Mieux vivre votre argent du 01-03-2019

Mieux vivre votre argent du 01-03-2019

-

Presse
108 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 01 mars 2019
Langue Français
Signaler un problème
mieuxvivre.Fr MARS 2019/ 41È ANNÉE / N° 442/4,90 €
15 pistes d'économies
Spécial budget Auto, santé, énergie, conso : regagnez du pouvoir d’achat !
- RD E 4,90 F: 42 -- 4 2033 :HIK:MHKIDK=MXKUDY=^XU@e@m?a@e@kX?:@a@e@e@Ymk:XU^ M 0
OÙ PLACÉR 1 OOO € 10 00O € 100 00O € SEON VOTRE PROFI
Droit Divorcer sans juge, pas sans contrainte
Finances d’une famille Retraite au PortugaL, une fausse bonne idée
Sicav QueLLes aLternatives aux fonds lexibLes?
Pictet-SmartCity est un compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois Pictet. Les dernières versions du prospectus, du règlement, des «Informations clés pour l’investisseur» (KIID) ainsi que les rapports annuel et semestriel du fonds sont disponibles sans frais sur le sitewww.assetmanagement.pictet, ou auprès de la société de gestion Pictet Asset Management (Europe) S.A., 15, avenue J. F. Kennedy, L-1855 Luxembourg. Les investisseurs sont tenus de lire ces documents avant toute décision d’investissement. Il est recommandé à tout investisseur de vérifier si cet investissement est approprié compte tenu, notamment, de ses connaissances et de son expérience en matière financière, de ses objectifs d’investissement et de sa situation financière, ou de recourir aux conseisl spécifiques d’un professionnel de la branche. Tout investissement comporte des risques, et notamment le risque de perte de capital. Les facteurs de risque sont décrits dans le prospectus du fonds. Aussi n’est-il pas prévu de les reproduire ici dans leur intégralité.
La gestion thématique: les grandes tendances qui façonnent le monde ne devraient-elles pas façonner investissements?
vos
Pour toute question sur ce fonds d’investissement, n’hésitez pas à contacter votre conseiller financier habituel ou à consulter assetmanagement.pictet
@PictetAM_FR
Pictet Asset Management France
Pictet-SmartCity
MARS 2019 442
Edito Vos placements Mieux vivre & vous Sur Mieuxvivre.Fr
ActUalItés Assurance vie iscalité Vie pratique ïmmobILIer PLacements inancIers Marchéde L’art Bourse Vos actIons Vos SIcav es prIx du moIs
otR E a Rg Ent Notre dossier Placements Où investir 1 000, 10 000, 100 000 euros ?
Droit DIvorcer sans juge, maIs pas sans contraIntes Sicav Faut-IL encore croIre aux fonds lexIbLes ? CK Placements TO es coachs dIgItaux SIA  IS au banc d’essaI OY , V Les Finances d’une famille Gare aux décIsIons dIctées par La phobIe iscaLe ! ADVENTTR
MARS 2019MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 442
4 6 10 11
12 14 16 18 20 22 24 26 30 32
35
49
52
56
60
IUEx vIvre Budget 15 pIstes pour regagner du pouvoIr d’achat High-tech EnceIntes connectées, un assIstantàLa maIson Vins Eaux-de vIe: L’éLoge du fruIt Collection ’antre magIque d’un amoureux de Lafête Vos droIts JurIsprudences Décryptages Vos questIons
Repères ïmmobILIer FIscaLIté VIe pratIque Assurance vIe SIcav Bourse
La météo de votre argent
Nos bons plans poUR aIR E d Es éconoMIEsEtpRésRERVE VotERnIEVaUdEVIE 65
65
75
78
80
85 87 90
94 96 98 100 102 104
106
Un encart pourL’Expressest déposé de manière aléatoire sur une difusion partielle d’abonnés. Une invitation pour le Salon de l’immobilier de Lyon est déposée sur une difusion partielle d’abonnés (départements 69/42/01/38), une InvItatIon pour le Salon del’ImmobIlIer de Toulouse est déposée sur une dIfusIon partIelle d’abonnés (départements 31/32/82/81/09/65).
