Challenges du 14-03-2019

Challenges du 14-03-2019

-

Presse
116 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 14 mars 2019
Langue Français
Signaler un problème
ConIdentiel
François Hollande pense sérieusement à se présenter aux municipales de 2020 à Tulle, où son ami Bernard Combes lui laissera la place.
Emmanue Macronse rendra en Pologne avant les électîons européennes de maî.
Selon une étude Technologîa, commandée par les représentants du personnel d’Aîr France, leBoeîng 777accroït le taux d’épuîsement des pîlotes.
Le député des Bouches-du-Rhône Saïd Ahamadaest l’optîon prîncîpale de LREM pour les munîcîpales à Marseîlle.
Le groupeDecathona vu son résultat net chuter de 113 mîllîons d’euros en 2018, à 497 mîllîons.
L’organîsatîon du « grand débat natîona »a été budgétée à 10 mîllîons d’euros.
Après les défaîllances du RSI, le GIE en charge de l’înformatîque de laSécurîté socîae des îndépendantsva être soumîs au contrôle économîque et inancîer de l’Etat.
Les économîstes Thomas Pîkettyet Lucas Chancel publîent début avrîl une étude sur les înégalîtés en Europe.
L’entourage du présîdent algérîen Abdeazîz Boutelîka a choîsî la France comme învîtée d’honneur de la Foîre înternatîonale d’Alger, du 12 au 18 juîn.
Le gouvernement accélère sur le permis de conduire
A a suîte d’un test d’accès îbre aux paces d’examen de conduîte,qui s’est ré-vélé concluant en Seine-Saint-Denis, le gouvernement veut généraliser la mesure, mettant à mal le monopole des écoles de conduite traditionnelles. Le dispositif, préconisé par le rapport de la députée LREM Françoise Dumas, sera intégré dans la loi d’orientation des mobilités, en discussion en mai. Un appel d’offres va par ailleurs être lancé auprès d’éditeurs de code en ligne pour offrir des formations dans le cadre du service national universel.
Carrefour a perdu 15 000 saarîés en 2018 Au total, en 2018, 15 000 salariés ont quittéCarrefourle monde, sous dans l’effet des plans de départs en France, en Belgique et en Argentine, des ferme-tures ou cessions de magasins Dia, des passages d’hypermarchés en location-gérance ou encore des démissions.
Pascal Pavanî / AFP Appe a touché 3,2 mîîons d’euros de CICE en 2018 Le chiffre d’affaires 2018 d’Apple France – qui concerne principalement les ventes de son réseau physique – s’est élevé à 713 millions d’euros, en hausse de 2 %. Le résultat net est de 19 millions (- 4 %) et les actifs immobili-sés de 213 millions (+ 23 %). L’entreprise américaine a bénéIcié de 3,2 millions d’euros de crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) sur l’exercice.
Terrîen succède à Touraîne Denîs Terrîen devrait être élu en mai pré-sident de l’Institut fran-Franck Crusîaux/Reainistra-çais des adm teurs (IFA). Le directeur général de Grandir (crèches) et président d’Entre-prise et Progrès succédera à Agnès Touraine, dont le mandat s’achève.
Vaérîe Létard statue sur Benaa Le 21 mars,Vaé-rîe Létard pré-sente son rap-port sur l’affaire Jacques Wîtt/SîpaBenalla au bu-reau du Sénat. La sénatrice UDI de-vra se prononcer sur les suites à don-ner à la commission d’enquête avec d’éventuelles poursuites visant le dircab du président et le secrétaire général de l’Elysée, au vu de leurs « incohérences et omissions ».
Bercy înspecte Bruxees L’inspection générale des Finances planche sur l’efIcacité de la politique de la concurrence de Bruxelles. Le rap-port a été conIé à Anne Perrot (ex-Au-torité de la concurrence), qui a rejoint l’inspection en septembre dernier.
Bîgard avaeraît bîen Herta Bigard (4,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires) est sur les rangs pour rache-ter Herta (600 millions de chiffre d’af-faires) à Nestlé. Des discussions avaient été entamées, puis abandonnées, en juin dernier.
Tassetto cherche des mîîons Conseillé par Rothschild & Co, Jean-Marc Tassetto (ex-Google France) veut lever plusieurs dizaines de millions d’euros d’ici à l’été pour sa start-up de formation en ligne Coorpacademy.
