120 pages
Français

Cheval Magazine du 26-06-2020

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 26 juin 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 44 Mo
584
JUILLET
AVEC CE NUMÉRO
DOSSIER L’ÉQUITATION DE TRADITION FRANÇAISE TOUTE UNE HISTOIRE… À (RE)DÉCOUVRIR !
BEL 7,60 € - CH 12,4 FS - DOM 7,80 € - CAN 12,4 $C - LUX 7,60 € - PORT. CONT. 8,20 € - ITA 8,00 € - MAR 85 DH – TAHITI 1200 CFP – NC 1050 CFP
TENDANCE LE RIDE AND RUN
ENTRETIEN GRÉGORY WATHELET CHAMPION DE CSO ET TRAVAILLEUR ACHARNÉ
www.chevalmag.com
ID EDITIONS SAS - 20 rue André Gide -92320 CHÂTILLON
Présidente et directrice de la publication Cécile Rouveyran
Directrice de la rédaction Delphine Germain : d.germain@chevalmag.com
ABONNEMENTS abonnement@chevalmag.com Renseignements ou réclamations : France :01 55 56 71 42 Belgique :EDIGROUP Belgique sprl - Bastion Tower -Etage 20 - Place du Champ de Mars 5 -1050 BRUXELLES - Belgique - T. 070 233 304 Suisse :Asendia Press Edigroup SA - Chemin du Château-Bloch 10 - 1219 Le Lignon - Suisse T. 022 860 84 01
PUBLICITÉ Chef de publicité Sophie Michels : 01 85 18 09 36 s.michels@chevalmag.com
PETITES ANNONCESpa@chevalmag.com
VENTE AU NUMÉRO Réservé aux diffuseurs de presse Paris-Turf éditions Service diffusion ventes@turfeditions.com Distribution Presstalis
RÉDACTIONredac.cm@chevalmag.com Rédactrice en chef Delphine Germain : d.germain@chevalmag.com Rédactrice en chef adjointe Elodie Muller : e.muller@chevalmag.com Secrétaire générale de la rédaction Isabelle Autran : 01 85 18 09 29 i.autran@chevalmag.com Chef de rubrique sport Adèle Vaupré : 01 85 18 09 25 a.vaupre@chevalmag.com Rédactrices multimédia Elodie Pinguet : 01 85 18 09 27 e.pinguet@chevalmag.com Marie Sénéchal : m.senechal@chevalmag.com Maquette Natacha évenet : maquette@chevalmag.com
Ont collaboré à ce numéro : I. Arnon ; C. Bortels ; V. Chassaing ; A.-S. Flament ; E. Gillet ; J.-L. Gouraud ; P. et B. Langrish ; L. Lansade ; A. Laurioux ; N. Le Bars ; C. Lesté-Lasserre ; I. Meyer ; A. Percheron ; V. Prunier ; M.-E. Rebts ; A.-S. Riguet ; B. Simon ; C. Slawik ; M.-A. ierry. Conseil avocats Cabinet Eutedjian-Moulinas : 04 90 94 54 45 contact@sud-juris.fr
Cheval magazine est imprimé sur un papier labellisé provenant de forêts gérées durablement et l’impression du magazine respecte la charte Imprim’Vert, qui impose notamment le tri des déchets et la collecte des encres et des poussières : certification environnementale ISO 14001.
Origine papier : Italie, taux de fibres recyclées : 0 %, certification : 100 % PEFC, origine papier couverture et posters : Suède, taux de fibres recyclées : 0 %, certification : 100 % PEFC.
TARIFS : vente au numéro : France 6,00 €, DOM 7,00 €, Italie 7,20 €, Bel./Lux. 6,80 €, Portugal 7,20 €, Maroc 80 DH, Suisse 11,2 FS, Canada 11,2 $C, Tahiti 1050 CFP, NC 920 CFP. ABONNEMENT : 12 numéros mensuels - France 55, Belgique-Suisse 70, autres pays nous consulter. Nos tarifs promotionnels de publicité sont consultables sur www.chevalmag.com Les opinions émises dans la revue n’engagent que leurs auteurs. Les indications éventuelles de marques, les adresses, les prix qui figurent dans les pages rédactionnelles sont soumis à titre d’information. La reproduction des textes et illustrations imprimés dans ce numéro est interdite pour tout pays. Les manuscrits, illustrations et photos ne sont pas rendus. La direction se réserve le droit de refuser toute insertion (d’articles, de publicité, de petites annonces, etc.) sans avoir à justifier de sa décision (en application de la loi de 1881, relative à la liberté de la presse). CHEVAL MAGAZINE est une publication éditée par ID EDITIONS SAS, au capital de 37 000 € - 20 rue André Gide- 92320 Châtillon, RCS Nanterre, 400 024 766. Principal actionnaire : Groupe Paris-Turf. Commission paritaire n° 0722 K 80820, ISSN 245 3614. Dépôt légal : juillet 2020 n° 531.
