Challenges du 15-10-2020
100 pages
Français

Challenges du 15-10-2020

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 15 octobre 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 52 Mo
Photo: Michel Gibert, non contractuelle. Éditions Zulma.
Temps Calme.Composition par éléments, design Studio Roche Bobois. Leaf.Table basse et desserte, design Antoine Fritsch & Vivien Durisotti. Farouche.Tapis, design Alessandra Benigno.
French Art de Vivre
Services conseil décoration et conception 3D en magasin French: français
ConIdentiel
Selon une enquête Le Printemps de l’économie-OpinionWay, 60 % des Français se déclarent« protectionnistes »en février 2020).(51 %
Toyotacrée une quatrîème équîpe dans son usîne d’Onnaîng (Nord), avec envîron 1000 empoîs à a cé.
Seus 6% des 900000 candîdats aux électîons munîcîpalesont vu eur casîer judîcîaîre vérîié, pour un seu cas d’înéîgîbîîté avéré.
Antîn n’a pacé que 350 des 500 mîîons de dette d’acquîsîtîon deBabîlou(crèches). Une forme d’aerte sur e marché des LBO.
L’Inspectîon du travaî a mîs en demeure Stratorg (TrustManagement), mandaté par es éus d’Aîrbus, de rédîger ses expertîses en françaîs.
Chrîstîne Ockrent rejoînt e conseî scîentîique de ’Instîtut des hautes études de la défense natîonale.
STMîcroelectronîcsenvîsage d’agrandîr son usîne de semî-conducteurs de Rousset (Bouches-du-Rhône).
La députée et ex-Secrétaîre d’Etat Brune Poîrsonse voît conier par Matîgnon une mîssîon sur« l’éducation au développement durable ».
Uber Francea ancé une rélexîon en vue d’accorder un cadre socîa« plus protecteur »à ses coursîers.
Les hôpitaux étouffent encore Inancièrement
Le mîllîard d’euros prévu dans le budget de la Sécurîté socîaleaIn de Inancer les surcoûts liés au Covid dans les hôpitaux ne sufIra pas.« Il a été calculé pour le seul premier semestre », prévient la Fédération hospitalière de France (FHF). Alerté par les directeurs Inanciers craignant de ne pouvoir boucler l’exercice 2020, la FHF évalue à 500 millions d’euros les seules pertes indirectes dues à l’épidémie : réduction des opérations liée au respect des règles sanitaires, suppression des chambres doubles, fermeture des cafétérias…
Clîmat socîal tendu à la Fnac Les syndicats de la Fnac dénoncent la « détérioration des conditions de tra-vail »qui a débuté avant la crise, en particulier dans les centres-villes en région. Les effectifs ont baissé de 10 % entre 2016 et 2019, et le turn-over des cadres est passé de 11 % à 19 % en un an. Un droit d’alerte a été déclenché et un mouvement de grève se prépare pour le 27 novembre, jour de Black Friday.
L. Lecarpentîer/Réa
L’AID învestît dans la scîence-ictîon L’Agence de l’innovation de défense va recruter des auteurs de science-Iction pour envisager des scénarios militaires de rupture. Le programme est doté de 2,5 millions d’euros.
L’Oréal respectera les 65 ans Jean-Paul Agonn’a pas souhaité changer les statuts de L’Oréal pour rester PDG : c’est donc le droit commun qui s’applique avec une In O.Poet/Reporters-Réa de mandat avant le 6 juillet 2021, jour de ses 65 ans. Après le vote de l’assem-blée générale, il restera président, et Nicolas Hieronimus devrait devenirdirecteur général.
Montebourg a prîs le vîrus de l’entreprîse Après Bleu Blanc Ruche, La Com-p a g n i e d e s Amandes et La I. Harsîn/Sîpa Mémère, l’ex-mi-n istre d e l’E c o n o m ie c o fo n d e avec François Moulias CO2 Respon-sables. Cette « entreprise à mission » veut rapprocher les sociétés dési-reuses de réduire leur empreinte car-bone et les agriculteurs vertueux.
XPO-Logîstîcs veut se délester de l’Europe Repreneur de Norbert Dentressangle en 2015, XPO-Logistics (13 000 salariés en France) envisage à nouveau de cé-der ses activités européennes (2,9 mil-liards d’euros de chiffre d’affaires au premier semestre, en baisse de 9,2 %). L’américain avait entamé un processus de cession en janvier 2020, interrompu par le conInement.
Oudéa parle fusîon Alors que les rumeurs agitent le cours de Société générale, son directeur géné-ral, Frédéric Oudéa, a réalisé une vidéo interne où il écarte toute idée de « consolidation cross border ». La seule fusion évoquée n’est pas avec BNP Pari-bas ou UniCredit, mais bien celle lancée en interne entre Société générale et Crédit du Nord,« avec création d’une nouvelle marque en 2021 ».
S o m m a i r e e n p a g e s 1 2 e t 1 3
Face au rîsque sanîtaîre et à a nécessîté de faîre avancer a réforme constîtutîonnee, e Premîer questeur de ’Assembée natîonae Forîan Bacheîer mîîte pour un report des éectîons régîonales.
Sentîment d’un dîrîgeant de a CFDT sur aréforme des retraîtes: « Je n’imagine pas le gouvernement abattre ses cartes avant 2021. »
Polytechnîquea sîgné un partenarîat avec ’Instîtut natîona Poytechnîque Féîx Houphouët-Boîgny (Côte-d’Ivoîre). Avec échange d’étudîants et d’enseîgnants.
Le projet d’usîne de fabrîcatîon de freîns carbone deSafranà Feyzîn (Rhône) est retardé de deux ans du faît de a crîse. Ce sera au pus tôt pour 2026, et non 2024.
Pour a premîère foîs dans ’hîstoîre de ’ENA, tous es postes de sortîe d’écoe au Quaî d’Orsay (4 en 2020) ont été prîs par des femmes.
L’Assembée natîonae a commandé un audît sur ’Hôtel e de Broglîe(Parîs VII ), acheté en 2016. Les déaîs et es coûts des travaux ont dérapé, portant e montant goba de ’opératîon à 90 mîîons d’euros.
15 OCTOBRE 2020 - CHALLENGES N°6705
Médias Par Marc Baudriller
L’AFP va tripler cette année ses revenus issus dufact checking.Dernier contrat gagné : TikTok.
Arnaud Lagardère « ne lâchera pas »ses médias (Europe 1, JDD, Paris Match). Il exigera« un environnement où ils seront mieux protégés, avec des gens aptes à investir et à développer ».Il ne conservera« pas forcément 100% du capital »,mais pourrait créer« des sociétés communes »ou des« partenariats ».
Michel Houellebecqn’assurera pas la promotion de son dernier livre, Interventions 2020,sorti le 7 octobre aux éditions Flammarion. Il a opté pour« une retraite médiatique totale », dit son éditeur.
Radio Francerecrute Daniel Saltsman, ex-Havas Paris, comme délégué à la communication externe et aux relations publiques. Il remplace Gaël Hamayon, parti à France Inter.
Les cinémas misent surAline(sortie le 11 novembre), inspiré de la vie de Céline Dion.Valérie Lemerciery est interprète, scénariste, réalisatrice et coproductrice avec sa société De L’huile.
Laurence Bloch, directrice deFrance Inter,a imposé le masque car beaucoup d’émissions reposent sur des bandes d’animateurs : La bande originale,Par Jupiter !
