Challenges du 05-11-2020
124 pages
Français

Challenges du 05-11-2020

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 05 novembre 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 66 Mo
CFD R.C.S. PARIS B 572 053 528
U N E Œ U V R E S C U L P T É E P A R L E T E M P S
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
Le haut fonctîonnaîre Jean-Paul Faugère a servî degobetweenpour les retrouvaîlles entreNicolas Sarkozy etFrançois Fillon le 15 octobre.
LaCaisse nationale d’allocations familialesa mandaté Intrînsec pour évaluer son exposîtîon aux cyberattaques.
Le mînîstère de l’Intérîeur évalue à plus de 20000 personnes la populatîon occupant des campements, bidonvilleset squats en métropole.
Le présîdent du conseîl du lycée prîvé Saint-Jean de Passye (Parîs XVI ), Jacques Moreau, quîtte ses fonctîons avant la in de son mandat.
Patrîck Mîgnola estîme jusqu’à près d’une centaîne le potentîel de sîèges du groupe MoDemqu’îl présîde en cas d’hémorragîe du groupe LREM.
L’Assemblée nationalea taîllé dans ses effectîfs de fonctîonnaîres, quî ont dîmînué de 24% depuîs 2013, à 921 agents.
Jean-Paul Agon(L’Oréal) a vendu pour 2,3 mîllîons d’euros d’actîons du groupe.
Christophe Itier, ex-Haut-Commîssaîre à l’Economîe socîale et solîdaîre et à l’Innovatîon socîale, rejoînt l’înspectîon générale des Affaîres socîales (Igas).
Selon un rapport sénatorîal, leGrand Paris Expresspourraît contrîbuer à accroïtre la rîchesse natîonale de 10 à 20 mîllîards d’euros par an.
Chrîstophe Gégout (ex-numéro deux du CEA) quîtte le fonds Merîdîam pour rejoîndre Yotta Capital.
La nomînatîon comme tête de lîste écologîste îndépendante d’Antoîne Maurîce aux régîonales en Occîtanîe dîvîse les rangs d’EELV.
BNP Paribasva proposer à ses clîents de la banque prîvée une nouvelle offre vouée auprivate equity, gérée par Apax Partners.
Le gouvernement compte accélérer le processus de dîgîtalîsatîon des permis de conduire,pour l’înstant prévu à partîr de 2022.
Dassault Systèmes« échange »avec les pouvoirs publics sur la sécurisation du Health Data Hub, hébergé par Microsoft.
Orange rêve d’une fusion avec Deutsche Telekom
Proman(întérîm) va proposer 8000 offres d’emploî sur son sîte dans tous les secteurs d’actîvîté, maîs surtout dans la logîstîque.
Jean Bassères(Pôle emploî) a remîs au gouvernement un rapport vîsant à rendre les « gestîonnaîres publîcs » plus eficaces.
AFP Sciences-Po monétise l’amphithéâtre Boutmy Depuis la în du mois d’octobre, Frédé-ric Mion (Sciences-Po) propose aux anciens des plaques nominatives dans le fameux amphithéâtre Emile-Boutmy e de la rue Saint-Guillaume, à Paris VII . Compter entre 1 500 euros (« bronze » pour dix ans) et 15 000 euros (« pla-tine » pour 99 ans).
Au tour de la pénurie de seringues de menacer Après les masques et les gants, les grossistes ont identiîé le prochain pro-duit sanitaire qui risque la pénurie : les seringues,pour inoculer nécessaires les futurs vaccins.« Les prix se tendent et, en Chine, des usines de masques sont déjà en train de se reconvertir. »
Gates, héraut du climat Même s’il avoue être mal placé avec son jet privé « pour faire la l e ç o n » ,B i l l Rex/Sîpa Gates, cofonda-teur de Microsoft, publiera en février 2021 un livre de près de 400 pages, Climat : comment éviter le dé-sastre.Les solutions actuelles, les innovations nécessaires.Flamma-rion a les droits pour la France.
5 NOVEMBRE 2020 - CHALLENGES N°6737
Avec le télétravaîl, Acerantîcîpe une hausse de 15% de ses ventes de PC sur vîngt-quatre moîs.
ConIdentiel
Le Conseil constitutionnel manque de bases légales Noëlle Lenoir, ex-membre de l’insti-tution (1992-2001), conteste la valeur juridique des « notes » concernant les comptes de campagne de 1995, versées aux archives publiques sachant que les séances du Conseil constitutionnel ne font l’objet ni de « comptes rendus » ni de « procès-verbaux ». L’Observatoire de l’éthique publique recommande par ailleurs que les indemnités des sages (15 000 euros bruts par mois) soient également dotées d’une base légale.
Sapin au chevet de la Mauritanie Senior advisordu cabi-net Franklin,M ichel S a p in se positionne Hamîlton/Réapour restructurer la dette de plusieurs pays africains, dont la Mauritanie, où l’ex-ministre possède une résidence. Une visite du président Mohamed Ould Ghazouani est, en prin-cipe, prévue en France d’ici à în 2020.