S o m m a i r e e n p a g e s 1 6 e t 1 7
Depuîs le début des«gîets jaunes »,les forces de l’ordre ont effectué 13460 tîrs de LBD.
Racheté par Damîx, Caddîeveut augmenter de 250000 à 330000 sa productîon annuelle de charîots.
Pascal Saînt-Amans, spécîalîste de la lutte contre l’évasîon iscaeà l’OCDE, sera audîtîonné par les députés de la commîssîon des Fînances début avrîl.
Le gouvernement va publîer le décret réformant le servîce d’înteîgence économîquede Bercy, le Sîsse, aînsî qu’une cîrculaîre formalîsant sa polîtîque en la matîère.
Tour Leader, recruteur de clîents chînoîs pour les grands magasîns, a faît l’objet de plusîeurs mîllîons d’euros de redressements iscaux.
Benjamîn Smîth(Aîr France-KLM) etAnne Rîgaî(Aîr France) s’exprîmeront le 9 avrîl à Parîs au Chînese Busîness Club.
Nathalîe Grîesbeck, Elîsabeth Morîn-Chartîer et Fabîenne Keller seront en posîtîon élîgîble sur laîste LREMpour les européennes.
Sotheby’s France « dément tout regroupement de fonctions à Londres » (lire n°599).
14 MARS 2019 - CHALLENGES N°6015
Politique Par Ghislaine Ottenheimer
Pouria Amirshahi estime que, au lieu de créer un service national universel afin de« favoriser le brassage social », il vaudrait mieux renforcer l’école.
EDITORIAL Impasse
On l’a bien compris, si Emmanuel Macron a fait des yeux doux à l’Italie, c’est parce que le couple franco-allemand ne fonctionne plus. N’empêche, la réponse d’Annegret Kramp-Karrenbauer à la lettre qu’il a publié dans toute l’Europe est violente. Un véritable camouflet. La patronne de la CDU donne notamment une leçon d’économie au président de la République. Comme pour lui rappeler les déficits chroniques de la France. Et le remettre à sa place. Le président peut rebondir, en France, grâce aux élections européennes, mais il est loin le temps où on l’imaginait en nouveau leader de l’Europe, marchant sur l’eau. Or, pour lui, l’Europe est une part de la solution aux problèmes français. C. Lebedinsky/Challenges
Darmanin se démultiplie et fait oublier le déficit public
Pas évident pour un mi nistre de l’Action et des Comptes publics de se faire connaître.poste Le n’est pas particulièrement gouleyant. M ais Gérald Darmanin y est arrivé, lui qui aurait pu tomber aux oubliettes si le passage au prélèvement à la source avait bugué. Selon le baro-mètre de l’Ifop, il est aussi populaire que la très média-Charly Triballeau/AFP tique Marlène Schiappa. Presque autant que Christophe Casta- pective du Brexit ; lancé une nouvelle ner ou Jean-Michel Blanquer. Beau- plateforme Internet, baptisée Oups, coup moins que Bruno Le Maire, mais pour informer les citoyens des erreurs bien plus que les Rugy, Griveaux oules plus fréquentes ; dîné avec l’associa-Pénicaud. tion Génération Terrain ; dansé la Il est vrai qu’il fait tout pour se rendre country avec des seniors. visible. Un jour il laisse planer le sus- Mais il est un sujet sur lequel il est pens sur sa volonté de redevenir maire faible et susceptible, c’est celui de la de Tourcoing, tout en conservant son dépense publique, qu’il aimerait bien maroquin. Buzz assuré. Un autre, il pro-baisser. Hélas, ce n’est pas au pro-pose, dans le cadre du « grand débatgramme du président. En ce début 2019, national », de raboter les niches fis- c’est même l’inverse. Alors le ministre cales. Nouveau buzz. Il n’arrête pas. Il tente une parade. En 2018, la dépense détient d’ailleurs le record du nombre publique n’a pas augmenté d’un iota en de textes de loi votés. Et, en moins volume. Quant à 2019 et aux 10 mil-d’une semaine, il a éteint le feu chez les liards d’euros accordés aux « gilets douaniers en grève qui réclamaient desjaunes », « c’est une accélération, cela moyens supplémentaires dans la pers-ne modifie pas la trajectoire ».
