Mieux vivre votre argent du 29-03-2019

Mieux vivre votre argent du 29-03-2019

-

Presse
108 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 29 mars 2019
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
mieuxvivre.fr AVRIL 2019/ 41e ANNÉE / N° 443/4,90 €
High-tech Box ïnternet : les meilleures oFres
Liquidités Que rapporte (vraiment) le livret A ?
- RD E 4,90 F: 43 -- 4 2033 ’:HI:KHMIKDM=KXDU=YX^UUYX^:U?X:a@?e@ao@@en@@oa@n@a M 0
GAGNEZ DELARGENTAVEC LIMMOBILIER Assurance vieFinances d'une familleSCPI es bons contrats a transmission dans e top 10 des selon votre objectif un couple pacsé rendements 2018
OBJECTIF PATRIMOINE
RÉSIDE RÉSIDENCES
ÉTUDES, LEADER DES URBAINES AVEC SERVICES
Avec Réside Études, j’ai vu plus loin pour mon avenir
Là, c’est le jour où j’ai décidé de sécuriser mon avenir en devenant propriétaire d’un bien géré par Réside Études, le leader des résidences urbaines avec services. (1) J’ai bien fait, car j’ai réalisé une belle économie d’impôts de33 000et la (2) TVA m’a été remboursée . Aujourd’hui je profite de revenus garantis, nets de HT/HT (3) charges, allant jusqu’à4,25 %. C’est l’idéal pour préparer ma future retraite et mettre ma famille à l’abri.
Pour mon avenir, j’ai choisi Réside Études !
RETROUVEZNOUS LORS DE CES ÉVÉNEMENTS :
Les salons immobiliers : Paris, Grenoble, Rouen, Saint-Denis (Réunion), Metz
Nos Journées Portes Ouvertes : Hem, Bailly-Romainvilliers, Reims
Nos autres rendez-vous : Centre commercial Annecy
01 53 23 26 07 www.reside-etudes-invest.com
(1) Dans le cadre des dispositions de la Loi de Finances en vigueur. Cette économie d’impôts est applicable pour toute acquisition d’un logement neuf dans une rési-dence pour étudiants ou seniors avec services gérée par le Groupe Résid e Études et éligible à ce statut. Économie d’impôts équivalente à 11% du montant HT de votre investissement plafonné à 300 000Remboursement de la TVA au taux actuel en vigueur, dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier dans une résidenc e avec ser-. (2) vices ou de tourisme gérée par un exploitant professionnel article 261/D4 du Code Général des Impôts. (3) Dans le cadr e de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP). Taux proposé sur certaines résidences selon les stocks disponibles ; Revenus nets de charges d’entretien, selon les conditions du bail commercial proposé par le Groupe Réside Études et ses filiales. Hors frais de notaire, hors impôts fonciers et taxe d’ordures ménagères.
etty Images : G
019 — Document non contractuel. Crédits photos s 2
www.rgcgroup.paris — Mar
RGC
AVRIL 2019 443
Edito Vos placements Sur Mieuxvivre.fr
ActualItés Immobilier Fiscalité Assurance vie Retraite Placementsinanciers Bourse Vos actions Vos Sicav Les prix du mois
Votre argent Notre dossier Immobilier les stratégies gagnantes pour investir USTRATIONS LL Y I Liquidités OX Que rapporte (vraiment) le livret A? Assurance vie ARCO MARELLA  Les bons contrats : M selon votre objectif Fiscalité Dons: soyez récompensé LLUSTRATIONS ; I pour votre générosité CK TO Les Finances d’une famille Protéger sa famille àl’âge de la retraite ARTHOBBIT  IS
4 6 8
10 11 12 14 16 17 18 24 26
29
AVRIL 2019MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 443
50
54
61
64
MIeux vIvre Assurances Médecines douces, gareàla prise en charge ! Tourisme Train contre avion : le match des prix High-tech Box Internet : qui vous en donne plus ? Collection Le beléclectisme d’un self-made man Vos droIts Jurisprudences Décryptages Vos questions
Repères Immobilier Fiscalité Vie pratique Assurance vie Sicav Bourse
La météo de votre argent
DImInuez vos Impôts et ceux de vos hérItIers en consentant des dons aux assocIatIons 61
69
73
76
80
85 87 90
94 96 98 100 102 104
106
Un encart pour First Voyage et un encart pourLe Point sont déposés sur des difusions partielles d’abonnés. Une lettre d’accueil deMieux Vivre Votre Argentest déposée sur une difusion partielle d’exemplaires.