Imprimé en Francepar AGIR GRAPHIC - BP 52207, 53022 Laval,  Cedex 9 - www.agir-graphic.fr.
DRESS CODE
Le blanc, c’est de nouveau de saison ! Et on s’en réjouit. Alors que l’annulation des plus grands événements équestres est encore de mise, comme le Madrid Horse Week ou le Helsinki Horse Show (chacun support d’étapes Coupes du monde normalement prévues en novembre et octobre 2020), l’espoir renaît cependant avec l’autorisation progressive du retour à la compétition. Autorisés seulement pour les professionnels à l’heure où nous bouclons ces lignes, les concours devraient reprendre fin juin pour tous. C’est un début. Même si l’horizon reste encore obscur. Parmi les grands événements équestres maintenus d’ici la fin de l’année, seul Equita Lyon semble être une valeur sûre. Le salon lyonnais, qui se tiendra du er 28 octobre au 1 novembre 2020, a déjà ouvert ses réservations aux exposants et sa billetterie. Et, temps de crise ou pas, Equita Lyon entend toujours proposer des animations de qualité en achant des nouveautés à son programme, avec notamment l’apparition du horse-ball parmi les disciplines et la famille Grüss en guest-stars de ses spectacles (des vendredi et samedi soirs). On a d’ores et déjà hâte d’y retourner. En attendant, on câline sa monture, on se remet en selle, et on parie sur le blanc, la nouvelle couleur de l’espoir !
Delphine Germain,rédactrice en chef qui croit en vous
Où trouver Cheval mag près de chez vous ?
www.trouverlapresse.com
éditorial
L A RÉD A CTION
DELPHINE GERMAIN Rédactrice Ph. DR en chef Essaie de dire à Pandora que le dressage, c’est sympa, même si elle préfèrerait me laisser son avatar sur le rectangle pour un trotting en forêt.
ELODIE MULLER Rédactrice en chef Ph. DRadjointe Après avoir traversé l’Europe pour trouver la perle rare, Poppy a su me convaincre que ma carrière en dressage se poursuivra désormais avec elle.
ISABELLE AUTRAN Secrétaire générale de la Ph. DR/A. Lauriouxrédaction Discute avec les poulains, s’essaye au dressage et profite de balades dans la campagne…
ADÈLE VAUPRÉ Chef de rubrique Ph. DRsport Aime fouler les terrains de cross avec Wild Wadi, un pur-sang avec un cœur (et un appétit) au moins aussi gros que lui !
ÉLODIE PINGUET Rédactrice Ph. DR multimédia Débute une nouvelle aventure de propriétaire avec Boston, un paint volontaire et multitâche.
www.chevalmag.com Facebook : chevalmagazine.officiel Instagram : chevalmagazine YouTube : Cheval magazine
juillet 2020  n° 584Cheval magazine - 3
sommaire
n° 584 - juillet 2020
Photo de couverture :Primeroso, pure race espagnole (C. Slawik)
 À LA UNE & C’EST TENDANCE6COURRIERS 8OBJECTIF CHEVAL : Retraite entre filles pour Ornella &Silvana 10INFOS DU MOIS 18SHOPPING 22IMAGES DE MARQUES : Segura Equitation, un gilet chic pour protéger des chocs 23LIVRES 24REPORTAGE : Pony, run and fun 28ENQUÊTE : Le cheval et le sport : pourquoi cela nous a tant manqué ! 32ENTRETIEN AVEC : Grégory Wathelet, champion de CSO 38DOSSIER : Equitation de tradition française, un héritage à (re)découvrir
CONNAISSANCES48RACE : Le maremmano, entre sport et tradition 52QUESTIONS RÉPONSES ÉTHOLOGIE 53HORSEMAN SCIENCE : Contrôlez ses pieds pour capter son attention avec Andy Booth 56SCIENCES : Mustangs sauvages : crise écologique ou politique ?
