Challenges du 21-11-2019

Challenges du 21-11-2019

-

Presse
116 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 21 novembre 2019
Langue Français
Signaler un problème
L ’ A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É , À C O N S O M M E R A V E C M O D É R A T I O N .
ConIdentiel
Pour 2019, la caisse de retraite des avocats doit verser 101 millions d’euros au titre de ladémographique vieillesse « compensation ».
L’ESCP Europeva fermer jusqu’à la rentrée 2026 son campus parîsîen pour y faîre 100 mîllîons d’euros de travaux.
Le françaîsSnîps(reconnaîssance vocale) s’est vendu à l’amérîcaîn Sonos pour 31 mîllîons d’euros.
Pîerre Moscovîcîa prévu d’enseîgner à Scîences-Po Parîs et Columbîa.
Zapa (mode fémînîne) devraît racheter sa concurrente TaraJarmon.
ADPa perdu en appel son recours contre l’attrîbutîon de la concessîon de l’aéroport de Soia (Bulgarîe) à Merîdîam.
Médîprîx(groupement de pharmacîes) lance Médîcînal, un concept d’herborîsterîe en oficîne, avec vente en vrac et coîn lîbraîrîe.
A l’exceptîon des coffres-forts et des chèques de banque, laSocîété généralegèle en 2020 ses tarîfs aux partîculîers. Pour la deuxîème année.
Le groupePîerre Fabrea donné mandat à Rothschîld & Co pour vendre ses sîtes de Pau (Pyrénées-Atlantîques) et de Saînt-Julîen (Haute-Savoîe).
Gîlles Mentré,ex-Lazard, rejoînt Avolta Partners commesenior advisor.
La RATP se prépare à un conit de plusieurs semaines
Tout est bon à la RATP pour atténuer le chaos attendupar la grève reconductible du 5 décembre. La direction de l’entreprise publique anticipe un mouvement pou-vant s’étaler sur plusieurs semaines… L’opération « gilet vert » est activée : un appel au volontariat des cadres à aller sur le terrain pour aider les clients, voire remplacer les agents de conduite. Un appel d’offres a aussi été lancé auprès de 30 sociétés de « mobilité alternative »(trottinettes, covoiturage…), qui doivent proposer des offres à prix réduits« en échange de visibilité ».
Lapeyre est dîficîle à vendre BNP Paribas et Philippe Villin Conseil peinent à céderLapeyre. Les candidats à la reprise attendent du vendeur, le groupe Saint-Gobain, un chèque bien supérieur aux 100 millions d’euros pro-posés pour Inancer la restructuration à venir de la société.
P. Sîttler/Réa Bîscuît et Autodîstrîbutîon întéressent Platînum Le fonds Platinum Equity est en Inale pour le rachat des groupes Biscuit International (Qualium) et Autodistri-bution (Bain Capital). Des cibles valori-sées entre 800 millions et 1 milliard d’euros. Bain Capital et TowerBrook sont aussi sur le dossier Biscuit, et CVC sur Autodistribution.
Les patrons craîgnent plus le Brexît que Trump A la question de l’Obser-vatoire des PME-ETI O p i n i o n W a y - B a n q u e Palatine-Challengessur l’événement internatio-Getty Images/AFPnal pouvant le plus im-pacter leur entreprise, les patrons ré-pondent dans l’ordre : le Brexit mené parBorîs Johnsonles tensions(31 %), com m erciales E tats-U nis - E urope (28 %) et Etats-Unis - Chine (22 %).
Frérot s’engage Alors que le dé-bat arrive à l’As-semblée mardi 26 novembre, le PDG de Veolia Antoîne FrérotAFP soutiendra publiquement les sys-tèmes de consigne,« complémen-taires au tri sélectif ».Comme pré-sident de l’Institut de l’Entreprise, il va par ailleurs présenter en janvier une série de propositions sur la res-ponsabilité sociale des entreprises.
La FDJ met le cap sur l’Europe Déjà approchée au début de l’année, la Française des jeux devrait reprendre en 2020 ses discussions avec Sazka, actionnaire du grec Opap et de l’italien Lottomatica. Objectif : se renforcer à l’international et sur les paris sportifs en ligne.
Borne est en solo sur EDF La ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne n’avait pré-venu ni Matignon, ni Jean-Bernard Levy, le PDG d’EDF, de sa sortie sur« EDF doit réfléchir à un scéna-rio 100 % renouvelable ».
