Mieux vivre votre argent du 12-11-2018

Mieux vivre votre argent du 12-11-2018

-

Presse
116 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Ajouté le 12 novembre 2018
Langue Français
Signaler un abus
mieuxvivre.Fr NOVÉMBRÉ 2018É ANN/ 4 ÉE / N°43 H/4,90 €
Impôts Prélèvement À la source : peut-on déIscaliser en2?
Loi Pacte Tout ce qui va changer pour vos placements
- RD E 4,90 F: 38H -- 4 2033 :HIK:MHKIDK=MXKUDY=^XU:Xe@k?f@s@d@?k@e^UX:@s@dY@f M 0
L’URANASSÉCÉVI REVIENTENORCE Nos conseils pratiques pour en proIter
Immobilier Neuf ou ancien, le match des prix
Marchè de l'art Une collection dédiée au Débarquement
Consommation Que vaut le bio de supermarché?
Être partenaire de confiance, c’est accompagner les clients des réseaux bancaires avec des fonds performants dans la durée.
Le Crédit Agricole reçoit la Corbeille Long Terme pour la performance, sur 5 ans, de ses fonds gérés par Amundi.
amundi.fr
Les performances passées ne sont pas constantes dans le temps et ne préjugent pas de performances futures. Classement 2018 de Mieux Vivre Votre Argent établi à partir des gammes de fonds présentées sur le site internet de chaque établissement en début d’année, sur la base de leurs performances sur 5 ans allant du 30 juin 2013 au 30 juin 2018 (source Europerformance). Cette publicité à caractère promotionnel estémise par Amundi Asset Management, Sociétépar actions Simplifiée, SAS au capital de 1 086 262 605 € et agréée par l’Autoritédes marchésnanciers sous le numéro GP 04000036 en qualitéde sociétéde gestion de portefeuille. Siège social : 90 boulevard Pasteur, 75015 Paris  France. SIREN : 437 574 452 RCS Paris. |
NOVEMBRE 2018 438
Pour proiter des vents porteurs sur l’assurance vIe, Il est ImpératIf de choIsIr le bon contrat 39 EdIto 4 IUEx vIvre Vos pLacements 6 MIeux vIvre & vous 10 Consommation75 Sur MIeuxvIvre.fr 11 Que vaut le bIo en grande surFace ? ActUa lItésJoaillerie80 Prélèvementàla Les nouveaux alchImIstes PLacements inancIers 12 du dIamantsource oblIge, les FIscaLIté 18 Assurance vIe 20Budget82 revenus 2018 ne VIe pratIque 22CrédIt conso: ïmmone souscrIvez pasbIlIer 26 seront pas Imposés Marché27 les yeux Fermde l’art és ! ToUtsRUlEsoRtdEs Bourse 28 Vins86 Vos actIons 30 Le porto, un joyauaVantagEsiscaUx Vos SIcav 35 àredécouvrIr Les prIx du moIs 36 60 Collection88 A la mémoIre otR E a Rg Entdu 6 juIn 1944 Notre dossier 39Les taux des prêts à la L’assurance vie Vos droits 93consommation sont très bas revient en forceVos questIons 98 et très tentants. RaIsons de plus pour être sélectIf Repères Immobilier54 LLE-ASTE DA : Fle match des prIx IscalIté10482 Logement neuF ou ancIen : ïmmobIlIer 102 ANNY VIe pratIque 106 Impôts60 Assurance vIe 108 Peut-on déiscalIser ïONSIcav 110 en 2018 ? LLUSTRAT ; ï Bourse 112 Sicav66Le mois prochain CK TO ïS Quatre thématIques dans Mieux Vivre : La météo de votre argent 114 porteuses d’avenIr 979 / Placements LesFinances d’une famille70 RHUï1 : EPour valoriser votre Préparer une année patrimoine, faites le tri sabbatIque A paraître le OUVERTURE Un encart pour Linvosges, un encart pourPsychologIes MagazIne, une invitation au salon Actionaria, une invitation auxRendez- vous23 novembre S C TOo de l’investisseur individuel à Nantes ainsi quele Cahier n 2 deMIeux VIvre votre Argent, AnnuaIre de la pIerre papIer 2018,sont déposés PHsOur des difusions partielles d’abonnés. Un encart pour Les Restos du Cœur est déposé sur la totalité des abonnés.
ÔVEMBRE 2018MïEUX VïVRE N8
3
EdItorIal Par Aurélie Fardeau Rédactrice en chef
Mauvaise surprise sur la taxe d’habitation
e devaIt être E cadeau iscaL du quIn-quennat, ceLuI quI étaIt supposé aIre passer La pILuLe de La hausse de La CSG C pour Les retraItés, notamment. e Gouvernement Le cLaIronne depuIs des moIs : La taxehabItatIon va dIsparatre, en 2022 (et non 2021 comme prévu InItIalement). En attendant cette extInctIon peu regrettable, un dégrèvement de 30% pour la résIdence prIncIpale a proitédès cette année aux redevables dont le revenuiscal de référence ne dépassaIt pas certaIns plafonds. MaIs, alors que les ImprImésiscaux sont tombés dans les botes aux lettres, le verdIct est sans appel. Les contrIbuables manquent de s’étoufer. Les économIes promIses ne sont pas au rendez-vous. Comment dIable un tel couac a-t-Il pu se produIre ? En faIt, la déceptIonétaIt prévIsIble pour quI, hardI, s’est un jour plongédans les subtIlItés des Impôts locaux. D’abord, la taxe d’habItatIon repose sur la valeur locatIve cadastrale du logement. Or, cette dernIère est majorée tous les ans d’un coeîcIent votépar le Parlement, quI s’estétablI cette annéeà1,012. Surtout, sur cette valeur s’applIquent des taux, votés notamment par les communes. Comme l’ont révélénos confrères duIgaro, 6 000 d’entre elles ont relevéleur taux cette année. Peut-on réellement le leur reprocher alors que la dIsparI-tIon de la taxe d’habItatIon les prIveraàterme de 24 mIl-lIards d’euros par an et que les compensatIons promIses sont encoreloues ? QuoI qu’Il en soIt, le Trésor publIc a jugéutIle de mentIonner sur les avIs des Intéressés que
4
la faute revenaItàleurs collectIvItés locales. Un dIscours largement relayépar le Gouvernement. AmbIance ! Guéguerres polItIques mIsesàpart, le problème n’en demeure pas moIns entIer et Interroge sur l’avenIr des Impôts locaux. A l’occasIon de la publIcatIon de la douzIèmeédItIon de leur ObservatoIre des taxes foncIères sur les proprIétés bâtIes, l’UnIon natIonale des proprIétaIres ImmobIlIers (UNPï) a alerté« sur l’efet ‘‘vase communI-quant’’ entre la suppressIon C’est L’avenIr desde la taxe d’habItatIon et Impôts Locaux quIle reste de la iscalItélocale []. InquIète. HaussesLes collectIvItés vont certaIne-en vue pour Lesment se réFugIer sur les taxes proprIétaIresFoncIères, taxes spécIales d’équIpement, taxes InondatIon (GemapI), taxes sur les locaux vacants, surtaxes sur les résIdences secondaIres, taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Toutes payées par les proprIétaIres. »Un poInt sensIble car ces dernIers n’ont pas franchementété àla Fête ces dernIers temps. Pourtant, les dernIers chIfres émanant de cet observatoIre ne sont pas alarmants. Entre 2012 et 2017, la taxe foncIère n’a augmenté« que» de 11,71%, en ralentIssement par rapport aux résultats des années 20112016 (+ 14,04 %), 20092014 (+ 16,42%) et 20072012 (+ 24,83%). MaIs que dIra ce même rapport lorsqu’Il analysera les chIfres des années 2018 et suIvantes ? Nul ne le saIt, maIs on peut d’ores et déjà parIer que la tendance restera haussIère !