es meILLeures soLutIons pour InvestIr une petIte, moyenne ou grosse somme, seLon 7 proiLs d’épargnant 35
a pLupart des fonds lexIbLes n’ont pas tenu Leurs promesses L’an dernIer. QueLLes sont Les aLternatIves ? 52
e moIs prochaIn dans MIeux VIvre : Immobilier Adoptez La bonne stratégIe pour InvestIr A paraître Le 22 mars
3
EdItorIaL Par Aurélie Fardeau Rédactrice en chef Trop, c’est trop !
appelez- vous. Tout a commencé mI-no vembre 2018, avec une majoratIon des taxes sur le carburant (lIéeàl’entréen vIgueur de la taxee luddeneamrcnaeaoslju-yolvseue-erbrRadnment.nlagoléeCecnsdéIslGsIleeapseujqraépaes,paueIqplexmneecq,etusejemagdrearuaoIbdteurIajnusepagpuesquIsenecsteànatIoavocsltenterngundratnemmocts carbone), contrIbuantàl’augmentatIon des prIx. DepuIs, la contestatIon s’est transformée en un vérItable mouvement socIal exprImant débat portant, notamment, sur la iscalIté, et dont les prIncIpales mesuresévoquées par les mInIstresles fameux « ballons d’essaI» –prévoIent toutes des hausses d’Impôt ! A l’heure oùnous bouclons ce numéro, les proposItIons fusent les unes après les autres. Passons en revue les Idées explorées par nos dIrIgeants : créd’une nouvelle tranche dans le barème de l’ImpôtatIon sur les revenus ; taxatIon de la plus-value sur la résIdence prIncIpale pour les bIens dont la valeur dépasse un certaIn montant ; abaIssement du plafond des nIchesiscales ; abandon de la suppressIon de la taxe d’habItatIon pour la frange de la populatIon la plus aIséeUne débauche quI a IncItécertaIns confrèresàparler d’un« concours épIne de La iscaLIté». Pourtant, soyons lucIdes, rIen ne relève de l’InnovatIon majeure dans ces déclaratIons aux aIrs de déjà-vu. Au contraIre : concentratIon encore plus forte du paIement de l’Impôt sur le revenu sur quelques-uns ou
4
alourdIssement de laiscalItéImmobIlIère sont des levIers relatIvement communs. Notons que cela n’empêche pas le Gouvernement de jouer la carte de l’avantageiscal lorsqu’Il en a besoIn, pour IncIter, par exemple, les InvestIsseurs ImmobIlIers àrénover les centres-vIlles déclassés avec le nouveau dIsposItIf DenormandIe(voIr p.18). Un double dIscours déconcertant et Injuste, alors même que la quête de justIce iscale est dans toutes les bouches. ïl sembleraIt plutôt que le Gouvernement souhaIte aIre payer lesdonner un osàronger aux rIches: encore etmécontents en taxant « les toujours la mêmerIches»! Un jeu dangereuxrengaIne Face àD’autant que, pourinIr, Il y a la crIse socIaleassez peu de rIsque pour que toutes ces mesures voIent le jour. En revanche, le sentIment d’InstabIlIté iscal se sera, luI, durablement enracInédans les esprIts. Autre danger, dans un tout autre regIstre : celuI auquel faIt face la presse papIer avec la hausse de ses coûts, de productIon et de dIfusIon en partIculIer. La dIrectIon du groupe Valmonde, proprIétaIre deMieux Vivre Votre Argent,a prIs la décIsIon de changer le papIer d’ImpressIon de notre tItre. En cause : lalambée récente du prIx, + 20% en un an,àlaquelle Il faut ajouter des revalorIsatIons régulIères depuIs plusIeurs années. L’objectIf n’est donc pas de procéderàdeséconomIesàtout crIn, maIs bel et bIen de préserver l’économIe de votre magazIne.
