Challenges du 09-12-2021
132 pages
Français

Challenges du 09-12-2021 , magazine presse

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
132 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 09 décembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 51 Mo

Exrait

ConIdentiel
Les dépenses publiques auront représenté en moyenne 56,8 % du PIB sous Macron, contre 55,6 % sous Hollande, et 55,3 % sous Sarkozy.
Neovote,quî a géré es prîmaîres d’EELV et de LR, a emporté e marché des éectîons professîonnees des troîs fonctîons pubîques en 2022.
LeCercle du Leadershipet Challengesremettent eurs Grands Prîx 2021 e 16 décembre à ESC.PQuatrepatronssont nomînés : Sophîe Beon (Sodexo), Stéphane Bance (Moderna), Pasca Demurger (Maîf) et Caros Tavares (Steantîs).
Avec PPT,Sia Partners(2400 consutants, 360 mîîons de chîffre d’affaîres) bouce sa troîsîème acquîsîtîon en Amérîque du Nord depuîs août 2020.
Les actîonnaîres d’Atariont voté contre a rémunératîon de ’ancîen dîrecteur généra, Frédérîc Chesnaîs, quî a quîtté a socîété en avrî dernîer.
Lazarddevraît créer à Parîs, début 2022, une entîté consacrée à ’îmmobîîer, quî fera à a foîs de a gestîon d’actîfs et du conseî. Premîer bîen en portefeuîe : ’ancîen sîège de a banque d’affaîres, au 119-121, bouevard Haussmann e (Parîs VIII ).
Soitecpourraît faîre son entrée au CAC 40 ’année prochaîne. Sa vaorîsatîon taonne cee de Renaut (8,9 mîîards d’euros) et d’URW (8,8 mîîards).
Oddo BHF détaille le scénario de l’OPA de Bolloré sur Vivendi
Dans une étude transmise le 29 novembreaux clients investisseurs d’Oddo BHF, l’analyste Jérôme Bodin expose les scénarios qui le conduisent à prévoir une aug-mentation de 48 % du titre Bolloré : vente de l’Afrique pour une valeur d’entreprise double de celle généralement avancée (4,5 à 6 milliards d’euros) ; renforcement de l’activité logistique ; puis OPA de Bolloré sur Vivendi, actuellement décoté de 40 %. La mise à l’abri du groupe de communication coûterait 8 milliards, soit exactement les 18 % d’Universal Music, que Bolloré détient désormais en direct.
Bruxelles veut salarier les travailleurs de plateformes La Commission européenne finalise une directive visant à limiter l’auto-en-treprenariat des travailleurs de plate-formes comme Uber ouDeliveroo. Le statut de salarié leur sera notamment accordé s’ils réunissent deux critères : « le lien de subordination » avec la pla-teforme ou « l’impossibilité de Ixer ses propres prix ». La hausse du coût pour les consommateurs est estimée à 24,5 %.
Konrad K./Sîpa Intermarché investit Les Mousquetaires passent à l’offen-sive, avec 300 à 400 millions d’investis-sements informatiques prévus. Ils re-gardent par ailleurs le dossier des supermarchés Match (Louis Delhaize).
TotalEnergies est populaire en Bourse M otif de satisfaction pourPatrick Pouyanné: TotalEnergies, souvent décrié en France, a en-grangé en quelques mois D. Aard/Réaentre 120 000 et 150 000 nouveaux actionnaires individuels, ce qui en fait l’un des grands bénéIciaires de l’arrivée de la nouvelle vague de par-ticuliers investisseurs en actions. Le titre a gagné 25 % en 2021.
Gérard Wertheimer reste Français Le propriétaire, avec son frère, de Chanel, est le résident français C. Patîau/Reuters le plus riche de la Confédération helvétique, avec une fortune supérieure à 29 milliards de francs suisses (28 milliards d’euros). La liste tricolore deBilanré- s’est duite à 41 unités en raison d’aban-dons de nationalité, comme pour les Mauvernay (Debiopharm) et les Frey (assurances, vins).
Roissy victime de Calais Le temps de passage à la police aux frontières s’allonge à nouveau à Roissy – jusqu’à une heure trente – alors que le traIc n’est qu’à 58 % de son niveau de 2019. En cause : la diminution des effec-tifs d’environ 10 % en raison notamment de réallocation des forces à Calais.