Macron îra en Israël en janvîer e A l’occasion du 75 anniversaire de la libération d’Auschwitz, Emmanuel Macron se rendra en Israël le 23 jan-vier. Et en proItera pour rencontrer les dirigeants du pays.
S o m m a i r e e n p a g e s 1 6 e t 1 7
5CHALLENGES N°631 - 21 NOVEMBRE 2019
Le françaîsMobîlîsa remporté un împortant contrat de balîsage marîtîme auprès de l’Arabîe saoudîte.
Le chîffre d’affaîres deSaft(bîentôt Total Saft) devraît atteîndre 850 mîllîons d’euros en 2019 (+8%).
Smovengo(vélos) et Pony (trottînettes) font allîance pour înterconnecter leurs applîcatîons mobîles.
Bruno Mettlîng (RH Topîcs) est mandaté pour renouer le dîalogue înterne àTechnîpFMCFrance.
Le bureau natîonal du PS souhaîte étudîer le cas de l’une de ses membres, l’ancîenne secrétaîre d’Etat aux Collectîvîtés locales Estelle Grelîer,quî a rejoînt la dîrectîon de Saur (servîces aux collectîvîtés).
Japan Pulp a renoncé au rachat du dîstrîbuteur de papîerAntalîs.
Guîllaume Pepya reçu troîs proposîtîons pour écrîre ses «années SNCF».
B AN Q UE DES ETI, DE LEUR S DIR IG EAN TS ET B AN Q UE PR IVÉE
Politique Par Ghislaine Ottenheimer
Visée par une enquête dans le cadre de ses activités pour Renault Nissan, Rachida Dati dénonce une« manipulation »de l’extrême droite.
EDITORIAL Déprimant
Féminicides en augmentation, vieillissement de la population, incertitudes concernant le Brexit, violences contre les maires, hôpital à bout de souffle, réforme anxiogène des retraites, grèves… Comment conserver un brin d’optimisme? Des années d’inaction politique ont creusé les fractures, certes, mais l’exécutif actuel devrait aussi faire son mea culpa. Trop de promesses non tenues. Et pas assez de politiques concrètes, simples, lisibles en dehors du dédoublement des classes. Comment créer l’espoir quand le discours reste incompréhensible pour le commun des mortels? Qui est capable de résumer le projet d’Agnès Buzyn pour l’hôpital ? C. Lebedinsky/Challenges
Cyril Dion, l’écologiste qui murmure à l’oreille de Macron
Cyril Dion est de toutes les batailles sur le climat.Il fait partie du mouvement cli-mat, qui organise les gran-des marches… Il a contri-bué à l’Affaire du siècle, la plus grande pétition de l’his-toire de France attaquant l’Etat en justice pour son i n a c t i o n c l i m a t i q u e … C’est son filmDemain, co-réalisé avec Mélanie Lau-rent, qui l’a révélé au grand Saget/AFP public en 2016 : un tour du monde des alternatives agricoles, éner-gétiques, éducatives, institutionnelles au modèle dominant, qui a remporté un énorme succès – un million d’entrées en France, une diffusion dans près de 30 pays, le César du meilleur documen-taire, et même un prix à Los Angeles… C’est à 25 ans que cet apprenti poète comédien bifurque vers le militantisme. Pour la paix en Israël, puis pour la défense de l’environnement. Et c’est lui qui a soufflé à Emmanuel Macron l’idée d’une convention citoyenne pour le cli-mat, composée de 150 personnes tirées au sort. Le 13 février 2018, en pleine crise des « gilets jaunes » il avait en effet rencontré le président de la Répu-blique avec l’actrice Marion Cotillard
pour lui proposer de mettre en place une telle assemblée afin de trouver des solutions à la crise. Et avait réussi à le convaincre que seule l’intelligence col-lective peut apporter des solutions à un problème aussi complexe que la crise climatique. «La question n’est pas de déterminer ce qu’il faut faire, ex-plique Cyril Dion.On le sait depuis des années, mais de trouver le bon moyen de le faire. »D’où l’intérêt, selon lui, de ce type d’instance populaire :« C’est compliqué pour les élus. Ils sont forcé-ment prisonniers de lobbys, d’intérêts locaux, de solidarités partisanes… Les citoyens, eux, sont libres, ils travail-lent pour l’intérêt général. Ils sont au-dibles par la population. »
LE CHIFFRE % 55 des Français ont une bonne opinion des Verts, selon une enquête BVA.