LE CHIFFRE % 14 pour la liste des Républicains aux européennes
Selon un sondage de Harris Interactive, c’est la liste qui connaît la plus forte progression (+2 points en 15 jours). Ce score reste très faible, loin du socle de la droite classique – autour de 20% –, mais cette légère remontée lui redonne espoir. Effet François-Xavier Bellamy? Méfiance de l’électorat conservateur à l’égard de LREM, qui semble vouloir se gauchir? Pour l’heure, le parti d’Emmanuel Macron est toujours en tête, loin devant, avec 22% des intentions de vote, mais sans dynamique. Il est vrai que sa tête de liste n’a pas encore été désignée.
Philippe de Villiers attise les démons anti-européens
Avec son dernier livre,J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu, l’un des plus ardents souverainistes prétend dire enfin la vérité : l’Europe qui, d’après Philippe de Villiers, aurait été « viciée » dès le départ car elle aurait été faite à la main des Américains. Ces pseudo-révélations font hurler les europhiles, qui font remarquer qu’il n’y a guère de scoop : oui, en 1945, les Américains et la Fondation
Bebert Bruno/Sipa
Ford ont financé tous ceux qui défendaient le modèle libéral contre le communisme. Quant à Maurice Schumann, il a bien gardé son maroquin de sous-secrétaire d’Etat aux Réfugiés
lors du premier gouvernement Pétain et voté les pleins pouvoirs. Mais il a vite démissionné. Une partie de sa thèse est toutefois plus complexe à démonter. Car Villiers met le doigt là où cela fait mal. Selon lui, les Américains souhaitaient un marché pour écouler leur production, et non une puissance indépendante. Et ce projet a été exécuté par Jean Monnet, qui considérait
que les nations étaient des survivances du passé. L’historien Edouard Husson rappelle qu’en effet les pères fondateurs voulaient substituer une technocratie européenne aux nations. Selon lui, le projet européen n’a pas dévié. L’Europe, telle qu’elle fonctionne aujourd’hui, a été conçue de la sorte. Et Monnet et Schumann sont l’incarnation de ces élites françaises coupées du peuple.
14 MARS 2019 - CHALLENGES N°6017
SERVICE DES ABONNÉS Tél. : 01-55-56-71-47
Pour joindre la rédaction Tél. : 01-58-65-03-03 Pour avoir un poste en direct : 01-58-65 suivi du numéro de poste. Fax : 01-58-65-03-04. Challenges, 41 bis, avenue Bosquet, 75007 Paris. E-mail : redaction@challenges.fr ou, directement, tapez l’initiale du prénom, le nom puis @challenges.fr
DIRECTION-RÉDACTION DirecteurClaude PERDRIEL. Directeur de la rédaction Vincent BEAUFILS (03-01). Directeur délégué de la rédaction Pierre-Henri de MENTHON (03-08). Rédacteurs en chef Thierry FABRE (03-12), Gilles FONTAINE (03-52). Ghislaine OTTENHEIMER (09-74), Laurent UBERTIN-VALLERON - édition (03-48). Rédacteurs en chef adjoints Kira MITROFANOFF (03-24), Thuy-Diep NGUYEN (03-25), Grégoire PINSON (03-13). Directeur artistiqueThierry VERRET (03-56). CouvertureDominique PASQUET. Conseillers de la rédactionPatrick FAUCONNIER, Airy ROUTIER, Nicolas DOMENACH. RÉDACTION Anne-Marie ROCCO - grand reporter (03-30). FranceDavid BENSOUSSAN (09-76), Laurent FARGUES (03-21), Florian FAYOLLE (09-96), Alice MÉRIEUX (03-23). InternationalSabine SYFUSS-ARNAUD - chef de rubrique (03-15), Jean-Pierre DE LA ROCQUE - grand reporter (09-91). Industrie - Finance Vincent LAMIGEON - grand reporter (03-19), Nicolas STIEL - grand reporter (03-32), Alain-Gabriel VERDEVOYE - grand reporter (03-31). High-tech - MédiasMarc BAUDRILLER - chef de rubrique (03-51), Véronique GROUSSARD - chef de rubrique (01-44-88-35-95), Delphine DÉCHAUX (03-20), Léa LEJEUNE (09-97), Paul LOUBIÈRE - grand reporter (03-22). Services - Grande consommation Jean-François ARNAUD - grand reporter (09-72), Claire BOULEAU (03-28), Pauline DAMOUR (03-11). Finances privéesEric TRÉGUIER - chef de rubrique (03-34), Virginie GROLLEAU (03-27), Damien PELÉ (03-26). Affaires privées Bertrand FRAYSSE - chef de rubrique (03-18). CorrespondantPhilippe BOULET-GERCOURT (New York). Assistantes Isabelle JOUANNY (03-01), Marina RÉGENT (03-06).