Paris 2024 soigne son image Paris 2024 organise sa communication à l’approche de l’échéance olympique. Elle va être dirigée par M organe Le Gall, jusqu’à présent directrice des relations avec les médias d’Air France-KLM. Pour verdir son image et réduire l’empreinte environnementale, un co-mité pour la transformation écologique des Jeux est constitué avec des person-nalités, comme le chef étoilé Thierry Marx.
S o m m a i r e e n p a g e s 1 4 e t 1 5
Le fabrîcant de serînguesBecton Dickinsonînvestît dans son sîte de Pont-de-Caîx (Isère), avec une centaîne d’empoîs à a cé.
L’équîpementîer automobîeAPG Francea été pacé en « procédure de concîîatîon ».
La Compagnîe de ’Odet, hodîng famîîa présîdé parVincent Bolloré,a sîgné un baî sur des bureaux de 2 621 m , débutant e 17 févrîer 2022. De quoî reatîvîser a retraîte annoncée du tycoon.
Le inandaîs Wärtsîä a décroché un contrat de modernîsatîon des moteurs dechars Leclercpour son sîte de Surgères (Charente-Marîtîme) .
L’Insee a précîsé que ses statîstîques « ne permettent pas d’évaluer les prestations versées aux étrangers à12 milliards d’euros par an ».Marine Le Pen(RN) a confondu e nombre d’îndîvîdus et es ménages par unîté de consommatîon.
Microsoft France,quî occupe des îmmeubes îconîques à Issy-es-Mouîneaux (Hauts-de-Seîne), réléchît à un déménagement.
LaChinea dîvîsé par quatre es octroîs de vîsas pour es éèves souhaîtant venîr étudîer en France en cyce de master.
9 DÉCEMBRE 2021 - CHALLENGES N°7225
ConIdentiel
Legroupe des Verts au Parlement européenprésente en janvîer un rapport accablant sur la pollutîon lîée au développement du numérîque.
Les députés Isabelle Florennes (MoDem) et Ludovîc Mendes (LREM) ont été chargés par Matîgnon d’une mîssîon sur la lutte contre les« actes antireligieux ».
LaMonnaie de Parisa été autorîsée à émettre des pîèces de 10000 euros, « pour le compte del’Etat ».
Jean-Françoîs Pînton a été renouvelé à la présîdence de l’Institut des hautes études pour lascience et latechnologie.
Cette année, le nombre de recherches sur EricZemmoursur le Web a progressé de 1011,1%, selon Semrush (marketîng dîgîtal).
Edgar Tîlly rejoînt le cabînet d’Agnès Pannier-Runacher(Industrîe) comme conseîller start-up.
Fabien Roussel(PCF) propose l’embauche de quelque 90000 enseîgnants.
Arnaud Montebourgprépare une séquence de proposîtîons vîsant la jeunesse.
Bruno Retailleau(LR) peauine personnellement le castîng des învestîtures en Vendée. Objectîf : reconquérîr au moîns 3 des 5 cîrconscrîptîons.
Benoît Payan(Marseîlle) souhaîte s’înscrîre au projet européen de vîlle « 100% sans carbone » doté d’un mîllîard d’euros d’aîdes.
Le nom de la magistrate Charlotte Hemmerdinger circule pour remplacer Maryvonne Le Brignonen à la tête de TracIn (Bercy).
En toute indiscrétion Par Nicolas Domenach
Les personnalîtés socîalîstes Mîchel Destot (ex-maîre de Grenoble) et André Vallînî (sénateur) ont brîllé par leur absence lors du déplacement deFrançois Hollandeen Isère.
L’ex-conseîllère élyséenneAudrey Bourolleau(Hectar) travaîlle avec Julîen Denormandîe sur le projet agrîcole du futur candîdat Emmanuel Macron.
… et Denormandie dans le costume de « Macron bis »
E. Tschaen/Réa Le discretJulien Denormandiea parfai-tement tenu son rôle au ministère de l’Agriculture, où il était attendu avec des fourches. Celui qui, depuis la pre-mière campagne présidentielle, de-meure très proche du chef de l’Etat, a, par cette proximité mais aussi par sa connaissance des dossiers et son habi-leté, gagné le surnom très jalousé de « Macron bis ».