ABONNEZ VOUS p. 47
Ce numéro comporte un cahier “Spécial posters” e de 40 pages posé sur la 4 de couverture sur tout le tirage.
4 - Cheval magazine juillet 2020  n° 584
DOSSIER 38
DÉCOUVERTE DU RIDE & RUN 24
Ph. DR/FFEPSV
32
ENTRETIEN AVEC GRÉGORY WATHELET
Ph. DR/IDEDITIONSA. Vaupré
48 LE MAREMMANO
LES MUSTANGS SAUVAGES : CRISE ÉCOLOGIQUE OU POLITIQUE ? 56
DRESSAGE : REMETTRE SON JEUNE CHEVAL EN ROUTE AVEC JESSICA MICHEL
69
AU PAYS DES MARWARIS 98
Ph. C. Slawik
 ÉMOTION 61INFOS PROTECTION 62PROTECTION : Quand le trafic de zèbres tue les chevaux
 ÉQUITATION66LES GALOPS : Apprendre à s’arrêter 69DRESSAGE : Remettre en route son jeune cheval avec Jessica Michel 74EN EXTÉRIEUR : Master Trec 78EN REPRISE : Au secours, mon cheval se couche dans les courbes 80LES CHAMPIONS VOUS RÉPONDENT
 SOINS81DOSSIER VÉTÉRINAIRE : Gérer le poids de son cheval 86LE POINT SANTÉ IFCE : Génomique et chevaux 89À LA LOUPE : Comment savoir si mon cheval est malade (1) Ph. DR/American Wild Horse Campaign
 VIE CAVALIÈRE92DOSSIER CONSO : Bien protéger la peau de son cheval 98TOURISME : Au pays des marwaris 104VOS DROITS : Alerte épidémie 105VOTRE HISTOIRE : Ecoutez votre cheval… et il vous le rendra 106JE ME SOUVIENS : Avec Charlotte Cesi
Photos DR/IDEDITIONSA. Vaupré
Ph. P. et B. Langrish
I N C LU S
L E S P ÉC I A L P O ST E R S
juillet 2020  n° 584 Cheval magazine - 5
courriers
Envoyeznous vos photos (avec vos coordonnées), et si elles sont publiées, vous pouvez GAGNER 6 MOIS D'ABONNEMENT À CHEVAL MAG
ÉVASION Je voulais vous faire voyager un peu. Voici une photo prise en Australie. Lors de mes deux années passées là-bas, j’ai pu travailler comme “jillaroo”. Une fois par semaine, nous rassemblions les trou-peaux de vaches à cheval, aidés des buggys et de l’hélicoptère. Cela paraît tellement irréel et pour-tant, cela existe bel et bien ! Un grand merci à Keg, ce quarter horse de 20 ans que je montais. AUDREY MARQUE PAR EMAIL
votre
Ecriveznous à courrier@chevalmag.com
L’ATTACHEMENT DES CHEVAUX AUX HUMAINS
uel plaisir de découvrir le numéro du Q mois de mai dans mon supermarché alors que je n’avais pas trouvé celui d’avril ! (…). Je voulais aussi vous faire part de mon expérience en référence à votre article “Com-portement” du mois de mai (CM 582)“Mon cheval soure-t-il de mon absence”. J’ai l’im-mense chance d’habiter à 2 minutes de la pension où est hébergée ma ponette, donc j’ai pu continuer à me balader pendant le confinement. Mais malheureusement pour les autres pensionnaires, aucun ne pouvait venir, habitant trop loin. Et en lisant l’ar-ticle sur l’eet du connement sur les che-vaux (le fait de ne pas voir leur “humain”) dans le numéro de mai, je vous fais partager quelques remarques. Dans le groupe de ma ponette, il y a une jument qui, en temps normal, semble assez froide, un peu indiérente. Mais quand son humaine ne peut pas venir la voir, elle devient diérente. Elle semble déprimée. Je l’avais déjà remarqué quand sa cavalière n’avait pas pu venir la voir pendant plusieurs mois à cause d’une maladie invalidante. Elle se détachait des trois autres juments du groupe (encore plus que d’habitude car elle est assez indépendante) et elle se tenait seule, tête basse. Quand j’allais chercher ma ponette,
je lui apportais des carottes, comme aux autres. Et elle s’est un peu rapprochée de moi. Maintenant, elle est beaucoup plus à l’aise avec moi. Et elle vient parfois d’elle-même chercher sa carotte si elle n’est pas avec les autres quand je les distribue. Pen-dant le connement, peu à peu, j’ai vu réap-paraître chez elle ce comportement : recher-cher un peu ma compagnie et sembler triste. Maintenant que son humaine peut la revoir, elle semble redevenue “normale”. Elle reste certes indépendante mais elle est plus abor-dable avec moi. Je ne suis pas éthologue, loin de là, mais je côtoie ce groupe depuis près de cinq ans et j’ai donc bien pu les observer. Il me semble donc très possible qu’il existe une forme d’attache-ment entre le cheval et son humain (atta-chement réciproque, je veux dire). Surtout qu’avant d’être séparée de sa propriétaire, elle se comportait, comme je le disais, assez froidement, comme si elle était indiérente. Il semble qu’en fait, ce ne soit qu’une apparence et qu’elle tienne beaucoup à sa cavalière. Quant à ma ponette, quand je ne la vois pas pendant un moment (même une semaine), elle cherche encore plus le contact avec moi que d’habitude. Car elle, elle n’est jamais indiérente à moi. Elle est très aectueuse.