MIEUX VIVRE N° 438NOVEMBRE 2018
UZE
REMY DEL
J’aime ma banque.
ASSURANCE-VIE Gestion sous Mandat contrat Fortuneo Vie
Gérée par des experts dès 1 000 d’investissement
PROFIL ÉQUILIBRÉ performance de % 7,62 (1) nette en 2017
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. La Gestion sous Mandat a recours à des investissements en unités de compte qui présentent un risque de perte en capital.
(1) Performance 2017, nette des frais annuels de gestion du contrat Fortuneo Vie et des frais liés à la gestion sous mandat, hors prélèvements sociaux et fiscaux. Mandat disponible selon profil investisseur. FORTUNEO VIE, contrat d’assurance-vie de groupe de type multisupport géré par Suravenir, entreprise régie par Code des assurances, et proposé par Arkéa Direct Bank, 5 Place de la Pyramide 92 088 La Défense, courtier en assurance ORIAS 07008441. Document publicitaire dépourvu de valeur contractuelle.
6
Vosplacements par Jean-François Filliatre
Lainance comportementale vous a étudié sous toutes les coutures
Madame, Monsieur, Chers investisseurs, orsque la dIrectIon deMIeux VIvre Votre Argentm’a proposéde m’adresseràvous dpeolvItoILsspceanineuqatuAdtnéléments jugés très Importants tous les moIs, le projetétaIt claIr : apporter unéclaIrage dIstancIésur la gestIon ersonnelles. HIstoIre,économIe, pour optImIser votre patrImoIne. SI, ce moIs-cI, je faIs le choIx de n’avoIr qu’un sujet, c’est parce qu’Il est le plus Important : VOUS ! RendonsàCésar ce quI luI appartIent. A la in de septembre, j’aI eu le plaIsIr d’être InvIté àla prestIgIeuse remIse des CorbeIlles deMIeux VIvre Votre Argent,àl’Hôtel d’Evreux, place Vendôme àParIs. La cérémonIe avaIt un InvItéd’honneur : un certaIn JulIen LabIgne. La rédactrIce en chef deMIeux VIvre Votre Argent, AurélIe ardeau, nous Le présenta comme un expert en psychoLogIe des marchés. CLIn d’œIL ou pas, IL s’agIssaIt d’un ILLusIonnIste.
CEt IllUsIonnIst E q UIexploIte les comportements prévIsIbles
e début d’un de ses tours a attIrétout partIculIère-ment mon attentIon. ïl demanda au publIc de se lever, de tendre les deux maIns en avant et d’ImagIner avoIr une pIèce dans l’une d’elle. PuIs Il IndIqua la maIn dans laquelle Il estImaIt que la pIèce se trouvaIt et InvIta ceux quIétaIent concernésàs’asseoIr. En deux coups, plus personne ou presque n’étaIt debout ! SI le choIx des InvItés avaItétéaléatoIre, Il y avaIt une chance sur deux de tomber sur la bonne maIn àchaque foIs. Car la cérémonIe récompensant les meIlleurs gérants, Il n’y avaIt nul manchot dans la salle ! L’explIcatIon de JulIen LabIgne ?« Dans un premIer temps, le rélexe est de mettre la pIèce du côtéde sa maIn domInante, la droIte pour un droItIer et la gauche pour un gaucher. La seconde FoIs, l’IndIvIdu comprend le jeu. ïl envIsage alors de changer de maIn maIs se dIt qu’Il a toutes les chances de se FaIre pIéger : Il garde donc son choIx InItIal.»