S o m m a i r e e n p a g e s 1 4 e t 1 5
Un rapprochement avec Deutsche Telekom ?« Il sufîrait que la chancelière alle-mande Angela Merkel et le président Emmanuel Macron se retrouvent pour en discuter et donnent leur accord », rêve tout haut l’un des dirigeants d’Orange, qui anticipe une inexion de la doctrine de la Commission européenne et constate que les activités des opérateurs historiques ne se chevauchent qu’en Roumanie. Les deux groupes sont déjà unis via BuyIn, une coentreprise fondée en 2011 dans les domaines des achats et de l’innovation.
Villepin n’est pas loin Reconverti dans les affaires, l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin a déjeuné le 28 octobre en tête-à-tête avec son ancien collaborateur, le mi-nistre des Finances Bruno Le Maire, au e Gaya (Paris VII ), un restaurant de Pierre Gagnaire.
Médias Par Marc Baudriller
Le Mondedevrait lancer début 2021 un podcast quotidien en partenariat avec Spotify, inspiré de l’offre The Daily duNew York Times.
Trois heures et quarante-neuf minutes, tel est le temps passé en moyenne par les Français âgés de 4 ans et plus devant leur écran detélévisionen octobre, soit un bond de 8,6% sur un an. La semaine dernière (semaine 44), le mouvement s’est encore accéléré avec 4 h 11 devant l’écran (+ 13,7%). Depuis le début de l’année, le temps consacré à la télévision (en direct ou en différé) bondit de 11,2%, contre - 3,2% à même période entre 2018 et 2019.
Une vingtaine d’entreprises ont déposé un dossier auprès de la banque Crédit Mutuel Arkéa pour obtenir« un crédit publicitaire ». Sur une idée de l’agence Heroiks, ce crédit soutenu par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire permet d’obtenir une somme comprise entre 500000 et 2 millions d’euros pour monter une campagne de communication dont le remboursement pourra s’étaler sur sept ans.
L’amendement au projet de loi de nances 2020 sur l’harmonisation de la TVA en Europe pour les chaînes à faibles ressources publicitaires va goner les capacités nancières d’Arte Franced’environ 17 millions d’euros en 2021, sur un budget de 275 millions.
L’Equipeajuste ses effectifs pour doper la télé et le digital
Le patron deL’Equipesecouel’emblé-matique empire de l’information spor-tive en France. Au cours d’un comité social et économique (CSE) exception-nel ce mardi 3 novembre,Jean-Louis Pelé, le directeur général du groupe (180 millions d’euros de chiffre d’af-faires en 2019 et 470 salariés), a annon-cé aux élus son projet d’entreprise sur la période 2021-2 0 2 4 . I l c o m -prend la suppres-sion de 56 postes d a n s le c a d re d’un plan de sau-vegarde de l’em-ploi, dont 48 de Beaucardet/L’Equipejournalistes. En parallèle, 12 postes seraient créés à la rédaction pour accélérer la croissance des abonnés au numérique payant. « Ceci, après plusieurs années de ré-sultat d’exploitation positif », s’émeut l’un des élus du personnel qui avaient refusé avant l’été toute négociation sur des baisses de salaires et des jours de RTT. Le groupe est rentable depuis 2017… à condition de ne pas compter les pertes récurrentes de la chaîne L’Equipe sur le canal 21. Un poids qui
devrait s’alléger.« La chaîne vise l’équilibre d’ici trois à quatre ans, hors effet Covid », note Jean-Louis Pelé. Son plan va au-delà.« Il s’agit de développer un modèle économique sur les activi-tés en croissance et de ne plus investir sur les activités structurellement défi-citaires », explique-t-il. Selon lui, en 2024, l’activité se partagera entre la té-lévision (35 %) et l’information papier et digital (65 %). Cette dernière repré-sente actuellement 80 % du chiffre d’af-faires, contre 20 % à la télévision. La mutation passe par des coupes : l’hebdomadaireFrance Football de-vient mensuel. Jean-Louis Pelé préfère miser sur sa plateforme en ligne (le-quipe.fr). Aux vidéos (gratuites) et aux articles deL’Equipevont (payants), s’ajouter de plus en plus de sujets ma-gazines, eux aussi payants. L’accès à la plateforme coûte 9,99 euros par mois aujourd’hui, sans doute entre 10 et 15 euros à terme, car Jean-Louis Pelé veut doubler la marge de cette activité. « Lorsqu’on est fan de sport, on est abonné àL’Equipe, explique-t-il.Si le marché trouve cela trop cher, c’est qu’il y a un problème sur la proposition de contenus. »
Douche froide sur le budget communication des marques
« Je sens une inquiétude fortedepuis quelques jours dans certains secteurs qui donnaient des signes positifs de reprise », constate Jean-Luc Chetrit, le directeur général de l’Union des marques, qui représente 230 entreprises et 1 500 marques actives en publicité. Les mesures concernant le petit com-merce l’inquiètent :« Je comprends leur angoisse, mais cela va aider Amazon et handicaper nos industriels qui doivent arriver à vendre leurs pro-duits. »Le baromètre Marques et mar-keteurs de l’Union des marques réalisé
du 2 au 16 octobre auprès de 48 entre-prises membres laissait de l’espoir : 71 % d’entre elles ont l’intention de communiquer à la fin de l’année sans rien changer à l’enveloppe décidée voilà un an. Certaines voient même dans la crise l’opportunité d’optimiser leur communication (55 %) et les marques qui envisageaient de réduire leurs investissements sont tombées de 42 % à 27 %. Mais, pour 46 % d’entre elles, les budgets de communication média et hors média seront inférieurs en 2021 à ceux de 2019.