Dans ce sondage, EELV domine les autres formations politiques. LREM, en deuxième position, ne recueille que 34%. Depuis le début du quinquennat, l’érosion des opinions favorables à l’égard du parti présidentiel est spectaculaire, avec -21 points. Les Républicains et le MoDem occupent la quatrième marche du podium, avec 28%. Le RN arrive juste derrière, avec 26% d’opinions favorables. Dans ce contexte, EELV, qui s’apprête à changer de secrétaire national le 30 novembre, pourrait conquérir de nombreuses villes aux prochaines municipales.
Moins de technocratie mondiale, plus de démocratie régionale
Dans un contexte politique préoccupant,où seuls les extrêmes semblent proposer des solutions nouvelles, le livre deDavid DjaïzSlow Démocratie(éd. Allary) apporte un peu de raison. Et un brin d’optimisme. D’où l’intérêt qu’il suscite. Cet inspecteur des finances de 28 ans, de gauche (délégué CFDT), normalien, titulaire d’un master en philosophie, diplômé de Princeton, enseignant
H. Assouline/Opale/Leemage
à Sciences-Po, fait une analyse sévère, mais équilibrée, du cycle libéral enclenché dans les années 1980 : « Lesnations démocratiques setrouvent dépossédées d’un
grand nombre de leviers d’action, àcommencer parceux quipourraient entraver lebondéroulement delamondialisation. »David Djaïz dénonce un ordre technocratique mondial qui est« entré en collision aveclavitalité démocratique des nations ». Et la crise financière de 2008 a contribué à achever la fragmentation des sociétés.« La dépense publique, désormais sous
contrainte, nepeut plus jouer autant qu’avant, le rôle d’amortisseur. »Même si la France fait un peu exception. Face à une mondialisation qui ne cesse d’accélérer, pour contrer les populismes, il plaide pour le retour de l’Etat ou des zones régionales, afin que celles-ci jouent le rôle d’«écluses »et veillent à un équilibre entre ce qui doit être soumis au marché mondial et ce qui doit être relocalisé.
21 NOVEMBRE 2019 - CHALLENGES N°6317
SERVICE DES ABONNÉS Tél. : 01-55-56-71-47
Pour joindre la rédaction Tél. : 01-58-65-03-03 Pour avoir un poste en direct : 01-58-65 suivi du numéro de poste. Fax : 01-58-65-03-04. Challenges, 41 bis, avenue Bosquet, 75007 Paris. E-mail : redaction@challenges.fr ou, directement, tapez l’initiale du prénom, le nom puis @challenges.fr
DIRECTION-RÉDACTION DirecteurClaude PERDRIEL. Directeur de la rédaction Vincent BEAUFILS (03-01). Directeur délégué de la rédaction Pierre-Henri de MENTHON (03-08). Rédacteurs en chef Thierry FABRE (03-12), Gilles FONTAINE (03-52). Ghislaine OTTENHEIMER (09-74), Laurent UBERTIN-VALLERON - édition (03-48). Rédacteurs en chef adjoints Kira MITROFANOFF (03-24), Thuy-Diep NGUYEN (03-25), Grégoire PINSON (03-13). Directeur artistiqueThierry VERRET (03-56). CouvertureDominique PASQUET. Conseillers de la rédactionPatrick FAUCONNIER, Airy ROUTIER, Nicolas DOMENACH. RÉDACTION Anne-Marie ROCCO - grand reporter (03-30). FranceDavid BENSOUSSAN (09-76), Laurent FARGUES (03-21), Florian FAYOLLE (09-96), Alice MÉRIEUX (03-23). InternationalSabine SYFUSS-ARNAUD - chef de rubrique (03-15), Jean-Pierre DE LA ROCQUE - grand reporter (09-91). Industrie - Finance Vincent LAMIGEON - grand reporter (03-19), Nicolas STIEL - grand reporter (03-32), Alain-Gabriel VERDEVOYE - grand reporter (03-31). High-tech - MédiasMarc BAUDRILLER - chef de rubrique (03-51), Véronique GROUSSARD - chef de rubrique (01-44-88-35-95), Delphine DÉCHAUX (03-20), Léa LEJEUNE (09-97), Paul LOUBIÈRE - grand reporter (03-22). Services - Grande consommation Jean-François ARNAUD - grand reporter (09-72), Claire BOULEAU (03-28), Pauline DAMOUR (03-11). Finances privéesEric TRÉGUIER - chef de rubrique (03-34), Virginie GROLLEAU (03-27), Damien PELÉ (03-26). Affaires privées Bertrand FRAYSSE - chef de rubrique (03-18). CorrespondantPhilippe BOULET-GERCOURT (New York). Assistantes Isabelle JOUANNY (03-01), Marina RÉGENT (03-06).