CHALLENGES.FRThiébault DROMARD - rédacteur en chef (03-07), Isabelle DE FOUCAUD - rédactrice en chef adjointe (09-78), Marion PERROUD - responsable d’édition (03-09), Rémi CLÉMENT (01-55-35-56-71), Laure CROISET (01-55-35-56-74), Antoine IZAMBARD (09-98), Héloïse DE NEUVILLE (03-10), Adrien SCHWYTER (09-92), Valérie XANDRY (01-55-35-56-72) et la rédaction deChallenges. Automobile : Eric BERGEROLLE (01-55-35-56-68) et Nicolas MEUNIER (01-55-35-56-69). Vidéo : Nolwenn MOUSSET (09-90). EDITION Secrétariat de rédaction Stéphanie IONNIKOFF - secrétaire générale de rédaction, Christophe BAZIRE - premier secrétaire de rédaction, Emmanuelle HAMOU. Chef de studioDominique CONTENT. MaquetteIsabelle ATLAN, Sophie DACRUZ, Armelle DUBREIL, Corine POULARD. PhotoIsabelle PACOREL (03-57), Laurent VERDIER (03-50). NUMÉRIQUE Chef de projetClémence BAUDOUIN (03-17). Responsable marketingAurélien JESSON (03-49). Community managerDamien CHEDEVILLE (01-55-35-56-70).
PUBLICITÉ Mediaobs, 44, rue Notre-Dame-des-Victoires, 75002 Paris. Tél. : 01-44-88-97-70. Fax : 01-44-88-97-79. Poste en direct : 01-44-88 + numéro de poste. E-mail : initiale du prénom + nom@mediaobs.com. Directeur généralCorinne ROUGÉ (93-70). Directeur déléguéPhilippe LÉONARD (89-18). Directeur de publicité Benjamin COURCHAURE (97-50), avec Céline CLAMAGIRAND (89-17), assistés de Séverine LECLERC (89-11). Directrice de publicité digitaleMathilde GIRARDEAU (93-75). ImmobilierYves LE GRIX (36-29). LittérairePauline DUVAL (97-54). Marketing directXavier PERSONNAZ (97-76). Studio/ExécutionCédric AUBRY (89-05). GestionCatherine FERNANDES (89-20). www.mediaobs.com
DIRECTEUR DÉLÉGUÉElisabeth DESCOMBES. ADMINISTRATIONSecrétaire généralJean-Claude ROSSIGNOL. Directeur commercial et numérique Valéry SOURIEAU. Direction administrative et RHJaye REIG. AbonnementsLuc BONARDI - directeur. Ventes aux entreprisesJoëlle HEZARD. FabricationChristophe PERRUSSON, Thibault QUÉRÉ. ImprimerieRoto France, Lognes.
Confidentiel
Dixit Muriel Pénicaud,« trop de cadres profitent du chômage pour prendre une année sabbatique ».
