Challenges du 01-04-2021
92 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Challenges du 01-04-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
92 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 40 Mo

Exrait

ConIdentiel
Le groupe Pierre Cardin Inalise un site en 3D destiné à mettre en valeur la marque : « Palais Cardin » sera mis en ligne avant l’été.
Axa cherche à sortîr de Qare(télémédecîne), sans perspectîve de rentabîlîté face à Doctolîb.
Meridiamboucle un inancement de 51 mîllîons d’euros pour se développer dans le bîogaz.
Nouveau surnom du Premier ministreau seîn du gouvernement : « Jean Crashtest ».
Moîns d’un moîs après avoîr abandonné son mandat de députée (UDI) d’Indre-et-Loîre, Sophie Auconieest nommée vîce-présîdente de l’Autorîté de régulatîon des transports.
Jonathan Bayol (ex-Taddeo) devîent la « plume » d’Elisabeth Borne(Travaîl) en plus d’être celle de Brîgîtte Klînkert (Insertîon).
Bernard Arnault(LVMH) a acquîs entre le 22 et le 24 mars pour 23,5 mîllîons d’euros d’actîons du groupe.
Selon un audît réalîsé par Sextant pour les élus, les effectîfs d’IBM Global Services France(863 salarîés) pourraîent être réduît de moîtîé d’îcî à 2024.
Malongoa vu ses ventes de produîts décaféînés augmenter de 10% depuîs le début de la crîse sanîtaîre.
LeConseil d’analyse économiqueprépare une note sur la BCE.
Bruxelles permet à la France de faire plus pour les entreprises
Bercy n’a pas utilisé toutes les possibilitésoctroyées par la Commission euro-péenne pour les aides aux entreprises. « L’encadrement temporaire », qui permet les prêts garantis par les Etats est possible jusqu’à In décembre, alors que Paris a maintenu la date butoir de In juin. Un décret du 24 mars limite par ailleurs la por-tée de la « couverture de frais Ixes » pour certains secteurs, prévue par Bruxelles. L’aide est limitée à six mois (contre vingt-et-un mois autorisés par Bruxelles) en se basant sur la perte d’exploitation (et non sur le résultat net).
Huawei n’a plus besoin d’Antoine Griezmann Le groupe chinois réagit avec egme au fait que le footballeurAntoine Griez-mann ait mis un terme à son contrat pour protester contre la répression des Ouïghours. Huawei afIrme avoir« 94 % de notoriété en France ». Plus besoin d’égérie pour se faire connaître.
Huaweî/SP
L’A330 reprend la cadence Airbus ajuste son programme de pro-duction de l’A330. La cadence men-suelle passe de 40 à 43 pour le troisième trimestre 2021, puis à 45 pour le qua-trième.
Colette Neuville donne de la voix à Suez L’Association des ac-tionnaires minoritaires (Adam), présidée par Colette Neuville, tra-vaille notamment pour les fonds DK (Davidson P. Sîttler/ReaKempner) et Farallon (Tom Steyer). Elle afIrme représenter 5 % du capital de Suez, avec possibilité de%« mobiliser 10 ».à la Opposée création d’une fondation néerlandaise, l’Adam est plutôt favorable à l’offre Ardian-GIP.
Catherine Pégard s’accroche à Versailles La présidente de l’établissement public du châ-teau, du musée et du domaine R. Gaîllard/Réa national de Versailles, 66 ans, a obte-nu de l’Elysée de poursuivre son mandat en intérim jusqu’en sep-tembre. Une dérogation similaire avait été donné à Jean-François He-bert à la tête de Fontainebleau.
L’ONF se privatise partiellement er Le 1 janvier 2022, l’OfIce national des forêts (ONF) va transférer 500 de ses fonctionnaires dans une Iliale de droit privé. Notamment dans les métiers de l’entretien d’infrastructure et du conseil aux collectivités locales. Le nouveau contrat d’objectifs et de moyens avec l’Etat sera par ailleurs adopté début juillet.