CHALLENGES.FRThiébault DROMARD - rédacteur en chef (03-07), Isabelle DE FOUCAUD - rédactrice en chef adjointe (09-78), Marion PERROUD - responsable d’édition (03-09), Rémi CLÉMENT (01-55-35-56-71), Laure CROISET (01-55-35-56-74), Antoine IZAMBARD (09-98), Héloïse DE NEUVILLE (03-10), Adrien SCHWYTER (09-92), Valérie XANDRY (01-55-35-56-72) et la rédaction deChallenges. Automobile : Eric BERGEROLLE (01-55-35-56-68) et Nicolas MEUNIER (01-55-35-56-69). Vidéo : Nolwenn MOUSSET (09-90). EDITION Secrétariat de rédaction Stéphanie IONNIKOFF - secrétaire générale de rédaction, Christophe BAZIRE - premier secrétaire de rédaction, Emmanuelle HAMOU. Chef de studioDominique CONTENT. MaquetteIsabelle ATLAN, Sophie DACRUZ, Armelle DUBREIL, Corine POULARD. PhotoIsabelle PACOREL (03-57), Laurent VERDIER (03-50). NUMÉRIQUE Chef de projetClémence BAUDOUIN (03-17). Responsable marketingAurélien JESSON (03-49). Community managerDamien CHEDEVILLE (01-55-35-56-70).
PUBLICITÉ Mediaobs, 44, rue Notre-Dame-des-Victoires, 75002 Paris. Tél. : 01-44-88-97-70. Fax : 01-44-88-97-79. Poste en direct : 01-44-88 + numéro de poste. E-mail : initiale du prénom + nom@mediaobs.com. Directeur généralCorinne ROUGÉ (93-70). Directeur déléguéPhilippe LÉONARD (89-18). Directeur de publicité Benjamin COURCHAURE (97-50), avec Céline CLAMAGIRAND (89-17), assistés de Séverine LECLERC (89-11). Directrice de publicité digitaleMathilde GIRARDEAU (93-75). ImmobilierYves LE GRIX (36-29). LittérairePauline DUVAL (97-54). Marketing directXavier PERSONNAZ (97-76). Studio/ExécutionCédric AUBRY (89-05). GestionCatherine FERNANDES (89-20). www.mediaobs.com
DIRECTEUR DÉLÉGUÉElisabeth DESCOMBES. ADMINISTRATIONSecrétaire généralJean-Claude ROSSIGNOL. Directeur commercial et numérique Valéry SOURIEAU. Direction administrative et RHJaye REIG. AbonnementsLuc BONARDI - directeur. Ventes aux entreprisesJoëlle HEZARD. FabricationChristophe PERRUSSON, Thibault QUÉRÉ. ImprimerieRoto France, Lognes.
Confidentiel
Anne Hidalgo a repoussé d’un mois sa candidature à Paris. Pour ne pas être parasitée par le mouvement social.
En toute indiscrétion Par Nicolas Domenach
Villani défend les araignées contre la détestation de Sarkozy Cédric Villani n’a pas du tout apprécié les com-mentaires moqueurs de Nicolas Sarkozy en-vers les arachnides. SelonL’Opinion, l’ancien président aurait en effet affirmé :« J’ai ren-contré un homme avec une araignée, moi qui les déteste. Ce ne fut pas un moment très agréable. » Pour le candidat à la mairie de Paris, qui les porte en broche, ce sont là des« propos indignes, c’est ignorer que leurs toiles sont œuvres d’art sublimes et que, de surcroît, elles sont plus efficaces et moins nocives que n’importe quel insecticide ».
