Challenges du 20-12-2018

Challenges du 20-12-2018

-

Presse
108 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 20 décembre 2018
Langue Français
Signaler un abus
ConIdentiel
Airbnb a convaincu 35 000 entreprises françaises de créer un compte pour l’hébergement professionnel de leurs collaborateurs.
Benjamin PatouetAntoine Arnaultont engagé le chef étoîlé Jean-Pîerre Vîgato (ex-Apîcîus) pour dîrîger la cuîsîne du e La Pérouse (Parîs VI ), qu’îls vîennent de racheter.
Le secrétaîre d’Etat Gabriel Attalpousse l’îdée d’une « grande marche » organîsée par LREM; une vaste opératîon de porte-à-porte rappelant la campagne présîdentîelle.
Après Dakar (Sénégal), laSociété généraleouvre l’an prochaîn un Lab dîgîtal à Casablanca (Maroc).
Vallourecpasse au chômage technîque à Montbard (Côte-d’Or) et à Saînt-Saulve (Nord) pour une durée de sîx moîs : 430 personnes sont concernées.
Le groupeFashion3(groupe Mullîez) crée une start-up înterne, Fashîon Data, consacrée au bîg data et à l’întellîgence artîicîelle.
La députéeSonia Krimi(LREM), quî avaît revêtu un gîlet jaune, ne fera l’objet d’aucune sanctîon au seîn de son partî ou de son groupe parlementaîre.
Le comîté éthîque et scîentîique réunî pour établîr un bîlan deParcoursuprendra son rapport début janvîer. Il étaît attendu pour octobre.
Bourbon pourrait passer sous pavillon américain
Via une injection de 200 millions d’euros,trois fonds américains sont prêts à reprendre l’armateur pétrolier Bourbon, en difîculté înancière (576 millions de pertes en 2017). BNP Paribas et CIC-Crédit mutuel ont tiré un coup de semonce în novembre en faisant saisir temporairement le navireBourbon Artic, évalué à 60 millions d’euros. Conseillée par Lazard, la société contrôlée par Jacques de Chateauvieux – valorisée 312 millions d’euros – négocie une restructuration de sa dette de 1,4 milliard. Les créanciers sont épaulés par Houlihan Lokey.
Frichti cherche des fonds Fondée par Julia Bijaoui, la start-up de livraison alimentaireFrichtirepousse ses ouvertures à Lyon et Bordeaux et prépare une levée de fonds d’ampleur pour 2019.« On change de stratégie pour privilégier la diversification horizontale. »Au menu : la livraison de produits artisanaux.
SP Du« concret »pour le nouveau traité de l’Elysée Paris et Berlin vont intégrer une liste de « projets concrets »au nouveau traité de l’amitié franco-allemande, rénovant celui conclu en 1963. A son actif : la « coopération sur l’intelligence artiî-cielle », un cadre réglementaire facili-tant le travail dans les régions transfron-talières et une plateforme numérique de l’information opérée par Arte ou le duo France 24-Deutsche Welle.
Les arnaques au bitcoin ont fait 1 000 victimes en France Les arnaques aux bitcoin et autres cryptomonnaies ont fait perdre 50 mil-lions d’euros à 1 050 Français en 2018, selon l’Autorité des marchés înanciers. La justice a ouvert une dizaine d’infor-mations judiciaires pour escroquerie en bande organisée et blanchiment.
AOM-Air Liberté revient hanter l’Etat Près de vingt ans après la faillite de la compagnie aérienne et les AFPmésaventures de son repreneurJean-Charles Corbet,l’affaire rebondit au Conseil d’Etat. Les créanciers, via une requête, ré-clament 200 millions d’euros à l’Etat pour soutien abusif. L’affaire devrait être jugée en 2019.
SIA accélère à l’international SIA Partners, la société de conseil de Matthieu Courtecuisse, crée des bu-reaux à Francfort, Hambourg et Toron-to. Objectif revu à la hausse pour 2020 : 1 500 consultants, dont 40 % hors de France.
