Essentiel Prepa  n°39 – Juillet 2020
32 pages
Français

Essentiel Prepa n°39 – Juillet 2020

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
32 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Essentiel Prepa n°39 – Juillet 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 juillet 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 17 Mo

Exrait

JUILLET 2020|N° 39
PRÉPAS ÉCONOMIQUES ET COMMERCIALES ENTRETIENS DOSSIER Loïck Roche (Grenoble EM) SIGEM 2020 : Denis Guibard (IMT BS) Tout ce qu’il aut retenir Jean-Christophe Hauguel (ISC Paris)
DÉBAT Les étudiants internationaux vont-ils revenir ?
« Classement des classements » des écoles de management : le verdict final
L’ESSENTIEL DU SUP
PRÉPAS
COMMENT ÉVITER AUX JEUNES DIPLÔMÉS D’ÊTRE LA « GÉNÉRATION COVID-19 » ? La question est dans tous les esprits : dans quelle mesure les entreprises vont-elles réduire leurs embauches de jeunes diplômés cette année alors que la crise économique post-Covid les touche durement ? Des mesures seront-elles prises pour venir soutenir leur arrivée sur le marché de l’emploi ?
ÉDITO + SOMMAIRE
Depuis avril 2020, l’Apec constate une chute des ofres d’emploi des-tinées aux jeunes diplômés.selon un sondage mené par l’Iop en Résultat auprès de lycéens et étudîants, 43 % déclarent ne pas être sereîns quant à leur avenîr proessîonnel. Déjà en publîant sonbaromètre de l’însertîon proessîonnelle des jeunes dîplômés 2020mettaît en regard les excellents résultats de la l’Apec dernîère promotîon entrée sur le marché de l’emploî et le volume d’ofres d’emploî actuellement proposées aux jeunes dîplômés. D’un côté des condîtîons avorables pour la promotîon 2018 (85 % des bac+5 occupent un emploî 12 moîs après l’obten-tîon de leur dîplôme et sont 6,5% mîeux rémunérés que leurs prédécesseurs de la promotîon 2017 avec un salaîre brut médîan de 32 000 €/an). De l’autre des « poînts de ragîlîté quî pourraîent s’accentuer pour les dîplômés 2019 et 2020 » : 31% des dîplômés 2018 actuellement en poste ont un contrat de travaîl non pérenne (CDD ou contrat d’întérîm) et 43 % n’ont pas le statut de cadre. De plus, 1 dîplômé sur 5 înterrogé qualîfie son emploî actuel de « job alîmentaîre ».
Quelles mesures pour amortir le choc ? Que aire pour éviter un séisme pour l’emploi des jeunes ?Dès le moîs de maî le secrétaîre d’Etat auprès du mînîstre de l’Educatîon et de la Jeunesse, Gabrîel Attal, promettaît« Un plan global pour les jeunes avant l’été ». De leur côté, le Mede comme la Conérence des Grandes écoles plaîdent pour des exonératîons de charge pour le premîer CDI jusqu’en décembre 2021. L’Aîde à la Recherche du Premîer Emploî (ARPE) pourraît être rétablîe pour les jeunes dîsposant de aîbles ressources. Il audraît également pv permettre aux étudîants de reporter les premîères mensualîtés de remboursement des prêts étudîants.
Le Covid-19 après l’euphorie.Le choc sera d’autant plus rude pour cette géné-ratîon qu’on luî annonçaît, îl y a encore quelques moîs, que son prîncîpal soucî seraît de choîsîr entre une prousîon d’ofres... «Le problème de beaucoup de nos étudîants c’est qu’îls nous ont rejoînt îl y a troîs ans quand tout étaît rose, qu’îls pouvaîent dîre « le CDI je m’en fiche », et qu’îls entrent dans la vîe actîve à un moment très complîqué », analyse le dîrecteur général adjoînt de Grenoble EM, Jean-Françoîs Fîorîna. Et le choc va être d’autant plus ort qu’îl est mondîal. Ces der-nîères années les dîplômés rançaîs avaîent pu compenser une relatîve atonîe du marché du travaîl hexagonal par des expatrîatîons. Ce sera împossîble cette année.
Olivier Rollot, rédacteur en chef
ORollot
2
Sommaire
JUILLET 2020N° 39
LES ESSENTIELS DU MOIS
4 • Un nouveau directeur général pour Kedge BS 5Sigem 2020 : on ne connaîtra pas • le résultat des matchs ! 7Neoma réforme son programme Grande • école (PGE) et prépare la rentrée 8 • Sauver l’alternance : oui mais à tous les niveaux ! 9 • Enquête emploi de la CGE : le grand beau avant la tempête ? 10« Managing a post covid19 area » : • ESCP BS dévoile un livre blanc 11 • Comment Rennes SB prépare la rentrée 12 • Distanciel : l’ESC Clermont BS fait le bilan avec ses étudiants 132,8 millions d’étudiants en 2028 •
ENTRETIENS
14 • Jean-Christophe Hauguel, directeur général de l’ISC Paris et président du Sigem 18 • Loïck Roche, Directeur général de Grenoble EM 22 • Denis Guibard, Directeur de l’Institut Mines Télécom BS
DOSSIER
25 •Classement des classements des écoles de management : le verdict final
DÉBAT
30Les étudiants internationaux • vont-ils faire leur retour ?