La cellule interministérielle Covid a changé de tête Surmené, Renaud Vedel, conseiller du gouvernement et directeur du centre interministériel de crise dédié au Co-vid-19 depuis novembre 2020, a dû se mettre en retrait il y a plusieurs se-maines. Jean-Marc Sabathé a pris le relais. Le haut fonctionnaire a notam-ment été préfet de la Manche (2017-2019) et de l’Aude (2015-2017).
S o m m a i r e e n p a g e s 1 0 e t 1 1
L’Ecole des Hautes Etudes en Santé publiques’est vu conier par le gouvernement une mîssîon sur le système de santé post-Covîd.
Un audît sur lelogement intermédiairea été commandé à l’Inspectîon générale des inances et au Conseîl général de l’envîronnement et du développement durable.
Lafamille Peugeot (FFP) a cédé pour 132 mîllîons d’euros d’actîons Safran.
Oui Care(servîces à la personne) devraît dépasser les 350 mîllîons d’euros de chîffre d’affaîres en 2021.
Alain Ducasselance une grîffe de café baptîsée « 1721, Le café du Louvre », en partenarîat avec le musée.
Domaine Clarence Dillon(Château Haut-Brîon) inancera la rénovatîon des statues du Grand Palaîs, à Parîs.
Pumadéménage en juîn son sîège françaîs à Strasbourg. A deux pas de celuî d’Adîdas.
Les ventes deKrysGroupen France ont atteînt 995 mîllîons d’euros en 2020 (-9,5%). La part de marché du leader de l’optîque progresse de 15,4%, à 15,8%.
ER 1 AVRIL 2021 - CHALLENGES N°6923
Médias Par Thuy-Diep Nguyen
Le Parisienrenoue avec les sondages. En vue des élections et en partenariat avec France Info, il devrait conclure un accord avec Ipsos.
La marque Jean-Pierre Pernaut fait toujours recette sur TF1. Lancée mi-décembre 2020, à la veille de son départ du 13-Heures, laJPP TV, sa plateforme autour du patrimoine, de l’environnement, de la culture et de l’info régionale afche aujourd’hui plus d’un million de visites en cumulé et quelque 160000 inscrits.
LaSociété généraleprépare avec Havas 04, son agence depuis 2018, une nouvelle campagne de publicité corporate pour cette année.
Eurosportprote de ses nouveaux accords avec les événements cyclistes et le tennis pour renforcer son playeren ligne. Au détriment de sa chaîne sur le câble. Une manière de mieux préparer l’arrivée de son service de streaming Discovery+.
Les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat perdent au change dans la fusion Arcom,qui réunira la Hadopi et le CSA. A son terme, ils n’auront plus, chacun, qu’une nomination au collège, au lieu de deux auparavant.
Alors que la vidéo en ligne représenterait 1% des émissions globales de gaz à effet de serre,l’Arcepva lancer avec le CSA une étude sur l’empreinte environnementale du secteur audiovisuel.
L’usine à gaz réglementaire qui brouille la vente de M6
Facile à vendre, M6 ?En 1986, dans sa grande sagesse, le législateur avait ci-selé des règles rendant impossible une trop grande concentration de l’audio-visuel tricolore. C’est pourtant bien ce qui se prépare depuis que Bertelsmann s’est déclaré vendeur du groupe, soit la deuxième chaîne privée gratuite et la deuxième radio généraliste du pays. Le contexte a chan-gé du tout au tout a v e c l ’ a r r i v é e des plateformes, mais… les règles demeurent. Au gran d d am d e Nicolas de Taver-nost, président S. Ortola/Réa de M6, qui alerte depuis des mois le pouvoir politique sur la difficulté de construire un champion national. Dans cette affaire, tout est inédit. De quoi faire les délices et la fortune des juristes. Le premier obstacle est celui de la concentration publicitaire si TF1 devait l’emporter : TF1 et M6 règnent sur 75 % du marché de la pub télé. Mais est-ce toujours le marché pertinent sur lequel se baserait l’Autorité de la concurrence, alors que la pub numé-
rique explose ? Lors des résultats, mi-février, Gilles Pélisson, le PDG de TF1, a martelé la nécessité d’élargir la jauge. Derrière, se posent d’autres pro-blèmes. D’abord boursiers, et quel que soit le candidat : dans tout autre sec-teur, l’acquéreur de 30,1 % du capital d’une société doit lancer une OPA sur l’ensemble. Pas dans l’audiovisuel où, règle dérogatoire, l’acheteur ne peut dépasser les 49 %. Les actionnaires minoritaires qui ne profiteront pas de l’opération s’estimeront-ils lésés ? Lan-ceront-ils uneclass action? Autre sujet : le nouvel ensemble ne pourra détenir que sept chaînes sur la TNT. M6 en a cinq, TF1 cinq aussi, et Canal+ (Vivendi), sept. Dans toutes ces combinaisons, certaines devront être sacrifiées. Pour couronner le tout, l’acquéreur ne pourra ignorer un aléa juridique, même minime : le 6 mai 2023, pour la première fois, l’autori-sation d’émettre accordée à M6 par le CSA ne sera pas automatiquement reconduite. Elle fera l’objet d’un nouvel appel à candidature. Qui peut assurer qu’un proche d’un(e) nouveau(elle) président(e) de la République ne se positionnera pas ?Vé. G.