D’Art d’Art!, émission culturellecréée en 2002 sur France 2, dans laquelle Frédéric Taddeï puis Adèle van Reeth, depuis 2018, présentaient l’histoire d’une œuvre en une minute trente, s’arrêtera n novembre.
Bayard Médiava tester auprès des 600000 abonnés du mensuelNotre Tempsun service de lecture audio automatisée des articles.
Ruth Elkriefest allée à Beyrouth interviewer Carlos Ghosn pour un épisode de son émissionLe Rendez-Vous, qui sera diffusé la semaine prochaine sur BFMTV.
L’émission de CNews Face à l’infoanimée par Christine Kelly avec Eric Zemmour a franchi pour la première fois la barre des 700000 téléspectateurs le lundi 2 novembre avec 716000 acionados. La case de 19 heures à 20 heures, où CNews domine désormais BFMTV, plafonnait à 80000 téléspectateurs avant l’arrivée du duo voilà un an, en octobre 2019.
Retrouvez la chronique économique de Gilles Fontaine Le samedi à 7h10 dans LE6/9 d’ERIC DELVAUX
Fréquence Paris : 87,8 MHz
5 NOVEMBRE 2020 - CHALLENGES N°6739
50
40
30
20
10
0
Le graphique
La livre turque descend aux enfers
Ce n’est pas une coïncidence.Déjà sous la forte pression des marchés financiers pour des raisons économiques, la livre turque a décroché après les attaques du président turc Recep Tayyip Erdogan contre Emma-nuel Macron, en réponse aux propos du pré-sident français sur l’islam et les caricatures de Mahomet. Après avoir estimé que celui-ci« avait besoin d’un traitement mental », le dirigeant turc est monté d’un cran en accu-
CHANGE (100 îvres turques endoars)
2013
SOURCES : FMI, MORNINGSTAR
2014 Premîer mînîstre depuîs 2003,Recep Tayyîp Erdogan accèdeà a présîdencede a Répubîquede Turquîe.I sera rééuen 2018.
2014
TAUX MONÉTAIRE (en %)
2015
10N°673 - 5 NOVEMBRE 2020 CHALLENGES
sant certains dirigeants européens de« fas-cisme» et de« nazisme ». De quoi perdre définitivement la confiance des investis-seurs internationaux et compliquer l’action de la Banque centrale turque. Elle est déjà intervenue en septembre, et devra sans doute relever ses taux en prenant le risque de freiner un peu plus l’économie. Comme elle l’avait fait en 2018 pour éviter la déroute de la livre.J.P. L. R.
2016 Tentatîve de coup d’Etat et répressîon. La coniancedes învestîsseurs înternatîonauxse dégrade.
2016
2017 L’înlatîon passe à deux chîffres,a devîse commenceà dévîsser.
2017
2018 La Banque centraede Turquîe augmente massîvemente oyer de ’argent pour freîner a gîssade de a îvre.Sans succès.
2020 La baîssede a îvreet ’înlatîonà 12% mettenta Banque centrae de Turquîesous pressîon.
2018 Les agences Standard & Poor’s et Moody’s abaîssenta notatîonde a Turquîe.
2018
2019
2020
LEÇON N° 1 Dépréciation L’érosion de la livre est constante. Depuis 2013, la devise turque n’a pas connu une seule année de hausse. Cette baisse continue s’explique par une augmentation des dettes (publiques ou privées), la dépendance de son économie aux capitaux étrangers et par le creusement du déficit extérieur courant qui en résulte.
LEÇON N° 2 Inflation C’est à la fois le carburant et le pire ennemi de l’économie turque. Tant qu’elle reste sous les 10%, la livre turque ne fait que s’éroder doucement avec l’effet de la détérioration structurelle de ses comptes extérieurs. Mais dès qu’elle franchit ce seuil, soit 12% en ce moment, la devise entre dans une spirale à la baisse.
LEÇON N° 3 Obstination Bis repetita? Pendant l’été 2018, la Banque centrale de Turquie avait déjà fait de la résistance face aux marchés financiers, refusant – dans un premier temps – de remonter ses taux d’intérêt avant de les augmenter de 17,75% à 24%. Mais selon Stéphane Colliac, économiste à BNP Paribas, elle devra se résoudre à faire de même pour stabiliser sa monnaie.