En toute indiscrétion Par Nicolas Domenach
Dati veut« fracasser »comme Sarkozy Rachida Dati, qui a renoncé à un poste d’euro-députée, croit dur comme fer que« tout est e ouvert à Paris »ar-. Pour la maire LR du VII rondissement,« les forces dans la capitale se partagent en trois tiers : Hidalgo pour le pre-mier, les macronistes pour le second, et la droite pour le troisième. »Mais cette dernière n’est-elle pas la plus divisée ?« Tout se jouera au second tour et, comme Sarkozy, je suis dans la “fracasserie”. Alors je fracasse ! »Et pas question cette fois d’organiser des pri-maires :« La leçon de la présidentielle a suffi, même s’il est vrai que certains tiennent à ce que la droite perde, tel Claude Goasguen. »L’ex-ministre de Nicolas Sarkozy déteste le e maire du XVI arrondissement depuis qu’il l’avait accusé un jour d’avoir importé au sein de la droite parisienne ses« mœurs du 9-3. »
Le Pen préfère Mélenchon aux autres « Jean-Luc Mélenchon est en difficulté, c’est vrai,re-lèveMarine Le Pen,car il a cru qu’on allait en revenir à un combat gauche-droite. »Mais, ajoute-t-elle avec un respect démonstratif,« c’est un animal politique, un leader. Il a une épais-seur que ne possède pas par exemple un François Ruffin, qui est talentueux mais qui n’est qu’un agitateur individualiste ». La présidente du Rassemblement national se montre beaucoup plus moqueuse envers Ni-colas Dupont-Aignan,« qui d’ordinaire baisse juste avant les élections, mais cette fois s’y prend avant, après nous avoir de-mandé à Wauquiez et à moi de nous ranger derrière lui, comme si une souris pouvait porter des éléphants ».Et d’ajouter sur Fran-çois-Xavier Bellamy, le philosophe tête de liste LR :« Il parle bien, mais on ne se sou-HavniseLnuctasj/aYanmnaCaisstandieer/AcFeP! »qu’il dit
Mounir Mahjoubi@mounir(3 mars) Est-ce que l’ascenseur social fonctionne? Il a fonctionné pour moi. Mais aujourd’hui il est en panne.
8N°601 - 14 MARS 2019 CHALLENGES
Ferrand réveille les questions au gouvernement Richard Ferrand,le président de l’Assemblée nationale, y tient mordicus : la réforme des questions au gouvernement devrait enfin inter-venir. Il n’y aurait plus deux séances, mais une seule, le mardi après-midi, avec possibilité de réplique pour le député interpellant comme pour le ministre, à condition de rester dans le cadre des deux minutes imparties à chacun. Enfin, les groupes de l’opposition devraient bénéficier de plus de temps de parole.
Griveaux occupe le terrain à Paris Rien n’est joué pour la tête de liste LREM aux municipales à Paris. Mais c’est bien Benjamin Griveaux qui, pour l’instant, fait la course en pôle position et a engrangé le plus de soutiens. Le secrétaire d’Etat auprès du Premier mi-nistre et porte-parole du gouvernement ne ménage pas sa peine. Il quadrille la capitale, petit-déjeune, déjeune, dîne, quand il ne goûte pas… Le député Cédric Villani s’est aussi lan-cé, mais sans grand écho pour l’instant. Quant à Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’Etat chargé du Numérique, il a annoncé auParisien et sans prévenir Matignon, fort fâché, qu’il serait candidat, au lendemain du match du PSG face à Manchester United. Ce qui ne le prémunit guère contre un naufrage.
Afp
Eric Ciotti@ECiotti(10 mars) La meilleure réponse à la tribune sur l’Europe d’E.#Macron, c’est celle d’@akkqui a vocation à succéder à A.#Merkel. Elle lui a mis un vent.
Médias Par Marc Baudriller
L’accélérateur de start-up du groupe Les Echos-Le Parisien, baptisé 2050, étudie actuellement une demi-douzaine de dossiers.
LeFestival du lm de Cannes,qui se tiendra du 14 au 25 mai, dispose d’un budget important : environ 24 millions d’euros, contre 10 à 12 millions pour le Festival du lm international de Berlin.
Mission musicale pour Patricia Barbizet. La présidente de la Philharmonie de Paris est chargée de trouver un nouvel actionnaire pour le mensuel consacré à l’art lyrique Opéra Magazine, propriété du groupe Centre France (La Montagne).
Google Play Storea décidé de bloquer le magazine d’histoire Historia(groupe Challenges), qui n’apparaît plus dans son offre de journaux. Raison invoquée : l’évocation trop fréquente de conits, d’atrocités, de morts et du nazisme, mot interdit par Google dans quatre pays d’Europe, dont la France.
Hervé Dignequitte la présidence du nancier de la télévision et du cinéma Coloisirs après sept ans et va s’impliquer dans la recomposition des industries de contenus.
Derrière le gros succès deNicky Larson et le Parfum de Cupidon, c’est carton plein pour Philippe Lacheau,à la fois réalisateur, coscénariste, adaptateur et acteur principal.