Nue-proprIété, crédIt, locatIon meublée... ïnvestIr dans L’ImmobILIer peut rester rentabLe maLgréun contexte dIîcILe 29
Bousculés par la dernIère ofre de ree, les opérateurs multIplIent les promotIons. Notre sélectIonibre et ADSL. 76
Le moIs prochaIn dans MIeux VIvre : Placements Nos palmarès exclusIFs A paraître le 26 avrIl
3
EdItorIal Par Aurélie Fardeau Rédactrice en chef Syndics de copropriété, dérives et impunité Ls n’ont pas vu Le coup venir. ors d’unDans uneétude réalisée en 2016, le courtier Syneval discours prononcé à L’occasion des dix ansnotait une augmentation de 12,8% des honoraires de L’Autorité de La concurrence, Le Premierde base un an après son instauration. Mi-2017, l’associa-ministre Edouard PhiLippe s’en est pris auxtion de consommateurs UFCQue Choisir et l’Association aàœ-t-iuuLnvrércI,tnatruoP.rettiwensemiLaispudesurTsumés,uanttingonorLeshfsroiaeriaeraftiveoirenturcoirnotartepytsid,edeLaLoiALurde0241L,seysdncidsels,nmaemnpttoorvineuqvieredodemrleundfoéâtnrgrlnupmaéescaevaaxurtiercpoerdpnooictarésutéreprxone-ntessiipsrof-calipxE?s syndics de copropriété.« On ne change pasdes responsables de copropriété(Arc) constataient beaucoup de syndic et c’est souvent parce queprix sur les trois dernières annune explosion des ées, c’est diîcile de les comparer et de comprendre les ofres»,allant jusqu’à+ 37% pour les sociétés les plus avides ! Dans ces conditions, pourquoi ne pas revoir en reLevant des opérations Liées à La gestion courante de L’immeuble, et les tâches donnant lieuàune facturationLe syndIc touchetions : lorsqu’une assemblée complémentaire. Ce document de dix pages doit faciliterun pourcentagede copropriétaires vote des les comparaisons. Or, selon uneétude de la Répressionsur les travauxtravaux, souvent préconisés des fraudes de 2017 mentionnée par le Gouvernement,qu’Il a luI-mêmepar son syndic, et valide un près de la moitiédes contrats ne respecte pas cettepréconIsés...devis, commandé àun artisan obligation. L’exécutif veut mettre en place des amendes par ce même syndic, ce dernier de 3 000àtouche un 15 000 euros pour sanctionner les prestataires pourcentage de la somme engagée. Un conlit récalcitrants. Il déd’intsire aussi plafonner le montant érêtslAlors que dans de nombreux secteursagrant ! de certains actes, comme la demande d’«état daté »,banque, gestion d’actifs, assurance vie, de vrais eforts document obligatoire pour une vente, dont le tariflfaits pour amuctue sont éliorer la transparence de la rémunéra-fortement d’un syndicàprofessionnels, l’immobilier semble un mondedes l’autre. tion On ne peut que saluer la démarche du PremieràIntouchable, archaïque. En outre, avant de penserpart. ministre de s’intéresseràunau qui toucheàchanger de syndic, encore faut-il être en mesure de les 9 millions de copropriétaires recensés en 2013 par jauger la qualitédu service rendu. En matière de transpa-l’Insee. Mais le sujet mériterait d’être creuséplus en rence et d’information, un chantier demandeàêtre profondeur. Quitteàs’atteleràla rémunération des ouvert. Ainsi, les clients d’établissements bancaires syndics, le ministre pourrait voir plus grand. Car rappe- reçoivent désormais, annuellement, un relevéindividua-lons que depuis l’entrée en vigueur de ce fameux contrat liséet en euros du coût réel de leur banque. Une telle voie de syndic, les tarifs de ces organismes ontlambé…pourrait être explorée.