6  Cheval magazine juillet 2020  n° 584
Une aection pas toujours très douce, certes (pas brutale non plus ; c’est son caractère), mais bien évidente. Je précise que je ne la laisse pas aller trop loin quand elle exagère dans ses “câlins” pas très doux, mais pour moi, c’est un signe. Et quand elle ne va pas bien, je peux le constater parce qu’elle ne se comporte pas de la même manière. Son aection se manifeste en m’attrapant avec les lèvres (si elle me pince, c’est un accident) et quand je vais la chercher au pré et qu’elle ne me “chipote” pas, comme j’appelle ça, je m’inquiète. Et jusqu’à présent, il s’est tou-jours avéré que c’était avec raison. Voilà, je voulais juste partager avec vous ces quelques observations, comme vous en par-lez dans un article vraiment passionnant dans le numéro de mai. J’espère que vous aurez d’autres témoignages, vu que les recherches sur les chevaux et leur attachement éventuel envers leur humain n’en sont qu’à leurs bal-butiements. En tout cas, c’est vraiment pas-sionnant d’observer les chevaux, entre eux ou avec les hommes. Bonne continuation pour votre magazine.JULIE JOUGLARPAR EMAIL LA RÉDACTION :Vous pouvez vous procurer le numéro 583 deCheval magazineet d’autres plus anciens sur Cafeyn.co et via nos applica-tions disponibles sur IOS et Android.
Ph. DR
LE CHEVAL, UNE FILIÈRE D’EXCEPTION Conjuguant l’excellence dans les grandes disciplines équestres, la recherche en santé équine et la qualité de ses installations, le département du Calvados concentre de très nombreux atouts. Le cheval offre au Calvados un formidable facteur d’attractivité touristique et résidentielle et le symbole d’un cadre de vie d’exception.
er er 1 DÉPARTEMENT FRANÇAIS EN NOMBRE D’ÉLEVAGES | 1 DÉPARTEMENT PRODUCTEUR DE PURSANG | er 1 DÉPARTEMENT FRANÇAIS EN RECHERCHE ÉQUINE AVEC 4 CENTRES DE RECHERCHE | er 1 DÉPARTEMENT POUR LES EFFECTIFS ÉQUINS DANS LES EXPLOITATIONS AGRICOLES
UNE FILIÈRE STRUCTURÉELe Syndicat Mixte Normandie Équine ValléeLe Conseil des Chevaux de NormandieLe Pôle de Compétitivité HippoliaLe Comité Régional d’Équitation de Normandie (COREN)Le Groupement d’Intérêt Scientifique CENTAURE
es dernières années, la filière a pris le C train de la recherche et de l’innovation et présente aujourd’hui aux professionnels et au grand public toute une palette d’activi-tés et de services novateurs visant à l’amélio-ration des infrastructures équines, au bien-être des cavaliers, à la santé du cheval...