SFR est en pole position sur la publicité télé ciblée
Rêve ultime de tout annonceur,la pos-sibilité d’envoyer un message publici-taire personnalisé au téléspectateur tranquillement installé dans son fau-teuil pourrait bientôt devenir réalité. Saisie dans la perspective de la ré-forme de l’audiovisuel, l’Autorité de la concurrence a rendu, le 21 février, un avis favorable à l’utilisation, par les chaînes privées, des données sur les téléspecta-teurs pour leur envoyer des ré-clames ciblées. Parmi tous les acteurs en pré-sence, Altice se Sipa trouve en position très favorable dans l’éventualité d’un assouplissement de la réglementation : les données collec-tées sur les box ou les smartphones des abonnés SFR peuvent ainsi alimen-ter les contenus de ses chaînes BFM TV ou RMC. « L’univers digital offre beaucoup de possibilités, si on ne les saisit pas, la télévision risque d’être rapidement ringardisée », estime Frédérique Cheymol,chief data officerpour SFR.
Notamment face aux géants du Web, dont le fonds de commerce repose sur la publicité ciblée. Le groupe revend déjà depuis plusieurs années à des tiers des données brutes, qualifiées et vérifiées. Elles sont proposées dans une offre de mesure d’audience aussi bien aux chaînes du groupe qu’aux concurrentes.Cyril Hanounaun est grand fan de cette data pour ajuster la programmation de ses émissions.« La rédaction de BFM TV utilise cette don-née en temps réel, couplée avec celle de Google Analytics sur Internet, pour évaluer l’intérêt des spectateurs et faire évoluer les sujets à l’antenne », explique un ancien de la chaîne. En France, la publicité ciblée n’est au-torisée que sur les plateformes dere-play, uniquement dans le contexte du programme. A New York, les équipes d’Altice USA travaillent sur l’analyse d’audience pour optimiser leurs outils de média planning et sur les techniques de télé-adressage, qui permet de rem-placer un spot par un autre en fonction de la localisation, de l’âge ou de la caté-gorie socioprofessionnelle du télés-pectateur. A Paris, les équipes de SFR sont dans les starting-blocks.G. F.
Canal+ booste sa chaîne Séries pour reprendre des jeunes à Netflix
Les jeunes chez Netix, les plus âgés chez Canal + ?C’est pour éviter cette menace destructrice à terme que le groupe mène l’offensive. Alors que Net-flix a passé les 5 millions d’abonnés en France et fait des ravages chez les plus jeunes, la nouvelle offre Canal + Séries propose, depuis le 12 mars, 150 séries et 5 000 épisodes, exclusifs à plus de 80 % et ciblant essentiellement ce public. Le prix va de 6,99 euros par mois (pour un abonné, deux écrans et la haute défini-tion) à 11,99 euros (pour quatre abon-nés), contre une fourchette, récemment
10CHALLENGES N°601 - 14 MARS 2019
relevée, allant de 7,99 à 13,99 euros men-suels pour Netflix en France. La publi-cité poussera les futurs abonnés à s’abonner à plusieurs pour partager les frais.« On arrive à moins de 3 euros par personne, un prix antipiratage », vante Frank Cadoret, directeur général adjoint. Au menu, une nouvelle série par semaine, les productions de Studio Ca-nal, mais aussi des achats à Showtime (Twin Peaks), la chaîne de CBS, ou au groupe Warner (Friends). Pas de quoi renverser Netflix mais de quoi se bâtir, peut-être, une place et un avenir.
Après les polémiques liées aux « gilets jaunes », les journalistes Gilles Schneider et Patrick Pesnot, qui ont couvert Mai-68 respectivement pour Europe 1 et RTL, doivent intervenir, ce 14 mars, auprès de la rédaction deBFMTV. Les deux hommes de radio doivent raconter leur expérience et échanger avec les journalistes.
La société de productionCinéfrance,présidée par Etienne Mallet, a pris des parts dansLe Dindon, le prochain lm de Jalil Lespert avec Dany Boon et Guillaume Gallienne, Ouistreham, l’adaptation de l’ouvrage de Florence Aubenas avec Juliette Binoche, et L’Ile ottante,avec Florence Foresti et Vincent Cassel.
A partir du 19 mars, les journaux dePlayBac Pressene seront plus envoyés sous plastique aux abonnés postaux. Mon Quotidien, L’ActuetL’Ecoarriveront sans emballage, Le Petit Quotidiensous enveloppe de papier recyclé.
Retrouvez la chronique économique de Gilles Fontaine Chaque jeudi à 6h48dans LE5/7DE MATHILDE MUNOS
Fréquence Paris : 87,8 MHz