Disparition d’Alain Millot, maire de Dijon
Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste et la direction
du Parti socialiste
C’est avec une grande peine que nous avons appris la disparition d’Alain Millot, maire
socialiste de Dijon.
Premier adjoint de François Rebsamen en 2001, puis maire et Président du Grand Dijon
lorsque celui-ci est devenu ministre, Alain Millot était un élu engagé, animé par de
profondes convictionsprogressistes et humanistes.
Le Parti socialiste s’associe à la tristesse des Dijonnais et des Dijonnaises. Alain Millot
va manquer à cette ville. Il va manquer aux socialistes.
Nous adressons nos plus sincères condoléances et nos affectueuses pensées à sa
famille et à ses proches.