« L’Essentiel du sup »est une publîcatîon du groupe HEADway Advîsory, SAS au capîtal de 30000 €, RCS 53298990200046 Parîs, CPPAP 0920W93756, 33, rue d’Amsterdam, 75008 Parîs. Directeur de la publication:Sébastîen Vîvîer-Lîrîmont. Rédacteur en chef :Olîvîer Rollot (o.rollot@headway-advîsory.com). Responsable commerciale :Fanny Bole du Chomont (.boleduchomont@headway-advîsory.com). Création graphique et mise en pages:Élîse Godmuse / olo.édîtîons Photo de couverture:shutterstock
L’ESSENTIEL DU SUP
PRÉPAS
L’ESSENTIEL DU MOIS
JUILLET 2020N° 39
ELLES / ILS BOUGENT Un nouveau directeur général pour Kedge BS ous devons avoîr l’esprît d’une entreprîse etAprès avoîr a commencé sa carrîère audepuîs 2018. « nous avons choîsî de recruter un nouveauseîn de la banque suîsse UBS, Alexandre de Navaîlles école et de la direction deprîsNe, notamment à l’înternatîonal.à Londres au sîège de Hertz Europe : d’abord en tant» Agnès Grangé, Isabelle Barth dîrecteur général avec un cabînet spécîalîsérejoînt Hertz France en 1997 en qualîté de dîrecteur du dans le recrutement de dîrîgeants d’entre -contrôle de gestîon. De 2008 à 2012 îl passe sept ans Isabelle Bartha quitté la direction de l’Inseec Grande la présîdente de Kedge BS, présente aînsî le nouveauque dîrecteur du prîcîng pour l’Europe puîs comme la recherche de l’Inseec U. (Inseec SBE, ESCE,dîrecteur général de son école : Alexandre de Navaîlles,dîrecteur înancîer pour l’Europe après 2012. En 2015 îl EBS, ECE, UIM) le 8 juin jusqu’îcî P-DG de Hertz France, quî conîe : «Quand onrevîent en France en tant que de dîrecteur général de 2020. Thomas Allanic, le directeur du campus parisienm’a contacté j’aî tout de suîte voulu prendre le poste.Hertz France. Dîplômé d’un master Fînance et îscalîté de l’Inseec SBE, assure Il me semblaît qu’îl étaît temps pour moî de rendre àde l’Unîversîté Parîs-Dauphîne PSL, îl est membre du son intérim. Isabelle Barth la socîété tout ce qu’elle m’avaît donné en prenant uncomîté de campagne de la Fondatîon Dauphîne. avait pris la tête de l’Inseec er BS le 1 juillet 2018, la poste dans l’éducatîon». Un proîl de manager donc transformant ensuite en avec une «vérîtable appétence pour l’éducatîon, une Inseec School of Business and Economics avec un plan proîl înternatîonal, rompu à la gouvernance d’entre -de relance très ambitieux. prîses complexes comme l’est l’assocîatîon Kedge», L’ancienne directrice de l’EM Strasbourg (de 2011sîgnîîe Agnès Grangé. à 2016) reprenait alors la Cette nomînatîon étaît très attendue depuîs le départ direction d’une école de management post prépasde José Mîlano pour la dîrectîon de l’Inseec U. en no-après deux années où elle vembre 2019. Elle a prîs un peu de retard avec la crîse avait retrouvé son poste de professeur des universités.du Covîd-19 et la volonté d’Alexandre de Navaîlles de ne prendre son poste que le 1er juîllet pour ne «pas laîsser son entreprîse, Hertz, dans ces moments dîîcîles». S’îl n’a pas encore un poînt de vue précîs sur tous les sujets Alexandre de Navas s’înterroge déjà sur les împlantatîons de Kedge : «Je pense que nous devrîons être împlantés dans les pays anglo-saxons. Pas orcément aux Etats-Unîs maîs surement au Royaume-Unî et en Irlande». Un poste d’une toute nouvelle nature pour Alexandre Jeffrey Klein de Navaîlles, 45 ans, quî avaît jusqu’îcî construît l’es-Jeffrey Kleina été nommésentîel de sa carrîère au seîn de la îlîale rançaîse du directeur (Associate Dean) numéro 1 mondîal de la locatîon de voîtures, Hertz, du Master Grande Ecole dont îl étaît à la oîs dîrecteur général et présîdent (MGE) de BSB (Burgundy School of Business). De nationalité américaine, il était depuis 2018 Associate Dean de la Hult International Philippe Moninfaculté, de la recherche, et des professeur de management Business School, à Londres, programmes de formation stratégique, il y a occupé un après notamment des postes La ligne emlyon / Skema est initiale. Il a également exercé grand nombre de fonctions de direction académique décidément très empruntée. la fonction de doyen associé à de direction. Il a présidé à l’International School Après Nathalie Hector c’est la recherche à partir de 2008 l’Association Internationale of Management (Paris), au tour dePhilippe Moninde Management stratégique.d’être nommé directeur de avant Boston University ou rejoindre Skema à compter du de la transformation en 2016. l’Ecole des Ponts Business 1er septembre 2020. Au poste Lui-même diplômé de emlyon School (Paris). Jeffrey Klein de directeur de la Faculté (1991), Philippe Monin est est titulaire d’un PhD en et de la recherche il va docteur en sciences de gestion Management international à retrouver un périmètre qu’il de l’Université Lyon 3 (1998) l’ISM Paris et d’un Master occupait depuis 2017 en tant et titulaire d’une Habilitation of Arts en littérature à que directeur académique à Diriger les Recherches University of Oxford. Il d’emlyon. Un poste où il avait (HDR) de l’Université succède àSophie Raimbault, en charge le pilotage de la Paris-Dauphine (2004). qui devient directrice des Entré à emlyon en 1992, accréditations après avoir dirigé le MGE depuis 2015.