Bertrand met le pied dans la porte médiatique Si le président de la région Hauts-de-FranceXavier Ber trandintervient de plus en plus dans les mé-dias nationaux, ce n’est Lo Presti/AFP pas par ambition person-nelle :« Je viens mettre le pied dans la porte afin d’empêcher que le débat soit confisqué par le couple Macron-Le Pen, ce qui présente tous les risques », affirme-t-il.
La bataille des sondages s’amplie Le dernier sondage sur les municipales à Paris, réalisé par l’institut OpinionWay et montrant Anne Hidalgo (19 %) au coude-à-coude avec Benjamin Griveaux (18 %), largement devant Cédric Villani (12 %), provoque évidemment des remous chez les socialistes partisans de la maire sortante et chez les villanistes. Les uns notent que l’enquête« a été commanditée par LREM ». Les autres, que le sondeur« a retenu la fourchette haute pour le candidat officiel du mouvement et la basse pour Hidalgo et Villani, afin de mettre en valeur le premier ». Rendez-vous pour l’estimation suivante. Une enquête est notamment prévue début décem-bre par l’Ifop.
Brune Poirson@brunepoirson(15 novembre)Dans le#Vaucluse, moins de 20% des#déchetssont triés. Ce n’est clairement pas satisfaisant.
8CHALLENGES N°631 - 21 NOVEMBRE 2019
Philippe ne survivra peut-être pas aux municipales Tout va très bien entreEmmanuel Macronet Edouard Philippe.« Pas de tension, une com-munication huilée, rapide, intelligente,mar-tèle un conseiller du premier cercle macro-niste.Mais cela n’empêche pas de réfléchir à une alternative à l’actuel Premier ministre, c’est notre boulot. Il nous faut préparer le remplacement d’Edouard Philippe au cas où les municipales seraient catastrophiques. »
Selon Guerini,« la majorité s’élargit » D’après le délégué général de LREM Stanislas Guerini, le parti va bien.« Le pouvoir n’est pas empêché, notre majorité s’élargit. Alors qu’en milieu de quinquennat elle se rétrécit en général, notre nombre d’adhérents a quasi doublé, à 425 000, et pour les municipales, nous ne comptons qu’une trentaine de cas où c’est compliqué. »
Karoutchi estime Castaner Le sénateur LR Roger Karoutchi« estime »le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner : « Il est habile, en tout cas plus que la plupart de ses collègues. Il a pris des coups, mais on voit qu’avec ce qu’il a vécu comme élu, il sait encaisser et comprendre. »
Marine Le Pen@MLP_ofciel(16 novembre). Le gouvernement a laissé ses idiots utiles, les#BlackBlocs, tout casser.@CCastaner, incompétent et… complice!
AFP
Médias Par Marc Baudriller
L’alliance entre la RAI, la ZDF et France Télévisions pour créer des fictions à gros budgets va s’étendre aux documentaires et au cinéma.
Lundi 18 novembre, le holding personnel portant les participations d’Arnaud Lagardèredans son groupe (LC&M) n’avait toujours pas publié ses comptes sociaux. A la demande d’Amber Capital, actionnaire minoritaire du groupe Lagardère, un tribunal avait, le 16 octobre, donné quinze jours à Lagardère sous astreinte de 2000 euros par jour de retard.
Didier Duverger, directeur général depuis trente-six ans deNatixis Cociné, qui distribue environ 1 milliard d’euros de crédits par an au secteur du cinéma et de l’audiovisuel, passe la main à sa numéro deux Isabelle Terrel, directrice générale déléguée en charge de l’exploitation. Il deviendra n novembre président non exécutif.
Le plan de départs àCanal+est le sixième que gère le directeur général adjoint Frank Cadoret, après trois à SFR et déjà deux à Canal+ (n deNulle Part Ailleurset desGuignols, fermeture du centre d’appels).
Le publicitairePhilippe Lentschenerva publier son quatrième livre,Réputation, aux éditions du Net. Au menu :« Crise de la vérité, éthique, avènement des plateformes : les nouveaux chemins de la conance. »
Avec Unify, TF1 veut bâtir un puissant outil de ciblage
Les internautes français connaissent Aufeminin ou Marmiton,ils mais ignorent souvent que ces sites appar-tiennent à… TF 1. Unify, la filiale Web du groupe, vient de publier ses comptes. Pour les trois premiers trimestres 2019, il affiche 124 millions d’euros d’activité et 2,8 millions de résultat opérationnel. Un début. Il doit atteindre les 250 mil-lions d’euros de chiffre d’affaires en 2021 avec une r e n t a b i l i t é d e 15 % (11,4 % au-jourd’hui pour le groupe TF 1). Le cap a été fixé .PCharlier/Réadès son arrivée aux commandes en 2016 par le PDG Gilles Pélisson, qui aime comparer TF 1 à un catamaran accompagné de deux flotteurs, sa filiale de production Newen et… Unify.« La télévision est un mass media, expliqueOlivier Abecassis, l’ancien directeur de l’innovation de TF 1, nommé président de cette struc-ture.Unify donne à TF 1 une puis-sance de ciblage sur des communautés puissantes. Cela passe par une poli-tique d’acquisitions. »
En deux ans, TF 1 a investi plus de 400 millions d’euros pour acquérir Aufe-minin (365 millions), Doctissimo (16 millions) ou Minute Buzz (moins de 10 millions). Au total, la filiale Web emploie aujourd’hui 700 salariés qui animent une vingtaine de sites, services en ligne (e-mailings, influence…) ou opérations d’e-commerce. MyTF1, le site de l’antenne de TF 1, ne fait pas par-tie de l’ensemble. Présent dans 13 pays, Unify, qui vient de créer sa propre régie commerciale, détient surtout une pré-cieuse base de 48 millions d’internautes français – 130 millions dans le monde. « Et nous pouvons mobiliser le public de MyTF1 en appui si besoin », précise Olivier Abecassis. Idéal pour toucher les univers où la filiale Web se pose en leader : les femmes, l’alimentation, la santé, la famille et la beauté. Concurrent direct de Webedia (Pure-People, PureMedia…), du groupe Fima-lac, Unify s’attaque à forte partie. « Nous offrons une alternative aux Gafa dans les contenus », explique Olivier Abecassis. Ce qui impose un rythme et des résultats. TF 1 vient ainsi de se séparer des deux fondateurs de Vertical Session, ex-MinuteBuzz.
Une bataille de mètres carrés pour déménager Le Monde à Austerlitz
Le 9 janvier, les premiers cartons arri-verontau nouveau siège du groupe Le Monde à Austerlitz. A cette date, Télérama, Courrier internationalet le site Huffington Post s’installeront dans le fameux « immeuble pont » conçu par le cabinet d’architecture norvégien Snohetta. Le quotidienLe Monde, puis L’Obs,suivront. Les opérations se tiendront sur quinze jours et mettront sans doute un terme à une période agitée : les représentants des salariés sont montés au créneau avant l’été pour réclamer davantage
10N°631 - 21 NOVEMBRE 2019 CHALLENGES
d’espace. Ils ont obtenu l’occupation d’un étage qui devait être loué, soit 2 000 mètres carrés de surface utile supplémentaire. Insuffisant, estiment-ils. Les 1 400 salariés s’étaleront sur 22 500 mètres carrés au total.« Un dé-ménagement crée toujours de l’anxiété mais ce nouvel immeuble suscite aus-si beaucoup d’enthousiasme », affirme le « Monsieur Déménagement » du Monde, Gilles van Kote. Ce projet de cinq ans coûte 190 millions d’euros au groupe propriété de Niel, Cox, Pigasse et Kretinsky.
Avec la société de production 17 Juin Média, liale de Newen (TF1),Michel Cymesprépare le lancement d’une déclinaison africaine de son site AlloDocteurs. Elle s’appuiera sur des correspondants répartis dans une vingtaine de pays.
LVMHa choisi le groupe Brunswick pour gérer la communication autour du rachat éventuel de l’américain Tiffany.
L’offre musicale deDeezerdisponible dans le Pass Culture – qui donne aux 18 ans un crédit de 500 euros – génère plus de réabonnements que les campagnes publicitaires, selon Isabelle Giordano, qui préside le comité stratégique du Pass.
Depuis début 2016, La Voix du Norda reçu 32 demandes de droit de réponse émanant de Steeve Briois, le maire Rassemblement national d’Hénin-Beaumont, et de Bruno Bilde, adjoint à la mairie et député RN, ainsi que 26 autres au nom de la ville.
Retrouvez la chronique économique de Gilles Fontaine Le samedi à 7h15 dans LE6/9 d’ERIC DELVAUX
Fréquence Paris : 87,8 MHz