Longtemps, la théorIeéconomIque VOUS a consIdérécomme un être ratIonnel. Avec des prIses de décIsIons logIques et une ambItIon d’optImIsatIon. MaIs une autreécole de pensée a remIs en cause ce dogme. En 1978, Herbert SImon obtIent le prIx Nobel d’économIe en démontrant la ratIonalItétoute lImItée des IndIvIdus. En 2002, DanIel Kahneman est, luI aussI, récompensésur ce thème alors qu’Il n’est pas économIste. Ce que l’on nomme la inance comporte-mentale seraànouveau mIseàl’honneur en 2013 avec Robert ShIller et en 2017, avec RIchard Thaler.
Vous = « homo economIcus» ratIonnel ? Etes-vous ratIonnel ? Prenons le placement préféré desrançaIs pour en avoIr Le cœur net. CombIen d’entre vous se sont lIvrésàun calculéconomIque lors de l’acquIsItIon de leur résIdence prIncIpale ? HIstoIre d’évaluer le coût du crédIt, la possIble mobIlItéproFes-sIonnelle, l’évolutIon potentIelle des prIx de la pIerre, le prIx d’un loyer, sonévolutIon Future, la rentabIlIté d’un placement alternatIF, etc. ? Restez assIs ! Le prIncIpal InvestIssement des rançaIs est un placement plaIsIr. Le plus souvent d’aIlleurs, le tImIng est plus subI par lesévolutIons de la vIe personnellemarIage ou dIvorce, naIssance des enFants, que détermInépar la prIse en compte de la conjoncture et des perspectIves. La théorIe classIque repose sur une volonté d’optImIsatIon. Lainance comportementale révèle une perte d’eîcacIté. AInsI, elle démontre que sur les marchés boursIers, les InvestIsseurs ont tendanceàprendre leurs gaIns trop tôt. A contrarIo, Ils se révèlent Incapables de couper leurs posItIons en perte sous l’autel du regrettable adage :« Tant qu’on n’a pas vendu, on n’a pas perdu !»Qu’Importe le problèmeàl’époque oùles rendements de l’épargne excédaIent largement l’InlatIon. MaIs, aujourd’huI, alors que les taux sont FaIbles et que la hausse des prIx repoInte le bout de son nez…^
MïEUX VïVRE N° 8ÔVEMBRE 2018
EDMOND DE ROTHSCHILD FUNDBIG DATA
LE BIG DATA C’EST L’AVENIR. ON LE CONSTRUIT SANS VOUS ?
EDMOND DE ROTHSCHILD,L’AUDACE DE BÂTIR L’AVENIR
e d m o n d - d e - r o t h s c h i l d . c o m
Les investissements du compartiment sont soumis aux fluctuations des marchés actions, de taux d’intérêt et de devises. Le compartiment ne bénéficie d’aucune garantie ni protection et présente donc un risque de perte en capital.Les investisseurs encourent le risque de potentiellement recouvrir une somme inférieure au montant qu’ils ont investi. Document non contractuel exclusivement conçu à des fins d’information. Reproduction ou utilisation de son contenu strictement interdite sans l’autorisation du Groupe Edmond de Rothschild. Edmond de Rothschild Fund Big Data est un compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois agréée par la CSSF et autorisé à la commercialisation en France. Tout investissement comporte des risques spécifiques. Il est recommandé à l’investisseur de s’assurer de l’adéquation de tout investissement à sa situation personnelle en ayant recours le cas échéant à des conseils indépendants. De plus, il devra prendre connaissance du document d’information clé pour l’investisseur (DICI/KIID) et/ou tout autre document requis par la réglementation locale remis avant toute souscription et disponible sur le site www.edmond-de-rothschild.com onglet “Fund Center” ou gratuitement sur simple demande. DISTRIBUTEUR GLOBAL ET DÉLÉGATAIRE DE LA GESTION FINANCIÈRE : EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT (FRANCE) 47, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75401 Paris Cedex 08. Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 11.033.769 euros. Numéro d’agrément AMF GP 04000015 - 332.652.536 R.C.S. Paris. SOCIÉTÉ DE GESTION : EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT (LUXEMBOURG) 20, Boulevard Emmanuel Servais, L – 2535 Luxembourg.