4
L’ESSENTIEL DU SUP
PRÉPAS
L’ESSENTIEL DU MOIS
Sigem 2020 : on ne connaîtra pas le résultat des matchs ! n ne connaïtra pas les résultats des matchs tant attendus (Edhec/emlyon, Skema/Neoma, O Audencîa/Grenoble EM, etc.) cette année. C’est une décîsîon collectîve : les responsables du Sîgem ne révéleront pas quelle école ont finalement choîsî les élèves de classes préparatoîres plutôt que telle autre. Et ne eront même pas les calculs pour évîter toute uîte. Le ameux « classement Sîgem » era donc relâche au moîns un an. La raîson ? Une année exceptîonnelle sans oraux qu’on ne peut donc comparer à aucune autre. On saura donc seulement sî les écoles ont ou non pourvu toutes les places qu’elles ouvraîent.
La Rochelle Business School accréditée EQUIS
Après AACSB et EPAS La Rochelle Bu-siness School vient d’obtenir l’accrédi-tation EQUIS qui lui a été délivrée par l’EFMD (European Foundation for Ma-nagement Development) pour une du-rée de 3 ans. Dans leur rapport, les auditeurs de l’EFMD ont particulièrement salué une « stratégie claire » : la stratégie d’interna-tionalisation de l’école a «porté ses fruits, tant sur les plans de la formation (capa-cité des diplômés à intégrer des environ-nements internationaux), de l’attractivi-té internationale de ses programmes en forte progression que de l’organisation du recrutement via ses bureaux de repré-sentation internationale qui ont renforcé la visibilité de l’école hors des frontières de l’hexagone».
© La Rochelle BS
Les experts notent également un «posi-tionnement fort de l’école sur ses terri-toires avec pour atouts son fort ancrage et son maillage partenarial étroit avec l’ensemble des acteurs de ses lieux d’im-plantation». Qualiîé par les auditeurs de «pierre angulaire de l’engagement de l’école pour la RSE», le dispositif Hu-macité© a été salué pour son «caractère précurseur et son efîcacité». «Cette ac-créditation EQUIS renforce plus encore la capacité de l’école à poursuivre sa stratégie ambitieuse, tout en mettant en lumière un de ses marqueurs forts, son engagement RSE, dimension incontour-nable dans un futur qui confronte la so-ciété, mais aussi nos étudiants, à de nom-breuses interrogations», se félicite Bruno Neil, le directeur général d’Excelia group.
5
L’EM Strasbourg accréditée par l’AMBA
Elle fut longtemps en retard dans la « chasse » aux accréditations. Pour la première fois de son histoire, l’EM Strasbourg obtient l’accréditation AMBA pour la durée de trois ans pour son Programme Grande école. «L’obtention de l’AMBA combinée avec l’accréditation AACSB déjà obtenue en 2015 conforte l’EM Strasbourg comme un acteur de premier rang mondial au sein des écoles de management», établit Herbert Castéran, le directeur général de l’EM Strasbourg. Lors de l’audit le jury notamment relevé des «liens bien déînis avec l’Université de Strasbourg qui confèrent à l’école une autonomie d’action tout en bénéîciant des structures de l’Université et des laboratoires de recherche» et le nombre réduit d’élèves par classe. Avec les accréditations AMBA, AACSB et EPAS (renouvelée en 2017 pour cinq ans), l’EM Strasbourg dispose désormais de trois accréditations internationales reconnues.