Jean-Luc Mélenchons’exprîmera depuîs le Parlement européen mî-janvîer. Il y a sîégé de 2009 à 2017.
Olîvîer Poîvre d’Arvor a bouclé un roman mettant en scène lafamille Le Pen. Tître prévu :Le Cirque national.
Pour alîmenter la « boïte à îdées européennes » d’Emmanuel Macron, Clément Beaunea composé un groupe de travaîl înformel. Il comprend notamment Pascal Canin, Roland Lescure, Jean-Baptîste Moreau et Phîlîppe Grangeon.
LR privé du 06 de Sarkozy Nicolas Sarkozy a bien voté pour l’élec-tion du candidat LR. Mais il n’a pas laissé son numéro de téléphone, sans pour autant subir le sort des 8 787 adhé-rents qui ont été refoulés du scrutin pour cette raison.
Guerini, parfait en Monsieur Loyal de la majorité… Avec les postes à pouvoir dans l’équipe de campagne pour la réélection du pré-sident de la République, les investitures aux législatives et le gouvernement à renouveler, les spéculations vont bon train au cœur de la Macronie. Ainsi, Stanislas Guerini, le délégué général de LREM, donné comme mort politique-ment après les peu brillantes élections régionales et départementales, fait un beau come-back. C’est bien lui qui te-nait le rôle de Monsieur Loyal de la soi-r é e f o n d a t r i c e d ’ E n s e m b l e c i -toyens !, imposant le tempo pour faire danser les crocodiles François Bayrou, Richard Ferrand ou Edouard Philippe.
Pécresse veut se raconter Valérie Pécresse est bien décidée à dé-sormais« fendre l’armure ». Du coup, la candidate désignée par Les Républi-cains va s’efforcer, pour la nouvelle ligne droite médiatique, d’évoquer sur les plateaux ses parents, ses grands-pa-rents, son enfance.
Comment Bertrand« a perdu aux cartes » Regret amer d’un proche de Xavier Ber-trand :« On a perdu aux cartes. » D’abord parce que la primaire LR s’est jouée à pas grand-chose. Ensuite parce que Valérie Pécresse et Eric Ciotti ont su récolter davantage de nouvelles ad-hésions pour gonLer leurs votes.
6CHALLENGES N°722 - 9 DÉCEMBRE 2021
Stéphane Lagoutte/Challenges Le « défenseur des usagers » de Saint-Martin fait mouche Le rapporteur général du Budget de l’AssembléeLaurent Saint-Martina fait mouche dans la foire aux bonnes idées de la majorité, qui va servir de base au programme du futur candidat Emma-nuel Macron. Son « défenseur des usa-gers » devrait y Igurer. Son rôle ?« Ac-tionner les administrations quand elles ne fonctionnent pas comme il faudrait, comme c’est le cas, par exemple, pour les cartes grises. »
Copé juge Ciotti« mortifère » A ceux qui utilisent le terme de « droite décomplexée », qu’il a théorisée, Jean-François Copé rappelle qu’il s’agit de « la droite qui peut tout dire sur la réalité de la France, à condition de ne jamais laisser la moindre porosité avec l’extrême droite. L’ambiguïté de Ciotti avec Zemmour est mortifère ».
Médias Par Thuy-Diep Nguyen
Netflix a confié à Baptiste Etchegaray la réalisation d’une saga documentaire sur la famille Bettencourt, propriétaire de L’Oréal.
Robin & Co, le holding de Jean-Yves Robin (Calt Production), va ouvrir son capital. La valorisation du producteur deCaméra Caféserait supérieure à 15 millions d’euros. Federation Entertainment, le groupe dePascal Breton(Le Bureau deslégendes,Enthérapie…), est sur les rangs.
L’Arcom,qui réunira er au 1 janvier le CSA et l’Hadopi, intégrera deux nouveaux conseillers. Le Conseil d’Etat propose le nom de Denis Rapone, ex-président de l’Hadopi, et la Cour de cassation celui de Laurence Pécaut-Rivolier, conseillère référendaire.