MïEUX VïVRE VOTRE ARGENT N° 442MARS 2019
UZE
REMY DEL
6
VospLacements par Jean-François Filliatre
On accuse lesépargnants françaIs de préférer le cash par manque d’éducatIon inancIère
Madame, Monsieur, Chers investisseurs, e champIonnat annuel des placements inancIers préférés desrançaIs est devenu largeLment. En 2018, 33 mIllIards d’euros supplémen-d’un ennuI… DepuIs quatre ans, le résultat est toujours le même. LoIn devant le lIvret A ou l’assurance vIe, les comptes courant l’emportent taIres auront proitéd’une bonne séance de sommeIl dans les banques. Alors que l’assurance vIe n’a collectémIllIards, et le lIvret A et son petItque 22,4 cousIn, le LDDS, 12,7 mIllIards. Pour les pouvoIrs publIcs, Il y a un problème : trop d’épargne non placée ! Et une cause : uneéducatIoninancIère Insuîsante. Sous la houlette de la Banque derance, une stratégIe natIonale aétémIse en place. Elle a même son portaIl ïnternet : MesquestIonsdargent.fr
2 % dE haUssE dEsprIx, c’est La stabILIté FIdèlesabonnés ou nouveaux venus chezMIeux VIvre Votre Argent,permettez-moI donc de faIre un peu de pédagogIe, hIstoIre d’être utIle et, de surcroït, bIen vu des autorItés ! Commençons par le plus sImple : les taux d’Intérêt. Ou le coût de l’argent que l’on n’a pas… En théorIe, les taux d’Intérêtàlong terme sont lIésàla confrontatIon de l’ofre et de la demande, tandIs que les tauxàcourt terme sont détermInés par la Banque centrale. Sa mIssIon dans la zone euro : maIntenIr l’InlatIon aux alentours des 2%. Lesécono-mIstes parlent de « stabIlItédes prIx»! De quoI froIsser les mathématIcIens pour quI stabIlItésIgnIie varIatIon nulle. ExplIcatIon résumée de ce chIfre : sI les prIx évoluent modérémentàla hausse, les entreprIses, les ménages, vous et moI, nous serons enclInsàréalIser des achatsàl’Instant présent plutôt que de les décaler dans le temps ! Donc, une InlatIon modérée est favorableàla croIssance,àla dIrence d’une baIsse des prIx. PourquoI donc acheter aujourd’huI quelque chose s’Il vaut moIns cher demaIn ? Autre cléde lecture, l’InlatIon seraIt un phéno-mène monétaIre. Réguler la quantItéde monnaIe en
cIrculatIon permettraIt donc de contrôler la hausse des prIx. Et, par rIcochet, la croIssance. Vous Injectez de l’argent en baIssant les taux, en encourageant du coup le crédIt, pour accélérer le système ; vous remontez les taux, a contrarIo, pour le ralentIr.
a poLItIque monétaIre, IncontournabLe pour comprendre L’économIe o Leçon n 1 bIen comprIse ? ParfaIt, fermez les lIvres et entrez dans la vraIe vIe. Plus précIsément dIx ans en arrIère avec la crIse de 2008. Les banquIers centraux ont alors suIvI la leçon. Et voIlàla baIsse des tauxàcourt terme enclenchée ! MaIs poInt de relance forte, nI d’InlatIon, nI de croIssanceécono-mIque. Alors, des outIls non conventIonnels sont utIlIsés. Le premIer : créer encore plus de monnaIe pour racheter des oblIgatIons d’Etat, des oblIgatIons prIvées… A cette occasIon, les banquIers centraux ont prIs le contrôle du marchéoblIgataIre. Les tauxàlong terme, sImple confrontatIon de l’ofre et de la demande ? OublIez ! Une autre formule a étéInstaurée, les taux négatIfs, notamment en Europe. D’ordInaIre, sI vous prêtez de l’argentàquelqu’un, vous en attendez une rémunératIon. DésormaIs, on veut vous sanctIonner d’avoIr de l’argent. Tel est le cas aujourd’huI des SIcav monétaIres, quI aîchent des performances négatIves. Et le tour des fonds en euros vIendra peut-être un jour.
’InlatIon est passée des bIens et servIces vers Les actIfs, notamment ImmobILIers QuestIon : pourquoI l’InlatIon n’a pas ressurgI alors que les banques centrales ont Injectédes quantItés massIves d’argent ? Parce que la monnaIe, c’est comme l’eau. SoIt vous la canalIsez, soIt elle se répand partout selon le terraIn et la pente. A lain des années 70, nous vIvIons dans deséconomIes fermées. Et la mesure de l’InlatIon vIa les prIx des bIens et servIces avaIt tout^
MIeUX VIVRe VOTRE ARGENT N° 442MARS 2019
ÉPARGNER EN TOUTE SOUPLESSE
S
er 1 Prix multisupports ASAC-FAPÈS Epargne Retraite 2 Plus
ÉPARGNE RETRAITE 2 PLUS* CONTRAT D’ASSURANCE VIE DE GROUPE MULTISUPPORTS 2,48 %sur le support en eurosdu contrat Épargne Retraite 2 Plus, pour l’année 2018, sous net de frais de gestion annuels de 0,36% et brut de prélèvements sociaux et fiscaux, attribué réserve de la présence d’un capital constitué sur ledit support au 31/12/2018. Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs. Contrat régulièrement analysé et distingué par des experts indépendants (goodvalueformoney.eu, assurance-vie.lesdossiers.com) et des jury de professionnels (lerevenu.com, Mieux Vivre Votre Argent n°433, le particulier n°1149). * Épargne Retraite 2 Plus est un contrat d’assurance-vie de groupe exprimé en euros et/ou en unités de compte, souscrit par l’ASAC, association loi 1901 et garanti par Allianz Vie, entreprise régie par le Code des assurances - SA au capital de 643 054 425 euros – 340 234 962 RCS Nanterre. Contrat également accessible via l'Association Groupement Militaire de Prévoyance des Armées, association régie par la Loi 1901, autorisation ministérielle n° 8635 MA/CM/K du 27 février 1963 - siège social : Tour Neptune - 20, place de Seine - 92086 La Défense Cedex.
ASAC-FAPES est une marque de Fapes Diffusion, 31 rue des Colonnes du Trône - 75012 Paris — Enregistrée auprès de l'ORIAS n° 07 000 759 (www.orias.fr) en qualité de courtier en assurance (catégorie B au titre de l’article L520-1 II du Code des assurances), de courtier en opérations de banque et services de paiement et de mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement. COMMUNICATION À CARACTÈRE PUBLICITAIRE
hutterstock.com : s
llustration © I
Vos pLacements Chaque moIs, retrouvez le regard avertI de notre chronIqueur, expert en gestIon de patrImoIne et in observateur de l’actualItédes placements. Et si, consciemment ou pas, cette stratégie révélait leur visionéconomique ?
^son sens.DepuIs, avec lainancIarIsatIon et la mondIalI-satIon, l’argent crééIcI peut se retrouver aIlleurs. Et pas forcément dans la consommatIon. De ce faIt, l’aux de monnaIe a générédes bulles. L’exemple le plus spectaculaIre est l’ImmobIlIer. Pour regarder le monde, Il exIste deux prIsmes. L’un faIt référenceàla sphèreinancIère ; l’autre,àla sphère économIque. Dans le premIer cas, vous entendez parler des gaIns de pouvoIr d’achat lIésàla faIblesse des taux d’Intérêt. Dans l’autre, de la décorrélatIon majeure depuIs 2000 entre les prIx de l’ImmobIlIer et les revenus des ménages.
8
SphèERéconoMIqUEEtinancIèER sEREjoIgnEnttoUjoRUs. Un jour ! o Leçon n 2, purement empIrIque : l’économIe et la inance vIvent chacune dans leur monde. MaIs leurs sphèresinIssent toujours par se rencontrer… ponctuel-lement ! L’évolutIon de la Bourse relève du même prIncIpe. PourquoI dIable les marchés boursIers ont-Ils baIssél’an dernIer, alors que les bénéices des entre-prIses ontététrès posItIfs, en partIculIer aux Etats-UnIs ? Nos sphères nouséclaIrent. En matIère bour-sIère, l’économIque pense « Valeur», lainancIère raIsonne en « PrIx». DepuIs 1946, sur le marché amérIcaIn, l’IndIce S&P 500 a progresséen moyenne de 7,44%, selon uneétude de la socIétéde gestIon DWS. Dans le même temps, les entreprIses amérIcaInes ont, dans leur ensemble, vu leurs proits croïtre de 7,53%. Une belle symbIose sur le long terme. QuI croIt àla croIssance et au développement de l’économIe a donc tout IntérêtàInvestIr en actIons. Reste qu’àcourt terme, prIx et valeur ne vont pas toujours de paIr. Une forte croIssanceéconomIque n’est pas automatIquement favorableàla Bourse. Parce qu’en théorIe, les banques centrales ferment alors un peu le robInet d’eau. Et que lelux se dIrIgeant vers les entreprIses est en partIe absorbépar l’InvestIssement, au détrIment de la sphèreinancIère. Bon pour la
valeur, mauvaIs pour les prIx… A l’Inverse, un ralentIs-sement est souvent opportun. MaIs pas une récessIon ! AttentIon aux erreurs de dIagnostIcs : Il y a une dI-rence entre une petIte toux et une grIppe carabInée.
FInalement, le cash peut être un placement ratIonnel Revenonsàla polItIque publIque en matIère d’éducatIoninancIère. Elle m’Interpelle : et sI cette dernIère n’avaIt d’autre utIlItéque d’explIquer que tout est roseàdes IndIvIdus quI voIent tout en noIr ? Avançons un Instant l’hypothèse que, conscIemment ou InconscIemment, l’actuel choIx patrImonIal des rançaIs est motIvé. Car le cash peut être un très bon placement, comme au Japon depuIs le début des années 90. Tout juste faut-Il croIreàun scénarIo très noIr d’un poInt de vueéconomIque : faIble croIssance durable, absence d’InlatIon… MoI, je croIsàla nécessItéd’essayer de com-prendre. Et je doute sIncèrement des capacItés prédIctIves, même des plus grands experts. A cet égard, les résultats des mandats d’arbItrages et autres gestIonslexIbles devraIent IncIter les professIonnels àplus d’humIlIté. Pour réussIr la gestIon de votre patrImoIne, Il faut avoIr deux certItudes. Un, la inance et l’économIe ne sont pas des scIences exactes. Donc Il faut toujours douter. Deux : quand on ne saIt pas, on ne joue pas tout sur le noIr. Etre réellement dIversI, c’est se donner l’opportunIté dans le douted’avoIr a mInIma un peu raIson. Commeàl’accoutumée, vos réactIons sont les bIenvenues par maIlàvosplacements@mIeuxvIvre.fr.
Bien fidèlement à vous.
MIeUX VIVRe VOTRE ARGENT N° 442MARS 2019
**
MIeux vIvre & vous
Courrier des lecteurs
Une questIon de culture économIque MercI à AurélIe Fardeau de son édItorIal du moIs dernIer sur le « fantasme des dIvIdendes », sI vraI et sI crIant! Ne pourrIez-vous pas aller au-delà de votre mauvaIse humeur (que je partage) et Inculquer à nos médIas le goût de mettre en valeur les entrepreneurs et les entreprIses? Ce seraIt bIen de rappeler la nécessIté d’accroître les connaIssances économIques des FrançaIs. Michel D., par courriel
La réponse de la rédactIon.Cher lecteur, nous essayons à notre
!
humble nIveau de faIre preuve de pédagogIe pour Informer et éduquer aux questIons économIques et inancIères. Malheureuse-ment, on ne sauraIt faIre boIre unâne quI n’a pas soIf. En tout cas, comptez sur notre ImplIcatIon sans faIlle.