JUILLET 2020N° 39
GEM présente un nouveau campus parisien « Zero Waste »
C’est au 96 rue Didot (14e), dans les anciens locaux de la Croix Rouge, que GEM a établi ses nouveaux quartiers parisiens cette année. Après avoir quitté la rue du Ranelagh, GEM y a investi 2.5M€ pour environ 2 500 m2 sur 3 niveaux pouvant accueillir 800 à 1 000 étudiants par an. Imaginé en collaboration avec l’association «anti-déchet, anti-gaspillage» Zero Waste France, le GEM Campus Paris se veut un campus exemplaire. Conçu autour du «Gem Learning Model», le modèle pédagogique de GEM, il se veut un «lieu humain où s’hybrident les savoirs et les postures, un lieu où réexion et action se co-construisent dans un mouvement où la înalité économique s’enrichit des objectifs sociétaux». Pendant la journée, les étudiants peuvent aménager les lieux comme ils le souhaitent. «Cela répond à une volonté de faire en sorte que les étudiants s’approprient les espaces. Aucune classe n’est îxe. L’ensemble du mobilier est mobile. Chaque professeur peut réorganiser sa salle comme il le souhaite avant ou même pendant le cours», explique Jean-Philippe Rennard, le directeur du campus de GEM à Paris.
L’ESSENTIEL DU SUP
PRÉPAS
L’ESSENTIEL DU MOIS
JUILLET 2020N° 39
Neoma réorme son programme Grande école (PGE) et prépare la rentrée L’ouverture du les campus ! «Neoma travaîlle sur un modèle à la oîs evenîr acteur du monde de demaîn, Se prépa-nouveau campus «encore, Gérer une transîtîon durable», Neomaconstruît autour de 60% de cours en présentîel dédîés hybrîde et flexîble, adaptable à la sîtuatîon. Il sera rer aux nouveaux métîers quî n’exîstent pasparisien retardée D L’ouverture du nouveau aux échanges et au débat et 40% en dîstancîel pour les engage la réorme de son programme Grandecampus parisien de Neoma séances plus technîques», proesse Delphîne Manceauest toujours prévue pour école (PGE) dans troîs axes «devenus encore plus 2021, en avril mai au lieu de quî vîent de recevoîr les résultats d’une enquête menée împortants après tout ce que venons de vîvre», însîste janvier. A Rouen plusieurs auprès de ses étudîants «confinés» : «A 75% îls se scénarios sont possibles la dîrectrîce générale de Neoma, Delphîne Manceau, pour soit rénover le campus déclarent satîsaîts maîs à 60% regrettent qu’îl n’y aît quî se prépare à une rentrée «pas comme les autres». actuel, soit le déménager. pas plus d’înteractîons. Notre approche pédagogîque A Reims enîn un lieu est Les trois axes vont irriguer la vie de l’école envisagé pour la construction a montré tout ce que l’enseîgnement à dîstance pouvaît avec des séminaires et de nouveaux cours. d’un nouveau bâtiment. apporter maîs également tout ce quî manquaît.» Chaque thématîque sera întroduîte par un sémînaîre quî L’international reste d’actualité.Alors que beaucoup permettra aux étudîants de commencer à structurer d’écoles abandonnent les départs à l’înternatîonal au leur réflexîon sur ces sujets complexes. Ensuîte, des premîer semestre les étudîants de Neoma pourront cours et des conérences anîmées par des experts également partîr à l’étranger dès la rentrée, pas or-vîendront compléter ce dîsposîtî. Autre axe nou-cément dans le monde entîer tout de suîte maîs plus veau : le recours au «peer learnîng». «Cela se aît largement en Europe où plus de 120 nouvelles places naturellement de demander des conseîls autour de ont été ouvertes. Et de l’înternatîonal vers la France soî quand on est étudîant. Nous voulons aller plus loîn les flux ne sont pas non plus tarîs. «Nous avons plus en ormalîsant le processus. Nous voulons créer des d’étudîants înternatîonaux quî s’înscrîvent que jamaîs paîres d’étudîants avec un apprenant et un mentor, maîs nous ne savons pas s’îls pourront venîr», com-le tout sous la dîrectîon d’un enseîgnantexplîque », mente Delphîne Manceau. Les étudîants înternatîonaux la dîrectrîce. Par exemple les élèves îssus de prépas pourront donc démarrer en dîstancîe. technologîques peuvent enseîgner la comptabîlîté Quel bilan financier ?Sî l’année 2019-20 présente aux autres étudîants. Les ECE l’économîe, les ECS les un bîlan neutre avec moîns de coûts de déplacements statîstîques. «Nous capîtalîsons sur la grande varîété ou de remîse de dîplômes quî compensent la réductîon de nos étudîants !» du chîfre d’afaîres lîée à la baîsse des revenus de or-Quatre nouveaux parcours internationaux.Les matîon contînue l’încertîtude est grande pour 2020-21. nouveaux parcours «Future în Europe» et «Future în «Nous ne savons pas ce qu’îl advîendra des étudîants Latîn Amerîca» reposeront sur le même modèle que înternatîonaux. Quant aux étudîants rançaîs nous ne «Future în Asîa» lancé en 2019. Ils proposeront aux savons pas sî certaînes amîlles devront renoncer étudîants passîonnés par une régîon et une culture de ou, a contrarîo, choîsîront des Grandes écoles quî suîvre deux semestres académîques dans deux pays sont une garantîe pour l’avenîr», s’înterroge Delphîne dîférents, aînsî que deux stages sur place. Quant aux Manceau, quî entend « învestîr sur un dîgîtal dîférent deux parcours d’expertîse «Global în Fînance » et en capîtalîsant sur l’expérîence vécue ». «Global în CSR (Corporate Socîal Responsabîlîty)», îls comporteront deux semestres académîques à l’înternatîonal, au seîn d’unîversîtés reconnues pour ces spécîalîsatîons, comme Bentley Unîversîty aux Etats-Unîs pour le parcours en Fînance. Quelle rentrée ?Cette année, pour laîsser le temps aux nouveaux étudîants de s’înstaller après des choîx quî n’auront lîeu que le 12 août, la rentrée des étudîants de premîère année du programme Grande école (PGE) de Neoma aura lîeu le 21 septembre. Maîs bîen sur © Neoma BS
7
L’ESSENTIEL DU SUP
PRÉPAS
L’ESSENTIEL DU MOIS
Sauver l’alternance : oui mais à tous les niveaux ! a perspectîve de voîr des dîzaînes de mîllîers deapprentîs, se veut donc optîmîste : «Les recrutements jeunes contraînts d’arrêter leurs études auteen apprentîssage ont reprîs dans la grande dîstrîbu-L de financement a amené l’Etat à proposer untîon, les télécoms, le luxe etc. et nous espérons que nouveau dîsposîtî d’aîde à l’embauche d’unva nous permettre de rattraper le retard prîs aucela apprentî. Un mîllîard d’euros sont débloqués pour queprîntemps», tout en regrettant «beaucoup que le plan les entreprîses puîssent recevoîr 5 000 à 8 000 €gouvernemental ne concerne pas tout l’enseîgnement de prîme par an et par jeune. Maîs seulement s’îls nesupérîeur». Maîs que vont aîre les grands groupes dépassent par une ormatîon de nîveau bac+3. Lesortement împactés par la crîse comme Aîr France, lîcences proessîonnelles ouî, les masters non ! Aîrbus ou Accor ? «Le gouvernement se préoccupe de soutenîr l’appren-Pour les établissements : l’enjeu du recrute-tîssage maîs ce plan présente une grave aîblesse pourment.Face à tous ces défis l’enseîgnement supérîeur nos écoles et dîscrîmîne certaîns étudîants par rapportne baîsse pas les bras, même s’îl ne sent pas assez à d’autres», s’însurge le présîdent de la Conérence dessoutenu. Kedge et BSB augmentent même largement dîrecteurs des écoles rançaîses d’îngénîeur (Cdefi) etleur nombre de places accessîbles en apprentîssage. dîrecteur de Télécom Saînt-Etîenne, Jacques Fayolle, L’EM Normandîe va encore plus loîn en se dotant de quî demande que la «prîme soît étendue à tous lesson propre centre de ormatîon d’apprentîs (CFA) pour nîveaux». Dans un communîqué commun la Cdefi, lapoursuîvre l’essor de la filîère. Suppressîon des quotas Conérence des présîdents d’unîversîté, la Conérencede places, accompagnement en dîrect des alternants, des grandes écoles, le Syntec ou encore l’Assocîatîonautonomîe, sîmplîficatîon des démarches admînîstra-Natîonale des Apprentîs de France (Ana) stîgmatîsenttîves et dîmînutîon des coûts pour les entreprîses, la «rupture d’égalîté entre les étudîants întroduîtel’école y voît de nombreux avantages. «Sur les 850 par cette mesure aît craîndre un efet d’évîctîon descontrats d’alternance que compte l’école cette année, apprentîs de nîveau master ou dîplômes équîvalentsnous n’avons reçu que deux demandes de rupture, (îngénîeurs…), alors que les efets de la crîse écono- dont seulement une parce que l’entreprîse avaît des mîque lîée au Covîd-19 rapperont tous les jeunes».dîicultés économîques. Aujourd’huî la crîse ne semble pas afecter les grands donneurs d’ordre», sîgnîfie le Les mesures.l’aîde unîque à l’embauche Jusqu’îcî, dîrecteur général de l’école, Elîan Pîlvîn. étaît réservée aux entreprîses de moîns de 250 salarîés dans lesquelles les élèves préparaîent des dîplômes de nîveau înérîeur ou égal au bac (CAP, BEP, bac pro). La mînîstre du Travaîl, Murîel Pénîcaud, élargît aujourd’huî ce dîsposîtî d’aîde à toutes les entreprîses (pour celles de plus de 250 salarîés îl aut juste qu’elles répondent à leur oblîgatîon légale de salarîer au moîns 5% d’ap-prentîs). Les entreprîses pourront aînsî toucher 5 000 euros par an en embauchant un mîneur de moîns de 18 ans et 8 000 euros un étudîants majeur à partîr du 1er juîllet 2020 et jusqu’au 28 évrîer 2021. Ce quî sîgnîfie que la premîère année ne leur coûtera quasîment rîen. Pour les entreprises : l’enjeu de l’innovation.Les sîgnatures de contrat d’apprentîssage prennent déjà du retard dans de nombreuses entreprîses quî n’ont pas assez de vîsîbîlîté sur leur avenîr financîer. Une questîon quî se pose d’autant plus que le contrat est long comme c’est le cas pour les école d’îngénîeurs. La sîtuatîon semble plus contrôlée dans les grandes entreprîses et ETI. Delphîne Manceau, la dîrectrîce générale de Neoma BS, quî compte pas moîns de 700
8
JUILLET 2020N° 39
Six mois pour trouver son contrat
En plus d’une aide înancière le gouvernement a également décidé de pérenniser le passage à six mois du délai accordé pour trouver une entreprise pour un apprenti institué pendant la période de conînement. Cela signiîe qu’un jeune pourra voir sa formation înancée jusqu’au 28 février 2021 même s’il n’a toujours pas trouvé une entreprise pour l’employer d’ici là. Autre mesure forte en ces temps de distanciation : l’aide de 500 euros au premier équipement mise en place par la réforme de 2018 pour aider les CFA à s’équiper pourra désormais être consacrée à l’achat d’un ordinateur portable.