4
MïEUX VïVRE VOTRE ARGENT N° 443AVRïL 2019
UZE
REMY DEL
6
Vosplacements par Jean-FrançoIs FIllIatre
La loI Pacte va permettre de changer de contrat chez un même assureur
Madame, Monsieur, Chers investisseurs, n février dernier, je vous prévenais :« La défense desépargnants n’est pas organisée semaiEnes. Lesidèles parmi lesidèles le savent : il y a en France, alors Etat et secteurinancier décident seuls de l’avenir de notre argent.» Le propos s’est révéléd’une criante véritéces dernières de longues années déjà,Mieux Vivre Votre Argentavait engagéun combat pour obtenir la possibilitéde changer d’assureur vie. Depuis, je n’ai cesséde battre le fer, avec quelques Gaulois irréductibles. Lors de la première lecture de la loi Pacte, deuxéminents députés de la majorité, Joël Giraud et Amélie de Montchalin, déposèrent un amendement dans ce sens. Evidem-ment, ni les autoproclamés défenseurs desépargnants ni les associations professionnelles de conseil en gestion de patrimoine ne le défendirent. A l’exception notable de l’association F2iC, représentant les action-naires individuels et les clubs d’investissement.
a LoI se bâtIt à partIr d’Images, parFoIs éLoIgnées de La réaLIté Malgrétout, le dossier a avancé. La loi Pacte devrait non seulement améliorer la transparence sur le rendement des fonds en euros, mais aussi permettre de changer de contrat au sein de la même compagnie. La montagne n’accouche pas d’une souris, car l’avan-cée est réelle. La possibilitéde changer de contrat ET de compagnie tout en conservant l’antériorité iscale inira par être mise enœuvre. Toutefois, l’expérience l’a démontré: la loi se construitàpartir d’images. Or, l’image n’est pas toujours le relet de la réalité.
’assurance vIe n’est pas un supercompte-tItres D’abord, une assurance vie n’est pas un instrument inancier, et encore moins un super compte-titres. « Acheter telle Sicav ou telle SCPI dans l’avantageux cadre de l’assurance vie», vantent les assureurs. Quelle
jolie… illusion ! Vous n’achetez rien du tout. Que vous soyez sur le fonds en euros ou investi sur des unités de compte, vous n’êtes propriétaire que d’une chose : une créance sur votre assureur. Celui-ci doit vous rembourser cette dette, majorée des intérêts du fonds en euros ou de la variation des unités de compte. Avant même de se poser la question de la qualitéde l’ofre, lesépargnants devraient s’interroger sur la capacité de l’assureuràles rembourser. L’assurance vie n’est pas un instrumentinancier, c’est un contrat. L’usage du terme « transfert»est donc par nature erroné. Impossible de retrouver la chose en l’état ! Quand je transFère mon compte-titres ou mon plan d’épargne en actions, d’unétablissementà l’autre, mon portefeuille est identique une fois l’opéra-tion réalisée. Avec l’assurance vie, tout peut changer : le fonds en euros proposé, le niveau des garanties, les unités de compte misesàdisposition… Bref, plutôt que de transfert, mieux vaut parler de changement de contrat, voire d’assureur.
o e Fonds en euros, ennemI pubLIc n Pour les pouvoirs publics, toute ambition de réforme de l’assurance vie passe par un meilleur inancement de l’économie. Donc, par une orientation vers les unités de compte. Le fonds en euros est devenu l’ennemi public numéro 1 : une formule scandaleuse, grâceàlaquelle le particulier bénéiceàla fois d’une garantie en capital et d’une rémunération nettement supérieure au rendement des emprunts d’Etat. Qu’elles sont chatoyantes, les images d’Epinal ! Et la vraie vie ? Au début de ma carrière, l’assurance vie moderne enétaitàses balbutiements. J’avais une règle d’or : lire les conditions générales des contrats pour les juger. Depuis, la profession a actéque l’assurance vie moderneétait souplesse,iscalitéavantageuse et garantie pour le fonds en euros. Si vous souscrivez un contrat, amusez-vous àreprendre mes pratiques d’antan. Décryptez la
MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 443AVRIL 2019
Chaque moIs, retrouvez le regard avertI de notre chronIqueur, expert en gestIon de patrImoIne et in observateur de l’actualIté des placements.