L’échec probable de Mediapro remet Canal+ au centre du jeu
Canal+ n’a pas émis de commentaire ofciel,mais la joie était sans mélange, à l’étage de la direction, lorsque Media-pro a fait part de ses difficultés. S’il n’a pas versé à la Ligue de football sa deu-xième échéance de 174 millions d’eu-ros au 8 novembre, le groupe sino-espa-gnol n’aura plus le droit de diffuser les matchs de Ligue 1 acquis en mai 2018 pour 1,153 mil-liard d’euros par an durant quatre ans. Une fortune, à comparer aux 753 millions d’eu-ros par an payés par Canal+ lors P. Mazzoni/Canal+de la période pré-cédente. La filiale de Vivendi avait jeté l’éponge :« Notre obsession est de durer,confiait alorsMaxime Saadaà Challenges. Le montant que nous avons mis, nous pouvons le rentabi-liser. La valeur de la Ligue 1 tourne autour de 600 millions d’euros. » La suite semble lui donner raison.« Le jeu est fini pour Mediapro, les abonnés n’arriveront plus : Mediapro va d’une manière ou d’une autre se retirer »,estime Jean-Pascal Gayant, professeur
d’économie du sport à l’université du Mans. La Ligue de foot devrait alors trouver un nouvel acquéreur pour la saison actuelle et relancer un appel d’offres pour les trois prochaines an-nées. Théoriquement possible, le retour de BeInSport, d’Altice, de Free ou l’arri-vée des Gafa semble peu probable. « Canal+ peut se réjouir, poursuit Jean-Pascal Gayant.Tout est entre les mains du groupe, qui sera en position de force dans la négociation. »Mais il a déjà réinvesti plus de 600 millions d’euros pour remplir ses grilles avec la Ligue des champions et les droits de BeInSport.« L’offre foot de Canal+ est en place pour les trois ans qui viennent,constate un ancien dirigeant de chaînes sportives,notamment le samedi soir et le dimanche après-mi-di. »Or, pour rentabiliser la Ligue 1, même à prix cassé à 400 millions d’eu-ros la saison,« il faut 2 millions d’abonnés de plus »,La calcule-t-il. chaîne saisira-t-elle une offre du di-manche soir, plus modeste, pour 100 à 150 millions d’euros ? Est-elle prête à casser sa tirelire pour un grand chelem en foot ? Les calculettes chauffent à Canal+.
La justice française met Google au pas
Dans le bras de fer opposant Google aux éditeurs de presse,France la mène la charge, sous l’œil attentif des médias internationaux. Jeudi 8 oc-tobre, la cour d’appel de Paris a jugé que l’Autorité de la concurrence fran-çaise était bien fondée à contraindre Google à des négociations avec les édi-teurs de presse sur les droits voisins. La firme américaine proposait aux édi-teurs de renoncer à toute rémunération sous peine d’être durement pénalisés sur la visibilité de leurs contenus. Pre-mier pays à mettre en application la
6CHALLENGES N°670 - 15 OCTOBRE 2020
directive européenne, la France pour-rait faire école. Médias et autorités de la concurrence internationaux se sont fait l’écho de cette victoire judiciaire.« Nous saluons cette décision importante »,réagi a Rod Sims, président de l’Autorité aus-tralienne. Quant au média américain TechCrunch, il estime que« la gifle infligée par la cour d’appel de Paris ne laissera pas d’autre choix au géant technologique que de mettre la main au portefeuille pour réutiliser les contenus des éditeurs français ».D. D.
Deux Français sur trois ignorent comment Internetest nancé, selon un sondage commandé par la régie de publicité programmatiqueThe Trade Desk.Un sur deux ne sait pas que le réseau se rémunère avec la publicité et quatre sur dix ne sont pas prêts à payer pour consulter le contenu d’un site.
Après l’acquisition de L’Ageen septembre 2019,L’Opinion,présidé par Nicolas Beytout, obtient la réalisation et la publication du rapport annuel de l’Assemblée générale du Conseil français des investisseurs en Afrique (Cian).L’Opinionl’a emporté face àJeune AfriqueetLa Tribune.
L’application de résumés de matchs et de podcasts sur le footFree Ligue 1-Uber Eatsdépasse 500000 utilisateurs et ambitionne de devenir l’application de référence pour les fans de foot en France, notamment auprès d’un public jeune. Elle devrait passer en payant dans les prochaines semaines.