La voie se dégage pour un mariage entre Hachette et Editis
L’opération« pourrait faire sens ».For-mulé comme une hypothèse par le pré-sident de Vivendi, Arnaud de Puyfon-taine, lors d’une assemblée générale extraordinaire, lundi 29 mars, le rap-prochement entre Hachette – filiale de Lagardère – et Editis, propriété de Vivendi, les deux géants français de l’édition, a été élevé au rang de proba-bilité quelques heures plus tard avec l’éviction du PDG d’Hachette, Arnaud Nourry. Artisan de la construction de ce géant de l’édition, numéro trois mondial, ce dernier s’est opposé ré-
ER 4AVRIL 2021CHALLENGES N°692 - 1
cemment dans la presse à tout déman-tèlement du groupe. Une récente ru-meur, le disant à la tête d’un projet de LBO, a sans doute fini d’irriter son ac-tionnaire, Arnaud Lagardère, avec le-quel les relations étaient tendues de-puis plusieurs années. Dans le camp Vivendi, qui détient 24 % de Lagardère, on fait déjà les comptes : « L’édition en France posera peut-être un problème de concurrence,dit un re-présentant, mais pas le scolaire ni l’international. »Le big bang du sec-teur vient d’être enclenché.G. F.
Philippe Pailliart, PDG depuis vingt ans de l’agenceBCW France(ex-Burson-Marsteller), passe les rênes à son numéro deux, Marc Chauchat. Il restera chairman.
Jean Bassères,patron de Pôle emploi, est furieux du reportage Ma vie de conseiller Pôle emploi, sur les défaillances de l’agence, diffusé le 25 mars dansEnvoyé spécial(France 2). Dans un mail interne, il dénonce« ce reportage délibérément à charge »et se dit scandalisé par la méthode de la caméra cachée. Il a aussi écrit à Delphine Ernotte.
LeCSAa choisi le 31 mai pour la Fête nationale de la radio, marquant les 100 ans de la première diffusion depuis la tour Eiffel et les 40 ans de la n du monopole sur la bande FM.
Le magazineLes Inrockuptibles redevient mensuel ? Quand il était passé hebdo en 1995, c’était – expliquait un fondateur – parce que le rythme précédent ne permettait pas la rentabilité…
Retrouvez la chronique économique de Gilles Fontaine Le samedi à 7h10 dans LE6/9 d’ERIC DELVAUX
Fréquence Paris : 87,8 MHz
25
20
15
10
5
0
-5
-10
-15
Le graphique
Biden multiplie les plans de relance, quoi qu’il en coûte
Vous avez aimé le plan de 1 900 milliardsde dollars voté aux Etats-Unis ? Vous allez adorer la suite. Le président Joe Biden en îgnole un autre, d’un montant de 3 000 à 4 000 milliards, destiné à l’investissement dans les infrastructures, mais aussi à la lutte contre le réchauffement climatique et les inégalités. Pas sûr qu’un consensus se dé-gage, la secrétaire au Trésor Janet Yellen évoquant une possible hausse d’impôts. Son
lointain prédécesseur, l’économiste Larry Summers, redoute, lui, une surchauffe géné-ratrice d’ination. Selon lui, il s’agit de« la pire politique économique depuis quarante ans ».La machine est en tout cas déjà bien repartie : la croissance du PIB américain a été révisé en hausse, à 4,3 % pour le dernier trimestre 2020. Cette année, selon l’OCDE, ce sera 6,5 %. Et 4 % en 2022. Sans tenir compte du nouveau plan.P.-H. M.