Pour aller plus loIn, Il faudra se débarrasser de quelques mythes
rubrique des valeurs de rachat au cours des huit premières années et vériiez si pour 100 investis sur le fonds en euros, vous avez 100 garantis de la première àla huitième. Dans grand nombre de cas, vous consta-terez qu’il n’en est plus rien. Et qu’au bout de huit ans, vous n’aurez pas perdu... plus de 7à8% ! Est-ce une garantie au sens oùvous l’entendez ? J’en doute.
PartIcIpatIon aux bénéices : ce rendement que L’on mendIe
Ouvrons maintenant le dossier du rendement, àtravers l’histoire de Perrine. En 1995, elle a souscrit une assurance vie Florige. Predica s’engageaitàlui verser chaque année un taux minimal garanti de 3,5% àla date du versement et 100% des résultatsinanciers (la participation aux bénéices). Au début, la participa-tion aux bénéices constituait la majeure partie de sa rémunération, conformément aux promesses du contrat. Puis,àpartir de 2011, elle aétépurement et simplement supprimée. Et Perrine de m’interroger pour savoir s’il est possible d’obtenir gain de cause. Certains ont déjàessayé! Et sur ce même contrat. Cette fois, l’assuréavait un taux garanti de 4,5%. Le 5 mars 2015, la Cour de Cassation statuait en faveur de lailiale du Crédit Agricole. « La sociétéPredica a pu, en respectant par ailleurs le taux de rémunération minimum garanti de 4,5%, décider d’une répartition des bénéices destinéeàharmoniser la rémunération des adhérents des direntes générations du contrat Florige sans qu’il puisse lui être imputé àl’encontre de l’appelant une fauteàce titre.» Si l’assurance vie est un contrat, quels sont donc vos droits contractuelsàla participation aux bénéices, sachant que les taux garantis sont désormais nuls ? J’ai repris mes vieux rélexes. Et cette fois, pas la peine de tourner les pages, l’information se trouve dans l’encadréobligatoirement situéen début des conditions générales. Qu’y vois-je ?« Il n’est pas prévu de participa-tions aux bénéices contractuelles.»Au moins, c’est clair !
AVRIL 2019MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 443
a iscaLIté a bon dos L’autre grand leitmotiv pour empêcher le change-ment d’assureur est d’évoquer les atoutsiscaux de l’assurance vie. Encore une image séduisante. Mais la réalité? Dans le cas le plus courant, avec le choix de la clause bénéiciaire type : « Mon conjoint,àdéfaut mes enfants, vivants ou représentés,àdéfaut mes héritiers», oùest l’avantageiscal si le conjoint touche l’argent ? Car depuis 2007 et la loi Tepa, il est toujours exonéréde droits de succession. Assurance vie ou pas. Dans certains débats, je m’amuseàinterroger lesépargnants pour savoir si Eurotunnel est un bon placement. La réponse est systématiquement non, alors que le titre a progresséde plus de 200% au cours des dix dernières années. Mais le souvenir des débuts ratés reste dans la mémoire collective.
EvItez de croIre, essayez de savoIr Le législateur fait la loiàpartir d’images. D’où l’importance des batailles médiatiques. En gestion patrimoniale, la tentation est grande de faire de même. Le fonds en euros est sans risque. L’or est une valeur refuge. L’immobilier ne peut pas baisser. L’assurance vie est un couteau suisse. En Bourse, les valeurs de rendement sont protégées. Les gérants d’actifs ne battent pas les indices. Tous ces poncifs peuvent et doiventêtre discutés. Pour bien gérer, et d’ailleurs pour bien légiférer, mieux vaut essayer de savoir et ne pas se contenter de croire. Commeàl’accoutumée, vos réactions sont les bienvenues par mailàvosplacements@mieuxvivre.fr
Bien fidèlement à vous.
