ClaudeGueux

ClaudeGueux

Comme généralement commence par naître, au cœur de la belge Hesbaye catholique et limoneuse, en fruit des célébrations de la fin de la deuxième ou seconde guerre mondiale (biffer la mention inutile).
Frappé encore de poésie chronique dès l’adolescence d’où mise en quarantaine sous pseudonyme plus wallon que hugolien : Claude Gueux (ferme-ta-gueule)…
D’où cette plaquette à 20 ans, “Il bruine un peu”, puis beaucoup, des refus d’éditeurs, de quoi faire un recueil, en mal d’éditeur… La perle (orale) des formulations : « Impupliable, pas assez con ». Le virtuel qui sauve à la fin.
Chercheur d’or spirituel tout en même temps, jusque dans le pire, sectaire, avant le meilleur, indien, variant au passage refuges de cœur et prostitutions alimentaires (chasseur d’impôts, homme d’ouvrage, expert fiscal, distributeur de journaux, gérant bancaire, conférencier, jongleur d’aiguillages, garçon au pair, gibier de créance…).
Conférences ésotériques, “Extraordinaire Madame Blavatsky”, “Chaînes planétaires et rondes humaines”, numérologiques “Si l’amour m’était compté ”...
Projets littéraires tous types à la faveur de la retraite permettant d’enfin travailler, dont actes :
Juste avant l’aurore terrestre, roman, éd. Publibook, 2005
Corps à cœur, poèmes, éd. Le Manuscrit, 2007
Vers de terre, poèmes, éd. Edilivre, 2008
L’homme cosmique, théâtre, éd. Edilivre, 2008
Des sectes à l’Avatar, autobiographie, éd. Publibook, 2008
Hauts de forme, poèmes, éd. Edilivre, 2012

Publications