PIB réel par habitant(base 100, 2007)
20082009 Crise nancière et récession mondiale.
2012 La Banque centrale européenne intervient massivement pour soutenir l’économie de la zone euro.
2016 Election de Donald Trump.
ETATSUNIS
2013 Le président Hollande met en place un pacte pour la croissance, la compétitivité et l’emploi.
2021 Le président Biden fait voter un plan de soutien d’urgence de l’économie et prépare un programme d’investissement dans les infrastructures.
2020 Crise sanitaire et récession mondiale.
FRANCE
2020 Emmanuel Macron résolu à sauver l’économie « quoi qu’il en coûte ».
SOURCES :L’OPINION,HAVER, BARCLAYS
(p) (p) 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
ER 6N°692 - 1  CHALLENGES AVRIL 2021
LEÇON N°1 Exubérance L’administration de Joe Biden annonce des plans de relance successifs et massifs alors que le succès de la campagne de vaccination devrait permettre à l’économie américaine de se reprendre rapidement. Sur un nuage, le président, âgé de 78 ans, évoque déjà sa réélection en… 2024.
LEÇON N°2 Turbulences En termes réels, c’est-à-dire net d’inflation, le PIB américain accélère plus vite que dans d’autres pays développés, comme la France. Mais si la reprise est trop rapide, elle risque précisément de provoquer de l’inflation, pénalisant une économie déséquilibrée par le creusement des déficits publics. C’est la crainte de nombre d’experts et d’investisseurs.
LEÇON N°3 Convergence Alors que la Banque centrale européenne n’exclut pas une contraction du PIB de la zone euro sur le premier semestre, rien de tel aux Etats-Unis. Cette divergence ne devrait pas durer, les deux blocs étant très interdépendants. Mais l’économie américaine est traditionnellement plus « cyclique ». Les rebonds sont toujours spectaculaires.
Regards
La Chine est devenue en 2020 le premier producteur d’or-métal,avec l’extraction de 380 tonnes, soit 12% des 3200 tonnes produites dans le monde.
Les ventes dejeux vidéoont progressé de 60% en France en 2020.
Le taux defertilitédans l’Union européenne est passé de 1,43 enfant par femme en 2001 à 1,53 en 2019.
En 2020, 33189 femmes et hommeschefs d’entrepriseont perdu leur activité professionnelle, 31% de moins qu’en 2019.
2,3 millions de tasses decafésont consommées chaque minute dans le monde.
11 millions de citoyens chinois vivent en dehors deChine,et 10 millions d’Américains vivent en dehors desEtats-Unis.
83% des revenus de l’industrie musicale américaineproviennent du streaming. C’était 35% il y a 5 ans.
6% des personnes vivant en France ne sont pas ressortissantes de l’Union européenne.
© James  Dargaud/2021
Depuis 1950, 70 pays ont été dirigés par unefemme.