7
@
Sur le sIte de mIeux vIvre
mIeuxvIvre.fr
Un nouvel outil pour signaler les fraudes Magasins, commerces de proximité, cafés et restau-rants… Vous constatez que les locaux sont sales? qu’il y a eu une fausse promotion? Désormais, il existe une plate-forme numérique, actuellement en test, pour le faire savoir: SignalConso.beta.gouv.fr. Lancépar la Direction de la concurrence, de la consom-mation et de la répression des fraudes (DGCCRF), ce site vous propose un formulaire qui vous guide pas-à-pas dans votre signalement. Il vous informe également de vos droits et des démarchesàfaire en parallèle, selon les cas. Le site fonctionne unique-ment avec les magasins «physiques»et les lieux de restauration. Plus de détails en rubrique Vie pratique.
8
Recevez les alertes infos par e-mail Au quotidien, la rédaction se mobilise pour vous envoyer une newsletter proposant des articles qui vous permettent, par exemple, de suivre les discussions sur la loi Pacte, la réforme des retraites, ou encore de saisir des opportunités sur des valeurs boursières. Pour vous abonner, renseignez votre e-mail en partie droite du site mieuxvivre.fr.
Facebook: cap sur la protection des données Mark Zuckerberg(photo), patron et fondateur de Facebook, a annoncéau début de mars un virage fondamental, destiné àfaire du réseau social un lieu d’échanges où la vie privée serait garantie. Ce qui implique de limiter le nombre de données personnelles stockées. Retrouvez notre article en rubrique Vie pratique.
Les 6 smartphones quI vont faIre parler d’eux cette année La cuvée 2019 du Mobile World Congress de Barcelone, le «Mondial»annuel de l’industrie de la téléphonie mobile, a réservéson lot de surprises chez les grands constructeurs. A peine lancés les smartphonesà écran percé, les pliables se dévoilent déjà. Les appareils au bon rapport qualité-prix ou misant sur l’autonomie sont aussi légion. Six produits ont retenu notre attention. Rendez-vous en rubrique Vie pratique.
C’est votre opInIon surl’IndexégalItéfemme-homme
L’index de l’égalité entre les femmes et les hommes a été mis en place par le Gouvernement pour faire respecter le principe « à travail égal, salaire égal » (loi du 22 décembre 1972), sous peine de sanctions. Une bonne méthode ?
Oui
86 %
Non14 %
er Au 1 mars, les entreprises de plus de 1000 salariés ont publié leur indexégalitéhomme-femme. Il sertàmesurer lesécarts salariaux entre femmes et hommesàposteéquivalent. Si les résultats sont en-deçàd’un certain seuil, les employeurs ont trois ans pour corriger le tir, sous peine de sanctions er inancièseptembre prochain, ce sera au tour desres. Le 1 entreprises d’au moins 250 salariés de publier leurs résultats, er et le 1 mars 2020, de celles d’au moins 50 salariés.
Les artIcles les plus lus sur mIeuxvIvre.fr Placements.1 000 eurosàplacer ? Voici les meilleurs placements du moment.Immobilier.Ce qu’il faut gagner pour s’acheter 50 mètres carrésàParis est délirant. Vie pratique.Aides aux vacancesàla CAF : qui peut en bénéicier ?Vie pratique.Quitte ou double : la FDJ lance un nouveau jeu pour gagner jusqu’à800 000 euros. Impôts.Cette nouvelle procédure qui ouvre la porte àtoutes les dérives en matière de redressementiscal. Vie pratique.Prime d’activité: des renforts arrivent dans les CAF pour faire faceàl’aux de demandes.
MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 443AVRIL 2019
A É R /
RRIBAU DA
UILLAUME ; G CK TO IS / TOS
LD PHO ; F CK TO IS /
OMAN LU
GROUPEMENT FONCIER VITICOLE Le vignoble de Châteauneuf du Invesîssez dans le presîgieux vignoble de Châteauneuf du Pape et saisissez l’opportunité excepîonnelle d’intégrer un patrimoine viîcole familial.
’appellation Châteauneuf du ère Pape, 1 AOC de France, L culmine à 120 mètres d’alti-tude. Il s’agit de la plus grande appel-lation « crus » de la Vallée du Rhône. Son vignoble de 3200 hectares est réparti sur les communes de Châteauneuf du Pape, Bédarrides, Courthézon, Orange et Sorgues. Les différents cépages (13) et terroirs (galets roulés, sables, argiles et calcaire) offrent aux vignerons de l’appellation la possibilité de produire des vins très différents entre la struc-ture, la finesse et l’élégance. Voici l’op-portunité de prendre une participation dans un vignoble de Châteauneuf du ème Pape. Sébastien Cuscusa, 5 généra-tion d’une famille de vignerons, a repris les rênes de l’exploitation familiale en 2009. Il constitue aujourd’hui un GFV (Groupement Foncier Viticole) composé d’un hectare en appellation Châteauneuf du Pape.