Des « stress tests » pour les retraites à points L’Institut des politiques publiques, organisme de recherche dirigé par l’économisteAntoine Bozio, a remporté un contrat de recherche de AFP50 000 euros du minis-tère des Affaires sociales pour tester la résistance du futur système des re-traites à points à des chocs écono-miques ou démographiques. Objectif : déînir les « règles d’or » de pilotage du prochain régime universel.
S o m m a i r e e n p a g e s 1 8 e t 1 9
La marqueThomsonse relance dans la téléphonîe en commercîalîsant des smartphones avec l’opérateur Corîolîs. Prîx d’entrée : 69 euros.
L’Assemblée natîonale a sélectîonnéJenjipour gérer les fraîs des députés, quî doîvent justîier leurs dépenses.
Merck s’est adjoînt les servîces de Barclays pour racheter le françaîsAntelliq(îdentîicatîon anîmale) pour 3,25 mîllîards d’euros.
La Cour des comptes rédîge un rapport sur la gestîon des 99 grandes infrastructures de recherche(supercalculateurs synchrotron) poîntant le manque de stratégîe d’ensemble.
LaDGCCRF (Bercy) recrutera 80 înspecteurs en 2019.
Selon laFédération bancaire française, 170 agences ont été dégradées par des « gîlets jaunes ».
20 DÉCEMBRE 2018 - CHALLENGES N°5917
M I L L E M I G L I A C L A S S I C C H R O N O G R A P H
Chopard est partenaire historique et chronométreur officiel de la Mille Miglia, la plus belle course automobile du monde. Fièrement créé et assemblé au sein dans notre Manufacture, ce chronographe unique d’un diamètre de 42mm témoigne du meilleur de l’expertise, de l’inventivité et de la qualité cultivées par la Maison Chopard.
C H O P A R D – A R T I S A N D E V O S E M O T I O N S – D E P U I S 1 8 6 0 *
BOUTIQUES CHOPARD: PARIS 1 Place Vendôme  Printemps du Luxe  Galeries Lafayette  72 Faubourg Saint Honoré  CANNES  LYON
Politique Par Ghislaine Ottenheimer
Testé en cas de nécessité, Jean-Yves le Drian serait prêt à succéder à Edouard Philippe à Matignon. Même si son épouse freine des quatre fers.
EDITORIAL Recul
Sondages, ressenti des élus, réformes libérales… De nombreux signaux montraient qu’Emmanuel Macron, l’homme du « en même temps », semblait avoir dérivé à droite. En réalité, il avait surtout tourné le dos à la gauche du « toujours plus ». A plus de 56% de dépenses publiques, il était judicieux de tenter « le toujours mieux ». Mais il n’a pas su se faire comprendre, il est apparu injuste. Sa décision, inévitable, de redistribuer du pouvoir d’achat pour sortir de la crise marque le retour aux vieilles pratiques. Désormais, pour sortir de l’impasse financière d’un pays en déficit chronique, et restaurer notre économie, il faudra sans doute passer par le mot honni : austérité. C. Lebedinsky/Challenges
Manon Aubry, caution jeunesse de LFI aux européennes
Exit Adrien Quatennens, François Rufn et Danièle Obono, stars montantes de La France insoumise (LFI), as des coups de gueule et omniprésents sur les ré-seaux sociaux. En dési-gnant Manon Aubry, qui n’a aucun lien de parenté avec Martine Aubry et qui n’est pas membre de LFI, pour conduire la liste du mouve-ment aux élections euro-R. Amez/Sipa péennes, le parti de Jean-Luc Mélenchon a fait le choix du renouvellement, de la jeunesse et de la féminisation. Mais aussi d’un militan-tisme humaniste, plus que politique. A tout juste 29 ans, diplômée de Sciences-Po Paris en affaires interna-tionales et de Columbia, Manon Aubry (fille d’une militante de LFI, Catherine Poggi-Aubry) a été de tous les combats de sa génération. En 2005, elle a milité pour le non au référendum sur le Traité constitutionnel européen, s’est oppo-sée à la loi Fillon sur l’école. En 2006, elle a participé aux manifestations contre le CPE et organisé le blocage de son lycée à Saint-Raphaël. Puis, à Sciences-Po, elle a dirigé l’antenne lo-cale de l’Unef avant de s’engager dans
l’humanitaire, au Liberia, puis au Congo. Elle est porte-parole de l’asso-ciation Oxfam France, en charge des questions d’évasion fiscale, et ensei-gnante à Sciences-Po Paris. Voilà pour l’image de renouvellement, car en réalité, c’est un binôme paritaire qui va conduire la liste. A ses côtés, a été désigné un militant pur et dur, Manuel Bompard, le bras droit de Jean-Luc Mélenchon. Cet ingénieur dans l’aéronautique est connu pour être un redoutable apparatchik.« La tête de liste importe très peu. Ce qui compte à LFI, ce sont des mots d’ordre », confie un élu Insoumis. Le vrai patron, le seul qui donnera le ton, reste évidemment Mélenchon.