© BSB
L’ESSENTIEL DU SUP
PRÉPAS
L’ESSENTIEL DU MOIS
JUILLET 2020N° 39
Enquête emploi de la CGE : le grand beau avant la tempête ? C’était un autre monde. Il y a quelques mois les jeunes diplômés des Grandes écoles se demandaient essentiellement s’ils allaient accepter un CDI et jusqu’où ils pourraient faire monter les enchères. Avec la crise du Covid-19 les cartes risquent bien d’être rebattues… Egalité dans L’apprentissage voie royale.Le taux net d’emploî à î nous nous reportons à l’expérîence de la crîse l’enseignement «que les tensîons sur le marché de l’emploî 6 moîs des dîplômés par voîe de l’apprentîssage est de financîère de 2008, nous pouvons penser supérieur : la CGE S 90,7 %. Plus d’un tîers des apprentîs înterrogés (36,3fait le point %) est embauché dans son entreprîse d’accueîl. Leur s’întensîfieront dans les prochaîns moîs, La CGE, la CPU et la Cdeî salaîre à l’embauche s’établît en moyenne à 35 738 €.ont signé le 28 janvier maîs que dans la durée, les dîplômés de nos Grandes 2013 la Charte Egalité écoles contînueront sans doute de se placer dans deDe de plus en plus de CDI.82,2 % des dîplômés femmes-hommes. 7 ans après cet engagement la bonnes condîtîons, avec cependant un efet retard», sont embauché en CDI dès leur sortîe de l’école. Pour Conférence des grandes espère Peter Todd, présîdent de la commîssîon Aval les emmes, îl est moîns acîle de décrocher un CDI : écoles fait le point dans de la CGE et dîrecteur général de HEC Parîs, jetant un75,9% pour les emmes contre 86,5 % pour les hommes.son Livre blanc «De la déclaration d’intention regard nostalgîque sur l’enquêteInsertîon des dîplômésLes inégalités salariales emmes-hommes à l’expérimentation» de Grande écoles de la promotîon 2019. Ses heureuxpersistent.salaîre moyen des hommes est su- Le rédigé par les membres du groupe de travail Égalité représentants ont en efet, pour 85,7% d’entre eux,pérîeur de 5,9 % au salaîre moyen des emmes ; l’an femmes-hommes de sa été embauchés dans les 2 moîs suîvant l’obtentîon dedernîer cet écart étaît de 6,1%. Les jeunes emmes commission Diversité. En présentant un large panorama leur dîplôme. Résultat : un taux net d’emploî à 6 moîssont sur-représentées dans les secteurs d’actîvîté des expérimentations, de 88,1% et une progressîon des salaîres moyenne surmoîns rémunérateurs. l’ambition de ce Livre blanc est «d’inviter ses un an de 2,3%. Maîs aussî un premîer ralentîssements Régions et Ile-de-France quasi à égalité.En lectrices et ses lecteurs à fin 2019 quî avaît conduît le nombre de nouveaux dî-moyenne 55% des jeunes dîplômés sont embauchés rejoindre l’action, au sein plômés en recherche d’emploî à passer de 9 à 10,2%de son établissement». en Ile-de-France. Maîs les îngénîeurs s’împlantent se en comparaîson de l’enquête précédente. préérence en provînce – à 58% – là où se sîtuent le Les salaires poursuivent leur progression.Le plus souvent les entreprîses de productîon. salaîre brut annuel moyen d’embauche, hors prîmes L’international se stabilise.Plus de 13% des dîplômés en France, est en progressîon, tant pour les îngénîeurs înterrogés exercent un emploî à l’étranger, dont 40% (+1,7 %) que pour les managers (+ 2,4%). Pour l’ensemble en Europe. La part des emploîs à l’étranger reste plus des nouveaux dîplômés, îl s’établît à 35 714 € (+ 2,3%). orte chez les managers et les dîplômés des écoles Pour les dîplômés des écoles de management, les d’autres spécîalîtés (respectîvement 17,9% et 20,1%), perspectîves de salaîres à 2 ans sont très avorables plus enclîns à occuper un emploî à l’étranger que les avec une hausse moyenne de 10% sur les deux pre-îngénîeurs (10,6%). mîères années.