Unique Heritage Media, groupe éditeur notamment duJournal de Mickeyet déjà partenaire du Tour de France, discute avecL’Equipe(groupe Amaury) de la possibilité d’étendre la marque à d’autres événements sportifs.
Pour se conformer aux demandes du CSA sur l’expression du pluralisme politique dans les programmes de journée,CNewsa dû intégrer plusieurs capsules deZap politique. Exemple : son émission de début d’après-midiLa Belle équipese voit amputer de sept minutes, provoquant pendant ce tunnel une fuite de téléspectateurs.
Elus et Elysée planchent sur la réforme de l’audiovisuel
Comment encadrer les médias dans un environnement chahuté par les usages numériques et quand des in-dustriels, tel Vincent Bolloré, créent de nouveaux empires ? C’est tout le sujet de l’actuelle commission d’enquête du Sénat sur la « concentration des mé-dias »–, dont les 21 membres ont été désignés le 18 novembre. Rude mis-sion ? En toute d i s c r é t i o n e t c o n c o m i t a m -ment, le gouver-nement vient de commander un r a p p o r t a u x chefs de service de l’Inspection Chamussy/Sipa générale des finances et des Affaires culturelles.« Un contrefeu aux propo-sitions qui émaneront des séna-teurs », décode un administrateur de la Chambre haute. Dès les premières auditions, fin no-vembre, une refonte de la loi de 1986 – déjà modifiée à 92 reprises – s’est dessinée. Le rapporteurDavid Assou lineespère en préserver l’esprit : la défense du« pluralisme de l’offre ».« Il n’y a pas de hasard de calendrier, l’in-
térêt actuel pour la concentration est très lié à la fusion TF1-M 6 », pointe Pierre Louette, président de l’Association pour la presse d’intérêt général et PDG du groupe Les Echos-Le Parisien, auditionné pour les deux en-quêtes. Le dossier est en cours d’ins-truction par l’Autorité de la concur-rence, qui rendra son verdict en octobre 2022.« Elle aura à se pronon-cer entre le fait de prendre en compte le marché audiovisuel français ou d’élar-gir le périmètre à la publicité sur In-ternet », rappelle Assouline. Selon lui, un changement de jurisprudence serait « une mise à bas de l’esprit dans lequel juge habituellement l’Autorité ». Pour combattre les plateformes, TF1 et M6 demandent à l’instance d’élargir sa définition du« marché pertinent »en additionnant publicité télévisée (qu’ils contrôlent à près de 70 %) et en ligne. Le contexte est d’autant plus sensible que l’Autorité vient de perdre sa prési-dente. Sur une décision surprise de l’Elysée, le mandat d’Isabelle de Silva n’a pas été renouvelé. L’économiste et ex-banquier central Benoît Cœuré, qui devrait lui succéder, a déjà sur son bureau un dossier explosif.D. D.
L’agence Romance fait une razzia sur les Effie 2021
Cinq récompenses, dont quatre d’or.e Au 28Effie, le 6 décembre, Prix l’agence de communication Romance (Omnicom) a raflé la mise – hormis le Grand Prix, remis à Buzzman (Havas) pour Burger King. Le sacre d’une stra-tégie ultra-sélective et intégrée :« Etre sur toutes les compétitions est morti-fère, on en oublie les clients existants avec lesquels on cherche au maximum l’approche multimédia », dit Stéphanie Leray, directrice associée. Ainsi, Inter-marché, client historique, déjà Grand Prix Effie 2018, et son credoAider les
8CHALLENGES N°722 - 9 DÉCEMBRE 2021
Français, sont tombés à pic durant la pandémie : la marque, dont l’agence gère aussi depuis l’été le message sur les réseaux sociaux, affiche 42 mois de croissance de part de marché, selon Kantar. En 2021, Romance a vendu les véhicules d’occasion d’Audi, ravivé l’ADN marseillais de Ricard… L’activi-té, rentable, devrait progresser (18 mil-lions d’euros en 2020, + 22 %). De quoi relativiser le départ d’Europe 1, rapa-trié manu militari cet été chez BETC par Bolloré, nouvel homme fort de La-gardère, synergies obligent.
La fabrique de l’opinion deSciencesPo Parisva organiser avant la présidentielle un cycle de conférences sur le thème des médias,fake newset migrations.
