Challenges du 11-02-2021
92 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Challenges du 11-02-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
92 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 11 février 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 48 Mo

Exrait

Être un investisseur responsable, c’est l’être à 100 %.
Dès sa création,Amundi a fait del’investissement responsableunpilier fondateur de sa raison d’être. En 2018, nous avons défini unplan ambitieuxpourgénéraliserl’intégration (1) (2) des critères ESG dans nos gestions .En 2021, l’engagement est tenu. (2) 100 % de nos fonds ouvertsintègrent dorénavant uneanalyse d’impact environnemental (3) et social. L’ESG est ainsi pleinementdes entreprises dans lesquelles nous investissons au cœur de notre métier. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire que nousnotonsles entreprises au regard de :  • leur contribution à la transition énergétiqueen ligne avec les Accords de Paris pour la réduction des émissions de CO2;  • leur contribution au développement économiqueet à lacohésion sociale des paysdans lesquels elles opèrent. Cela veut dire queles entreprises les mieux notées sont privilégiéesdans la composition de nos portefeuilles et queles entreprises mal notées sont sous-pondérées,voireexclues. Chez Amundi, nous avons la conviction que les entreprises qui ont un impact positif sur la société sont aussi celles qui auront, sur le long-terme, une meilleure performance économique et boursière. Être un gestionnaire d’actifs citoyen, c’est agir chaque jour dans l’intérêt de ses clients et de la société.
Amundi.com
(1) ESG : Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (2) L’ensemble des fonds ouverts en gestion active, gérés par les sociétés de gestion du groupe Amundi, lorsqu’une méthodologie de notation ESG est applicable. (3) Retrouvez le détail concernant l’analyse ESG et la politique de gestion suivie par les sociétés de gestion appartenantau groupe Amundi sur son site internet http://legroupe.amundi.com/InvestisseurResponsable Investir implique un risque de perte en capital. Information promotionnelle non contractuelle ne constituant ni un conseil en investissement, ni une recommandation, ni une sollicitation d’achat ou de vente. Amundi Asset Management, Société par Actions Simplifiées  SAS au capital de 1 086 262 605 €  Société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF n° GP 04000036  Siège social : 90 boulevard Pasteur, 75015 Paris, France  437 574 452 RCS Paris  Pour plus d’information : amundi.com – Janvier 2021 –© Getty Images. |
er Depuîs le 1 févrîer, leMedefcommunîque vîa la messagerîe françaîse Olvîd. WhatsApp est bannî.
Capîtal Croîssance entre au capîtal d’Idealwîne. Les cofondateurs restent majorîtaîres (cf. n°684).
Elîsabeth Moreno et le physîcîen Etîenne Kleîn remettent le 18 févrîer à l’ESCP les prîx duCercle du Leadershîp. Un partenarîatChallenges.
Totalaura bîentôt sa premîère statîon-servîce 100% électrîque. En Ile-de-France.
La commîssîon des Fînances dîssèque leProgramme d’învestîssements d’avenîr pour la recherche en santé. Sous la houlette de la députée LR Marîe-Chrîstîne Dalloz.
Les bureaux de vote desscrutîns régîonaux et départementaux seront regroupés sous la responsabîlîté d’un présîdent ou secrétaîre unîque.
Après Bruxelles et Berlîn, leParlement européenva ouvrîr un centre des vîsîteurs à Parîs (place de e la Madeleîne, VIII ).
La bîotech lyonnaîse Osîvaxprévoît de mener début 2022 les premîers essaîs sur l’homme de son vaccîn antî-varîants.
ConIdentiel
Zara (Inditex) a passé un accord avec le site Veepee pour y écouler, à partir de In mars, ses stocks.
L’assurance-chômage croule sous 70 milliards d’euros de dette
A la in de l’exercîce 2021,selon ses projections, la dette de l’Unédic attein-dra 70 milliards d’euros, contre 57 milliards en 2020. Ce montant représentel’équivalent de deux années de cotisations, du jamais-vu. En cause : la facture du chômage partiel, qu’assume en partie l’organisme paritaire en charge de la gestion de l’assurance-chômage. Les partenaires sociaux ont fait part de leurinquiétude au gouvernement, notamment en raison de la hausse probable du nombre de chômeurs cette année.
Le Crédît agrîcole à la rescousse de TheCamp Un plan de sauvegarde deTheCamp,le « centre d’innovation positive »prési-dé par Olivier Mathiot, sera étudié le 16 février par le tribunal de commerce de Marseille. Le Crédit agricole Alpes-Provence fait partie des repreneurs potentiels.
Marc Bertrand/Challenges
Départs en sérîe à l’Inseec U Plusieurs directeurs d’établissement d’Inseec U (enseignement supérieur), contrôlé depuis 2019 par le fondsCinven, s’en vont. C’est le cas deLamia Rouai (EBS, école de manage-ment), Christophe Baujaut (ECE, école d’ingénieurs) et Philippe Cattelat (Sup de Pub).
Le mîcro-partî de Hollande se saborde Répondre à gauche, f o n d é e n 2 0 1 1 p a r B. Guay/AFPStéphane Le Foll pour Inancer l’avenir politique deFrançoîs Hollande,a signalé sa dissolution à la Commission nationale des comptes de campagne. La structure avait été briève-ment réactivée en 2016.
Pîerre-René Lemas ne chôme pas dans la crîse France Active, que préside l’ex-directeur général de la Caisse des dépôts, a accom-E. Pîermont/AFP pagné l’an dernier 30 000« entrepre-neurs engagés »578 ont, dont 13 reçu un Inancement de l’association (410 millions d’euros au total), contre 7 800 en 2019. France Active afIrme avoir créé 35 000 emplois et en avoir« consolidé »23 000.
Floa Bank suscîte de l’appétît Santander, La Banque postale, BNP Paribas, Crédit agricole et Lydia sont candidats à la reprise de Floa Bank, I-liale commune du groupe Casino et de Crédit mutuel Alliance fédérale.
Le bonus-malus en déicît Les malus écologiques sur les véhicules ont rapporté 477 millions d’euros aux Inances publiques en 2020. Pas sufI-sant pour couvrir la facture des bonus, qui a explosé à 691 millions en raison de l’essor de la voiture électrique.
Les dentîstes prêts à vaccîner Le Conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes presse le gouver-nement d’étendre leur « capacité pro-fessionnelle ». Pour qu’ils puissent pra-tiquer la vaccination anti-Covid.
S o m m a i r e e n p a g e s 1 2 e t 1 3
Orano teste la technologîeAzur Dronespour surveîllerson sîte de La Hague (Manche).
AvecSuez,Phîlîppe Petîtcolîn (ex-Safran) cumule cînq mandats d’admînîstrateur.
AuConseîl d’Etat,Edmond Honorat prend la présîdence de la sectîon travaux publîcs.
EY s’est vu conier une mîssîon sur l’avenîr d’Eurostar.
Le servîce clîents d’Orangea été sollîcîté 25 mîllîons de foîs en 2020 (28 mîllîons en 2019).
Pour en inîr avec les passoîres thermîques,le gouvernement étudîe la mîse en place d’un prêt remboursable à la revente du bîen.
EDF, RATP et PSA ont souscrît au fonds Venture Smart Cîty II (Eurazeo), quî a levé 80 mîllîons d’euros.
Emmanuel Macronveut annoncer une « alternative à la dette pour l’Afrique »lors d’une conférence înternatîonale prévue au prîntemps.
Monacorelance l’appel d’offres sur sa concessîon funéraîre, înterrompu en 2018. Funecap se posîtîonne face à OGF-PFG.
Ludovîc Subran(Allîanz) a été nommé « correspondant » du Conseîl d’analyse économîque.
11 FÉVRIER 2021 - CHALLENGES N°6855
Médias Par Thuy-Diep Nguyen
Bruno Le Maire a recruté un photographe de Réa pour le suivre. Comme l’avait fait Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle.
Distinguo qui risque de faire de vagues à France Télévisions :le projet des RH d’interdire aux journalistes de cumuler dans le privé ne concernerait pas les animateurs du groupe.
Le député LREM Cédric Roussel compte mener une commission d’enquête à l’Assemblée nationale sur l’attribution des droits télés par la LFP àMediapro.
Pour la sortie française de son livre début mars, chez Buchet-Chastel,Reed Hastings(Netix) ira à la rencontre de jeunes entrepreneurs tricolores.
Der Spiegel, Süddeutsche Zeitung, Frankfurter Allgemeine ZeitungetHandelsblatter ont écrit le 1 février à l’Elysée pour se plaindre d’être délaissés. Emmanuel Macron n’a convié qu’un seulmédia germanophoneà sa dernière rencontre avec les correspondants étrangers – contre sept anglophones. Même doléance à l’attention de Jean-Yves Le Drian, au Quai d’Orsay.
Le ministère de la Culture s’est attelé à rédiger le projet de loi relançant la fusion duCSAet del’Hadopiau sein de l’Arcep. Roselyne Bachelot prévoit un examen en mai au Parlement avant une mise en place dès juillet.