LE CHIFFRE
-12p oints Emmanuel Macron a décroché dans la catégorie des 18-24 ans.
Selon le dernier sondage Ifop, c’est dans cette tranche d’âge que le chef de l’Etat enregistre son plus mauvais score (18% de satisfaits). Un coup dur pour ce président qui assure réformer pour les générations futures, au détriment, parfois, des seniors. Mais le rebond enregistré dans la catégorie des retraités (la hausse de CSG a été supprimée pour une partie) est quasi insignifiant (+1 point). Le président enregistre un léger sursaut auprès de l’électorat LR (+4 points), qui se réjouit de la défiscalisation des heures sup’, mesure créée par Sarkozy.
L’aile gauche de LREM milite pour un référendum
« La réforme constitutionnelle est morte »,confie un élu LREM. Prévue à l’agenda le 14 janvier, elle a été à nouveau repoussée. Le porte-parole Benjamin Griveaux a d’ailleurs expliqué que« le président dela République a exprimé lesouhait que puisse s’ouvrirune réflexion sur le calendrier de la révision constitutionnelle afin que lestravaux du Parlement
Isa Harsin/ Sipa
puissent pleinement tenir compte des idées qui remonteront du grand débat national ». Repousser, donc, cette réforme qui ne fait pas l’unité, en prenant prétexte de
la consultation citoyenne. L’aile gauche de la Macronie, qui l’a emporté dans le choix des mesures pour répondre à la fronde des « gilets jaunes », face à Bercy et à l’aile droite, entend profiter de son momentum pour proposer un référendum en septembre. Et propulser le référendum d’initiative populaire (RIC) réclamé par les « gilets jaunes » (photo). Le député Aurélien Taché structure une sorte
de club des réformistes de gauche. Il imagine un référendum à plusieurs entrées susceptibles d’être approuvées : réduction du nombre d’élus, proportionnelle, vote blanc et modernisation du RIC. Prévu dans la réforme constitutionnelle de 2008, ce type de référendum n’a jamais été appliqué. Trop compliqué : il faut le soutien de 4,5 millions de citoyens et de 185 parlementaires.