9
L’ESSENTIEL DU SUP
L’Edhec intègre la Global Research Alliance for Sustainable Finance and Investment
Réseau mondial de recherche de pointe en înance et investissement responsable, laGlobal Research Alliance for Sustainable Finance and Investment(GRASFI) a été créée en 2017 pour « promouvoir une recherche académique multidisciplinaire et à fort impact en înance et investissement responsable ». Elle regroupe aujourd’hui 26 universités dont l’expertise est reconnue mondialement dans ce domaine émergent dans lequel l’EDHEC et l’EDHEC-Risk Institute (ERI), son centre de recherche spécialisé dans la gestion des risques înanciers, s’investissent depuis deux ans. Cette orientation s’est concrétisée l’an dernier par plusieurs initiatives comme la création d’une chaire de recherche spécialisée « Advanced Factor & ESG Investing » ou encore l’organisation d’une conférence sur la Finance Climatique, accueillant 140 professionnels et plus de 50 universitaires internationaux à Paris. Depuis la rentrée dernière, l’école propose par ailleurs unMSc in Global & Sustainable Businessainsi qu’un cours obligatoire sur la înance responsable et plusieurs électifs sur le changement climatique pour tous les étudiants du Master en înance.
emlyon BS et Schoolab publient « Le Guide ultime de l’intrapreneuriat »
Co-écrit par Véronique Bouchard, professeure de stratégie et d’organisation à emlyon business school et Guilain de Pous, responsable de l’intrapreneuriat au sein dustudio d’innovation Schoolab,Le guide ultime de l’intrapreneuriat vient de paraître. Ce livre blanc rassemble des expériences et des expertises, opérationnelles, stratégiques et académiques pour « aider à appréhender l’intrapreneuriat et le projeter dans l’organisation ». L’objectif est de fournir des clés et des outils pour construire un programme d’intrapreneuriat en adéquation avec les besoins et les objectifs de l’entreprise.
PRÉPAS
L’ESSENTIEL DU MOIS
JUILLET 2020N° 39
« Managing a post covid19 area » : ESCP BS dévoile un livre blanc Y aura-t-il un avant et un après crise du coronavirus ? « Consciente de ses responsabilités d’institution d’enseignement supérieur et de recherche », ESCP a souhaité se positionner sur les conséquences de la crise sur la transformation des savoirs et de l’enseignement en sciences de gestion. SCP a élaboré un corpus de 80 «împact papers» înterdîscîplînaîres îssu d’un appel à E contrîbutîons ayant pour objectî de «proposer une înterprétatîon de la crîse du coronavîrus et ses répercussîons sur les entreprîses et la socîété européenne». Comme l’explîque Frank Bournoîs, doyen et présîdent exécutî de l’école «en tant qu’école de commerce, notre responsabîlîté va au-delà de la productîon et dîusîon de connaîssances. Il s’agît avant tout de supervîser l’adaptatîon constante des étudîants au seîn de systèmes socîaux structurés. Les prîncîpales dîmensîons de la prîse de décîsîon sont représentées îcî, correspondant aux grands déîs quî attendent les managers de demaîn : la transormatîon dîgîtale, les lîmîtes de l’îndîvîdua -lîsme et l’émergence de nouvelles ormes d’actîons collectîves, de leadershîp înclusî ou de résîlîence des entreprîses en temps de crîse».
Une cérémonie de remise des diplômes en mode confiné pour HEC
Pas de remise ofîcielle de remise des di-plômes à HEC cette année pour l’instant mais unmoment en ligneprésenté en an-glais par son directeur général, Peter Todd, qui met en scène la vie à HEC et donne la parole à des alumni et responsables de l’école. Et la vidéo décalée réalisée comme chaque année par les étudiants vous de-mandez-vous? Là aussi le distanciel l’a ré-duit à la portion congrue. Quel est le pre-mier mot qu’un étudiant apprend d’abord en arrivant à HEC? Mais «crème brulée», pardon «terre brulée du… Connemara» que chantent le directeur général adjoint, Eloïc Peyrache (décidément excellent ac-teur), et de nombreux autres.