La recherche équine Le Département du Calvados et la Région Normandie animent conjointement un cam-pus d’excellence au service de la santé et de la recherche équine, Normandie Equine Val-lée, avec ses deux sites : - Saint-Contest :activité de biologie équine (Laboratoire départemental LABEO - Frank Duncombe et le réseau d’Epidemio-Surveil-lance des Pathologies Equines, le RESPE) - Goustranville :le Centre d’Imagerie et de Recherches sur les Aections Locomo-trices Equines (CIRALE) et antenne équine de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’environne-ment et du Travail). Le CIRALE accueille désormais en grande partie la formation des étudiants vétéri-naires de Maisons-Alfort.
: BIENÊTRE ANIMAL LE LABEL EQUURES MIS EN PLACE PAR LE CONSEIL DES CHEVAUX DE NORMANDIE EST LA SEULE DÉMARCHE DE QUALITÉ EN MATIÈRE DE BIENÊTRE ANIMAL ET D’ENVIRONNEMENT. SUR 60 STRUCTURES NATIONALESLABELLISÉES EQUURES, UN TIERS SONT SITUÉES DANS LE CALVADOS.
Un Bureau d’Accueil pour les professionnels de la Filière Equine Vous envisagez de vous installer dans le Calvados ? Notre service ACCUEIL INSTALL’CALVADOS vous accompagne gratuitement dans vos démarches et facilite votre installation. Pour en savoir plus, contactez-nous 02 31 27 90 30@attractivite@calvados.fr
PUBLIRÉDACTIONNEL
Chiffres clés 6 600 emplois directs 4 sites de recherche intégrés au GIS CENTAURE reconnus au niveau international Plus de 2 700 élevages Plus de 4 200 naissances en 2018 248 établissements équestres dont 151 adhérents à la FFE Plus de 8 300 licenciés 8 hippodromes, 150 réunions par an
Des événements internationaux * TOUTE L’ANNÉE Courses de trot et de galop
JUILLET AOÛT Les Estivales de Cabourg (courses en nocturne, animations, jeux, spectacles)
AOÛT Meeting d’été de Deauville La Barrière Deauville Polo Cup Longines Deauville Classic*** Ph. DR/Gregory Wait  Calvados Attractivité Ventes Arqana de Deauville
TOUS LES DEUX ANS : « Les Equidays : le Calvados fête le cheval ». Rendez-vous pour la prochaine édition, en octobre 2021.
Nota bene : en 2014, le départe ment du Calvados a accueilli les Jeux Equestres Mondiaux (JEM). Cet événement a réuni 500 000 spectateurs et des millions de téléspectateurs du monde entier.
* Sous réserve de modifica tions du calendrier 2020 par le Ph. DR/Arnaud Guérin  Calvados Attractivité Gouvernement compte tenu de la crise sanitaire du Covid19 et des mesures prises pour éviter la propagation du virus.
NOUVEAU ! Le portail web des professionnels équins dans le Calvados vivredanslecalvados.com
à la uneobjectif cheval
RETRAITE ENTRE FILLES POUR ORNELLA  & SILVANA
8  Cheval magazine juillet 2020  n° 584
ilvana*HDC et Ornella Mail*HDC ont porté haut les couleurs du Haras des sériSeuse et appliquée en piste, évoluant sous la Coudrettes sur les plus belles pistes de saut d’obstacles du monde. L’une grise, selle de Kévin Staut avec lequel elle est notamment
vice-championne du monde en 2010 et vice-cham-
pionne d’Europe en 2011 le tout par équipe ; l’autre baie, fougueuse et au caractère bien trempé, qui, sous la selle de Patrice Delaveau, était l’une des juments les plus rapides du monde s’imposant sur des pistes de prestige telles que Paris, Chantilly, La Baule (Derby en 2013), Genève, Doha… Aujourd’hui âgées de 21 ans et 18 ans, Silvana et Ornella coulent une retraite heureuse dans les verts pâturages du Haras des Coudrettes, orant de beaux moments de complicité à leur entourage. La vie est belle.
juillet 2020  n° 584Cheval magazine  9
Photos DR/HDC Collection/Milena
c’est tendanceinfos du mois
DES CHAMPIONS OLYMPIQUES SOLIDAIRES Pour soutenir les centres équestres durement touchés par la crise sanitaire, les champions olympiques Philippe Rozier et Roger-Yves Bost se sont unis pour organiser un week-end de stages au profit des centres équestres les plus en diculté. Le dimanche, vingt cavaliers de clubs d’Ile-de-France défavorisés se sont fait orir la journée par les partenaires des champions. Solidaires… et très fair !
10  Cheval magazine- juillet 2020 - n° 584