echos » et au raïcheur agréable en ces temps de bonne conscîence supplément saumon du « Fîgaro ». Impossîble de ne pas tour-oblîgatoîre. Maîs une acîdîté quî cache le vîsage du ner ses pages mêlant tendresse sentîmentale, vîolence socîale, second Houellebecq : un romantîque dont les romans nîhîlîsme sarcastîque et analyse polîtîco-économîque. Car s’îl est racontent tous des hîstoîres d’amour bouleversantes. acîle de renoncer à un monde dont l’accès vous est verrouîllé, ses « Sérotonîne » n’échappe pas à la règle. Du petît personnages, eux, se retîrent d’un monde dont l’auteur connaït fleuve d’une tendresse naîssante, on navîgue jusqu’à merveîlleusement le onctîonnement. C’est l’efet Houellebecq : l’îmmense delta d’une passîon atale. îl raîsonne en scîentîfique et veut savoîr de quoî îl parle. Ensuîte, îl Florent-Claude ne se remet pas d’avoîr laîssé le aît à sa manîère : sans ménager personne. Le résul-partîr Camîlle, la jeune élève vétérînaîre à Maîsons- tat saute aux yeux : ses lîvres ne le dépeîgnent pas tant Alort qu’îl a accueîllîe comme stagîaîre à la dîrectîon luî-même qu’îls ne décrîvent la France, un vîeux pays régîonale de l’agrîculture de Normandîe. Ils sont tom- ennuyeux, trîste et désemparé, prêt à tout pour échap-bés amoureux au premîer coup d’œîl. Elle a déaîllî per au spleen de ceux quî chancellent. Maîs un pays d’horreur à sa premîère vîsîte d’un élevage îndustrîel trop vîeux et trop attaché à ses pensîons pour tout de poules déplumées, décharnées et înestées de envoyer balader. Ça va mal, ça îra encore plus mal et, poux rouges. Ils se sont înstallés ensemble à Clécy, capîtale pour quand nos fils relîront Houellebecq, îls comprendront carte postale de la Suîsse normande. Cînq années de bonheur quelle race de ramollîs étaît sortîe du sang de Clovîs.nont suîvî qu’îl ne se pardonne pas d’avoîr laîssé filer. Il part sur les« Sérotonine », de Michel Houellebecq, éd. Flammarion, traces de Camîlle, l’observe, noîe son spleen dans l’alcool. Atten-352 pages, 22 euros. tîon, pourtant, chez Houellebecq, sî l’amour est tendre jusqu’à la perectîon, l’émotîon n’est jamaîs nîaîse. En même temps qu’îl espîonne Son humour provocateur son ancîenne maïtresse, îl retrouve Aymerîc, un vîeux copaîn de l’Agro, quî s’est lancé dans plein de machiSme fera l’élevage du côté de Pont-l’Evêque. Encore un frémir leS « belleS perSonneS » écorché vî : sa emme l’a plaqué et a emmené à Londres leurs deux filles dont l’absence le tue à du vivre-enSemble petît eu. La tyrannîe commercîale des grandes
1 1 S U I V E Z- N O U S S U Rp a R I S m a t c h . c O m