ER 8N°692  1 AVRIL 2021 CHALLENGES
En direct de mon Open Space,par James
Evénement Le jackpot des vaccins Fortunes diverses pour les grands labos et les Etats: Europe distancée, biotech boostée. La pandémie change la donne.p.12
1 000
800
600
400
200
0
er N° 692 - 1 avril 2021
Des valeurs en forte progression
Nombre de fonds durables
2017
SERVICE ABONNÉS Tél. : 01-55-56-71-47 E-mail : abonnements@ challenges.fr Pour joindre la rédaction Tél. : 01-58-65-03-03 Pour avoir un poste en direct : 01-58-65 suivi du numéro de poste. Challenges, 41 bis, avenue Bosquet, 75007 Paris. E-mail : redaction@challenges.fr Pour joindre la publicité Tél. : 01-44-88-97-70 Pour avoir un poste en direct : 01-44-88 suivi du numéro de poste. Mediaobs, 44, rue Notre-Dame-des-Victoires, 75002 Paris
Origine du papier : Finlande Taux de bres recyclées : 0% Eutrophisation : PTot = 0,000 kg/tonne de papier Ce magazine est imprimé chez Rotofrance (France), certié PEFC
Challengesest édité par Les Editions Croque Futur, SAS au capital de 13 300 000 euros. RCS Paris : 325 033 298. Siège social : 41 bis, avenue Bosquet, 75007 Paris. Directeur de la publication : Vincent Beauls. Commission paritaire : 0622 C 81826. ISSN : 0751-4417. Dépôt légal : avril 2021. Fondateurs : Patrick FAUCONNIER et Cécile AYRAL.
3 4 6
8
2018
2019
911
461
Encours en milliards d’euros
2020 SOURCE : NOVETHIC
Avant-premières
Condentiels. Médias Graphique. Biden multiplie les plans de relance, quoi qu’il en coûte. RegardsEn direct de mon Open Space, par James.
Evénement 12Les milliards des vaccins : nouvelle donne pour Pzer, AstraZeneca, Moderna, Sano… 20A Nantes, la biotech s’impatiente. Effets secondaires positifs chez les sous-traitants en France. 22La vérité sur les prots desBig Pharma. 24Une campagne de vaccination hors de prix… mais rentable. 25Leaders. L’Europe paie sa dépendance.
DIRECTION-RÉDACTION DirecteurClaude PERDRIEL. Directeur de la publicationVincent BEAUFILS. Directeur de la rédactionPierre-Henri de MENTHON. Rédacteurs en chef Thiébault DROMARD, Thierry FABRE, Gilles FONTAINE (directeur de l’innovation), Stéphanie IONNIKOFF (édition), Kira MITROFANOFF, Ghislaine OTTENHEIMER. Rédacteurs en chef adjoints Thuy-Diep NGUYEN, Grégoire PINSON. Directeur artistiqueThierry VERRET. CouvertureDominique PASQUET. Conseillers de la rédactionPatrick FAUCONNIER, Nicolas DOMENACH. RÉDACTION Anne-Marie ROCCO, Gaëlle MACKE (grands reporters). FranceLaurent FARGUES (chef de rubrique), David BENSOUSSAN (grand reporter), Rémi CLÉMENT, Florian FAYOLLE, Alice MÉRIEUX. InternationalSabine SYFUSS-ARNAUD (chef de rubrique), Jean-Pierre DE LA ROCQUE (grand reporter). EntreprisesJean-François ARNAUD (grand reporter), Esther ATTIAS, Marc BAUDRILLER (grand reporter), Eric BERGEROLLE, Claire BOULEAU, Laure CROISET, Pauline DAMOUR, Antoine IZAMBARD, Vincent LAMIGEON (grand reporter), Nicolas STIEL (grand reporter), Alain-Gabriel VERDEVOYE (grand reporter).
ER 10CHALLENGES N°692 - 1 AVRIL 2021
Finances privées Investir responsable Miser sur l’éthique et la rentabilité: les fonds à bonne gestion environnementale ou sociale se multiplient. Bourse, immobilier… Notre guide.p.67
France 26Dans le secret du Conseil de défense. 28Les ministres maltraitent les chiffres du Covid. 29L’économiste. 30Le PS réduit encore ses coûts. 31L’édito d’André Comte-Sponville. 32Immobilier. Ces villes moyennes où il fait encore bon vivre. 34L’œil de Ghislaine Ottenheimer.Monde 36La Chine passe auhardpower. 38Gibraltar cogne à la porte de l’Union européenne. Notre sélectiondeThe EconomistTraduction : Gilles Berton. 40Une reprise mondiale suspendue au bas de laine. 41L’Afrique se construit un avenir industriel diversié.
High-tech - MédiasDelphine DÉCHAUX (chef de rubrique), Véronique GROUSSARD (chef de rubrique), Léa LEJEUNE, Paul LOUBIÈRE (grand reporter), Adrien SCHWYTER. Finances privéesEric TRÉGUIER (chef de rubrique), Virginie GROLLEAU, Damien PELÉ. Affaires privéesBertrand FRAYSSE (chef de rubrique). CorrespondantPhilippe BOULET-GERCOURT (New York). AssistantesIsabelle JOUANNY (03-01), Marina RÉGENT (03-06). CHALLENGES.FR Isabelle DE FOUCAUD (rédactrice en chef), Marion PERROUD (rédactrice en chef adjointe), Valérie XANDRY (chef d’édition), Nicolas MEUNIER (automobile), Nolwenn MOUSSET (vidéo) et la rédaction deChallenges.
EDITION Secrétariat de rédactionChristophe BAZIRE (secrétaire général de rédaction), Jean-Pascal VIDEAU (premier secrétaire de rédaction), Emmanuelle HAMOU. Chef de studioDominique CONTENT. MaquetteIsabelle ATLAN, Armelle DUBREIL, Corine POULARD, Cécile RYNKIEWICZ. PhotoIsabelle PACOREL, Laurent VERDIER.
J. Angelillo/UPI/Abacapress.com
Ce numéro comporte un message Le point » jeté sur couverture en diffusion totale des abonnés ; ainsi qu’une lettre, une surcouverture et un guide « CEIDIG » sur une partie de la diffusion abonnés
Avant-propos par Vincent Beauls
Les champions de laBig Pharma Où vont les milliards Entreprise Snapchat change sa storyLA PÉNURIE MONDIALE DE VACCINS ANTI-COVID Menacée par TikTok et Instagram, la plateforme dea de curieux effets. Si la course aux doses fait l’objet SP photos et de vidéos travaille son image premium.p.54d’un constant chantage entre Bruxelles et Londres, si les Etats-Unis interdisent l’exportation du vaccin AstraZeneca (sauf à recevoir une dose de Pfizer en contrepartie de deux doses d’AstraZeneca libérées !), Monde ces signes étranges à l’heure de la mondialisation peuvent Lehard powerêtre considérés comme une conséquence exacerbée du phénomène de rareté. En bonne logique économique, la de Pékin maîtrise de la production de vaccin devrait s’apparenter Comment une à de l’or en barre pour les laboratoires pharmaceutiques nouvelle génération qui la possèdent. Et là, surprise : les cours de Bourse de diplomates chinois, des grands mondiaux de la pharmacie peinent, scotchés comme l’ambassadeur à leur niveau pré-Covid, qu’ils aient dominé ou non à Paris Lu Shaye, la technologie pour vaincre la pandémie(voir p. 12). fait monter la tension avec l’Occident.p.36La langueur de l’action AstraZeneca, laBig Pharmaqui a produit le plus grand nombre de vaccins et connu E. Hirsch/APJ/Hans Lucas/AFP un été flamboyant en Bourse, désormais quasiment au niveau de celle de Sanofi, le numéro deux mondial, EntrepriseCoulisseslequel s’est pourtant pris les pieds dans le tapis, a quelque chose d’insolite. Pascal Soriot, le Français qui dirige e 42sommetLe 6 Challenges62Portraitd’André François-Poncet, des start-up et de l’innovation.la valeur refuge du fonds Wendel.le laboratoire anglo-suédois, après avoir eu l’intuition 45Le Club entrepreneurs. Sylviegéniale de faire un coup de com’ mondial – un vaccin Finances privéesconçu comme un « bien commun », et donc livré à prix Davila (Hera-MI). 46Reclaim Finance ferraille contre coûtant – n’imaginait pas enchaîner de tels déboires : 67Investir responsable, le nouvel les hydrocarbures horizon des épargnants.retards de production, liés au principe dangereux 47La pub 2.0 est morte, vive la 3.0 ! 