20 DÉCEMBRE 2018 - CHALLENGES N°5919
SERVICE DES ABONNÉS Tél. : 03-28-38-47-68 Pour joindre la rédaction Tél. : 01-58-65-03-03 Pour avoir un poste en direct : 01-58-65 suivi du numéro de poste. Fax : 01-58-65-03-04. Challenges, 41 bis, avenue Bosquet, 75007 Paris. E-mail : redaction@challenges.fr ou, directement, tapez l’initiale du prénom, le nom puis @challenges.fr DIRECTION-RÉDACTION DirecteurClaude PERDRIEL. Directeur de la rédaction Vincent BEAUFILS (03-01). Directeur délégué de la rédaction Pierre-Henri de MENTHON (03-08). Rédacteurs en chef Ghislaine OTTENHEIMER (09-74), Laurent UBERTIN-VALLERON - édition (03-48). Rédacteur en chef délégué Gilles FONTAINE (03-52). Rédacteurs en chef adjoints Thierry FABRE (03-12), Kira MITROFANOFF (03-24), Thuy-Diep NGUYEN (03-25), Grégoire PINSON (03-13). Directeur artistiqueThierry VERRET (03-56). CouvertureDominique PASQUET. Conseillers de la rédactionPatrick FAUCONNIER, Airy ROUTIER, Nicolas DOMENACH. RÉDACTION Anne-Marie ROCCO - grand reporter (03-30). FranceDavid BENSOUSSAN (09-76), Laurent FARGUES (03-21), Florian FAYOLLE (09-96), Alice MÉRIEUX (03-23). InternationalSabine SYFUSS-ARNAUD - chef de rubrique (03-15), Jean-Pierre DE LA ROCQUE - grand reporter (09-91). Industrie - Finance Vincent LAMIGEON - grand reporter (03-19), Nicolas STIEL - grand reporter (03-32), Alain-Gabriel VERDEVOYE - grand reporter (03-31). High-tech - MédiasMarc BAUDRILLER - chef de rubrique (03-51), Véronique GROUSSARD - chef de rubrique (01-44-88-35-95), Delphine DÉCHAUX (03-20), Léa LEJEUNE (09-97), Paul LOUBIÈRE - grand reporter (03-22). Services - Grande consommation Jean-François ARNAUD - grand reporter (09-72), Claire BOULEAU (03-28), Pauline DAMOUR (03-11). Finances privéesEric TRÉGUIER - chef de rubrique (03-34), Virginie GROLLEAU (03-27), Damien PELÉ (03-26). Affaires privées Bertrand FRAYSSE - chef de rubrique (03-18). CorrespondantPhilippe BOULET-GERCOURT (New York). Assistantes Isabelle JOUANNY (03-01), Marina RÉGENT (03-06). CHALLENGES.FRThiébault DROMARD - rédacteur en chef (03-07), Isabelle DE FOUCAUD - rédactrice en chef adjointe (09-78), Marion PERROUD - responsable d’édition (03-09), Rémi CLÉMENT (01-55-35-56-71), Laure CROISET (01-55-35-56-74), Antoine IZAMBARD (09-98), Héloïse DE NEUVILLE (03-10), Adrien SCHWYTER (09-92), Valérie XANDRY (01-55-35-56-72) et la rédaction deChallenges. Automobile : Eric BERGEROLLE (01-55-35-56-68) et Nicolas MEUNIER (01-55-35-56-69). Vidéo : Nolwenn MOUSSET (09-90). EDITION Secrétariat de rédaction Stéphanie IONNIKOFF - secrétaire générale de rédaction, Christophe BAZIRE - premier secrétaire de rédaction, Emmanuelle HAMOU. Chef de studioDominique CONTENT. MaquetteIsabelle ATLAN, Armelle DUBREIL, Arthur KNOR, Corine POULARD. PhotoIsabelle PACOREL (03-57), Laurent VERDIER (03-50). NUMÉRIQUE Directrice numérique déléguéeMarion WYSS (09-71). Chef de projetClémence BAUDOUIN (03-17). Responsable marketingAurélien JESSON (03-49). DéveloppeuseAnne-Flore CABANIS (03-37). Community managerDamien CHEDEVILLE (01-55-35-56-70). PUBLICITÉ Mediaobs, 44, rue Notre-Dame-des-Victoires, 75002 Paris. Tél. : 01-44-88-97-70. Fax : 01-44-88-97-79. Poste en direct : 01-44-88 + numéro de poste. E-mail : initiale du prénom + nom@mediaobs.com. Directeur généralCorinne ROUGÉ (93-70). Directeur déléguéPhilippe LÉONARD (89-18). Directeur de publicité Benjamin COURCHAURE (97-50), avec Céline CLAMAGIRAND (89-17), assistés de Séverine LECLERC (89-11). Directrice de publicité digitaleMathilde GIRARDEAU (93-75). ImmobilierYves LE GRIX (36-29). LittérairePauline DUVAL (97-54). Marketing directXavier PERSONNAZ (97-76). Studio/ExécutionCédric AUBRY (89-05). GestionCatherine FERNANDES (89-20). www.mediaobs.com DIRECTEUR DÉLÉGUÉElisabeth DESCOMBES. ADMINISTRATIONSecrétaire généralJean-Claude ROSSIGNOL. Directeur commercial et numérique Valéry SOURIEAU. Direction administrative et RHJaye REIG. AbonnementsLuc BONARDI - directeur. Ventes aux entreprisesJoëlle HEZARD. FabricationChristophe PERRUSSON, Thibault QUÉRÉ. ImprimerieRoto France, Lognes.
Confidentiel
Ex-ambassadeur au Qatar et en Arabie saoudite, Bertrand Besancenot lance sa société de conseil.
En toute indiscrétion Par Nicolas Domenach
Mélenchon assume sa« bonne entente littéraire »avec Bayrou Jean-Luc Mélenchon lit« avec grand intérêt » la biographie d’Henri IV qu’a publié François Bayrou en 1994. Le leader de La France insoumise ne cache pas une« bonne entente littéraire »avec le maire de Pau, qui l’a reçu dans sa ville et avec qui il a également échangé sur « le choc violent que représentent des perquisitions ».
Philippe reste« hyperloyal »envers Macron Un conseiller d’Emmanuel Macron tient à démentir les rumeurs d’extrême tension, ali-mentées en particulier par les députés macro-nistes, entre le président et son Premier ministre. « La situation a été difficile et a pu nécessiter des arbitrages délicats, mais entre eux la confiance demeure totale. Edouard est hyperloyal. Il n’a jamais un mot contre Emmanuel. »Selon lui, l’ambiance est désor-mais sereine à l’Elysée où le sapin de Noël, majestueux bien sûr, est enfin arrivé, et a été décoré de sa parure, boules comprises, bleu blanc rouge: « C’est bien la preuve qu’on ne craint pas l’insurrection. »
Royal est une« valeur refuge »pour le PS « Le PS ira avecSégolène Royal. » Jean-Christophe Cambadélis n’en doute pas. Non seulement parce que le parti qu’il a dirigé de 2014 à 2 0 1 7 c o m m e p r e m i e r secrétaire n’a pas d’autre isopix/Sipabonne carte de rechange, mais également parce que l’ancienne ministre et ex-présidente du conseil régional de Poitou-Charentes a« un impact auprès des écolo-gistes, des européens et de la gauche. Elle est une valeur refuge et peut permettre de dépas-ser les 10 % ». Ensuite, elle« rêvera sûrement de se représenter à la présidentielle ».
Laurent Wauquiez@laurentwauquiez(14 décembre). Faire passer l’immigration pour un fait inéluctable, c’est nier qu’elle est un choix politique. Macron a toujours évité de dire son intention aux Français.
10CHALLENGES N°591 - 20 DÉCEMBRE 2018
Jouanno double Gallois et Borloo D’autres noms, plus prestigieux, avaient été avancés, comme ceux de l’ex-ministre Jean-Louis Borloo ou de Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA très impliqué dans le monde associatif. Mais c’estChantal Jouanno qui a été choisie pour piloter « le grand débat national ». L’ex-secrétaire d’Etat à l’Ecologie puis ministre des Sports et membre de l’UDI a« impressionné » ces messieurs de Matignon« tant par sa volonté que par ses idées ». Il est vrai que l’une et les autres ne sont pas si fréquentes.
Macron veut revenir au contact malgré les menaces Les menaces très directes contre le président, et contre son épouse, sont prises au sérieux. Des enquêtes ont été diligentées. Emmanuel Macron, lui, assure ne pas en être affecté, et compte retourner au contact le plus possible. Il envisage même de mener des meetings pour mobiliser ses partisans. Du coté des députés LREM, on a été plutôt secoué : ils sont plus d’une vingtaine à avoir subi agressions, viola-tions de domicile, menaces de mort ou sac-cages. Leurs collègues socialistes compa-tissent et relativisent.« Au moment de la loi travail, une centaine de permanences du PS ont été attaquées »,rappelle l’un d’entre eux.
C. Roberge/Réa
François de Rugy@FdeRugy(15 décembre). Alors que beaucoup nous promettaient une COP perdue d’avance, nous avons ce soir un accord ambitieux, sans dévoyer nos engagements et nos objectifs.