Vos placements Chaque moIs, retrouvez le regard averti de notre chroniqueur, expert en gestion de patrimoine etin observateur de l’actualitédes placements.
A votre tour d’étudIer lainance pour comprendre vos bIaIs de comportement
^En théorIe, Il vous Faut arbItrer entre l’espoIr de gaIn et le rIsque de perte. Malheureusement, vous avez étélIttéralement lobotomIséaux cours des dernIères décennIes par des prIx de l’ImmobIlIer en hausse quasI régulIère et des placements « sans rIsque» –SIcav monétaIres puIs Fonds en euros, très rémunérateurs. La parenthèse du « sans-rIsque»rentable, lIéeàune sItuatIonéconomIque atypIque, est derrIère nous.
8
LEs antIcIpatIons sUR cInq ans oRtEsqEUlaVERsIonaURIsqUE
plUs
Entre espérance de gaIn ou Impact du rIsque, quel est le prIncIpalélément de décIsIon en matIère boursIère ? Telle est la questIon posée par les cher-cheurs Luc Arrondel et AndréMasson, dans l’étude Pater, pour PatrImoIne et PréFérences vIs-à-vIs du Temps et du RIsque. Leur conclusIon est renversante : le nombre d’actIonnaIre dans le pays est plus dépen-dant des antIcIpatIons de perFormanceàcInq ans que de l’aversIon au rIsque. Quand elles sont déFavorables, le nombre d’actIonnaIres IndIvIduels baIsse. SI les perspectIves s’amélIorent, les rançaIs revIennent en Bourse. Dès 2016, Luc Arrondel avaIt aInsIévoquéune possIble hausse du nombre d’actIonnaIres IndIvIduels. Une augmentatIon conirmée depuIs !
Au petIt jeu des prévIsIons, ce fut l’échec total Je me suIs lIvré,àpartIr des données de cetteétude, àdes InvestIgatIons complémentaIres. D’abord, pour voIr de quel chapeau sortaIent les estImatIons de perFormances Futures. Je me suIs lIvré àde multIples tests et le constat suIvant est apparu. Peu ou prou, les partIculIers proposent comme antIcIpatIon sur cInq ans la perFormance de l’année en cours lorsqu’Ils sont Interrogés. BreF, la seule InFormatIon en mémoIre. EnsuIte, pour juger de la pertInence des estIma-tIons. Jackpot ! Les partIculIers ont eu tout Faux : quand
Ils attendaIent des mIracles, Ils ont perdu beaucoup d’argent. A contrarIo, quand Ils n’y croyaIent plus, les perFormances ontététrès bonnes. Naturellement, c’est la Faute de la Bourse… L’occasIon de rappeler le bIaIs d’autocomplaIsance : on s’attrIbue le mérIte de ses réussItes alors que l’on explIque seséchecs par des Facteurs extérIeurs déFavorables.
Avant, vousétIez un rIsque, devenez une opportunIté! Les bIaIs comportementaux sont nombreux. Pour la plupart des IndIvIdus, la lecture des journaux sert avant toutàconirmer leurs croyances, plutôt qu’às’ouvrIr l’esprIt sur des Idées autres. La chose se retrouve d’un poInt de vue patrImonIal oùchacun vIt dans sa chapelle : ImmobIlIer contre placement inancIer, gestIon dIrecte contre gestIon collectIve… Ce quI contrIbueàune très FaIble dIversIicatIon. Sachez-le : VOUS êtes bIen plus Important pour votre patrImoIne que ne le sont Donald Trump, Emmanuel Macron ou VladImIr PoutIne. MaIs Il vous Faut vous Interroger sur vos bIaIs cognItIFs. CertaIns Nobel d’économIe ont eu pour ambItIon de voIr comment proiter des comportements de la Foule. Votre ambItIon doIt être tout autre : corrIger certaIns comportements pourévIter des erreurs. Cela Impose une remIse en cause, un retouràplus de ratIonalIté etàmoIns d’émotIons, une prIse de décIsIon moIns rapIde… Et ne comptez pas trop sur les conseIllers inancIers pour vous aIder. Lesétudes unIversItaIres le démontrent : Ils sont soumIs aux mêmes bIaIs. N’hésItez pasàme FaIre part de vos commentaIres par courrIel :àvosplacements@mIeuxvIvre.Fr.
Bien fidèlement à vous.
MïEUX VïVRE N° 8ÔVEMBRE 2018
MIeux vIvre & vous CourrIer des lecteurs
De l’usage du mot capital Par curIosIté, j’aI commandé votre ouvrageLes Mots clés de l’épargne de du patrimoine. J’auraIs aImé y trouver une déinItIon du mot « capItal », souvent employé à torts et à travers. ïl s’agIt de l’ensemble des bIens, sommes, tItres et valeurs InvestIs par une personne, et non, comme l’utIlIsent les assureurs vIe, leur sImple contre-valeur en euros. Or les assurés ont toujours Intérêt à sortIr en tItres, comme leur permet l’artIcle L 131-1 du Code des assurances. Sauf que la plupart Ignorent cette possIbIlIté ! De RobertP., Buis
Mieux Vivre ou Votre Argent ? Ce courrIer pour vous sIgnaler que je regrette votre ancIen logo. DésormaIs « MIeux VIvre » s’étale en gros alors que « Votre Argent » apparaît en tout petIt. Je trouve que cela ne correspond pas à la fonctIon du magazIne. Vos artIcles sont excellents, maIs je n’adhère pas du tout à ce nouveau look. A. D., par courrier
10
!
Pas très rassurant J’ai lu les pages Vos Placements de votre numéro d’octobre. Merci beaucoup pour ce sujet de veille et d’histoire (retour sur la crise des subprimes), qui donne bien le ton et le sérieux de votre revue. Mais j’avais compris que la réforme souhaitable du système bancaire avait étéun peu faite en Europe et très mal aux Etats-Unis. J’apprends que nous serions très loin d’être sécurisés. J’aimerais lire une suiteàvotre article remarquable: les mesures prises et non prises. De Jacques G., par courriel
Inquiétudes boursières Je fais partie des gens qui ont tout fait au mauvais moment: achat immobilier en 2006 au plus haut du marché, puis constitution d’un portefeuille boursier en juin-juillet 2007, juste avant la crise. Je m’interroge aujourd’hui car je dispose toujours d’un PEA et d’investissements en unités de compte dans des assurances vie. Je redoute un efondrement de la Bourse. MerciàMieux Vivre de nouséclairer sur ce sujet. De Eric V., Miramas
Transfert des contrats d’assurance vIe A la suIte de votreédIto sur le transFert des contrats d’assurance vIe, puIs-je rappeler que cela avaItétépromIs Il y a longtemps, par le candIdat Sarkozy. Promesse non tenue, hélas… La « maia » des assureurs s’y oppose. Cela peut se concevoIr pour les contrats en euros, maIs pas pour les contrats en unItés de compte quI n’engagent pas leur solvabIlIté, exactement comme les actIons détenues sur un PEA. On pourra objecter qu’en réalIté le clIent ne possède pas les actIons ou Fonds en questIon, maIs qu’Il détIent seulement des unItés de compte dans lesquelles igurent (Il Faut l’espérer) lesdIts actIons ou Fonds. Ce système devraIt être supprImécar Il ne repose sur aucune réalIté économIque. PuIsque leGouverne-ment veut favorIser leinancement de l’économIe, qu’Il supprIme le pIège dans lequel sont tombés les vIeux assurés « collés»avec des unItés de compte pérImées. De MIchel L., Le PlessIs-RobInson
AGENDA
Conférences & échanges à 18 h
ARKEMA & ORANGE le mardI 27 novembre 2018 à BIARRITZ AXA & EDF le mardI 4 décembre 2018 à NANTES Inscriptions : evenements@mieuxvivre.fr Plus d’info : mieuxvivre.fr/evenements
MïEUX VïVRE N° 438NOVEMBRE 2018
@
Sur le sIte de mIeux vIvre
mIeuxvIvre.fr
La Française des jeux privatisée: quel intérêt pour les particuliers? Annoncée depuis le mois de juin dernier, la privatisation de la Française des jeux (FDJ) aété, au début d’octobre, oîciellement votée par les députés en première lecture de la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transforma-tion des entreprises). Dans le giron public depuis quatre-vingt-cinq ans, la FDJ devrait donc ouvrir son capital, courant 2019 si les conditions de marchéle permettent,àdes investis-seurs privés. Concrètement, quelle forme la privatisation prendra-t-elle? Est-ce intéressant pour un EBOOK AC particulier d’y investir? ; F CK Quel est l’intérêt du TO Gouvernement? OR / IS AT Retrouvez notre analyse dans la rubrique Bourse DOLM TA YKYde mieuxvivre.fr. A ; M
MICHEL GILE / SIP
NOVEMBRE 2018MIEUX VIVRE N° 438
Les smartphones, maillon faible de la sécurité informatique Les cybercriminels utilisent l’incontournable technique duphishingpour installer àl’insu du destinataire un code malveillant dans son appareil. Ils sévissent également sur les réseaux sociaux. Sommes-nous vraiment conscients de la vulnérabilitédes smart-phones face aux attaques des pirates informatiques? Lisez notre articleàla rubrique Vie Pratique.
Facebook lance son écran connecté Facebook lance unécran connecté, baptiséPortal. Il permet de passer des appels vidéo via une caméra grand angle et peut aussiêtre utilisécomme une enceinte intelligente. On peut lui demander de lancer uneémission de télévision, ou lui poser des questions et obtenir des réponses. Plus d’informations rubrique Vie Pratique.
2019
Réforme des retraItes : pourquoI ce report ? C’est une règle quasi absolue en matière de chantiers à hauts risques: même lorsque les délais sont, a priori, anticipés, ils sont rarement respectés! Et lorsqu’il s’agit de (re)construIre le système de retraIte, on ne s’étonnera pas de son décalage annoncé par le cabInet de Jean-Paul Delevoye, Haut-Commis-saireàla réforme des retraites. L’ampleur du chantier n’est pas la seule raison. Notre analyseàla rubrique Retraite.
C’est votre opInIon Les néobanques font désormais partie du paysage bancaire français. Leurs tarifs sont plutôt attrayants par rapport aux banques traditionnelles. Avez-vous décidé de quitter votre établissement pour une néobanque ? Oui11 %
Non89 % Selon uneétude publiée par l’Autoritéde contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), 6,5% des FrançaIs sont aujourd’huI clIents d’une banque en lIgne ou d’une néobanque et un tIers des conquêtes de clIents ont été réalIsées en 2017 parces nouveaux acteurs.« Par leur dynamisme commercial, ils sont devenus des incontournables de la banque de détail en rance », soulIgne l’ACPR, quI a analysé à la foIs les banques mobIles et en lIgne de grands établIssements(Hello Bank de BNP Paribas, ING Direct, Fortuneo Banque, Boursorama Banque…) et les nouveaux arrivants (Nickel, C-Zam, Revolut, N26).
Les artIcles les plus lus sur mIeuxvIvre.fr Vie Pratique.ClIents des Banques PopulaIres et des CaIsses d’Epargne, ne vousétonnez pas sI vos FraIs pour IncIdents de paIement ont augmenté.Vie Pratique.Ce quI change er au 1 octobre.Bourse.Le mInIkrach de cette semaIne ofre aux épargnants de belles opportunItés.Impôts.A quand la dIsparItIon totale de la taxe d’habItatIon ?Assurance vie. Ces très belles prImes quI boostent le rendement des contrats. Vie Pratique.Honor 8X : le smartphone quI ne veut laIsser aucune chanceàses concurrents.
11