70Rajouter sa brique dans dufabless(aucune des quarante et quelques usines 48Rencontre avec Catherine l’immobilier. travaillant pour AstraZeneca ne lui appartient) ; Guillouard, PDG de la RATP. 72Verdir avec la pierre-papier. 50Les labo ontravages du principe de précaution, qui a fait stopper raoires Servier 74Choisir l’éthique en Bourse. réussi leur mutation.la vaccination en Europe pendant quelques jours, 51Les cantines font ceinture. et chuter de 40 % le rythme des injections depuis Affaires privées 52Un champ de mines au sommet le nouveau feu vert de l’Agence du médicament ; d’Eramet.80Tendance.et suspicion aux Etats-Unis, où les autorités de santé 53Faurecia met les gaz sur82Pour le plaisir. Le design in and ont mis en cause le taux affiché d’efficacité du vaccin, l’hydrogène out, par Stéphanie Condis.réajusté en catastrophe par le laboratoire de 79 à 76 %… 54Snapchat change sa story.86Livres,par Maurice Szafran. Mais au moins Pascal Soriot peut-il se réconforter avec 56La Banque des territoires investit88Tentations.Le dessus le terrain. du plateau.le sentiment que la Bourse ne partage pas sa passion 58Klaxoon réveille les réunions.90Double je,de Pierre-Henri de pour le « bien commun » et a réajusté, elle, la 59La veille de Gilles Fontaine.Menthon et Nicolas Domenach. capitalisation du laboratoire en dessous des 100 milliards de livres. Mais que dire au boss de Pfizer, qui, même en ADMINISTRATIONNUMÉRIQUE temps de pandémie, continue de travailler pour le grand Secrétaire généralJean-Claude ROSSIGNOL. Responsable projets digitauxClémence BAUDOUIN. Directeur commercial et numérique Chef de projet digital juniorJessica RIOS. capital, ne veut pas d’argent public et proclame à qui (ne) Valéry SOURIEAU. Responsable marketing digitalDirection administrative et RHJaye REIG. Diane PERROT-CORNU. AbonnementsLuc BONARDI - directeur. Community managerLéandre HERMAN-KASSE.FabricationChristophe PERRUSSON,veut (pas) l’entendre que son magnifique vaccin, cinq fois Thibault QUÉRÉ. PUBLICITÉ ImprimerieRoto France, Lognes.plus cher que celui d’AstraZeneca, va lui rapporter Mediaobs, 44, rue Notre-Dame-des-Victoires, 75002 Paris. Tél. : 01-44-88-97-70. Fax : 01-44-88-97-79. Poste en direct : 01-44-88 + numéro de poste.5 milliards de dollars de profits nets ? Comment lui faire E-mail : initiale du prénom + nom@mediaobs.com. Directeur généralCorinne ROUGÉ (93-70).admettre que Pfizer se traîne en Bourse ? Directeur déléguéPhilippe LÉONARD (89-18). Relations abonnés - Numéros anciens En fait, le seul qui a fait l’opération du siècle, c’est Directeur de publicitéBenjamin COURCHAURE (97-50), avec Céline CLAMAGIRAND (89-17).45, avenue du Général Leclerc 60643 Chantilly CedexStéphane Bancel, le patron français de la biotech Publicité digitale :Sira DIALLO (89-15), Solène STUMPF (89-02). ImmobilierYves LE GRIX (36-29). LittéraireQuentin CASIER (97-54).Tél. :01-55-56-71-47Moderna : elle vaut désormais 48 milliards de dollars, Marketing directPierre MONCHABLON (97-76). E-mail :abonnements@challenges.fr Studio/ExécutionCédric AUBRY (89-05).six fois plus qu’avant les méfaits du Covid. Vraiment GestionCatherine FERNANDES (89-20). Abonnement France :un an, 58dommage qu’elle ait prospéré à Boston, et non à Lyon, www.mediaobs.com (44 numéros)Etranger :nous consulter DIRECTEUR DÉLÉGUÉElisabeth DESCOMBES. B. Deleessxa-rdt/eCrharlleengdesélection des champions de la vaccination.
ER 1 AVRIL 2021 - CHALLENGES N°69211