La newsletter devient un must pour capter les lecteurs
Après le podcast, la newsletter est le nouveau médiaqui a le vent en poupe. Celui dans lequel les groupes se préci-pitent pour investir : le 26 janvier, Twit-ter a annoncé le rachat de Revue, une start-up danoise qui permet d’envoyer et de monétiser des newsletters. Dans leur blog, deux pointures maison, Kay-von Beykpour et Mike Park, vantent ce nouveau moyen de« rendre ser-vice »au- aux teurs qui ont bâti une communauté defollowersavec leurs tweets. Une opportunité, sur-Marc Bertrand/Challengestout, d’obtenir des revenus additionnels. Selon la pla-teforme Crunchbase, Revue était valo-risée 400 000 euros.Forbesvient égale-ment d’annoncer sa diversification dans les newsletters payantes grâce à une trentaine d’embauches de journalistes très suivis. En France aussi le marché se réveille. Pour fidéliser ses abonnés numériques,L’Expressprépare des newsletters édi-torialisées, incarnées par des journa-listes, et recrute dans ce sens. My Little
Paris, pionnière sur le secteur, rachetée par TF1 en 2017, s’en sort toujours aus-si bien.« Les newsletters se révèlent un support efficace pour capter l’attention des lecteurs à l’heure des flux d’infor-mation continue, dit la PDGCéline Orjubin.De plus, nous sommes en lien direct avec eux et pas tributaire de ré-seaux sociaux dont les algorithmes peuvent changer du jour au lende-main. »000 abonnés, MyRiche de 350 Little Paris avance un taux d’ouverture moyen de ses newsletters de 50 %,contre 8 à 10 % en général. Autre fleuron, l’agence de presse et newsletters féministe Les Glorieuses affiche 182 000 abonnés et un taux d’ou-verture de 55 %.« Notre atout, c’est d’être une newsletter autoportée, que l’abonné peut lire dans sa boîte mail avec un annonceur unique pour éviter la surcharge, décrypte la fondatrice Rebecca Amsellem.Les marques ap-précient notre média, car il parle à une audience qualifiée de 25 à 34 ans, CSP+ ou intellectuelle, et parce que notre taux de clic vers les sites annon-ceurs est de 30 %. » Un atout majeur alors qu’influenceurs et podcasts ont du mal à mesurer leur traction réelle.L. L.
Les élus ont peur du vide avec l’arrêt des pages locales duParisien
Une« tragédie », un« drame ».La dispa-rition des pages départementales du journalLe Parisien, fondues dans un cahier central unifié à partir du 15 fé-vrier, plonge les élus franciliens dans le désarroi.« C’est un peu du lien social qui disparaît », regrette le maire LR de Maisons-Laffitte (Yvelines) Jacques Myard. Cette décision, pour motif éco-nomique, prive les élus locaux d’un de leur relais médiatique privilégié, et d’une source d’information fiable. « C’est très bien de savoir ce qu’il se passe en Afghanistan, mais c’est bien
6CHALLENGES N°685 - 11 FÉVRIER 2021
aussi de savoir ce qu’il se passe à Bon-neuil », glisse, amer, le sénateur LR du Val-de-Marne Christian Cambon. « Ceux qui sont sanctionnés, ce sont les habitants », abonde l’ancienne maire de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne), Chantal Brunel, qui pointe un risque de repli sur soi des popula-tions. Rare voix dissonante, le député Modem du Val-d’Oise François Pup-poni relativise :« Il faut reconnaître que ces dernières années, c’était un peu devenu la rubrique des chiens écrasés. »R. C.
Le potentiel acquéreur deM6aura l’œil sur un aléa juridique (même minime) : à l’échéance du 6 mai 2023, la reconduction de l’autorisation de diffusion ne sera pas automatique. Quelques mois plus tôt, le CSA lancera un appel à candidature.
La loi anti-piratage sur lestreaming sportifsera présentée à l’Assemblée nationale le 17 mars.
Emmanuel Perreau,ex-patron des programmes de France Inter et d’Europe 1, a rejoint Les Films Pelléas pour développer des projets cinématographiques et documentaires.
Pénalisée par la suspension des spectacles,Cheyenne Productions(Gims, Stars 80…) a obtenu de l’Etat un prêt d’1 million d’euros, versé par Bpifrance.
Vincent de La Vaissière, président deVCOMV,prépare une étude sur les agences de communication d’inuence : l’état des forces actuelles et la relève.
Retrouvez la chronique économique de Gilles Fontaine Le samedi à 7h10 dans LE6/9 d’ERIC DELVAUX
Fréquence Paris : 87,8 MHz
SCHEN.
Photo: Flavien Carlod, Baptiste Le Quiniou, non contractuelle. TA
French Art de Vivre
Toccata.Bibliothèque, design Alessio Bassan. Calligraphie.Bureau, design Julien Vidame. Chott Merouane.Tapis, reproduction d’une photo de Yann Arthus-Bertrand.
Services conseil décoration et conception 3D en magasin French: français
Le graphique
La Bourse a moins la cote auprès des entreprises
En 2020, la pandémie de Covid-19n’a pas empêché les marchés financiers de fonc-tionner. Le nombre d’offres publiques et d’introductions en Bourse s’est globale-ment maintenu, avec 29 offres publiques sur des sociétés cotées, contre 30 l’année précédente, selon le dernier observatoire du cabinet EY. Mais pour la deuxième année consécutive, les entreprises ont été plus nombreuses à
quitter la Bourse qu’à y entrer. Et les nou-velles venues sont plus petites :« Aucune opération significative n’a eu lieu l’année dernière. Sur les huit sociétés introduites, six ont levé moins de 20 millions d’eu-ros », constate Damien Anzel, associé chez EY. Mais leur bon parcours boursier et la sortie de crise sanitaire attendue cette an-née font espérer aux spécialistes un meil-leur millésime 2021…D. P.
Nombred’opérations à la Bourse de Paris 45 2015 Année record pour les introductions en Bourse, avec quelques grandes entreprises 40 (Amundi, Elis, Europcar), mais aussi beaucoup de PME.
35
30
25
20
15
10
5
0
2011
RETRAITS
2012
Mai 2013 Création d’Enternext, un marché aux règles moins contraignantes pour les PME.
2013
2014
8CHALLENGES N°685 - 11 FÉVRIER 2021
INTRODUCTIONS
2015
2016
2017 Des valeurs emblématiques quittent la cote : Havas, Faiveley, SFR, Fimalac…
Mai 2019 La loi Pacte fait passer de 95% à 90% du capital le seuil des offres publiques de retrait.
Novembre 2019 Malgré la privatisation de la FDJ,qui a attiré 500000 épargnants,le nombre d’introductions à Parisest au plus bas depuis dix ans.
2017
2018
2019
SOURCE : EY 2020
LEÇON N°1 Attrition Le phénomène n’est pas spécifique à la France : les entreprises profitent des taux d’intérêt faibles pour se financer à bon compte auprès des établissements bancaires ou préfèrent faire appel à des fonds d’investissement. Le nombre d’entreprises cotées se réduit de manière importante partout ailleurs, en Europe et aux Etats-Unis.
LEÇON N°2 Réglementation Les entreprises qui venaient jusqu’à présent sur les marchés financiers recherchaient de l’argent frais, mais également, pour nombre de PME, de la notoriété. Mais beaucoup renoncent ou en sortent à cause des multiples contraintes et obligations de transparence.
LEÇON N°3 Vocation Le beau parcours des sociétés cotées depuis deux ans (FDJ, mais aussi les PME Nacon, Ecomiam ou Energisme) devrait réveiller les appétits : déjà trois entreprises sont entrées en Bourse depuis janvier. Et quelques gros poissons, comme les licornes Believe ou OVH, comptent lever plusieurs centaines de millions sur le marché.
Regards
er Au 1 janvier 2021, laFrancecomptait 67,4 millions d’habitants.
e En novembre, le 2conînement a engendré une baisse de 20% desémissions indirectes de CO2liées à la consommation des ménages par rapport à 2019, 2 fois moins qu’en avril.
Le chiffre d’affaires deSnapchata doublé en 2020, à 2,5 milliards de dollars.
20% des salariés ducommerce de détailen France ont moins de 25 ans et 85% d’entre eux travaillent le samedi.
Amazoncompte 1,3 million de collaborateurs, 4 fois plus qu’il y a 5 ans.
En France, unretraitétouche une pension 30% plus élevée qu’une retraitée. La différence est de 35% en Allemagne, de 2% en Estonie.
5% dessalariés américainsdétestent le mot « synergie ».
59% des Indiens, 42% des Britanniques, 31% des Français font conîance auxscientiIques.
Lesfrais universitairesaux Etats-Unis ont augmenté de 1200% depuis 1980, tandis que l’ination progressait de 236%.
© James  Dargaud/2021
En direct de mon Open Space,par James
10N°685  11 FÉVRIER 2021 CHALLENGES