RéactIon sur les aIdes J’aI lu dans votre précédent numéro la suggestIon d’un lecteur de réalIser un«répertoIre des aIdes ». Je souhaIte précIser qu’Il exIste un sIte oîcIel, quI permet de réalIser des sImulatIons IndIvIduelles : Mes-aIdes.gouv.fr. Hélène C., par courriel
Mea culpa Dans notre numéro de févrIer(p. 62),nous évoquIons dans la rubrIque « Vos QuestIons » le redressement de successIon par réIntégratIon d’un compte joInt subI par une épouse à la suIte du décès de son marI. Nombre de nos lecteurs s’en sont étonnés puIsque, depuIs le 22 août 2007, les successIons entre époux ne sont plus taxées. Certes, maIs des redressements sur les successIons antérIeures sont en cours et donnent lIeu à un contentIeux abondant avec le isc.
ïnfo Vous êtes nombreux à nous les réclamer: les ouvragesVotre Argent, mode d’emploietLes 320 mots clés de l’épargne et du patrimoinesont en cours d’actualIsatIon pour un mIllésIme 2019 quI Intégrera les textes des loIs Importantes récemment publIés. DIsponIbIlIté prévue mI-avrIl 2019 sur mIeuxvIvre.fr/boutIque.
^Faites-nous part de vos idées, de vos commentaires et de vos retours d’expérience par email à l’adresse : lecteurs@mieuxvivre.fr
10
Arnaque sur les pièces de collection ? Abonnéde longue dateàMIeux VIvre Votre Argent,je souhaIte faIre part d’une mésaventure. ïl y a quelques années, j’aI achetéplusIeurs pIèces d’argent de la MonnaIe de ParIs d’une valeur facIale de 10 eurosàla SocIété rançaIse des MonnaIes(STEFM). DésIrant les revendre, j’aI sollIcItéen vaIn mabanque, BNP ParIbas, et la Banque derance. Quant aux boutIques numIsmatIques, elles ne les reprenaIent qu’au poIds de l’argent, soIt l’équIvalent de 4 euros. Quelle mauvaIse surprIse alors que la STEM IndIque dans sa documentatIon commercIale que ce placement est sûr et rentable !De Jean-PIerre B., MarseILLe
La réponse de la rédaction. D’abord, dès lors que vous soupçonnez une fraude, n’hésItez pasàsollIcIter l’AutorItédes marchésinancIers (AMF)àtravers son outIl dédIéauxépargnants, Epargne ïnfo ServIce (01 53 45 62 00). Dans votre cas, Il nous semble que la STEM est une pLate-orme de numIsmatIque légale. EnsuIte, vous avez deux optIons. SI vous avez du temps devant vous, dIrez leur revente de plusIeurs années pour espérer une réévaluatIon du cours de l’argent, donc une plus-value. SI vous êtes presséet certaIn que ces pIèces ont étéfrappées par la MonnaIe de ParIs, elles peuvent être utIlIsées comme moyen de paIementàleur valeur facIale chez les commerçants, quI sont tenus de les accepter.
ÉVÉNEMENTS
Mieux Vivre Votre Argent est partenaIre des Salons de l’ImmobIlIer deLyonet deToulouse. Nombreux exposants, conFérences et consultatIons d’experts
Salon de l’ImmobIlIer de Lyon, 15-17 mars 2019, CIté ïnternatIonale, Centre de congrès Entrée gratuIte sur : www.salons-immobilier.com/lyon
Salon de l’ImmobIlIer de Toulouse, 22-24 mars 2019, Parc des exposItIons de Toulouse Entrée gratuIte sur : www.salons-immobilier.com/toulouse
MïEUX VïVRE VOTRE ARGENT N° 442MARS 2019
@
Sur Le sIte de mIeux vIvre
mIeuxvIvre.fr
CambrIolages: les régIons les plus Impactées VoIcI une bonne nouvelle quI ne l’est pas pour tous… Dans son premIer bIlan statIstIque pour l’année 2018, le mInIstère de l’ïntérIeur note un fort recul des cambrIolages enregIs-trés par la polIce et la gendarmerIe. Le nombre de vols commIs et de tentatIves dans les résIdences prIncIpales et secondaIres HEMIS a baIsséde 6% en moyenne sur l’ensemble du terrItoIre ALAMY CK TApar rapportà2017. Une évolutIon InédIte, alors que OCHEN : J la tendanceétaIt orIentée EUR àla hausse depuIs 2016. BRIOL ToutefoIs, les chIfres CAM aînés par département CK, TO ISpermettent de relever que l’année dernIère, ILElNeDsROcNambrIoleurs ontété : F partIculIèrement actIfs dans certaInes zones, comme la moItIéest de CONSOMATEUR CK,l’ïle-de-France (SeIne-et-TO IS Marne et SeIne-SaInt-DenIs). Tous les détaIls dans notre rubrIque VIe pratIque. RAWPIXEL
Recevez les alertes Infos par e-maIl Au quotIdIen, la rédactIon œuvre pour vous envoyer une newsletter proposant des sujets d’actualIté. Des artIcles aussI varIés que l’évolutIon des dIscussIons concernant la réforme des retraItes ou les opportunItés àsaIsIr sur des valeurs boursIères. Pour vous abonner, renseIgnez votre e-maIl en partIe droIte du sIte mIeuxvIvre.fr.
Une esquIsse du consommateur de demaIn Le consommateur des années 2020 sera « complexe »,explIque PhIlIppe MoatI, cofondateur de L’Obsoco (L’ObservatoIre socIétéet consommatIon). Quelques tendances se dégagent de dIrentes études: ultraconnecté, responsable de l’envIronne-ment et davantage dans le partage que dans la possessIon. Notre artIcle en rubrIque VIe pratIque.
MARS 2019MIeUX VIVRe VOTRE ARGENT N° 442
Chers lecteurs, la rédactIon vous dIt « MercI»! Chaque année, entre le début du mois de janvier et lain de février, les assureurs dévoilent les rendements des fonds en euros de leurs contrats d’assurance vie. C’est une habitude, les performances médiocres sont passées sous silence. Nous vous avons donc sollicités ain que vous nous communiquiez les taux indiqués sur les relevés de votre assureur. Grâceàvous, nous avons dresséun panorama exhaustif des taux des fonds en euros. Rendez-vous en rubrique Assurance vie.
C’est votre opInIon surL’Impôtàla source A la in de janvIer, vous avez découvert votre iche de paIe avec l’applIcatIon de votre taux de prélèvement de l’Impôt sur le revenu. Nous vous avons demandé sI vous avIez constaté une anomalIe : OuI27 %
Non73 %
Le prélèvementàla source de l’impôt sur le revenu est devenu une réalitéen ce mois de janvier 2019. Et c’est un lancement « accompli »,se félicite le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, sur Twitter. Pas de bug, donc, pour ce changement radical du mode de perception de l’impôt. Cerise sur le gâteau pour le ministre, 77% des Français estiment que le prélèvementàla source est« une bonne chose »(sondage BVA).
Les articles les plus lus sur mieuxvivre.fr Retraite.On vous expLIque pourquoI Le nouveau taux de CSG à 6,6% sème La pagaILLe.Budget.CaLendrIer 2019 de La CAF : Les dates de versement de La prIme d’actIvIté, des APRetraite.ïmbrogLIo sur L’appLIcatIon du maLus sur Les retraItes compLémentaIres.Assurance vie.es rendements 2018 des contrats commencentàtomber.Assurance vie. es 10 meILLeurs contrats d’assurance vIe seLon vos besoIns. Placements.es bons pLans des parts socIaLes.
11