Retrouvez la chronique économique de Gilles Fontaine Le samedi à 7h10 dans LE6/9 d’ERIC DELVAUX
Fréquence Paris : 87,8 MHz
Le graphique
La France importe plus de la moitié de sa pollution
« Macron écolo » peine à convaincre.Plu-sieurs mesures de la Convention citoyenne ont été repoussées, comme la taxe sur les véhicules lourds. Et la polémique reprend sur les néonicotinoïdes, tueurs d’abeilles, ou le glyphosate, que le président de la Ré-publique avait promis« d’interdire au plus tard dans trois ans »…en novembre 2017. Le récent rapport du Haut Conseil pour le climat vient tempérer ces débats. Car la
France a fait des efforts, du moins concer-nant les émissions de C02 :« l’empreinte carbone », liée à la production et à l’usage des produits, y a baissé depuis 2010. En re-vanche, les émissions importées se sont envolées. La priorité est donc de freiner les importations des pays les plus polluants. Une taxe carbone aux frontières de l’Eu-rope a été mise en chantier à Bruxelles, sous l’impulsion de Paris.T. F.
Empreinte carbone(en tonnes équivalentCO2parhabitant) 8 1995 Conférence de Kyoto. L’Union européenne s’engage 2002 à réduire ses émissions 2016 de 8% avant 2020. Sommet de la Terre à Johannesburg en Afrique du Sud. Les Etats adoptentSignature du CETA, des mesures non contraignantesaccord commercial sur l’eau, l’énergie et l’agriculture.très controversé entre l’Union européenne et le Canada.
6
4
SUR LE TERRITOIRE NATIONAL
IMPORTÉE
2 1995
2000
2001 La Chine adhère à l’Organisation mondiale du Commerce.
8N°670 - 15 OCTOBRE 2020 CHALLENGES
2010 La part de la Chine dans les exportations mondiales dépasse 10 %, un doublement en dix ans.
2005
2015 Signature de l’Accord de Paris. La France s’engage à réduire ses émissions de 40% d’ici à 2030 (par rapport à 1990).
2010
2015 2018 SOURCE : HAUT CONSEIL POUR LE CLIMAT
LEÇON N° 1 Mondialisation Entre 1995 et 2018, les émissions de CO2importées ont augmenté de 78%. L’explication : l’explosion des échanges commerciaux, surtout avec la Chine mais aussi l’Union européenne, qui représentent chacune 18% de nos émissions importées. Les délocalisations massives et l’abaissement des droits de douane pour des biens polluants sont pointés par le Haut Conseil pour le climat.
LEÇON N° 2 Restriction Sur son territoire, la France a réussi à baisser ses émissions de CO2de 30% en dix-huit ans – les deux principaux secteurs émetteurs sont l’agroalimentaire et la construction. Elle fait aujourd’hui partie des pays ayant des émissions intérieures par habitant assez faibles, inférieures à l’Italie, aux Pays-Bas et à l’Allemagne.
LEÇON N° 3 Taxation Le libre-échange est remis en cause. La France a finalement rejeté l’accord avec les pays du Mercosur. Et elle soutient le projet encore flou de taxe carbone européenne aux frontières, pénalisant les pays qui n’ont pas pris de mesure pour réduire leurs émissions de CO2.
Regards
Au premier semestre 2020, les importations demasquesextra-Union européenne ont représenté 121 euros par habitant au Luxembourg, 53 en l’Allemagne, 51 en France.
New York compte près de 80000sans-abri,10 fois plus que San Francisco.
Budget derecherche et développementd’Amazon en 2019: 36 milliards de dollars. Chiffre d’affaires du groupe Casino en 2019 : 34 milliards d’euros.
Lits enpsychiatriepour 100000 habitants: 135 en Belgique, 82 en France, 9 en Italie.
L’absentéismedans l’Union européenne a augmenté de 80% sur un an au deuxième trimestre 2020.
64% des Français, 79% des Russes et 84% des Américains estiment que leur programme d’exploration spatialea été une bonne chose pour la société.
27% des Américains et 8% des Français pensent que lesaliments génétiquement modiIéspeuvent être consommés sans danger.
Londres accueille près de 5000ultra-riches,3 fois plus que Paris.
Chiffre d’affaires cumulé de Facebook et Google dans lapublicitéen 2020: 218 milliards de dollars, plus de 70% des revenus mondiaux de la publicité digitale.
© James  Dargaud/2020
En direct de mon Open Space,par James
10N°670  15 OCTOBRE 2020 CHALLENGES