Boostée par ses partenariats, notamment avec Renault ou Logitech, la salle de gaming Espot, lancée cet été par Robin Leproux(RTL, PSG…), a dépassé le million d’euros de chiffre d’affaires.
Le lmKaamelott(2,6 millions d’entrées), coproduit par M6, cartonne en vidéo : 72000 DVD et Blue-ray vendus une semaine après leur sortie n novembre – mieux queStar Wars 9sur la même période. Idem pour la VOD : 82000 transactions en quinze jours.
H +K Strategies(WPP) recrute comme senior vice-président Guillaume Klossa, ancien directeur de l’Union européenne de radio-télévision et successivement ex-conseiller de Jean-Pierre Jouyet et de Jean-Claude Juncker.
Retrouvez la chronique économique de Gilles Fontaine Le samedi à 7h10 dans LE6/9 d’ERIC DELVAUX
Fréquence Paris : 87,8 MHz
Le graphique
Macron laisse les universités sur le banc de touche
« S’il y a bien une chose qui a été oubliéependant le quinquennat d’Emmanuel Macron, c’est l’université », déplorait l’éco-er nomiste Daniel Cohen le 1 décembre sur France Inter. Le rapport publié le même jour par le Conseil d’analyse économique (CAE), think tank rattaché à Matignon, ne dit pas autre chose : depuis 2017, le budget public alloué à chaque étudiant inscrit à l’université a chuté de 3,1 %… après une baisse de 3,5 % sous le mandat de François Hollande.
Dépenses d’éducation(en euros)
14 000
12 000
10 000
199092 Pic démographique au lycée, les effectifs ayant quadruplé entre 1960 et 1990.
Pour un étudiant d’université
8 000
6 000 92
94
96
98
Une« paupérisation radicale »qui touche particulièrement la fac, au contraire des classes préparatoires aux grandes écoles, quatre fois mieux dotées d’après le CAE, elles-mêmes installées dans des lycées, également favorisés. Une situation inverse à ce que prônait l’un des inspirateurs du programme de Macron pour l’éducation, Laurent Bigorgne, qui dirige l’Institut Mon-taigne : mettre le paquet sur l’enseignement supérieur. Sans succès.A. M.
2012 Priorité à l’école primaire mise en œuvre par la ministre Najat Vallaud-Belkacem.
Pour un élève de lycée général ou techno
00
2020 Pandémie de Covid : fermeture des lycées et annulation des épreuves du baccalauréat.
2013 Sous François Hollande, priorité accordée aux classes prépas et sections de techniciens supérieurs au détriment de l’université. 2018 2007 Réforme de Parcoursup, Réforme menée le système d’orientation par Valérie Pécresse, des lycéens dans le ministre de supérieur, menée par la l’Enseignement ministre Frédérique Vidal. supérieur et de la Recherche sous Nicolas Sarkozy, accordant l'autonomie aux universités.
02
10N°722 - 9 DÉCEMBRE 2021 CHALLENGES
04
06
08
10
12
14 16 18 20 SOURCE : COMPTE DE L’ÉDUCATION
LEÇON N°1 Décalage De petite taille et proposant pléthore d’options, les lycées français sont les mieux dotés des pays de l’OCDE (30% de plus que la moyenne). Malgré la stabilité des effectifs, leur budget n’a cessé d’augmenter jusqu’en 2012, pour dépasser 12000 euros par lycéens. La réforme du bac et du lycée inversera-t-elle la donne?
LEÇON N°2 Rattrapage La réforme de l’autonomie des universités menée par Valérie Pécresse sous le mandat de Nicolas Sarkozy amorce une remontée de la dépense par étudiant. Le plan Campus pour l’immobilier et le plan de relance pour les initiatives d’excellence ont porté leurs fruits. Un effort de courte durée.
LEÇON N°3 Désavantage Dès 2010, la tendance s’inverse et le budget ne suit plus l’explosion démographique à la fac. Alors que le nombre d’étudiants y augmentait de 20%, l’effectif enseignant baissait de 2%, selon le CAE. En revanche, dans les formations sélectives – préférées des plus aisés –, l’investissement était à peu près maintenu, creusant encore les inégalités selon les parcours.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents