Challenges du 11-07-2019

Challenges du 11-07-2019

-

Presse
84 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 11 juillet 2019
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Confidentiel
Le conseil régional d’Ile-de-France va sortir un rapport favorable à la légalisation du cannabis réalisé par Ludovic Toro (UDI).
Le transfert du recouvrement des cotîsatîons socîalesAgîrc-Arrco(quî perdraît de 1700 à 3000 emploîs) à l’Acoss devraît permettre un gaîn de plus d’1 mîllîard d’euros.
Paul-Françoîs Vranken a conié àJean-Mîchel Wîlmottela réalîsatîon des nouveaux chaîs de Château La Gordonne (Côtes-de-Provence).
La questure étudîe une externalîsatîon de la caîsse de retraîte des députés.
L’écotaxe sur les bîllets d’avîons devraît coûter 60 mîllîons d’euros par an àAîr France-KLM
Le chîffre d’affaîres d’Intermarchédevraît croître de 3% en 2019, au-delà de l’objectîf de 2,7%.
Phîlîppe Schaeffer(ex-Rolex France) crée sa structure, PHS Luxury Consultîng.
25% des ancîens d’HECsont înstallés à l’étranger, un record.
Marîe-Laurence Bouchonquîtte la dîrectîon de la communîcatîon du groupe Scor pour rejoîndre Edenred.
La Commîssîon des loîs de l’Assemblée va créer une mîssîon d’înformatîon sur « les pratîques prétendant modîier l’orîentatîon sexuelle oul’îdentîté de genre».
Les «intervenants extérieurs» de la Hague inquiètent l’ASN
Les înstallatîons d’Orano (ex-Areva) à la Hague (Manche)ont fait l’objet l’an dernier de 63 inspections de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), dont 12 de façon« inopinée ». Principal point à améliorer :« l’organisation et les dispositions en matière de surveillance des intervenants extérieurs ».A noter que la« gestion des expéditions »– 700 l’an dernier en ce qui concerne les produits radioactifs – est considérée comme un« point fort », et que les« exercices de mise en situation »sont« en progrès ».
Tesla dépasse BMW et Mercedes La Tesla 3 électrique est devenue la pre-mière berline familiale vendue en Eu-rope (26 000 immatriculations entre janvier et mai), devançant ses rivales allemandes, la BMW 3 (23 600) et la Mercedes C (20 500).
SP Goldman Sachs domîne l’Europe Selon Refinitiv Deals Intelligence, Gold-man Sachs, avec 574 millions de dollars de commissions, est la première banque d’investissement en Europe au premier semestre. En tête des fusions-acquisi-tions (260 millions, en hausse de 0,6 %), devant Rothschild & Co (238 millions, - 35,3 %), Citi (173 millions, + 27,1 %), Morgan Stanley (172 millions, - 10,6 %) et Lazard (161 millions, - 45,9 %).
Les Mullîez sortent de Sonepar L’Association familiale Mulliez a vendu sa parti-cipation de près de 20 % dans Sonepar (22,4 mil-liards de chiffre d’affai-M. Bertrand/Challengesres), leader mondial de la distribution de matériels électriques présidé parMarîe-Chrîstîne Coîsne-Roquette. Cette cession représenterait un montant d’environ un milliard.
Davîd Azéma proite de son expérîence L’ancien direc-teur général de l’Agence des par-t ic ip a t io n s d e l’Etat (APE) a J. Chatîn/Expansîon-Réa réussi sa reconversion chez Perella Weinberg. Ouvert en 2018, le bureau parisien de la banque d’affaires, qu’il dirige, a été conseil du groupe Altran dans son rachat par Capgemini, mais également de la Caisse des dépôts pour son rapprochem ent avec La Poste et CNP, et d’Edison (EDF) lors de la cession de ses activités pétrolières.
Un bînôme pour la SNCF Un duo devrait être choisi pour rempla-cer Guillaume Pepy (SNCF) : un opéra-tionnel issu de l’interne – Patrick Jean-tet tient la corde – et un président non-exécutif venu de l’extérieur. Deux noms circulent pour ce poste très poli-tique : Anne-Marie Idrac et Jean Castex.
Younîted se voît en lîcorne En fin d’année, Younited Credit devrait réaliser une importante levée de fonds en Asie, avec une valorisation supé-rieure au milliard de dollars. D’ici là, la plateforme de crédit aux particuliers créée en 2011 – rentable en France et bientôt en Espagne, Italie et Portugal – lancera depuis Munich son offensive en Allemagne.
S o m m a i r e e n p a g e s 1 4 e t 1 5
Patrîce Ceccaldî, fondateur de Manageo, va codîrîgerthecamp (Aîx-en-Provence).
Après le départ du Françaîs Jean-Pîerre Vîdal, les Allemands vont truster quatre postes de conseîllers du dîrectoîre de laBanque centrale européennesur sîx.
Un décret va supprîmer les 5% de majoratîons de retard en cas de découverte d’erreurs ou de fraudes par l’Urssaf. Sauf en cas de récîdîve ou de mauvaîse foî manîfeste.
Le secrétaîre général pour l’admînîstratîon au mînîstère de la Défense, Jean-Paul Bodîn rejoînt le Conseîl d’Etat. Il sera remplacé parIsabelle Seurat(Dîrectîon de l’îmmobîlîer de l’Etat).
Blue lîke an Orange Sustaînable Capîtal, le fonds deBertrand Badré, inalîse le rachat de Cîmcorp (Brésîl), sa troîsîème acquîsîtîon.
Edouard Phîlîppe a reçu le 25 juîn à Matîgnon le patron deGoldman Sachs,Davîd Solomon.
Bertrand Camus (Suez) s’appuîe sur McKînsey pour son plan 2030, présenté à l’automne.
Les syndîcats de l’admînîstratîon iscalepréparent une journée de grève pour le 16 septembre.
11 JUILLET 2019 - CHALLENGES N°6185
Politique Par Ghislaine Ottenheimer
Yannick Jadot (EELV) a provoqué un tollé à gauche en déclarant qu’aux municipales il pourrait nouer des alliances avec desdroite »« divers .
EDITORIAL Up-bottom
En créant LREM, Emmanuel Macron avaît promîs de faîre de la polîtîque autrement. Bottom-up. En faîsant remonter les proposîtîons du terraîn, en fonctîonnant de manîère horîzontale. Il n’en est rîen. Le mode de décîsîon pour les învestîtures aux munîcîpales confîrme le sentîment que tout se décîde à l’Elysée et, de l’aveu même du patron de LREM, Stanîslas Guerînî, l’organîsatîon du mouvement est trop vertîcale. C’est phîlosophîquement regrettable. Maîs qu’împorte après tout sî la polîtîque menée est effîcace. Conduît à des résultats. D’autant plus qu’avec le « grand débat », nombre de cîtoyens ont été vaccînés par l’abondance d’horîzontalîté. C. Lebedînsky/Challenges
L’incroyable remontada d’Emmanuel Macron
Le chef de l’Etat a retrouvé la baraka.Grâce à sa très forte implication dans la campagne des européen-nes, il a conforté l’idée qu’il était décidément le seul rempart face au Rassemble-ment national. Les autres oppositions se sont effon-drées. Alors qu’à Stras-bourg, son parti, Renais-sance, était victime des bourdes de Nathalie Loi-PhotoPQR/Le Progres/MaxPPP seau, il a réussi le tour de force d’apparaître comme le sauveur denommer un responsable de la commu-l’Union européenne en proposant no-nication à l’Elysée, considérant que fi-tamment Ursula von der Leyen et Chris-nalement, c’était inutile. Et que cela tine Lagarde aux postes clés. Une per- marchait mieux quand c’était lui qui formance saluée par leFinancials’en occupait. TimesCertes, le « grand débat » et les 17 mil-. Et dans le sondage Ifop de juil- let, le président de la République a rega-liards de mesures sociales n’ont pas ef-gné 6 points en un mois – 9 points de- facé la colère. L’exécutif reste très lar-puis le mois d’avril –, retrouvant sa cotegement impopulaire, mais Emmanuel de popularité de juillet 2018 : 38 %. Macron a de bonnes chances de pou-Avant les « gilets jaunes », avant l’af- voir emporter un second mandat. L’an-faire Benalla. Du jamais-vu. cien monde ne s’est pas relevé. D’ail-Du coup, Emmanuel Macron rayonne à leurs, Nicolas Sarkozy a reconnu, sur le nouveau. Bouscule l’ordre établi.plateau de France 2, qu’il avait eu «l’ha-Confiant, il avance ses pions pour lesbileté de donner le sentiment aux élec-municipales. Plus que jamais, il ren-teurs de la droite qu’il pouvait être une force un dispositif déjà très vertical. Etréponse » –15 points de plus auprès des décide de tout. Il a même renoncé à sympathisants LR en un mois !
LE CHIFFRE 130 C’est le nombre de femmes tuées en 2017 par leur conjoint ou ex-conjoint.
Contre 123 en 2016, selon le mînîstère de l’Intérîeur. Depuîs er le 1 janvîer 2019, les chîffres sont à la hausse. Marlène Schîappa a annoncé un «Grenelle des vîolences conjugales». Maîs la secrétaîre d’Etat à l’Egalîté entre les femmes et les hommes ne dît rîen des moyens supplémentaîres. Or, la France consacre actuellement 79 mîllîons d’euros à ce fléau, là où îl faudraît au moîns 500 mîllîons pour maîntenîr le conjoînt à dîstance, vîa un bracelet électronîque, fînancer des centres d’éducatîon, former polîcîers et magîstrats…
Bordeaux, un caillou dans la chaussure de François Bayrou
Le torchon brûle-t-îl entre le Modem et LREM ?L’investiture donnée par LREM à un proche du chef de l’Etat, Thomas Cazenave, pour mener une liste à Bordeaux a pour le moins étonné. Le maire sortant, Nicolas Florian, a été choisi par Alain Juppé. Il est jeune, son premier adjoint est Modem… Forcément, François Bayrou le soutient. Alors, pourquoi le défier au mépris des alliances ? Parce qu’il n’a
E. Dessons/JDD/Sîpa
pas soutenu la liste Loiseau ? «Les militants n’ont pas lerecul nécessaire. Ils croientqu’ils vont faire aux municipales le score des européennes (30 % pour
LREM et 9 % pour LR), explique Marielle de Sarnez, vice-présidente du Modem. Mais ce n’est pas du tout pareil.Aux municipales, l’homme, le projet comptent plus que l’étiquette !»Et de raconter que le Modem avait commis la même erreur en 2008, croyant pouvoir réitérer aux municipales le score de la présidentielle de 2007 (18 %). François Bayrou a tenu à exprimer sa
« différence d’appréciation »: «Je ne suis pas pour politiser ces élections municipales. »Mais de là à se fâcher ! « Leurrelation est très forte, ilest normal qu’il exprime desdésaccords », confie un de ses proches, qui ajoute : « Pas sûr que l’investiture dejuin soit celle de février. »Sous-entendu : pour l’heure, le chef de l’Etat cède aux militants, mais le moment venu, il saura reprendre la main.
11 JUILLET 2019 - CHALLENGES N°6187
SERVICE DES ABONNÉS Tél. : 01-55-56-71-47
Pour joîndre la rédactîon Tél. : 01-58-65-03-03 Pour avoîr un poste en dîrect : 01-58-65 suîvî du numéro de poste. Fax : 01-58-65-03-04. Challenges, 41 bîs, avenue Bosquet, 75007 Parîs. E-maîl : redactîon@challenges.fr ou, dîrectement, tapez l’înîtîale du prénom, le nom puîs @challenges.fr
DIRECTION-RÉDACTION DirecteurClaude PERDRIEL. Directeur de la rédaction Vîncent BEAUFILS (03-01). Directeur délégué de la rédaction Pîerre-Henrî de MENTHON (03-08). Rédacteurs en chef Thîerry FABRE (03-12), Gîlles FONTAINE (03-52). Ghîslaîne OTTENHEIMER (09-74), Laurent UBERTIN-VALLERON - édîtîon (03-48). Rédacteurs en chef adjoints Kîra MITROFANOFF (03-24), Thuy-Dîep NGUYEN (03-25), Grégoîre PINSON (03-13). Directeur artistiqueThîerry VERRET (03-56). CouvertureDomînîque PASQUET. Conseillers de la rédactionPatrîck FAUCONNIER, Aîry ROUTIER, Nîcolas DOMENACH. RÉDACTION Anne-Marîe ROCCO - grand reporter (03-30). FranceDavîd BENSOUSSAN (09-76), Laurent FARGUES (03-21), Florîan FAYOLLE (09-96), Alîce MÉRIEUX (03-23). InternationalSabîne SYFUSS-ARNAUD - chef de rubrîque (03-15), Jean-Pîerre DE LA ROCQUE - grand reporter (09-91). Industrie - Finance Vîncent LAMIGEON - grand reporter (03-19), Nîcolas STIEL - grand reporter (03-32), Alaîn-Gabrîel VERDEVOYE - grand reporter (03-31). High-tech - MédiasMarc BAUDRILLER - chef de rubrîque (03-51), Véronîque GROUSSARD - chef de rubrîque (01-44-88-35-95), Delphîne DÉCHAUX (03-20), Léa LEJEUNE (09-97), Paul LOUBIÈRE - grand reporter (03-22). Services - Grande consommation Jean-Françoîs ARNAUD - grand reporter (09-72), Claîre BOULEAU (03-28), Paulîne DAMOUR (03-11). Finances privéesErîc TRÉGUIER - chef de rubrîque (03-34), Vîrgînîe GROLLEAU (03-27), Damîen PELÉ (03-26). Affaires privées Bertrand FRAYSSE - chef de rubrîque (03-18). CorrespondantPhîlîppe BOULET-GERCOURT (New York). Assistantes Isabelle JOUANNY (03-01), Marîna RÉGENT (03-06).
CHALLENGES.FRThîébault DROMARD - rédacteur en chef (03-07), Isabelle DE FOUCAUD - rédactrîce en chef adjoînte (09-78), Marîon PERROUD - responsable d’édîtîon (03-09), Rémî CLÉMENT (01-55-35-56-71), Laure CROISET (01-55-35-56-74), Antoîne IZAMBARD (09-98), Hélose DE NEUVILLE (03-10), Adrîen SCHWYTER (09-92), Valérîe XANDRY (01-55-35-56-72) et la rédactîon deChallenges. Automobîle : Erîc BERGEROLLE (01-55-35-56-68) et Nîcolas MEUNIER (01-55-35-56-69). Vîdéo : Nolwenn MOUSSET (09-90). EDITION Secrétariat de rédaction Stéphanîe IONNIKOFF - secrétaîre générale de rédactîon, Chrîstophe BAZIRE - premîer secrétaîre de rédactîon, Emmanuelle HAMOU. Chef de studioDomînîque CONTENT. MaquetteIsabelle ATLAN, Sophîe DACRUZ, Armelle DUBREIL, Corîne POULARD. PhotoIsabelle PACOREL (03-57), Laurent VERDIER (03-50). NUMÉRIQUE Chef de projetClémence BAUDOUIN (03-17). Responsable marketingAurélîen JESSON (03-49). Community managerDamîen CHEDEVILLE (01-55-35-56-70).
PUBLICITÉ Medîaobs, 44, rue Notre-Dame-des-Vîctoîres, 75002 Parîs. Tél. : 01-44-88-97-70. Fax : 01-44-88-97-79. Poste en dîrect : 01-44-88 + numéro de poste. E-maîl : înîtîale du prénom + nom@medîaobs.com. Directeur généralCorînne ROUGÉ (93-70). Directeur déléguéPhîlîppe LÉONARD (89-18). Directeur de publicité Benjamîn COURCHAURE (97-50), avec Célîne CLAMAGIRAND (89-17), assîstés de Séverîne LECLERC (89-11). Directrice de publicité digitaleMathîlde GIRARDEAU (93-75). ImmobilierYves LE GRIX (36-29). LittérairePaulîne DUVAL (97-54). Marketing directXavîer PERSONNAZ (97-76). Studio/ExécutionCédrîc AUBRY (89-05). GestionCatherîne FERNANDES (89-20). www.medîaobs.com
DIRECTEUR DÉLÉGUÉElîsabeth DESCOMBES. ADMINISTRATIONSecrétaire généralJean-Claude ROSSIGNOL. Directeur commercial et numérique Valéry SOURIEAU. Direction administrative et RHJaye REIG. AbonnementsLuc BONARDI - dîrecteur. Ventes aux entreprisesJoëlle HEZARD. FabricationChrîstophe PERRUSSON, Thîbault QUÉRÉ. ImprimerieRoto France, Lognes.
Confidentiel
Le nom de Barnier circule pour remplacer Moscovici à la Commission ou… Philippe à Matignon.
En toute indiscrétion Par Nicolas Domenach
Le « lapîn blanc » Lagarde entre dans un chapeau Les proches de Christine Lagarde avaient pré-paré une opération secrète, baptisée « Lapin blanc », pour pousser l’ancienne ministre de l’Economie, puis patronne du Fonds moné-taire international, à se présenter à l’élection présidentielle. Comme s’en amuse un membre de ce cercle :« Le lapin est juste rentré dans un autre chapeau, celui de la Banque centrale européenne, qui sait si demain… »
Philippe a un boulevard vert Le très vert eurodéputé macronien Pascal Canfin encourage Edouard Philippe à pousser plus loin sa conversion écologiste :« Il y a trois personnalités à droite qui ont marqué sur le sujet : Alain Juppé, Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet. Ils ont quitté l’espace politique. Il y a un boulevard. »
Des Kooples au Sénat La délégation LREM menée parStanislas Guerini,délé-gué général du parti, a fait impression lors de sa venue à la Haute Assemblée pour discuter de façon informelle E. Prosdocîmî/Sîpades investitures pour les élections municipales avec des représentants de la majorité sénatoriale.« Des costumes Kooples XS, on n’a pas l’habitude ici, on fait plus dans l’arrondi, relève Hervé Marseille, le président du groupe Union centriste.Mais on n’a guère été avancé. Il faut compter aussi avec les conseillers de l’Elysée et de Matignon, les ministres, les élus et référents LREM et le président qui, in fine, décide de tout. »
Darmanin ne veut pas de ches Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, se méfie des fiches indivi-duelles que se faisaient fournir ses prédéces-seurs. Par principe, mais aussi« car il arrive au fisc de se tromper ».
Brune Poirson@brunepoîrson(7 juillet). Mesdames, sî vous ne vous engagez pas en polîtîque, îl ne faut pas compter sur les hommes pour venîr vous chercher!
8CHALLENGES N°618 - 11 JUILLET 2019
Moreau charge les vaches argentines Le député éleveur LREMJean-Baptiste Moreaumène une charge furieuse contre le traité Mercosur, qui risque de« détruire l’agri-culture française obligée de respecter des normes sanitaires que les pays d’Amé-rique latine transgressent ». L’élu de la Creuse, ancien patron de coopérative, a pré-venu de son offensive Emmanuel Macron, qui ne l’a en rien découragé. Le président lui a même dit« lâche-toi ! ».« De toute façon, je ne me serai pas tu car on imagine des vaches dans la pampa alors qu’en Argentine, que je connais bien, elles sont gavées, y compris d’antibiotiques, dans des fermes usines épou-vantables de plus de 10 000 têtes financées par des pétroliers et des footballeurs. »
Le Mercosur divise Parmi les ministres les plus hostiles à l’accord Mercosur : Didier Guillaume (Agriculture), François de Rugy (Ecologie), mais aussi Julien Denormandie (Logement), qui est ingénieur des eaux et forêts de formation. A l’inverse, l’accord est soutenu par Bercy et le Quai d’Or-say via le ministre de l’Economie et des Fi-nances Bruno Le Maire et le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne, chargé notamment du Commerce extérieur.
N. Messyasz/Sîpa
Xavier Bertrand@xavîerbertrand(5 juillet). Le#TourDeFrancec’est la France, cette France que l’on pense parfoîs affaîblîe maîs quî surmonte tout, quî survît à tout.
Médias Par Marc Baudriller
La vente deL’Expressprend du retard, mais la nouvelle formule du titre reste prévue pour octobre, assure le repreneur Alain Weill.
L’Equipea proté de la Coupe du monde de football féminin avec des pics de vente de +10% pour le quotidien le lendemain des matchs des Bleues, un record historique sur le Web pour un match féminin (900000 visiteurs uniques pour le live de France-Brésil) et un bond de 50% d’audience pour les cinq émissions d’après-match sur la chaîne L’Equipe.
Depuis qu’elle a annoncé un plan d’économies, Sibyle Veil, la présidente deRadîo France,se prête chaque semaine, dans l’Agora, au jeu des questions-réponses. La séance est ouverte à tous les salariés.
Iskandar Safa,le propriétaire deValeurs actuelles et de la chaîne locale Azur TV, devrait prendre des parts au sein du réseau de chaînes locales Via, au côté de l’ancien propriétaire deLibération Bruno Ledoux.
La chaîne payante pour enfantsNîckelodeon(groupe Viacom France) proposera début septembre plusieurs centaines de livres en ligne, à consulter sur mobile ou tablette. Baptisé Bookids by Nickelodeon, ce« mini-Netix du livre pour enfants »sera disponible via l’App Store ou Google Play (6,99 euros par mois).
La presse people doit son salut au Web
Rois de la vente au numéro l’été,avec des pics de diffusion de 10 % à 15 % et un afux de publicité à cette période, les poids lourds de la presse de célébrités dite people basculent vers Internet. Ce n’est pas un choix.Paris Match, Voici, Closer, Point de vueouPublicprennent de plein fouet la désaffection des kiosques. De 2014 à 2018,Closera a b a n d o n n é 1 0 5 3 0 0 e x e m -p l a i r e s d e m o y e n n e p a r semaine ;Public,6 8 8 0 0 ;P a r i sM atch, 59 200 ; V o i c i ,3 0 3 5  5 ; J. Benaroch/SipaetPoint de vue,12 200. Au total, ces cinq hebdoma-daires ont perdu près de 300 000 exem-plaires par semaine. Soit l’équiva-lent des ventes deVoici2014 en (285 000 exemplaires) ! Pourtant, la vie des stars fascine tou-jours, notamment les jeunes femmes. Si cette famille de presse continue à afficher de bonnes audiences, elle le doit au Web.« On a vraiment réussi cette m étam orphose inéluctable, estimeMyriam Palomba,la directrice
déléguée du pôle people du groupe CM I France (Public, France Di-manche, Ici Paris).Nous obtenons des audiences considérables sur nos sites. Le Web est un vrai facteur de crois-sance. » Arrivée tôt sur Internet, la presse de célébrités y a bien défendu ses posi-tions. Un seul acteur venu du Web a réussi à se faire une place en haut du tableau, le site Pure People, du groupe Webedia, propriété de Marc Ladreit de Lacharrière. En 2017, dernier chiffre publié,Paris Matchpar affichait, exemple, une audience de 3 571 000 lec-teurs par sem aine, devantVoici(2 430 000).« SurPublic, entre le Web et le print, on s’y retrouve financière-ment, assure Myriam Palomba,même si Internet ne comble pas tout à fait ce que nous perdons sur le papier. » En soutenant ses tarifs publicitaires sur le Web et en différenciant l’édito-rial destiné au papier ou au numérique, les principaux titres de la presse de célébrités restent rentables et peuvent donc se réjouir. A condition de ne pas trop regarder en arrière :« Les marges ne sont pas les mêmes qu’il y a dix ans », reconnaît l’éditrice.
Sky, modèle de télévision payante pour Canal+?
Les 492 suppressions de postes à Canal +creusent le fossé entre les chaînes payantes. Bousculé par Netix et les autres plateformes de SVOD sur son offre cinéma, Canal + a perdu les matchs de la Ligue 1 à partir de la ren-trée 2020.« Je table sur la perte, en deux ans, de la moitié des abonnés en direct (hors abonnés télécoms), affirme Jean-Baptiste Sergeant, à Mainfirst.Le portefeuille devrait passer de 4,6 mil-lions d’abonnés fin 2018 à 2,5 millions fin 2021. »Pendant ce temps, Sky cara-cole. Le groupe de télévision payante
10N°618 - 11 JUILLET 2019 CHALLENGES
anglo-saxon pioche dans les catalogues de programmes de sa nouvelle maison mère, l’américain Comcast (NBC Uni-versal), et ne cède rien sur le football. Son activité s’étend à l’Internet haut débit et au téléphone fixe et mobile. Résultat : un parc enviable de 23 mil-lions d’abonnés sur les marchés britan-nique, italien et allemand.« Sky a été rachetée l’an dernier 37 milliards de livres, soit près de 16 fois son Ebitda, contre une valorisation de 4 milliards d’euros pour Canal +, soit six fois l’Ebitda 2018 », rappelle Sergeant.
Humensîs,la maison d’édition de Scor, va bénécier d’une augmentation de capital de près de 10 millions d’euros pour investir dans le livre scolaire et le numérique.
Le ministère de la Culture prépare un décret pour changer la gouvernance duCentre natîonal du livre. En attendant, Vincent Monadé conserve ses fonctions de président.
Maxime Saada, patron deCanal+,prend acte de l’échec de ses formats courts de ctions pour smartphone : « Les gens préfèrent regarderLe Bureau des Légendesen quatre fois plutôt que quatre fois dix minutes d’un truc moyen. »
L’antiquairePierre-Jean Chalençon,célèbre grâce à l’émission de France 2 Affaire conclue,sera candidat à Paris sur la liste de Marcel Campion.
Selon son créateur Renaud Le Van Kim, le média en ligneBrut«se consomme à 70% ou 80% sans le son ».
Retrouvez la chronique économique de Gilles Fontaine Chaque jeudi à 6h48dans LE5/7DE MATHILDE MUNOS
Fréquence Paris : 87,8 MHz