PUBLI-COMMUNIQUÉ
Pap
Souscripîon 3 000 € la part(tous frais compris) 4% de rentabilité par an minimum / Paiement du fermage en nature
e
Cela représente l’opportunité exceptionnelle de pouvoir vous intégrer dans un patrimoine viticole familial, de toucher du doigt le métier de vigneron, en plaçant sûrement votre argent avec des intérêts rentables et d’importants avantages fiscaux.
• Impôts sur le revenu :Rémunéraîon payée en bouteilles, d´une valeur supérieure aux revenus fonciers taxables basés sur le seul fermage. • IFI :75% d’abattement sur la valeur des parts détenues, limité à 101 897 € et 50% au-delà. • Succession :75% d’abattement sur la valeur des parts détenues, limité à 300 000 € et 50% au-delà. • Tarif préférenîel « spécial GFV »avec une remise de 10% sur toute la gamme des vins du Domaine de la Consonnière.
DOMAINE LA CONSONNIERE BLANC (3 BOUTEILLES)
Issu des quartiers des Gallimardes, Cansaud et la Consonnière, sur des terroirs de galets roulés, ce vin est un assemblage de Grenache blanc (40%), de Bourboulenc (30%) et de Clairette (30%). La vendange est manuelle, les rendements sont de 25 hecto à l’hectare. Belle harmonie aromatique et belle fraî-cheur pour ce blanc qui s’appréciera dès sa première année et se conservera 5 à 10 ans.
DOMAINE LA CONSONNIERE ROUGE (3 BOUTEILLES)
Issu des quartiers des Saintes Vierges, Pignan les Bédines et Font du Loup, sur des parcelles de grenaches centenaires, ce Châteauneuf du Pape rouge est empreint d’élégance et de délica-tesse, une finesse directement issue de ces divers terroirs de sable (85% Grenache et 15% Mourvèdre). La vendange est manuelle, les rendements sont de 25 hecto à l’hectare. L’élevage se fait en demi-muids (30%) de 18 à 24 mois.
LE GFV Le type d’investissement qui est proposé s’adresse à tous les amoureux de vin, les passionnés… Chaque associé aura la possibilité de choisir le nombre de parts qu’il souhaite acquérir et s’engage à ne pas utiliser les dotations à des fins commerciales. Chaque année, l’assemblée générale du GFV sera l’occasion d’une dégustation de nos différents millésimes et d’un repas convivial. Vous pourrez profiter au caveau de notre gamme au tarif spécial GFV. Pour ceux qui ne pourront se déplacer, les bouteilles resteront disponibles à la cave. La constitution de ce GFV et la gestion de l’opération seront réalisées par notre notaire à Châteauneuf du Pape (voir détails sur notre site). Cette offre est valable dans la limite des disponibilités et les participations seront enregistrées dans l’ordre d’arrivée.
DOMAINE LA CONSONNIERE 84230 Châteauneuf du Pape Tél : 04 90 23 56 60 06 03 49 48 81 contact@domainelaconsonniere.fr www.domainelaconsonniere.fr
ïmmobIlIer Encore un bon cru pour les SCPï.La pierre papier a rapporté en moyenne 4,35 % en 2018. Un rendement toutefois en légère érosion.
L’attrait desépargnants pour la pierre papier reste fort. Mais il s’est cependant légèrement efritéen 2018, selon le bilan annuel publiéle 12 février dernier par l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) et l’Association française des sociétés de placement immobi-lier (Aspim). En cumulé, les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) de rendement (par opposition aux SCPI iscales) et les organismes de placement collectif en immobilier (OPCI) « grand public»ont drainéplus de 7,2 milliards d’euros de collecte nette l’an passé. Ces deux produits permettent aux particuliers de diversiier leur patrimoine avec de l’immobilier de bureaux et de commerces, pour une mise de fonds modeste d’environ 1 000 euros, et de percevoir des revenus réguliers. tualItés Lesépargnants se sont principalement tournés vers les SCPI, ces dernières ayant enregistréune collecte Ac nette de 5,11 milliards d’euros. Un chifre en repli de 19% par rapportà2017 qui avaitété, il est vrai, un exercice exceptionnel. Plus de la moitiéde ces fonds se sont portés sur les SCPI de bureaux, puis sur les diversies (21%), les spécialisées (16%), celles dédiées aux commerces (7,5%) et les « résidentielles»(2,6%). Au 31 décembre 2018, les 175 SCPI du marché, gérées par 31 sociétés, cumulaient une capitalisation de 55,38 milliards d’euros, en progression de 10% sur un an.
Taux d’occupatIon record des ImmeubLes de bureaux Les rentabilités attractives des SCPI ne sont pas pour rien dans leur succès(voir tableau des dix plus gros rendements). Elles ont continuéd’aîcher un taux de distribution moyen appréciable de + 4,35% (+ 4,43% en 2017). Revalorisation des parts de 0,82 % comprise, leur performance globale s’établità+ 5,17%. Sur les dix dernières années, elle ressortà6% en moyenne annuelle. Ces bons résultats 2018 s’expliquent notamment par un taux d’occupationinancier (TOF) qui atteint 90,54%, un niveau record dû àdes vacances en baisse dans l’immobilier de bureaux. Rappelons que le TOF exprime le rapport entre, d’une part, les loyers et indemnités facturés et, d’autre part, les loyers qui seraient facturés si les locauxétaient intégralement loués (les locaux vacants étant pris en compteàla valeur locative de marché).
10
Pourtant, les rendements s’érodent de façon quasi constante depuis vingt ans, pénalisés par l’augmen-tation des prix de l’immobilier. Aujourd’hui trèsélevés, ces derniers raréient les bonnes opportunités, obligeant depuis quelques années les gérantsàprospecter hors de nos frontières etàse diversiier sur de nouveaux types d’actifs tels que lesétablissements d’accueil pour personnes âgées ou l’hôtellerie. «Cette tendance est en particulier conirmée par les thématiques retenues par les sept SCPI de rendement lancées au cours de l’année : commerce, investissement socialement responsable, résidentiel, hôtellerie d’altitude, actifs en région», note le rapport de l’IEIF et de l’Aspim.
DIversIicatIon dans Les pays européens Toutes catégories confondues, les SCPI ont réalisé 6,2 milliards d’euros d’acquisitions en 2018. Hors de l’Hexagone, celles-ci ont représenté30,8% des volumes (en Europe, dont 42,5% en Allemagne), devançant les régions françaises (26,6%). L’Ile-de-France a concentré 42,6% des investissements, majoritairement en dehors de Paris, la capitale n’ayant attiréque 11,3% des volumes. De leur côté, les 18 OPCI grand public, surtout accessibles via les contrats d’assurance vie, ont engrangé 2,14 milliards d’euros de souscriptions pour l’année 2018 et aîchent un rendement moyen beaucoup moins attractif que celui des SCPI, soit + 1,2%.GILLES MANDROUX
Corum X lIrte avec Les 8% de rendement SocIété Rend. SCPï CatégorIe CapItal Evol. de gestIon 2018 CorumXLCorumAMDiversie Variable+ 7,91% Corum Origin Corum AM Diversie Variable+ 7,28% Vendôme Norma Diversie Variable+ 6,03% Régions Capital Epargne VoisinDiversie Variable+ 5,97% Pierre Atlantique Paref Diversie Fixe+ 5,90% Pierre 1 Gestion Immo Voisin Bureaux Fixe+ 5,48% Placement Foncière Voisin Commerces Fixe+ 5,45% Remusat Interpierre Paref Spécialisée Variable+ 5,26% France Gestion CœSogenialur de Commerces Variable+ 5,13% Ville Immobilier Rhône-Alpes Foncières & Diversie Variable+ 5,10% Méditerranée Territoires
Source : IEIF-Aspim.
MIEUX VIVRE VOTRE ARGENT N° 443AVRIL 2019