10
Pour les nostalgiques un petit retour sur les vidéos des cérémonies précédentes avec, notamment en 2013, un Bernard Ramanantsoa d’anthologie en président – borgne! - devant sauver le monde avec les étudiants d’HEC (la parodie de Star Wars de 2017 n’est malheureusement plus en ligne pour des questions de droit) : Back in Time(2019) The Chamber of Secret(2018) HEC’s Creed(2016) The HEC Zapping(2015) In the World of TV Shows(2014) Blockbuster(2013)
L’ESSENTIEL DU SUP
PRÉPAS
L’ESSENTIEL DU MOIS
JUILLET 2020N° 39
Une nouvelle formation Manager-Designer Comment Rennes SB à Audencia Un nouveau partenariat entre Audencia BS et l’Ecole de design Nantes double compétence etprépare la rentrée Atlantique vient compléter l’offre des parcours de double diplôme. Pour les En mars elle a été la première à annoncer la fermeture de son campus étudiants d’Audencia, c’est l’opportunité de compléter et le passage au distanciel. Quatre mois plus tard ce sont les modalités d’une rentrée leur formation en intégrant qu’elle précise. Les première et seconde années du PGE seront délivrées à 80% certains programmes de design, création et innovation en présentiel et 20 % en distanciel. proposés dans le parcours « voie double compétences » de l’Ecole de design Nantes n l’état des mesures réglementaîres actuelles,capacîtés pourront s’ajuster en onctîon de l’évolutîon de 2020. Ainsi, 20 et 30« Atlantique, dès la rentrée îl n’est pas envîsageable d’accueîllîr 3 000la sîtuatîon sanîtaîre. La vîe étudîante sera bîen là avec dpersojcetoudressiegnn,dehsistoiredeeluar,rtvîvEre au mîeux sur notre campus quî sera ouvert etdes dîplômes, quî devaît înîtîalement se tenîr en juîn étudiants du programme étudîants sans restrîctîon sur le campus ende nouveaux espaces dédîés et des outîls numérîques Grande Ecole pourront, dès septembre. Tout est mîs en œuvre pour pouvoîrpour les assocîatîons. Enfin la cérémonîe de remîse leur première année, suivre ign coul adapté pour élargîr ses suraces d’accueîl2020, est reportée à juîn 2021.», explîque et du design, infographie à l’Ecole de Design.Thomas Froehlîcher, dîrecteur général et doyen de Rennes School o Busîness. Après des rentrées éche-lonnées du 7 septembre (PGE1) au 21 septembre (PGE3) L’Edhec lance quatre dîsposîtîs de cours seront donc proposés. Dans l’EDHEC Augmented Law Institutele cadre du « ELîve » le cours a lîeu en présentîel pour une partîe des étudîants. Les étudîants non présents Depuis plus de 10 ans, l’Edhec conduit des travauxont accès en dîrect aux mêmes cours et peuvent donc de recherche à l’intersection înteragîr comme les étudîants présents. Les cours entre le droit, la stratégie demeurent également accessîbles en replay pendant d’entreprise, le management et l’éthique sous la bannière 6 moîs. De son côté la classe vîrtuelle s’înscrît dans la du centre LegalEDHEC. contînuîté du mode pédagogîque déployé pour finîr le Avec la création del’EDHEC Augmented Law Institute, second semestre 2019/2020. Il s’agît de cours délîvrés l’Edhec entend aller plus loin 100 % à dîstance, en dîrect, sans présence physîque et devenir une « référence mondiale en matière de droitdes étudîants sur le campus avec Mîcrosot Teams augmenté » en positionnant Educatîon et l’outîl Classîlîo. les savoirs, la fonction et les compétences du juriste au Durant l’été, des aménagements vont se poursuîvre centre des transformations de l’entreprise et de la société.pour renorcer la capacîté d’accueîl sur le campus. Pour le premîer semestre, sur la base des recomman-datîons sanîtaîres actuelles, îl sera possîble d’accueîllîr sîmultanément jusqu’à 1 500 personnes : 1 000 places en salles de cours, 250 places pour la vîe assocîatîve dans des espaces dédîés (sur pré-înscrîptîon en lîgne) et 250 places pour les personnels et enseîgnants. Ces © Rennes SB
Une rentrée en mode « HyFlex » pour les écoles d’Excelia Group
Pour anticiper les différentes hypothèses d’évolution de la crise sanitaire, des scéna-rios exibles ont été envisagés par Exce-lia Group (La Rochelle BS) sur un mode HyFlex (Hybride-Flexible). Il s’agit à la fois de fournir aux étudiants un enseigne-ment qui conjugue présentiel et distanciel (blendedlearning) et de leur permettre, en continu, de basculer de l’un à l’autre de ces
deux modes d’enseignement et de rejoindre les campus au îl de l’eau. Dans cette pers-pective, les cours seront opérés : • en présentiel intensif, sur la base de groupes restreints (40 à 50 étudiants) de travaux dirigés intensifs ; • en distanciel augmenté, synchrone et asynchrone, incluant notamment les cours magistraux.
11
Mais l’école entend aller plus loin : pour retenir l’attention des étudiants la dématé-rialisation des cours implique de les scé-nariser et de les séquencer autrement. Par exemple, une vingtaine de minutes de classe virtuelle, suivies d’activités appli-catives monitorées, via un tchat ou une plateforme de peer-learning.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents